25/06/2013

Petite chasse au conseiller d’Etat

Dur-dur d’obtenir un conseiller d’Etat pour lui poser quelques questions. Surtout s’il s’agit d’islam et de laïcité, sujets ô combien sensibles ! 

Tout commence par une course d’obstacles. Ils sont posés par la secrétaire générale du département Teresa Skibinska fermement appuyée par son patron.

 J’appelle le DIP jeudi 19 juin. Je désire parler à Charles Beer à propos d'une salle de prières. La secrétaire générale tente de me dissuader: "tout a été dit, Monsieur Beer a répondu à trois (!) journalistes, prenez ce qu’ils ont dit..." J'insiste. "Pourriez-vous envoyer vos questions par e-mail ?"


 

Voilà un jeu que je ne connais bien pour l’avoir pratiqué  durant une demi-douzaine d’années comme chargée de communication… Je résiste donc. Madame semble se résigner et me demande mon délai. « Demain, vendredi ».

J’appelle le lendemain: « Ah je regrette, il sera probablement impossible à atteindre, il est hors de Genève. » Ah bon ? Vous ne me l’avez pas dit hier. « J’ai oublié , mais je vais essayer, je vous envoie un SMS pour vous dire si je l’ai atteint».

Le SMS arrive. Surprise : la connexion avec le patron duDIP est impossible…

Je rappelle le lundi . « Impossible, Monsieur Beer est à Boston. Il est parti hier. » Ah bon ? Mais vous ne me l’avez pas dit ? « J’avais oublié. » Bien, mais il va revenir ?  «Oui, pour la séance du Conseil d’Etat, puis le Point-presse. »

 Ah, le Point-presse ! Je pourrais y aller et lui poser mes petites questions ? « Oui, c’est une bonne idée… Mais… attendez ! Il a lieu au même moment que le cortège des Promotions… Le président  ne sera donc peut-être pas au Point-Presse.»

C'est pas de chance… Alors jeudi ? « Non, il sera à Berne! ». Pas possible de me rappeler par exemple dans le train,  j’en ai pour moins de dix minutes? « Non, mais je peux vous répondre moi-même. »

Non, j’aimerais un avis politique. Mais dites-moi clairement : Charles Beer refuse de me répondre ? « Oui, c’est ça, il refuse de vous répondre… »


 "ON N'INTERDIT PAS LES PRIERES DANS LES LIEUX PUBLICS"

Voici donc le résumé de l’histoire avec quelques questions sans réponse que certains peut-être relaieront auprès de notre Président.

 Le Courrier révèle le 13 juin que l’association des employés des écoles professionnelles a écrit au DIP. Il s’inquiète qu’une salle de la haute école de paysage, d’ingénierie et d’architecture (Hépia) soit réservée à deux groupes religieux. Les Evangélistes ont demandé les premiers à pouvoir étudier la Bible, et depuis quelques mois, des musulmans de la Mosquée wahhabite ont souhaité y faire leurs prières quotidiennes.

Rappel : trois des cinq prières obligatoires peuvent concerner l’école ou le lieu de travail (selon les saisons) : elles doivent être faites à la mi-journée, dans l’après-midi et après le coucher du soleil.

 La direction a accepté, ce qui a donné ceci, inscrit sur la porte.salle2.jpg

 

Au DIP, -c’est classique dans ces cas islamiquement délicats-  les premières réponses sont quelque peu confuses. Le local ne serait « qu’une salle de réunion ». Mais le DIP rappelle dans le même souffle que l’Hépia ne reçoit que des adultes, et la secrétaire générale conclut : « Il serait exclu d’imaginer un tel lieu dans un établissement du post-obligatoire. » (20 Minutes, 13.06.2013)

Le 18 juin, lors d’une conférence de presse, l’acte d’accusation de deux associations de défense de la laïcité va droit au but: la direction a violé l’article 3 de la Constitution genevoise qui garantit la laïcité de l’Etat, elle trahit aussi la garantie que ce même Etat « ne salarie ni ne subventionne aucune activité cultuelle». Or l’école, rappellent les protestataires, est payée par les deniers publics.

