03/12/2012

Adieux au Parti socialiste

"Dans tous les partis, plus un homme a d'esprit, moins il est de son parti."

(Stendhal sauf erreur) 

Je me proposais d’expliquer à mes camarades socialistes ce que je pense de leur approche de l’islam d’aujourd’hui à l'occasion de ce que je croyais être mon droit de répondre à la Tribune libre du socialiste Sylvain Thévoz et de son ami Hafid Ouardiri dans le journal Postscriptum no 10. Le PS a refusé. 

Le texte de Postcriptum est le même que celui du blog de Thévoz, «Pour un islam de gauche», mais beaucoup plus long. Cette extension du domaine de l’insulte ne permet hélas pas d’apporter le moindre argument sur le contenu du livre qu’ils exècrent, ni l’un ni l’autre ne l’ayant ouvert.


Pourquoi est-ce que je quitte les socialistes? 

Voici les idées détestables dont la gauche doit à tout prix être préservée.

J'impute aux socialistes une grave responsabilité dans l’acceptation de revendications obscurantistes et sexistes, dans l’affaiblissement de la liberté d’expression dans nos démocraties et dans l’avancée de l’islam radical en Occident. 

1) A ma gauche, le Parti socialiste combat avec vaillance l’inégalité des sexes et s’indigne que le salaire des femmes soit encore de 20% inférieur à celui des hommes. A ma droite, il accepte des revendications réactionnaires, nées de la diabolisation du corps des femmes qui conduit à les recouvrir par des foulards, tuniques, robes informes, niqabs... Ils sont destinés selon la doxa officielle de l’islam, à aider les hommes à maîtriser leurs pulsions sexuelles. Dans les mosquées, on explique aux filles qu’elles doivent montrer la supériorité de leur religion et se différencier de ces Occidentales qui ont le droit de s’habiller comme elles veulent, de manière si indécente.

En Tunisie, des progressistes luttent désespérément contre ce niqab que les socialistes ne veulent surtout pas interdire. Les socialistes ne sont pas à leur côté.

A ma droite encore, des socialistes qui ne voient pas le retour du contrôle de la sexualité féminine et la lutte contre la mixité: cours de natation, camps scolaires, demande de certificats de virginité et de réfection d’hymens, refus de se faire soigner par des hommes, refus de serrer la main de l’autre sexe...

Rappelons-nous cette quinzaine d’hommes  sortant de la Mosquée de Genève après «la grande prières du vendredi» et qui croisent des filles en tenue de gym. Ils les insultent, leur jettent des canettes de sodas et les prennent en photo. Récemment, une prof décide de proscrire ce passage à ses élèves pour éviter une telle mésaventure. Hafid Ouardiri applaudit, il « trouve mieux que l'on anticipe un éventuel problème qui pourrait être pris comme une provocation». L’islam de gauche est en marche.

Ces demandes, identiques dans tout l’Occident, vont dans le même sens. Est-ce devenu celui du PS? Dans les quartiers européens où vit une forte population musulmane, les filles doivent se soumettre. La lecture du rapport de Jean-Pierre Obin donne une idée de la situation française. Le Point du 1er novembre confirme. Le Canada est complètement englué dans ses « accommodements raisonnables ».

Dans un premier livre, j’ai démontré –par leurs propres propos- que tous les imams et porte-paroles (dont Hafid Ouardiri) qui s’expriment dans notre espace public sont intégristes… Sauf Saïda Keller Messahli qui préside un Forum pour un islam progressiste. Saïda et les féministes qui combattent cet islam ne sont pas d’accord sur tout, mais toutes se rejoignent sur une condamnation absolue du foulard. C’est le cas entre autres de Ayaan Hirsi Ali (GB), Djemila Benhabib (CA), Chahdortt Djavann (FR), Nekla Celek (D), Wafa Sultan (USA). Elles ne comprennent pas non plus pourquoi, quand il s’agit d’islam, la gauche ne défend plus ses valeurs. 

2) A ma gauche, des socialistes qui se sont battus et dont certains sont morts pour la liberté d’expression, une valeur-phare de la démocratie. A ma droite, des socialistes qui ignorent un courant religieux qui l’affaiblit de jour en jour. Loin de nous, des fanatiques descendent dans les rues et tuent sous prétexte qu’un journal ou un bout de film se moquent de leur prophète. Et chez nous, des communautés musulmanes condamnent le fanatisme tout en en profitant pour demander une exception au droit de critiquer. En attendant les lois, des menaces de mort accompagnent souvent ceux qui n’obtempèrent pas. La réaction systématique lorsque j’apprenais à quelqu’un que je préparais un livre critique sur l’islam, était: «Mais tu n’as pas peur?»

 3) A ma gauche, les socialistes sont horrifiés par un vote interdisant les minarets. A ma droite, les socialistes sont indifférents à l’interdiction de la liberté de religion dans tous les pays musulmans et ne se soucient pas le moins du monde des convictions de leurs amis mahométans à ce propos.

 3) A ma gauche, les socialistes humanistes sont opposés à la peine de mort, à la torture et adeptes de la paix et de l’égalité entre hommes et femmes. A ma droite, les socialistes n’osent pas dire quelle est l’origine de 20'000 attentats commis depuis 2001 et de tant d’atrocités contre les femmes, les « déviants » et les minorités chrétiennes. Rappel: les Iles Maldives ont réintroduit le fouet contre les adultères, et une écrasante majorité de femmes en est victime. La charia est devenue une obsession générale. A ma droite encore, des socialistes qui ne prennent la peine ni de s’informer sur ces crimes, ni de vérifier si les textes islamiques les justifient. Ils aiment répéter avec leurs amis musulmans: «Tout cela n’a rien à voir avec l’islam!»

4) A ma gauche, le parti socialiste se révèle sans concession contre les dogmes conservateurs du catholicisme. A ma droite, le parti n’incrimine pas la religion islamique pour ses dogmes réactionnaires. Oserait-t-il taxer de bigoterie, comme on l’a tant fait pour ces catholiques, la tendance sans cesse plus grande au respect des rites, de plus en plus de rites? Le résultat est pourtant semblable: absence de doute, fermeture à l’autre.

