26/09/2014

Saïda Keller Messahli, la Suisse et l’islam: «Il faudrait des politiciens courageux! »

Étrange paradoxe : c’est une Zurichoise, Tunisienne d’origine, qui défend les valeurs d’égalité et de démocratie dans les médias romands -et bien sûr alémaniques- contre l’islam réactionnaire qui progresse. Elle est présidente du Forum pour un islam progressiste. Interview autour des questions qui agitent nos sociétés.


 

 IMG_0237.JPGVous êtes opposée au port du foulard. Comment interprétez-vous l’extension folle qu’il connait?

Certains milieux musulmans idéalisent la femme couverte. L’aspect sexuel est majeur. Couvrir et découvrir est un topos érotique, et très souvent on voit des femmes couvertes d'un foulard accentuer ce côté érotique, par exemple par des jeans très moulants ou un maquillage très voyant. Si on veut mener un débat substantiel sur le voile, il est indispensable de parler de sexualité. Les jihadistes, dont la première cible est le corps des femmes, le confirment. C’est un symptôme de notre temps, ces tabous qu'on n'ose pas discuter, ces sujets refoulés qui tournent autour des rapports entre hommes et femmes. Il y a un manque de clarté, de l’ambivalence, des contradictions: les musulmans «tabouïsent» ces sujets, ici aussi. Il existe une dialectique entre soumission divine et sexuelle. Cette injonction à se couvrir est un terrain propice à la régression. Les musulmanes qui se voilent veulent correspondre à l’image de la sainte, ce qui est un fantasme. Et il est plus simple de se soumettre plutôt que d’affronter, prendre des risques.

Et le niqab?

C’est la même problématique que le foulard, mais l’étoffe est plus longue, et la signification plus grave. C’est une manière de nier l’existence physique de la femme, son individualité. Elle devient une forme sans identité. Pour moi ce niqab, généralement noir, est presque un symbole de mort… en tout cas de mort sociale de la femme.

Vous vous êtes dites convaincue que la contrainte est un moyen efficace d’intégration et qu’elle n’est pas assez utilisée. Pouvez-vous donner un exemple?

Le foulard à l’école. Il est trop souvent discuté sous l'aspect du volontariat. C'est une mauvaise approche. Ma position et celle du Forum, c’est que les autorités aient le courage de dire qu'à l'école, filles et garçons doivent être traités de manière égale. Donnons cette chance d’égalité aux filles, car elles ne l’apprendront pas dans leur famille. Donnons-leur la chance de comprendre qu'elles ne doivent pas se soumettre aux autres diktats religieux de leurs parents. Aidons-les à gagner de la force pour faire face! Ce sont ces milieux qui ont tendance par exemple à marier leurs filles contre leur volonté.

Pourquoi ne faut-il pas inciter les communautés musulmanes à condamner l’Etat islamique?

Une condamnation spontanée a tout son poids. En revanche, je ne serai jamais sûre que ceux qui le font sous pression soient sincères.

Est-ce que les textes de l’islam ne posent pas problème? Coran, hadiths, charia… La doctrine est guerrière, expansionniste, très misogyne. Et ce que font les guerriers de l’EI, c’est en bonne partie ce qu’a fait Mahomet à Médine.

Vous avez raison, il existe un problème avec les textes. Mais il y a parallèlement un problème politique. Ce sont des forces totalitaires qui instrumentalisent ce texte pour légitimer leur course au pouvoir et le régime de terreur qu'ils veulent installer. Pour moi, la seule base de l'islam est le Coran qui a fondé une religion mondiale, mais qui n’est plus adapté à la vie d’aujourd’hui. C'est un produit de son temps. On, sait grâce à la linguistique, qu'il a été écrit par plusieurs auteurs. Il n'a aucun lien avec l'histoire du Prophète, il été construit après sa mort à partir de récits oraux dont on a fait un tout. Il faut débattre des conditions de sa genèse, oser le considérer comme un texte littéraire à adapter, à compléter avec le savoir d'aujourd'hui. Sinon, chacun prend ce qu’il veut, comme au supermarché, et on crée par exemple l'Etat Islamique. Je suis persuadée que ce n’est pas l'esprit de l'islam, car le Coran donne une place centrale au savoir, à l’étude du texte, à l’intelligence. Les jihadistes veulent recréer la Cité de Médine qu’ils considèrent comme la Cité idéale. Mais Médine était tout autre chose qu’une cité idéale! Notre époque permettrait de déconstruire et de reconstruire ce texte, c’est-à-dire de donner à la foi une substance d’intelligence. Si on ne fait pas ce travail, on ne s’en sortira pas. Surtout tant que le taux d’analphabétisme, de manque de savoir, est si grand dans les pays musulmans. C’est le terreau des jihadistes.

