11/09/2013

Pourquoi cette permanence de l'islam archaïque?

Je me pose depuis longtemps cette question: comment est-il possible au XXIe siècle que des musulmans, et beaucoup semble-t-il, soient partisans de prescriptions totalement contraires aux droits humains et parfois carrément abominables ? Être tuée pour avoir fait l’amour avec son voisin, par exemple, me semble surréaliste. Imaginer une amputation me fait blêmir d’horreur.

Pourtant, cet islam persiste non seulement en terres musulmanes, mais dans nos sociétés. Témoin l’incroyable influence des Frères musulmans.



J’ai trouvé quelques lumières dans des ouvrages d’une grande richesse. Et d'autres éclairages dans une enquête et un entretien avec une musulmane. Des fragments, bien sûr, vu l'ampleur de la problématique, mais très révélateurs me semble-t-il.

Pour changer des séries américaines, voici donc la mienne: quatre articles, qui traiteront des sujets suivants :

1.   Quelles sont les caractéristiques de la vision islamique du monde qui la séparent radicalement de la nôtre?

2.   Que savons-nous historiquement de l’homme Mahomet?

3.   Quelle est le degré d'adhésion des populations musulmanes à l'islam des origines?

4.   Cet islam littéral (et radical) peut-il imprégner, et comment, les musulmans européens?

 

I. Evolution-involution

et fractures de civilisations

 

C’est en lisant René Marchand «Reconquista ou mort de l’Europe», que les premières lumières se sont allumées.(1) De faits connus, il fait surgir une clé de compréhension. Reçue comme une évidence.

Nos deux civilisations, observe-t-il, se différencient dans leur représentation du temps. L’Occident fonctionne sur le mode passé, présent, avenir. Il voit un continuum historique et envisage le futur comme meilleur que le présent.

Rien de tel dans l’islam pour qui l’histoire est coupée en deux: le passé de la sauvagerie et de l’ignorance, avant la Révélation, et le temps d’après où doit être mise en œuvre cette Révélation.

La société parfaite que les musulmans doivent atteindre a existé: c’est l’État qu’a fondé Mahomet à Médine où son pouvoir n’a cessé de croître entre 622 et sa mort en 632.

Sur quoi se base cette Révélation? Sur le Coran (incréé, intouchable) et la Sunna (récits des actes et des paroles de Mahomet ). Ils s’inscrivent dans la Charia qui rassemble l’ensemble de la Loi divine.

Les hadiths, rassemblées dans la Sunna, sont nés après la mort de Mahomet. Ils sont destinés à répondre aux mille et une questions que n’aborde pas le Coran, qu’il s’agisse de comportements quotidiens ou de problèmes religieux et politiques. Racontés par des révélateurs charismatiques ou des inventeurs intéressés, les hadiths se sont multipliés et ont connu un succès public croissant. Des spécialistes se sont mis à la rude tâche d’en «sélectionner» quelques milliers validés par la chaîne des transmetteurs. La «Sunna» qui les rassemble indique que les vainqueurs des contestations théologiques sont les sunnites, mais le contenu est sauf exceptions accepté aussi par les chiites.

 Pas de loi humaine qui contredirait la Loi divine

 Dans cette entreprise, la tendance la plus dure l’a emporté. L’ensemble de la Loi née du Coran et des hadiths a été fixée au Xe siècle. Elle n’a plus bougé. Les législateurs religieux ont accentué le caractère indiscutable des textes jusqu’à décréter que quiconque met en doute le caractère incréé du Coran et l’infaillibilité du Prophète (donc de ses hadiths) est un apostat et mérite la mort.  La loi humaine ne peut remettre en question la Loi divine.

Dans cette vision, il n’existe ni innovation, ni prospective. Lorsqu’une nouvelle question apparaît, le juriste se plonge dans les textes de la Révélation et de ses confrères théologiens. Il argumente, cite mille et une références, et indique la voie à suivre -en réalité souvent celle qui correspond à sa propre conviction. Il produit une fatwa.

Par exemple, lorsqu’un croyant demande s’il est autorisé à serrer la main de l’autre sexe, un geste qui peut pousser au pire si une effluve d’érotisme passe, le savant Al Qaradawi retourne au Coran et aux hadiths, pond une interminable démonstration et conclut entre autres qu’il n’existe aucune preuve que Mahomet ait jamais serré la main d’une étrangère.

Après le Xe siècle, aucune contestation du dogme n’a été tolérée. Et les changements politiques  importants se font sur l'idée que seul le retour au "vrai islam", pur, authentique, résoudra les problèmes.

Cette vision du monde qui conduit systématiquement au retour à la Révélation , Marchand le qualifie d’involution, le contraire de marchand,involutionl’évolution qui met en mouvement la civilisation occidentale. Cette involution explique qu'après un millénaire, les dogmes, les rituels, les règles morales en pays d'islam soient les mêmes. Et aussi que ces pays stagnent économiquement.

 Deux types d’humains : les musulmans et les autres

Autre caractéristique majeure: dans l’Islam, c’est non seulement le temps, mais l’humanité et la Terre qui sont coupés en deux.

-   Les musulmans, hommes pieux, moraux, élus d’Allah, sont d’une essence supérieure aux autres hommes.  Ils ont toujours été en conflits entre eux, mais se retrouvent unis contre les «infidèles».

-         - Toute l’humanité non-musulmane est promise à l’enfer. Il est préférable de ne pas la fréquenter. L’Autre est un danger.

-        - La Terre est divisée en deux : la Maison de l’Islam et la Maison de la guerre. Il est obligatoire de mener la guerre, le djihad, pour l’expansion de l’islam. «En islam, la guerre est universelle et perpétuelle», écrit Marchand. Mourir au combat pour Allah assure le paradis.
Les peuples soumis (les dhimmis) subissent de nombreuses discriminations et humiliations.