5) A ma gauche, le parti socialisme condamne sans concession le radicalisme. A ma droite, les socialistes ne lèvent pas le petit doigt contre le développement de cette frange en Occident, frange qui entretient des liens étroits avec les extrémistes des pays musulmans. Les socialistes, à ma droite, sont par ailleurs peu soucieux que de nombreuses mosquées soient confiées aux partisans d’une théocratie islamique (souvent proches des Frères musulmans, c’est le cas en Suisse). Peu soucieux aussi qu’une frange de musulmans devienne de plus en plus violente (voir France, Belgique, Pays-Bas, Suède...)

Oui, j’appelle les socialistes à réagir contre l’emprise de cet islam obscurantiste, même quand il concerne une partie de ceux qu’on aimerait tellement imaginer «intégré ». Jusqu’ici, le Parti a d’autres priorités: défendre les musulmans et musulmanes victimes d’islamophobie et lutter farouchement contre l’UDC.

 

VOUS REPRENDREZ BIEN UN ZESTE DE STALINISME?

 

Le Courrier et le Parti socialiste ont donc refusé que je réponde à des tribunes libres aussi diffamatoires qu’indigentes, qui évitaient d’entrer dans le vif du sujet. Thévoz et Ouardiri ont aussi décliné ma proposition d’interview.

Notons que Le Courrier ne censure pas seulement ses accusés, mais aussi ses abonnés. Ainsi, André Thomann a écrit une lettre de lecteur en ma faveur. Elle se terminait ainsi: «Et contrairement à ce que vous dites, Riposte laïque n'est pas un journal d'extrême droite…»

Le Courrier lui a répliqué: «Nous publierons votre lettre (…) à condition toutefois de retirer le dernier paragraphe (…)Votre appréciation est erronée.» Thomann a obtempéré, mais il n’est plus abonné.

 Le président du Parti socialiste, lui, a eu le refus mesquin. Quintessence d’un entretien téléphonique:

- Le président: Non, vous ne pourrez pas répondre, car seuls les membres du parti peuvent écrire dans Postscriptum. Et comme vous avez un retard de cotisations, vous en avez été exclue…»

- Ah bon, je ne suis plus membre du parti? Ne prévient-on pas les membres lorsqu’ils sont exclus?

- Si, on prévient… mais… je vais téléphoner au PS Ville...

Au final, Romain de Sainte-Marie reconnait que je suis encore membre et que la vraie raison, c’est qu’il y a des idées qu’il est exclu de laisser passer dans le Saint Parti.

Dans toute l’Europe, la gauche neutralise ainsi les quelques islamo-lucides égarés dans ses rangs afin qu’ils ne risquent pas de contaminer la saine vision des adhérents. J’en ai pourtant rencontré davantage que je ne l’imaginais au PS, de ces lucides, mais ils cachent mes livre sous leur matelas! Il fut un temps où il ne fallait en aucun cas dénoncer les horreurs du stalinisme pour ne pas renforcer la bourgeoisie et désespérer Billancourt. Aujourd’hui, il s’agit de ne pas renforcer les partis qui critiquent l’islam réactionnaire et radical.

Les socialistes suisses ont ainsi pour priorités uniques à ce propos, de lutter farouchement contre l’UDC et «l’islamophobie».

Ce n'est pas mon combat, ce n'est plus mon parti. La lutte contre le totalitarisme islamique qui s'étend me paraît infiniment plus importante. 

 

17:46 Écrit par Mireille Vallette | Lien permanent | Commentaires (48) | Envoyer cette note | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

| Share

Commentaires

Mes respects Madame pour votre lucidité et votre courage.

Écrit par : Ivan Skyvol | 03/12/2012

Toutes mes félicitations pour votre courage.
Je suis persuadé que la plupart des citoyens européens ont déjà les yeux bien ouverts sur la réalité de l'islam. J'en veux pour preuve le vote sur les minarets.
Mais il est important que tous les partis européens, de droite comme de gauche, restent fermes sur toutes les contradictions que l'islam amène par rapport à nos valeurs démocratiques. Et ce n'est pas le cas du PS, à l'évidence. C

Écrit par : Géo | 03/12/2012

Bonsoir Mireille Vallette,

Votre clairvoyance et votre combat son un honneur pour la civilisation et le devenir de l'être humain. Votre article sera envoyé à l'Assemblée Nationnale Française par l'intermédiaire d'un député.

Il faut informer le monde qui ignore pour plein de raisons et avec bonne foi de la réalité islamique. Vous vivez comme nous en France le socialisme dans toute sa splendeur.

Les enfants de la planète vous serons gré le moment venu d'avoir défendu la Liberté. Afin de jouir de celle-ci nous, les adultes nous ne devons pas renoncer à ce qui a construit l'occident, ce monde libre cher à nos ancêtres. Y renoncer c'est collaborer comme d'autres l'on fait en d'autres temps ce qui a eut pour résultat des millions de morts. C'est une réalité pas une légende.

Je laisse ce lien, simple à lire et à comprendre, ce qui permet d'avoir une idée de cette éducation "religieuse des obscurantistes de tous poils" donnée à des gamins qui deviendront vite des adultes.

Soyons courageux comme vous l'êtes, n'ayons pas peur de nous dresser contre les croyances pourries, -dangereuses pour notre avenir, -extrêmement dangereuses pour nos enfants. La charia ne doit pas passer par tous les moyens.

Un grand merci MADAME.

http://3ilm.char3i.over-blog.com/article-34073668.html

Écrit par : Pierre NOËL | 03/12/2012

L'internationale socialiste, la partie "visible" de l'iceberg !

Margaret Papandréou, la mère de l'ancien Premier ministre grec, possèderait la coquette somme de 550 millions d'euros sur un compte suisse.

Margaret Papandréou figure sur la liste transmise en 2010 au gouvernement grec par Christine Lagarde, à l'époque ministre des Finances, sur laquelle figurent 2.000 comptes grecs de la banque HSBC à Genève.

