30/05/2014

Quand la cécité face à l’islam guérira

Avant de prendre congé pour quelques semaines, je vous laisse méditer ce texte si le cœur vous en dit. Optimiste, j’imagine qu’un jour, nous entendrons ces propos de la part des aveugles volontaires qui gouvernent nos pays et contrôlent nos médias. Sera-t-il encore temps?


Lorsqu’elles ont allongé leurs vêtements et cerné leur visage d’un foulard, elles ont admis: leurs hommes ont la chair si faible, des pulsions si fortes, elles doivent par ces vêtements les protéger. Nous n’avons pas approuvé, mais nous avons accepté.

Lorsque l’étoffe a enserré la tête de fillettes sommées de quitter l’enfance, de devenir de petites femmes s’entraînant à protéger les garçons de leurs charmes, nous nous sommes aveuglés.

Lorsque nous avons appris que leurs porte-voix étaient en si grand nombre Frères musulmans, wahhabites ou pire encore, leurs paroles confites nous ont rassurés. Les fanatiques ont pu prospérer.

Lorsque l’étoffe a caché les visages féminins, nous avons sourcillé. Ils nous ont expliqué: nous ne sommes pas extrémistes, mais interdire ce signe d’extrémisme nous blesserait infiniment. Nous avons n’avons pas résisté.

Ségrégation

Lorsque nous avons vu s’étaler chaque jour la misogynie des mosquées, les hommes dans l’espace privilégié, les conférences et les activités ségréguées, ils nous ont rappelé: la liberté de religion est notre droit. Aucun de leurs pays ne l’a jamais accordée? Leurs textes l’interdisent? Rien ne nous a perturbés. Ils ont triomphé.

Lorsque par dizaines de milliers, ils ont exigé de faire entrer leurs rites, leurs croyances, leur ségrégation à l’école, à l’hôpital, dans l’entreprise, lorsqu’ils nous ont grisés du mot diversité, nous avons reculé.

Lorsque malgré nos concessions, nos démissions, leurs voix ont dénoncé des discriminations, réclamé d’autres concessions, d’autres démissions, nous nous sommes inclinés. Ils n’ont pas été rassasiés.

Fièvre

Lorsque la fièvre des rites les a saisis, nous n’avons pas pensé que nos anciens dévots et nos ex-bigots revenaient sous une autre apparence, avec la même assurance, le même dogmatisme, la même envie de contrôle des croyants. Nous avons ignoré le danger. Nous les avons même parfois admirés.

Les tribunaux de la pensée ont accepté leurs vérités. Les tribunaux de la justice ont accablé ceux qui éventaient leur perfidie. Pour protéger les tartufes, les rets des lois se sont resserrés.

Lorsqu’ont éclaté les émeutes, lorsque les écoles ont brûlé, lorsque les discours de haine et les violences se sont multipliés, l’immense ballet des modérés a excusé: "La discrimination, le chômage, vous comprenez… Vous nous avez mal intégrés!" Il nous fallait expier.

Lorsqu’ils ont crié au manque de respect de leur prophète par tels dessins, telle exposition, telle œuvre culturelle, lorsqu’ils ont proféré des menaces de mort contre leurs auteurs, nous nous sommes défilés. Ils se sentaient si offensés.

Amalgame

Lorsqu’ils ont dit que les mariages forcés, la misogynie, la criminalité, tous les maux que nous voyions n’étaient pas le vrai islam, qu’il fallait cesser de critiquer, nous avons obtempéré.

Lorsqu’au son des versets et au nom de la charia, des adultères étaient fouettées jusqu’à la mort, des gays saisis d’épouvante devant le gibet, des apostats terrorisés par la traque, ils nous ont dit: «pas d’amalgame!» Nous avons abandonné notre défiance. Nous avons admis leur silence. Ils en ont abusé.

Lorsque par dizaines de milliers, des bombes ont foudroyé des vies, ensanglanté des corps au nom de leur religion, ils ont dit encore: «pas d’amalgame». Leurs paroles apaisantes nous ont apaisés. Ils nous ont encore abusés.

Lorsque dans les pays régis par leur religion, les derniers chrétiens étaient meurtris, pourchassés, décapités, nous avons élevé quelques murmures. Mais cette fois nous savions: pas d’amalgame. Leur saisissant silence a couvert les murmures. Nous avons abdiqué.

Mystère

«Pas d’amalgame ?…ont osé quelques voix. Est-ce à dire que vous vous distanciez des préceptes de vos textes qui jettent l’effroi dans les cœurs et transpercent les corps?» Ils n’ont jamais répondu allant répétant que leur islam, le vrai, est autre chose… un mystérieux islam dépourvu de toute haine, de toute incitation à tuer, de tout châtiment inhumain. Nous avons voulu les croire. Nous n’avons pas vérifié, c’était trop compliqué.

Lorsque des milliers de jeunes nés dans l’Occident des Lumières sont allés torturer et massacrer en Syrie, nous avons été choqués. Mais nous n’avons pas fait d’amalgame. Nous avons plaint les familles, écouté les prêcheurs des mosquées. Ils étaient innocents. Internet seul était coupable. Nous les avons dédouanés.

Lorsque leurs prédicateurs leur ont appris à détester l’Occident, à condamner les sociétés qui les accueillaient, les soignaient, les entretenaient, leur accordaient tant de libertés, nous avons approuvé. Notre civilisation était si coupable. Il fallait la changer. Ils allaient s’en charger.

Lorsque nous avons compris le danger, nous avons voulu nous lever. Il n’y avait plus de liberté, plus de droit de dénoncer. La démocratie avait fait place à la diversité des rites, des mœurs, des coutumes. En dans cette nuit obscure du mélange des valeurs, les fanatiques se préparaient.

 

Paru d'abord dans Les Observateurs

08:52 Publié dans Humeur, Islamisation, Politique | Lien permanent | Commentaires (44) | |  Facebook | | |

Commentaires

Le manque de petrole nous fait accepter tout et n'importe quoi pour assouvir cette "soif".

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 30/05/2014

Il faut tenir compte d’au moins 2 principes:
1 - Les mensonges ont les jambes courtes et on finit toujours par les rattraper. Cela a toujours été et cela sera toujours à commencer avec les “jeunes”, les lycéens etc. qui manifestent contre tout et n’importe quoi. Un jour où l’autre ils s’aperçoivent qu’on les a manipulés et qu’on leur a menti… Ils sont ignorants parce qu’il y a des gens qui ont intérêt à les empêcher de s’instruire, mais ils ne sont pas bêtes… Donc tôt ou tard ils vont s’apercevoir des mensonges et des manipulations. Idem avec les musulmans: ils ne sont pas bêtes mais il y a des gens qui ont intérêt à les maintenir dans l’ignorance… Mais tôt ou tard leur tune va tomber, c’est inévitable et alors ? Les pires anticléricaux ont fait leurs classes dans les collèges jésuites … donc…
2 - Il y a aussi la loi des effets secondaires: on n’a jamais parlé autant de l’esclavage arabo-musulman que depuis que Christiane Taubira a voulu l’occulter…
Donc: patience… troisième principe:
3 – Les nœuds finissent toujours par arriver dans le peigne…
En attendant faisons comme disait en français mon ami flamand Guillaume le Taciturne : « Je maintiendrai ! »

Et sur ce: bonnes vacances !

