14/02/2014

Oui, je suis islamophobe. Et j'abhorre la charia!

Le hasard veut que trois nouvelles islamiques soient tombées sous mes yeux aujourd’hui. Je tente en général de réagir avec mesure et de donner des informations sans exprimer la colère que je ressens si souvent. Cette fois, la nausée me saisit et la rage m’étouffe. Jusqu’à quand va-t-on tolérer cet islam antédiluvien qui prolifère ?


 Acte 1. « Pas de tuteur? Pas de secours. Meurs, ma sœur! »

Une amie m’envoie un article du Point. Il informe qu’une fatwa interdit aux femmes saoudiennes de se faire ausculter en l’absence d’un tuteur (tuteur qui décide de tout pour elles: voir la charia). Un immonde cheikh, Qays al-Moubarak, membre du Conseil des grands oulémas - fanatiques délirants mus par la haine des femmes, très fidèles aux textes- l’a rappelé jeudi dans le quotidien Al-Hayat. Et pourquoi ce rappel ? Parce qu’une étudiante victime d’un malaise cardiaque est morte à Ryad, dans sa faculté: l’ambulancier n’a pas pu l’examiner, car elle n’était pas en compagnie d’un tuteur.

Que dit ce fou de Dieu? Qu’une visite médicale peut amener "une femme à montrer des parties de son corps à un médecin." En cas d’urgence seulement, et pour autant que ces femmes ne soient pas seules; "et le médecin ne doit regarder que la partie du corps concernée».

Qui ose affirmer qu’il n’y a pas de lien entre cette idéologie et les demandes de musulmans ici que leurs femmes ne soient soignées que par des femmes? Cette revendication découle des mêmes textes. Il est scandaleux que les hôpitaux s’y prêtent… et mus par leur lâcheté, sans jamais rendre publiques ces compromissions. C’est le joug des Saoudiennes qu’ils soutiennent, c’est l’ensemble des femmes libres qu’ils insultent.

«L'Arabie saoudite, royaume ultra-conservateur régi par une stricte application de la loi islamique, note Le Point, impose de strictes restrictions aux femmes, qui ont besoin d'un tuteur pour travailler, voyager ou même se marier.»

Qui ose nier que la loi islamique, c’est ça ? Qui a entendu l’un de nos leaders religieux dire: oui c’est ça, c’est écrit, on l’a fait, mais désormais, nous la rejetons? 

Rappelons que la grande mosquée de Genève est financée et dirigée par l’Arabie saoudite.

Je déteste cet islam et j'abhorre la charia!


Acte 2. Les hypocrites d’Allemagne

En 2013, «la conférence allemande annuelle réunissant les autorités et les organisations musulmanes échoue (cf L’islamisation de l’Allemagne). Le ministre de l'Intérieur voulait centrer cette conférence sur les moyens que gouvernement et musulmans «modérés» pourraient mettre en œuvre pour lutter contre l'islamisme et l'extrémisme. Ces derniers se sont sentis offensés par l’insinuation que l’Islam pourrait être radical ou violent. Ils ont demandé à la place que le gouvernement prenne des mesures pour mettre sur le même pied islam et christianisme.»

Pas de lien entre islam et violence islamiste? Pas de lien avec les bigots et les dévots qui se multiplient? Non, selon les hypocrites et les lâches de nos sociétés.

Le gouvernement allemand a-t-il exigé l’examen de cette question de l’islam, du djihad et de toutes les violences commise au nom de cette religion? Tout au contraire! Le ministre de l’intérieur Thomas de Maizière a annoncé une série de projets en faveur de la communauté. Et parmi elles, l’accord automatique de la nationalité allemande à des centaines de milliers de Turcs.

Contents mais pas trop, les dirigeants musulmans ont alors rédigé une listes de revendications supplémentaires, dont la reconnaissance officielle des fêtes musulmanes et le recrutement d’imams dans les hôpitaux, les infirmeries, les prisons et les unités militaires.

Cette année, les autorités les ont invités à lutter avec eux contre les mariages forcés. Le titre de la conférence était: «L’égalité des sexes comme une valeur commune». Les dirigeants musulmans n’ont pas voulu de ce thème et «refusé de reconnaître qu’il pourrait y avoir un lien entre l’islam et le mariage forcé.» Pas de lien ? Qu’ils demandent à Nekla Celek, Allemande d’origine turque, qui a fait de vastes enquêtes sur ces milliers de compatriotes amateurs de jeunes filles illettrées d’Anatolie.

De nombreux pays européens ont dû modifier leur législation pour lutter contre ce fléau apporté par l’expansion musulmane. Mais attention : il est interdit de dire que les adeptes de Mahomet sont les premiers et souvent les seuls concernés par ces législations.

C’est depuis 1400 ans que leurs textes autorisent ces mariages forcés de jeunes filles et de mineures. Mais chut, les musulmans pourraient se fâcher! Pas contre cette réalité bien sûr, contre ceux qui la dénoncent!


Acte 3. Un projet de loi contre l’intégrisme religieux

La canadienne Fatima Houda-Pépin a déposé un projet de loi présenté le 12 février. Il propose notamment la création d’«un centre de recherche-action chargé de documenter les manifestations d'intégrisme » basées sur la religion ou un code de l'honneur. (Le Canada a connu le plus horrible des crimes d’honneur, des Afghans ont assassiné trois sœurs et leur mère). Il s’agirait aussi d’inscrire le principe de neutralité religieuse dans la charte en discussion.