Selon l’écrivain Hamid Zanaz, c’est aussi l’école, soit la possibilité de lire le Coran littéralement, qui est le terreau de l’islamisme…

Il a raison aussi. L’école sème le grain d’une interprétation rigoriste, figée. Sans parler des écoles coraniques où les élèves n’ont aucune liberté de critique, apprennent le texte par cœur, répètent bêtement sans réflexion. C’est une manière de les conditionner à la soumission, à ne pas poser de questions. La modernité, c’est la liberté de penser.

Et les Hadiths, les paroles et actes de Mahomet à suivre pour l’éternité?

Je leur nie toute légitimité religieuse. Ils n'ont pas de rapport avec une quelconque réalité historique, ils sont inventés. Ils ont renforcé les aspects intransigeants du Coran et ont été intégrés dans la charia. Ils ont contribué à faire de la religion une simple série de rites vide de toute intelligence. Aujourd’hui nous sommes submergés par la religion, mais nous ne savons pas ce qu’est le religieux. C’est ce débat autour du religieux qu’il nous faut relancer.

Où situez-vous la frontière entre islam et islam politique? Les revendications relatives au foulard, au burkini, aux dispenses de cours, aux salles de prières, aux cimetières séparés, à la nourriture consacrée ou à la suppression du porc… l’extension des mariages forcés dans toute l’Europe, les enseignements antioccidentaux… font-ils partie de l’islam politique ou de l’islam classique?

D’abord, les mariages forcés ne font pas partie de l’islam. Même lorsque le Coran autorise les mariages de filles impubères, ce n’est pas dans cette optique. Mais aujourd’hui, il est vrai que c’est une réalité. J’ai d’ailleurs aidé beaucoup de jeunes filles à y échapper ici. Avec les revendications dont vous parlez, certaines communautés musulmanes optent pour une ségrégation qui va jusqu’au-delà de la mort, les cimetières séparés. Personnellement, je n’aurais aucun problème à être enterrée avec des gens d’une société qui m’a beaucoup donné, dont les membres m’ont portée, soutenue. Pour moi, les musulmans qui insistent sur la ségrégation ne sont pas intégrés. Et les musulmans ouverts – la grande majorité silencieuse - ne se sentent pas représentés par eux et par leurs grandes organisations.

Mais est-ce rassurant, puisque toutes ces régressions, de même que la bigoterie, s’accentuent?

Je trouve moi aussi très inquiétant de voir à quel point une minorité dicte des conditions sociales régressives. Mais c’est à la politique d’imposer à ces musulmans de s’intégrer sans poser des conditions de ségrégation. Il faudrait des politiciens courageux! Je ne comprends pas que même la gauche, et j’en suis proche, n’ose pas affronter ces sujets. Et quand elle le fait, c’est souvent pour exprimer un relativisme culturel.

Comment expliquez-vous ces revendications?

Une des idées centrales de l’islam est sa prétention à la suprématie, à la supériorité religieuse. Ça conduit certains musulmans à avoir un problème avec l’altérité: comment rencontrer l’autre, quelle est ma relation avec lui? C’est une question à traiter d’urgence dans les milieux musulmans! Cette idée de suprématie et de dogmes tels que « pur » et « inpur » « croyant » et « incroyants » conduit les musulmans conservateurs à se démarquer de tout ce qui n’est pas « musulman ». C’est là que commencent les revendications. Cette suprématie est une idée qu’il faut absolument déconstruire et remplacer par des valeurs humanistes.

Que pensez-vous de l’accusation d’islamophobie?

C’est un terme employé pour bloquer toute critique. La phobie est du domaine de la psychiatrie, or il y a un malaise – de la part des musulmans et des non-musulmans - dans la perception de l’islam et il est justifié.

Êtes-vous favorable à une surveillance des mosquées et de l’enseignement qui y est prodigué?

Oui. Et nous demandons que les imams prononcent leurs sermons dans une langue nationale. Il faudrait aussi que les mosquées renoncent à la ségrégation des sexes, que femmes et hommes prient côte à côte -certaines mosquées le font déjà, par exemple à Paris-, et que les femmes ne soient pas obligées de porter un foulard pour prier. Il serait normal aussi que ces lieux, comme les églises, soient toujours ouverts à chacun, musulman ou non.

