21/01/2013

Deux artistes yéménites se jouent du voile

Après  la violence (note précédente), voici deux exemples d'une autre manière de lutter: des oeuvres belles et fortes, des protestation exprimées par l'art, l'inspiration, l'humour. Par le texte et la photo.

La journaliste et écrivaine yéménite, Hind Alerayi pose à partir des étapes de son existence, des questions simples et limpides sur les codes que sa société oblige, femmes et hommes, à respecter. Elle dit, comme sa compatriote par la photo, le désir féminin, le paradoxe, l'irrationel.

Hind Alerayi rejoint un constat qui m'est apparu plus clairement depuis les événements du Printemps arabe, qui montra au Caire des scènes bestiales d'agression sexuelle.


 

Pour les guides spirituels intégristes, il faut couvrir le corps et les cheveux féminins afin de différencier les filles et femmes musulmanes pudiques des femmes occidentales légères, proches de la prostitution. En Occident, où les interdits sexuels ont fortement diminué, femmes et hommes oeuvrent ensemble, en pleine mixité, dans la plupart des activités. 

Que donne cette différence de cultures, la sévère et la laxiste? Dans les pays arabo-musulmans où la plupart des femmes sont largement couvertes et où la ségrégation est la règle, l'obsession sexuelle est omniprésente et le harcèlement, les attouchements, les mains baladeuses représentent un fléau que des victimes, Egyptiennes en particulier, dénoncent depuis des années avec colère.

Ce fléau n'existe pas dans les démocraties où hommes et femmes s'habillent et se côtoient en toute liberté.  

L'image parle

Il faut aussi découvrir es photos de la compatriote de Alerayi Boushra Almutawakel. Elles posent à leur manière subtile et forte les mêmes questions.

voile-hf.jpg

Je remercie mon ami François de m'avoir fait connaître ces artistes par le biais de la blogueuse Polluxe. François... un militant socialiste d'un troisième type qui n'a aucun tabou idéologique, adore le débat, la contradiction, les remises en question de convictions bien assises. François, explorateur infatigable d'idéesNet susceptibles d'injecter des doses de complexité dans la réflexion socio-politique.  Et qui contrairement à moi (qui ai mes raisons) ouvre ses correspondants sur une palette infinie d'intérêts. 

http://gplus.to/fbrutsch


 

11:44 Écrit par Mireille Vallette | Lien permanent | Commentaires (8) | Envoyer cette note | Tags : yéménites, artistes, voile | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

| are

 

Commentaires

Madame,

Excellentes ces photos montages qui sont utiles pour décrisper les fantasmes qui hantent beaucoup de gens qui jugent sans savoir.
Bravo à l'artiste et à celui qui en use dans un but pédagogique.

Les femmes musulmanes ne sont pas prisonnières de l'islam mais de certains abrutis qui veulent qui veulent instaurer leur pouvoir démoniaque sur leur compte.
Elles sont libres dans leur choix et elles doivent l'exprimer face à ces cruels fanatiques qui les prive de la leur liberté.

Elles ont tout dans cet islam pour se libérer de ces monstres et de ceux qui les instrumentalisent pour servir leurs intérêts et qu'on appelle les grandes puissances.

Je vous conseille d'aller assister à la discussion qui aura lieu à la Librairie arabe l'Olivier sur "les origines du fanatisme" mercredi 23 janvier 2013 à 18.30.
Peut-être trouverez vous des réponses et des solutions à votre propre fanatisme.
Sachez que la haine ne fait pas cesser la haine?

Écrit par : Liberté Chérie | 21/01/2013

Les femmes sont prisonnières de l'islam.Les musulmans aussi. Je mets ce lien, mais il y en a bien d'autres:

http://blog.sami-aldeeb.com/2012/12/14/brutales-fatwas-co...

Il n'y a pas d'islam modéré sauf si l'adepte de ce concept ne respecte pas les écrits. Dans ce cas il est passible de la peine de mort. De toutes les façons les femmes ont tord.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Écrit par : Pierre NOËL | 21/01/2013

A propos d'artistes en voilà une qui fut une des plus grande en Egypte* on aime ou on aime pas, mais je regarde souvent ces vidéo qui datent des années 50 - 60 il suffit de s'attarder sur les images de la salle ou les hommes et les femmes vivaient en bonne intelligence. Aucune femme enchiffonnée. Que c'est-il passé depuis? Pourquoi en est-on arrivé là?

