24/10/2014

Une ONG accusée de liens avec la terreur décerne son Prix des droits de l’homme

Alkarama poursuit ses activités après la démission de son président accusé d’avoir financé Al Qaïda et d’autres organisations radicales. L’ONG s’est distinguée l’an dernier par la remise d’un prix des droits de l’homme à un partisan du terrorisme. Mais rien n’arrête ces humanistes!


mourad dhina,alkarama,droits de l'homme

Résumé : Alkarama, fondation de défense des droits de l’homme basée à Genève est gérée par des Qataris et des membres du Front islamique du salut (FIS) algérien. Le FIS a été fondé dans le but de créer d’un Etat islamiste basé sur la charia. Le directeur d’Alkarama Mourad Dhina, qui habite dans la banlieue genevoise, en est membre. En 2013, Alkarama décerne son Prix annuel des droits de l’homme à un promoteur du terrorisme et de l’antisémitisme. La même année, son président est mis en cause pour avoir financé des groupes liés à Al Qaïda au Moyen-Orient. Il démissionne. En 2013, Alkarama est subventionnée dans ses bonnes œuvres par les pouvoirs fédéral et genevois pour un projet en Egypte.

Malgré ses petits malheurs, la fondation poursuit sans entrave sa route et s’apprête à remettre son Prix annuel des droits de l’homme à un défenseur des droits démocratiques dans un pays arabe. Euh pardon ! A une avocate, militante pro- palestinienne.

Reprenons. Alkarama «défend les victimes de violations des droits humains dans le monde arabe». J’ai publié un article à son propos le 9 janvier dernier après que le Département américain du trésor a mis son président sur une liste noire pour financement d’activités terroristes liées à Al Qaïda en Syrie et en Irak. Aka Umair Al-Nuaimi (le Trésor cite onze déclinaisons de son nom, c’est pratique) a démissionné, au grand dam de Mourad Dhina son directeur, qui le défend bec et ongles.

Les nouveaux justiciers

Généreusement financée, Alkarama s’est rapidement fait un nom dans la sphère populeuse des droits humains. En 2008, «Swissinfo» en témoigne dans un article louangeur: «En quatre ans, Alkarama a déposé des milliers de plaintes auprès des organes ad hoc du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Et ce au nom de victimes des Etats d'Arabie saoudite, de Bahreïn, de Syrie, de Libye, du Maroc, d'Algérie, de Tunisie, etc. En conséquence, ces gouvernements voient d'un œil toujours plus mauvais l'émergence de ce «nouveau justicier» qui fait preuve d'une rigueur difficilement contestable.» Jean-Philippe Jutzi, porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) y va lui aussi de son petit couplet élogieux: «Alkarama est une organisation dont les compétences sont reconnues auprès des organisations internationales et onusiennes actives dans le domaine de la défense des droits humains.» Le DFAE est pourtant assez bien placé pour connaitre le curriculum du directeur d’Alkarama.

Mourad Dhina est très actif politiquement. Le gouvernement suisse est intervenu à son propos dans les années 90 lorsqu’il a été soupçonné de soutenir un trafic d’armes. Entre 2002 et 2004, il est porte-parole du FIS en exil. Et en 2004, il fonde Rachad, un mouvement qui rassemble des opposants au régime algérien exilés au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suisse.

Merveilleuse Suisse qui permet à ses réfugiés de pratiquer toutes les activités politiques qui leur chantent dans des pays étrangers, le leur en particulier, tout en vivant dans le nôtre. 

Abdul Rahman Omeir al-Naimi, président démissionnaire, avait fait un dernier saut à Genève le 6 décembre 2013 pour la remise du Prix des droits de l’homme de son organisation au journaliste yéménite Abulelah Shaye. Celui-ci était récompensé pour ses enquêtes sur les attaques de drones américains dans son pays. «Un lauréat controversé, relate Le Temps, puisqu’il a publié, quelques jours avant la cérémonie, un post sur sa page Facebook faisant l’apologie du terrorisme et mettant en cause les «gangs juifs qui contrôlent l’Amérique». Une déclaration que condamne Dhina, mais qu’il relativise : «il est dans une situation psychologique très fragile. Nous nous sommes posé la question de lui retirer le prix, mais nous avons estimé que son combat contre les drones était plus important que ce post.»

