21/11/2014

La lapidation selon l’EI et selon HR: cherchez la différence

Qu’est-ce qui relie un Hani Ramadan aux bourreaux de l’EI? En l’occurrence, Mahomet et sa bio. Mahomet et son application de la «loi divine» aux adultères. Faire l’amour hors du mariage reste un «crime» puni par un châtiment sanguinaire.


Une vidéo postée sur Internet le mois dernier filme la lapidation par des sbires de l’Etat islamique d’une femme adultère dans la ville de Hama en Syrie. Dreuz info a publié les échanges entre un responsable de l’EI, la femme et son père. Je ne regarde jamais ces horreurs, mais le titre de l’article, qui ne faisait pas référence à la lapidation, m’a amenée sans que je le veuille à ce dialogue. Je n’ai pu m’en détacher. Ivre de rage! Très vite, cet acte m’a rappelé la défense et illustration de ce châtiment infâme par Hani Ramadan.(1)

L’idée que de tels actes soient approuvés par ce meneur d’âmes et qu’il les promeut dans nos sociétés est surréaliste. Et plus encore qu’il soit allié à moult groupes genevois soi-disant «modérés», et qu’il soit soutenu par des dialogueurs interreligieux et d’innombrables personnalités non musulmanes en guerre contre «l’islamophobie». Surréaliste enfin qu’il dispose d’une tribune quotidienne dans la Tribune de Genève et, ce qui ne rassure pas, toujours placée parmi «les blogs les plus lus».

J’ai repris sa copie sur la lapidation (je sais j’en ai déjà parlé, mais mon envie de vomir persiste) et j’en disséminerai des passages dans le dialogue de la première lapidation de Hama. Et merci à Rosaly de Dreuz.

Le justicier barbu de l’EI à la femme:

- Islam signifie soumission et obéissance à Allah. Okay? Es-tu heureuse de cette punition décrétée par Allah?

La femme hoche la tête.

- Bien.

Pour HR, la lapidation se défend par "l'attitude du Prophète lui-même (qu'il va nous décrire), qui étant un chef d’État aussi bien qu'un guide spirituel, a été amené à appliquer une loi d'origine divine."

(…) L’homme se tourne vers le père de la coupable:

- Y a-t-il quelque chose que tu voudrais dire à ta fille ?»

- Le père: Non.

- La femme: Demande-lui de me pardonner.

- Le père: Non, je ne le ferais pas. Je ne suis plus ton père.(…)

Le Prophète demanda:
- Tu as commis l'adultère?
- Oui dit Mâ`iz.
Alors le Prophète ordonna qu'il fût lapidé. Après deux ou trois jours, le Messager de Dieu vint et dit: "Demandez pardon pour Mâ`iz Ibn Malik. Il s'est certes repenti d'un repentir qui suffirait à toute une communauté s'il était partagé entre elle." Et HR de préciser le sens: qui suffirait à effacer les péchés d'une nation.

- Le barbu de l’EI: Okay, tu n’es plus son père, mais tu peux toujours lui pardonner.

- La femme: Pardonne-moi.

- Le père: Non.

- Le barbu: Elle sera livrée à Allah, de toute façon.

- Le père: Il y a Allah dans le ciel.

- La femme: Pardonne-moi.

- Le père: Tu t’attends à ce que je te pardonne pour tes erreurs?

- La femme: Pardonne-moi.

- Le père: Non.

- Le barbu, magnanime: Pardonne-lui.

- Le père: Je regrette, mais mon cœur ne me le permet pas.

- La femme: Allah me pardonnera.