Écrit par : Anne Lauwaert | 30/05/2014

Texte à méditer, à commencer par ceux qui nous gouvernent. Par sa structure et son rythme, il me fait penser à celui du pasteur Niemöller, dénonçant la responsabilité de ceux qui n'ont rien fait pour enrayer la machine nazie et qui commence par: "Quand ils sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit car je n'étais pas communistes, ...

Bonnes vacances Mireille, elles sont bien méritées

Écrit par : Jean-Pierre Villard | 30/05/2014

Très subtile Jean-Pierre! C'est en effet en relisant et en réfléchissant sur le texte de Niemöller que j'ai eu l'idée de celui-ci.

Écrit par : Mireille Vallette | 30/05/2014

La cécité face à l'islam cessera, lorsque les instruits-idiots et les idiots utiles n'auront plus la Liberté d'expression et là, ce sera une guerre sans pitié telles que les ont connues nos anciens.

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2014

@Pierre NOEL

Et ils devraient faire quoi les idiots, en attendant qu'ils recouvrent la vue ?
La guerre sans pitié comme les anciens ?

C'est pas l'issue qui est déprimante, c'est l'absence d'alternative que vous laissez.

Écrit par : Chuck Jones | 30/05/2014

Boycotter toutes les industries et commerces ou les monarchies musulmanes sont présentes, également les petits magasins tenus par des musulmans* mâles vous savez, ces petites supérettes ou on ne voit jamais les femmes à cause de l'esclavage de la religion des hommes sur les femmes

*islamistes au repos

http://www.rtbf.be/info/economie/detail_l-appel-au-boycott-de-palaces-appartenant-au-sultanat-de-brunei-s-etend?id=8281280

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2014

La cécité face à l'islam cessera quand les yeux des infidèles seront recouvert du voile.

Écrit par : norbertmaendly | 30/05/2014

Un rappel pour avoir un aperçu de la politique musulmane face aux idiots-utile comme le roi des belges.

L'excellent concept (très simple) des adeptes de l'islam pour se fondre dans la foule au nom d'une divinité inexistante, comment conquérir l'espace des pays collaborant avec les royautés musulmanes:

Historique
1963

Le Centre Islamique a vu le jour dans un petit bâtiment loué dans un quartier modeste de Bruxelles avec le concours des ambassades musulmanes de Belgique.

1967

Lors de la visite de feu le roi Fayçal en Belgique, feu le roi Baudouin I lui offrit le pavillon oriental, situé dans un des plus beaux quartiers de la capitale, à proximité des institutions de la communauté européenne, afin qu’il serve de mosquée et de siège pour le nouveau Centre Islamique et Culturel de Belgique.

1968

Le roi Fayçal décide que son pays prendra en charge tous les frais de construction et de rénovation de ce nouveau Centre Islamique et Culturel de Belgique pour qu’il devienne un phare de l’islam en Europe.

Le gouvernement belge reconnaît le Centre Islamique comme représentant de l’Islam et des musulmans de Belgique.

1974

Le gouvernement belge reconnaît officiellement l'Islam avec pour corollaire l'entérinement, le 27/06/1975, de l'introduction du cours de religion islamique dans le programme scolaire.

1978

Feu le roi Khalid Ibn Abdulaziz inaugure l’ouverture du nouveau Centre Islamique en présence de feu le roi Baudouin I, Roi des Belges.

1982

La Ligue Islamique Mondiale prend en charge les frais généraux du Centre Islamique et lui alloue un budget annuel.

1983

L’Institut Islamique Européen est inauguré sous les auspices de la Ligue Islamique Mondiale.

1986

Une mosquée est inaugurée dans l’enceinte de l’aéroport de Bruxelles National, toujours sous les auspices du Centre Islamique.

2009

L’Institut Islamique Européen section francophone a été créé et inauguré sous les auspices du directeur du Centre Islamique le Dr. Abdulaziz Al Yahya
.../...

Aujourd'hui, il y a un parti islamique présent aux élections en Belgique. La charia s'impose dans certains quartiers des grandes villes, il s'imposera tôt ou tard partout dans le royaume; que font les Belges? Ils critiquent la France alors qu'ils ne votent pas et ne participent en rien à notre économie, tout cela pour faire vivre leur petit fond de commerce en Suisse. C'est pathétique...

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2014

Chuck Jones ne faites pas l'ignorant vous connaissez les conséquences de l'islamisation: la charia.

De quelles alternatives il s'agit? Des croyances? De la Liberté. De justice? De la fin de l'esclavages et des chiffons pour les femmes? Des initiatives pour les enfants musulmans éduqués à tuer les juifs, les Athées, les apostats éventuellemnt les dhimmis?

Je ne vois pas ce que vous voulez nous indiquer? Vous connaissez le coran et les autres écrits?

""Et ils devraient faire quoi les idiots, en attendant qu'ils recouvrent la vue ?
La guerre sans pitié comme les anciens ?""

Les anciens ont dus se battre après coup pour défendre la Liberté, celle dont vous jouissez vous et moi pour discuter, échanger. Ca vous gêne? Les millions de morts sont aussi dus aux idiots de l'époque: politiciens, journalistes, écrivains qui ne croyaient pas au nazisme sanguinaire, pendant que certains écrivaient sur le sujet pour prévenir le monde de la catastrophe.

Alors expliquez-nous vos propos pas très clairs car avant de guerroyer bêtement, il y a milles action à mettre en application vous devriez avoir au minimum une idée dans votre cerveau ou plusieurs, sait-on..... Merci.

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2014

On oublie trop volontiers qu'une grande partie, sans doute en fait la majeure partie, de cette cécité est volontaire.

Les timorés préfèrent ne pas risquer de réveiller le monstre, et vont plutôt tenter de le flatter d'autant plus qu'il se révélera comme tel. Et en démocratie, c'est un phénomène tout à fait déterminant. Il faut certes dire la vérité, mais il ne faut pas attendre des majorités et a fortiori des gens qui ont su se faire élire par elles qu'ils se transforment en preux chevaliers. Pour interdire l'islam, il faut être au moins aussi rusé que lui.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 31/05/2014

"....., il faut être au moins aussi rusé que lui."

Enfin quelqu'un qui pense comme moi! Merci AJM.

Écrit par : Patoucha | 01/06/2014

@Pierre NOEL

- - « Et ils devraient faire quoi les idiots, en attendant qu'ils recouvrent la vue ? La guerre sans pitié comme les anciens ? »

- "Les anciens ont dus se battre après coup ..." ... "Alors expliquez-nous vos propos pas très clairs car avant de guerroyer bêtement, il y a milles action à mettre en application"

Difficile d'âtre plus clair.
Vous cassez du sucre sur vos contemporains parce que, selon vous, ils sont aveugles et ne font pas ce qu'il faut pour défendre "La Liberté" et vont devoir faire la guerre "après coup".
Je repose ma question, ne me la retournez pas:

- Concrètement, que doivent faire vos contemporains pour défendre leur libertés *** avant coup *** ?

