27/12/2012

Que savez-vous des victoires de l’égalité entre eux et nous dans la 2e moitié du XXe siècle? Examen

 

Pour changer, voici de quoi revoir vos connaissances relatives à l'égalité entre hommes et femmes et son évolution. Nous revenons de loin.

 


 

 

 

 

 

1.       Depuis quelle année, à Genève, les filles de l'Ecole supérieure de jeunes filles ont-elles eu le droit de se rendre à l'école en pantalon? 


  1950  1955  1964



3. En quelle année les femmes suisses ont- elles obtenu le droit de vote et d'éligibilité au niveau fédéral ?

 

1971  1973  1975

 

 5.      En quelle année le Tribunal fédéral a-t-il déclaré inconstitutionnel le fait d'appliquer dans le canton de Vaud un barème plus sévère aux filles qu’aux garçons aux examens d'accès aux filières?

 

1978  1982  1995

 

7.      Depuis quelle année le mari n'a-t-il plus le droit d'interdire à sa femme d'exercer une activité professionnelle ?

 

1955 1975 1988*

 

 

 

9.      En quelle année a eu lieu une grève des femmes en Suisse ?

 

 1989 1990 1991

 

 

 

 

2.      Depuis quelle année la Confédération est- elle chargée d’instituer une assurance mater­nité ?

 

1934 1945  1960

 

 

4.      En quelle année, à Genève, les cours de couture à l’école primaire ont-ils été introduits pour les garçons (activités créatrices sur textile) ?

 

1960  1975  1979

 

6.      En quelle année la division supérieure de l’enseignement secondaire genevois est-elle devenue mixte ?

 

 

1959  1966  1969

 

8.      En quelle année les femmes du canton d’Appenzell Rhodes-Intérieures ont-elles obtenu le droit de vote cantonal ?

 

1990  1995  2000

 

 

 

10.  En quelle année a été supprimée la fonction de « chef de l’union conjugale » ?

 

1982 1988 2000

 

 *Réponses (en vrac)

1)1964; 4) 1979; 10)1988 5) 1982; 2) 1945; 6) 1969; 7) 1988;  3) 1971; 8) 1990; 9) 1991.

 

 

11:28 Écrit par Mireille Vallette | Lien permanent | Commentaires (4) | Envoyer cette note | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

| Share

 

Commentaires

Avec des zozos pareils, leurs inféodés ont gouverné et continuent de gouverner sournoisement en donnant à l'homme le maximum de pouvoir.

http://www.tdg.ch/monde/europe/cure-accuse-femmes-provoqu...

Je remets ces bonnes paroles de Giordano Bruno torturé et brûlé vif par l'église.

« La Virginité de Marie ? Une aberration.
La Bible ? Un tissu de mensonges.
Les théologiens ? Des pédants qui "froncent
le sourcil" pour se donner l'air important.
Non, les femmes ne sont pas moins intelligentes que les hommes.
Non, les gens d'église ne devraient pas jouir de si grands biens
mais, se contenter d'un peu de bouillon; non, les espagnols n'ont pas bienfait
de découvrir l'Amérique, car ils ont violé la vie d'autrui. »
- GIORDANO BRUNO (1548 - 1600)

Écrit par : Pierre NOËL | 27/12/2012

Pierre NOËl: d'où tenez-vous votre science infuse? du côté femelle de votre cerveau?

là, je contre-chante et continue avec ce complément: 1969, les allocs familiales étaient versées à l'époux de la femelle travaillante (moi) si pas d'époux (sinon, les allocs du boulot de la femelle allaient aux mari - honni soit qui.. etc) le montant des allocs familiales: env. 20 CHF/mois, correspondaient au montant de la plus faible prime d'assurance maladie enfant. oblig. (enfin, pour toute mère sachant être mère)
En outre: ce montant n'était versé que si la femme travaillant avait un contrat d'embauche fixe. ! eh ben.

ce même montant d'alloc familiale fut réhaussé à 25 chf/mois, en même temps que le montant de la prime d'assurance maladie enfant la plus faible.

c'est ainsi que je ne pus jamais épargner cet argent (projet!bigre!) pour les études futures que je prévoyais pour mon enfant, et la mère célibataire que j'étais ne toucha aucune alloc que ce soit pour rien, encore moins entre 2 licenciements secs, où je travaillais sous contrats temporaires: rien. rien à faire. rien à attendre. qu'à se battre pour trouver un nouvel emploi, aussi pourri, aussi toxique, aussi sous-payé que le précédent dont j'étais licenciée à sec, sans autre, sans rien à attendre, entre autres .. années pourries, crises, licenciements en masse, gels d'embauche, etc 1980-1990

dans un monde gvois hors contrôle fin 1990, de mâles-cadres se battant en tout clientélisme pour leur avancements, confrontés à leurs incapacités, en l'absence de diplômes & compétences, bâtissant sur leurs stratégies d'embauche (ce français cadre ne parlant pas anglais de cette banque privée en cours de rachat, décida de nommer ses ex secrétaires à des postes de comptables et directrices-adjointes aux RH,... en attente de retour d'ascenseur: où des sans-papiers sans diplômes furent introduits dans cette banque privée entre-temps internationale, dont certains copièrent les listings de comptes-clients) & corruptions, engageant des clandestins même des chinois informaticiens avec toutes complicités même en banques privées & avocats de la place où l'on sait qu'aucune loi contre le blanchiment d'argent ne peut appliquer aucun contrôle, y laissant fleurir ces fortunes mal acquises tueuses, souteneuses de foot en pays d'Eiffel, de nouvelles archis-ski en Suisse ou autre plage hôtelière genevoise comme d'armements aqmi takari ou saoudien.

Faut arrêter de faire croire que tout va bien à Genève
et laisser les gens se poser les bonnes questions.

Écrit par : eloïse | 27/12/2012

Eloïse, je crains que vous vous soyez trompée de commentaire?

Je défends la cause des femmes, face à l'intolérance et aux croyances pourries de certains hommes......ou de femmes.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/12/2012

Pierre NOËL: votre citation m'a tout l'air d'une apocryphe...

Écrit par : Sérum | 06/01/2013

 

19:05 Publié dans Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.