 

D'abord paru dans Les Observateurs.

 

13:42 Publié dans Interview, Islamisation, Suisse, Voile, niqab, etc. | Tags : saïda keller messahli | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | |

Commentaires

Ce foutage de gueule doit s'arrêter un de ses quatre ... Islam progressiste ???
Selon quel modèle ?
Le modèle occidental ?
Celui qu'ils détestent par dessus tout ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/09/2014

Je n'arrive pas à comprendre ce qu'il reste comme pensée islamique chez cette dame.

- le coran, oui, mais il est dépassé, historiquement marqué; à la poubelle quoi!
- et ce n'est pas la parole venue d'en haut, puisqu'il été rédigé par plusieurs mains;
- la vie de l'imposteur: tout est inventé, aucune réalité historique;
- la supériorité de l'islam: une connerie.

Bienvenue dans le monde des apostats!

Je rappelle qu'il convient de poser ces trois questions pour savoir à qui l'on s'adresse:

1) Peut-on quitter sincèrement et définitivement l'islam (sous entendu: sans conséquences)?
2) Une femme musulmane peut-elle épouser un mécréant?
3) Doit-on couper la main de voleurs et punir les relations sexuelles hors mariage?

Écrit par : Johann | 26/09/2014

Bonjour "liberté chérie",
En vous lisant, je suis attristé par quelques unes de vos réflexions sans fondement.
Dire que Mme Valette a la haine des Musulmans est une accusation gratuite.
Si l'Islam ne posait aucun problème en Europe, vous n'auriez jamais entendu parler, ni de Mme valette, ni de tous ceux qui dénoncent les excès de cette religion.
Mme valette comme tant d'autres alertent la société , les Musulmans, les politiques afin d'éviter que la situation ne devienne explosive... vu les revendications déraisonnables des intégristes Musulmans ( foulard à l'école, burqa, halal, prière dans les rues, mariages forcés, crimes d'honneur, cimetières séparés, agression des médecins dans les hôpitaux etc...) que l'immense majorité des Musulmans a laissé faire ...c'est un peu tard .Il aurait fallu faire le ménage dans vos rangs.
Quand vous dites que l'Islam , c'est la paix, vous rêvez. Je suis Algérien et mon père a failli être tué par deux intégristes à Alger en 1968 devant moi car il a protesté contre l'appel à la prière de la mosquée construite de force sur notre terrain, ce qui nous réveillait tous les matins très tôt ( l'un frère musulman Egyptien et l'autre palestinien accueillis généreusement pour Arabiser l'école Algérienne). On a vu les dégâts avec la guerre civile provoquée par ces fous de Dieu qui voulaient faire de l'Algérie une république Islamique.
C'est bizarre que dans les pays de l'est où il n'y a pas encore l'implantation de l'Islam par une immigration Musulmane, pas un seul Djihadiste....!!!!!!!! c'est bizarre que tous les Asiatiques qui ont subit exactement le même colonialisme et impérialisme que les Arabes ne soient pas revanchards , ne mettent pas des bombes dans des avions et n'égorgent personne.
La religion Musulmane n'a pas appris des crimes de la Chrétienté et fait donc les mêmes erreurs. Les Rabbins Juifs, sous Napoléon premier, ont été obligés d'accepter sous la contrainte, d'enlever du Talmud tout ce qui était contraire au code civil et aux lois de la France. Les Chrétiens ( Vatican 2 ) ont enlevés tout ce qui était antisémite, raciste. C'est au tour des Musulmans de réformer. Ça sera très dur et très long pour s'émanciper ...peut être des siècles... l'Apostasie, la polygamie, l'égalité homme/femme, le Djihad, la liberté de choix, de conscience, de croire ou non etc ...la liste est longue...
Tant que la religion Musulmane se voudra non seulement spirituelle, mais aussi politique, juridique, civilisationnelle et mode de vie et gouvernera la vie sociale, économique, culturelle, alimentaire, vestimentaire, sexuelle, philosophique de tous ses croyants qui doivent être soumis, elle fera peur. Cela ressemble plutôt à une doctrine oppressive qui se croit parfaite pour faire le bonheur de chacun malgré lui...comme si tous les humains étaient des clones identiques.
Vous devrez méditer sur ce que soulève comme questionnement Mme Valette et cette femme d'origine Tunisienne, Saida Keller Messalhi, de l'inadaptation totale de l'Islam à notre époque contemporaine.

