15/03/2014

Reconnaître l’islam et l’enseigner: deux erreurs helvétiques en vue

De la reconnaissance officielle de l’islam par les cantons à un enseignement universitaire sous conditions islamiques, l’habituelle cécité des sphères politiques se renforce.


Les communautés musulmanes souhaitent une reconnaissance officielle des cantons (c’est la prérogative de ces derniers). La revendication est sur le point d’être acceptée à Bâle-Ville et bientôt dans le canton de Vaud. Pas de problème à reconnaître une religion qui nous a apporté des nouveautés super sympa : la ségrégation des sexes (dans ses groupes et dans nos sociétés), les mariages forcés, les niqabs, le foulards des dames et de petites filles, les exigences de prières dans les universités et les entreprises, le refus de serrer la main des femmes ou qu’une femme soit soignée par un homme, l’apparition de centaines de candidats au djihad… Sans compter les liens obscurs de tant de ces mouvements avec les Frères musulmans ou avec des frères turcs tout aussi fanatiques.

Ces revendications sont d’ailleurs souvent des tentatives d’imposition. Ces « agités du porte-plainte » adorent la démocratie quand elle leur permet de revendiquer de nouvelles libertés devant les tribunaux. Et cela se produit par des requérants parfois à peine arrivés, comme l’illustre l’exemple des deux écolières somaliennes de Saint-Gall qui tiennent à leur foulard comme à leur prophète. Enfin, en tout cas leurs parents.

Comme le montre l’Union vaudoise des associations musulmane, qui réclame aussi cette reconnaissance (acceptée sur le principe : une loi est en préparation), les centres et associations ont compris ce qui choque. Ils avancent donc couverts. C’est Christophe Monnot, chercheur et grand islamophile devant l’Eternel, qui malgré lui, vend la mèche. L’UVAM, nous dit-il, avance des revendications "dans des termes socialement et médiatiquement acceptables", formule «des besoins qui paraissent politiquement légitimes». Elle utilise une parure de pragmatisme qui «semble découler d’un meilleur vivre ensemble».

 Tariq du Qatar renforce les liens

En 2012, le fondamentaliste et enseignant au Qatar, Tariq Ramadan a été invité pour renforcer les liens entre les membres de l’association. Succès! Tiens, à propos : on vient d’apprendre par IslamWeb, site officiel de l'islam du Qatar, qu’à l’exemple du prophète, les relations sexuelles sont autorisées dès qu’une fille a 9 ans. Mais le but des associations musulmanes parties à la conquête de nos institutions est plus large, nous dit le même Monnot: nous cheminons «vers un paisible bouleversement des valeurs» L’action d’une association de femmes genevoise encourage «la montée d’actes « rituels » et « cérémoniels», transforme «ostensiblement l’ordre social et politique» et «brouille (...) le privé et le public». Un exemple à suivre, et déjà bien suivi, selon notre chercheur en islamophobie.

Que demandera tel canton à cette religion pour la reconnaitre? Le respect de nos lois, dont l’égalité entre hommes et femmes. Mais il ne viendra à l’idée de personne de demander des preuves ou de nommer par là tous les comportements aujourd’hui contraires à cette «exigence».

Et tout se passera aussi hypocritement qu’aujourd’hui, avec toute notre reconnaissance…

 Fribourg veut l’islam à l’université

La deuxième actualité nous vient de Fribourg. Depuis une dizaine d’années, les pays européens rêvent d’un islam de France, d’Allemagne, de Suisse, etc. Fribourg plein d’audace se lance, malgré un premier raté: une formation proposée il y a deux ans n’avait intéressé personne. Mais le canton est opiniâtre. Cette fois, il compte créer un «Centre suisse pour l’islam et la société» à l’université.

Le recteur de l’Université Guido Vergauwen défend cette noble cause. Il affirme dans une interview: «L’intégration académique d’une religion et la rationalisation des connaissances constituent la meilleure défense contre le fondamentalisme.» Et dans un même souffle : «Un discours totalement distancé sur la religion est quelque chose d’absolument étranger pour un musulman.» On prendra en compte, c’est promis. On imagine qu’il ne sera pas question par exemple, que des historiens contredisent le récit religieux, notamment à propos du Coran (seul sujet d’étude cité).