HR à propos d’une femme enceinte qui avoue son adultère à Mahomet.
«Et dans une version du hadith, il (le prophète) lui dit:
- Va jusqu'à ce que tu mettes au monde ton enfant.
Quand elle enfanta, il lui dit:
- Va. Donne-lui le sein jusqu' à ce qu'il soit sevré.
Quand elle l'eut sevré, elle vint avec le garçon tenant dans sa main un morceau de pain, et elle dit:
- Voici donc, ô Prophète de Dieu, je l'ai sevré, et le voilà qui mange.
Le Prophète confia le garçon à un musulman. Puis il ordonna que soit creusé un trou à hauteur de sa poitrine. Il ordonna aux hommes de la lapider.
Khalid Ibn al-Walid vint avec une pierre et la jeta sur sa tête. Du sang jaillit qui éclaboussa le visage de Khalid. Il l'injuria alors. Le Prophète lui dit:
- Doucement, ô Khalid. Par Celui qui tient mon âme dans Sa main, elle s'est repentie d'un repentir qui suffirait à effacer les péchés de celui qui impose des taxes. (Allusion à l’imposition sous divers prétextes de taxes aux travailleurs.)
Puis le Prophète ordonna qu'on prie pour elle (la prière mortuaire) et qu'on l’enterre.
Une autre version précise encore: «Le Prophète pria pour elle (la prière mortuaire) et Umar lui demanda: «Tu pries pour elle, ô Prophète de Dieu, alors qu'elle a commis l’adultère?»
- Elle s'est repentie d'un repentir qui suffirait à effacer les péchés de soixante-dix habitants de Médine. Pourrais-tu donc trouver un repentir meilleur que le fait qu'elle ait donné sa vie à Dieu - exalté soit-Il?"

- Le père: Espérons qu'Allah te pardonnera, mais moi non.

- Le barbu: Allah est plus miséricordieux que nous tous. Si Allah le veut, tu seras récompensé pour lui avoir pardonné. Elle va mourir. SVP, pardonne-lui.

- Le père: Mon cœur ne me le permet pas.

- La femme: SVP papa…

- Le père: Ne m’appelle pas papa.

- Le barbu: Okay, mais pardonne-lui. Dis- lui que tu pardonnes.

- Le père: Bien, je te pardonne.

- Le barbu: Okay, c’est bien.

- La femme: Tiens-moi la main.

- Le père: Cela, je ne le ferai pas.

«Le Prophète a tout fait, dans le cas de Mâ`iz comme dans celui de la Ghamidite, pour éviter l'exécution de la peine prévue. (…) On perçoit également la profondeur de ses sentiments et sa pitié pour cette femme lorsqu'il dit: «Donc, nous n'allons pas la lapider et laisser son enfant sans nourrice.» (Réd : sauf qu’un musulman lui dit qu’il se chargera de de lui procurer une nourrice. Obstacle levé: «Alors, il ordonna sa lapidation.»)
«De la même façon, il s'écarte à trois reprises de Wiz. A la quatrième fois, le Prophète se voit contraint d'appliquer la loi.»

- Le barbu mielleux à souhait: Chère sœur, nous sommes sur le point d’appliquer l’une des punitions décrétées par Allah, que voudrais-tu dire? Quel conseil aimerais-tu donner ? Prononce tes dernières paroles, avant ton départ de ce monde pour le suivant. Vas-y.»

- La femme: Je conseille à chaque femme…

- Le barbu de l’EI: Parle.

- La femme: Je conseille à chaque femme de préserver sa chasteté, autant qu’elle préserve sa vie.

- Le barbu: Bien!

- Le père: Alors, pourquoi ne l’as-tu pas fait?

- La femme (réd : qui ose une allusion critique): Assez avec cela. Je conseille aux pères, quand ils marient leurs filles, de bien examiner dans quel environnement ils les envoient.

- Le barbu (qui fait semblant de ne pas comprendre): Ceci est un message adressé à tous les hommes mariés à une femme musulmane: ne laissez pas vos femmes seules au-delà du délai prescrit par la charia. Si vous laissez vos femmes seules pour un, deux ou même trois ans, que se passera-t-il avec ces femmes? Satan jouera avec elles, selon son bon plaisir. Revenez à Allah, frères, et prenez soin de vos femmes.» […]

- La femme: Pardonne-moi! Pardonne-moi!

- Le barbu : Attache-la. Place la couverture sur sa tête.

- Le barbu, pendant que le père attache une corde autour de la taille de sa fille, encourage ce dernier: «Allah te pardonnera. Descends-la dans le trou et lie-lui les jambes. Descends-la dans le trou et lie-lui les jambes.»

- La femme: Pardonne- moi. Pardonne-moi.

«Le Prophète a prié Dieu pour Mâ`iz et pour la Ghamidite, et a clairement indiqué que tous deux méritaient l'estime de la communauté, et non pas son mépris. L'attitude de Kbalid qui, atteint par le sang de la condamnée, l'insulte, révèle la dureté naturelle de certains guerriers rompus au combat. Et c'est l'islam, qui progressivement, invitera ceux-ci à réformer leurs mœurs, et à respecter les êtres humains, quelles que soient leurs fautes et les peines qui s'ensuivent.»