Écrit par : Un Algerien | 27/09/2014

Bonjour Mesdames les calomniatrices,

Je suis musulman et si je constate les dérives qui sont faites en son nom, je ne peux en aucun cas adhérer aux accusations que lui fait cette dame qui juge une foi civilisatrace sur les falcifications que lui font subir celles et ceux qui se réclament de son message.

Il recmmande la science, la cinscuence, la liberté, la responsabilité...
Si les imams se trompent cela ne peut pas vous permettre de généraliser vos jugements injustes et excessifs...

Oui, les musulman(e)s se doivent de traiter leurs extrémisme et ils ont dans le Coran ce qui leur permettrait de vivre en hamonie avec le monde et leurs semblables humains sans haine ni violence.

Madame Valette nous connaissons votre haine des musulman(e)s et de leur religion...
Pour Madame la progressiste que je la connais, elle manie parfaitement le double langage selon les circonstanes pour sortir de son anonymat, elle ne représnte que ses limites par rapport a la grande ouverture et a liberté de cet islam que sa pensée veut déformer et non réformer.
Vous devez jubiler car elle fait votre affaire, mais mon islam elle ne le connait.

Oui, il faut barrer la route aux imams incultes et ignares qui sont la pire malédiction que cőnnait notre merveilleux islam civilisateur depuis des décennies.

Oui, il faut que la majorité des musulman(e)s sortent de leur décalage historique pour éviter de devenir les victimes de ces barbares qui ne sont une secte avec un abominable gourou comme chef.

Cela se fera avec des femmes et des hommes intéligents, raisonables et intuitifs,nous traverserons ces ténébres avec notre Espérance.

Nous avons droit au meilleur, loin du choléra et de la peste que représentent ses jumeaux diaboliques, je veux parker du néo-colonialisme soutenu par des dictateurs et des monarques tyrans et serviles et ces monstres barbares qui étaient engendrés, connus, encouragés et protégés par eux.
Un des de ces jumeaux veut nous faire croire qu'il va combattre l'autre.
Vaste fumisterie...cela ajouera du chaos au chaos et de l'extrémisme a l'extémisme. Il faut une politqiue durable et vraie fondée sur les asprtaions des peuples de la région qui sont de plus en plus asservis et meurtris.

L'islam c'est la paix quoiqu'on ses déracteurs ou en font ces barbares qui ne sont rien d'autre que les ennemie du genre humain et de la Création.

Des FOUS sont foi ni loi...

Il faut cesser de mentir sur la réalité des événements et sortir de ces analyses primaires qui sont la preuve de votre méconnaissance sur la complexité de la situation dans ce monde globalisé.
Ce n'est pas le bien et la justice qui a été globalisé mais la haine et la vuonce malheutreusement et vos propos diffamateurs ne font que l'attiser

Plus vous agressez mon islam et mon humanité plus je prie Dieu pour vous afin que soyez plus raisonables et plus éclairées.
Il y en a marre de cette méchanceté qui se déguise en acrobatie intellectuelle.

Écrit par : Liberté chérie | 27/09/2014

@ Liberté chérie... qui la cherche si vainement dans les pays musulmans.

"le Coran... permettrait de vivre en harmonie avec le monde et leurs semblables humains sans haine ni violence."
Que faites-vous donc des versets du Coran qui incitent à tuer les non-musulmans, qui les promettent tous à l'enfer? Que faites-vous des versets qui incitent au djihad? Que faites-vous de cette injonction à vous battre afin que le monde entier soit soumis à votre religion? Selon le Coran, votre "mission civilisatrice" consiste en une guerre perpétuelle. Quant à ce "merveilleux islam civilisateur depuis des décennies"... les dernières décennies nous montrent en effet le caractère merveilleusement civilisateur de l'islam.
Renvoyer dos à dos les barbares et l'Occident? C'est si confortable! Ce sont en effet les Occidentaux qui ont introduit les versets meurtriers du Coran, ses sanctions inhumaines, les mariages de petites filles. Et ce sont eux qui ont réalisé une fausse biographie de Mahomet qui décrit les crimes, les décapitations, les ventes en esclavage, le viol des captives du cher prophète... Ils sont très forts ces Occidentaux!
Enfin, combien de prières faites-vous chaque jour? Cinq? Dix-sept? Peu importe, elles commencent par la Fatiha qui dit:

"Dirige-nous vers le chemin droit
Le chemin de ceux que tu as gratifiés: ni les réprouvés (réd: les juifs), ni les fourvoyés (réd: les chrétiens)"
Très civilisateur en effet!

http://www.blog.sami-aldeeb.com/?s=fatiha&searchsubmit=

Écrit par : Mireille Vallette | 28/09/2014

Comment faire évoluer une idéologie qui reste antediluvienne, refuse les penseurs et l'innovation, réfute le dialogue et la remise en cause, prône l'esclavage et l'asservissement, et impose la charia et le djihad ????? Je me demande quelle confiance on pourrait accorder (on ne l'accorde pas d'ailleurs) à des prétendus "penseurs" ou "philosophes" de l'islam qui ne font qu'endormir leurs interlocuteurs pour en arriver toujours au même résulat : "Mahomet et Allah tous puissants".

Écrit par : TIARD | 27/09/2014

Une petite vidéo, ça ne fait jamais de mal...

https://www.youtube.com/watch?v=UU9dAkd2rds

Écrit par : Keren Dispa | 27/09/2014

Commentaire très raisonnable de "Un Algérien".

Écrit par : Mère-Grand | 28/09/2014

@ "un algérien" ... comme c'est dommage que nous ne puissions pas, comme sur Facebook, cliquer sur un bouton "J'aime" !

Votre commentaire est parfaitement juste et justifié.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 28/09/2014

Je ne sais pas si Keren Dispa est musulmane ou non, mais en tout cas, elle n'a pas du prendre soin de lire le commentaire qui accompagne la vidéo proposée. Voici sa substance:

L'Islam est la seule et unique religion agréée par Allah (SWT). Les 5 versets suivants du Noble Coran confirment cette prestigieuse allégation.

1. Allah (SWT) a dit : « Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous ». (S.5, v.3).

2. Allah (SWT) a dit : « Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam ». (S.3, v.19).

3. Allah (SWT) a dit : « Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà parmi les perdants ». (S.3, v.85).

4. Allah (SWT) a dit : « Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas ». (S.6 v125).

5. Allah (SWT) a dit : « Il y a parmi nous les Musulmans, et il y a les injustes (qui ont dévié). Et ceux qui se sont convertis à l'Islam sont ceux qui ont cherché la droiture ». (S.72, v.14).


Qu'en pense Keren Dispa? En voici une qui ferait mieux de lire le coran et une biographie de mahomet comme celle de Ibn Hicham édité par Fayard:

http://www.coranix.free.fr/biblio/hicham.htm

Par la même occasion, vous pourrez peaufiner vos connaissances de l'islam sans avoir besoin de passer par les bonimenteurs qui ne manquent pas en Suisse pour nous faire croire en un islam de tolérance et de paix!

ABE

Écrit par : G. Vuilliomenet | 28/09/2014

Keren Dispa une femme? Je croyais un homme vu ses commentaires antisémites. Il dit qu'une cousine juive est morte le 31 septembre.... Sa mère n'est pas juive... mais elle a le nez d'après des "démarcheurs" juifs...(sic) Il conteste, boycotte: La technologie tout ce qui est israélien... Comme les israéliens, jusqu'à preuve du contraire sont juifs.... Keren Dispa, plagie des phrases, mots, qu'on finit par se demander où il veut en venir. Il a adopté le style Johann: pro-palestinien par haine d'Israël, mais abhorre l'Islam. Ex: Il cite des liens propagandistes antisémites qu'il met à son compte sur le blog de Carol Scheller, propagandiste suisse attitrée du Hamas:

Le temps passe mais hélas l'histoire se répète, avec les mêmes acteurs : armée contre enfants.

http://tinyurl.com/pt8b7oa

La machine classique de propagande : vous trouverez cette image en NOIR et BLANC dans tous les livres d'histoire, encyclopédies, bibliothèques, musées des pays d'Amérique et d'autres pays occidentaux... Elle montre un jeune garçon juif avec ses mains levées pendant que des soldats nazis pointent leurs armes sur lui et sa famille pour les expulser de leurs maisons... (NDP - Texte repris par plusieurs sites islamistes, antisémites, pro-palestiniens***)

Les Sionistes utilisent les mêmes tactiques

http://tinyurl.com/nb6w85t

Écrit par : Keren Dispa | 20/06/2014

*** Des photos qui parlent !!! [Archives] - Ansar al Haqq

www.ansar-alhaqq.net › Ansar al Haqq › Général › Discussions générales
11 févr. 2010 - La machine classique de propagande : vous trouverez cette image en NOIR et BLANC dans tous les livres d'histoire, encyclopédies, bibliothèques, musées des pays d'Amérique et d'autres pays occidentaux... Elle montre un jeune garçon juif avec ses mains levées pendant que des soldats nazis pointent ...