Il est certain en tout cas, que cet enseignement malgré ses limites annoncées pourrait être déjà très utile sur place. L’Association des musulmans de Fribourg (AMF) indique sur son site que sa référence religieuse est le Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche, frérot des Frères musulmans, resté célèbre pour avoir concocté un «Recueil de fatwas» pas piqué des vers: refus de la liberté religieuse et misogynie hystérique, entre autres. Le préfacier en était Tariq Ramadan et le président Youssef Al-Qaradawi. L’AMF renvoie par ailleurs au site de ce dernier. Le cheik est partisan de l’exécution des apostats, des homosexuels, de l’extermination des juifs, des mutilations pour vol et de multiples autres bénéfices du Coran et de la charia.

Et si l’on croit que l’AMF est une exception, mon premier livre entre autres, témoigne qu’hélas ce genre d’enseignement est fort répandu.

Mais qui s’en soucie ?

 

 

 

09:30 Publié dans Islamisation, Politique, Suisse | Tags : reconnaissance, fribourg | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook | | |

Commentaires

Nous n'avons aucun exemple historique d'un islam «juridique» (c'est-à-dire ayant fait loi) pacifique et tolérant. Ces gens qui passent pour des intellectuels occidentaux avertis (recteur d'université et autres théologiens et sociologues des religions) et qui s'activent pour favoriser l'intégration de la religion musulmane en Suisse nous mentent sans honte ou font preuve d'une irresponsabilité coupable, ou les deux, lorsqu'ils affirment ou laissent entendre qu'il est possible d'instaurer un tel islam. En fait, personne ne le sait et les populations concernées font office de cochons d’Inde.

Et ce n'est pas vraiment étonnant: depuis des décennies, il est extrêmement difficile de gagner du galon dans le domaine, disons, religieux, sans accepter certaines règles du jeu, sans renoncer notamment à critiquer le manque d'historicité de la fable de Mahomet et à mettre en évidence ses caractéristiques criminogènes.

Ceux qui s'y essaient tout de même sont rapidement discrédités par ceux qui se plient à la doxa ambiante, de sorte que les personnes qui, aujourd'hui, sont censées faire autorité, dans les enceintes universitaires, politiques et médiatiques, sont, dans leur écrasante majorité, plus ou moins vendues, plus ou moins sciemment et volontairement, à une certaine vision des choses, à un certain niveau de mensonge, au moins par omission.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 15/03/2014

Fribourg, canton catholique voit une opportunité à cet enseignement de l'Islam. Ne se serre-t-on pas les coudes entre croyants? Ces derniers sont en perte de vitesse. Les Eglises se vident et la Bonne parole donnée par les Religieux perd de son efficacité devant un public toujours plus intelligent qui remet en cause toutes les absurdités dites depuis des siècles.
Comment contrecarrer ces projets d'alliance inconciliables avec la laïcité?

Vous, Mme Vallette, vous continuez de dénoncer les actes abominables perpétrés au nom de la Religion et vous n'êtes pas la seule à vous élever contre ce pouvoir absolu et dogmatique.

Il faut espérer en la capacité de l'homme de choisir son destin. Il est vrai que cela prend du temps pour un déconditionnement. Se désintoxiquer des préceptes religieux enseignés jour après jour, dès la naissance jusqu'à la mort et l'au-delà est un effort de chaque instant. Les dégâts causés par cette politique religieuse totalitaire entraînent des dérangements mentaux que seul le remède de l'intelligence permet de s'en débarrasser.
Je pense que la majorité des individus prendra le chemin de la liberté en jetant les idées religieuses qui perturbent son esprit. Il faut à la personne se débarrasser de la culpabilité instillée par les Maîtres de la Croyance ainsi que de la peur qu'ils ont sournoisement fait entrer dans l'esprit de chacun si vous n'adhérez pas à leur politique religieuse.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 15/03/2014

Mireille, ce ne sera pas avec une logique socialiste que vous arriverez à quelque chose !

C'est aussi grâce à la féminisation de la société que la brèche musulmane à trouvé dans nos sociétés des havres de "paix" !

