27/04/2015

L’islam fermente grâce au décervelage des enfants

Comment dresser sa progéniture par l'enseignement d'Allah et l'imitation de Mahomet? Sélection de propos d’enfants parisiens de 6 à 9 ans. Thème: «C’est quoi la famille?» Un "atelier philosophique" diffusé par France Inter en 2009. 


Il s’agit du premier de quelques textes et documents qui dorment dans mes archives et qui illustrent les démissions de nos sociétés. Des démissions qui permetteent de formater des gosses à un littéralisme ahurissant qui promet une ère obscure.

J’ai relevé les propos les plus stupéfiants de cette émission. Pas de hasard: ils sont débités par de petits musulmans. D’autres enfants de familles mécréantes du XXIe siècles racontaient aussi leur famille en termes normaux.* 

Les enfants ci-dessous ingurgitent les mœurs et les terreurs du VIIe siècle. Un bourrage de crâne qui fait le lit du radicalisme et de la détestation de l’Occident.

Polygamie, enfer et sexisme 

«J’ai 15 frères et sœurs, y en a cinq qui sont au pays. Là, on est dix. Les autres vivent en Mauritanie (…) Il y a une chambre pour ma mère et une autre chambre pour mon autre mère… Mon père va d’abord avec l’une deux jours par semaine et avec l’autre les autres jours.»

«Comme mes frères sortent toujours dehors, moi et ma sœur, on garde les petits.»

enfants, France Inter, coran

«Mon père, des fois il me parle de Dieu. Il a un grand livre. Au Grand Jugement, nous on sera tout nus. Si t’as fait des bonnes choses, tu réussiras à 100%. Si t’as fait des mauvaises choses, tu vas directement tomber en enfer 

«J’ai un professeur d’histoire coranique. J’y vais le samedi et le dimanche. Ma mère, elle a acheté une cassette qui raconte l’histoire d’Hassan, un gosse qui faisait que jouer et écouter de la musique avec ses copains. Le père lui a dit: «Viens prier.» Il est pas venu, alors, mais dans un cauchemar, le diable l’a tué et quand on l’a enterré, l’âme de Hassan, le diable l’a tirée dans le feu.»

«Maman elle raconte des histoires… pas des histoires d’Afrique, des histoires de Dieu, qui font peur. Elle raconte pas des histoires de princes et de princesses, parce que nous on est de religion musulmane. Alors Blanche-Neige, tout ça, ça sert à rien.» 

«S’il y a une fête, quand les garçons font la prière, ils sont toujours en bas, nous on est obligées d’aller en haut. Il faut pas que les hommes nous voient passer… On mange avec quatre doigts, les femmes elles, elles mangent avec toute la main. C’est pas bien de manger avec la cuillère, car le prophète Mahomet il mange avec la main, il a jamais mangé avec une cuillère. Et nous, comme on est musulmans, on doit suivre le chemin du prophète.»

«Dans les familles musulmanes, les femmes dehors sont obligées de porter un voile. Moi, pour aller à l’école coranique, je suis obligée de porter un voile.»

«Je suis Africaine, pas Française, parce que c’est mieux être de la religion musulmane que Française. Dans la religion française, y a des pires choses, les femmes peuvent mettre des mèches, des perruques …Y a plus (réd: pluss) de femmes qui vont en enfer, c’est le Coran qui dit ça. Mais les hommes peuvent aussi y aller s’ils font des défrisages, du gel, des piercings. C’est pas bien.»

«Plus tard, j’aimerais une famille pas trop grande, huit enfants… Je préfère un seul mari. Mais deux mères, c’est mieux. » 

Toute personne sensée prendrait sans hésiter contact avec les services de protection de la jeunesse. Au contraire, la journaliste exprime son admiration devant cette faculté des enfants à exprimer leur quotidien, admiration que partage probablement son entourage professionnel. C'est même tellement émouvant qu'une rediffusion s'impose.

Ce genre d'asphyxie de l'intelligence confirme ce que nous vivons: l’impossible intégration d’une frange de musulmans, la violence qui nait face à la critique de leur religion, les régressions qu’ils font subir à nos sociétés. 

Cette émission me rappelle aussi une anecdote relatée en mai 2009 par la Tribune de Genève. Un Irakien accuse une institutrice de la Grande mosquée d’avoir affirmé à son fils qui étrennait une nouvelle coiffure, que mettre du gel dans ses cheveux était un péché. Le père s’est fâché. L’école a démenti. Ça m’avait paru un peu gros. Mais non, c’était parfaitement vrai!

*Zoé Varier, «Nous autres». "C’est quoi la famille?" Ateliers philosophiques avec des enfants de classe primaire. 19ème, Paris, école polyvalente. France Inter, vendredi 25 décembre 2009, 20h04 (rediffusion).

