19/12/2013

Une enquête révèle l'ampleur des convictions intégristes

Une étude allemande témoigne que les musulmans d’origine turque et marocaine installés dans six pays d’Europe expriment un inquiétant fondamentalisme.  Et ceci quelles que soient les législations nationales ou les modèles d’intégration.

Les affirmations quotidiennes qui veulent que l’immense majorité des disciples de Mahomet soient intégrés en prennent un sérieux coup.

 Les enquêteurs ont procédé par affirmations : « Les musulmans doivent revenir aux racines originelles de l’islam.» « Il n’y a qu’une interprétation possible du Coran et tout musulman doit s’y tenir. » « Les règles du Coran sont plus importantes pour moi que les lois de (nom du pays). » « Je ne veux pas avoir d’homosexuels comme amis. » « On ne peut pas faire confiance aux juifs. »  « Les pays occidentaux veulent détruire l’islam. » Réponses possibles : je suis d’accord, pas d’accord, ni l’un ni l’autre. Des questions similaires ont été posées à un échantillon de chrétiens. Pourcentages d'agrément obtenus:


enquête,europe

 

Les pourcentages sont tous inquiétants, mais particulièrement hauts en Autriche, talonnée par la Belgique et la France. Les plus bas sont observés en Suède, mais restent très élevés malgré l’ouverture légendaire du pays.

 

Les auteurs constatent que le fondamentalisme n’est pas une réaction à l'exclusion de la société d'accueil. Le degré le moins élevé d’intégrisme concerne l’Allemagne, alors que les musulmans jouissent de droit religieux moins étendus que dans d’autres pays.

 

Des études allemandes antérieures confirment les constats relevés dans celle-ci : l’une de 2007 montre que 47 pour cent des musulmans allemands estiment que les règles de leur religion sont plus importantes que celles de la démocratie et dans une autre, le même pourcentage considère que les règles du Coran sont plus importantes que les lois allemandes.

La fidélité à la doxa qui pèse sur le monde musulman d’aujourd’hui n’épargne donc pas l’Europe. Le désir de retour aux racines originelles, soit la lecture littérale du Coran, est approuvée par les deux tiers des personnes interrogées, alors que  les trois quarts estiment qu’il n’y a qu’une interprétation possible du Coran… soit en fait aucune interprétation.

L’obsession du racisme et du rejet qui se porte sur les Blancs et habitants « de souche » montre aussi son absurdité. Le rejet des juifs et des homosexuels est infiniment plus élevé dans les rangs musulmans. De même, leur hostilité à l’Occident est bien supérieure à celui des chrétiens (et des athées) vis-à-vis de l’islam.

Ce sont pourtant bien les musulmans qui demandent que leurs convictions et croyances ne fassent l’objet d’aucune critique. Plutôt que nous faire croire au Père Noël, nos autorités seraient bien inspirés de chercher des solutions.

 

Lire aussi l’article de Soeren Kern du Gatestone Institute.

 

11:29 Publié dans Islamisation | Tags : enquête, europe | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Marre des statistiques. Qu'ils agissent!

" « On ne peut pas faire confiance aux juifs. »

Depuis toute petite j'entendais dire par des voisins d'autres confessions: "ne tournez jamais le dos à un musulmans" Ils ne sont pas dignes de confiance?! Mais c'est connu qu'ils mettent sur le dos des Juifs tous leurs défauts, exactions et barbarie. Les scribouillards du Coran ont décrété que Dieu a balayé le Judaïsme et le Christianisme pour l'Islam? Les scribouillards ont parlé à Dieu comme Mahomet à l'Archange Gabriel.....

Écrit par : Patoucha | 19/12/2013

" Le désir de retour aux racines originelles, soit la lecture littérale du Coran, est approuvée par les deux tiers des personnes interrogées, alors que les trois quarts estiment qu’il n’y a qu’une interprétation possible du Coran… "

Ben qu'ils immigre en Arabie saoudite! Ils vivront tout simplement moins sur le dos de l'Etat..... Pas le style de l'Arabie saoudite! En ce moment elle renvoie à tour de bras les immigrés éthiopiens des sans papiers pour les médias français....

Écrit par : Patoucha | 19/12/2013

Les commentaires sont fermés.