-       - L’islam comme son prophète sont parfaits. Qu’il s’agisse des razzias, du statut des femmes, des assassinats politiques, du traitement des juifs (déjà honnis), de l’esclavage l'islam aurait inventé cette rareté: l'esclave heureux»(4)), Mahomet a fait tout juste, il a des raisons divines pour tout. Cette manière de présenter l’histoire passée et présente en exonérant l'islam de toute responsabilité perdure aujourd’hui.

-      -  La fierté d’appartenance à cette civilisation est extraordinairement forte. Cette fierté, cet attachement à son identité, sont aussi le fait des autres civilisations… à l’exception hélas de la nôtre.

 

(1) Editions Riposte laïque

(2) Jean-Pierre Péroncel Hugoz, Le Radeau de Mahomet, 1983

 

09:59 Écrit par Mireille Vallette | Lien permanent | Commentaires (46) | Envoyer cette note | Tags : marchand, involution | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

| Share

Commentaires

L'Islam est une religion (elle n'est pas la seule) bien odieuse. Cependant vous me donnez l'impression d'être l'otage d'une obsession que vous dépasse et à laquelle vous abandonnez sans la moindre résistance.

Écrit par : JK | 11/09/2013

Merci Mireille de cette contribution pédagogique !
Je m'inscris pour la suite de la série !

Écrit par : Pierre Weiss | 11/09/2013

@JK
L'islam ne m'intéresse pas en tant que religion, mais comme un totalitarisme qui avance aujourd'hui et menace nos démocraties. J'y ai consacré un livre qui en témoigne par des faits et non des développements idéologiques. Je ne vais pas vous le résumer.
Ce blog est consacré à cette lutte.
Dans les années 70, c'est un autre totalitarisme, le communisme, qui représentait un immense danger et faisait d'innombrables victimes soit par le sang, soit par l'emprisonnement et la perversion des esprits. Je vous recommande vivement à ce propos, par exemple, "L'Evangile du bourreau": rien ne fait davantage comprendre l'horreur de ces régimes que la littérature, en particulier en ce qui concerne le communisme. Mais les innombrables récits de femmes, par exemple, qui ont subi dans leur chair les préceptes de l'islam en témoignent de la même manière.
Et si vous vous intéressez au sujet, vous constaterez que cette religion ensanglante la planète, qu'elle est incapable de gouverner avec ses "frères" et avec des minorités, qu'elle persécute les chrétiens, que des atrocités sont commises tous les jours en son nom et qu'à cause de tout cela, des millions de musulmans se réfugient chez nous... dont une partie croissante voudrait reconstruire une société parfaite, donc "islamique".

Écrit par : mireille vallette | 11/09/2013

Je crois que le refus d'une évolution qui rendrait l'Islam plus humain est simplement à chercher dans une question de pouvoir. Ceux qui le détiennent sont en grande majorité des vieux et la tendance naturelle des vieux c'est de se méfier du changement, qui risque de rendre leur savoir caduc et d'exposer l'aspect purement dogmatique de leur pouvoir.
Les plus jeunes qui détiennent le pouvoir ne sont évidemment pas plus empressés à prendre le risque de le perdre, que ce soit lors d'une révolution politique ou d'une révolution intellectuelle des interprétations. Sans compter que dans l'Islam les deux pouvoirs sont confondus.
P.S. Je suis moi-même d'un âge très avancé et ce que j'écris n'est qu'une constatation aussi objective que possible. Elle n'implique ni que les vieux agissent tous ainsi, ni que les jeunes ne le font jamais.

Écrit par : Mère-Grand | 11/09/2013

Mme Valette:
à votre avis est-il possible de concevoir un islam modéré qui satisfasse l'entier des préceptes de cette religion?
Autrement dit un schisme est-il pensable?
(Il y a des différence de concepts hiérarchique entre shia et sunna mais pas à propos de la doctrine de base).
Pour ma part j'en doute, voir http://blog.mr-int.ch/?p=739&lang=fr

Écrit par : Michel | 11/09/2013

glissement progressif de la nomenklatura de la Licra vers le racisme et contre l'antisémitisme.
"Les observateurs" sorte de Dreuzz info près de chez nous sont obnubilés par le choc de civilisations et sous couvert d'info "politiquement incorrect" diffusent une propagande haineuse et raciste concernant les arabo-musulmans qui sont minoritaires dans le monde de l'islam faut-il le rappeler.
Le CICAD aurait depuis longtemps fait boucler la plate-forme de Mabut , si seulement un dixième de ce qui se diffuse sur cette TDG BLOG concernait le Judaïsme.
Je rappelle qu'un taré a été condamné à de la prison ferme à Genève pour propos antisémites.
L'extrême droite avec ses Valettes de ferme suisse et le Weiss bloc peuvent tout se permettre.

Écrit par : briand | 11/09/2013

Un islam modéré est un non sens. C'est une idéologie politique totalitaire qui embrasse tous les champs de la société : politique, économique, culturel, social, religieux. Le contrôle est total, jusque dans la chambre à coucher. Voltaire décrivait Mahomet comme "Tartufe les armes à la main" et parle de "peste" pour cette idéologie. Il y a des gens qui sont classés comme "musulmans", mais qui se foutent complètement de cette idéologie. Les autres sont des fanatiques en puissance, mobilisables en tant que "bons musulmans". Un bon musulman fréquente la mosquée, fait 5 fois la prière pas jour, le jeûne du mois de ramadan, verse la zakat et contribue au djihad. Tout bon musulman est un djihadiste. On a eu "Deutschland über alles!" Maintenant nous avons "Islam über alles!"