C'est le syndrome de Stockholm à l'échelle d'un continent, qui instaure d'un coté, l'égalité homme/femme et qui de l'autre, favorise l'invasion musulmane !!

Comme disait Joséphine à Napoléon : "tu humilies trop et tu ne punis pas assez", mais la Suisse a pris sa revanche avec ses 50,3%, ne pas oublier qu'en 1970, il y avait 16'000 musulmans en Suisse, aujourd'hui ils sont 312'000 officiellement inscrits et âgés d'au moins 15 ans !

Eh oui, il y a une exception envers les musulmans, ils ne font partie des statistiques helvétiques qu'à partir de 15 ans !

Ne vous demandez pas pourquoi !!

Pour les catholiques, les protestants, les juifs, les bouddhistes c'est dès la naissance et pour les envahisseurs, c'est 15 ans révolus, allez dans une classe d'un cycle genevois et vous comprendrez !!

Écrit par : Corto | 15/03/2014

On apprend aussi sur le site de l'Association des musulmans de Fribourg, que "la prière du vendredi n'est pas obligatoire pour les femmes". Dans cette religion, les femmes ont joué un rôle mineur ou inexistant dans le passé, elles étaient même parfois interdites de mosquée, en Asie en particulier m'a appris Tariq Ramadan. Aujourd’hui, on leur demande surtout de porter le foulard.

Et voici un texte du Complexe culturel musulman de Lausanne (CCML) que je vous invite à méditer:

«L’Islam est un dogme et une loi dans laquelle Allah (Exalté soit-Il) et Son Messager (Paix et Bénédiction d’Allah sur lui) ont expliqué le culte, le licite, l’illicite, les mœurs, les règles de conduite, les transactions, les droits, les devoirs et les scènes de la Résurrection. Quand Allah (Exalté soit-Il) a parachevé cette religion par l’intermédiaire de Son messager (Paix et Bénédiction d’Allah sur lui), Il l’a agréé comme mode de vie pour l’humanité jusqu’à l’avènement de l’Heure: «Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.» (Sourate 5, Verset 3).»

Les devoirs, les interdits, les mœurs d'il y a 1300 ans valables au 21e siècle... pour toute l'humanité. Dur à appliquer, mais il faut reconnaître qu'ils font beaucoup d'efforts et rencontrent beaucoup de succès.

(Et dire qu'il existe de mauvais coucheurs qui s'indignent de voir écrit "musulman(e)" ou "ils/elles sont partis se promener"...)

Écrit par : Mireille Vallette | 15/03/2014

Je vis à Paris et je dirais que j'étais choqué de voir autant de femmes voilées lors d'une visite à Genève, je ne m'y attendais pas, pensant arriver dans un pays épargné, j'en ai eu pour mon argent, 40 francs de vignette à peine arrivé dans ce pays qui pénalise plus les potentiels clients que des ordres islamistes qui, elles, vont très bientôt faire comme en France avec les avantages sociaux qui semblent plus appliqués que leurs corans meurtriers.

Écrit par : Byron | 15/03/2014

Amis suisses, ON nous vend pour les pétrodollars...y a pas à tortiller du c...
Sarkozy, Hollande, Philippe de Belgique sont allez baiser les mains des émirs (Arabie Séoudite -par là mec-, Qatar)
Problème, l'un est sunnite l'autre chiite.
Nous les ignares, avons vus les bienfaits du multi-ethnisme, depuis la décolonisation de l'Afrique, la paix règne là-bas!
Les médias ne vous l'on pas dit!!! oh c'est qu'ils ont oublié, pressés par le temps d'antenne sans doute ?

"la perversion de la Cité commence par la fraude des mots "...
Une fois l’habitude établie, l’état de servitude ne se perçoit même plus.+++ (Platon)

+++Aristote
Tolérance et apathie sont les dernières vertus d'une société mourante.
Voiler une faute par un mensonge, c’est remplacer une tache par un trou.