Le père tire sa fille par la corde jusqu’au trou, la fait agenouiller, puis lui attache les jambes.

- Le barbu insiste de plus belle: Attache-la. Pose la couverture sur sa tête. Attache-la!

- A la femme: Dis qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah. Dis, qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah. Dis qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah. Nous allons commencer la première lapidation pour adultère dans la région de Hama.

Pour obéir à la «loi divine», dans la société que Hani Ramadan souhaite tant, irait-il jusqu’à attacher sa fille pécheresse dans un trou et lui lancer la dernière pierre?

(…) Quelques minutes plus tard, alors que les pieux barbus, fiers d’accomplir la volonté d’Allah, font pleuvoir les pierres sur la malheureuse sans défense, attachée au fond du trou, le père s’avance portant à la main une grosse pierre. Il lui revient l’honneur barbare d’achever sa propre fille, coupable selon lui de l’avoir trahi, ainsi que sa «religion», car l’islam est au-dessus de tout: de la famille, de l’amour, du sentiment d’humanité.

Pas une once de compassion de la part de ces dévots: la femme a péché, elle doit être lapidée, selon la volonté du très «Miséricordieux» (...)

L’imam genevois fait encore quelques observations sous le chapitre «L'excellence et la perfection de la shari`a ». Il compare la lapidation selon le christianisme («Que celui de vous qui est sans péché jette la première pierre...», et le judaïsme. (…) «Mais ici, il est essentiel de comprendre que la loi islamique préserve les droits humains selon le juste milieu compris entre les châtiments et le pardon. (…) Tous les Livres révélés précédant le Coran encouragent à l’adoption d'un comportement vertueux. (…) Cependant, la sharia permet d'aller plus loin dans la perfection, et de parachever ce qui était incomplet. Le-Savant  Ibn Uthaymîn donne à titre d’exemple le thème du talion. Faut-il l'appliquer ou alors pardonner? La loi juive reconnait plutôt son exécution, qui est systématique. La loi chrétienne, au contraire, rend le pardon obligatoire. Dans la loi islamique, on a retenu les deux «options», parce qu'il faut parfois se montrer sévère avec le criminel, quand rien d'autre ne peut arrêter ses crimes; et parfois, il faut pardonner.»

Si nos sociétés ne marchaient pas sur la tête, elles condamneraient sans appel les milliers d’individus qui enseignent, fidèles à leurs textes et à leur prophète, ce genre d’infamies. Elles modifieraient si nécessaire leur législation. Elles mettraient au minimum ces fanatiques au banc de la société. Or, elles font tout le contraire.

Qui peut expliquer cette écœurante complaisance?

Et qui peut me dire en quoi ces textes ne légitiment pas tel candidat au jihad d'aller imiter le Beau Modèle et  pratiquer "la loi divine" en Syrie ou en Irak ?

 

 

(1) La Miséricorde en Islam, Tawhid, 2003

 

10:03 Publié dans Genève, Intolérance, Islamisation | Tags : hani ramadan, lapidation, e | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook | | |

Commentaires

Faites la paix et laissez nous tranquilles....


Le combat acharné entre "HR et MV" 2 gladiateurs enfermés dans le gouffre de l'ignorance et de la haine...Un véritable étalage de l'horreur de l'ignoble, de la barbarie, une publicité gratuite pour ces monstres qui violent la parole divine.

Pire qu'une lapidation mentale, intellectuelle entre HR et MV...du poison mortel pour les âmes paisibles...

Il y a trop de sang et de morbidité dans ce monde violent et corrompu et vous en faites sans cesse la propagande...

Parlez nous d'étoiles,de fleurs,de poésie, de bonheur et de paix.

De grâce,HR,MV et tous les autres blogueurs guerriers,invitez vous mutuellement à une discussion entre vous, étalez vos horreurs entre vous et épargnez nous vos propos sanguinaires et haineux.

Faites la paix si vous pouvez et laissez Dieu loin de vos interprétations médiocres et de vos blasphèmes.

Écrit par : Liberté chérie | 21/11/2014

"...laissez Dieu loin de vos interprétations médiocres et de vos blasphèmes".