Mais pourquoi cette annonce qui devrait me réjouir, alimente-t-elle aussi ma colère? Parce que nos sociétés tentent de regagner le terrain perdu avec telle petite loi par ci, telle petite loi par là. Elles ont auparavant choisi de laisser s’étendre cette incroyable régression, accepté le retour de préceptes et de pressions religieux dans l’espace public. Elles se sont fait rouler dans la farine de «l’islamophobie» avec volupté.

Plutôt que de refuser ces retours en arrière, nos autorités ont enculé les mouches pour savoir s’il fallait interdire à partir de 10 ou de 100 burqas, elles ont accepté le foulard en faisant semblant de le prendre pour un attribut culturel, elles ont laissé se répandre l’enseignement violent, antioccidental et misogyne des Frères musulmans. Des Frères qu’un blogueur nommé Hani Ramadan célèbre chaque jour dans la Tribune de Genève.

Oui, décidément, je ne comprends pas que nous comptions si peu d’islamophobes, de critiques du Coran et d'adversaires acharnés de la charia. Et j'admire sans réserve tous les musulmans qui en font partie.

21:04 Publié dans Femmes, Humeur, Islamisation | Tags : islamophobie, allemagne, arabie saoudite, canada | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook | | |

Commentaires

Madame, vous êtes une institution d'utilité publique.

Écrit par : Charles | 15/02/2014

Bien dit !

Suis de tout coeur avec vous et espère qu'un jour les femmes occidentales seront assez fortes pour faire entendre ce qu'elles pensent souvent, beaucoup, toujours au fond d'elles-mêmes, soit que nous ne devrions en aucun cas accepter chez nous, dans nos maisons et dans nos rues des femmes qui semblent revendiquer les joies d'une vie moyenâgeuse, celle de nos arrières-arrières-arrières grands-mères !!!

Si ces dames voilées et totalement soumises au pouvoir masculin sont si heureuses avec leur charia, qu'elles aillent vivre dans un pays musulman où elles pourront vivre en plein accord avec elles-mêmes.

En fait, si ces femmes sont incapables de s'adapter au pays qui les accueille, elles n'ont rien à faire chez nous, pas plus que leurs hommes d'ailleurs.

Signé : une genevoise qui ne supporte plus le silence lié à tout ce qui concerne le dictat islamiste qui s'installe progressivement dans les pays démocratiques (y compris en Australie que je connais bien) avec un but clairement énoncé : "L'islamisation du monde libre" (celui rempli de "mécréants à convertir".. il s'agit de vous et moi donc.

Écrit par : alphea | 15/02/2014

Ce qui me désole sont "les hypocrites et lâches de nos sociétés" démocratiques qui, petit-à-petit, progressivement laissent intégrer dans nos lois la barbarie de la charia...

Faut-il redire que, d'après les Frères musulmans, toute femme est inférieure à l'homme et toute personne non musulmane citoyen/ne de seconde zone?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/02/2014

@ alphea

Que dire des femmes bien européennes qui se marient avec des musulmans qui les laissent ensuite tomber, tombant elles mêmes ensuite dans une dépression grave, faisant le constat qu'elles étaient bonnes juste pour que le mari obtienne ses papiers.

Combien sont-elles à pleurer ainsi ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 15/02/2014

"Elles ont auparavant choisi de laisser s’étendre cette incroyable régression, accepté le retour de préceptes et de pressions religieux dans l’espace public. Elles se sont fait rouler dans la farine de «l’islamophobie» avec volupté."
Plutôt que de la volupté (mais je comprends bien votre formule) c'est la peur, l'ignorance et la paresse qui sont à l'origine de cette capitulation. Capitulation, car il suffit que point l'image d'une menace ou d'une violence quelconque, même si c'est envers elle-même, pour que l'Occident d'aujourd'hui capitule et s'incline, persuadé que cela amènera la paix pour tous. C'est cette naïveté que j'attribue aux trois faiblesses de caractère que j'ai citées plus haut.

Écrit par : Mère-Grand | 15/02/2014

La démocratie a un point faible comme tout les système. Le sien c'est qu'elle autorise l'existence même en son sein de son pire ennemi, l’extrémisme religieux. Il est temps pour elle qu'elle choisisse entre son idéal qu'elle n'atteindra jamais et sa survie. Le NON a toute forme de concession à l'extrémisme religieux est la seule solution. Espérons que nos autorités auront le courage nécessaire pour remplir cette mission avant de devenir les otages de leurs propre faiblesses.

Écrit par : norbertmaendly | 15/02/2014

" Le NON a toute forme de concession à l'extrémisme religieux est la seule solution."

À commencer par Hani Ramadan qui continue inlassablement et en toute impunité à disperser ses graines fondamentalistes, intégristes appelant à la violence......!

Écrit par : Patoucha | 15/02/2014

Et on fait quoi alors? On interdit l'islam? Et comme cela risque bien de ne pas fonctionner, on trucide tous les musulmans de la planète?