++il n'y a plus de politique nationale, il n'y a plus que des politiques Européennes (V Redding-commission européenne)

Un jour des millions d'hommes quitteront
l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord
Et ils n'iront pas là-bas en temps qu'amis.
Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir.
Et ils le conquerront avec leurs fils.
Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.
Houari Boumédiène (président Algérien 1974)

Écrit par : Resp-RR Nord | 15/03/2014

"...Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche..."
C'est bien connu les belges immigrés en France ou en Suisse ont installés un "conseil Européen du moules-frites" à imposer à leurs hôtes!
Plus c'est con mieux ça passe

Écrit par : Laurent | 15/03/2014

Vous doutez de l'existence de conseil ? Il existe pourtant bel et bien. http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en_de_la_fatwa_et_de_la_recherche

Écrit par : Laurence | 15/03/2014

Hani Ramadan à mis une vidéo prouvant que dieu existe. C'est un bateau fantôme rempli de je ne sais quoi et sans aucune personne à bord. Il se serait rendu je ne sais ou grâce à dieu. Partant de cela, on peut constater le niveau intellectuel du type et des adeptes de l'islam. N'oublions pas que nous sommes au 21 ème siècle. Que penser des ancêtres il y a plus de 1400 ans ou encore au néolithique!

Le christianisme, la chrétienté en général n'apporte aucune réponse pour l'humanité de demain, pas plus qu'elle n'en a apporté dans le passé. Elle n'a fait que ralentir l'évolution humaine en se cachant derrière le pôôôvre....

Si vous vous attaquez à l'islam vous attaquez en fait toutes les autres religions, ce faisant vous remettez en cause le pouvoir des rois, des monarchies avec ou sans dynastie ou des chefs tribaux. Vous remettez en cause les adeptes du créationnisme ignorant volontairement ou non, les avancées scientifiques et technologiques. Ils ne s'en servent que pour les besoins de -leur cause.

Il n'est pas facile se casser la gangue des croyances infligées au travers des baptêmes et des bourrages de crânes, désignés aussi "éducation religieuse" car les mots ont également une importance,(croire, âme, spiritualité, patrimoine, laïc etc, etc.) Au même titre, il n'est pas facile d'apprendre la véritable histoire humaine en se passant des bouquins religieux ou des livres d'histoires ou le manque de précision est voulu.

Ne plus croire, mais penser, s'informer, s'instruire, réfléchir, imaginer, rêver et agir; voilà à quoi sert un cerveau bien fait.

La Suisse, comme l'Europe perdra son indépendance à moyen terme à cause de l'islam et la bêtise des dirigeants n'ayant aucune connaissance du coran et des autres écrits tout aussi pervers. La chrétienté est également coupable au nom du concept monarchique défendu sournoisement.

Informer, informer, et toujours informer avant qu'il ne soit trop tard.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

Écrit par : Pierre NOËL | 15/03/2014

Peine de mort, torture (les pierres servant à la lapidation devront être petites afin que le supplice dure plus longtemps), pendaison, femmes battues si les époux estiment qu'elles le méritent (en un pays où nous avons ouvert des centres pour femmes battues!)¨Frères musulmans: statut inférieur des femmes, citoyens non musulmans citoyens de seconde zone! Le peuple suisse ne doit-il pas être consulté (droit de défense légitime)?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/03/2014

En argot: couverture, ce qui est pour les apparences, pour procurer une façade d'honnêteté et dissimuler une activité illégale. L'islam-religion, c'est exactement ça, une couverture. Il faut être naïf et déconnecté des réalités comme un recteur fribourgeois pour ne pas le savoir. Qu'il mette donc un peu le nez dans le coran où des versets disent expressément qu'on tranchera le cou à des mécréants(-utiles) comme lui.

Écrit par : thomann | 15/03/2014

Commentaire censuré par Hani Ramadan. Où quand on ne sait pas quoi répondre, clac, on coupe: (Cela fait également suite au début du commnetaire de Pierre Noël ci-dessus)

Le sujet:
http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/03/12/creation-et-evolution-253891.html


"Voilà une excellente réponse "
https://www.youtube.com/watch?v=0jI-Gf5efTA

Il n'y a pas de réponse. Il y a un refus de comprendre. Et la volonté d'expliquer par le supernaturel ce qu'il ne comprend pas.

Damnant quod non intelligunt.