Écrit par : Chuck Jones | 31/05/2014

Pauvre Mireille, non seulement vous êtes affublées d'œilleres telles que vous vous enfermez de plus un plus dans un combat irrationnel mais en plus, voilà que vous nous développez maintenant un sentiment messianique en étant convaincue d'avoir perçu le mal avant tout ces aveugles (et Dieu sait si nous sommes nombreux à ne pas partager votre complexe de supériorité) qui pensent que vous, et vos disciples, ici présents, vous êtes juste bêtement xénophobes...

Ceci dit, chacun sa parano et ses combats, libre à vous de choisir vos ennemis.
Si je vous exprime ma perplexité devant tant de haine, c'est parce qu'il faut que je profite de ma liberté d'expression avant que Pierre Noël me la supprime en décidant de combattre l'obscurantisme par ... l'obscurantisme !!??!!

Écrit par : Vincent | 31/05/2014

Chuck Jones :
A l'image de Marine Le Pen et de tous les partis d'extrême droite populistes et autres islamophobes, M. Vallette n'a rien à proposer. Leurs buts communs étant de se faire mousser, d'insulter ceux qui pensent pas comme eux et donc .... d'exister.

Il est vrai qu'il y a des problèmes, du soucis à se faire et des réalités à prendre par les cornes, mais pour ça, ça prend des idées réalistes, sages et constructives....

Je ne suis pas certain qu'elles existent mais c'est certainement pas ici que vous allez les trouver !

Écrit par : Vincent | 31/05/2014

"Il est vrai qu'il y a des problèmes, du soucis à se faire et des réalités à prendre par les cornes, mais pour ça, ça prend des idées réalistes, sages et constructives....
Je ne suis pas certain qu'elles existent mais c'est certainement pas ici que vous allez les trouver !"

Pour quelqu'un qui n'est "pas certain", vous avez l'affirmation très péremptoire, Vincent. En février, sur votre blog, vous affirmiez avec force avoir cerné le problème: "(comme pour toutes les religions) ce sont les intégristes..."

Mais si vous preniez aussi la peine de parcourir ces livres bizarres que les musulmans sont pratiquement seuls à lire et à connaître, par ex. une biographie officielle du prophète de l'islam (Ibn Ishak/Ibn Hicham), ou une collection de hadith sahih (elles sont structurées par chapitres thématiques -- cherchez-y jihad ou expéditions ou punitions, des choses comme ça), vous verriez que ce type, que le coran oblige à prendre pour modèle, était plus intégriste que nos terroristes actuels.

Et le fait est que TOUT les musulmans, SANS EXCEPTION, ne serait-ce que pour avoir le droit de se dire musulmans, louent la mémoire de cet individu, c'est obligatoire (dans le soufisme, cette douce philosophie, on apprend qu'il est obligatoire d'aimer cet homme de tout son cœur, si si, pour avoir droit au paradis) sans le critiquer (peine de mort dans l'islam classique, ainsi que pour le déni de la prière obligatoire ou l'apostasie).

TOUS les musulmans glorifient, plus ou moins, et ne critiquent en rien, ce que nous appellerions aujourd'hui un chef de guerre, terroriste, pilleur, tortureur, massacreur de masse de prisonniers (par centaines, et au couteau, hein, à l'ancienne, pas au presse-bouton), donc criminel de guerre, pédophile, assassin, esclavagiste et dictateur. Cela fait partie de la religion de base, de celle que pratiquent TOUS les musulmans pratiquants, de TOUS bords et de TOUTES tendances.

Voilà tout de même de solides raisons de regarder de travers TOUS les musulmans, non? Quelle est donc la vôtre, de raison, s'il-vous-plaît, pour croire qu'il suffit de s'intéresser à ce que vous appelez les intégristes pour résoudre un problème qui dure depuis plus de mille ans et qui est et reste alimenté constamment par la pratique cultuelle de base, par les dogmes les fondamentaux de cette religion, inclus jusque dans sa profession de foi?

D'où diable sortez-vous cette conviction selon laquelle il n'y a rien ici qui vaille la peine d'être lu sur le sujet? Qui êtes-vous, nom de dieu, pour vous permettre des jugements aussi définitifs? Et répétitifs?

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 31/05/2014

"" Vincent. En février, sur votre blog,"

Sous quelle appellation son blog?

Merci d'avance pour l'info Alain Jean-Mairet.

Écrit par : Patoucha | 01/06/2014

Faites comme moi: cherchez. Sur Google, vous tapez
"vincent" "islam" site:blog.tdg.ch
et vous avez toutes les pages des blogs de la TDG contenant les termes "vincent" ET "islam".

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 01/06/2014

"D'où diable sortez-vous cette conviction selon laquelle il n'y a rien ici qui vaille la peine d'être lu sur le sujet? Qui êtes-vous, nom de dieu, pour vous permettre des jugements aussi définitifs? Et répétitifs?"

Dans la peur qui ressort dans ses billets:
"Les fachos sont de retour"
ou " Trop c’est comme pas assez !
Lettre à ma fille qui va voter pour la première fois !

"Tu vois ici en Europe, on est plutôt dans la phase (prions pour que cela ne dure pas trop longtemps !) du trop de nationalisme, pas seulement en Suisse ou les partis qui l’emportent sont ceux qui prônent le rejet des autres et le repli sur soi mais également en France, en Hollande, en Italie, en Autriche et je ne te parle pas des ex-pays de l’Est et de la Russie où c’est pire."

Vincent confond sécurité, envahissement, atteinte à notre démocratie,notre liberté, NOS libertés, et nationalisme. Il semble préférer l'extrémisme islamiste à l' "extrémiste" UDC! Bref, Vincent, avance avec des oeillères qui lui "voilent" la vue.

Nous voyons tout cela dans son billet du 01/02/2014 "Paranoïa branchée"

Ex: ".... mais chez nous, il est où le soucis ?"

"27/05/2014 Blog H Ramadan
Le Forum. vers une autonomie de la communauté musulmane
Villiers-Le-Bel
02/05/2014
Conférence sur la purification du coeur
- "... sauf celui qui viendra à Allah avec un cœur sain" s.26-v.89
par Hani RAMADAN
19/04/2014
31e rencontre annuelle des musulmans de France
11/04/2014
Quel engagement pour la femme musulmane en Suisse?
Samedi 12 avril 2014 à 19h00
Conférence donnée par
Mme Safwa AISSA
vice-présidente de l'UVAM (Union Vaudoise des Associations Musulmanes)

LA CONFERENCE
L’Islam conquérant est-il
compatible avec le
Christianisme mou ?

EST ANNULEE ..... (Il ne dit pas par qui?!)