Si seulement un de ces comptes (1 sur 2'000)représente 550 millions, vous pouvez imaginer les dégâts !!!!

Papandréou qui fréquentait les grands restaurants genevois avec son "ami" Jean !!

Écrit par : Corto | 03/12/2012

Courage Partons sans payer:
un point commun entre vous et moi, nous avons quitté le Parti Socialiste, le mien était vaudois et c'était il y a plus de quarante ans , mais manquant cruellement de courage , je n'ai pas fait la grève des cotisations , j'ajoute que mes liens utiles à moi se situaient à la gauche de la gauche et non pas à la droite de la droite "pour autant que les mots aient un sens".
dois-je me désabonner du Courrier du fait que vous n' avez pas publié mon commnentaire paru dans ce journal concernant l'article de Ziegler qui vous "maltraitait"
Plus sérieusement ,je constate qu'à l'évidence l'Islamisme en tant que doctrine ayant un prolongement politique pose un problème majeur de postionnement à la gauche européenne.
Est-ce nouveau? évidemment non .
le ciment des révolutions arabes , socialisme et islam, dés le début , le pan- arabisme s'est voulu comme une transformation radicale des frontières héritées du colonialisme , , la corruption, le clientélisme, ont mis un terme à un cycle de l'histoire de ces pays pour lesquels si je ne fais erreur vous n'aviez rien trouvé à redire.
Je ne doute pas un instant que d'autres intervenants viendront vous congratuler, votre nouvelle famille vous tend les bras: côté cotisations ,vous trouverez un arrangement pour l'idéologie , n'apportez rien il y a tout sur place.

Écrit par : briand | 03/12/2012

Et où irez-vous à présent ?
Vous ne trouverez pas de parti qui corresponde à votre positionnement.

Écrit par : Adrien Faure | 03/12/2012

Que reste t-il des ruines du socialisme ?

Il n'y a pas 30 ans, quiconque au sein de ce parti, faisait la moindre allusion aux purges staliniennes et il se retrouvait ex-communié !

Comme un prêtre qui aurait osé toucher une croupe féminine était également ex.communié, tandis que les rapports entre prêtres et enfants étaient au contraire admis !

Comment voulez-vous que les "penseurs" de courants totalitaires imposent quelque chose de naturel ? Si vous voulez obtenir la soumission de vos adeptes, vous devez les pousser dans des retranchements sans issue !

Comment voulez-vous exercer une pression psychologique sur des êtres accomplis et clair avec leur conscience ? impossible !!

Comment voulez-vous contrôler des êtres sains de corps d'esprit ? Jamais une personne saine ne se laisse dominer, ne se laisse manipuler !

L'islamisme est une aubaine inespérée pour les socialistes, d'ailleurs les anciens du régime soviétique encore aux commandes de la Russie l'ont très bien compris, ils soutiennent de leur coté, les musulmans d'obédience shiite, leurs fournissent des arsenaux délirants, ont fournis une centrale nucléaire en Iran tout en continuant de transmettre des ordres à leurs cadres bien installés dans les rédactions occidentales, qui eux appuient sans compter d'autres musulmans d'obédiences sunnites qui se divisent en deux groupes ; les activistes salafistes et les activistes salafistes !

Les riches salafistes qui financent les guerres civiles dans des pays à majorité sunnites, les pauvres salafistes qui n'ont d'autre avenir que de mourir pour Allah et les salafistes qui se déguisent en réfugiés pour envahir l'Europe capitaliste !

Et maintenant, nous en sommes que ; quiconque dénonce la triste réalité est un "islamophobe" un "raciste", pourquoi ?

Parce qu'il y aurait des gentils musulmans et des méchants musulmans !

En deux mots, il y aurait des gentils musulmans qui servirait de boucliers pour d'autres musulmans moins gentils !!!

Avec une armée de bien-pensants de gauche qui aurait le monopole de la morale !

Une armée qui ne fait que répéter : On ne peut pas s'en prendre à l'islam, car c'est une religion de tolérance et quiconque attaquerait l'islam ferait des amalgames !!

"Mohamed" vivant avec 4 femmes voilées est également un musulman modéré et il ne faut pas le fâcher !

"Mouloud" est pour la charia, mais c'est un modéré, parce qu'il n'a encore tué personne !

Ou, "Fatima" est pour l’excision, mais c'est parce que c'est une tradition dans sa famille !

Les socialistes raffolent de ces privilèges et quand vous dites, Madame Vallette, que ce sont des socialistes qui lutés pour le droit des femmes, faisons l'inventaire ;

Simone Weil, était-elle socialiste ?

Robert Badinter, bien qu'ayant fait partie d'un gouvernement socialiste en tant que garde des sceaux, peut-on dire qu'il est socialiste ? loin de moi cette idée !

Pourtant il a fait abolir la peine de mort, luté pour la cause homosexuelle et récemment pour le droit de mourir dignement !

Je ne cite que ces deux exemples qui ont a eux tout seul transformer profondément la face de la France et ce que je peux dire, c'est que ces deux grands personnages sont juifs, comme Mendes-France et tant d'autres !

C'est peut être la raison qu'en chaque socialiste, il y a la crainte des juifs, ces grandes femmes et hommes qui sont pratiquement les seuls à avoir maitrisé le destin des nations, permis aux nations de grandir !

Donc, les socialistes craignent par dessus tout la présence de ces grands juifs dans leur entourage, de ces grands juifs dignes de porter la cause humaine vers le progrès des sociétés !

Et comme ils craignent ces grands hommes. empêcheurs de tourner en ronds, ils préfèrent, au risque de vendre leurs âmes, tourner autour des vautours, des charognards, des dictateurs, des Papendréou et leur mère, de tout ce magma de corruption aux allures bienfaitrices !

Jean Ziegler était un proche ami de kadhafi et d'autres encore moins glorieux et ce sont des Jean Zigler qui viennent donner des leçons de moralité !

Écrit par : Corto | 03/12/2012

Bravo Mireille. Ces gens creusent la tombe de la liberté.

