01/05/2015

Allah chez le psy

Il existe diverses manières de mettre en évidence l’étrange intolérance du Coran et de son créateur présumé. MINONA, animatrice du remarquable blog brisonslemythe, en a imaginé une particulièrement originale, que je reproduis un brin raccourcie.


«Certes Dieu a 99 noms, cent moins un. Quiconque les énumère entrera dans le Paradis ; Il est le singulier qui aime qu’on énumère Ses noms un à un.» (Hadith rapporté par Boukhari).

Si un individu avait une personnalité semblable à celle que les textes fondateurs de l'islam prêtent à Allah, il se retrouverait rapidement en prison... ou serait dirigé vers le cabinet d'un psychiatre! Imaginons-le donc lors d'une séance avec l'un de ces spécialistes de la santé mentale.

- Bonjour. Vous permettez que je vous appelle Allah?
Bien sûr!  Vous pouvez aussi utiliser l'un des 98 autres noms qui figurent sur cette liste, par exemple "Le Tout-puissant", "Le Souverain" "L'Immense, l'Eminent", "L'Unique", (…)

- Merci, je vais me contenter d’Allah. Quelle est la raison qui vous amène à consulter?
Voilà. J'ai créé une religion que j'ai appelée "Islam", ou "Soumission" si vous préférez, basée sur le culte de ma personne et dont la doctrine est détaillée dans un livre que j'ai appelé "Coran" ou "récitation". J'exige que tous les êtres humains se soumettent corps et âme à ma religion. Cependant, bon nombre d'entre eux ne croient toujours pas en moi et, par conséquent, ne m'adorent pas. J'aimerais savoir pourquoi.

- Euh... je vois. Si vous permettez, j'aimerais vous poser quelques questions.
Allez-y, je suis "L'Omniscient"!

- Pouvez-vous me parler de votre enfance?
Je n'en ai pas eu. Bien qu'étant "L'Héritier", je suis également "Le Premier, dont l'existence n'a pas de début »…

- En quoi consiste exactement votre religion?
Elle a cinq piliers de base: croire en moi, me prier en direction de la Mecque -centre névralgique de ma religion-, pratiquer l'aumône, jeûner et accomplir un pèlerinage à la Mecque. J'ai aussi édicté un ensemble de règles couvrant tous les aspects de l'existence humaine, de la naissance à la mort. On en retrouve certaines dans le Coran, mais également dans le récit des actes et des paroles de mon dernier prophète. Je suis "Le Tuteur", "Le Déterminant". J'ai pensé à tout: la bonne façon de prier, de boire, de manger, de jeûner, de s'habiller, de voyager, de traiter les esclaves, (…) de se marier, de divorcer, etc. Les humains ne peuvent absolument rien me cacher, je suis "L'Audient, Celui qui entend toute chose", "Le Voyant, Celui qui voit toute chose" (…)

- Qu'offrez-vous à vos fidèles en échange de leur adoration?
Je leur offre mon amour, car je suis celui "Qui aime beaucoup". Ensuite, ma protection et ma bienveillance, car je suis "Le Protecteur", "La Sauvegarde" (…). La plus belle des récompenses que je leur offre est cependant le paradis!

- Qu'entendez-vous par "paradis"?
C'est un jardin luxuriant dans lequel mes fidèles habitent pour l’éternité dans le plus grand luxe, se vêtant de riches tissus, se parant de luxueux bijoux, mangeant les meilleurs aliments et buvant les meilleures boissons. J'en parle justement dans le Coran (2.25, 18.31, 47.15, 52.22, etc). J’offre aux hommes de jeunes vierges, belles et surtout séquestrées, que j'ai créées spécialement pour satisfaire leurs désirs sexuels (Coran 55.56, 55.72, 56.35, etc). Certaines mauvaises langues disent qu'il s'agit non de vierges, mais de raisins blancs, mais ce sont des islamophobes. Mes disciples méritent bien cette récompense; après tout, ils n'ont pas tous eu la chance lorsqu'ils vivaient encore, de posséder des esclaves sexuelles ou de violer la femme d'un ennemi. (…)

- Et aux femmes du paradis, qu'offrez-vous?
La chance de servir leur dernier mari pour l'éternité, comme elles le faisaient de leur vivant, à moins bien sûr que celui-ci n’aie pas mérité le paradis. Dans ce cas, je les marie à un homme pieux. Je trouve aussi des maris à toutes les célibataires.