L’islamophobie est-elle une forme de racisme ?
21 mars 2014, la salle Gandhi de la Maison des associations, Genève
LE PROGRAMME DE NOTRE ENGAGEMENT A TRAVERS UN HADITH DU PROPHÈTE (PBSL) présentée par Hani RAMADAN
Conférence annuelle 2013 du Conseil Central Islamique Suisse (CCIS)
Sujet : Le Tawhid (monothéisme musulman) comme méthode
Palexpo 21 décembre 2013 à Genève
22/11/2013
"Vers une éducation spirituelle"
L'Institut pour la Formation Spirituelle
Donné par Hani Ramadan
Dimanche 24 Novembre 2013 de 10h à 14h

"24/12/2013
Paroles d’Evangile : Hani Ramadan écrit avec sa mauvaise foi légendaire:

" Tout musulman croit en l’Évangile qui a été donné à Jésus, fils de Marie. Toutefois, les quatre versions retenues officiellement présentent un problème d’authenticité, tout comme l’Ancien Testament. Par ailleurs, nous ne disposons pas des originaux écrits en langue sémitique, ce qui n’est pas le cas du Coran, révélé en langue arabe et intégralement conservé."

Conférence/Débat: Professeur Tariq Ramadan
Thème:« L’Islam, une religion européenne »
Vendredi 2 Mai 2014
L’Uni Mail
Etc etc etc
D'après vous Vincent, tout ce remue ménage tous azimuts depuis des années par ces islamistes que sont les Ramadan est innocent? Qu'en pensez-vous?

En revanche, je vous donne ces liens: "L'immigration c'est ça!

https://www.facebook.com/photo.php?v=251250391730008
https://www.facebook.com/photo.php?v=251250391730008
https://www.facebook.com/pages/Limmigration-cest-%C3%A7a/238367099685004"

Avis de recherche police belge:

http://www.youtube.com/watch?v=Tmwn7xvBrtQ&list=PLC6D98801D730A8A4&
feature=share&index=85

Alors Vincent? Avouez que cela n'a rien à voir avec les bobards de notre islamiste de service qui croit nous endormir avec ses mensonges sur l'Islam.

Écrit par : Patoucha | 01/06/2014

Vincent Abdulh la Liberté d'expression n'existe pas dans vos pays ou -votre concept est "religion d'état" c'est un simple constat. Sur ce blog, vous prenez cette Liberté gratuitement pour enfumer les niais. Dans les pays musulmans, vous seriez arrété et jeté en prison; tout le monde le sait, je n'ai pas besoin d'afficher des liens, l'actualité musulmane nous donne raison pour ce combat.

Chuck Jones, je vous conseil d'aller en Normandie pendant les célébrations du débarquement, vous aurez la réponse de ce qu'il aurait fallu faire avant que tout ne dégénère en une deuxième guerre mondiale sanglante? De 1918 à 1930 il s'est passé 11 ans.

A défaut, allez au musée du Vercors afin de mieux ressentir les effets magnifiques de la collaboration pétainiste.

En fonction de vos propos, je doute que l'effet soit positif mais sait-on jamais......

Peut-être avez-vous un cerveau pouvant encore décoder des informations venant des oreilles?

Dans ce cas c'est ici:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/05/31/lislam-est-un-produit-de-lenfer-le-sermon-choc-dun-pasteur-irlandais-soutenu-par-le-premier-ministre/

Écrit par : Pierre NOËL | 31/05/2014

Je suis désolé d'y revenir, mais je me demande vraiment pourquoi personne ne veut admettre de suivre la piste du pétrole.
Pour les deux guerres du Golfe, tout le monde accusait à l'époque les U.S.A. de vouloir prendre le contrôle du pétrole.
La domination des pétro-monarchies existe qu'on le veuille ou pas.

Je me demande bien quelle est la stratégie des écologistes de pactiser avec le diable alors que justement ils se battent contre la pollution qui vient de notre consommation de ce pétrole.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 01/06/2014

Avant de larguer le pétrole musulman, il faut être en mesure de le remplacer. Entièrement. Sinon c'est se tirer une balle dans le pied, favoriser la position de ceux qui s'empresseront d'occuper la place que nous aurons laissée.

Et la recherche de nouvelles énergies vraiment capables de remplacer le pétrole est considérablement alourdie par les écologistes, justement, qui ne conseillent guère que des restrictions et des impôts.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 01/06/2014

Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. L'esprit des croyants est si englué par la religion qu'il leur impossible de s'extraire de cette doctrine. Les croyants nient les évidences, car ce sont des personnes qui agissent comme des machines. Ce sont des automates. Ils ne peuvent pas réfléchir,car ils sont conditionnés par les religieux dès le berceau.

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Enfermés dans le rôle de pécheurs que les religieux leur ont donné, les croyants restent prostrés et incapables de se rebeller. Ils acceptent sans condition les théories les plus farfelues. Un lavage de cerveau effectué sur les individus depuis des millénaires empêche toute réflexion. Leur démontrer que la religion est source de guerre, leur faire entendre que les religieux à la tête de cette institution ne voie que leurs intérêts, ne sert à rien. Leurs oreilles sont bouchées et leurs yeux fermés à tout jamais.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 01/06/2014

La majorité de gens n'aiment pas être dérangés, même par des vérités. Leur seule excuse quelque peu valable est que nombre d'entre eux sont accablés par des soucis quotidiens qui ne leur laisse guère l'énergie nécessaire pour affronter les difficultés psychiques (pour certains s'y ajoutent évidemment des avantages financiers) d'une remise en question de leur fond de croyances plus ou moins hérités par l'histoire et l'entourage.
Fermer les yeux et se boucher les oreilles, regarder ailleurs et écouter quelque chose de rassurant est donc une stratégie d'économie psychique, à court terme certes, mais combien sont ceux qui osent encore affronter lucidement l'avenir si ce n'est au nom d'une fiction, généralement surnaturelle, donc souvent religieuse, par laquelle ils s'évitent les soucis, les peines et les angoisses qui peuvent accompagner une vision réaliste de l'avenir de l'humanité, menacée par les dictatures, le inégalités sociales, les crises environnementales annoncées, qui vont probablement entraîner des déplacements massifs de populations, des famines et autres fléaux liés changements induits par les hommes. Sans dieux pour nous secourir malgré nous, sans paradis pour nous abriter.

Écrit par : Mère-Grand | 01/06/2014

Merci AJM.

Bon dimanche.

Pierre Noël: ".. il va falloir créer une association loi 1901 afin de sauvegarder nos Libertés......

Vous croyez qu'en Angleterre ils pourraient avoir une même loi...?

Londres: « Ne promenez pas votre chien ici – c’est une zone islamique maintenant »
Posted On 31 mai 2014

dog-walk-muslim
Une affiche, collée sur un abribus près du Bartlett Park, à l’est de Londres, a déclenché la rage des habitants :

« Ne promenez pas votre chien ici!
Les musulmans n’aiment pas les chiens.
Ce lieu est une zone islamique maintenant »

Jim Fitzpatrick, député travailliste, a prévenu la police et a écrit au maire de la ville de Tower Hamlets pour protester.

Il se trouve – et c’est surement un hasard, que le maire de cette ville populaire de l’est de Londres s’appelle Lutfur Rahman.

Et il se trouve, et ce doit être aussi un hasard, que Lutfur Rahman, le maire de la ville, a été exclu du parti travailliste en 2010 après que The Telegraph révéla ses liens avec un groupe islamiste extrémiste, le forum islamique européen, une émergence des Frères musulmans qui ont précipitamment fuit la Grande Bretagne il y a deux mois quand les services de renseignements ont déclenché une enquête sur leurs activités terroristes.

