24/01/2015

Le Temps vole à la rescousse des musulmanes victimes du terrorisme

Comme je l’ai déjà souligné, après les martyrs de la liberté d’expression, les médias se tournent vers d’autres victimes: les musulmans pieux. Le Temps de ce vendredi 23 janvier nous en donne une magnifique illustration avec un article intitulé: «Nous sommes aussi des victimes des terroristes».


La journaliste est allée s’abreuver à  la Mosquée de Lausanne qui se présente comme l’image même de la modération. On y fêtait par chants, cymbales et tambours la naissance de Mahomet lors d’une «journée réservée aux femmes». Et pourquoi ne pas fêter le prophète avec les hommes? Céline, la journaliste, n’est pas curieuse. Si elle l’était, elle aurait aussi, par exemple, regardé sur le site de ce lieu de culte quels textes sont proposés aux croyants modérés. Elle en aurait découvert un tout récent, posté le 15 décembre 2014, qui se retrouve dans différents rubriques. Son titre:

« Il n’est pas permis de célébrer les fêtes des non musulmans »

Petits extraits d’un grand charabia, dont la signification est néanmoins lumineuse: «Parmi ce qui est interdit et qui est un grand péché il y a le fait de se ressembler aux mécréants que ce soit par les habits ou l’embellissement ou de célébrer leurs fêtes, de même il est interdit de se faire ressembler aux grands pécheurs. Ainsi il est interdit de fêter les fêtes spécifiques aux mécréants tel que noël ou le jour de l’an, de faire des décorations pour cela, ainsi que de les aider à cela ou leur souhaiter la bonne fête (s’il sait qu’ils font de la mécréance en ces occasions comme le fait qu’ils disent que Jésus est fils de Dieu et il les aide à cela ou les félicite en cela, il devient mécréant). Aussi il est interdit de fêter les anniversaires. Cela est indiqué par la parole du Messager (…)

«Donc la signification précise du Hadîth est la suivante : « celui qui se fait ressembler aux mécréants ou aux grands pécheurs en faisant ce qui est spécifique à eux, alors cela est interdit » [voir: Comment le Musulman Préserve sa Foi. Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème].

(…) L’Imam Al-Bayhaqiyy a rapporté dans ses Sounan: «Évitez les ennemis de Dieu durant leur fête.»

 

le temps,musulmanes,charlie hebdo

 

Des musulmans blessés

Dans notre «média de référence», la journaliste annonce une autre couleur: «Que l’attentat terroriste à Charlie Hebdo ait été commis en cette période, par des hommes prétendant «venger» le messager d’Allah, ne fait qu’ajouter la désolation au drame.» Le porte-parole de la mosquée, ami des juifs et des chrétiens, ne dirait pas mieux.

Il n’a tout de même pas digéré le dernier Charlie Hebdo: «Les musulmans se sentent blessés. On s’en prend à un symbole essentiel pour éduquer nos enfants. La paix confessionnelle et la cohésion sociale ne sont-elles pas plus importantes que l’absolue liberté d’expression?» On raconte que le prophète Mahomet, lorsqu’il était insulté, répondait par la bonté. «C’est l’enseignement que nous transmettons à nos fidèles, pour faire baisser la pression».

Rappelons que Mahomet, selon le récit musulman, a fait assassiner plusieurs satiristes et poètes qui s’étaient moqué de lui. Mais « pour Laïfa Nour, une participante, l’islam est à l’image du prophète Mahomet: paix et douceur. » (…) «Notre religion n’enseigne pas le meurtre.» Prière de vérifier dans le saint livre.

« Hanane, autre participante, redoute deux choses: «Les extrémistes qui disent de nous que nous ne sommes pas de vrais musulmans. Et ceux qui, dans la société, ne connaissent pas l’islam et en ont peur.» Je fais partie d’une troisième catégorie: ceux qui connaissent l’islam et qui en ont peur.  Une troisième interviewée affirme: «On nous enseigne le bon comportement, sans dogmatisme.»

Une petite allusion à l’affreux wahhabisme, ennemi juré de la tendance habbache que représente la mosquée, fait toujours du bien aux journalistes. Céline savoure…Une autre pleureuse signale qu’elle cherche sans succès depuis trois ans un apprentissage de secrétaire (ça n’existe plus, mais passons), à cause de son foulard. Et il n’est pas question qu’elle l’abandonne. L’aide sociale lui permet probablement de respecter son dogme. Une autre, apprentie infirmière, a refusé un stage au CHUV car elle aurait dû ôter le précieux couvre-chef.

Rappelons enfin que l’imam de cette mosquée a posté  il y a quelques années sur son site la litanie des sanctions de mort et de coups de fouet promis aux transgresseurs par la charia. Il a notamment rappelé le devoir de frapper dès 10 ans les enfants qui délaissent leur prière et l’exécution des adultes qui tombent dans le même travers. Et dans des sermons enregistrés, l’imam a dit entre autres ceci:

«Il est du devoir du tuteur (père) d’ordonner à son fils et à sa fille de 7 ans de faire la prière, et de les frapper s’ils la délaissent.»