- Les célibataires adultes, j’imagine?
Pas nécessairement. Dans mon livre, je mentionne les épouses qui n'ont pas encore atteint l'âge de la puberté (Coran, 65.4)… Ça va docteur? Vous êtes tout pâle.

- Euh ça va... Revenons à votre culte. Pourquoi avez-vous besoin de l'adoration de toute l'humanité?
Mais je n'ai besoins de rien! Je suis "Le Riche par excellence"! J'ai créé l'Univers tout entier, mais je peux facilement m'en passer (Coran 29.6)!

- Dans ce cas, pourquoi exiger une chose dont vous n'avez pas besoin?
Eh bien parce que je suis parfait, que ma religion est parfaite et que tout le monde doit la suivre, voilà tout! Je n'ai créé les êtres humains que pour qu'ils m'adorent (Coran 51.56), quoique je me passe facilement de ceux qui refusent de le faire (Coran 39.7) (...)

- J'avoue avoir du mal à vous suivre…
C'est normal, vous êtes un mécréant, ce qui signifie que j'ai placé un voile invisible sur vos yeux et vos oreilles pour que vous ne puissiez pas comprendre le Coran (2.7, 17.45, 17.46, etc). Je suis "Le Guide" mais en fait je ne guide que les bien-guidés (Coran 17.97 ).

- Voilà qui est fort étrange. En tant que "Tout puissant", vous pourriez forcer toute l'humanité à vous adorer ?
En effet, je pourrais facilement le faire, mais je préfère m'abstenir.

- Pour quelle raison?

Parce que j'ai déjà dit un jour: "J'emplirai l´Enfer de djinns et d´hommes réunis" (Coran 32.13), et qu'il faut bien que ma parole s'accomplisse si je ne veux pas avoir l'air d'un menteur. Je suis "Le Juste",  "Le Sage", de même que celui "Qui connaît les comptes de tous".

- Qu'est-ce que vous entendez par "enfer"?minona,allah chez le psy
C'est un lieu de souffrances éternelles qui attend après leur mort tous ceux qui ne croient pas en moi. Ce sont les pires pécheurs, vous comprenez (Coran 98.6).  Ils y sont enchaînés, battus à coups de massue, ébouillantés et brûlés!

- Brûlés?
Oui!  Et à chaque fois que leur peau a fini de brûler, je leur en fournis une autre (Coran 4.56).

- Ça ne vous semble pas un peu disons… excessif?
Pas du tout! Ils n'ont que ce qu'ils méritent! Ne suis-je pas "L'Equitable"? Qu'ont-ils à ne pas croire en moi (Coran 84.20)? Ça devrait leur venir spontanément, non?

- Mais si vous teniez tant à remplir l'enfer, pourquoi insister pour que toute l'humanité vous adore?

Parce que c'est comme ça!

- C'est curieux, je vois ici sur votre liste de noms, "Le Très-Miséricordieux", "L'Indulgent", "Le Doux, le Très Clément"…
Il n'y a rien là de curieux, je pardonne les péchés de tous ceux qui se repentent... tant qu'ils pratiquent ma religion.

- J'aurais dû y penser. Vous pardonnez vraiment tous les péchés?
Ah non! Il en est un que je ne pardonne jamais: l'association, c'est à dire le fait de m'associer une autre divinité (Coran 4.48 et 4.116). (…)

- J'imagine que vous envoyez en enfer ceux qui commettent ce péché?
Évidemment!