Et il se trouve que Kazim Zaidi, le conseiller politique de Rahman à Tower Hamlets, a écrit sur son blog après la dénonciation des multiples fraudes qui ont entaché sa réélection et la demande d’une enquête de la commission des fraudes électorales : “si ceux qui semblent incapable d’accepter les résultats continuent, cela va déclencher des violences de rues que le plus doué des politiciens ne sera pas capable de contenir.”

La menace, toute la menace, rien que la menace : c’est l’islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Écrit par : Patoucha | 01/06/2014

Noëlle il va falloir créer une association loi 1901 afin de sauvegarder nos Libertés......

Le problème des verts est qu'ils raisonnent, comme la plupart des gens, avec des sentiments pas avec des faits. Ils ne lisent pas le coran et les autres écrits, n'étudient pas le pourquoi de nos croyances et des religions.

En lisant Alain Jean-Mairet, Sami Aldeeb Mireille Vallette et d'autres il est facile d'aller aux sources et faire des comparaisons. Ca demande un peu de temps et de courage, mais la plupart des gens n'ont pas ce temps et ce courage.

Il y a aussi les liens ou bien des informations sont complémentaires pour se faire une idée très précise de la dangerosité de l'islam en particulier et des autres religions si elles devenaient "religion d'état"

Il faut également aller sur les sites de certains religieux experts en islam voir le lien de Guy Pagès) ils sont excellents pour l'information notamment sur le fait que le coran n'est qu'un mauvais copié/collé des autres religions inventées par les rois et leurs apôtres (portes drapeaux et portes paroles)

Lien du site de Guy Pagès : http://www.islam-et-verite.com/

Cette méthode est la même pour être informé en économie, en politique, en histoire, etc c'est une méthode scientifique, permettant de constater le faible niveau de certains détenteurs de blogs de la TDG, touchant à tout et à rien mais faisant rien de plus que faire fonctionner le petit fond de commerce perso. Ils pipent leurs infos bien souvent dans les commentaires que nous élaborons en donnant des liens de qualité. Souvent, ils nous prennent pour des trolls, des billes, c'est selon, il faut les éviter comme des merdes de chien sur le trottoir.

D’où l'intérêt du blog de Mireille Vallette et se fier aux spécialistes non aux brasseurs de vent qui écrivent leurs sujets avec du copié/collé....

J'en remets une couche, voici un excellent lien: http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques/

Écrit par : Pierre NOËL | 01/06/2014

Difficile, VINCENT, de lire votre commentaire, voire bien plus haut, sans sursauter. Une suggestion: lire le coran, retour aux sources oblige.
Coran "BIBLE" de tous les Musulmans, soufis compris

Comment, page à page, adhérer?!

Si je connaissais une femme musulmane désorientée par le coran et osant l'avouer je lui dirais de ne plus se contenter de lire les noms de Jésus et de Marie dans le coran mais de lire les évangiles ainsi que celui de Thomas en précisant qu'Evangile n'est pas synonyme de Vatican. Un peu comme en musique: non pas tout expliquer sur telle page de musique en coupant la parole-musique au compositeur mais lui accorder la faveur de dire en musique ce qu'il entendait exprimer

On a retenu qu'un musulman courant n'a pas le droit d'interpréter le coran. Il lui faut s'adresser à l'imam. Hurlons, certes, mais sans amnésie: il n'y a pas bien longtemps que nous lisons et interprétons nous-mêmes les versets tant bibliques, Première Alliance, qu'évangéliques, Seconde Alliance. Lisons et interprétons en nos pays en toute liberté en y adhérant ou non. J'apprécie la pensée du Dalaï-Lama selon laquelle il ne faut pas "gober"! Il faut, a-t-il dit, voir, étudier, expérimenter par soi-même.

Si on ne grille plus sur les bûchers, par exemple, en monde catholique on "grille", comme le fit Jean Paul II, encore presque aujourd'hui, le théologien écrivant tel livre ne convenant pas au magistère de l'Eglise en lui brisant ("grillant") sa carrière... comme le retrait d'une chaire d'enseignement de préférence universitaire. Comment traiterait-on Jésus, aujourd'hui?!

Écrit par : Alix | 01/06/2014

@Pierre Noel

« Chuck Jones, je vous conseil d'aller en Normandie pendant les célébrations du débarquement, vous aurez la réponse de ce qu'il aurait fallu faire avant que tout ne dégénère en une deuxième guerre mondiale sanglante? »

Quel rapport avec l'islam ? Et quelle est donc cette fameuse réponse ?

Encore une fois, vos propos n'ont aucun sens, ni de substance, c'est de l'incontinence.

Et accessoirement, vous tombez bien mal en évoquant la Normandie, mon père y ayant pris sa retraite et y est enterré.

Écrit par : Chuck Jones | 01/06/2014

Oui, Pierre NOEL pourquoi pas une association pour sauvegarder nos libertés!.. Pour l'instant, je collabore à l'Association vaudoise de la LIBRE PENSEE.

Mère-Grand, il y a beaucoup de sagesse dans votre réflexion. Je reconnais que les personnes soucieuses de leur quotidien peuvent difficilement remettre en question leur religion. Mais tout de même, lorsqu'elles entendent des inepties émises par les Religieux et autres docteurs en théologie, elles devraient réagir.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 01/06/2014

Chuck Jones, dans les cimetières de Normandie il y a des millions de morts dont mes ancêtres, -eux- pour la plupart se sont battus et ont souffert des collabos. Vous prenez le mauvais exemple. Arrêtez de jouer l'intellos et d'esquiver le véritable débat sur les écrits et les typologies de l'islam, dont vous êtes un adepte.

En fait, vous ni connaissez rien ou pas grand chose en défendant l'indéfendable pour des raisons "subjectives" bon d'accord; alors, oubliez-moi merci.

Noëlle, vous l'aviez indiqué il y a quelques temps et suite à votre commentaire je suis allé sur les sites français "LIBRE PENSÉE" et "LIBRES PENSEURS" (il y a une confusion) assez différents, l'un est politisé quant à l'autre, ??

L'intérêt serait d'avoir une organisation apolitique ou les anacondas de toutes les couleurs ne puissent venir. Mais je rêve.....

Écrit par : Pierre NOËL | 01/06/2014

Je persiste et je signe: ''Les religions sont le pire fléau de l'humanité''

Écrit par : Raymond Axel Kvist | 02/06/2014

Mais Pierre Noël, ne vous en déplaise, je suis aussi Suisse que vous et peut-être plus, je n’en tire aucune gloire pour autant, c’est juste que votre « Vincent Abdul, retournez chez vous pour voir si la liberté d’expression existe » est parfaitement ridicule, à l’image de toutes vos interventions d’ailleurs….