Et encore: «Tariq Ramadan cherche à plaire aux chrétiens et aux juifs. Il cherche à plaire aux diables. Mémorisez ça bien: celui qui cherche à plaire aux chrétiens et aux juifs, il s’attire la Colère de Dieu! »

On ne peut pas accuser la Mosquée de Lausanne d’être incohérente dans ses enseignements. Elle est en tout cas une parfaite illustration du double langage de ces adorateurs de l’islam. Et de l’insoutenable légèreté des journalistes.

 

22:14 Publié dans Femmes, Médias, Suisse | Tags : le temps, musulmanes, charlie hebdo | Lien permanent | Commentaires (36) | |  Facebook | | |

Commentaires

Le Front National et l'UDC savent mieux jouer la victimisation.
Bravo à la journaliste Céline, encore une idiote utile pour la religion de paix et d'Amour.
Elle devrait se rappeler la lapidation dont sont victimes des milliers de femmes dans le monde et la culture musulmane, mais non ... elle ne peut pas ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/01/2015

Ils nous saoûlent avec cet islam de modération! 0:)

Écrit par : Noëlle Ribordy | 25/01/2015

Les médias sont entrain de refaire une virginité au frères ramadan c'est invraisemblable; l'idéologie qu'ils défendent est incompatible avec nos démocraties; quand on soutient la lapidation, quand on enseigne la ségrégation entre les hommes et les femmes, quand on distille dans les écoles coraniques depuis la plus tendre enfance des préceptes incompatibles avec notre droit, c'est à se demander si l'obscurantisme n'a pas déjà conquis l'occident. car le but ultime de cette idéologie est bien le même que celui des djihadistes certes sans les bombes et les assassinats ,mais leur but est de fonder un califat et prétendre que les horreurs commises à travers la planète ne sont pas le fait de l'islam...il faut être sourd et aveugle pour le croire.

Écrit par : maradan | 25/01/2015

en effet comme écrit par Madame Ribordy stop stop y'en a assez

Écrit par : lovsmeralda | 25/01/2015

@maradan
"il faut être sourd et aveugle pour le croire."
Vous oubliez "ignorants et lâches".

Écrit par : Mère-Grand | 25/01/2015

Excellent commentaire de Maradan, qui met les pendules à l'heure. Le jeu actuel pour "blanchir" les coupables et "culpabiliser" les victimes ou les lanceurs d'alerte par une rhétorique de la duplicité est totalement inappropriée et honteuse, motivée par la seule peur de déplaire et le souci d'un petit confort.

Écrit par : lemondeestetrange | 25/01/2015

Les lanceurs d'alertes bancaires, type Falciani, sont protégés contre la justice suisse.

Qu'en est-il de ceux qui dénoncent l'Islam ?

Et bien ils sont traités, à l'instar de PEGIDA de racistes, comme si la religion était une race à elle seule.
On lance des fatwa, on massacre, on assassine, on terrorise les populations à travers la planète entière, on donne la parole aux pires ennemis de la Liberté (frères Ramadan).

Le wahhabisme, c'est de l'Islam.
Les frères musulmans, c'est de l'Islam.
Les salafistes, c'est de l'Islam aussi ... je pourrais continuer la liste, mais, volontairement, je m'arrête là.

L'islam progresse dans nos sociétés, mais il involue dans ses propres terres.
Un retour en arrière est promis aux femmes, partout dans le monde et la culture musulmane.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/01/2015

Stop à la victimisation à tout crin d'émigrés en Suisse, par des médias dont les salariés pas forcément citoyens CH sont à l'affût de tout buzz - juste pour promo perso.

Victor, si cela peut vous consoler, ce n'est pas au titre de lanceur d'alerte que le franco-monégasque Falciani reste poursuivi en Suisse

rétablir la réalité des faits
cet employé fr détaché de la HSBC Monaco pour un passage à la HSBC Genève, n'est qu'un fr employé en Suisse voleur de données confidentielles les ayant monnayé - resté à ce jour impuni - données volées qu'il a proposé à X pays (& j'en sais quelques choses)

employé fr en Suisse qui s'est lui-même attribué le qualificatif de lanceur d'alerte, au cours de nombreuses tractations avec ministres de finances de pays intéressés, y inclus commissions des finances françaises
tout en vivant caché et restant impuni

jusqu'à ses tentatives d'élections de député en France et au parlement UE.

Normalement aucun status quo légal: la HSBC reste en poursuites contre Falciani. Quand à sa défense par avocats franco-genevois ...

Écrit par : genevois déshérité | 25/01/2015

Ce que je voulais dénoncer, "genevois déshérité", c'est l'attitude de Mabut contre Sami Aldeeb et son accueil du blog de Hani Ramadan.

Aldeeb est banni, Ramadan accueilli.
Et à bras ouverts, je vous prie.