Écrit par : hamid zanaz | 03/12/2012

Frappez à la porte du PLR ou du PDC, vous verrez le mauvais accueil qu'ils vous feront.

Il n'y a qu'un parti prêt à vous accueillir : l'UDC.

Écrit par : Iyengard | 03/12/2012

Combien sont-ils, comme le furent les collabos, qui le matin, en se regardant dans leurs miroirs blafards doivent se remonter la ceinture en se disant "je suis quelqu'un de bien, je suis socialiste" !

Le socialisme, ce passeport des fausses consciences vides de tracasseries, ces êtres sans rugosité qui se nourrissent d'un seul mot, d'un seul drapeau, rouge de préférence !

Qui sont-ils vraiment, ces fomentateurs de masses adipeuses envahissants les long couloirs recouverts de ces misères appétissantes !

Simplement de petits hommes, ayant le nombre comme unique modèle ; plus nous serons, plus nous serons forts, pensent-ils avec raison !

Et dans ces miroirs troubles, ils contemplent des armées d'impuissants, impuissant comme ce qui les a poussés à s’agglutiner dans l'ombre de leur Maîtres à ne pas penser !

On les reconnait, au début, ils portent leur uniforme à l'intérieur, peu banal, et petit à petit, ils arborent fièrement leurs abribus, les seuls !

Il en faut des cons, pour être "nombreux", et pour qu'ils soient nombreux, il faut en dire des conneries, sinon, le socialisme, ça ne prend pas !

Donc, attendons-nous, comme par le passé, à les voir défiler, ils adorent défiler, si ça pouvait être tous les jours le premier "mais", personne ne pourrait les arrêter, d'abord munis d'une simple fleur, puis de casquettes, pour finir chaussés de bottes, au pas les socialistes, je veux dire, les vrais socialistes !!!

Écrit par : Corto | 03/12/2012

Un petit exemple :

Commentaires

A votre place, je fermerai les commentaires, car ce genre de sujet attire inévitablement les fanatiques.

Écrit par : Djinus | lundi, 03 décembre 2012

je les laisse ouverts, mais je les trie : ça me permet l'examen des symptômes sans me sentir obligé de les publier...

Écrit par : Pascal Holenweg | lundi, 03 décembre 2012

Écrit par : Corto | 03/12/2012

En réponse au commentaire de briand :
Pourquoi donc Mireille Vallette devrait-elle être membre d'un parti pour tenter d'ouvrir les yeux de ceux qui n'ont pas encore voulu prendre conscience du danger de l'islam pour notre civilisation ?
Sa parfaite connaissance de l'islam, ses années de combat et les livres qu'elle a publiés prouvent qu'elle n'a vraiment besoin d'aucun parti, quel qu'il soit, pour faire passer son message.
A nous tous de la soutenir et de diffuser ses avertissements.

Écrit par : Nicole | 04/12/2012

Rien à redire à ce constat.
Quant aux contradicteurs qui se sont exprimés jusqu'à présent, tous deux "bottent en touche", comme l'on dit dans les milieux sportifs: sans montrer en quoi vous avez tort dans l'énoncé des reproches que vous faites au PS, l'un semble se placer du point de vue suisse en notant qu'aucun parti de chez nous n'en affiche la substance à son programme et vous voit donc, vous et ceux qui pensent comme vous, comme des orphelins politiques, l'autre, à la gauche de la gauche, adopte le point de vue français qui fait nécessairement de vous un membre ou un sympathisant du FN, tout en notant, comme toute réponse sur le fond, que les problèmes que vous évoquez "pose(nt) un problème majeur de postionnement à la gauche européenne".
En prenant la place autrefois occupée par les Radicaux comme parti des fonctionnaires, augmentée par une majorité des intellectuels en remplacement d'une classe ouvrière réduite à peu de chose chez nous, nos Socialistes ont tiré un trait sur leur lutte contre l'asservissement religieux: anciens Catholiques traumatisés encore par le souvenir de sermons haineux contre les incroyants, les femmes et les sodomites, ils ne voient pas que l'Islam promet le retour à ce qu'ils ont haï; anciens Protestants ou non croyants ils ne sont plus du tout sensibles à la menace que l'Islam fait peser sur les libertés pour lesquelles leur parti s'est battu si durement et si longtemps.

Écrit par : Mère-Grand | 04/12/2012

Deux mots : merci et bravo ! votre action est noble, elle de celle qui enrichit l'humanité, ne lâchez rien, pas un centimètre ...

Écrit par : uranus2011 | 04/12/2012

il est temps en effet de faire de l'ordre au sein de ce parti.je rejoins entièrement les propos de Corto et je suis de tout coeur avec Madame Valette car la désillusion est souvent une arrête qui met du temps à être digérée

Écrit par : lovsmeralda | 04/12/2012

Vous êtes malade. Vous en avez probablement conscience, mais la pathologie est plus forte.

Écrit par : Alexandre | 04/12/2012

Le comportement du parti socialiste genevois à l’égard de Mireille Valette et de son livre fait référence à un schéma classique de la gauche au vingtième siècle:
• Décrédibiliser les thèses, les analyses, les opinions qui gênent en accolant à leurs auteurs des épithètes désobligeantes ou insultantes : néofasciste, néocolonialiste, populiste, etc. Le fait que ces épithètes n’aient pas de lien réel avec la problématique abordée n’a aucune importance ; ce qui compte, c’est la violence de l’invective et l‘exclusion du champ social qui en est la conséquence ;
• S’abstenir de toute analyse des idées que l’on condamne ; ce n’est plus nécessaire, puisqu’on a fait de ceux qui les expriment des parias ;
• Refuser à la personne mise en cause de s’exprimer ou de contre-argumenter ; en réalité, elle n’existe plus ;
• Reprendre le premier point si elle insiste.
C’est ainsi que la gauche et l’extrême-gauche se sont faites pendant de décennies les complices passifs ou actifs des crimes commis par les dictatures communistes. On aurait pu espérer qu’elles tirent profit de cette amère expérience. Mais le débat démocratique est-il encore une valeur du parti socialiste genevois ?