En quoi le fait de dire que l'islam prescrit la lapidation pour l'adultère (sauf lorsque la femme est une esclave ou une captive de guerre) constitue-t-il une interprétation médiocre et un blasphème?

Les hadiths pro-lapidation font autorité dans l'islam sunnite, c'est pourquoi cette peine barbare fait partie du droit musulman officiel. Nous n'y pouvons rien et croyez bien que s'il n'en tenait qu'à nous, ce ne serait pas le cas.

Si vous voulez nous convaincre que notre interprétation n'est pas la bonne, prouvez-le nous par des hadiths sahih et des exégèses officielles. Si vous croyez que seul le Coran constitue un ouvrage fiable sur l'islam, sachez qu'un verset condamne tout de même les épouses qui commettent l'adultère à être enfermées jusqu'à ce que mort s'en suive:

4.15. Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d'entre vous. S'ils témoignent alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu'Allah décrète un autre ordre à leur égard.

La prison à vie pour une simple relation sexuelle non-autorisée, est-ce une peine qui vous semble juste, vous qui chérissez la liberté?

Écrit par : Minona | 21/11/2014

On reconnaît là toute l’hypocrisie de l’islam qui prétend condamner l’adultère tout en permettant à ses adeptes de violer les esclaves et captives de guerre même lorsqu’elles sont mariées:

4.23. Vous sont interdites (…)
4.24. (…) les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription d´Allah sur vous! (…)

33.50. Ô Prophète! Nous t´avons rendues licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives qu´Allah t´a destinées (…)

L’islam pousse même l’hypocrisie jusqu’à interdire indirectement aux mécréantes converties de demeurer avec un mari mécréant:

60.10. ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu’elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu’épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu’époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu’ils ont dépensé (comme mahr).(…)

Double standard comme d’habitude. Selon que vous êtes musulmans ou pas, l'islam rend vos actes licites ou illicites, qu'il s'agisse de débauche, de crime sexuel ou de meurtre.

Note: le mot « mahr » désignait à la foi la rétribution de l’épouse et celle de la prostituée. L’islam n’interdit pas la prostitution, il interdit seulement aux musulmans de forcer leurs esclaves à se prostituer (Coran 24.33).

Écrit par : Minona | 21/11/2014

Pauvre Minona,

L'islam que vous connaissez n'est pas celui que je connais et que vive la majorité majoritaire des musulman(e)s dans le monde et Dieu merci...

Votre désespoir qui est devenu une religion pour vous, c'est l'enfer...

Vous me faites pitié et Dieu sait si j'ai de l'espoir qu'un jour vous découvrirez la LUMIERE humaine qui habite chacun(e)de nous pour sortir de cet abominable labyrinthe dans lequel vous vous enfoncez de jour en jour...

Sortez de votre trou et respirer un bon coup vous verrez le monde autrement.
Dieu veut le bien de l'humanité et vous et ceux que vous dites combattre font usage du même fanatisme,de la même ignorance et de la même haine que vous.

Vous pouvez dire ce que vous voulez sur Dieu, le Coran et l'islam, jamais vous ne leur de l'ombre..
Vous perdez votre temps, un temps précieux qui pourrait vous être utile à vous même "esprit maléfique Nanomi!!!"

Je vous offre la paix malgré tout...

Écrit par : Liberté chérie | 21/11/2014

Et ceux-là ils font partie de l'Islam ou bien?

nov 20, 20147
[Vidéo] Message de djihadistes français à ceux qui vivent encore en « terre de mécréance »: « Tuez les français, les ennemis d’Allah »

Cette vidéo, produite par le quotidien arabe Al-Ayat, et relayée hier soir par le quotidien espagnol El Mundo, n’a apparemment pas réussi à trouver son chemin jusqu’aux médias français. On peut y voir des djihadistes français brûler leur passeport, et inciter leurs « frères » soit à les rejoindre, soit à perpétrer des attentats en France.

« Si vous n’avez pas les moyens de faire « hijra » sur cette terre, travaillez en France. Laissez-les ne pas dormir [sic]. Laissez-les dans le stress. Laissez-les dans l’insécurité. Il y a des armes, il y a des voitures, il y a des cibles prêtes.