Qui résiste aux défenseurs des droits humains?

Munie du sésame «défense des droits humains» qui ouvre tant de portes dans nos pays, Alkarama a bénéficié d’une subvention de 245.000 francs de la Confédération et de la Ville de Genève pour un projet en Egypte. Une information révélée par Le Temps du 14 octobre dernier.

Et l’organisation vient d’annoncer la remise de son prix à Shireen Issawi, militante pro-Palestinienne qui mourad dhina,alkarama,droits de l'hommes’est fait connaître entre autres par la défense de son frères condamné à 20 ans de prison par Israël pour des activités terroristes. Grâce aux bons offices de sa sœur et à une longue grève de la faim, il a été libéré. Elle, en revanche, a été embastillée par Israël. Son procès se déroule en ce moment.

Save the date! La cérémonie de remise du prix aura lieu le 11 décembre au Centre œcuménique, comme l’année dernière. L’attribution de cette récompense à un promoteur du terrorisme n’a pas ému le moins du monde ce peu respectable cénacle.

Une famille tant aimée par sa commune

L’épouse voilée de Dhina s’active pour sa part dans le cartel des sociétés de Meyrin. Le Conseil administratif (exécutif de la commune) chouchoute ces femmes de l’Association culturelle musulmane meyrinoise. Il leur propose spontanément de la nourriture hallal lors du repas annuel du cartel et leur prête des locaux pour l’apprentissage de l’arabe. Une langue qui à défaut de permettre la lecture du Coran (les musulmans ont droit comme nous à une traduction vu l’archaïsme de l’arabe d’origine) se révèle si précieuse pour l’intégration! Et ces dames se rendent volontiers à la fête des Frères musulmans du Bourget pour dynamiser leurs convictions. Enfin, preuve supplémentaire d’un soutien exceptionnel au couple Dhina, un conseiller administratif meyrinois a participé à une manifestation de soutien à Mourad lorsqu’il a été brièvement arrêté en France

C’est ainsi que grâce aux caméléons du radicalisme et à leurs complices, le voile de l’islamisme recouvre inexorablement nos sociétés.

 

Déjà par sur Les Observateurs

19:07 Publié dans Genève, Islamisation, Suisse | Tags : mourad dhina, alkarama, droits de l'homme | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook | | |

Commentaires

"L’épouse voilée..."

Une épouse voilée !?!! Non, mais quelle horreur !!!!!

Écrit par : AC | 24/10/2014

Eh oui, révisez la signification du voile et du masquage du corps, cette vision de prédateur des hommes et de femmes tentatrices. Et citez-moi un imam qui ne le recommande pas. Il fait partie de la boîte à outils du prosélytisme et de l'expansion réactionnaire de cette religion. Comme la nourriture halal, les prières quotidiennes, le recul de la mixité, l'apprentissage de l'arabe, les frérots du Bourget. ET pour nouer la gerbe, l’obsession de la religion.

Écrit par : Mireille Vallette | 24/10/2014

Hani Ramadan est un type formidable.
Je salue celui que l'on appelle "Docteur" (comme No, dans James Bond).
Lisez donc son dernier article.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/10/26/l-islamophobie-n-a-pas-sa-place-en-australie-261065.html

L’islamophobie n’a pas sa place en Australie.

Et en Europe ?

Ceux qui cherchent à diaboliser l’Islam en stigmatisant les musulmanes pour leur tenue vestimentaire, tout comme ceux qui veulent à tout prix imposer une façon de vivre et de s’habiller selon leurs propres convictions, sans mesurer le caractère paradoxal de la répression qu’ils exercent sur les autres au nom de la liberté, feraient bien de visionner cette vidéo, jouée par un excellent acteur.

Cela leur permettrait de comprendre que la haine qu’ils prétendent susciter se retourne très souvent contre eux.