La Coordination laïque genevoise et la section genevoise de l’Association suisse de la libre-pensée exigent donc la fermeture immédiate de la salle de prières, son affectation à des activités d’enseignement et l’ouverture d’une enquête administrative contre la direction de l’Hepia. Une direction toute de candeur come le montre François Abbé-Decarroux : « Si l’on nous avait demandé un lieu pour faire du body-building, cela n’aurait choqué personne. »

Charles Beer recule un peu, mais conserve l'essentiel. La salle restera à disposition des groupes religieux, mais tout un chacun pourra aussi l’utiliser, par exemple pour la méditation, la lecture ou des activités syndicales. Vu que l’heure des prières musulmanes n’est pas précise, les mahométans ont une marge dans le planning.

Charles Beer argumente: « On n’interdit pas la prière dans des lieux publics, mais elle ne doit pas s’accompagner d’éléments ostentatoires. »

 Mais qu’est-ce que des éléments ostentatoires, Monsieur le conseiller d’Etat ? Le Coran, le foulard, le kamis, le tapis de prière ?

Et surtout: si la prière n’est pas interdite dans les lieux publics, cela signifie que des musulmans peuvent demander dans tous les services de l’administration à pouvoir utiliser une salle pour prier? Un exemple que pourraient aussi suivre avec profit les entreprises… Voir à ce propos dans quels dilemmes les entreprises de la pauvre France se débattent !

 Cette histoire m’en rappelle deux autres. Dans une école de Suisse romande, des élèves (adolescents) ont demandé à faire discrètement leurs prières durant le  Ramadan: pas de problème, la direction aussi compréhensive que celle de Genève a accepté. Puis les prières se sont poursuivies après le Ramadan, puis les prieurs ont apporté leurs tapis de prières… et les enseignants n’ont plus su comment gérer cette situation. Un membre de l’Exécutif est venu, a mis les choses au point : plus de tapis et plus de prières, ce sera la règle… Suivie depuis sans problème.

 A Toronto, un groupe d’élèves a demandé à utiliser la cafétéria de l’école le vendredi pour la prière. Pas de problème a dit la direction ! Depuis, chaque vendredi, la cafétéria se transforme en mosquée. Les jeunes hommes entrent les premiers et se placent devant, les filles suivent et se mettent derrière, et celles qui ont leurs règles vont tout derrière: impures, elles n’ont pas le droit de faire la prière, seulement d’y assister.

Cher Monsieur Beer, ne serait-il pas bon que notre République -et mieux encore notre pays-  interdisent formellement toute pratique de rites religieux dans l’espace public ?  

Demande dispenses de natation, de dispenses de camps scolaires, port du foulard, demande de régimes de faveur durant le Ramadan, séparation des hommes et des femmes dans de nombreuses activités… toutes ces régressionsn'ont-elles rien à voir avec la folie des rites qui s’est emparée d’une partie des musulmans, dont les cinq prières journalières à pratiquer impérativement où qu’ils soient? 

 Pourquoi devons-nous réagir ? Parce que cette religion, dont la planète nous donne chaque jour des exemples d’intolérance,  tente de s’imposer dans tous les interstices des démocraties.

(Citations et informations tirées de : Le Courrier, 13 juin ; 20 Minutes, 13 et 18 juin, Tribune de Genève, 19 juin, documents des  associations laïques.)

 

Post scriptum : avis aux infidèles survivants

Dans une annonce mortuaire, une mère et sa famille, qui font certainement leurs cinq prières par jour, nous envoient ce message tiré du Coran. A nous, "LES INFIDELES", ceux qui n'échapperont pas à l'enfer, ceux qui dans la vie comme dans la mort doivent être séparés des adorateurs d'Allah.

annonce.png

 (L’Express-L’Impartial, 11 juin 2013)

Pour l’instant, les versets qui appellent à tuer les infidèles nous sont épargnés. De démission en démission... Jusqu’à quand ?