Honte à Mabut !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/01/2015

Victor, certes. et vous tâclez ces fondamentaux: car les frères ramadan prouvent par leur activisme anti-républicain laïc qu'ils sont l'exemple de leur refus d'intégration
bien que de 3me génération de réfugiés

Frères musulmans Tarik/Hanik Ramadan, jamais parvenus à accepter et encore moins à s'intégrer en Suisse ou en toute autre pays où le système démocratique est fondé sur la laïcité

Écrit par : genevois déshérité | 25/01/2015

Equation.
ce que je voulais souligner, "Victor", c'est que la victimisation utilisé autant par des minorités sous assoce que par médias, conduit à valoriser le concept de "getthoisation"

et qui comme tous concept, bien qu'auparavant inexistant, arrive au succès par la culpabilisation, face à élus potentiels

et parvient à forcer les contribuables à payer au crachoir pour la réhab d'habitats sociaux dégradés sous le fait d'exactions de la violence de djeunes, habitats que depuis nombres d'années, tous contribuables ont du payer.

Juste récap, à faire au passage, avant élections.

Écrit par : genevois déshérité | 25/01/2015

Vraiment victimes? Qui poignarde? qui fonce avec voiture ou bus sur les gens? Qui agresse dans les rues de France et de Navarre? Un exemple de la Suède où un journaliste suédois a tenté l'expérience de se faire passer pour un juif portant la kippa.

"Ljunggren était muni d’une caméra et la télévision devrait diffuser son reportage, « la haine du juif à Malmö » dans les prochains jours."

J'espère que la Suisse diffusera ce reportage!

Expérience en Suède: un journaliste non-juif quasiment tabassé à cause d’une kippa…

"Le journaliste suédois (non-juif) Petter Ljunggren a voulu tenter une expérience nouvelle en se faisant passer pour juif dans les rues de Malmö, ville touchée durement par l’islamo-fascisme.

Mais il n’aura pas fallu une heure avec la kippa sur la tête pour se faire insulter: « sale juif ! » « Diable de juif » …

Avant de voir les coups venir – il a du prendre ses jambes à son coup. Sur le chemin, il reçoit des oeufs et des tomates sur la tête…

Ljunggren était muni d’une caméra et la télévision devrait diffuser son reportage, « la haine du juif à Malmö » dans les prochains jours."

(..)

Par Bruno Lapère – JSSNews - 25 janvier 2015
http://jssnews.com/2015/01/25/experience-en-suede-un-journaliste-non-juif-quasiment-tabasse-a-cause-dune-kippa/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+JSSNews+%28JSS+News%29

Écrit par : Patoucha | 25/01/2015

Victor Dumitrescu, certes ce journaliste franco-fr de la TdG fait piètre figure.

Mais son manque de connaissances & de capacités mentales n'ont aucune mesure avec les décisions politiques francaises accueillant le réfuge d'une dynasite de Khomenis,

ou avec celles de la Suisse accueillant au titre de réfugié le fondateur égyptien des frères musulmans, grand-père des frères Tarik & Hani Ramadan :

la Suisse à fait suisses ces frères musulmans, Tarik & Hani Ramadan, vivant de leurs théories religieuses fanatiques, basées & financées par wahabistes du Qatar et d'Arabie Saoudite.

Honte à ces employés & responsables dont la majorité ne sont pas suisses
et qui sont venus à ces jobs pour profiter du pognon,

permettant par là ce laxisme de nos institutions

Écrit par : genevois déshérité | 25/01/2015

La RTS ce soir déclare la «gauche radicale», alors que c'est l'extrême gauche qui gagne les élections, selon France 2.
Pourquoi accorder autant de délicatesse aux extrémistes de gauche ?
D'où vient cette sympathie pour cette minorité ?
La même question vaut pour les musulmans aussi, les frères Ramadan en tête.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 25/01/2015

Et un extrait pour cette info relatée uniquement par RTL le 7.12.2014

vendredi, 6 déc 2014, "dans une école élémentaire de Mions (école Joseph Sibuet, près de Lyon)" deux élèves arabes musulmanes à une camarade de 8 ans à la cantine:

– « T’es de quelle religion toi ? »
– « Je ne sais pas »

Ces deux élèves qui savaient parfaitement à qui elles s'adressaient,
ont clamé: « et alors, l’Islam est en guerre contre les juifs, non ? »

"La victime, qui n’avait jamais dévoilé son origine juive, a d’abord été attaquée verbalement à la sortie de la cantine... Puis dans la cour de récréation, ces petites frappes anti-juives ont ameuté d’autres écoliers en criant » A… est juive…A… est juive » avant de tenter de la frapper. Ils n ‘y sont pas parvenus grâce à l’intervention d’autres fillettes qui se sont interposées."

Agés de 9 et 10 ans, les mômes n’ont rien à craindre. Au pire elles seront exclues et devront chercher une nouvelle école. Mais aucune autre sanction. Pas même pour les parents (pas d’amende, pas de retrait d’allocs, etc…).