"En ce qui concerne la thèse de Darwin, il faut souligner qu’il s’agit d’une théorie, et non pas d’un fait. "

Vous confondez deux choses: l'évolution et la théorie de l'évolution. L'évolution est un fait. La théorie de l'évolution fait l'objet de recherches quant à ses modalités. La science contrairement à la religion n'est pas dogmatique. A moins que vous ne considériez par exemple le fait que la terre tourne autour du soleil comme un dogme.

Les dieux ont toujours servi à expliquer ce que les hommes ne comprenaient pas. Et si l'homme est un primate, qui a pour ancêtre un australopithèque (autre genre!), ce n'est pas un primate comme les autres, puisqu'il a été en mesure grâce au langage de s'inventer des cultures et parfois, au sein de ces cultures, des dieux.


"Aller contre ce qui est admis, c'est prendre le risque de se couvrir de ridicule, n'est-ce pas?"

Si vous soutenez que le soleil tourne autour de la terre, oui.
Si vous soutenez que nous n'avons pas un ancêtre commun avec les singes anthropoïdes, oui.

Écrit par : Johann | 15/03/2014

Mis à part le port du voile me semblant très pratiqué en Suisse, les Suisses vont devoir se réveiller, car ici à Paris comme dans d'autres grandes villes françaises les musulmans terrorisent la population, ils pillent les systèmes sociaux et sont organiser en autarcies mafieuses. Bien sûre que tous ne sont pas comme ça, que tous n'ont pas mal tournés mais je ne peux que conseiller aux Suisses de faire une visite dans nos quartiers envahis par cette migration musulmane afin qu'ils sachent de quoi il s'agit, enfin, si ils ressortent vivants d'une telle visite.

Un pays comme la Suisse va certainement devoir se confronter un jour ou l'autre à cette réalité, mais alors, ce sera bien trop tard et si je me base sur ce que j'ai vu de mes propres yeux, c'est fait.

Les femmes portant le voile, ne sont rien d'autre que des outils d'invasion selon leurs maris et imams, mais quand je dis rien d'autre, c'est rien d'autre et si comme il est écrit plus haut que votre gouvernement ne prend en compte que les enfants âgés de plus de 15 ans, la Suisse est très mal partie. Car pour chaque musulmans déclaré, il y en a encore 2 non déclarés si ce n'est pas plus.

Relisez Jean de La Fontaine LE CHIEN ET LES CHACALS et sa conclusion :

Retenez la leçon, peuples trop accueillants :

À la gent famélique, point ne devez promettre.
Ces êtres arriérés, assassins et pillards

Marchent en rangs serrés sous le vert étendard.
Vous en invitez un, l’emplissez d’ortolans,

Et c’est jusqu’à vos clefs qu’il vous faut lui remettre.

Bonjours à tous

Écrit par : Byron | 16/03/2014

Chère Mireille et chers commentateurs,

Réduire l'islam et les musulman(e)s à vos peurs infondées et à votre haine viscérale c'est aller vite en besogne comme si vous effaciez d'un revers de manche ce que cet islam que vous fustigez à apporter à la civilisation humaine.

Cette minorité d'extrémistes fabriqués par l'Occident qui sévissent au nom de l'islam sont comme vous qui agissaient fanatiquement au nom de la laïcité pour vomir votre fiel...

Les musulmans ne les considèrent pas comme faisant partie de leur communauté, ils sont les pires ennemis que l'islam n'a jamais connu dans son histoire. Par leur comportement ils ne font que renforcer la domination des dominateurs de l'Ouest pour leurs intérêts économiques et géopolitiques.

Que ne se permettent-ils pas pour combattre le terrorisme qu'ils ont eux-mêmes laissé se développer pour après avoir une raison de violer l'intégrité des peuples et de leurs patries?

Mais qu'importe comme dit le proverbe:
Les chiens aboient et la caravane passe!"

Connaissant les vrais musulmans je suis sûr qu'ils vous pardonneront vos excès à leur égard.

Je vous laisse méditer sur la fable "Le chiens et les chacals" en espérant que vous la comprendrez à sa juste valeur.
N'oubliez surtout pas que c'est vous qui avaient toujours fait preuve d'impérialisme au mépris des Droits et de la Dignité des peuples à disposer d'eux-mêmes er de leurs Droits les plus élémentaires et fondamentaux. L'islam a apporté à l'Europe et l'Occident que de quoi sortir d'un Moyen Age inhumain et inculte.