Quant à Alain Jean-Mairet qui a le mérite rare de s’exprimer sans insultes, ni mépris, que répondre à votre question si ce n’est que je fréquente (professionnellement) régulièrement des musulmans dit modérés, j’ai quelques amis dans cette mouvance aussi et si, je ne connais effectivement pas aussi bien la religion musulmane que vous (et vos petits copains de ce blog pour qui elle semble être une véritable obsession), il n’en demeure pas moins que tous ces modérés regrettent la dérive islamiste, qu’ils ne savent plus trop comment se positionner, qu’ils rêvent d’un chiisme ou mieux d’une réforme (à l’image de celle qui a bouleversé le monde chrétien) et que, par conséquent, je ne pense pas qu’ils méritent d’être stigmatisés, insultés et méprisés par qui ce soit.

C’est entre autre pour ça, qu’il m’arrive (par goût de la provocation et besoin de faire comprendre aux allumés qui fréquentent le blog de l’incroyable Mireille Vallette qu’ils ne peuvent pas insulter, comme ça une grande partie de la population sans que personne ne réagisse) de venir jeter un caillou dans la marre en sachant pertinemment le genre de réactions que cela va provoquer.

C’est tout, ce n’est pas très constructif, je l’admets mais quoi qu’il en soit, il n’y a pas d’autre agenda caché, ni prétention de connaitre les solutions, pour autant qu’elles existent, face à ce qui est effectivement un véritable problème au niveau mondial mais qui reste (cela va faire hurler) anecdotique au niveau suisse…

Écrit par : Vincent | 02/06/2014

LIBRE PENSEE.
Bien à condition (lectures miennes passées) de ne pas se contenter de critiquer les religions. Nouveau souffle, Nouvel esprit. Vie nouvelle en sortant des bornes et autres limitations comme schémas, préjugés, fixations.

Préservons notre liberté de penser. Apprenons, et à nos enfants, à penser par nous-même.

Par exemple je n'apprécie pas que gens du politique parlent "d'investir" sur la jeunesse" et souhaiterais que les parents invitent de tels bureaucrates et techniciens à revoir vocabulaire et mentalité.

Au service de nos descendants la préservation de la planète... valeurs et repères.

Écrit par : M.B. | 02/06/2014

Vincent,

Si les modérés regrettent la "dérive" islamiste, c'est parce qu'ils estiment que leur religion s'imposerait plus aisément parmi nous si tous les musulmans mentaient comme eux à son sujet. Leur premier mensonge consistant ici à parler de dérive, alors qu'il s'agit d'une simple soumission à des ordres clairs et univoques.

En fait, les modérés sont nos pires ennemis. Car nous n'avons aucune arme légale contre leur hypocrisie. Contre les terroristes, nous avons des polices, des armées, des services de renseignement. Mais leur travail est rendu d'autant plus difficile par les efforts des "modérés" qui tentent de faire croire que leur apparent respect de nos institutions (et le cas échéant de nos croyances) est islamiquement correct. Ce qui ne résiste à aucun examen honnête des dogmes qu'ils répandent allègement par ailleurs (au moins par écrit).

S'ils veulent un schisme, pourquoi n'en créent-ils pas un? Rien de plus facile dans nos conditions-cadres. Ils peuvent aussi rejoindre les Ahmadis. Ou se dire sans confession et prier comme ils l'entendent. Mais aussi longtemps qu'ils se disent musulmans, c'est avant tout l'exemple de leur prophète qu'ils vantent, et donc les principales motivations des terroristes et suprématistes parmi eux. Et si quelqu'un en est conscient, c'est bien ces musulmans qui s'efforcent de tortiller les textes et les contextes pour les faire paraître halal à nos yeux.

Quant à la réforme, ou Réformation, si vous voulez bien vous pencher deux minutes sur le sujet, vous verrez que les chrétiens réformateurs voulaient revenir à la source, aux textes fondateurs, sans plus accepter les concrétions d'interprétation successives de l'Église. Faites ça dans l'islam et vous avez Bin Laden!

Oui, le problème est anecdotique en Suisse, mais cela nous permet justement de développer de réelles solutions, au calme. Une fois que les "dérives" sont permanentes, c'est fini. Il faut alors des héros pour dire simplement la vérité.

Je comprends que tout ça vous paraisse un peu touffu, mais vous conviendrez tout de même que la première étape de la recherche d'une solution consiste à énoncer le problème? Et en l'occurrence, il faut le faire non seulement sous la menace des "intégristes", mais aussi sous le déluge de mensonges sucrés des "modérés" et l'avalanche de dénigrements des naïfs bien pensants (en fait téléguidés sciemment par les "modérés"). Vous voudrez donc bien excuser les réactions parfois épidermiques de ceux qui ont pris la peine d'étudier un peu les faits.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 02/06/2014

Le mensonge dans l'Islam s'appelle la taqiya et est non seulement autorisé mais aussi encouragé pour le musulman vivant dans des pays qui ne font pas partie de l'Oumma.

Aussi longtemps que le musulman est en minorité, il doit mentir, ceci étant un véritable commandement.

Le concept "EURABIA" devient chaque jour de plus en plus réel.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 02/06/2014

Alain Jean Mairet, merci pour votre réponse, vos explications et même vos excuses (pour les autres), toutefois, je n’aime pas cette idée de recours systématique aux textes sacrés pour expliquer la religion musulmane.

En effet, il se trouve que je connais beaucoup mieux la Bible que le Coran et, je sais donc qu’ il est tout à fait possible de sortir des énormités de ce qui est pourtant le livre sacré des chrétiens. Que cela soit, par exemple, sur la condition des femmes, les infidèles, les athées, les esclaves, le recours à la force ou encore la persuasion de détenir LA seule et unique Vérité.

Les fondamentalistes (et Dieu sait, s’ils ne manquent pas chez les chrétiens qu’ils soient protestants évangéliques ou encore catholiques intégristes) ne se gênent d’ailleurs pas pour faire dire à la Bible exactement ce qu’ils ont besoin de faire passer comme message.

Heureusement d’autres, sont, Dieu soit loué, capables de voir des symboles, des paraboles, des allégories et autres contextes historiques dans ces textes parfois abscons auxquels on peut, en effet, faire dire tout et son contraire.

Je pense, par conséquent, qu’il est possible (et même fortement recommandé) d’avoir la même approche avec le Coran et je suis certain que très nombreux sont les musulmans modérés qui sont donc capables de faire la part des choses, sans que cela soit, pour autant, pris pour des «mensonges».

Et c’est donc pour ça que j’estime que ceux-ci ne méritent pas tant de haine et de mépris.

Enfin, je suis d’accord avec vous pour la réforme même s’il apparait qu’en revenant aux bases et donc à un certain fondamentalisme, la réforme a fini par «engendrer» le protestantisme libéral (dont je me réclame) qui me semble aux antipodes d’une compréhension étriquée, non ?

Écrit par : Vincent | 02/06/2014

Pour fonder des actes extrémistes sur la bible, ou plutôt l'AT, il faut l'interpréter, les passages cruels y sont souvent clairement inscrits dans un contexte historique et régional précis, dans le texte même. En outre, ils sont officiellement transmis par des hommes, qui peuvent être faillibles. Ensuite, l'AT est censé être transcendé par le NT, avec un personnage mythique (Jésus) qui n'a pas de sang sur les mains. Enfin, la bible a été largement discréditée comme source de vérités ultimes. Et les prières chrétiennes ont été assainies.