(...)

"après l’agression et le viol de Créteil, voici une nouvelle affaire effroyable qui inquiète la communauté juive de France. Décembre 2014 sera, à coup sûr, un accélérateur au départ des juifs de France vers l’étranger.

Par Valériane de Chardonnay – JSSNews
http://jssnews.com/2014/12/06/lyon-agression-antisemite-de-gamines-musulmanes-contre-une-camarade-juive-de-9-ans/

Écrit par : Patoucha | 25/01/2015

@Victor, des années que vous en trouvez à la pelle à vos côtés:

Suffit pas de prétendre savoir parler français mieux que des romands,
pour prétendre être suisse, connaître la CH & passer président de la VilleDeGe ou aux commandes du Ceva.

Écrit par : genevois déshéritée | 25/01/2015

@genevois déshérité
Vous montrez bien par quel tour de passe-passe ces Musulmans ont réussi et réussissent encore à berner les naïfs occidentaux: refus de s'intégrer, refus et difficulté à acquérir une formation scolaire et professionnelle, repli dans des ghettos soumis au communautarisme extrême, tout cela pour en rejeter ensuite la faute sur la culture occidentale non musulmane.
Et cela fonctionne très bien.

Écrit par : Mère-Grand | 25/01/2015

"On s’en prend à un symbole essentiel pour éduquer nos enfants"

Misère, n'ont-ils rien trouvé de mieux, dans toute l'histoire de l'humanité, qu'un voleur, violeur, pédophile, trafiquant d'esclaves et assassin à ériger en modèle pour des enfants encore innocents?

Oh, plusieurs d'entre eux vont soigneusement cacher les aspects les moins reluisant de la vie du prophète auto-proclamé mais, tout comme les pires intégristes, ils conditionneront leurs enfants à le considérer comme un être parfait moralement que personne ne doit critiquer.

Le jour où ces enfants liront le Coran, la Sunnah et la Sira, que décideront-ils de faire? Apostasier, incapables de concilier leur religion et leur conscience? Taire ce qu'ils auront découvert et devenir à leur tour complices de la supercherie? Trouver des justifications à la violence de Muhammad et en faire la promotion?

Tout dépendra de la valeur qu'ils accorderont à la vie de ceux que l'islam leur apprend à mépriser, en premier lieu les non-musulmans.

Écrit par : Minona | 26/01/2015

Désolé, je ne comprends pas cette interpellation.

"@Victor, des années que vous en trouvez à la pelle à vos côtés:
Suffit pas de prétendre savoir parler français mieux que des romands,
pour prétendre être suisse, connaître la CH & passer président de la VilleDeGe ou aux commandes du Ceva.
Écrit par : genevois déshéritée | 25/01/2015"

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/01/2015

MERCI Madame Valette pour votre travail inlassable, précis et si utile !

Tocsin

Écrit par : Tocsin | 26/01/2015

Après Hani et Tariq,je vous présente Bilal Ramadan.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2015/01/27/conference-264022.html

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/01/2015

Moi aussi j'ai peur de l'islam. Que les médias m'appellent islamophobe, je peux l'accepter, mais qu'ils me permettent cette précision: l'islamophobie est la peur vis-à-vis d'une idéologie, pas la peur vis-à-vis des gens nés dans la culture musulmane. Ceux qu'on appelle "musulmans" sont en réalité des "désignés musulmans", qui n'ont pas eu le choix que de se soumettre depuis leur naissance à cette idéologie totalitaire qu'est l'islam.

Écrit par : Laurence | 29/01/2015

DJ a posté un billet très intéressant à lire. Je vous le recommande vivement:
"Et si l’Etat Islamique était un leurre ?" Extrait:

"Une simple petite recherche sur internet nous apprend que le Front Islamique est chapeauté par les Frères Musulmans, l’autre branche de l’islamisme mondial, fondateurs du Hamas, co-fondateurs de Al-Qaida avec Ben Laden (via Ayman al-Zaouahiri), inspirateurs de la République d’Iran (via Khomeini qui s’est directement inspiré de Navvab Safavi, agent des Frères en Iran). Je ne vais pas revenir sur l’influence et la nuisance des Frères Musulmans, j’avais déjà fait un article là-dessus (>>voir mon précédent article)."

« Des notes des services secrets américains ont, depuis, révélé l’existence d’un accord entre l’opposition syrienne, alors basée en Turquie, et les leaders des Frères musulmans pour recruter des étrangers. Une solde mensuelle de 2 000 dollars leur est offerte, une prime de 10 000 dollars ira aux familles des martyrs, et des camps d’entraînement seront implantés en Libye. L’afflux de ces combattants va renforcer l’implantation du futur Etat islamique. Le but ultime est la prise du pouvoir par les Frères musulmans. Mais rien ne se passe comme prévu ».
--------

Merci V-L D pour le lien mais fallait aussi mettre le titre:
"Daech ET Nous"- Comme quoi tout finit par se savoir!