Témoignage comme quoi il y a de "mauvais musulmans" :

http://www.youtube.com/watch?v=9E2pJghSLsI

Écrit par : Johann | 11/09/2013

"L'extrême droite avec ses Valettes de ferme suisse et le Weiss bloc peuvent tout se permettre."

Mme Valette n'est ni de droite ni d'extrême droite.

Attaquer et dénoncer une idéologie totalitaire n'est pas du "racisme".
C'est une mesure de salubrité publique.
Il est triste de constater qu'une certaine "gauche" soit aveugle du caractère totalitaire de cette idéologie.
Un musulman bien de chez nous n'a pas publié un de mes commentaires parce que je mentionnais que Mahomet selon les sources-mêmes de l'islam était un menteur, un assassin, un violeur, un pilleur et un génocideur.
Cet imposteur sert de modèle a tout "bon musulman".

Maintenant il ne faut pas exagérer la menace islamiste. (En ce moment, ils tuent d'abord des coreligionnaires.) A condition peut-être de ne pas saborder tous ceux qui, dans les pays musulmans, contribuent à contenir cette idéologie de mort et à permettre un pluralisme religieux et donc idéologique.

L'Europe n'est pas menacée. C'est un rêve de l'extrême droite (selon le principe qu'on a besoin d'un ennemi pour se renforcer). Bien sûr, il est nécessaire d'informer et de combattre ceux qui essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Et d'exposer en toute lumière en quoi cette idéologie est mortifère et totalitaire.

La plus grande menace pour l'Europe n'est pas l'islam...

Écrit par : Johann | 11/09/2013

@ Michel

Ce que vous dites dans votre blog me paraît juste. Je crains moi aussi que l'islam ne puisse se réformer. Il n'y a jamais eu de grands mouvements et les courageux qui s'y sont essayé s'y sont cassé les dents et ont parfois perdu la vie comme l'un d'eux au Soudan il y a quelques années.

A la faveur d’une conjoncture propice à l'ouverture, entre les années 1950-70, les femmes en particulier ont pu s'émanciper quelque peu. Et vous avez sûrement vu ce bout de film qui montre Nasser expliquant à une foule de supporters que Al Banah lui a demandé de rendre le voile obligatoire. La foule s'écrase de rire avec lui à cette idée. Qui aurait cru que nous en reviendrions à ce qui se passe aujourd'hui? Le problème, c'est que rien n'avait été modifié dans les textes eux-mêmes.

Vous avez raison: il n'existe pas de pouvoir religieux qui serait à même de proposer et d'obtenir une exégèse. Lorsque la conjoncture leur est favorable, les conservateurs peuvent expliquer à leurs ouailles qu'ils sont de mauvais musulmans -avec raison selon les textes- et donc menacés par l'enfer. Et la menace de l'enfer est extraordinairement efficace et très utilisée dans nos pays où les tentations du modernisme et de l'ouverture sont grandes.

Mais bizarrement, les musulmanes par exemple qui bénéficient d'un statut extraordinaire dans nos sociétés par rapport aux pays islamiques réussissent tout de même à croire que nous sommes une société décadente et que l'islam des origines si misogyne et si sexiste, lui est infiniment supérieur.

En fait je ne sais pas si l'on peut espérer. Mais je suis convaincue qu'il faut à tout pris (mais pas par tous les moyens) combattre cet obscurantisme qui s'étend de plus en plus et dans le monde islamique et dans nos sociétés. De nombreux musulmans et musulmanes qui luttent contre lui savent qu'il les menace autant que nous.

Écrit par : mireille vallette | 11/09/2013

@ briand

Vous arrive-t-il d'avancer quelques arguments ou déverser votre fiel est-il décidément plus confortable que faire fonctionner vos neurones?

Écrit par : mireille vallette | 11/09/2013

"à croire que nous sommes une société décadente et que l'islam des origines si misogyne et si sexiste, lui est infiniment supérieur."

Le tour de force des propagandistes de l'islam consiste à faire croire que le statut de la femme a été amélioré en Arabie par l'islam. C'est bien sûr tout le contraire qui s'est produit. En dar-el-islam la femme est devenue une mineure pratiquement à vie. En tous les cas tant qu'elle est en mesure d'enfanter. Que cette domination soit intériorisée et transmises par les femmes elles-mêmes en dit long sur l'endoctrinement subi. Dès le plus jeune âge.

Écrit par : Johann | 11/09/2013

@ Mireille Vallette

Je suis entièrement d'accord avec briand. Il ne déverse pas son fiel comme vous dites et ce faisant, tentant de disqualifier ses propos. Je crois que vous comprenez parfaitement ce qu'il dit. C'est de l'ironie mais oh! combien vraie.

Les musulmans arabes ou autres ne vont pas envahir l'Europe. C'est plutôt le contraire. Cela aussi vous devriez le savoir.

Écrit par : Dan | 11/09/2013

Madame Valette, je suis heureuse de prendre connaissance du message que vous adressez à briand... quel malotru, franchement! Il y a longtemps, j'eus une vision qui bouleversa ma vie... Je cherchai comment expliquer cette vision plus de vingt ans durant... Je m'approchai du judaïsme, je repris pratiquement mon cathé catholique, puis passai au protestantisme, puis étudiai (modestement) le bouddhisme, l'hindouïsme, et ainsi de suite pour un jour de grand chagrin tomber dans les bras d'une femme qui m'initia au yoga... Je sais lire, je puis m'informer... Mohammed, non. Je n'ai aucune prétention... La conclusion est qu'il faut commencer par se connaître soi-même, "fascotte"? non! Cinquante ans durant j'ai été convaincue, pour donner un exemple, que je ne suis pas jalouse... Changement de concours de circonstances, stupeur, je puis être invraisemblablement jalouse... Ceci me permet d'affirmer que Mohammed, qui prétendait, si les rédacteurs ont dit vrai, que les Juifs ne savent pas lire leurs textes, que les chrétiens croient que Jésus a été crucifié se trompent... aurait àtà mieux inspiré d'apprendre à lire, et à écrire afin de s'approcher et d'apprendre d'eux l'enseignement biblique, à lui, paraît-il révélé en une vision ... et de prendre au sérieux ce qu'un prophète, lui, Mahommed se disant être Le prophète ("je suis doux et humble de coeur", Jésus) avait enseigné: de peur d'être jugé... ne pas juger... (Pape François: "Qui suis-je pour juger?"! Conquérir est une chose, apprendre à se connaître ("Connais toi toi-même...) en est une autre... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 12/09/2013

Quand la gauche fricote avec les islamismes, le résultat ne fera que consolider des pays comme la Suisse et les faux débats foisonnerons comme c'est le cas sur ce blog.