Voir dans la même veine de démence éducative, toujours en France:


Fillette.pnghttp://www.postedeveille.ca/2015/04/la-fabrique-de-lintegrisme.html

Quand le Coran est récité par coeur, son intolérance éclate!

et

http://www.postedeveille.ca/2015/04/la-c%C3%A9r%C3%A9monie-du-voile-de-la-charia-aura-lieu-samedi.html

Une cérémonie durant laquelle des fillettes de 8-9 ans prêtent serment qu'elles porteront le foulard jusqu'à la mort (Québec).

 






 

 

16:07 Publié dans Autres pays, Intolérance, Islamisation | Tags : enfants, france inter, coran | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | |

Commentaires

Ils vont bientôt diaboliser le calcul et l'écriture. Ils devront toujours compter sur les mécréants pour construire des avions et leur faire des pontages coronariens. Ce qui est consternant, c'est l'effacement de siècles de développement des sciences, des connaissances et de l'intellect pour aboutir à un retour volontaire et délibéré à l'âge des cavernes.

Tout simplement consternant. Mais on ne saurait faire boire un âne qui n'a pas soif, laissons-les s'abêtir et s'abrutir, finalement chacun est libre de faire ce qu'il veut de son cerveau.

Écrit par : arnica | 27/04/2015

"L’islam fermente grâce au décervelage des enfants"

Dans ce cas vous seriez une fanatique islamiste, hein ?

Écrit par : Zachrispan | 27/04/2015

"C’est pas bien de manger avec la cuillère, car le prophète Mahomet il mange avec la main, il a jamais mangé avec une cuillère. Et nous, comme on est musulmans, on doit suivre le chemin du prophète.»"

Il n'y a pas 36 façons de s'assurer qu'un enfant adopte pour modèle de vie un guerrier sanguinaire réputé avoir été adepte du vol, du viol, du kidnapping, de l'esclavagisme, de la pédophilie et de l'assassinat. Il faut soit lui en cacher les côtés sombres, et ainsi prendre le risque que l'enfant recule d'horreur lorsqu'il en prendra conscience, soit lui enseigner que ces crimes sont justifiés. C'est cette seconde option qui m'inquiète le plus.

Comment, en arrive-t-on à justifier ces crimes aux yeux d'un enfant, en particulier dans les pays occidentaux où ils sont tous passibles de prison? Leur dit-on que tout cela était considéré comme acceptable il y a 14 siècles ou pire, que les victimes du pseudo-prophète n'ont eu que ce qu'elles méritaient parce qu'elles ont refusé d'embrasser l'islam, ce qui leur aurait permis d'intégrer le seul groupe humains envers qui la commission de ces crimes est moralement répréhensible?

Un musulman qui grandit avec la certitude qu'il peut faire tout ce que l'islam n'interdit pas peut commettre bien des crimes, en particulier si on lui fourni un bouc-émissaire contre lequel tous les crimes sont permis. Comment se sentirait-il coupable de s'en prendre à ceux dont on lui a appris qu'ils sont la lie de l'humanité et qu'ils sont condamnés par son dieu à être enchaînés, battus, ébouillantés et brûlés pour l'éternité après leur mort?

Écrit par : Minona | 27/04/2015

@Madame Valette cet article dénonce de nombreux méfaits qui existent aussi au sein de certaines sectes religieuses
En vous lisant on peut remonter en 1950 pour voir combien au nom de la religion de nombreux enfants ont vécu un vrai calvaire
Les lesbiennes Pentecôtistes ,cette pseudo église en compte beaucoup sans doute prenaient -elle mari pour faire plaisir à la famille
Et sitôt le besoin de multiplication des semences terminé , elles rejetaient les mâles qu'ils soient père ou fils en les humiliant surtout en public quitte à les faire pleurer tandis que les fillettes dès 8-9ans devaient faire leurs armes dans la rue
Et heureusement encore aujourd'hui personne n'a su et ne saura jamais ce qu'elles ont fait ce qui en a conduit beaucoup à se suicider
Très belle fin de journée pour Vous Madame

Écrit par : loevejoie | 28/04/2015

Il faut reconnaître que tout en ce que cet article de Madame Vallette révèle n'est pas étranger à la foi chrétienne d'autrefois telle l'imitation du prophète Mahomet/celle de Jésus-Christ.
Promesses de châtiments divins.

Purgatoire pour les péchés véniels, enfer pour les autres, capitaux.

"Croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer"!

Combien faudra-t-il d'attentats afin qu'à la longue nos dirigeants se décident à "empoigner le taureau par les cornes"?!
Le mal à la racine: surarmer, police sur les dents, grandes oreilles, micros et autres, en aval... mais en amont?

Sur le soufisme, visage mystique de l'islam, il n'en demeure pas moins qu'il est fondé sur le coran

telle que pour nous la foi chrétienne sur la Bible où tout, à commencer par la lapidation ainsi que le statut des femmes, n'est point rose non plus.