Faut-il rappeler que le siège du grand patron des médias suisses est aussi dans le collimateur des djihadistes, au même titre que Charlie Hebdo?

Je suis tombée par hasard sur ce lien: http://ahlulbidahwalhawa.com/2012/02/15/refutation-of-tariq-ramadan/ Une vidéo traduite de l'anglais et commentaires qui donnent des liens: Tariq Ramadan en prend pour son grade!

"Nous trouvons dans les paroles de pensées Tariq Ramadan qui reflètent les croyances de Kufr (mécréance) et Shirk (polythéisme) des hérétiques soufis. La croyance en "wahdat al-wujud" (unité de l'existence, ce qui signifie que tout est Allah et Allah est tout) est une forme de panthéisme et "al-Hulul» (croire que Allah est dans certaines créatures), qui sont des croyances hérétiques enseignées par la plupart de la Sufiyyah Turuq dans le monde aujourd'hui. Il ne faut pas être surpris de voir Tariq montrer et exprimer ces croyances hérétiques depuis le grand-père de Tariq, Hassan al-Banna, était un soufi du tariqah al-Hisaafiyyah cendres Shaadhiliyyah qui ont exprimé ces mêmes croyances, aswell comme Sayyid Qutb, qui exprime clairement ces croyances hérétiques dans son livre "al-Fi Dhilaal Coran" dans de nombreux endroits, et en particulier dans son commentaire sur la sourate al-Ikhlas, aswell que d'autres chiffres clés de Ikhwaan al-Muslimuun (avaient les mêmes croyances)."

Source: http://www.salafidemontreal.com - traduction anglaise de Google

Extrait des Commentaires:

"Tariq Ramadan accuse les salafistes d'être responsable du terrorisme! Et gratuit et loin sont les savants et les disciples de Salafiyyah de apologie du terrorisme et l'idéologie corrompue du Khawârij.**

Il devrait aussi nous suffire comme une confirmation de son égarement que Tariq Ramadan coopère avec des organisations qui agrandir les goûts de Hasan al-Banna (qui est le grand-père de Tariq Ramadan) et Sayyid Qutb, les rénovateurs de l'idéologie Khawârij dans l'ère moderne."

**http://fr.wikipedia.org/wiki/Kharidjisme - extrait:

" Certains Kharidjites font du djihâd un sixième pilier de l'islam"

La tendance la plus radicale, les Azraqites, considérait tous les autres musulmans comme des incroyants (mušrik, مُشْرِك, « associateur; polythéiste ») et fut développée en Perse vers 685 par Nâfi` ben al-Azraq (nāfiʿ ben al-azraq, نافع بن الازرق). Les Kharidjites azraqites utilisaient des pratiques particulières :

L'examen probatoire (imtiḥān, امتحان, « examen, épreuve ») consistait à exiger de tout néophyte kharidjite, comme gage de sa sincérité, d'égorger un adversaire prisonnier, se référant au fait que le prophète avait demandé à `Ali de couper la tête de prisonniers mecquois.
Le meurtre religieux (istiʿrāḍ, استعراض, « démonstration »), qui autorisait la mise à mort des hommes mais aussi des femmes et des enfants, fussent-ils impubères, de ces derniers.

Ils considéraient le territoire occupé par les autres musulmans comme un territoire d'infidélité (dār al-kufr, دار الكفر, « territoire de l'incroyance ») "
Ce sont bien là les méthodes de l'Etat islamique appelé "Daech"
-----

"..... Qu'est-Ce Qui Fait Notre Fraternité "SI CE ne SONT (ne)Pas (de) nos Fondements Tariq? L'Iftar de la Fraternité with the juifs? Le couscous de l'amitié Avec les Chrétiens? Les pique-niques et les Bar BQ Avec Les Ikhwaans? Si Tariq Ramadan et ses semblables (Présence Musulmane, astrolabe, etc.) connaissaient le Tawhid et les Fondements de la sounnah, ILS n'auraient jamais dit des faussetés Pareilles!"
Tariq Ramadan: «Le Tawhid de les pas de fel (fiel)? Notre fraternité! ».

Par: Abou Hammad Sulaiman Al-Hayiti Dameus
Mardi 25 novembre 2008, Montréal, Québec, Canada.
-------

- Le 7 Juillet 2006, notre frère Abu Khadeejah a donné un sermon à la mosquée salafiste à Birmingham et a mentionné l'individu appelé Tariq Ramadan. Vous pouvez écouter le sermon ici,

http://www.spubs.com/sps/sad/mp3.cfm?scn=dl&LeID=142
----

http://www.sahab.fr/mise-en-garde-contre-tariq-ramadan/

... s'affiche ce message:" Erreur, Vous n'avez pas l'autorisation d'accéder à cette page ou ...." http://www.assounnah.com. Cliquez sur le lien et vous y accéderez.