Écrit par : Paul Gaultier | 12/09/2013

pour faire le plein de fiel, je relis vos sources d'inspiration que dis-je d'illumination René Marchand collaborateur à Riposte Laïque, cellule de réflexion de Bloc Identitaire, Freysinger qui ouvre la chasse aux élèves sans papier, Wilder le décoloré hollandais, même Fourrest qui devient "arriviste" lorsqu'elle ne s'en prend pas exclusivement aux musulmans mais aussi aux catho intégristes. Pour mes Neurones je vous renvoie aux deux publications scientifiques dont je suis co-auteur dans le domaine des neurosciences "Brain Reseach 1992"

Écrit par : briand | 12/09/2013

Les femmes sont de plus en plus présentes pour dénoncer l'obscurantisme des Religions. Les femmes doivent donner leur avis sans se référer nécessairement à des théologiens, des écrivains bien sûr tous des hommes qui s'autoproclament Docteurs, Professeurs. Et ces apologistes et ces "intellectuels" se donnent la main pour empêcher toute liberté de penser. Pourquoi ont-il opprimé les femmes, pour qu'elles se taisent!

Écrit par : Noëlle Ribordy | 12/09/2013

"Les musulmans arabes ou autres ne vont pas envahir l'Europe."

Je n'ai aucun doute à ce sujet quand bien même aujourd'hui, officiellement, 48 millions de musulmans stationnent en Europe.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_musulmans_par_pays

Remarquez, au plus fort de l'occupation de la France par les nazis allemands, l'effectif de ces derniers atteignait 400'000. Combien en reste t-il aujourd'hui ?

http://www.musee-resistance.com/IMG/pdf/CNRD2011_Organes_...

Tout fini toujours par s'arranger, même mal.

Écrit par : Giona | 12/09/2013

Désolé, pas trouvé Brain Reseach 1992 ?

Mais, mais 11 métiers, 12 de trop !

Écrit par : Corto | 12/09/2013

@myriam belakovsky :une réponse du malotru, il me semble que vous faites confusion entre spiritualité et religion, la spiritualité peut même être laïque "Comte-Sponville" elle procède selon moi d'une démarche d'abord individuelle.
Tel n'est pas le cas de la religion c'est à dire du lien qui unit des communautés à travers des récits, des légendes, et des rites qui sont des manifestations sociales .
L'Islam laisse probablement peu de place à la spiritualité du sujet "soufisme mis à part" par contre il constitue par ses rites et surtout par son histoire une force puissante d'agrégation sociale dans des pays que le socialisme Baasiste a dévasté par la corruption et le clientélisme.
Pour Mireille et ses amis , le problème n'est pas que les Mosquées se remplissent mais que les églises se vident.
Les femmes , le voile , les voiles.
acte de soumission.
La seule fois que dans une célébration religieuse, j'ai constaté une séparation des sexes , une barbitswa sépharade à Genève , le voile des femmes étant remplacé pudiquement par une perruque.
Pour terminer, Fadela Amara "ministre d'ouverture de Sarko" refusait de répondre à une question d'une musulmane parce que voilée, cette dernière lui a rétorqué et "si je portais un string est-ce que tu me répondrais."
Soumissions cliquez Google ....
Je précise que je suis philosophiquement matérialiste , mais que je considère que les manifs auxquelles je participe , sont des actes à caractère religieux "Rosa Luxemburg a remplacé la vierge Marie.

Écrit par : briand | 12/09/2013

L'Islam commencera sa réforme à la chute de la dernière des monarchies du moyen orient légitimant et asseyant leur pouvoir par leur support actif au fondamentalisme religieux, l'instauration des monarchies aux moyen-orient, le résultat de la volonté de la Grande-Bretagne, pendant la colonisation, à personifier le statut de vassal à la couronne britannique, jusqu'à la sortie de la première guerre mondiale.

Écrit par : Chuck Jones | 12/09/2013

Concernant le principal sponsor du régime d'El-Assad, un congrès d'autres sponsors se posent de sérieuses questions sur l'avenir des JO de Sotchi.

Poutine devra revoir ses copies.

Écrit par : Paul Gaultier | 13/09/2013

Paul Gaultier:

http://referentiel.nouvelobs.com/file/6364870.jpg

Écrit par : Pierre NOËL | 13/09/2013

Je voudrais faire trois remarques à propos de l'hypothèse - fascinante- d'une éventuelle réforme de l'islam plus ou moins comparable à ce qu'a connu le christianisme dans son histoire.

1- Toutes les tentatives de réforme de la chrétienté avant le XVIème siècle se sont sans exception terminées sur le bûcher... Moyennant quoi d'excellents esprits ont dû légitimement se dire que le christianisme était irréformable.
Par définition les religions établies sont conservatrices, elles se défendent avec énergie contre tout ce qui menace le statu quo. Aujourd'hui, l'Islam se sent,consciemment ou pas, menacé par la modernité. Laquelle modernité peut avoir des aspects déstabilisant même pour nous, il faut le reconnaître.