C'est ce qui attend l'Europe, la Suisse et tous les pays qui ne font pas attention au mensonge des imams et leurs adeptes.

C'est simple, les criminels "frères musulmans" et autres imams ont fait un travail de fond dans la société, les écoles coraniques ou non, c'est un travail sournois pour imposer le coran dans toute sa splendeur et comme les anacondas, étouffer leurs adeptes.

* j'espère ne pas m'être trompé d'artiste -Om Kolthom, mais l'intérêt sont les images de la salle et la réaction du public ce qui est aujourd'hui interdit de plus en plus par les "scientifiques musulmans ou savants" comme ils se nomment sans "rougir":

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&am...

Écrit par : Pierre NOËL | 22/01/2013

"Elles ont tout dans cet islam pour se libérer de ces monstres et de ceux qui les instrumentalisent pour servir leurs intérêts et qu'on appelle les grandes puissances."

Et hop un petit coup d'auto-flagellation, en bon occidental qui aime les victimes et se déteste. N'ayons pas peur de dire que l'Islam maintient la femme dans l'ignorance et à l'écart d'une société hyper machiste. L'Islam ouvert et tolérant, celui qu'on nous agite sous le nez depuis des dizaines d'années n'existe pas! On nous prend pour des idiots en nous faisant croire que l'Islam permettra aux femme d'avoir leur place égale à l'homme. Peut-être que certaines femmes de tradition musulmannes ont besoin se persuader qu'il ne faut pas quitter l'Islam pour être libre, mais cela c'est de la poudre aux yeux! Penser par soi même, ce n'est pas penser par un seul livre!

Dans tout les cas, je suis heureux de lire que des militants socialistes sont encore ouvert aux débats, contradictions et restent curieux. Ce parti est sous une chape d'hypocrisie étouffante!

Écrit par : Riro | 22/01/2013

Hello Riro,

Ne soyez pas plus expràmiste que les extrémistes...
Les Livres sont utiles à l'évolution du genre humain vous y compris.

Vous ne pouvez pas critiquer un Livre sans en connaître son contenu et plus encore vous ne pouvez pas accuser le Coran sur le base de ce qu'on font une minorité de barbares égarés que le Coran lui-même condamne avec fermeté.

Instruisez-vous pour être juste et ne faites pas preuve du même fanatisme de ceux que vous dénoncer.

Des sages il en existe dans toutes religions et toutes les cultures,ne condamnez pas la majorité à cause des agissements d'une minorités de criminels sans foi ni loi.
Cultiivez l'Espérance...

Écrit par : Espérance pour tous | 23/01/2013

Il vaut mieux lire tous les écrits c'est très "barbare", ou au minimum, aller sur les sites des experts en la matière pour se méfier et refuser ce concept mortifère.

Espérons que nous n'ayons pas à générer des conflits pour défendre nos Libertés; effectivement on peut espérer ou rêver.

http://www.blogdesamialdeeb.ch

Écrit par : Pierre NOËL | 24/01/2013

L’Islam est une religion particulièrement conne (comme le judaïsme d’ailleurs). Cependant la plupart des pourfendeurs de l’Islam ne volent pas plus haut que leur cible. Leur seul but est de se trouver un bouc émissaire sur lequel taper pour se décharger de leurs frustrations.

Écrit par : Krior | 25/01/2013

Attention Krior mord,

Dommage que les commentaire ne soient pas à la hauteur des thèmes qui nous permettent de réfléchir sur des questions sérieuses et essayer de leur apporter des réponses.

Nous voilà avec Krior,Riro et tous les zozos incultes dans une compitition de stupides vulgarités qui se donnent à coeur joie en vômissant leur extrémisme mental.
Les bogs devraient avoir un minimum de contrôle pour évoluer dans le bon sens et le respect.
Inszruisez vous un tout petit peu les gogos.

Écrit par : Liberté Chérie | 27/01/2013

18:33 Publié dans Voile, niqab, etc. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.