13:49 Écrit par Mireille Vallette | Lien permanent | Commentaires (15) | Envoyer cette note | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |


Commentaires

Un "détail" à ajouter, Monsieur Beer se trompe lourdement et effrontément lorsqu'il déclare qu'il n'est pas interdit de prier dans un lieu public. La loi C4 10 sur le culte extérieur (revue en 2007) dit exactement le contraire. Si même les plus hautes autorités de ce Canton ne respectent pas les lois, il sera de plus en plus difficile de faire l'éducation civique des plus jeunes.
Pierre Gauthier
http://www.geneve.ch/LEGISLATION/rsg/f/s/rsg_C4_10.html

Écrit par : pierre gauthier | 25/06/2013

Merci, Madame Vallette, de mener votre combat! Surtout, que vos détracteurs ne vous fassent jamais faiblir! Je pense n'être pas le seul à vous suivre et vous soutenir.

Écrit par : Martin Leu | 25/06/2013

Mais pourquoi ne vous êtes-vous pas déplacée à Boston pour y rencontrer Charles Beer. Peut-être eût-ce été plus facile, un peu comme dans le fameux "22 à Anière" du regretté Fernand Raynaud ?

Courage fuyons, telle semble être la stratégie de communication de nos responsables politiques avant les élections !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 25/06/2013

¨@ Mme Vallette

Vous vous souvenez certainement de l'incident qui s'est déroulé à quelques mètres de la mosquée du Pt-Saconnex il y a de cela 4 ou 5 ans?

Une classe de jeunes filles de l'école André Chavanne, en tenue sportive, pratiquait le cours de gymnastique sous la responsabilité de leur enseignant(e),sur un espace dévolu à cette activité et attenant à la dite école.
De "très pacifiques" fidèles musulmans qui quittant leur mosquée,après leurs prières et leurs ablutions, n'ont rien trouvé de mieux que d'insulter (le mot est faible) les braves jeunes filles, qu'ils ont croisées sur leur chemin, car leurs tenues et leurs activité sportives ne leurs convenaient pas!
Que fit le DIP et son chef Ch.Beer à ce moment-là ? Rien. Telle une autruche, il mit sa tête dans le sable tout comme le CE!

Imaginez la même scène avec des fidèles catholiques ou protestants, par exemple; quittant leur église respective et croisant sur leur chemin un groupe de jeunes filles musulmanes, foulard sur la tête ou plus,et pratiquant les mêmes activités sportives...et subissant le mêmes type d'insultes que les jeunes filles de l'école André Chavanne...
Que ferait alors Ch Beer ? A n'en pas doutez, tous les médias,toutes les associations bienpensantes seraient immédiatement informées et une plainte serait déposées pour racisme et islamophobie...

Voilà à quoi en est réduite la laïcité sous nos contrées! La politique du deux poids deux mesures dans toute sa "splendeur".
Vous avez raisons de penser qu'il n'y a rien de bon à espérer de certains politiques et en particulier de ceux de gauche et du PS!

Écrit par : Exprof | 25/06/2013

M. Beer ne fait que suivre la pratique occidentale dominante envers l'Islam, qui s'inscrivent dans un mouvement général d'abdication devant les exigences d'autrui. Nous devons nous accommoder des valeurs nées d'ailleurs, puisque cela fait partie de notre grandeur que de respecter l'autre, et cela même si certaines de ces valeurs ont été combattues chez nous au nom du progrès. Nous devons en outre nous abstenir de défendre nos propres valeurs, même si nous les chantons à l'occasion de certains anniversaires, si elles risquent de choquer l'autre, car c'est notre grandeur que de ne pas prétendre à une quelconque supériorité.
C'est la recette certaine du déclin d'une civilisation.

Écrit par : Mère-Grand | 26/06/2013

Voilà qui est fort bien dit!

Écrit par : mireille vallette | 26/06/2013

Magnifique les Promotions !! du soleil, pas de grosse chaleur , parfait !
Parfait ?
Cette année contrairement à l'année pas de petite fille voilée (pas vu en tous les cas sur les tronçons où j'ai suivi l'école de mon enfant).. presque parfait

EN REVANCHE..EN REVANCHE incroyable le nombre de mère de famille voilée... stupeur et tremblement... Et si EURABIA était en marche ??