2- Les aspects progressistes de la Réforme protestante, en terme de liberté de conscience, de tolérance et de droits de l'homme ne sont pas apparus immédiatement. Ce sont plutôt des conséquences à long terme. A plusieurs de ses contemporains, Calvin a dû apparaître à vue immédiate comme un intégriste pur et dur, si je puis me permettre cet anachronisme.

3- Ceci pour dire que l'interprétation globale de ce qui se passe aujourd'hui dans le monde musulmans est très difficile. Nous avons évidemment le devoir citoyen de lutter contre l'obscurantisme, l'embrigadement des esprits et le grignotage des libertés publiques telles que nous les entendons dans notre société.
Mais que signifient au fond les formidables convulsions dont est agité le monde musulman ? Sur quoi vont-elles déboucher ? Pourraient-elles être ces douleurs de l'enfantement dont parle Saint Paul ou si l'on préfère, le travail du négatif cher à Hegel ? André Malraux disait un jour que nul n'est capable de prévoir ce qui peut se passer dans l'ordre spirituel des choses. Je garde, sans preuve, l'espérance qu'une réforme de l'Islam est à venir. Après tout dans l'histoire, tout joue toujours sur des évènements que personne n'a vu venir. Seul l'inattendu est certain.

Écrit par : Vincent Schmid | 13/09/2013

"Paul Gaultier:
http://referentiel.nouvelobs.com/file/6364870.jpg"

Ce n'est pas gentil.


"Concernant le principal sponsor du régime d'El-Assad, un congrès d'autres sponsors se posent de sérieuses questions sur l'avenir des JO de Sotchi."

Exact. Comme l'Arabie. Qui contrôlant les terroristes tchétchènes, menace de les envoyer semer la terreur pendant les jo. Sous peine de chantage.

Écrit par : Johann | 13/09/2013

"A plusieurs de ses contemporains, Calvin a dû apparaître à vue immédiate comme un intégriste pur et dur, si je puis me permettre cet anachronisme."

Comme un fanatique assassin. Et jusqu'à aujourd'hui. Nul anachronisme. Ses victimes en portaient et continuent à en portent témoignages.

Le christianisme n'est pas une idéologie totalitaire, car il s'est développé en marge du pouvoir de 150 à Constantin. Le christianisme n'est pas une idéologie totalitaire, sauf quand il est pratiqué par des gens comme Calvin, qui se mêlent d'un peu trop près des affaires de la cité et prétendent la régenter. En islam, il n'y a aucune différence entre religion et politique. Irréformable donc sous peine de se faire harakiri.

Écrit par : Johann | 13/09/2013

@Johann

Des victimes de Calvin aujourd'hui encore ? Bigre, bigre j'aimerais beaucoup les rencontrer si vous pouviez me les présenter... Je me contente de vous renvoyer au livre que j'ai écrit sur Servet.
Quand à affirmer que dans le Nouveau Testament et dans le christianisme primitif la religion est séparée de la politique, c'est pour le moins aventuré. Relisez attentivement le récit des mages par exemple, ou la finale de Matthieu, ou l'Apocalypse. On en reparlera.

Écrit par : vincent Schmid | 13/09/2013

Six questions pour "réformer" l'islam et à poser à tout musulman:

1) Acceptez-vous de considérer l'islam comme une religion à l'égale des autres et à l'égale des pensées agnostiques ou athées?

2) Acceptez-vous que tout musulman puisse apostasier l'islam DEFINITIVEMENT?*

3) Acceptez-vous qu'une femme musulmane épouse un non-musulman et que les enfants puissent être élevés en dehors de l'islam si tel est le choix du couple?

4) Acceptez-vous une totale égalité de droits entre la femme et l'homme dans tous les domaines (mariage, éducation des enfants, divorce, héritage, travail, ETC.)?

5) Acceptez-vous de considérer Mahomet comme un homme de pouvoir parmi d'autres qui s'est comporté comme un criminel (pillage, viol, assassinat, génocide) ce dont témoignent toutes les sources musulmanes?
[Mahomet est considéré par les musulmans comme un modèle à imiter et donc assimilable à une idole.]

6) Avez-vous répondu aux cinq questions précédentes en toute sincérité sans avoir recouru à la taqiya?

Mon préjugé est que si une personne répond "oui" aux six questions, elle a quitté l'islam. Et que donc l'islam n'est pas réformable.

* Il faut être précis quant à cette question: Laurent Ruquier s'est fait complètement embobiner par Tariq Ramandan après avoir posé la question: peut-on quitter l'islam? Réponse du professeur ès doubles langages: oui, on peut... Et Ruquier de s'extasier... Il s'est fait avoir comme un bleu, car oui on peut... sous la contrainte, par exemple, temporairement pour se soustraire à un danger, alors que dans son coeur la foi demeure intacte. C'est l'exemple bien sûr fourni par le frère musulman et l'autre qui n'a rien compris n'y a vu que du feu.

J'attends les réponses d'un Ouardiri, par exemple... Je risque d'attendre...

Écrit par : Johann | 13/09/2013

Le créationnisme est une théorie totalitaire, c'est valable pour les trois concepts religieux sortis droit des pyramides, par copie de la civilisation Sumérienne; même si l'islam a été élaboré, plus de six cents ans après l'ère chrétienne. L'an zéro est une plaisanterie des religieux, le yésous ne figure pas dans les chroniques de l'époque! Le christianisme n'est qu'une pratique servant de bouclier aux rois afin de consolider leurs pouvoirs.

Lorsque l'on a compris cela, on comprend l'histoire des religions, des rois, des pouvoirs et leur utilité. S'occuper du pauvre est une stratégie payante depuis des siècles pour induire en erreur les peuples, afin de faire croire que le roi et ses princes sont bons comme le pain....