Écrit par : Patoucha | 29/01/2015

@Laurence

Il n'y a pas d'islamophobie! Ce mot s été inventé par les islamistes pour occulter l'antisémitisme ambiant des années 30 et les exactions qu'ils commettent sur des innocents qui partent au travail en fonçant sur eux pour les tuer avec des voitures bélier, à coups de couteaux dans la rue, dans les bus, ou chez eux.

Le but recherché est de passer pour des victimes - sans morts... - et accaparer l'attention des politiques sur leur "sort" pour une tête de cochon jetée dans la cour d'une Mosquée, d'une vitre cassée etc... Le plus affligeant est que les médias et politiques marchent dans cette mascarade! Ne dit-on pas que les médias suivent la politique des gouvernement, mais aussi leur "humeur" politique...!

Écrit par : Patoucha | 29/01/2015

@question de Victor "Désolé, je ne comprends pas cette interpellation"

mon comment. n'était pas un interpellation à votre égard;
ne faisait que rebondir sur votre question -pertinente & qui en soulève d'autres:
"D'où vient cette sympathie pour cette minorité ? La même question vaut pour les musulmans aussi, les frères Ramadan en tête."

Écrit par : genevois déshérité | 30/01/2015

"Rappel de quelques hauts faits de ce dangereux personnage (NDR: Hani Ramadan)"

Il est d'autant plus dangereux qu'aujourd'hui il se proclame respectueux de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme alors que nous savons que comme bon nombre de sinistres FM, son souhait le plus profond est l'islamisation de la planète. Combien de fois n'a-t-il pas clamé haut et fort qu'il reconnaissez la loi divine. Si celle des hommes il la respecte, ce n'est qu'en attendant que la charia soit appliqué en Suisse, en Europe et partout dans le monde. Pas folle la guêpe!

Quant à l'émission Infrarouge sur l'islam radical, on aurait cherché à faire passer l'islam radical pour un fantasme d'occidentaux, on aurait pas fait mieux. Le plus surréaliste ayant quand même été ce soit-disant respect des Droits de l'Homme de la part d'un islamiste convaincu et PERSONNE sur le plateau pour relever l'incongruité des propos de Ramadan.

Timidement, à la fin de l'émission, le terme de charia a été prononcé, mais là aussi, on est passé dessus comme chat sur braise.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 30/01/2015

"Quant à l'émission Infrarouge"

Pfff Je ne la regarde plus après avoir constaté la faiblesse de nos dirigeants, analystes, et j'en passe, pour ce même ordre de "débat" d'une mollesse affligeante!

En revanche, il ne faut pas rater le reportage de Jérôme Frittel dans "Temps Présent": Rediffusion le vendredi 30 janvier 2015 à 1h15 et 10h30, puis le lundi 2 février 2015 à 15h50 sur RTS Deux.

Emission du 29 janvier 2015

"E.I., naissance d'un état terroriste

"On n’avait jamais entendu parler de ce mouvement il y a encore un an. Aujourd’hui, le groupe Etat islamique règne sur un territoire grand comme 8 fois la Suisse, où vivent 10 millions d’habitants. Doté d’une fortune comparable à celle d’un Etat africain, il attire des combattants du monde entier, notamment des Suisses. Comment s’explique l’ascension fulgurante de cette «multinationale» devenue numéro 1 de la terreur ? D’où vient l’argent ? Le groupe Etat islamique peut-il encore étendre son territoire ? Enquête sur la naissance et le modèle économique de cette organisation.

Pour Temps Présent, les journalistes Jérôme Fritel et Stéphane Villeneuve ont passé un mois en Irak et en Turquie, aux frontières du territoire contrôlé par le groupe Etat islamique (EI). Leur objectif : enquêter sur le modèle économique et la naissance d’une organisation, dont la fulgurante ascension bouleverse tous les enjeux géopolitiques de la région.

Pour la première fois, des journalistes occidentaux se sont rendus à 60 km au sud de Bagdad, dans une région nommée Jurf al-Sakhr, reprise à l’organisation EI en automne dernier après de féroces combats. L’équipe y découvre des campagnes défigurées, et des populations fuyant une guerre de religion provoquant un nettoyage ethnique à grande échelle.

L’équipe a également tourné à Zoumar, au nord de l’Irak, une ville contrôlée plusieurs mois par le groupe EI, avant d’être reprise par les Peshmergas. On y voit un autre visage de la guerre : une cité dévastée, des maisons piégées....

Grâce aux témoignages de ceux qui l’on vécue, ce reportage raconte aussi la prise de Mossoul. Comment la 2ème ville d’Irak a-t-elle pu tomber aussi vite ? De quelles complicités les djihadistes ont-ils bénéficié pour effectuer ce véritable "casse du siècle" ? Le groupe EI a mis la main sur plus de 600 millions de francs de cash qui dormaient dans les banques. Il s’est emparé des puits de pétrole, des réserves de gaz naturel, de phosphate, de blé et d’orge, s’offrant une assise quasi étatique.