- En quoi l'association vous perturbe-t-elle?
Sachez que rien n'a le pouvoir de me perturber (…)  Je suis "Le fort", "Le robuste", "L'Inaccessible"! Si j'exige des humains qu'ils me reconnaissent comme l'unique divinité, c'est parce que je ne supporte pas la concurrence. Pourquoi accepterais-je qu'on m'associe à des divinités qui n'existent même pas? C'est moi "Le Vrai', (…) "Le Sublime", bref le "Détenteur de Majesté qui mérite d'être Exalté".

- Si j'ai bien compris, vous avec créé un univers dont vous pourriez vous passer. Vous ne supportez pas l'idée que des gens dont vous n'avez pas besoin ne vous adorent pas (…) Vous avez créé un lieu de tortures pour y envoyer tous ces gens après leur mort?
C'est exactement ça!

- Comment vous y êtes-vous pris jusqu'à présent pour que l'humanité vous adore?
En tant que "Le très Rassembleur", j'ai décidé il y a 14 siècles d'envoyer l'ange Gabriel apparaître en plein désert d'Arabie à un gardien de chèvres analphabète appelé Muhammad pour lui réciter le Coran -en arabe évidemment- afin qu'il l'apprenne par cœur, devienne mon prophète, et le récite à son tour. (…)

- On ne peut pas dire que vous vous soyez facilité la tâche. Si vous n'avez pas fait davantage d'efforts pour diffuser votre doctrine, il n'est guère surprenant que la majeure partie de l'humanité ne vous adore toujours pas.
C'est qu'à l'époque, la plupart des gens ne savaient ni lire ni écrire (..) et en plus, mon prophète est mort 23 ans à peine après que mon ange lui soit apparu pour la première fois! 

- C'est le genre de chose auxquelles un dieu omniscient aurait dû penser, non?
Eh bien je n'y ai pas pensé, après tout, personne n'est parf... ah vous avez failli m'avoir! Vous savez, Muhammad dans les premières années (...) a fait beaucoup de prosélytisme à la Mecque, dont la principale source de revenu à l'époque étaient les pèlerins des autres cultes. Il a été expulsé de la ville avec ses disciples pour cette raison. (…) Après quelques années passées à gagner à sa cause des milliers de disciples et à multiplier les razzias, il avait acquis suffisamment de richesses et de pouvoir pour imposer sa doctrine par la menace et la force.
J'ai d'ailleurs inventé une façon assez efficace d'obtenir des conversions de masse: il suffit de donner à un peuple le choix entre trois options: la conversion, le paiement d'un lourd impôt -la jyzia- ou la guerre. C'est fou comme la perspective de voir son peuple massacré et ses femmes et ses filles violées avant d'être réduites en esclavage avec leurs enfants rend les hommes coopératifs! C'est une méthode qui est toujours utilisée par l'État islamique, vous savez! (…) Quand Muhammad a pris le contrôle de la Mecque, il n'a même pas eu besoin de se battre, tout le monde était mort de peur!

- Je vois pourtant ici sur la liste de vos noms "La paix".
Ah mais je suis pour la paix, j’interdis d'ailleurs à mes fidèles de tuer d'autres fidèles. Je m'oppose également à toute guerre contre moi ou mes fidèles. Cependant, je crois que la guerre est tout à fait indiquée pour punir les peuples qui refusent de se convertir à ma religion ou encore pour venger l'expulsion de mes disciples (…) J'ai également à mon actif un déluge qui a noyé toute l'humanité à l'exception de la famille de Noé, mon prophète de l'époque…
Vous êtes sûr que ça va? Vous êtes tout pâle!

- Ne vous en faites pas pour moi... Alors comme ça il y a eu d'autres prophètes?
Oui, vous en connaissez même quelques-uns: Moïse, Abraham, Jésus...

- Mais pourquoi vos prophètes vivaient-ils tous dans la même partie du monde? Ne croyez-vous pas qu'il aurait été plus utile d’en nommer au moins un par pays?
Sachez que je suis "L'Utile"... et que je préfère ne pas répondre à cette question.

- Comme vous voulez. Revenons à ce déluge. Pourquoi l'avoir déclenché?
Pour punir l'humanité d'avoir refusé d'écouter Noé qui les exhortait à m'adorer.