La liberté de conscience, n'est utile que pour ces mêmes religieux, voulant à tout prix penser pour les ignorants, en leur racontant des histoires à dormir debout, en faire des moutons, que l'on peut tondre pour tricoter des pulls et leur vendre.

L'islam ne peut se réformer, leurs bouquin est soi-disant sacré, ce qui fait qu'ils resterons aussi dangereux que le nazisme, le communisme, le socialisme, le fascisme et autres isme. La seule façon pour un musulman et les autres d'évoluer, est de sortir du concept mortifère et devenir Athée, là, il pourra être Libre et penser. Ce faisant, il évoluera et fera évoluer sa famille en particulier ses enfants. Pour cela il faut s'instruire, s'informer pour ne pas devenir un blaireau à la solde des despotes de tous poils.(voire comment la citrouille Nord-Coréenne gouverne ses blaireaux)

Johann, lorsque l'on se sert d'un pseudo pour procéder à des attaques personnelles par de fausses affirmations, (blog de Hélène Richard-Favre) il ne faut pas être étonné d'être caricaturé éventuellement dénoncé.

Écrit par : Pierre NOËL | 13/09/2013

Tiens, une petite histoire comme les aiment Mireille Vallette, pour détendre l'atmosphère:

Un matin, dans un café très catholique de Rome... Quatre hommes et une femme, tous très catholiques convaincus, sont en train de boire tranquillement un café, près de la Place St-Pierre.

Le premier homme très croyant dit à ses amis :
— Mon fils est prêtre, ici, à Rome. Quand il marche sur la rue, tout le monde le salue en disant : "Mon Père".
Son ami, très croyant aussi, lui répond fièrement :
— Mon fils, lui, est évêque et quand les gens le croisent, ils l’appellent : "Monseigneur.
Et le troisième homme, très catholique également, souriant complaisamment, réplique orgueilleusement :
— Quant à mon fils, il est cardinal et les gens passant près de lui s’inclinent respectueusement en disant : "Votre Éminence".
Le quatrième et non moindre catholique, déclare à ses amis :
— Mais mon fils, c’est le Pape en personne ! Et les gens, devant lui, se prosternent en disant : "sa Sainteté".

Quant à la femme, pas moins pieuse que les quatre hommes, elle sirote silencieusement son café. C’est alors que lui jetant un œil plutôt condescendant ces fervents cathos lui disent :
— Bien, alors, et vous ?...
Un large sourire de fierté illumine alors le visage de la femme très catholique qui déclare avec beaucoup d’assurance :
— Moi, j’ai une fille, une très jolie fille, une fille grande et mince, 90 de poitrine, 40 de taille et 80 des hanches. Et quand ils la voient, tous les hommes s’écrient : "Oh ! Mon Dieu !"

Écrit par : Pierre NOËL | 14/09/2013

BRIAND, Marie incarne la présence divine, la Shekinah... En un temps de souffrance, de misère, l'Ange Gabriel visite Marie... Tel est la fondement de la foi chrétienne (théologie juive, un ange peut être une idée, un rêve, une personne, simplement, missionnée... Reste à savoir quelle serait, aujourd'hui, l'analyse, l'interprétation de cette visite, ou "descente" dudit ange Gabriel... Autre vision, Lourdes, Bernadette... Que serait-il arrivé si Bernadette, infiniment bouleversée par ce qu'elle appela, en tout premier lieu, non, "la Dame", plus tard l'Immaculée Conception, mais, simplement, "cela" (les Hébreux, dans le désert, découvrant la manne, se sont écriés "man hou!": qu'est-ce que "cela"), si Bernadette, donc, avait rencontré la psychanalyste Françoise Dolto, luiavait raconté sa vision et s'éait entendu suggérer par Françoise de, cette vision, n'en parler à personne en se contentant de lui fixer un prochain rendez-vous... puis d'autres (Bernadette étant au moment de sa vision en grand désarroi scolaire et relationnel et statut social des parents... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 14/09/2013

Je qualifie, les Religieux de chefs qui usent et abusent de leur pouvoir. Ils devraient être traduits comme n'importe quel dirigeant devant la Cour du Tribunal de la Haye lorsqu'ils en appellent à la Guerre Sainte et lorsque des exactions sont commises.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 14/09/2013

briand, en vous souhaitant bon dimanche, j'ajour un P.S. à mon précédent message, le temps de la Bible, traduit correctement se lit comme au présent, non: Jésus sortit de chez lui pour se rendre chez sa belle-mère, mais:Jésus sort de chez lui... L'Ange Gabriel, Gaby, pour faire simple, en ces temps de souffrance et grande misère, les gens du Temple mettent au point des impôts tels qu'ils ruinent ces... ploucs de Galilée...

et Gaby, tel le furet de la chanson, vous savez: Il court, il court le furet (...) il a passé par ici, il repassera par là... Gaby, l'Ange Gabriel, donc est omniprésent vous voyez, sans manquer de respect, qu'à l'occasion, on peut se la marrer la moindre... aussi, non? Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 14/09/2013

l'ange Gabriel, ah oui toujours ces idioties pour vieilles bonnes femmes...

Marie et Gabriel sont les fondements du christianisme? L'horoscope aussi, pourquoi pas?

Quant on pense aux tarés de l'islam vos croyances fonds froid dans le dos.

Sortez de vos bouquins instruisez-vous. Ensuite étudiez l'histoire des civilisations disparues et revenez dans quelques mois.

""Jésus-mythe : le personnage a été inventé. C'est une fable, une légende. Aucune preuve historique n'est venue accréditer son existence. Il est étonnant que Jésus soit le seul prophète à n'avoir laissé aucun écrit.
Paul-Louis Couchoud ("Le Mystère de Jésus" / Rieder, 1927), John M. Allegro ("Le Champignon sacré et la Croix" / Albin Michel, 1971), Bernard Dubourg ("L'invention de Jésus" / Gallimard, 1989), Patrick Dupuis ("L'énigme Jésus") sont quelques défenseurs de cette thèse.""