1. l'Islam EST diabolique, pas besoin donc de le diaboliser.
2. sacré bordel de nom de !!!!! Je suis européen, je suis chez moi, je dicte MA Loi !!!
3. la défense de l'Europe est aussi toute naturelle pour nous européens, non ?????

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/10/2014

Dans la novlangue de la bienpensance, critiquer une religion, c'est la diaboliser et même promouvoir la haine de ses adeptes. Quant à remettre en question un code vestimentaire sexiste, c'est stigmatiser celles qui en font la promotion.

C'est qu'il faudrait semble-t-il traiter l'islam comme une personne qui peut être diffamée et qui ne peut pas se défendre toute seule. Il faudrait aussi traiter les musulmanes comme des enfants irresponsables et manipulés.

Écrit par : Minona | 26/10/2014

Ne faudrait-il pas "déconstruire" l'Islam comme nous tentons de le faire avec le christianisme?

L'Eglise a dû progresser, car l'Etat a mis des limites à son pouvoir. La séparation entre l'Eglise et l'Etat est un pas important pour que la religion devienne intime et privée. Il est fini le temps où les fidèles avalaient des couleuvres. Ils se sont instruits et ne sont plus aveugles devant les fables absurdes et incompréhensibles.

Qui croit encore à la virginité de Marie, qui croit encore à l'apparition de l'ange Gabriel et à tous ces prophètes qui promettent le ciel pour certains et l'enfer pour d'autres. Même un bon croyant doute de ces prophéties. Il se pose la question de savoir comment les Pères de l'Eglise se sont attribués les pleins pouvoirs. Qui croit encore que la Parole de Dieu a été transmise aux Pères des Religions? Ceux qui prétendent avoir ce don spécial se sont donnés des titres importants de docteur. Docteur en quoi: en magie?

Écrit par : Noëlle Ribordy | 25/10/2014

La déconstruction du mythe du Coran a déjà commencé. Mireille Vallette, de par la présentation de certains de ses articles s'est inscrite dans ce sens.

Nous trouvons, en Suisse, un autre blog qui participe à faire tomber l'islam de son piédestal de grande religion humaniste.

Poste de Veille a récemment publié un résumé des origines de l'islam, ses liens avec une école judaïque extrémiste, les nazaréens et qui explique le pourquoi, comment de la scission entre les Arabes proto-musulmans et les judéo-nazaréens qui donnera naissance à l'islam, celui que nous connaissons aujourd'hui:

Voici le lien de la quatrième partie de l'article "Le grand secret de l'islam", les liens des parties précédentes sont fournis dans cette dernière partie. Le texte est téléchargeable.

http://www.postedeveille.ca/2014/10/le-grand-secret-de-lislam-quatri%C3%A8me-partie.html

Écrit par : G. Vuilliomenet | 25/10/2014

G. Vuilliomenet: "des origines de l'islam, ses liens avec une école judaïque extrémiste, les nazaréens...."

"... les chrétiens d'origine juive aux premiers siècles de notre ère. Nazôréen ou nazaréen est utilisé pour désigner les chrétiens dans les pays arabophones." dixit Wiki!

Jésus étant juif, les premiers chrétiens l'étaient aussi. C'est ce qui m'a fait dire aux antisémites de cette blogosphère: "Vous avez du sang juif qui coule dans vos veines"!

Je vous remercie pour le lien qui me permettra de me retremper dans l'histoire.... J'ai toujours rappelé que les arabes musulmans ont transformé à leur sauce les livres saints du judaïsme et se sont appropriés nos prophètes pour asseoir l'Islam.

Écrit par : Patoucha | 26/10/2014

L'évangile auquel fait allusion le Coran est d'ailleurs l'Évangile des hébreux, aussi appelé l'Évangile des nazaréens, un évangile apocryphe dont il ne subsiste malheureusement que des extraits cités par divers auteurs. Pour les lire:

http://456-bible.123-bible.com/westphal/1814.htm

Écrit par : Minona | 26/10/2014

Madame Noëlle Ribordy, merci de poser la question:"Qui croit encore à la virginité de Marie, qui croit encore à l'apparition de l'ange Gabriel et à tous ces prophètes qui promettent le ciel pour certains et l'enfer pour d'autres."