"Tel qui rit vendredi dimanche pleurera" dit aussi le proverbe...
Alors agissons ensemble pour embellir le monde et l'Humanité et cessez de vous acharner sur des gens qui ne veulent dans leur majorité que vivre en paix.

Bien à vous avec mon souhait que vous sortiez prendre l'air et profiter du soleil qui brille pour tout le monde...

Écrit par : Liberté Chérie | 16/03/2014

Une interrogation ne cesse de me travailler: comment est-il possible que les musulmans nous aient fait sortir du moyen âge et... qu'ils y aient aussitôt replongé?

Quant à cette merveilleuse religion, c'est probablement aussi à cause des Occidentaux qu'elle interdit dans tous les pays qu'elle dirige la liberté de religion, qu'elle commet les pires atrocités en particulier envers les femmes, qu'elle accepte le mariage des petites filles, qu'elle est incapable, nulle part, d'imaginer gouverner avec ses "frères" (chiites, alévites, et.), qu'elle persécute et tue les chrétiens... Bon, je m'arrête là.

Ce qui me frappe dans les sites des centres musulmans, c'est de ne pas trouver de condamnations de ce terrorisme qui s'étend (et pourquoi il doit être condamné au nom de l'islam?) et de constater en Hollande qu'une forte majorité de musulmans que l'on croit intégré considèrent comme des héros les djihadistes qui vont faire le coup de feu et le coup de lame en Syrie. Sans compter d'autres études tout aussi inquiétantes telle celle-ci:

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2013/12/17/temp-d543ffd3f3816730faaff9f95fd91994-251048.html

La Suisse hélas ne fait pas d'études qui n'aient pas pour hypothèse et conclusion que nos musulmans s'intègrent magnifiquement.

Écrit par : Mireille Vallette | 16/03/2014

Liberté Chérie, "embellir le monde et l'humanité": d'accord mais pour embellir le monde il faut préalablement s'être regardé dans un miroir soi-même, or, que vous l'admettiez ou non, l'Islam, aussi, à commencer par le Coran, puis la Charia, puis se demander si ce que nous apprenons, voyons aux actualités, etc., nous donne à penser que l'Islam, manifestement, sans REVIREMENT FONDAMENTAL! n'y parviendra pas. Pourrions-nous entendre parler de ce mystérieux "imam caché" qui correspondrait au Messie... Il y eut le judaïsme, le christianisme, pourquoi pas l'islam ? judaïsme (espérance) christianisme (charité) islam (foi) à commencer par bon sens et bonne foi et cesser de crier au "cliché"/s chaque fois que nous évoquons ce que nous ne pourrons jamais accepter: un retour tragique au "pire du moyen âge" comme on l'entend dire, le pense aussi, et lit. Référence au moyen âge en fin de cet article de Mireille Vallette qu'on ne peut qu'approuver, qu'apprécier et remercier car il y faut aussi de sa part patience et courage.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/03/2014

"de musulmans que l'on croit intégré "

Ils ne doivent pas s'intégrer, ils doivent s'assimiler.

Est-ce que nous avons des lois pour les protestants, des lois pour les catholiques, des lois pour les orthodoxes, des lois pour les juifs, des lois pour les athées, des lois pour les bouddhistes, des lois pour les animistes? NON!

Le seuls à réclamer des lois pour eux sont les musulmans. C'est inacceptable. Dans un pays laïc l'Etat n'a pas tenir compte des religions et de leurs revendications, il doit les ignorer purement et simplement. La Suisse se ridiculise en acceptant que des femmes puissent porter le voile sur les photos d'identité alors que toutes les autres doivent se présenter tête découverte.


"vous qui agissaient fanatiquement au nom de la laïcité"

Combien de morts, le fanatisme laïc?


"Connaissant les vrais musulmans "

Aaaaah! Le coup des "vrais musulmans"! C'est quoi un vrai musulman?
Avez-vous vécu dans un pays du dar-el-islam? Un vrai musulman est celui qui suit la charia, celui qui accepte qu'on coupe la main des voleurs, celui qui accepte qu'on tue une femme adultère, celui qui accepte qu'on tue les apostats, celui qui prend pour modèle un pédophile, un violeur et un assassin, celui qui refuse de marier sa fille à un non-musulman, celui qui traite de menteur toute personne non soumise.


