18/03/2014

Les députés fribourgeois osent un vote contre le niqab

Fribourg n’est pas toujours complaisant avec la communauté musulmane.  Il créera un centre consacré à l’islam dans son université, mais attention, il y a des limites: pas question de laisser entrer l’obscurantisme dans ses écoles.


Avec une audace admirable, les députés fribourgeois ont en effet introduit dans le projet de loi sur la scolarité obligatoire l’interdiction du niqab et de la burqa. Chapeau! Toutes les petites filles qui fréquentent l’école le visage dissimulé devront tomber le masque.

On trouvera toujours, bien sûr, de méchantes langues pour observer que cette disposition  est assez ridicule, vu qu’on n’a pas jamais vu de fillettes, ni en Suisse, ni ailleurs en Europe, aller à l’école obligatoire le visage dissimulé. Mais après tout, si ça n’existe pas aujourd’hui, qui vous dit que ça n’existera pas demain ? Simple principe de précaution !

fribourg,scolarité obligatoire

On imagine donc que ces députés-là approuvent avec chaleur l’interdiction du niqab  par le Tessin, contrairement à la foule des «antiracistes» qui l’ont tant raillé parce que ce vêtement est quasi inexistant dans le canton. Surtout que ce niqab-là, s’il est peu ou pas présent au Tessin, l’est en Suisse -un peu- et ailleurs -beaucoup.

Audacieux, mais pas téméraire, le Grand Conseil a en revanche refusé d’interdire le foulard des petites filles, qui lui n'est pas de la musique d'avenir... Mais un négligeable symbole de discrimination comparé au niqab. Les maîtres et maîtresses, entre deux cours sur l’égalité des sexes, répondront donc avec grâce aux questions de leurs élèves.

      - Dis maîtresse, pourquoi Aïcha porte un foulard?

      - Parce que les garçons comme toi, s’ils peuvent voir sa belle   chevelure, risqueraient de la désirer, voire de l’agresser. Alors, Aïcha et ses parents, comme ils sont gentils, ils veulent t’empêcher de faire le Mal.

08:35 Publié dans Suisse, Voile, niqab, etc. | Tags : fribourg, scolarité obligatoire | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Cela reflète parfaitement la démarche adoptée généralement, de nos jours, par les non-musulmans-tolérants-mais-prudents devant l'islam: on accepte la religion, mais on fixe quelques limites. Autant de mosquées que vous voudrez, mais pas de minarets. Autant de prières que vous voudrez, comme vous voudrez, mais pas dans la rue, et pas de niqab. Merci bien.

Bah.

Aux vrais débuts de "l'islam politique", c'est-à-dire fin VIIe début VIIIe siècle, sous les Omeyyades, qui installaient leurs lois dans les régions conquises, on avait suspendu l'application des houdouds ("limites de dieu"), ces peines dictées par le dieu connu pour être le plus clément et miséricordieux de tous, et qui permettaient de mutiler des voleurs, de lapider des adultères ou d'exécuter les gens qui refusaient la prière. En effet, l'empire comptait alors moins de 10% de musulmans confirmés et ces lois particulièrement tranchantes ne favorisaient pas vraiment l'adoption spontanée de la nouvelle religion dans les régions fraîchement acquises.

Eh oui, rien de fondamental n'a vraiment changé, décidément, dans l'islam, depuis le VIIe siècle...

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 18/03/2014

Chez nous aussi, le niqab est illégal, mais malheureusement, étant donné l'attitude dhimmi de tous les politiques, les voilées ne sont pas ennuyées et le portent avec ostentation et provocation. C'est bien le but des musulmans de faire porter cet attribut vestimentaire à leurs femmes, non pas par religion comme beaucoup ose le dire, mais simplement parce que ce voile et ces voiles sont les marques APPARENTES de leur "musulmanie". Les femmes voilées sont la marque de l'islam aux yeux des Occidentaux et les musulmans se plaisent à en jouer pour nous provoquer. Quant aux instits qui racontent de pareilles conneries aux enfants, je les licencierais !!!

Écrit par : TIARD | 18/03/2014

"Eh oui, rien de fondamental n'a vraiment changé, décidément, dans l'islam, depuis le VIIe siècle…"
Et rien n'est près de changer, puisque sur nos blogs est encore affirmé par une "autorité" en matière de religion musulmane le vieux mythe de la création selon la Genèse.

Écrit par : Mère-Grand | 18/03/2014

Accepter ce genre de pratiques, incluent le fait qu'une gamine de 9 ans soit déjà mariée et sexuellement en âge d'être abusée, ce qui est le cas dans la totalité des pays arabes et quelques pays musulmans !

Le foulard est synonyme de :

De viols en toute légalité

de viol pédophiles en toute légalité

d'excision en toute légalité

d'infibulation en toute légalité

Il ne s'agit que d'un voile permettant de légaliser l'ensemble de ces pratiques et, barbare est un mot tendre !!!

Écrit par : Corto | 23/03/2014

à saluer. Nécessaire, incontournable.

Combien connaissent et côtoyent comme moi de ces frontaliers issus du Maghreb qui le jour salariés à Genève, gardent entre-deux un pied dans une assoce financée par une commune française, de l'autre une main sur 1 mandat politique en France tout en relèguant femme & fille voilées à la cuisine ?

Écrit par : Pierre à feu | 24/03/2014

Les commentaires sont fermés.