Écrit par : Lola | 15/02/2014

@ Lola

Entre laisser se développer un islam arriéré et "trucider", il y a une grande variété de remèdes. Par exemple: interdire les foulards à l'école, les burqas, surveiller les discours des mosquées, mettre en évidence le caractère régressif tant des discours des leaders religieux que des comportement qu'ils enseignent, faire connaître les écrits des mêmes leaders (comme je l'ai fait, pardon de me citer, dans mon premier livre), interdire les exigences citées dans le papier ci-dessus dans les hôpitaux, interdire que les pouvoirs publics servent de la viande consacrée par des imams, rappeler sans trêve que les foulards sont des symboles religieux qui signent des rapports inadmissibles entre hommes et femmes, les refuser dans les entreprises de même que les prières, faire connaître l'islam et interroger les religieux sur les dizaines de versets du Coran qui incitent à harceler, convertir et tuer les non-musulmans, ceux qui infériorisent les femmes, etc. Si nécessaire, modifier certaines lois, voire la constitution, afin qu'elles ne puissent plus être utilisées pour exiger des faveurs contraires à leur but initial.

J'espère que vous êtes rassurée: je ne veux tuer personne, seulement utiliser les instruments de la démocratie.

Écrit par : Mireille Vallette | 15/02/2014

Ah, Madame, que je regrette que vous ne soyez pas née 400 ou 500 ans plus tôt. En fait, je ne peux pas le confirmer, car nous avons toutes et tous un chemin de vie différent. Au fond, peut-être étiez-vous déjà née il y a des siècles, et le hasard ou la nécessité (cf Gustave Monod) vous ont fait revenir dans une autre enveloppe charnelle au XXe siècle.

Savez-vous, Madame, qu'il y a 400 ou 500 ans, chez nous aussi, on brûlait des femmes pour la simple suspicion qu'elles étaient des sorcières?

Certes, progrès il y a eu.

Entre-temps, je vous invite à vous rendre en terre d'Islam, et à constater par vous-même que votre islamophobie actuelle est probablement équivalente à la russophobie dont nous afflige bien des médias.

Les médias... voilà les grands coupables. "On" va faire un "buzz" et "on" va colporter tout et n'importe quoi.

Curieusement, c'est en terre d'Islam et en Russie que j'ai rencontré le plus bel accueil, les plus chaleureux et sincères témoignages d'amitié et de respect.

J'attends d'aller - avec impatience - en terre d'Israël aussi. Je compte beaucoup d'amis qui m'en parlent, qui me relatent la belle et magnifique vie qu'on y vit. Je suis impatient.

Madame, ne soyez pas si aveugle et critique. Certes, il y a des abus, certes il y a des crimes, certes il y a tellement d'injustice en ce monde.

Mais une des plus grandes injustices, n'est-ce pas celle de condamner sans preuves?

"On" m'a raconté qu'en Suisse les gens sont riches. Eh bien non, ils ne le sont pas. "On" m'a raconté que l'hospitalité, chez les musulmans, c'est une essentialité. "On" ne m'a pas trompé, c'est vrai.

Mais c'est connu, "on" est un [mot de trois lettres, censuré], ou encore un "bon", mot non censuré, que je vous invite à utiliser en parlant de votre coeur.

K. Dispa

Écrit par : Keren Dispa | 15/02/2014

norbertmaendly @ "Le sien c'est qu'elle autorise l'existence même en son sein de son pire ennemi, l’extrémisme religieux."
Très bonne formulation, parce qu'un train peut en cacher un autre. Le catholicisme d'extrême-droite hyper-réactionnaire et antisémite est de retour en France...et fait alliance avec les copains de Mohamed Merah sous la bannière de Dieudonné. Par définition, ces gens n'ont rien dans le plot, et sont d'autant plus dangereux. Cette expression du catholicisme hyper-réactionnaire est très visible sur le site "Les Observateurs", malheureusement.

Écrit par : Géo | 15/02/2014

@Lola
Je ne suis pas français, mais je souscris au remède proposé par Michel Onfrey pour son pays: appliquer strictement les lois de la République, qui est laïque. C'est sous l'application de cette règle (excepté en ce qui concerne l'adjectif laïque) qu'ont vécu chez eux les Musulmans qui cherchent à nous imposer leurs propres règles dans nos pays. Ils y ont vécu heureux (ou du moins satisfaits), faut-il croire, puisqu'ils cherchent à les exporter chez nous.
Et nous-mêmes vivons également contents de nos moeurs, coutumes et lois, même si le libre exercice de la raison et de l'esprit critique nous pousse à les remettre en question, liberté dont nous sommes fiers et que nous ne désirons pas échanger pour la servitude qui règne dans les régimes théocratiques et qui ont régné autrefois chez nous.
Aucune personne équilibrée et sensée qui vit dans nos pays désire "trucider" qui que ce soit et nous-mêmes n'allons pas porter la guerre ailleurs pour y imposer le Christianisme (malgré ce que prétendent certains). Mais si le droit à l'auto-défense finit par céder à l'obligation de la capitulation lorsque des valeurs humaines essentielles d'une civilisation sont en jeu, il me semble que la nôtre est bien malade et ne vaut peut-être bien pas la peine d'être guéri aux yeux de certains. Je prétends simplement qu'une forme d'aveuglement est responsable de cette maladie et qu'elle peur encore être guérie par un sursaut énergique et, espérons-le, pacifique.

Écrit par : Mère-Grand | 15/02/2014

je ne suis pas islamophobe, car je ne mets pas tous les Arabes musulmans dans le même panier. Car j'en connais qui ne se reconnaissent et qui balaient d'une main dans et ce que colportent les Ramadans/Frères musulmans islamistes!