Ces promotions sont un moment privilégié pour voir la proportion des divers communautés.. sans exagérer pas possible de faire 20 pas (j'ai compté) sans tomber sur une présence de l'Islam voile, voile, grande robe +voile,etc.. là ici à Genève.. cité de Calvin (mais qui s'en souvient).. mais surtout là ici dans une fête laïque ... la fête de la Promotion identique de nos enfants, filles et Garçons, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs..

Rien ne va plus ... peut-on accepter des expressions "religieuses" en plein milieu de notre fête laïque...

Nous avons tout faux de tolérer l'intolérance, car l'Islam est la quintessence de l'intolérance. Une intolérance religieuse qui s'installe, piétine nos valeurs laïques et démocratiques... Mr Beer il est temps d'aller hiberner dans votre grotte pour méditer sur la démocratie, sur le chemin que nos peuples ont dû prendre pour y arriver, et le chemin qui nous est imposé aujourd'hui et qui menace objectivement notre liberté et nos démocraties... mais le seuil critique est en train d'être atteint et l'histoire tôt ou tard se moquera des "idées de relativisme culturel" véhiculé par des politiciens "fainéants sur le plan idéologiques et philosophiques" (on leur accordera qu'ils travaillent et gèrent au mieux les affaires courantes...)..

Nous n'avons pas besoin de gestionnaire.. mais d'hommes et de femmes qui font de la politique..

Écrit par : Léon | 26/06/2013

La politique menée par l'Internationale Socialiste et ses membres est de submerger les pays capitalistes par l'invasion (si, si) de ces fanatiques religieux, ce que doit bien regretter leur père spirituel Lénine, qui disait justement que la religion est l'opium du Peuple ...

D'une autre part, voila à quoi mène l'antisémitisme latent européen ... faire appel à pire (l'Islam) pour éloigner (le mot le plus doux) les juifs de nos contrées.

Charles Beer devra un jour comparaître devant les Tribunaux pour haute trahison et non-respect des Lois qu'il doit incarner dans sa fonction de Président.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 27/06/2013

@ Léon

Ce simple spectacle est complètement déprimant. J’ai été frappée lors des reportages consacrés à l’élection iranienne, de voir tant de jeunes femmes porter un foulard léger, qui laissait paraître une partie de leurs cheveux. Elles ont réussi à force d’obstination à imposer cette tolérance. Dans les sociétés occidentales, le foulard-uniforme ne laisse pas passer un cheveu. Et robes amples, pantalons et tuniques complètent l’habillement.
Cherchez une seule de ces femmes en foulard qui laisse apparaître des jambes ou bras nus.

Ces femmes, mais aussi tant de jeunes filles portent volontairement comme le dit Djemila Benhabib ce couvre-chef «profondément discriminatoire à l’égard de femmes, et raciste par rapport à tous ceux qui n’appartiennent pas à l’Oumma». Demandez à ces jeunes filles si elles estiment imaginable d’épouser un non-musulman !
http://www.lesobservateurs.ch/2013/06/19/benhabib/

La complaisance avec laquelle nos élites laissent faire comme si toute cette régression islamique faisait partie de la richesse multiculturelle est désespérante. Pourtant, dans pratiquement tous les pays européens, une grande majorité de citoyens sont lucides. Mais il s ne font bizarrement pas le poids face à des élites irresponsables, qui abandonnent toute défense de nos valeurs, de notre histoire, de notre patrimoine.

Je me souviens d’une soirée à laquelle Sandrine Salerno avait invité à intervenir une brochette de musulmans avant le vote sur les minarets. Parmi eux, Lucia Dahlab dans ses vastes atours avait réussi en cinq minutes à poser trois revendications : le foulard en classe pour les enseignantes, des congés pour les fêtes religieuses musulmanes et, à l’école,la dispense des cours de gym en fin de journée en période de Ramadan. Il y a avait aussi Babacar Ba, ambassadeur à Genève de l’OCI, organisme qui ne cesse d’œuvrer à l’interdiction de la critique de l’islam dans nos sociétés. La magistrale avait déclaré d’un air ravi: « Je me réjouis que notre identité change ! » Pour laquelle ? On n’a pas su, ça n’a d’ailleurs pas d’intérêt : notre identité est si pauvres par rapport à toute cette richesse venue d’ailleurs !