Écrit par : Yves PERRIN | 04/12/2012

@Yves PERRIN , pouvez-vous citer vos sources , à savoir qui dans le parti socialiste a utilisé les termes "néofasciste, néocolonialiste, populiste" concernant Madame Valette. ?
je crains que cela soit pire ,madame Valette et ignorée et c'est bien là que se situe le noeud du problème , aprés s'être abondamment répandue dans les médias d'extrême droite genre "riposte laïque" véritable service après-vente des ouvrages de Madame Valette celle -ci se plaint de ne pas pouvoir disposer d'une tribune ad-hoc lui permettant de poursuivre l'oeuvre civilsatrice que l'occident entend mener contre la barbarie .
Alors épithète pour épithète on y va gaiment du Stalinisme aux couleurs lémaniques , le ridicule ne tue pas .
Et c'est bien dommage , car effectivement il y a lieu pour la gauche européenne de clarifier ses relations avec les révolutions printanières arabes ,d'affirmer son soutien aux mouvements démocratiques , ce débat a bien lieu à gauche en France notamment , cela se fait sur des bases qui ne sont manifestement pas celles de Madame Valette, rien de vraiment étonnant, encore une fois , pas mal de cadres de l'actuel FN sont passés par la case socialiste tendance Chevénement . Alors je ne sais plus qui a dit en parlant de l'Histoire du bégayement .

Écrit par : briand | 04/12/2012

Silence dans les médias socialistes, aqmi annonce qu'il va mettre à exécution des attentats terroristes sur le sol français !

Ils déclarent qu'aqmi possède suffisamment de réseaux dormants et actifs pour transformer la France en pays de désolation !

Si vous voulez la guerre, le Sahara sera un grand cimetière pour vos soldats et un désastre pour vos intérêts", a également déclaré le chef d'Aqmi, Abou Moussab Abdel Wadoud plus connu sous le nom d'Abdelmalek Droukdel, selon une vidéo diffusée sur des sites islamistes.

Vous savez, ces membres du GIA qui assassinaient 300'000 paysans algériens, sans raison apparente et sous les ordres d'un habitant de Meyrin, mourad dhina, libéré par Hollande dés son arrivée à l’Élisée !!

Écrit par : Corto | 04/12/2012

L'islamisation de l'occident est la conséquence inéluctable de l'immigration musulmane. Or, Mme Vallette - dont je partage l'essentiel de l'argumentation à propos de l'Islam - a milité au sein du parti socialiste, ce parti inconditionnellement et toujours favorable à l'immigration massive, en particulier du tiers-monde.

« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes. » Bossuet

Écrit par : Yogi Lours | 05/12/2012

Félicitations pour l'intégralité de votre oeuvre.

Écrit par : Victor Winteregg | 05/12/2012

Dans le fond, si vous comparer les pratiques mises en place dans les pays sous domination socialiste et les pratiques mises en place dans les pays pratiquant la charia, le constat est sans conteste, blanc-bonnet et bonnet blanc !

La charia comme le socialisme sont des régimes aux dérives totalitaires et sanguinaires !

Écrit par : Corto | 05/12/2012

briand, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'opinion !

Écrit par : Corto | 05/12/2012

@Corto

En effet, le socialisme est une idéologie de nature religieuse. D'où le fanatisme et l'intolérance de la plupart de ses disciples.

Maintenant, quand vous écrivez :

"...des juifs, ces grandes femmes et hommes qui sont pratiquement les seuls à avoir maîtrisé le destin des nations, permis aux nations de grandir !"

:-))

et à propos de Simone Weill et Badinter :

"Je ne cite que ces deux exemples qui ont a eux tout seul transformer profondément la face de la France et ce que je peux dire, c'est que ces deux grands personnages sont juifs, ... !"

En effet, toutes et tous de grands immigrationnistes et multiculturalites (en Europe seulement) ! Ca, pour avoir changé la France, ils l'ont changé ! Certains qualifient ce changement de "Grand Remplacement" ...

Écrit par : Yogi Lours | 05/12/2012

Quand on reçois une lettre du PS genevois qui nous demande de l'argent, car ils renoncent aux sous des banques.... J'ai bien envie de leur demander d'aller mendier aux Quataris ou à l'Arabie Saoudite quelques millions pour continuer à faciliter l'islamisation de nos contrées!

Écrit par : Riro | 05/12/2012

Madame,
Il y a beaucoup de confusion dans ces commentaires et je n'ai pas la patience de tous les lire. Certains vous disent que vous ne trouverez pas d'autre parti...
La belle affaire ! Moi aussi, je n'en trouve pas, et je pense que nous sommes une majorité. Les partis sont aujourd'hui plus des mafias, des rotary club, des réseaux ou je ne sais quoi que ce qu'ils devraient être, des associations militant pour un idéal politique.
Le dernier né, l'UDC, a fait illusion quelques temps. Il se lance maintenant dans des initiatives stupides comme l'élection du Conseil Fédéral par le peuple, qui sera fort heureusement balayée dans des proportions cataclysmiques l'année prochaine. Ce serait mettre tout le pays à la botte des suisses allemands...
Les Verts libéraux auraient pu m'intéresser : les personnalités qui dirigent ce parti feraient fuir le mieux intentionné des sympathisants, et leur dogmatisme sur des sujets tels que l'énergie issue de l'atome ou les OGM est encore plus affligeant que leurs collègues pastèques...
Vous avez profondément raison de lutter contre la pénétration de l'influence de l'islam en Europe. Continuez, nous vous soutiendrons autant qu'il est possible.
Dans les années 30, nombreux étaient les Européens qui admiraient ce monsieur Hitler, qui avait ramené l'ordre et le travail en Allemagne. La nouvelle religion était le national-socialisme. Coïncidence, elle était aussi anti-sémite que l'islam, la nouvelle religion d'aujourd'hui. Et peu nombreux étaient les gens qui dénonçaient les dangers du national-socialisme, qui pourtant étaient aussi évidents que ceux de l'islam aujourd'hui...
Les Nazis nous auraient dominé sans les Américains, mais nous ne nous laisserons pas avoir par les Musulmans.