Écrit par : Patoucha | 15/02/2014

Tous mes compliments,Madame,pour votre lucidité et votre courage . En France,vos propos tomberaient sous le coup de la loi ...-qui de fait ,épargne les virulence islamistes ,puisqu'elle dénie aux " sonneurs d'alarme" d'appeler au secours..
De ce point de vue on peut effectivement écrire que la meilleure arme du fondamentalisme islamique est bien l'arsenal juridique mis en place en France ( et que les institutions européennes renforcent d'un zèle totalement suicidaire )
" le monde est dangereux,non pas tant à cause de çeux qui font le mal ,mais a cause de ceux qui regardent et laissent faire " ( Einstein)

Écrit par : Romanelli | 15/02/2014

Je me contente de
" faire connaître l'islam et interroger les religieux sur les dizaines de versets du Coran qui incitent à harceler, convertir et tuer les non-musulmans, ceux qui infériorisent les femmes,".
Cela suffira pour finir avec le Mal!

Écrit par : Youssef | 15/02/2014

Bravo Mireille ! Continue le combat !

Écrit par : Pierre Weiss | 15/02/2014

Vous devriez plutôt dire islamistophobe plutôt qu'islamophobe. C'est mieux ciblé et ça évite de mettre tout les musulmans dans le même sac y compris les croyants qui souvent sont aussi victimes des islamistes radicaux et de leur charria à la con.

D.J

Écrit par : D.J | 15/02/2014

Madame Mère-Grand, Michel Onfray (avec un A). Il a aussi dit que l'islam allait gagner, car eux étaient prêts à mourir pour leur cause, tandis que nous, nous en sommes très loin.

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/michel-onfray-l-occident-va-mourir-21595

Il dit des choses intéressantes, mais aussi bien des bêtises. Comment concilier l'islam vainqueur et qui va disparaître?

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_michel-onfray-la-gauche-francaise-a-renonce-a-etre-de-gauche?id=8166469

Le christianisme a disparu? Il prend ses rêves pour la réalité. Même si la religion n'est chez nous plus au poste de commandement. La civilisation occidentale s'est développée en marge, puis contre le christianisme.

Écrit par : Charles | 15/02/2014

a Patoucha et D.J.

Par ce commentaire, vous montrez que vous êtes tombés dans le piège et en cela vous faites partie des foules immenses qui montrent que non seulement les islamistes, mais aussi les intégristes (c'est à dire par exemple toutes les femmes qui portent foulard et leurs hommes et les enfants qu'ils formatent, ça fait déjà beaucoup) ont gagné .
Ils font croire qu'être islamophobe, c'est ne pas aimer, voire détester les MUSULMANS. Or, il s'agit de l'islam, soit une RELIGION. Et nous devons réclamer haut et fort le droit de la détester et de le dire, comme pour n'importe quelle autre.

Écrit par : Mireille Vallette | 15/02/2014

"Par ce commentaire, vous montrez que vous êtes tombés dans le piège et en cela vous faites partie des foules immenses qui montrent que non seulement les islamistes, mais aussi les intégristes...."

Il faut croire que vous ne lisez pas tous mes commentaires Madame.

"Ils font croire qu'être islamophobe, c'est ne pas aimer, voire détester les MUSULMANS. Or, il s'agit de l'islam "

Le malheur de l'Islam, contrairement au Judaïsme et au Christianisme, est la non évolution de ses religieux qui ont préféré un peuple analphabète pour mieux le fanatiser. Or, TOUS les arabes musulmans ne vont pas aux prêches, ni à la Mosquée.
En Afrique du Nord, TOUTES les femmes ne sont pas aussi soumises que vous le croyez. Elles combattent tout comme nous les intégristes. Les Ramadan sont des religieux fanatiques malgré leur instruction. Je connais des Musulmans instruits - féminin y compris, n'étant pas féministe - qui vous disent, et l'ont dit à la TV, que les Musulmans sont les premiers colonisateurs de tous les temps. En passant, les femmes sur le plateau ne portaient pas le voile. Je préfère donc privilégier ces personnes et ce sont ces musulmans que je ne mets pas dans le même panier. Ce n'est pas à eux que nous devons ce déferlement des musulmans qui prônent la charia. Il ne faut pas s'en prendre à la queue du serpent mais à sa tête. Et la tête ce sont les Frères Musulmans qui nous empoisonnent et tirent les ficelles depuis la Suisse!

" soit une RELIGION. Et nous devons réclamer haut et fort le droit de la détester et de le dire, comme pour n'importe quelle autre."

Je me serais prise à ceux qui entretiennent leur fantasme de voir l'Occident islamisé et surtout à ses dirigeants. Obama soutient les Frères Musulmans......

Bonne soirée, je quitte!

Écrit par : Patoucha | 16/02/2014

@ Mireille,

Je vous pose aussi cette question? Vous n'aimez pas cette religion dans sa globalité ou bien vous n'aimez l'interprétation qu'ont certains individus musulmans ( les islamistes radicaux ) à l'égard de cette religion?

Je sais bien que l'islamopohobie de certaines personnes ne vise pas l'individu de confession musulmane. Mais trop de personne ne font pas de différence et mettent les 1 milliard et demi de musulmans dans le même sac avec les intégristes. Je veut bien croire que vous en faites parties de ces personnes et que savez discerner l'individu de l'idéologie islamique. Je connais votre blog depuis longtemps et je sais que votre combat concerne la dénonciation d'une idéologie religieuse intégriste.