Écrit par : Pierre NOËL | 14/09/2013

"ont quelques défenseurs de cette thèse"

Oui, c'est une thèse. Mais la thèse d'un Jésus historique se défend, et à mon avis, se défend même mieux. Et elle est beaucoup plus dérangeante pour le christianisme qui ne se révèle être à cet égard qu'une imposture.

"Des victimes de Calvin aujourd'hui encore ? Bigre, bigre j'aimerais beaucoup les rencontrer si vous pouviez me les présenter..."

Encore faudrait-il être capable de comprendre le sens de ce que j'ai écrit.


"Je me contente de vous renvoyer au livre que j'ai écrit sur Servet."

Et bien voilà! Les crimes de calvin servent bien encore de nos jours de témoignage contre lui.


"Quand à affirmer que dans le Nouveau Testament et dans le christianisme primitif la religion est séparée de la politique, c'est pour le moins aventuré."

Ai-je parlé du nouveau testament? C'est pratique quand on fait soi-même les questions et les réponses. Vous avez de la peine apparemment à simplement comprendre ce que j'écris. J'ai parlé de l'an 150 et au-delà. Durant cette période, le christianisme se développe en dehors du pouvoir romain.

Quel nouveau testament? Ce que vous appelez le nouveau testament est un recueil d'écrits composites d'époques différentes, de styles différents et de contenus différents. Aucune unité. Vous ne vous en êtes pas rendu compte? Dommage.


"Relisez attentivement le récit des mages par exemple, ou la finale de Matthieu, ou l'Apocalypse. On en reparlera."

Ce que vous citez n'est pas le christianisme. Surtout pas l'apocalypse qui a été rajouté in extrémisme et que les chrétiens ne comprennent pas. Les synoptiques sont totalement politiques, mais ont été interprétés par les chrétiens de manière apolitique. Lamentable récupération de textes hébreux tripatouillés par les moines au même titre que les écrits de Flavius Josèphe.

Écrit par : Johann | 14/09/2013

Pierre Noël, comment pouvez- vous écrire:sortez de vos bouquins, instruisez-vous?! Quant à vos connaissances historiques, peut-on vous suggérer de lire, de Jules Isaac, Jésus et Israël? entre autres...
Pierre Noël, votre pseudonyme, franchement àvangélique,"C'est Noël, c'est bientôt Noël... Jésus à Pierre: Pierre (le rocher d'Israël) pais mes brebis... Marie, fondement du christianisme... parce que, soit, son témoignage, la visitation de l'Ange Gabriel (comme écrit, selon la théologie du judaïsme un ange est une idée, un rêve ou une personne, comme vous et moi... avec une mission à remplir) est fondé, soit elle se trompe ou alors... elle a menti, à voir... si le témoignage n'est pas fondé on admet que les Psaumes (Bible, Première Alliance), notamment, annoncent la venue de ce Jésus... mais il faut, en soi, saisir ce qu'il faut en penser à la fois par notre vécu et le ressenti de ce vécu en évitant d'être bourré de préjugés en un sens comme en un autre. A défaut de foi cultiver ce qui y conduit:bon sens et bonne foi. Amen, bien cher fils... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam Belakovsky | 14/09/2013

"Et Ruquier de s'extasier..."
Il est toujours en extase. Les gens adorent cela. Quant à sa capacité de comprendre et d'analyser ce que lui dit un vieux renard comme Ramadan, il est évident qu'il ne fait pas le poids. Un animateur de télévision contre un spécialiste de l'intoxication qui travaille en public depuis une quarantaine d'années et ne vit que pour cela, c'est une confrontation de poids plus que léger contre un super lourd, pour parler en termes de sport de combat.

Écrit par : Mère-Grand | 14/09/2013

myriam Belakowsky vous êtes trop gentille et finalement sympathique, alors je baisse pavillon, afin de préserver l'essentiel de notre héritage commun: le respect et l'amour du prochain. C'est la base de notre civilisation.

Cela dit, ne pensez pas me convertir, je suis l'Athée le plus heureux de toute la terre, car je sais que je n'irai pas en enfer, mon cousin le diable me l'a promis et juré.

Bien à vous et bon dimanche.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/09/2013

La démarche de Mireille Vallette est indispensable pour une meilleure compréhension de l'Islam. Ce que je redoute c'est que ses livres soient lus non pas par les musulmans mais par des gens convaincus que cette religion ne correspond plus à notre civilisation.

Dans ce cas, comment voulez-vous qu'il y ait une réflexion profonde et un changement radical des préceptes de cette religion? Quand l'enseignement religieux existait à l'école, les religions étaient présentées comme des piliers intouchables de notre société. Seul le Catholiscisme pour les Chrétiens permettaient à ceux-ci de parvenir au Paradis tout comme l'Islam aujourd'hui.

Les choses ont évolué et les gens de l'Occident appréhendent différemment les Religions. Bien sûr, grâce aux penseurs, grâce à la laïcité, grâce au traité d'athéologie de Michel Onfrey qui ont démontré le Pouvoir absolu des Religieux sur l'individu lui ont permis de s'en détacher. C'est fini les dogmes, les histoires les plus farfelues sur les apparitions de l'Ange Gabriel et de toutes les absurdités que les Religieux nous ont fait avaler.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 15/09/2013

C'est Michel ONFRAY, vous aurez corrigé de vous-même mon erreur.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 15/09/2013

Pierre Noël, bonne parenté! A propos de votre cousin le diable, savez-vous qu'il m'arrive de me demande si Lucifer n'aurait pas été, peu ou prou, calomnié? Quand, ici ou là on voit ce qu'on voit!
Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 15/09/2013

@ myriam belakovsky, c'est ce qui m'a motivé d'étudier pendant des années, le pourquoi de nos croyances et des religions, sans référence aux livres religieux ou philosophiques, mais scientifiques.