Écrit par : Géo | 05/12/2012

De Géo !!

"En effet, toutes et tous de grands immigrationnistes et multiculturalites"

Donnez-moi un seul exemple comme quoi Simone Weil ou Robert Badinter auraient été "de grands immigrationnistes et multiculturalites" ?

Géo, ne commencez pas l'embrouille, la confusion, c'est vous qui l'introduisez dans ce débat !!

Écrit par : Corto | 05/12/2012

Je n'ai vu d'islamiste lutter contre la peine de mort, ni pour l'avortement !!

Géo, doit confondre !!

Écrit par : Corto | 05/12/2012

En réponse à briand, voici mes sources sur les jugements relatifs au livre de Mireille Valette :

« Livre prônant la haine et les clivages ethnique »
« Leur fatras intellectuel prétend répondre aux fatwas en mêlant indistinctement pays d’origine, appartenance religieuse, pratique effective, discrimination sociale et racisme, tout en refusant le principe laïc du respect de la croyance et de la pratique religieuse. »
« La Suisse est ainsi entraînée sur une pente que l'on peut qualifier de néo-fasciste »
« Réactions xénophobes apeurées en Suisse »
« Les minorités religieuses servent de bobsleigh sous les fesses de partis conservateurs prônant l’intolérance »
« Les nationalismes étriqués sont un poison. »
Hafid Ouardiri, Directeur de la fondation de l’Entre-Connaissance., Sylvain Thévoz, Conseiller municipal socialiste en Ville de Genève.
in http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2012/10/25/pour...


« Le net mouvement d’islamophobie qui gangrène la civilisation occidentale n’est pas le simple fait de fascistes isolés, mais trouve ses relais les plus néfastes dans les bonnes consciences de l’intelligentsia de gauche, de droite et du centre! »
« Le progrès de laïcité sert souvent de cache-sexe à un racisme nauséabond, de tradition coloniale. Sous couvert de liberté d’expression, dans un cadre areligieux, les frustrés et les racistes de toute obédience peuvent faire ce que la morale réprouve, mais qu’une habile lecture de la loi et de l’histoire permet: cracher sa haine des Arabes. »
« Voilà qu’émerge une horde de seconds couteaux, pseudo-intellectuels, pseudo-artistes ou autres émanations surprenantes de la société civile pour relayer cette boue. Car l’islamophobie est aussi un formidable fonds de commerce pour les ratés de tout poil. »
« Il va de soi que sous couvert de progressisme, c’est bien le racisme qui est en marche.
« Dialectique négative, permettant à tous les apôtres de la tolérance, de l’enseignant de gauche jusqu’au punk à chiens, des anciens soixante-huitards jusqu’aux réactionnaires lettrés, en passant par les centristes mollassons, de marcher main dans la main avec les extrémistes de droite les plus redoutables dans une belle unanimité anti-arabe. Une vraie vague rose-brun qui passe par le bleu... toutes les couleurs de l’arc-en-ciel politique y sont représentées! »
« Une lame de fond raciste décomplexée qui transcende les courants politiques et les classes sociales, qui fédère les frustrations, les haines, via une image diabolisée de l’autre, sous des prétextes sous de prétextes nationaux comme progressistes »
Dominique Ziegler
in http://www.lecourrier.ch/103013/racisme_legal

Écrit par : Yves PERRIN | 05/12/2012

Madame,

Votre billet aurait pu s'intituler : "Comment concilier mes idées avec la ligne de mon parti".

En effet, toute position affichée et argumentée clairement est forcément nourrie par la réflexion, le fruit d'expériences et d'observations accumulées au cours des années.

L'adhésion à un parti politique devrait elle aussi être le fruit d'une convergence d'idées et de sensibilités éprouvées après de longues années de "concubinage idéologique", sauf naturellement pour celles et ceux qui adhèrent par pure opportunisme, par carriérisme ou pour faire comme papa ...

Se pose dès lors la question de savoir si l'adhésion à un parti politique est compatible avec sa liberté de penser. Pourrais-je encore m'exprimer librement au sein de mon parti politique, y apporter la critique sans craindre la marginalisation, voire l'exclusion pour déviationnisme, tel est la nature du problème.

Un parti politique accroché à des dogmes rigides, qui refuse le dialogue, refuse le débat et la confrontation d'idées, est un parti faible, un parti à court d'arguments. Qu'y aurait-il à craindre d'un débat d'idées, à part la transgression de dogmes, mais au fait des dogmes établis par qui ?

L'absence de prise de position du parti socialiste sur cette question posée par l'Islam et la compatibilité de cette religion avec les valeurs fondamentales dudit parti, démontre son embarras. Ce n'est pourtant pas en éludant le problème que celui-ci se résoudra de lui-même, bien au contraire. En politique, les citoyens ont besoin de transparence et de visibilité, pas d'hypocrisie ni de déni.

Dans son billet intitulé « Pour un islam de gauche », M. Thévoz a peut-être voulu lancer un ballon d'essai. J'en déduis qu'il a été dépassé par les événements puisqu'il n'a pas répondu aux questions qui lui étaient posées, ni publié un autre billet sur le sujet comme il s'y était engagé.
Courage, fuyons, éteignons la lumière et tirons la prise !

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 05/12/2012

@Briand

Vous êtes hors sujet comme la quasi totalité des contradicteurs de Mme Vallette.

Qui a dit qu'il fallait mettre en opposition le refus de l’obscurantisme religieux islamiste en Europe avec la démocratisation des pays arabes ? D'ailleurs on reparlera de votre bonne conception des printemps démocratiques quand la 1ere lapidation légale aura lieux dans un des pays concerné.

Écrit par : Eastwood | 05/12/2012

@Eastwood
Nous pouvons en parler aujourd'hui déjà, puisqu'une mère à battu à mort son fils de 7 ans parce qu'il n'arrivait pas à apprendre le Coran par coeur. En Grande-Bretagne.