Pour fonder des actes terroristes sur le coran, il suffit de lire ses messages les plus clairs et les plus universalistes. Pas de paraboles. Il y a certes de nombreux passages obscurs, mais les appels à la haine et à la tuerie sont eux parfaitement univoques. Je répète: parfaitement univoques. Ensuite, ils sont censés venir de dieu lui-même, sans intermédiaire humain. Et ils sont exemplifiés par un chef de guerre sans scrupule (assassinats politiques, tortures, massacres de masse et j'en passe). En outre, toute remise en question, toute tentative d'innovation sera forcément combattue par les croyants, car encore une fois: le message haineux et violent est littéral, clair, universaliste et confirmé (en fait souvent encore aggravé) comme tel par la fable. Et ceux qui s'opposent à cette innovation ont l'ordre de dieu de tuer pour réagir.

Ainsi, dans le christianisme, il faut vraiment être extrémiste jusqu'à l'os, par son caractère, pour le devenir dans les faits au nom du message biblique. Tandis que dans l'islam, il suffit d'être crédule et sincère pour faire le jihad. De sorte que le jihad a toujours fait partie de la loi, dans l'islam classique. Le croyant chrétien rêve de guérir les infirmes et de réveiller les morts, comme Jésus; le croyant musulman rêve de faire des infirmes et de tuer en masse, comme Mahomet.

Ce qui peut servir de solution dans un cas est une catastrophe ou simplement une futilité dans l'autre. Vous ne pouvez pas non plus lire le catalogue de la Redoute pour commander chez Veillon. Vous ne pouvez pas lire la bible et feuilleter l'histoire de la Chrétienté pour vous faire une idée du coran et de l'islam. Mais vous y serez encouragé par les musulmans modérés -- c'est l'un de leurs principaux crédos. Tout le nécessaire pour embrouiller le novice.

Enfin, vous n'avez semble-t-il pas compris ce que je vous ai dit sur la réforme. Les chrétiens, quand ils reviennent aux sources, tentent d'imiter Jésus, de se détacher de la lettre pour s'ouvrir à l'esprit, d'abandonner les rites établis pour retrouver un contact direct avec dieu, au-delà du culte, et, surtout, de se montrer pacifiques, voire de mourir sans se défendre physiquement pour témoigner de leur foi, comme l'a fait le Jésus de la fable chrétienne. Mais quand les musulmans font la même chose, qu'ils reviennent aux sources, au prophète et à ses compagnons, eh bien ils font la guerre, au contraire, jusqu'à la mort, pour témoigner de leur foi, comme l'ont fait le prophète et les compagnons de la fable musulmane. Et si ça ne marche pas, ils créent des machins comme les Frères musulmans...

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 02/06/2014

Merci Vincent pour vous donner la peine d'exprimer et par là de nous rassurer avec vos propos sensés qui contrastent comme le jour et la nuit avec le discours dominant de ce blog.

Écrit par : Passant | 02/06/2014

Je ne crois pas à la bonté gratuite des hommes quelle que soit leur religion. La paix qui existe aujourd'hui en Occident ne découle pas de la volonté des chrétiens de pratiquer leur foi sans en découdre avec le fidèle d'une autre religion. La paix réside depuis la séparation de l'Etat et de la Religion.

Cette paix est fragile et ne me dites pas que les Religieux ne tentent pas de reconquérir le pouvoir absolu, comme l'empereur Constantin et d'autres. L'Histoire démontre que la tentation est grande d'unir le pouvoir politique et le pouvoir religieux. Il faut veiller avec attention à ce que ces envies de pouvoir absolu ne se réalisent pas. Nous voyons dans l'Islam le mauvais exemple.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 02/06/2014

" Nous voyons dans l'Islam le mauvais exemple."

La faute à qui?

Écrit par : Patoucha | 03/06/2014

Soit dit au passant, les trois concepts en profitent pour s'accaparer des jeunes en les baptisant en fonction des communautés et les rendre ce que sont les adultes aujourd'hui: des ânes pour une majorité.

Écrit par : merou | 02/06/2014

Je vous trouve bien complaisant avec les chrétiens et bien sévère avec les musulmans A. Jean Mairet. Il est vrai que je vous soupçonne de n’être pas tout à fait objectif.

D’autant que d’un point de vue historique, on constate que les chrétiens se sont montrés beaucoup plus belliqueux et intolérants que les musulmans même s’il est vrai que depuis une vingtaine d’année les islamistes semblent bien décidés à … combler leur retard.

Mais bon, vous semblez être un grand spécialiste, pour ne pas dire un antimusulman obsessionnel et je vais donc arrêter là cette discussion qui de toute façon ne nous fera, ni vous ni moi, changer d’avis…

Bonne journée !


N.B. Merci de votre commentaire Passant, vous aurez comme moi remarqué que dès qu’on parvient à débattre sans insulte, le nombre de participants diminue comme par enchantement….

Écrit par : Vincent | 03/06/2014

"D’autant que d’un point de vue historique, on constate que les chrétiens se sont montrés beaucoup plus belliqueux et intolérants que les musulmans (...)"

Quand bien même vous pourriez prouver que cette affirmation est exacte, vous resteriez incapable de démontrer qu'elle découle des dogmes chrétiens de base ou de l'exemple de Jésus. En revanche, les méfaits des musulmans sont parfaitement en accord avec les paroles de leur dieu, les actes de leur prophète et les lois de l'islam classique.

D'autre part, je soupçonne que vous n'avez jamais pris la peine d'étudier l'histoire de la civilisation musulmane. Deux exemples:

1. On peut chiffrer le nombre de victimes du jihad, une guerre ordonnée par le coran et dont le mode opératoire a été fixé par Mahomet, à quelque 270 millions de morts. Vous trouverez les références et le calcul à cette adresse:

http://www.politicalislam.com/blog/tears-of-jihad/

2. Lorsque l'islam est né, l'esclavage était en recul. Rome en avait fait un secteur marginal, avec des esclaves très chers (plusieurs années de solde d'un légionnaire, par exemple). Dès le VIIe siècle, on trouve des accords de livraison d'esclaves réguliers aux pays arabo-musulmans. L'islam a fait de l'esclavagisme l'un des principaux, si ce n'est le principal pilier économique de son règne, allant jusqu'à créer plusieurs institutions permanentes chargées de capturer de jeunes esclaves pour en faire les soldats du jihad. C'est cet élan qui, traversant l'Afrique d'est en ouest, a donné naissance à la traite atlantique.

On parle beaucoup ici de la traite atlantique, mais la traite arabe en Afrique a représenté environ une fois et demi le volume des ponctions transatlantiques. Et si on y ajoute les prélèvements musulmans effectués en Asie et en Europe, la traite atlantique fait figure de phénomène tout à fait minoritaire. Sans compter que cette traite a été abandonnée volontairement en Occident, tandis qu'il a fallu forcer la main des régions musulmanes pour y supprimer enfin cette pratique. Il y avait encore des marchés aux esclaves publics au Maroc il y a moins d'un siècle. Et la chose n'a pas encore disparu de l'islam à l'heure actuelle.