Franchement, je ne sais pas jusqu’à quand je mènerai ce combat, il me semble définitivement perdu.

Écrit par : mireille vallette | 27/06/2013

< Le 18 juin, lors d’une conférence de presse, l’acte d’accusation de deux associations de défense de la laïcité va droit au but: la direction a violé l’article 3 de la Constitution genevoise qui garantit la laïcité de l’Etat, elle trahit aussi la garantie que ce même Etat « ne salarie ni ne subventionne aucune activité cultuelle» >

Nouvelle constitution appliquée:
forçons Beer à se mettre en conformité avec la loi: où est la pétition? je signe!

Qu'est-il advenu des actes d'accusation de ces 2 associations en défense de la laïcité?

Mireille Valette, merci de tacler ce sujet et bon courage pour la suite

Écrit par : Pierre à feu | 27/06/2013

Réjouissons-nous! Il n'y aura pas de guerre des civilisations, puisque la nôtre a déjà capitulé.

Écrit par : Mère-Grand | 27/06/2013

@mireille-valette

Ne capitulez pas... Chacun dans Notre quotien nous pouvons réveiller des consciences .
Mon évolution au cours des 15 dernières années sur ces sujets a surpris mon entourage .. Mais aujourd'hui mon entourage commence sérieusement à se poser des questions ... Tenez non.. Tenons bon car l'opinion est en Train de se réveiller ... Rappelons nous l'Espagne libérée de l'Islam, la Grèce du joug Turc.. Non ne capitulons pas .. Que l'on soit de gauche ou de droite.. Il faudrait surtout créer un front républicain et laïque (gauche +droite).
Proposition : Faire signer une pétition pour l'interdiction du Port du Voile jusqu'a la majorité dans tous les lieux+ interdiction du niqab intégral à Genève..

Ne capitulons pas

Écrit par : Léon | 27/06/2013

@Victor
Si on veut reussir a fédérer des gens de bon sens il faut arrêter ces théories du complot.
Il y a effectivement des députes ou des conseils nationaux fainéants sur ces sujets... À gauche comme à droite .. À gauche de peur d'être considérés comme raciste par leur propre troupe.. À droite car le libre échangisme et les dollars valent bien quelques sacrifices..
Des politiciens de droite (ex.Martine Brunschwig Graf) recourent aussi à des approches de "relativisme culturel" et ne voit pas le danger.
Pourquoi pas une Gauche et une Droite Radicalement Laïque unis sur ce thème .. Comme les résistants de 39-45?

Écrit par : Léon | 27/06/2013

Il me semble que c'est Karl Marx qui a déclaré que la religion est l'opium du peuple et non Lénine.

« La détresse religieuse et en même temps l’expression de la vraie détresse et la protestation contre cette vraie détresse. La religion est le soupir de la créature opprimée, le cœur d’un monde sans cœur, tout comme elle est l’esprit d’une situation sans spiritualité. Elle est l’opium du peuple »

" L'occidentalopithèque*" va s'éteindre au profit de l'islam à cause de l'incompétence des élus du bas, du haut, de droite vers la gauche, en passant par le centre et les extrêmes.

(*) mot inventé par moi-même en fonction de mon regard Athée sur cet Occident en décomposition dont les Z'élites portent toute la responsabilité.

La Gauche et l'extrême gauche sont devenues aussi dangereux que ce concept mortifère.

Que vaut la Liberté de nos enfants, en particulier celles des filles, futurs femmes-esclaves ? Honte aux USA, et à l'Europe l'histoire de cette fin progressive avec ses millions de morts ne figurera peut-être pas dans des livres d'histoire, camouflée par les mêmes pleutres sans couilles mais au cerveau plat comme leur planète située au centre du monde.

Écrit par : Pierre NOËL | 29/06/2013

"....qui ne figureront peut-être pas dans les livres d'histoires...."

Écrit par : Pierre NOËL | 29/06/2013

16:25 Publié dans Genève, Politique | Tags : beer, prières, genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.