Mais je persiste que le terme d'islamistophobie est bien plus adéquat sur ce que vous combattez à juste titre. Je n'ai jamais lu le Coran. Mais avec ce que j'entend à gauche à droite, le Coran est un gros livre qui dit tout et son contraire. L'islam en tant que religion n'est pas forcement incompatible avec une société libre. Des musulmans comme Atatürk et Riffa y croyaient réellement. N'oubliez pas qu'à une époque le christianisme était aussi interprété par des intégristes et qui en faisaient une interprétation radical dans l'organisation de la société. Ce n'est pas l'islam en tant que religion qui est mauvais; mais c'est les individus ( les intégristes ) qui le rend mauvais par leurs propres interprétations.

D.J

Écrit par : D.J | 15/02/2014

@ D.J.
Comment pouvez-vous affirmer que l'islam n'est pas incompatible avec une société libre? Entendre parler du Coran à gauche et à droite ne me paraît pas suffire pour comprendre; examiner vous-même ce texte vous donnera une idée précise de ce qu'il est. Non le lire (ça ne semble pas vous attirer follement), mais utiliser des mots-clé (je me répète) sur le net. Vous verrez que sur la question de l’islam seule religion acceptable, qui doit conquérir le monde au fil de l'épée (le djihad est une obligation), le Coran est limpide. Et les versets correspondant à la prise de pouvoir de Mahomet sont les plus féroces et reconnus comme seuls légitimes par tous les juristes des écoles sunnites.
Mais lire le Coran ne suffit pas. Il faut savoir quel rôle jouent les hadiths attribués au prophète(renforcement de la rigueur du Coran, de l'infantilisation des femmes, irruption la lapidation, confirmation de la discrimination entre musulmans et non musulmans, pratique de l'esclavage , etc. etc.). Et la charia, qui comprend la Loi divine, est en totale contradiction avec les libertés, même la Cour européenne de Strasbourg l'a dit.
Lewis, Meddeb, beaucoup de spécialistes européens (l'Europe s'est beaucoup intéressés à l'islam, sans réciproque), les musulmans et musulmanes qui se battent pour empêcher l'expansion de cette religion nous apprennent beaucoup.
Et puis, connaissez-vous une société musulmane libre? Une société musulmane qui garantisse la liberté de conscience et l'égalité entre hommes et femmes? Les modernistes tunisiens se sont battus avec vaillance pour limiter le rôle de cette religion dans l'Etat. Il est simplement impossible que les citoyens soient libres s'il doivent suivre le dogme. Quant à Atatürk, il était convaincu que pour avancer, la sociétés devait combattre l'emprise de l'islam, ce qu'il a fait. Il a imposé -par la force- sa conviction que l'Occident était un modèle(il s'est inspiré du code pénal italien, du code civil suisse, etc.) Les propos qu'il tient sur l'islam, même moi je n'oserais pas.
Et pour terminer, je rappelle ma conviction: toutes les religions peuvent permettre l'adhésion à la démocratie. Il faut qu'elles autorisent l'exégèse et que les croyants s'éloignent du littéralisme. C'est tout le contraire qui se produit aujourd'hui dans le monde islamique et dans les communautés musulmanes européennes.
Je vous recommande "Islamophobie ou légitime défiance" qui vous montre que même chez nous, les leaders religieux ne cèdent rien. Cette religion, oui plus je la connais, moins je l'apprécie et plus je la crains.

Écrit par : Mireille Vallette | 16/02/2014

Est-il acceptable de dire?

Les pires bêtes sont les musulmans.
Frappez donc les musulmans au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.
Que les musulmans soient anéantis.
Combattez ceux des musulmans qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous.
La récompense des musulmans, c'est qu'ils soient tués, ou qu'ils soient expulsés du pays.
Montrez de la compassion entre vous, mais soyez durs envers les musulmans.

Cela ne tombe-t-il pas sous le coup de la loi?

Madame Vallette je pense que vous comprendrez le sens mon intervention. Ce que Monsieur D.J. ne pourra certainement pas.

Écrit par : Charles | 16/02/2014

Bof.. Des versets violents dans la bible il y en a foule aussi. Pour l’instant c’est plutôt nous les "chrétiens" qui avons arrosé les "musulmans" des bombes.

Lola a raison, les gens qui laissent ici ses opinions intolérantes sont à l’image de ceux qu’ils veulent prétendument combattre. Ils sont sectaires, haineux et aussi fanatiques. Et en même temps certains font de « la lutte contre l’Islam » leur fond de commerce…

Les lois de nos contrées sont déjà largement suffisantes pour neutraliser des coutumes qui iraient contre nos démocraties et nos droits. Suffit de les appliquer.

Quant à changer la constitution de l’Arabie Saoudite (si elle en a une) je souhaite bon courage à Mme Vallette.

Écrit par : Christian | 16/02/2014

Christian mais allez-y, défendez-les vous aussi, tout en choisissant d'ignorer que eux, contrairement aux chrétiens que vous citez, ne se ni réformeront, ni ne se moderniseront ni ne se civiliseront. Quand aux génocides, arrêtez l'enfumage car faites-donc le compte des massacres perpétrés par vos protégés depuis 14 siècles.

Quand aux lois qui non seulement effectivement doivent être appliquées mais obéies, vos protégés s'en foutent totalement es lois qu'ils ne reconnaissent nullement être légitimes, de plus quand vous avez tous ces politicards qui eux sciemment refusent de les faire appliquer les lois, soit par reconnaissance du vote, soit par excuses minables "oh faut pas stigmatiser" etc, faudrait arrêter d'en rajouter sur le tas de fumier quand même !

Écrit par : Alain | 16/02/2014

"Suffit de les appliquer..." C'est vrai, ce serait déjà magnifique.
Quant aux constitutions, je parlais des nôtres, pas de celle de l'Arabie saoudite.