Voici un peu de lecture sur le sujet:

Français
David Ayalon, Le phénomène mamelouk dans l’Orient islamique, PUF, Paris, 1996 (ISBN 2-1304-7806-9).
Michel Balard, La Romanie génoise, École française de Rome, Paris / Rome, 1978.
Malek Chebel, L’Esclavage en terre d’islam : un tabou bien gardé, Fayard, 2007, 496 pages, Revue sur herodote.net
Serge Daget, De la traite à l’esclavage, du Ve au XVIIIe siècle, actes du Colloque international sur la traite des noirs, Nantes, Société française d’histoire d’Outre-Mer, 1985.
Robert C. Davis, Esclaves chrétiens, maîtres musulmans : l’esclavage blanc en Méditerranée (1500-1800), Éditions Jacqueline Chambon, 2006 (ISBN 978-2-87711302-1).
Mohammed Ennaji, Le Sujet et le mamelouk : esclavage, pouvoir et religion dans le monde arabe, Mille et une nuits, 2007, (ISBN 2755500395)
Mohammed Ennaji, Soldats, domestiques et concubines, Balland, 2006, (ISBN 2715810431)
Jacques Heers, Les Négriers en terre d’islam, Perrin, coll. « Pour l’histoire », Paris, 2003 (ISBN 2-2620-1850-2).
Murray Gordon, L’esclavage dans le monde arabe, du VIIe au XXe siècle, Robert Laffont, Paris, 1987.
Guillaume Hervieux, La Bible, le Coran et l’esclavage, éditions de l’Armançon, 2008, (ISBN 978-2844791085)
Bernard Lewis, Race et esclavage au Proche-Orient, Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », Paris, 1993 (ISBN 2070727408).
Bernard Lewis, Islam, Éd Quarto Gallimard, 2005, 1342 pages, (ISBN 978-2070-77426-5), Race et esclavage au Proche-Orient, pp. 255-442.
Giles Milton, Captifs en Barbarie – L’histoire extraordinaire des esclaves européens en terre d’Islam, Editeur Noir sur Blanc, Collection LITTÉRATURE VOYAGEUSE, 2006.
Tidiane N’Diaye, Le Génocide voilé, Gallimard, Paris, 2008, 272 pages. ISBN 9782070119585 (Le Génocide voilé sur le site de Gallimard)
Olivier Pétré-Grenouilleau, Les traites négrières, Gallimard, 2004.
Olivier Pétré-Grenouilleau, Les Traites oubliées des négrières, la Documentation française, Paris, 2003.
François Renault, La Traite des Noirs au Proche-Orient médiéval, VIIe-XIVe siècle, Paris, Geuthner, 1989.
Charles Verlinden, L’Esclavage dans l’Europe médiévale, t. 2: Italie – Colonies italiennes du Levant – Levant latin – Empire byzantin, Rijksuniversiteit te Gent, Gand, 1977.
Les Captifs d’Alger, d’après la relation de Emanuel d’Aranda jadis esclave à Alger (XVIIe s.), présenté par Latifa el Hassar-Zeghani, aux Editions de la Casbah, Alger, 2004.

Revues
Jean-Claude Deveau, « Esclaves noirs en Méditerranée », Cahiers de la Méditerranée, vol. 65, Sophia-Antipolis ;
Olivier Pétré-Grenouilleau, « La traite oubliée des négriers musulmans », dans L’Histoire, numéro spécial 280 S (octobre 2003), pages 48-55.
Catherine Golliau, « La vérité sur l’esclavage », dans Le Point, mai 2006, n°1755.
Tidiane N’Diaye,« Étude de la traite négrière arabo-musulmane », in Cultures Sud, n° 169, avril-juin 2008.

English
Slavery and Slaving in World History. A Bibliography, Millwood, New York, Kraus International Publishers, 1999 (plus de 14.000 titres sur le sujet y sont recensés)
Daniel Pipes, Slave Soldiers and Islam: The Genesis of a Military System, Yale University Press (1981)
Edward A. Alpers, The East African Slave Trade (Berkeley 1967)
Ibn Khaldun, The Muqaddimah, trans. F. Rosenthal, ed. N. J. Dawood (Princeton 1967)
Murray Gordon, Slavery in the Arab World (New York 1989)
Bernard Lewis, Race and Slavery in the Middle East (OUP 1990)
Patrick Manning, Slavery and African Life: Occidental, Oriental, and African Slave Trades (Cambridge 1990)
Paul E. Lovejoy, Transformations in Slavery: A History of Slavery in Africa (Cambridge 2000)
Allan G. B. Fisher, Slavery and Muslim Society in Africa, ed. C. Hurst (London 1970, 2nd edition 2001)
The African Diaspora in the Mediterranean Lands of Islam (Princeton Series on the Middle East) by Eve Troutt Powell (Editor), John O. Hunwick (Editor) (Princeton 2001)
Ronald Segal, Islam’s Black Slaves (Atlantic Books, London 2002)
Robert C. Davis, Christian Slaves, Muslim Masters: White Slavery in the Mediterranean, the Barbary Coast, and Italy, 1500-1800 (Palgrave Macmillan, London 2003) ISBN 978-1-4039-4551-8

Deutsch
Egon Flaig: Weltgeschichte der Sklaverei. In: Beck’sche Reihe. 1884, Beck, München 2009, ISBN 978-3-406-58450-3
Tidiane N’Diaye: Der verschleierte Völkermord. Die Geschichte des muslimischen Sklavenhandels in Afrika. Rowohlt, Reinbek 2010, ISBN 978-3-498-04690-3
Irene Schneider: Kinderverkauf und Schuldknechtschaft. Untersuchungen zur frühen Phase des islamischen Rechts. In: Deutsche Morgenländische Gesellschaft (Hrsg.): Abhandlungen für die Kunde des Morgenlandes. 52,1, Steiner, Stuttgart 1999, ISBN 3-515-07086-9
Brodie Cruickshank, Ein achtzehnjähriger Aufenthalt auf der Goldküste Afrikas, Leipzig 1855
H.C. Monrad, Gemälde der Küste von Guinea und der Einwohner derselben wie auch der Dänischen Colonien auf dieser Küste entworfen während meines Aufenthaltes in Afrika in den Jahren 1805 bis 1809, Weimar 1824
Wilhelm Bosmann, Reyse nach Guinea oder ausführliche Beschreibung dasiger Gold-Gruben / Elephanten-Zähn und Sclaven-Handels / nebst derer Einwohner Sitten / Religion / Regiment / Kriegen / Heyrathen und Begräbnissen / auch allen hieselbst befindlichen Thieren / so bishero in Europa unbekannt gewesen, Hamburg 1708
Marc. Jos. Müller, Ueber die oberste Herrschergewalt nach dem moslimischen Staatsrecht, Abhandlungen der philosophisch-philologischen Classe der königlich bayerischen Akademie der Wissenschaften, 4 (3) (1847)

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 03/06/2014

Le slogan "Aimons-nous les uns les autres" est obsolète depuis son énonciation.
Impossible et utopique.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 03/06/2014

Les commentaires sont fermés.