Dire qu'il suffirait (éventuellement) d'un être tel Jésus (l'"imam caché" annoncé musulman) doué du charisme qu'il faudrait pour changer la donne par non une victoire immédiate mais un bouleversement tel qu'ensuite rien ne serait plus, ne pourrait plus, en pays d'islam, être "comme avant"!


De même, au point où nous en sommes, qu'éventuellement, par la même occasion... chez nous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/04/2015

Ceci est propre à toutes les religions, Mme Valette, et les enfants sont formatés et manipulés chez les chrétiens aussi....
Pour avoir été à l'école chez les soeurs (voilées) on nous en racontait, des bobards, sur les péchés, le ciel, le purgatoire et l'enfer...
Les enfants croient naturellement ce que disent leurs parents! Dans toutes les cultures....et l'Islam n'est pas la pire...

Écrit par : bb | 28/04/2015

En effet, il y a eu des abus dans les couvents, les écoles religieuses, des enfants de choeur se sont fait tripoter par des prêtres etc…. mais ce modèle n'est pas imposé à tous et à toutes et présenté comme La Vérité qu'il est interdit de critiquer sous peine de décapitation.

Le Prophète mangeait avec la main et n'utilisait pas de cuillière. Que faut-il penser de tous ces mauvais musulmans qui utilisent des couverts? Les femmes doivent se voiler parce que les femmes du prophète étaient voilées. Ne faudrait-il alors pas flageller, voire décapiter les musulmans qui ne mangent pas avec la main?

Quid des smartphones? Le Prophète n'avait pas de smartphone et ne circulait pas en voiture ni en avion. Si les musulmans étaient cohérents…..

Écrit par : Arnica | 28/04/2015

"En vous lisant on peut remonter en 1950 pour voir combien au nom de la religion de nombreux enfants ont vécu un vrai calvaire"

"Pour avoir été à l'école chez les soeurs (voilées) on nous en racontait, des bobards, sur les péchés, le ciel, le purgatoire et l'enfer..."

Vous parlez au passé Mesdames, Ce billet vous parle d'AUJOURD'HUI! C'est la différence!

Chez les soeurs joliment (voilées) (?) on nous apprenait l'amour du prochain et non la haine du prochain... des "mécréants" bons pour l'enfer. Le Paradis leur étant réservé avec 72 vierges pour les garçons!

"Les enfants croient naturellement ce que disent leurs parents!"

Les Occidentaux parlent d'études, de vacances, de fêtes de famille, bref, de la vie! Les parents travaillent! Ils ont assez d'emmerdes dans leur vie tout court pour en rajouter avec la religion. Les enfants sont bien plus autonomes et plus éclairés que ceux qu'on confine dans la religion dès leurs premiers pas.

Écrit par : Patoucha | 29/04/2015

Home jacking à Genève, ce que la presse ne dit pas, le Tunisien ayant menacé de son arme une famille et 2 employés de Collonge-Bellerive, qu'il était considéré comme très pratiquant lorsqu'il était en prison.

Écrit par : O.Dilonardo | 01/05/2015

"Home jacking à Genève, ce que la presse ne dit pas, le Tunisien ayant menacé de son arme...."

Aujourd'hui, il s'agit d'un algérien... et ces deux nationalités viennent nous donner des leçons sur le "fanatisme"... parce qu'on leur folie meurtrière:

Pourquoi l'islamophobie est une escroquerie

L’islamophobie est une escroquerie.Elle laisse croire en une montée de la haine envers les musulmans, alors que ce sont les chrétiens et les juifs qui sont détestés par l’islam radical. Cette fois, c’est une église du Val-de-Marne qui était la cible d’un étudiant en informatique, un algérien. Il y projetait un attentat et est présumé avoir assassiné une jeune femme. Ceux qui alertent sur une prétendue « hystérie » islamophobe participent, par leur cynisme, à la banalisation de la fureur qui se déchaîne contre les chrétiens et les juifs. Ces procureurs se rendent complices de cette violence, en ne la dénonçant pas. Les responsables politiques, eux, semblent avoir pris la mesure de l’imposture: ils évitent désormais d’employer ce mot creux d’islamophobie. (...)

Pourquoi l’islamophobie est une escroquerie added by RichardA on 24 avril 2015

Écrit par : Patoucha | 03/05/2015

Home jacking, plus besoin que la presse INFORME correctement, ce n'est pas dans nos habitudes ce genre de pratique, donc pas étonnant que cela soit un tunisien! Ce qui est plus grave c'est qu'il soit reconnu comme un pratiquant et laisser dans la nature!
Bravo, belle justice suisse, qui se la joue contre ses propres concitoyens!

Bien mme sommaruga et autres celsa amarelle, voire ada marra et consorts, continuez à dénigrer les Suisses et encenser les immigrants si malheureux et demandeurs d'aide que nous n'avons pas le droit de leurs refuser.

Écrit par : Corélande | 01/05/2015

Err: "parce qu'on dénonce leur folie meurtrière":

Écrit par : Patoucha | 03/05/2015

Les commentaires sont fermés.