- Un amalgame inadmissible! Je leur aurais bien laissé ce passage des Juifs dans les chambres à gaz!
Regardez avec attention certaines photos qui sont une vaste tricherie de leur cru!

http://forum.mejliss.com/2011/11/07/allaho-akbar-lhistoire-se-r-p-te-photos-qui-parlent

Écrit par : Patoucha | 29/09/2014

@Saida Keller Messalhi et "Algérien"

Vos réflexions sont majeures !

Moi aussi j'aimerais cliquer sur un bouton "j'aime"

Dommage que vous ne soyez pas lus par nos crétins du politiquement correct.

Écrit par : petard | 28/09/2014

@Liberté chérie & Omar


A) Il ne faut pas juger globalement les Musulmans (ni les croyants des autres religions - et il n‘y a pas que celles « du Livre », auxquelles on se restreint à tort - ni les adeptes d‘une quelconque philosophie ou idéologie).

- D'une part parce que les Musulmans n'adhèrent pas tous avec la même rigueur à la religion héritée de leurs parents :

c'est aussi le cas dans toutes les religions.

- D'autre part parce que l'Islam est aussi multiple que le Christianisme.

Par exemple un Protestant ne se sent pas concerné par les critiques adressées à la papauté, sauf pour les approuver, etc...

Il en est de même parmi les Musulmans, divisés en Chiisme et Sunnisme,
avec des dissidences de chaque côté, beaucoup plus nombreuses dans le Sunnisme.

Voyez : http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam

Ni les Bahai's issus du chiisme, ni les Soufis issus du sunnisme ne se sentent concernés par une lecture littérale du Coran.

Aux yeux des Musulmans intégristes, toutes ces dissidences sont condamnables, et dans les pays où l'Islam est religion d'Etat, elles sont combattues, parfois violemment.

=> Question 1 : À titre personnel, quelle lecture faites-vous du Coran ?


B) Prenons une sourate et quelques versets : « 2 La Vache

190. Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas.
Certes, Dieu n'aime pas les transgresseurs !

191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés :
l'association est plus grave que le meurtre.
Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus.
S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. »


=> Question 2 : l’association (celle de Jésus à Dieu par les Chrétiens) serait donc « plus grave que le meurtre » ?

Selon d’autres traductions, au lieu de "association", on traduit « F T N » = fitna , par "trouble" créé par la discussion.
Mais ce « trouble » (soit à l’ordre public, soit à l’orthodoxie coranique), est-ce pire que le meurtre ?


=> Question 3 : Si ce n’est que « près de la Mosquée sacrée » qu’il ne faut pas combattre avant d’avoir été combattus, n’est-ce pas LÀ la justification de toutes les combats offensifs « AILLEURS », et non purement défensifs ?


« 192. S'ils cessent, Dieu est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.
193. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association
et que la religion soit entièrement à Dieu seul.
S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes. »

=> Question 4 : « jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association » signifie-t-il l’extermination de tous les contradicteurs, apostats, mécréants, polythéistes et mêmes les « falsificateurs » juifs & chrétiens ?

=> Question 5 : « LA religion » signifie-t-il qu’il appartient aux Musulmans de faire place nette, sans attendre le « Jugement dernier » ?

=> Question 6 : « sauf contre les injustes », ce n’est donc pas Dieu qui sait qui est "injuste" ?

C’est le combattant qui doit être à la fois juge et partie ?


C) Toutes ces questions ont été posées sur le blog de Pacha K Mac :

http://pachakmac.blog.24heures.ch/archive/2010/10/25/la-peur-du-diable.html

=> Elles demeurent sans réponse depuis 4 ans !

Saurez-vous y répondre sans contorsions, sans noyer le poison ?


Ou préférez-vous continuer à mentir à vos lecteurs ?


NB : Je vous rappelle que devant Dieu, la takya n'est permise que pour sauver sa peau, pas pour tromper des interlocuteurs inoffensifs !

Écrit par : gugus | 28/09/2014

Les commentaires sont fermés.