Écrit par : Mère-Grand | 06/12/2012

@Corto :

Je m'étonne de votre remarque car aussi bien S. Veil que Badinter ne cachent nullement et revendiquent même leurs points de vues en faveur de l'immigration et du multiculturalisme. En 3 secondes, on trouve plein de preuves sur le web, p. ex. :

Simone Veil était impliquée en tant que ministre (sous Giscard-Chirac) dans la loi dite du "regroupement familial", début de l'invasion musulmane en France, du "Grand remplacement" (son nom est explicitement indiqué comme ministre co-responsable) :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Regroupement_familial

Premier lien google concernant Badinter et l'immigration => Ton hystérique en faveur de la défense des musulmans immigrés :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Pourquoi dire que je crée l'embrouille alors que c'est vous qui avez fait l'éloge de ces personnes tout en dénonçant l'immigration musulmane. Je fais simplement remarquer que vous êtes en totale contradiction. Moi, ce qui m'intéresse, c'est d'abord de savoir qui est responsable de l'islamisation de l'Europe, donc de l'immigration musulmane en Europe, avant de stigmatiser les musulmans.

On ne peut pas déplorer l'islamisation de l'Europe tout en défendant l'immigration, comme je l'ai déjà fait remarquer lors de ma première intervention dans ce forum.

Écrit par : Yogi Lours | 06/12/2012

Yogi, vos deux exemples ne vont absolument pas dans le sens que vous décrivez, Simone Veil dans la manoeuvre d'immigration encouragée par Giscard n'avait que son rôle de ministre de la santé et agissait en tant que tel, c'est à dire, surveiller la santé des immigrants, point barre !

Concernant la position de Badinter, il ne fait que dénoncer justement le double jeu de la gauche et de la droite dans cette exploitation politique faite sur le dos de français, musulmans ou pas !

Ne pas confondre, c'est dans les détails que le diable se cache, nénmoins, je vois nul-part dans vos exemples, aucun des deux encourager quelque forme que ce soit d'immigration !

Écrit par : Corto | 06/12/2012

Autre exemple, ne pas confondre les citoyens d'un pays et faire le lit de l'immigration, exemple ;

http://www.youtube.com/watch?list=PLF26B03B652ACE399&...

Écrit par : Corto | 07/12/2012

"Les Nazis nous auraient dominé sans les Américains,"

Sans les Etatuniens, les nazis n'auraient jamais pu envahir la Pologne(, ni a fortiori la France, ni l'URSS). Faudra réviser votre histoire.

Écrit par : Johann | 07/12/2012

Vous ne pensez pas que vos affirmations méritent quelques développements ? Cela me permettrait de vous répondre...

Écrit par : Géo | 07/12/2012

Bonjour Madame,
Vos propos vous honorent et font chaud au cœur.
Ne voudriez-vous pas venir en France où la situation est encore plus grave ?!
Avec tout mon respect pour vous et votre combat.

Écrit par : Monge | 07/12/2012

"Vous ne pensez pas que vos affirmations méritent quelques développements ? Cela me permettrait de vous répondre..."

Je n'attends pas de réponse. Les faits sont les faits. Plus têtus qu'une mule. Ce qui est curieux, c'est le nombre de personnes qui ignorent ces faits. Comme quoi certaines propagandes marchent mieux que d'autres pour faire oublier certains faits. A propos de l'invasion de la Pologne, ce n'est pas "mon" affirmation, c'est une affirmation de Speer. Pas pu envahir la Pologne, ni même y avoir songé. Il était bien placé pour savoir, non? Et vous n'êtes pas tombé de la dernière pluie.

Écrit par : Johann | 07/12/2012

Rien n'est plus dangereux que lorsque l'ignorance et l'intolérance sont armés de pouvoir !

Voltaire

Écrit par : Corto | 08/12/2012

- Apprentissage pour les clandestins (avec papiers pour toute la famille);
- Initiative "Contre l'immigration de masse" de l'UDC;
- Initiative "Ecopop" contre la surpopulation.

Je serais intéressé de connaître le point de vue de Mme Vallette sur ces trois points cruciaux quant à l'islamisation (qu'elle dénonce avec force et à juste titre).

Écrit par : Yogi Lours | 08/12/2012

Johann@ Le fait est qu'à un moment donné, les USA se sont battus contre les forces de l'Axe et que si ceci n'avait pas eu lieu, nous serions tous en Germanie...ou en URSS, Staline voyant Hitler comme une sorte de brise-glace pour le laisser passer, lui et l'Armée Rouge.

Écrit par : Géo | 08/12/2012

"à un moment donné"

A la bonne heure! J'adore!
Et je vous laisse à vos fantasmes sur la Germanie ou l'URSS, tant que vous n'aurez pas compris ce qui a rendu possible la "Germanie" et la suite.

Car apparemment vous n'avez pas compris grand-chose à ce qui s'est passé dans les années trente, comme vous ne comprenez pas grand-chose à ce qui se passe depuis les années nonantes. Et pourtant c'est la même politique. Par les mêmes gens. Vous êtes intelligent, vous chercherez et vous trouverez. A condition bien sûr de vous poser les bonnes questions.

Le combat que mène Mireille est très bien, nécessaire. Je l'ai commencé avant elle. Mais ce n'est que la pointe émergée de l'iceberg. Et ça, bien peu de personnes l'ont compris.

Écrit par : Johann | 08/12/2012

Johann@ Ne pas jouer cartes sur table, cela s'appelle de la manipulation. Je participe aux blogs pour apprendre, pas pour enseigner. Tant que mon interlocuteur ne me convainc pas, je continue sur ma lancée.
J'apprécie et respecte vos avis, mais en l'occurrence, vous choisissez de rester bien méprisant juché sur votre tour d'ivoire. Passez-y une excellente fin de semaine...

Écrit par : Géo | 08/12/2012

"Ne pas jouer cartes sur table, cela s'appelle de la manipulation. Je participe aux blogs pour apprendre, pas pour enseigner. Tant que mon interlocuteur ne me convainc pas, je continue sur ma lancée."