Au "poste frontière" de Maktab Khalid, non loin de Kirkouk, l’équipe rencontre des travailleurs qui franchissent chaque jour la ligne qui sépare le territoire des djihadistes du monde. Tous y travaillent, de gré ou de force, et ils racontent comment fonctionne de l’intérieur cet état auto-proclamé.

Les responsables actuels et passé du gouvernement irakien, ministre de l’agriculture, gouverneur de la banque centrale, gouverneur de Mossoul, expliquent comment les djihadistes de l’EI privent l’Irak d’une partie de ses recettes. Par l’intermédiaire des banques situées sur son territoire, l’organisation accède également aux réseaux bancaires internationaux, et pose un problème inédit en matière de lutte contre l’argent du terrorisme.

Cette enquête montre que derrière ses succès militaires et sa puissance de feu, l’EI s’apparente à une vaste entreprise commerciale. Fonctionnant comme un cartel du crime, il se nourrit du racket des populations et de contrebande, notamment de pétrole.

Dernière étape du reportage: Gaziantep, en Turquie, à la frontière avec la Syrie, où se sont établis recruteurs de djihadistes et contrebandiers. Achat d’armes, de faux papiers et de véhicules ont fait de cette frontière le royaume des trafics. Un trafiquant d’armes raconte le fonctionnement de "ce business de guerre" et comment la Turquie ferme les yeux.

Enfin, plusieurs experts, dont Hubert Védrine, ancien ministre français des affaires étrangères, analysent les conséquences du développement de cette nouvelle entité terroriste et expliquent comment la lutte contre cette organisation s’annonce extrêmement difficile.

À l’image d’un portrait non autorisé, cette enquête révèle, pour la première fois, le visage complet de l’ "EI": plus qu’une simple organisation djihadiste, pas encore celui d’un état. Question de temps ? "

http://www.rts.ch/emissions/temps-present/archives/

Écrit par : Patoucha | 31/01/2015

Ok. Je prends bonne note.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 30/01/2015

@Ouardiri Hafid

Un échange entre deux internautes sur l'article avec photos....
"Miss plage : Quand les Marocaines défilaient en bikini à Casablanca"

"A une époque pas si éloignée, Casablanca connaissait des concours de Miss en bikini. Soleil, plages, vacances, maillots, la capitale économique marocaine pourra-t-elle un jour retrouver cette ère si spéciale ?"

(Photo)

"Y a du soleil et des nanas darladirladada, disait la chanson répétée dans tous les clubs d’été durant les années 80. Le Tahiti Beach Club de Casablanca n’a pas dû faire exception. Sur le forum de Dafina.net, on peut retrouver une discussion concernant cette époque."

"Les gens y parlent des concours des Miss plage, Mr Muscles, Miss Tahiti, etc. avec un brin de nostalgie. Pour la génération actuelle, il est tout à fait inconcevable d’imaginer faire un défilé en bikini pour gagner un concours de Miss plage au Maroc. Plus les années passent et plus les Marocaines se couvrent."

Sur le forum en question, certains ont partagé leurs images souvenirs.

(photos)

Auteur : El Berkani
Date : le 30 janvier 2015 à 19h10
En réponse à EL MOROCCO

Je suis un simple citoyen et ça me dégoûte de voir les filles de ton espèce , vas y montre ton cul et tes fesses a tous le monde et tu finiras dans un bordel.
Dommage qu au Maroc existe de t elle espèces de bêtes .
Ça ne vaut plus le coup de discuter avec des mécréantes ( sujet clos ) .

Auteur : EL MOROCCO
Date : le 29 janvier 2015 à 19h09

En réponse à El Berkani
C'est avec des zigotos comme toi que le maroc recule,avec des complexes comme toi,la belle epoque de la joie de vivre et de prier dieu dans la sérénité sont entrain de disparaître,toi tu es payes pour semer la merde wahabite au maroc(des prises en charge gratuites a gogo,voyage ,sejour,argent de poche, pour les omras et le haj)

http://www.yabiladies.com/articles/details/32980/miss-plage-quand-marocaines-defilaient.html

Je me demande avec quel commentaire Ouardiri serait solidaire?

--------

Je profite pour corrier :"des gouvernements"

Écrit par : Patoucha | 31/01/2015

Trop rapide ? : "pour corriger" :)

Écrit par : Patoucha | 31/01/2015

"Le Temps vole à la rescousse des musulmanes victimes du terrorisme"

Ce n'est pas d'aujourd'hui que les arabes musulmans s'entretuent. Cela est admis tant qu'ils ne sont pas tués par des non musulmans.

Le Temps s'est trompé de cible:

"La hausse la plus spectaculaire concerne les violences proprement dites (agressions, incendies, dégradation et vandalisme) : 241 recensés, soit + 130 % en un an. Des chiffres où n’apparaissent pas les quatre assassinats de la porte de Vincennes, le 9 janvier."