Monsieur Dominique Vuagnat?

http://bonsens.blog.tdg.ch/archive/2014/10/24/quelques-notions-de-base-261050.html

Écrit par : Charles | 25/10/2014

Hani Ramadan, le docteur, récidive aujourd'hui.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/10/25/j-adore-l-islam-260944.html

Extrait : "Il est urgent aujourd'hui de dénoncer l’islamophobie comme une forme de racisme. Ceux qui expriment ouvertement leur haine de l’Islam doivent être dénoncés, au même titre que ceux qui affichent leur antisémitisme."

Qui y voit une quelconque ... égalité ?
L'slamophobie, l'islamovigilance doit-elle être condamnée au même titre que l'antisémitisme ?

Chez nous ? En Europe ?

Si votre réponse est un OUI, alors mettons le Coran au rang des livres interdits, tout comme "Mein Kampf".
Le Coran n'est que le "Mein Kampf" de Mahomet le sanguinaire.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/10/2014

"Extrait : "Il est urgent aujourd'hui de dénoncer l’islamophobie comme une forme de racisme. Ceux qui expriment ouvertement leur haine de l’Islam doivent être dénoncés, au même titre que ceux qui affichent leur antisémitisme."

Ben... Ramadan serait en tête de la liste! L'antisionisme est le frère jumeau de l'antisémitisme! Et plus raciste que lui on meurt!

Écrit par : Patoucha | 26/10/2014

Une question me vient à l'esprit ... le blog de Hani Ramadan ne devrait-il pas être interdit pour prosélytisme actif ?
Faire la promotion d'un certain islam, pour ne pas dire d'un islam certain.

Pour sauvegarder tout de même la liberté d'expression des autres ...
J'apposerais ma signature sur une telle pétition.

L'ISLAM ? No passaran !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/10/2014

Pour expliquer la situation dans le Moyen-Orient, certains jettent la faute sur les américains.
Le jour d'une shoah contre les musulmans d'Europe, vont-ils défendre les européens en disant que c'est la faute des musulmans ?

Conversions, allocations familiales, carrés dans les cimetières, police de la sharia, nourriture halal, regroupements familiaux, émeutes, prières de rue, etc.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/10/2014

On peut reprendre le texte du commentaire précédent celui-ci.
On voit la même chose avec les Roms en rejetant la faute sur n'importe qui en oubliant surtout de préciser que beaucoup vont rejoindre leurs cousins ayant créé une grand communauté de Roumains Orthodoxes en Alsace.
La politique c'est comme la religion jamais on ne saura la vérité exacte car de toutes manières ceux pensant avoir raison ont peut-être tort et vice versa.
N'est-ce pas ce qui fait la force des écrits bibliques et ce pour n'importe quelle religion?
On sait qu'en astrologie il existe autant de manières de l'enseigner que d'enseignants en religion chaque religieux aura fait de même et c'est ainsi depuis la nuit des temps

Écrit par : lovsmeralda | 26/10/2014

@Madame Valette l'avantage des images c'est qu'elles choquent davantage que les mots et comme beaucoup sont affamés de frayeurs vécues et retransmises grâce aux regards des victimes gageons que les horreurs recherchées par certains malades de leur propre imaginaire et qui ont plaisir à les commenter en réclameront plus.
Surtout qu'en manque de faits divers et meurtriers étant pour eux nourriture spirituelle ils vont s'empresser de chercher noise dans des immeubles pour satisfaire leur égo d'humain déjanté qui privé d'images sordides n'a plus que ce stress artificiel comme seul aliment de satisfaction afin de peut-être se prouver qu'ils sont encore capables d'exister par eux-mêmes.
Très belle journée pour Vous Madame et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 26/10/2014

J'ai oublié de fournir le nom de ce fameux blog suisse qui oeuvre également à la déconstruction de l'islam, mais également des autres croyances, même si c'est de manière plus diffuse. Il s'agit de celui de Sami Aldeeb qui avait été hébergé sur les blogs de la TdG, mais qui a du aller voir ailleurs car l'islamo-lucidité semblait ne pas convenir à Monsieur Mabut mais surtout à ceux qui exècrent la critique de cette si belle religion de tolérance et de paix qu'est l'islam:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/category/historicite/


Je rebondis sur l'intervention de Monsieur Dumitrescu au sujet du dernier billet de Hani Ramadan. Cela me fait penser aux grands intellectuels allemands qui ont soutenu le régime nazi et son gourou, Hitler. Est-ce que cela fait du nazisme une idéologie plus acceptable? J'en doute. Nous aurions plutôt honte pour ces intellectuels.