Je ne cherche à convaincre personne. Je ne tiens pas de blog, par exemple...
La manipulation, c'est l'objectif de la propagande. J'essaie de m'en tenir aux faits.

Jusqu'à présent ce n'était pas évident que vous cherchiez à apprendre : quand on annonce que les Etatsuniens ont sauvé l'Europe vous ne faites que répéter de la propagande. Auriez-vous été manipulé à l'insu de votre plein gré?

Vous êtes un grand garçon. Les moteurs de recherche sont vos amis. Si vous voulez apprendre et comprendre, vous pouvez le faire tout seul, vous avez déjà suffisamment d'indications dans ce qui précède pour le faire. A vous de voir.

Et au contraire, c'est si je vous pensais incapable de trouver les renseignements pertinents que je serais méprisant à votre égard. Ce qui n'est pas le cas. Mieux vaut les découvrir par soi-même. Je vous en laisse le plaisir.

D'autant plus que j'ai été berné moi-même pendant de nombreuses années et n'ai découvert le pot-aux-roses que... par hasard en m'intéressant à tout autre chose. Comme quoi souvent tout est lié.

C'est comme pour l'islam. Qui sont les meilleurs "alliés" de l'islam et des islamistes? Dans quelles intentions? Que se passe-t-il ou plutôt que ne se passe-t-il pas au Nord Mali? Etc.

Qui sont les plus habiles manipulateurs?

Écrit par : Johann | 08/12/2012

Bien que et surtout parce que je ne partage pas votre conviction je suis avec vous pour reconnaître votre droit à les exprimer. On ne peut, on ne doit pas discuter avec une personne baîllonnée.
Vous relevez à juste titre des comportements, des revendications, des projets religieux (plutôt politico-religieux), qui doivent être combattus, et là encore je me trouve à vos côtés pour les combattre.
Mais les combattre au nom de quoi? Et pour quoi?
Sur ce point je vous trouve faible.
Je pense, vous aussi sans doute, que l'indignation soulevée en Suisse, en Europe contre ce fanatisme, lorsqu'elle défend, revendique, valorise l'acquis des droits humains est une condition essentielle du progrès de l'humanité.
Mais je ne pense pas que cela suffise.
L'islam n'est pas le seul phénomène identitaire et l'Europe, la Suisse (et les autres régions du monde) connaissent le développement de phénomènes identitaires nationalistes ou racistes, de genre, religieux également au sein des communautés autres que musulmanes.
L'expansion de ces phénomènes identitaires est une caractéristique de notre époque. Dangereuse lorsqu'elle n'est pas limitée, encadrée par la valorisation de tous les droits humains. Ils se développent en s'opposant respectivement. L'origine de leur émergence n'est ni cosmique, ni naturelle: elle découle des crises institutionnelles, économiques, sociétales et sociales, intellectuelles et morales qui traversent tous les pays.
Et elles-mêmes s'adossent aux contextes historiques, aux passés colonial et impérial, culturel qui ont modelé les pays, les cultures, les échanges internationaux.
Il est absurde de ne voir dans le musulman que l'agent conscient ou inconscient - comme le porteur sain d'une maladie mortelle - d'un pouvoir liberticide ou obscurantiste. Aucune religion ne peut être réduite à cette seule dynamique.
Et cette vision islamophobe est lourde de projets nationalistes, racistes qui manipulent cette peur pour faire avancer leurs propres pions. Leur violence n'a rien à envier à l'islam.
C'est au nom de valeurs universelles exclusivement que les "menaces musulmanes" doivent être combattues. C'est au nom des mêmes valeurs que le racisme, sous toutes ses formes, et bien sûr celle de l'islamophobie, doit être combattu, ne le pensez-vous pas?
Le musulman désigné à la vindicte populaire par des pans croissants de la classe politique est-il un agitateur ou un citoyen confiné dans un statut de seconde zone qui prolonge pour la x-ième génération dans l'immigration la misère coloniale qui fut celle de lointains aïeux?
Vous êtes de la génération qu'on envoyait à Moscou lorsqu'elle s'opposait à la violence patronale. Sans doute vous êtes vous, comme je l'ai fait moi-même, opposée au stalinisme parce que vos espoirs ne se satisfaisaient pas de cet horizon-là. Ne reproduisez-vous pas un semblable manichéisme?

Écrit par : Karl Grünberg | 12/12/2012

Karl G@ Vous oubliez le caractère propre de l'islam, doctrine inaliénable et intouchable par essence. Toutes les autres religions, le christianisme, le marxisme, le socialisme, l'hitlérisme étaient susceptibles de quelques retouches. Pas l'islam. Pour l'islam, les seuls humains respectables sont les musulmans. Les autres religions du Livre seront respectées dans la mesure où ceux qui les pratiquent payeront un tribut aux Musulmans et ne jouiront d'aucun droit politique. La religion ou la doctrine, comme vous voulez, la plus proche de l'islam est l'hitlérisme. Les deux ont pour source la haine des Juifs et de leur religion. les deux sont totalitaires et ne supportent aucune opposition : vous pouvez le constater aujourd'hui même en Egypte, où les arabes qui ont envahi ce pays cherchent à faire expulser les habitants premiers de ce pays au nom de leur religion importée. Vous l'ignorez certainement, mais "copte" et "égyptien" sont synonymes. Vous ignorez certainement aussi que l'ouvrage européen le plus lu, le plus acheté aujourd'hui encore en Egypte est "Mein Kampf". Ce processus d'exclusion commence en France, où les enseignants ne peuvent plus rien enseigner qui déplaît aux Arabes et leur idéologie.
Vous comprendrez maintenant certainement pourquoi il faut être islamophobe comme la plupart des Européens sont naziphobes, vu ce qu'il est advenu du nazisme. N'hésitez pas à poser des questions si vous avez des doutes, on vous répondra.

Écrit par : Géo | 12/12/2012

Le Parti Socialiste? Bon débarras Mme. Vallette.

Écrit par : Johnny | 13/12/2012

19:12 Publié dans Genève, Humeur, Politique | Tags : socialisme, insultes, complaisance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.