«La quasi totalité des actes est commise par des jeunes musulmans, issus d’une communauté où les préjugés antisémites sont désormais très ancrés. Le mal est désormais structurel, installé, et d’autant plus inquiétant que le président et le gouvernement se montrent exemplaires dans leur lutte contre cette tumeur de la société française. Je comprends malheureusement ceux qui partent à l'étranger, à force de se sentir comme des parias ici.»"

http://www.leparisien.fr/faits-divers/interactif-les-actes-antisemites-ont-double-en-2014-en-france-26-01-2015-4480939.php

Écrit par : Patoucha | 02/02/2015

Les frères Ramadan sont des charmeurs de serpents mais en guise de serpents ils n'y a que des couleuvres prêtes à s'endormir au son d'un discours perfide. Tant pis pour elles.

Écrit par : norbert maendly | 02/02/2015

@Mireille Valette

Suggestion: Considérons dans son ensemble le rapport minoritaire de la population musulmane immigrée (voire peu intégrée) en tous pays de l'UE.

Il en va de cette question comme de celui des pseudos: non seulement ça se manipule, mais s'y appliquent tous principes de communication:

- de minoritaire, devenir majoritaire dans l'opinion

- devenir victime où toutes opinions se rejoignent en soutien

- ou créer du buzz et l'entretenir, atteindre le top cinquante dans l'importance sociale ou politique

et s'y maintenir par tous moyens

Sauf que tout ça reste aussi temporaire qu'illusoire, car ne survit à aucune analyse ni discussion ni reflexion ni ni.

à moins que.
y aller fort, mais vraiment très fort.

Écrit par : genevois déshérité | 04/02/2015

@Ouardiri Hafid et tous ceux qui fustigent Mme Vallette, seriez-vous en accord ou en désaccord de ce que dit cet Imam ?

N.Y. Imam on Paris Terror Attacks: We Muslims Must Admit That We Are Time Bombs, Hate Christians Ajoutée le 30 janv. 2015

On a Friday sermon in the Brooklyn Oulel-Albab Mosque, Imam Tareq Yousef Al-Masri spoke about the terror attacks in Paris, and said that Muslims are like time bombs. He further said that Muslims should admit that they hate Christians. Imam Al-Masri explained that Wahhabi ideology is responsible for instilling hatred in the hearts of Muslims, which leads to terrorism worldwide.

Sur un sermon du vendredi dans la mosquée de Brooklyn Oulel-Albab, Imam Tareq Yousef Al-Masri a parlé des attaques terroristes à Paris, et a dit que les musulmans sont comme des bombes à retardement. Il a en outre déclaré que les musulmans doivent admettre qu'ils détestent les chrétiens. Imam Al-Masri a expliqué que l'idéologie wahhabite est responsable d'instiller la haine dans les cœurs des musulmans, ce qui conduit au terrorisme dans le monde entier.
http://youtu.be/9tse0PEAq_Y

Écrit par : Patoucha | 08/02/2015

Autant en emporte le vent des déclarations de Valls et Hollande!

Faudra-t-il retirer le mémorial aux victimes de Charlie Hebdo ?

Place-de-la-Republique-1280

L’autel à la mémoire des 17 victimes des attentats de Paris, érigé place de la République, a encore été saccagé. C’est la quatrième fois en quinze jours. Il est une insulte envers la diversité et devra peut-être être retiré.

Les couronnes de fleurs ont été arrachées, les messages ont été retirés des pochettes et les grands crayons ont été cassés en deux, dénonce Sabrina, instigatrice du collectif qui prend soin des lieux depuis plus d’un mois.

« Pourquoi ? Pourquoi détruire ce symbole de paix, en hommage à nos victimes des attentats ??… Stupeur et colère au 17″, écrivent les bisounours du collectif « 17 plus jamais », qui sont tellement encroutés dans le politiquement correct qu’ils ne peuvent pas, ou ne veulent pas regarder cette réalité : l’islam n’a pas achevé son œuvre de domination et de destruction après l’attentat à Charlie Hebdo et à l’HyperCacher, il s’agit d’une continuité. Leur tolérance est nulle. Leur livre saint, le coran, donne des ordres, ils obéissent car ils croient en l’enseignement qu’ils reçoivent.

La suite: http://www.dreuz.info/2015/02/faudra-t-il-retirer-le-memorial-aux-victimes-de-charlie-hebdo/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Écrit par : Patoucha | 26/02/2015

Je n'ai pas pu lire jusqu'au bout ces insanités et cet obscurantisme crasse!
C'est pourquoi, j'estime que notre société doit réagir et ne pas laisser les lieux de culte et toutes les mosquées, gérées par n'importe qui, sans savoir
qui il est, quelle formation et de quelle obédience il ressort. Il faut que les musulmans gèrent ces lieux et les organisent eux-mêmes, sous le contrôle de l’État. C'est urgent d'agir sinon c'est le daech qui va s'inviter dans nos mosquées, si ce n'est déjà fait, et alors, on ne pourra plus dire que l'on ignorait tout.

Écrit par : belko | 18/03/2015

Les commentaires sont fermés.