Je vous propose la lecture d'un roman que l'on peut classer comme suspens, mais également historique. La trame de l'histoire se fait autour de l'islam et de ses sources. Cela rejoint le lien que j'ai fourni plus haut "Le grand secret de l'islam":

http://ripostelaique.com/la-porte-du-messie-un-roman-qui-desacralise-le-coran.html

Bonne lecture pour ceux qui feront l'acquisition de cet ouvrage.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 26/10/2014

Dites lovsmeralda, à part les insultes, vous connaissez autre chose dans votre vie ?

"On voit la même chose avec les Roms en rejetant la faute sur n'importe qui en oubliant surtout de préciser que beaucoup vont rejoindre leurs cousins ayant créé une grand communauté de Roumains Orthodoxes en Alsace."


rroms, tziganes, peu importe la dénomination et les roumains ne sont pas des cousins.
à moins que l'on soit comme vous, une totale ignorante !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/10/2014

Monsieur Dumitrescu alors traitez d'ignorants ceux qui écrivent sur le site de la Communauté Roumaine et Orthodoxe de Strasbourg
Débrouillard comme vous êtes vous n'aurez aucune peine à trouver(rire)

Écrit par : lovsmeralda | 26/10/2014

@ G. Vuilliomenet

De quoi exactement désirez vous en parler ?

"Je rebondis sur l'intervention de Monsieur Dumitrescu au sujet du dernier billet de Hani Ramadan. Cela me fait penser aux grands intellectuels allemands qui ont soutenu le régime nazi et son gourou, Hitler. Est-ce que cela fait du nazisme une idéologie plus acceptable? J'en doute. Nous aurions plutôt honte pour ces intellectuels.
Écrit par : G. Vuilliomenet | 26/10/2014"

Je vous saurais gré de me fournir une petite explication, vu que vous m'interloquez.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/10/2014

Concernant le sujet de la tenue vestimentaire, je me suis permis de lancer une recherche à ce sujet précis.

Remarquez la différence entre les années '70 et les années 2000 et suivantes.

https://www.google.ch/search?q=femme+afghane+1970&client=opera&hs=T0V&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=bVVNVMGIONXeatv6gtAE&ved=0CB4QsAQ&biw=1600&bih=792


Ce qui est incroyable, c'est le retour (vers l'intolérance) vers une époque pourtant révolue.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/10/2014

@ Minona


Si les noms de Marie et de Jésus figurent avec respect dans le coran, un ou deux brefs passage, on ne peut que regretter que l'enseignement dit de jésus ne s'y trouve pas au moins fidèlement résumé. Recommander aux fidèles musulmans la lecture de l'Evangile de Thomas serait une bonne idée à condition qu'ils puissent lire cet Evangile par eux-mêmes sans s'entendre dire ce qu'ils ont ou non le droit d'en penser... en leur accordant enfin liberté et autonomie de pensée et de ressenti.

Écrit par : Myrriam Belakovsky | 27/10/2014

@ Monsieur Dumitrescu

Je vais clarifier ce que je pense être une méprise de votre part.

Vous avez remarqué comme moi et bien d'autres, que chaque fois qu'une figure connue déclare s'être convertie à l'islam, nos bons musulmans sautent sur l'occasion pour nous le faire savoir.

Cela étant, je pense que l'on peut comparer les deux situations, et cela ne change rien aux deux idéologies (le nazisme et l'islam, je dis bien l'islam car il se veut un tout socio-politico-religieux, les textes nous le montrent) qui se valent assez largement.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 27/10/2014

Les commentaires sont fermés.