Il y a même du poison. Si vous pouvez mettre même du poison et le faire boire à un ennemi d’Allah, faites le. Tuez-les, crachez-leur sur le visage, écrasez-les avec vos voitures. Faites ce que vous pouvez faire pour les humilier, car ils ne méritent que ça. »

http://www.europe-israel.org/2014/11/video-message-dun-djihadiste-francais-a-ceux-qui-vivent-encore-en-terre-de-mecreance/

Les Occidentaux auront beau voter pour un "Etat "Palestinien" ils n'y couperont pas avec le terrorisme!

Écrit par : Patoucha | 22/11/2014

"l’explication de Madame Dounia Bouzar selon laquelle, cette dérive radicale serait une dérive sectaire n’ayant rien à voir avec l’islam, ce qui me parait tout de même un comble."

C'est là une réponse @Liberté Chérie, qui dit la même chose:

"Le rapport tronqué de Dounia Bouzar sur les Jihadistes "français" Extraits

FIGAROVOX/ENTRETIEN (Très long)- Le parquet a confirmé la présence de deux français, récemment convertis, parmi les djihadistes de la vidéo d’exécutions de Daech. Guylain Chevrier revient sur le profil de ces jeunes séduits par l’Islam radical.

"Aller combattre dans ces conditions au nom d’un Etat islamique peut apparaitre comme une grande cause dont l’engagement est vu sous l’angle d’un idéal héroïque, dans la continuité avec cette violence ressentie comme « légitime » qui était déjà tournée contre la société occidentale.

Les nouveaux convertis sont encore plus sensibles à ce schéma d’appel à la violence, d’autant plus que, pour prouver leur allégeance à Allah, ils se doivent d’en rajouter encore par rapport aux autres musulmans. Le ministère de l’intérieur attire l’attention sur la tranche des 15/24 ans qui est la plus touchée, la frange de la population socialement la plus fragile.

Dounia Bouzar, présidente du Centre de Prévention des Dérives Sectaires liées à l’Islam (CPDSI) a communiqué ce mardi ses chiffres sur le profil type des candidats au djihad : la majorité des candidats seraient des Français de souche, souvent athées. Ces chiffres vous paraissent-ils crédibles ? Sont-ils à relativiser ?

(Rappelons qu’il ne s’agit que d’un échantillon de 160 personnes)

Selon ce rapport sur les djihadistes et leurs familles, pas plus de 5% seraient de petits délinquants, 10% seulement aurait un « grand-père » immigré, 80% seraient de familles athées. Tout d’abord, revenons sur l’échantillon que prend pour point d’appui ce rapport, 160 familles qui auraient pris contact spontanément avec ce Centre, alors que 1200 seraient concernées. Selon le ministère de l’intérieur qui a mis en place un numéro vert, ce sont 650 familles qui ont pris contact avec lui depuis avril, ce qui a permis d’empêcher le départ d’environ 70 jeunes.

Le présentateur du JT de 20h de France 2, David Pujadas disait lui-même, avant de passer la parole à son invité, Dounia Bouzar, le 17 novembre dernier, que l’échantillon pris par son rapport n’était pas nécessairement représentatif.

Seuls des chiffres du ministère de l’intérieur seraient susceptibles de nous éclairer, prenant en compte l’ensemble des familles en référence. Une cellule de Seine-Saint-Denis installée dans un appartement, qui reçoit les familles inquiètes face à cette problématique, relève que la moitié de celles qui la sollicitent sont non-musulmanes.

Il y a toujours derrière cette façon de forcer le trait une lecture entre les lignes à avoir, qui est à mettre en relation avec l’explication de Madame Dounia Bouzar selon laquelle, cette dérive radicale serait une dérive sectaire n’ayant rien à voir avec l’islam , ce qui me parait tout de même un comble.

Dounia Bouzar s’écoute excuser l’Islam et la violence de sa doctrine.

Par ailleurs, on peut se poser aussi la question de savoir, si le fait que ces familles qui l’ont contactées soient très majoritairement athées, tel que cela est rapporté, ne soit pas le reflet d’une certaine réticence des familles musulmanes à se manifester. Ce qui pourrait se comprendre au regard de la façon dont cela peut aussi les exposer autrement, relativement à un attachement à leur religion ainsi mis à l’épreuve. Ce qui est gênant dans la façon d’exposer ce rapport et d’en faire publicité, c’est d’appuyer essentiellement sur l’idée que le djihadisme serait le fait essentiellement de convertis, c’est-à-dire de Français non issus de l’immigration, alors que l‘on sait que cela est tout à fait faux .