Écrit par : Mireille Vallette | 16/02/2014

@ Mireille,

Ce n'est pas l'islam qui est mauvais en soit mais les individus qui en font une lecture ou une interprétation rigoriste de cette religion. Dans le cas contraire cela prouve que vous êtes collectivistes et que vous ne faite pas confiance à l'individu peut-importe ses croyances ses convictions etc... et que d'être musulman et croyant pour un individu fait de lui une mauvaise personne.

" Et puis, connaissez-vous une société musulmane libre? Une société musulmane qui garantisse la liberté de conscience et l'égalité entre hommes et femmes? "

Il y a en tout cas des sociétés musulmanes démocratiques comme l'Indonésie qui est le pays musulman le plus peuplé. J'irais pas jusqu'à prétendre que c'est le meilleur des modèles démocratiques et le meilleur modèle de société libre et que l'état de droit serait le mieux garanti. Mais dans ce pays ont est loin d'une dictature islamique ou d'un pays sous dirigeants despotiques comme c'est la cas dans la grande majorité des pays musulmans. Même la Turquie dans un passé récent (aujourd''hui ça se gâte avec le nouveau pouvoir ) montre qu'islam, démocratie et laïcité n'est pas forcement incompatible; car une fois de plus tout dépend de se que font les hommes par rapport à leur religion.

Il fut à une époque ou il était difficile de trouver une démocratie et une société libre dans les pays chrétiens où l'église était despotique.

" Quant à Atatürk, il était convaincu que pour avancer, la sociétés devait combattre l'emprise de l'islam, "

Il ne voulait pas la disparition de l'Islam; mais un islam laïc. Les libéraux font pareil vis-à-vis de l'état. Ils combattent l'emprise de l'état sur la société civile sans pour autant le voir disparaitre.


Cette religion, oui plus je la connais, moins je l'apprécie et plus je la crains. "

Du moment que vous craignez et que vous n'appréciez pas cette islam radical et que vous combattez ceux qui la propagent alors votre combat est légitime et je la partage; mais si vous mettez les 1 milliard et demi de musulmans croyant ou laïc dans le même sac alors c'est que vous n'avez rien compris et que vous faites n'importe quoi et que votre combat est perdu d'avance.

@ Charles,

" Est-il acceptable de dire?

Les pires bêtes sont les musulmans.
Frappez donc les musulmans au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.
Que les musulmans soient anéantis.
Combattez ceux des musulmans qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous.
La récompense des musulmans, c'est qu'ils soient tués, ou qu'ils soient expulsés du pays.
Montrez de la compassion entre vous, mais soyez durs envers les musulmans.

Cela ne tombe-t-il pas sous le coup de la loi? "

Pour moi je me fout que ça tombe sous le coup de la loi ou non. pour moi ce n'est est pas que inacceptable c'est du grand n'importe quoi. C'est une attitude collectiviste qui nie l'individu en tant que tel. Cette même attitude collectiviste qu'avaient nazis vis-à-vis des juifs ou des tsiganes qui étaient pour eux collectivement tous mauvais et qu'il fallait les exterminer. Comme Staline qui estimait collectivement que les polonais ou les ukrainiens étaient tous mauvais en mettant ainsi en place des quotas d'extermination tout comme Lénine avec les classes sociales.

D.J

Écrit par : D.J | 16/02/2014

Un commentaire plus haut de "Keren" fait un parallèle entre l'Europe d'il y a 500 ans et notre société actuelle, enfin ce qu'il en reste depuis peu !

C'est justement pour ne pas retomber dans ces méandre que nous devons stopper net toutes ces folies rétrogrades !

Ce n'est pas un argument de se comparer à d'autres cultures pires que la notre en matière d'évolution sociale ou à des temps que nous avons finit par vaincre, car ne soyez pas convaincus que nous sommes à l'abri de ces sauvageries, l'église catholique n'attend que ça, voir notre société sombrer à nouveau dans son piège meurtrier, lisez le Courrier International de cette semaine et vous verrez sur quoi repose le Vatican, ses pratiques en matière de finances mafieuses, les mêmes pratiquées par les islamistes en place en Europe avec leurs trafiques de drogues et autres crimes liés à des comportements mafieux !

Écrit par : Corto | 16/02/2014

DJ, en réponse à ton comm, je reposte le message que j'ai posté sur ta dernière note de ton blog :

Le Coran n'existe pas, puisqu'il y a plusieurs versions de ce texte, c'est pour cette raison que les saoudiens trainent massivement sous différents prétexte dans certaines zones du Yémen, région regorgeant de coran "archéologiques", les plus vieux écris en hébreu, car les arabes de la région ne savaient pas écrire et l'arabe écrit n'existait pas au début de l'hégire !

Raison aussi pour laquelle, non pas Mahomet comme les musulmans d'aujourd'hui voudraient le faire valoir avec des traductions très ultérieures à l'hégire que ce serait lui qui aurait massacré les juifs de Médine alors que selon des preuves écrites, c'était Omar qui ne voulait plus de ces scribes érudits car Mahomet à peine mort, ils voulait travestir le message du prophète.

Le manuscrit de Sana'a atteste des profondes distorsions entre les corans du "début" de l'hégire et les corans contemporains alors que ces derniers avaient été transcris déjà un à deux siècles après la mort du prophète !!

C'est pour cette raison qu'il est interdit de faire des fouilles archéologiques dans les pays du golfe et lorsque des manuscrits sont trouvés par hasard, ils sont brûlés sans même avoir été ouverts !!!