"N'oubliez surtout pas que c'est vous qui avaient toujours fait preuve d'impérialisme"

Qui nous? Vous pratiquez l'amalgame.


"Je vous laisse méditer sur la fable "Le chiens et les chacals" en espérant que vous la comprendrez à sa juste valeur."

Ce n'est pas une fable de La Fontaine. Apparemment vous l'ignoriez. Voici la fable de La Fontaine:

"La Lice et sa Compagne

Une Lice étant sur son terme,
Et ne sachant ou mettre un fardeau si pressant,
Fait si bien qu'à la fin sa Compagne consent
De lui prêter sa hutte, où la Lice s'enferme.
Au bout de quelque temps sa Compagne revient.
La Lice lui demande encore une quinzaine ;
Ses petits ne marchaient, disait-elle, qu'à peine.
Pour faire court, elle l'obtient.
Ce second terme échu, l'autre lui redemande
Sa maison, sa chambre, son lit.
La Lice cette fois montre les dents, et dit :
"Je suis prête à sortir avec toute ma bande,
Si vous pouvez nous mettre hors. "
Ses enfants étaient déjà forts.
Ce qu'on donne aux méchants, toujours on le regrette.
Pour tirer d'eux ce qu'on leur prête,
Il faut que l'on en vienne aux coups ;
Il faut plaider, il faut combattre.
Laissez-leur prendre un pied chez vous,
Ils en auront bientôt pris quatre."

Rien de nouveau sous le soleil. Et voilà la vraie divinité, le Soleil! Et pas ces charlataneries obscurantistes.

Écrit par : Johann | 16/03/2014

Merci Myriam, vos compliments me vont droit au cœur... contrairement à la terrifiante charia -écrite par un Occidental?- dont la meilleure chose que les musulmans pourraient faire est d'y renoncer. Comme l'encourage le musulman Abdelwahabb Meddeb,formidable érudit, amoureux tout à la fois de nos valeurs, notre culture et des "cultures d'islam".

Écrit par : Mireille Vallette | 16/03/2014

Il semble que Liberté Chérie, drôle de nom pour un adorateur de l'islam, bref, confonde islam et culture arabe qui elle n'a rien de musulman, c'est tout le contraire, la culture arabe, sa musique, ses poèmes érotiques, et même sa peinture est proscrite par l'islam.

Islam n'est en rien synonyme "d'islam", nul besoin d'en faire un plat, tout les auteurs et créateurs de la culture arabe ont été persécutés comme avec l'église catholique.

Écrit par : Byron | 16/03/2014

"Islam n'est en rien synonyme "d'islam",

Pardon :

Arabe n'est en rien synonyme "d'islam,

étonnant qu'autant ne fassent pas la distinction.

Écrit par : Byron | 17/03/2014

D'ailleurs, le mot islam comme le mot coran ne sont pas au singulier, par exemple les soufis ont su rendre l'islam très fréquentable, ne pas confondre avec ces tarés de marchands d'esclaves de salafistes et wahabites qui ne faisaient que kidnapper les musulmans colorés pour les revendre aux plus offrants !

Ceux qui n'avaient qu'un seul but au Mali, faire disparaitre à tout prix des corans pas très halal à leur goût !

Et le plus grave, c'est que ce sont ceux la même à qui, les pays eurabiens déroulent leurs tapis rouges !

Écrit par : Corto | 19/03/2014

"les soufis ont su rendre l'islam très fréquentable"

Non. Les soufis n'ont jamais touché à la charia. Ils n'ont jamais créé d'école juridique et n'ont jamais remis en question les aspects de l'islam qui nous posent problème. Des soufis célébrissimes, comme l'auteur du "Tabernacle des Lumières", ont au contraire largement participé à répandre la culture du jihad. Par métier.

Le soufisme est à l'islam ce que les apéritifs sont à la politique -- un divertissement, une distraction. Et aujourd'hui une diversion.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 19/03/2014

Les commentaires sont fermés.