Il y a toujours derrière cette façon de forcer le trait une lecture entre les lignes à avoir, qui est à mettre en relation avec l’explication de Madame Dounia Bouzar selon laquelle, cette dérive radicale serait une dérive sectaire n’ayant rien à voir avec l’islam, ce qui me parait tout de même un comble. C’est d’ailleurs aussi une ligne des grands-médias qui ont tendance à ne plus voir maintenant que des djihadistes convertis, manifestation d’une dérive radicale de l’islam qui relèverait de beaux idéaux pervertis. Les choses sont bien plus complexes."

"...comme en témoigne le mot laissé par l’un d’entre eux : « Je vais mener une vie qui ait un vrai but et un vrai sens (….) On se bat pour Allah (…) pour l’instauration de la charia [sic]. »

Par Alexandre Devecchio Publié le 20/11/2014 à 12:21

lefigaro.fr

http://www.jforum.fr/forum/france/article/le-rapport-tronque-de-dounia

Écrit par : Patoucha | 23/11/2014

La lapidation est un châtiment envisagé par la Bible mais en nos pays civilisés ce châtiment ne s'applique jamais. Tous les rabbins le confirmeront: à l'époque de Jésus il fallait pour condamner à la menace de lapidation des preuves d'adultère telles que, pratiquement la menace de la lapidation était essentiellement persuasive.

Après lecture de ces textes ci-dessus... toutefois une lueur d'espoir: des êtres venus parmi nous tels Meddeb.

Merci, Madame Mireille Vallette.

Écrit par : Myriam Belakowski | 21/11/2014

J'ai lu récemment un article dans le Courrier international, rédigé par un musulman ... il écrivait ceci :

L'islam modéré est impossible.... le seul islam possible serait un islam moderne, refusant le voile et autres prisons vestimentaires, qui condamnerait fermement les condamnations en cas d'adultère ou de liberté sexuelle auxquelles chacun a droit.. qui condamnerait et interdirait la lapidation...etc..etc..

J'ai dû regarder à deux fois la date de ce Courrier international, non il n'était pas daté du 01 avril .... un Islam moderne, belle idée , mais antinomique ... en tous les cas ce journaliste a été courageux ...

L'autre soir sur CNN-international, les journalistes américains m'ont surpris "en bien"... ils osaient mettre en parallèle les décapitations de L'EI et les décapitations hebdomadaire pratiquées sur la place publique par l'Arabie Saoudite... Enfin le sens critique des américains pointerait à l'horizon ? ou sont-ils en train de lâcher les Etat "déjà" Islamiques? Pas impossible ...

L'Islam pose un vrai problème en matière de droits humains, d'égalité entre les hommes et les femmes, de la possibilité de vivre "ensemble" en paix, et évidemment en matière de justice ..

quand enfin les politiciens de droites comme de gauche se réveilleront-ils et cesseront de faire semblant de "croire" que l'Islam n'est pas un problème?

Quand interdirons-nous la présence de ressortissants de certains pays du Golfe ou du moyen orient en Suisse (ou en Europe) tant que ces pays pratiqueront une justice du moyen-âge ?

Quand gèlerons-nous les avoirs des mêmes pays du Golfe et autres, tant que des gens seront ainsi massacrés sur des places publiques ?

Quand ? Quand ?

Car les décapitations pratiquées par l'Arabie saoudite, ou les lapidations de femmes dans des états "reconnus" sont évidemment des crimes contre l'humanité, comme ceux perpétrés par cet ignoble et écoeurant EI.

Le 20ème siècle a eu le National Socialisme, le 21ème Siècle Le Radicalisme Islamiste, lequel s'est installé au cœur même de l'Europe, dans nos villes et nos quartiers... qui oserait dire le contraire à ce jour ??? Un Islam radical Européen qui a déjà produit des milliers de combattants islamistes, lesquels ont rejoint l'EI et qui un jour ou l'autre voudront rentrer en Europe ...

Alors la menace était-elle exagérée ? Les lanceurs d'alerte sur ce sujet étaient-ils si "hors sujet" que ça? Et maintenant chers élus de droite et de gauche que proposez vous ? ....

Écrit par : lionel | 21/11/2014

@Liberté Chérie

"L'islam que vous connaissez n'est pas celui que je connais..."