Ce qui ne fait qu'attester que le "coran" original, celui transmit oralement devait être tout autre que les fausses traductions ultérieures, du moins le fait que les autorités musulmanes ne souhaitent rien savoir sur les anciens témoignages écrits par les pères de l'islam et savent très bien que les versions actuelles sont plus pratiques politiquement parlant !!

Ceci dit que l'ensemble des corans actuels déclarent qu'Israël appartient au peuple du livre, c'est à dire le peuple juif, c'est connu, nous n'avions pas besoin d'attendre la confirmation du Cheikh Ahmad Adwan !!

Écrit par : Corto | 17/02/2014

Ecrire que l'islam n'est pas mauvais en soit c'est méconnaître le danger des écrits pris à la lettre et faisant partie de l'éducation de chaque musulman.

Ce comportement et ses affirmations sont dangereuses pour la Liberté et la démocratie. DJ doit revoir l'histoire du monde en particulier, des croyances et de l'être humain. Le nazisme a massacré des gens de toutes confessions et tendances politiques.

Le % de musulmans ne voulant plus entendre parler de cet islam est trop faible pour essayer de rénover ce concept mortifère, qui n'est en rien une religion telle que les croyants adeptes du christianisme pourraient, ou voudraient la définir aujourd'hui. Les religions sont issues du même moule, la peur, la domination, l'incompréhension, la loi du plus fort et du plus rusé. L'Athée rejette le roi et ses princes, il faut le tuer, c'est écris.

Pourquoi une divinité "à," ou aurait réduit la femme à moins que rien? Se poser la question et chercher à y répondre, c'est déjà faire un gros effort pour la compréhension des religions ayant le même concept que l'islam sur ce sujet.

Écrit par : Pierre NOËL | 17/02/2014

seules la couardise de l'occident et sa cecite ont laisse s'installer cette ignoble situation qui met le monde en danger n'est il pas trop tard
ce n'est mm plus la politique des petits pas...ce sont des barrieres ethiques qui sautent a chaque instant avec le blabla criminel des politiques

Écrit par : kamy | 17/02/2014

Un certain "Corto" me cite, je réitère:

"[...] Entre-temps, je vous invite à vous rendre en terre d'Islam, et à constater par vous-même que votre islamophobie actuelle est probablement équivalente à la russophobie dont nous afflige bien des médias...[...]"

La "terre d'Islam" que j'évoque sera bien entendu celle ou la main de l'étranger n'est pas venue foutre le bordel.

Est-ce que cela existe encore?

Écrit par : Keren Dispa | 17/02/2014

-Considérer qu'il y a la terre sainte ou d'islam, n'est que foutaise pour ignorants. Pourquoi pas la terre des crapauds penseurs? Oui, un crapaud ça pense au moins pour les choses essentielles à sa vie et sa reproduction.

Etre islamophobe est une qualité. Nos ancêtres n'avaient pas vu arriver le pire dans les années 1930, ils n'avaient peur de rien, ils étaient de valeureux et vaillant citoyens le crâne bourré de croyances devenues certitudes.

Avoir peur de l'islam permet au minimum d'écouter et regarder ce qui se passe dans les terres devenues malsaines, là ou les rois se sont battus à mort pour laisser le plus fort d'entre eux, envahir d'autres espaces, d'autres cerveaux. Le tout, avec, et dans le sang des moutons et des chèvres; en les spoliant soit dit en passant....

Une dernière chose, si l'Occident de l'époque n'avait pas eu les scientifiques pour inventer la chimie et la pétrochimie ou autres technologies, les musulmans n'auraient pas avancé d'un grain de sable. Merci quel dieu?

Écrit par : Pierre NOËL | 17/02/2014

"Pour l’instant c’est plutôt nous les "chrétiens" qui avons arrosé les "musulmans" des bombes."

Que faites-vous de 8 ans de guerre Iran/Irak? et aujourd'hui Syrie-Chiites/Sunnites?

Le documentaire de ce soir sur LCP "30 ans de guerre" m'a appris même si je ne suis pas d'accord avec les commentaires perso du commentateur et me conforte dans ce que je sais déjà sur les fondamentalistes de l'Islam et principalement sur Khomeini: Guerre des religions - guerre confessionnelle et aujourd'hui guerre au nom d'Allah.

J'attends la suite avec impatience et surtout l'analyse par des historiens de ce documentaire.

Écrit par : Patoucha | 17/02/2014

Keren, ce que vous appelez "terre d'islam", avec la piété des majuscules, comme si il fallait en mettre pour le bouddhisme, le judaïsme ou le christianisme, trahit votre soumission à peine cachée !

Sachez Keren qui écrivez au masculin avec un prénom féminin, ce qui trahit encore d'autres formes de soumissions au travestissement, je parle couramment les langues orientales, notamment l'arabe et l'hébreu, je déchiffre également les alphabètes proto-hébraïques, ce qui devrait me donner une bonne longueur d'avance sur ce que vous croyez pouvoir vous abreuvez.

Ne vous en faites pas que les Corans retrouvés et convoités vers une certaines destruction par vos amis accueillants des terres d'islam, je les lus, et je peux vous garantir que ce que vous suivez comme modèles en matière d'islam, ne sont que de truculentes malfaçons grossières et sans aucune connexion avec le message originel prodigué par ce fils de juive qu'était Mahomet !