Athée ou croyant, on ne peut se satisfaire des atrocités dans le monde en particulier envers les personnes fragiles comme les enfants.

Que penser d'une religion dont le prophète fut un des pires sanguinaires et pédophile à son époque? Seuls les écrits restent, ils veulent tuer les juifs, les mécréants, lapider les voleurs, enchiffonner les femmes etc. Tout est inscrit noir sur blanc.

@ Noëlle Ribordy, la majorité des petits musulmans reçoivent une éducation religieuse -musulmane- avec un livre soit-disant révélé, sacré, supérieur à nos constitutions, nos lois, notre culture. Comment voulez-vous que le bon sens l'emporte? Ajoutons le fait que la plupart ont une haine contre nos moeurs, nos Libertés, les femmes, notre culture judéo-chrétienne, la partie est mal engagée, vous ne le pensez pas? Ils fonctionnent en communauté sectaire certains veulent un revanche sur l'occident....

Écrit par : Pierre NOËL | 15/09/2013

Pierre NOEL,

La psamoldie est vraiment une invention habile et perverse des Religieux qui détruit la réflexion personnelle. Cette éducation de l'enseignement religieux sur les enfants est nocive. Cette façon monocorde de réciter des préceptes programmée par des Religieux pour endoctriner les petits musulmans entre autres devrait être interdite. Une vraie perversion qui abîme l'esprit et la raison.

J'ai bon espoir que la Révolution de l'Islam se fasse. Nous pouvons compter sur des femmes courageuses comme Taslima Nasreen et encore sur des écrivains et écrivaines d'origine maghrébine qui luttent par leurs textes contre l'obscurantisme de cette religion.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 16/09/2013

Noëlle Ribordy, effectivement les femmes issues de l'islam ou non, peuvent et doivent révolutionner ce concept religieux des hommes écrit par des hommes.

Les enfermer dans le sac du féminisme comme certains voudraient le faire, c'est donner quitus aux hommes et aux religions dans ce qu'elles ont de pire. Les gens devraient se poser les deux questions suivantes: "Pourquoi les femmes sont elles l'objet du sujet en religion?" et "Pourquoi sont-elles désignées comme devant être soumises à s'occuper des pauvres, tout en étant au service des hommes"

Pour avoir une réponse, il faut étudier la vie et la véritable histoire de nos ancêtres avant la période du néolithique, en remontant jusqu'à vingt mille ans et plus, ou ceux-ci vivaient en clans, tels nos primates d'aujourd'hui. Les religions n'existaient pas....

Soutenir le combat des femmes voulant s'extirper de l'obscurantisme religieux des hommes, c'est permettre à nos enfants de vivre en toute Liberté.

Les musulmans faisant référence à la tenue légère des femmes en été comme on l'a constaté sur certains blogs sont à combattre, car derrière leurs propos simplistes, souvent miéleux, se cachent des véritables guerriers de l'ombre en faveur du concept -islam. Ils sont souvent aidés des collabos et demi-homme issus du monde chrétien.

"Se fondre dans la foule...."

référence: Encyclopédie Larousse

Ps: je ne vais pas me faire que des amis sur les blogs en soutenant les femmes, mais ce n'est pas grave; je connais la faiblesse de mes ennemis, ils emploient des faux pseudos, ils mentent, ils sont cons, c'est pourquoi ils sont facilement reconnaissables en plus ils ressemblent à Pinocchio...

Écrit par : Pierre NOËL | 16/09/2013

Ce lien est excellent, les femmes doivent s'informer.

http://atheisme.org/femmes.html

Écrit par : Pierre NOËL | 16/09/2013

Merci pour ce lien. Enfin Internet permet de lire des textes sur l'athéisme qui ne sont pas enseignés ni à l'école, ni à l'université.

Michel Onfray le dit: L'historiographie dominante occulte la philosophie athée. Tout est passé sous silence. Et rien sur l'athéisme de d'Holbach, sur sa lecture décapante et historique des textes bibliques; rien sur le démontage des fables catholiques, rien sur le pouvoir de la science, utile pour combattre la croyance, rien, etc etc....

Écrit par : Noëlle Ribordy | 17/09/2013

D’où l'intérêt de s'informer sois-même, de tous temps les religions se sont opposées à l'instruction des individus les laissant dans l'ignorance pour les besoins de leurs causes, les monarchies.

Cela dit avec la greffe des croyances que les gamins subissent dès l'enfance, celle-ci liée à une éducation orientée, il est très difficile de se séparer de la gangue des croyances.

J'ai évoqué en d'autres temps le rôle pervers des mots employés qui induisent notre inconscient en erreur comme le mot croire alors qu'il peut être remplacé par "je pense que... ou il me semble etc.

Les écrits de l'islam sont un tissu d'âneries, fait de copiage de textes eux-mêmes n'ayant ni queue ni tête.

De mon point de vue ils ont matérialisé le conscient et l'inconscient par un personnage de légende nommé jésus. A la lecture de l'histoire, des chroniqueurs de l'époque, il n'y a rien ou presque sur ce personnage mythique.

Le Net est vraiment l'outil pour s'informer, s'instruire et ainsi se forger une autre opinion de la réalité du monde passé et présent. Il faut du temps et du courage, ce n'est pas facile j'en conviens.

En attendant, les guerres de religions ont encore de l'avenir, elles continueront à pourrir la vie des gens au nom d'un divin roi et seigneur, les gens ont encore besoin de se prosterner, pas de penser.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/09/2013

15:46 Publié dans Livres | Tags : marchand, involution, révélation | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.