Alors c'est que l'islam que vous connaissez fait totalement abstraction du Coran, de la Sunnah et de la Sira. C'est un islam fantasmé et idéalisé qui ne repose sur rien de théologique.

Ce n'est certainement pas moi qui reprocherais aux musulmans modérés de s'être construit un islam à la carte basé sur la convivialité et des coutumes inoffensives, mais les textes violents qui inspirent le terrorisme musulman depuis 14 siècles ne s'effaceront pas parce que vous faites comme s'ils n'existaient pas. Les terroristes eux les connaissent et savent qu'ils leur donnent raison.

"Votre désespoir qui est devenu une religion pour vous, c'est l'enfer..."

Je crois plutôt que c'est vous qui ressentez du désespoir à l'idée que votre religion ne corresponde pas à l'image idéalisée que vous vous en faisiez. Vous avez été trahi et manipulé et maintenant que vous le réalisez, vous n'êtes toujours pas capable de vous en prendre au véritable responsable de votre malaise et préférez diriger votre colère vers ceux qui ont crevé votre bulle et mis fin à votre quiétude en montrant le vrai visage de l'islam. Faute d'oser tirer sur le message, vous tirez sur le messager.

Vous ne pouvez pas trouver dans la théologie musulmane des arguments à opposer aux nôtres alors vous cherchez à noyer le poisson en dénonçant l'animosité imaginaire que vous nous prêtez. Vous ne nous expliquez même pas ce qu'il y a de haineux à dénoncer la violence des textes fondateurs de l'islam.

Nous ne sommes que des êtres humains ordinaires qui avons décidé un jour de vérifier si l'islam était aussi pacifique que les musulmans le prétendent et qui avons reculé d'horreur en constatant qu'il n'en était rien. Vous vous raccrochez désespérément à l'image caricaturale du mécréant haineux car elle vous rassure et vous permet de conserver vos illusions mais pour combien de temps encore? Il est plus facile de mentir aux autres qu'à soi-même.

Écrit par : Minona | 22/11/2014

Ils sont pas charmants les soumis que nous pouvons avoir comme voisins ou comme moniteurs de camp de vacances? Rien ne vaut un petit galop d'essai, histoire de prendre ses marques:

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2844061/Children-s-entertainers-suspended-French-holiday-camp-photos-emerge-staging-mock-ISIS-execution.html

Quant à la liberté moisie, elle fait très bien de poster sous anonymat. Comme apostat, sa vie ne vaudrait pas cher. Et elle se retrouverait très rapidement en enfer pour avoir calomnié les vaines écritures qui ne parlent que de la paix des cimetières.

Écrit par : Johann | 22/11/2014

Dites voir liberté chérie, pourquoi nous offrir la paix? Est-ce que par hasard vous nous auriez déclaré la guerre sans que nous le sachions?

Écrit par : G. Vuilliomenet | 22/11/2014

La lapidation n'est qu'une des facettes de l'islam vu par l'Etat islamique! Il y en a une autre, c'est celle de l'égorgement. Lire à ce propos l'article de Lucien Samir Oulahbib sur le site de Riposte Laïque:

http://ripostelaique.com/letat-islamique-ou-la-perdurance-de-lislam-reel.html

Donc quoiqu'en disent ceux qui croient en un islam de salon bien au chaud en Occident, l'acte de l'égorgement a bel et bien ses sources dans les écrits sacrés et reconnus (coran, sunnah, sira) par l'ensemble des "docteurs" de la foi.

De même pour la mise en esclavage des mécréants. Système dénoncé sur le blog de Sami Aldeeb qui s'appuie sur des propos tenus par de "doctes savants" de l'islam:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/05/19/genocide-esclavagisme-de-lislam-contre-les-amazigh/

Les nuisibles de la bienpensance devraient se renseigner un minimum sur cette pseudo religion mais véritable système totalitaire totalisant qui doit faire rêver plus d'un anti-démocrate. Comme quoi, le bolchevisme et le nazisme non seulement n'ont rien inventé, mais font même preuve d'enfants de chœur par rapport à ceux qui ont inventé l'islam.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 22/11/2014

Voici une information que devraient lire tous ces idiots utiles de l'islam que l'on trouve un peu partout dans nos pays dits libres. Je ne vais pas citer de noms, mais ils se reconnaîtront.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/31902/La-menace-EI/article/detail/2130561/2014/11/24/Bontinck-La-Belgique-est-dans-le-viseur-de-l-EI.dhtml


Mais Liberté chérie viendra encore une fois nous offrir la paix alors que ses coreligionnaires de l'EI à l'instar de leur merveilleux prophète se préparent à nous mener une guerre féroce.