Une des raisons qui fait qu'Israël est particulièrement visé, tant par le Vatican que par les vendeurs d'esclaves de La Mecque, c'est que les archéologues israéliens font des découvertes capables de fracasser les mythes construit sur certains personnages !

Alors de grâce, cessez vos propagandes responsables de la mort de centaines de milliers de non-musulmans chaque années, dans le silence le plus dévoués à la cause des mystificateurs !!

Écrit par : Corto | 17/02/2014

Même si certains prétendent que cela ne reflète pas l'islam .... Force est de constater que cela se passe bien en terre d'islam ...

Voilà en quoi excelle l’islam.


Posted On 08 nov 2013
By : Salem Ben Ammar
Dreuz Info.


La présente liste des performances des pays de l’O.C.I. est loin d’être exhaustive. Elle n’a pas non plus la prétention d’éclairer les lecteurs sur l’état de sous-développement des pays musulmans. Elle se veut comme un simple état des lieux, un constat sur la corrélation entre l’islam et le paupérisme.

Plutôt que de crier au racisme anti-musulman, histoire de noyer le piranha qui les dévore de l’intérieur, les musulmans devraient se poser la vraie question : l’islam n’est-il pas la cause de tous leurs tourments, de leur largage par le train de l’histoire, au vu du classement désastreux des pays musulmans pour le bien-être humain.



Premier pays producteur de cannabis : le Maroc – conservateur et puritain.
Premier pays producteur de pavot : l’Afghanistan – ultra rigoriste et ultra conservateur.
Premiers pays pour le nombre d’actes pédophiles : le Yémen et l’Arabie Saoudite – terre sacrée de l’islam.
Premier pays importateur de poupées sexuelles gonflables : l’Arabie Saoudite – cher au cœur des musulmans.
Premiers pays pour la violence faite aux femmes : le Pakistan et l’Arabie Saoudite.
Premier pays exportateur de terroristes : la Tunisie.
Premiers pays exportateurs de main d’œuvre sexuelle : la Tunisie et le Maroc.
Premier pays génocidaire : le Soudan.
Premiers pays en matière de mortalité infantile : le Soudan et le Pakistan.
Pays dont la part du PIB pour l’éducation, la justice et la santé est la plus faible : tous les pays musulmans.
Premiers pays pour le nombre d’enfants vivant de la rue : la Turquie, l’Egypte, le Soudan, le Maroc.
Pays au monde où l’on construit des lieux de culte plutôt que des maisons de jeunes et des écoles : tous les pays musulmans.
Premiers pays importateurs d’armes : tous les pays musulmans.
Pays les plus despotiques : les pays musulmans.
Premier pays pour les écarts de richesse entre les plus pauvres et les plus riches : le Qatar.
Pays qui pratiquent l’excision : le Mali, le Sénégal, l’Egypte, le Soudan, le Nord du Nigéria.
Pays le plus violent au monde : l’Irak.
Premiers pays qui pratique la lapidation : l’Iran et l’Arabie Saoudite.
Pays les plus esclavagistes : le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Mauritanie.
Pays le plus raciste anti-noir : l’Algérie.
Pays où le taux d’analphabétisme est le plus élevé : tous les pays musulmans.
Premiers pays pour les crimes d’honneur : la Turquie, l’Afghanistan et le Pakistan.
Premiers pays pour le travail des enfants : la Turquie, le Pakistan, l’Egypte.
Premier pays pour l’intolérance religieuse : l’Egypte, l’Arabie Saoudite, juste suivie par… presque tous les autres pays musulmans.

Il n’y a pas que les musulmans qui refusent d’admettre que l’islam est le symbole de la barbarie humaine. Les dirigeants occidentaux leur emboitent le pas. Là où l’islam prospère, la misère s’installe pour les hommes.

A part ça, ils continuent à fantasmer sur leur âge d’or !

Un âge d’or où les livres étaient brûlés, où le savoir scientifique était assimilé à un blasphème, où les savants étaient réprimés.

Sans l’Occident chrétien, qui aurait entendu parler d’Ibn Roschd et d’Ibn Sina ? Qu’ont-ils apporté de si remarquables en matière des droits sociaux, des droits de la femme et de la petite enfance, pour prétendre jouer dans la cour des grandes civilisations, quand on sait tout ce qu’ils doivent aux autres ?

Il n’y a pas d’héritage lapidé. Ils sont les témoins vivants de l’immobilisme de leur religion. L’innovation et la recherche qui n’ont pas un but religieux sont prohibés. Il ne peut y avoir de civilisation sans droits humains et libertés publiques.

L’islam n’a jamais fécondé de civilisation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.
- See more at: http://www.dreuz.info/2013/11/voila-en-quoi-excelle-lislam/#sthash.qVY5VAYm.dpuf

Écrit par : Vivi | 18/02/2014

Sans parler des réseaux mafieux en Europe organisés depuis les centres religieux et filiales de mouvements extrêmement toxiques et criminels, comme les trafiques de drogues contingentés par le hizbollah coté chiite et les nébuleuses al qaida qui n'existent que dans le but premier d'envahir l'occident avec des activités très rentables et détruisant la jeunesse non-musulmane !

Rien que le trafique de cocaïne contrôlé par le hizbollah représente au niveau européen, plus de 50 milliards de $ par an !

A cela se rajoute, les vols de véhicules, voitures de luxe et camions, la traite des blanches (réseaux islamistes albanais), et les trafiques d'armes de guerre, des centaines de containers par an, juste pour le territoire français.

Écrit par : Corto | 18/02/2014

Les commentaires sont fermés.