Dormez donc bien les Strohbach, les Sommer, les Souaille et autres enfumés par ce pseudo islam de tolérance et de paix.

L'histoire de l'islam est pavé de millions de morts, elle n'est que massacres. La civilisation islamique? C'est principalement grâce aux mécréants qu'elle a pu exister.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 24/11/2014

saleté de religionS (s majuscule) qui ne font qu'endoctriner des pauvres passants, des vagabonds de cette vie sur terre, pour mieux les empêcher de vivre en paix et de regarder comme le ciel est beau.

Pas un ciel avec du paradis ni un ciel avec 72 vierges (une toutes les 20 minutes, pour accomplir le cycle de 24 heures angélique), non.

Mais un ciel sans cris, sans haine, avec les rires d'enfants, les chansons de femmes et les tintements de chopes et de verres des hommes.

La paix, quoi.

Mort aux religions, mort à leurs véhicules et leurs mollahs, leurs ayatollahs, leurs curés, leurs rabbins.

Mort à toutes ces sortes de choses inutiles, pourrissantes et destructrices.

A bas les religions!

Écrit par : Victor Millien | 24/11/2014

Il en va partout un peu la même chose. Il faut être attentifs. En paroisses catholiques, autrefois, les fidèles ne lisaient jamais la Bible eux-mêmes se contentant des versets bibliques choisis pour chaque dimanche. "Les versets évangéliques en langue du pays, non en latin". Mais en paroisses ouvrières, par exemple, le "Bienheureux les pauvres en esprit"! devenait Bienheureux les pauvres... "en esprit"? raboté.

Dieu existe ou n'existe pas. Si oui, Victor Millien, vous n'empêcherez jamais les religions dont la source, une vision, une rencontre, un rêve est le fondement. Le problème est ce qui vient ensuite: manipulation, chantage et peur jusqu'au jour où, le monde évoluant, l'une ou l'autre religion privée de sève se dessèche et meurt quelles que soient gesticulations et discours des meneurs de jeu. Mais à nous d'apprendre à être infiniment plus attentifs. A ne pas laisser dire ou donner à entendre n'importe quoi. Comme disent certaines femmes courageuses militantes musulmanes à propos du coran: " Maintenant,nous avons appris à lire"!
Et, ne vous en déplaise, Victor Millien, il y a cet aspect fleur, eau, étoile, Amour... Musique, Amitié entre paroissiens, Solidarité dans l'adversité...Colonies de vacances (pas toutes loin s'en faut, tenues par des pédophiles). Manécanterie de petits chanteurs avec l'instruction scolaire en même temps. Ecoles, Hôpitaux, Loisirs. Amitié avec apprentissage de l'Art d'écouter l'autre aussi: de "mon" point de vue, certes, mais du "sien"?! Pas toujours que soi-même... Religieuses infirmières qui, de façon clandestine, en face de femmes en situation de détresse absolue qui ont pratiqué l'avortement.

Écrit par : Myriam Belakowski | 25/11/2014

Mort, donc, aux religions(...) leurs curés, leurs rabbins. Commentaire de Victor Millien.

Monsieur Victor Millien n'est pas sans savoir que la pape François qui fut curé figure sur la liste djihadiste des gens à exécuter...
Dans quel camp se situe Monsieur Millien?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/11/2014

Il serait également intéressant de savoir ce que HR pense des crimes commis par ses coreligionnaires de Boko Haram ou de l'Etat Islamique (EI)!

Que pense-t-il des propos du jeune militant égyptien pour les Droits de l’Homme Ahmad Harqan lorsqu'il affirme que l’Etat Islamique (EI) agit comme jadis le Prophète Mahomet?

http://www.memri.fr/2014/12/05/le-militant-egyptien-pour-les-droits-de-lhomme-ahmad-harqan-letat-islamique-agit-comme-jadis-le-prophete-mahomet/

Écrit par : G. Vuilliomenet | 10/12/2014

Les commentaires sont fermés.