- Ça vous arrive souvent ce genre de réaction?
Pas très souvent, mais (…) je ne suis aucunement à blâmer pour ce déluge, ce sont ceux qui refusaient de m'adorer qui sont responsables de leur sort. Je n'avais pas le choix. Après tout, je suis "Celui qui domine et contraint", (…) "Celui donne la mort", "Qui fait rentrer tout le monde dans le néant…" Allah n'a pas à se justifier.

- Ça vous arrive souvent de parler de vous à la troisième personne?
Très souvent, vous pouvez le constater en lisant le Coran.

- Bon, la séance est terminée. Nous approfondirons tout cela la prochaine fois.
Déjà? Eh bien merci pour cette séance, je suis "Le Très-Reconnaissant". (…)

Allah sort de la pièce. Le psychiatre verrouille la porte, pousse un soupir de soulagement et note dans le dossier d'Allah:

«Le patient présente une personnalité narcissique, égocentrique, misogyne et sociopathe. De plus, il semble souffrir d'un trouble dissociatif de la personnalité. Son sentiment d'insécurité chronique et sa grande dépendance affective le pousse à tenter d'acheter la loyauté des gens avec des promesses de biens matériels. Par contre, il semble assez indifférent à l'idée d'être aimé, il veut surtout être obéi. Pour cette raison, il cherche constamment à contrôler les gens. Il semble incapable de gérer la frustration et peut avoir des comportements très violents lorsqu'il n'obtient pas ce qu'il veut. Il semble éprouver un plaisir manifeste à faire souffrir ceux qui ne se soumettent pas à lui, et a tendance à blâmer ses victimes pour sa violence. Devrait être considéré comme extrêmement dangereux.»

 

18:01 Publié dans Intolérance | Tags : minona, allah chez le psy | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook | | |

Commentaires

On peut rappeler ici que l'Amérique chrétienne tue et impose son impérialisme au nom de Dieu Tout-Puissant; que la Russie orthodoxe de Poutine résiste au nom de Dieu Tout-Puissant; que Israël impose sa terre promise au nom de Yavé Tout-Puissant...

Il faudrait peut-être rendre Dieu impuissant. ça ira mieux après...

Écrit par : pachakmac | 01/05/2015

"que Israël impose sa terre promise au nom de Yavé Tout-Puissant..."

À qui Israël "impose"-t-il "sa terre promise" ?

pachakmac, auriez-vous hérité de la mauvaise foi par votre conversion à l'Islam?

Un peu d'histoire pour vous:

"Beaucoup d’Arabes qui vivent en Israël et aux environs, voudraient faire croire au monde qu’ils sont les descendantes des Cananéens et/ou des Philistins (pour l’instant, ils ne se sont toujours pas mis d’accord quant à leur origine)."

- le judaïsme a existé depuis plus de 5700 ans (...) le christianisme est vieux de 2000 ans, mais l’Islam n’a fait son apparition qu’au VIIe siècle… Il est alors juste de se poser la question: mais qui sont ces Palestiniens ?

- Si les Arabes ont commencé à se définir comme Palestiniens, c’est tout simplement, car ils n’ont absolument aucune identité par rapport à cet endroit. Ils sont originaires de la Jordanie, de l’Égypte, du Liban et autres, mais pas de cet endroit précis.

- On n’a pas besoin de faire beaucoup de recherches avant de constater que la lettre « P » n’existe pas dans l’alphabet arabe et encore moins le mot « Palestine ». Et que le nom « Palestine » a été créé par l’Empire romain. Les Romains ont donné ce nom au pays après l’avoir conquis, environ en 75 et donc au moins 600 ans avant la naissance de l’Islam. Le nom de Palestine s’est surtout généralisé après la défaite de Bar Kokhba en 132.

- Le mot « Palestine » est inspiré des philistins qui étaient un peuple qui existait dans la région à l’âge de fer (environ 1175 avant notre ère) et qui a envahi la Judée.

- « Avant 1967 il n’y avait aucun article de journaux ou autre qui parlait des Arabes comme “palestiniens”. Le conflit au Moyen-Orient était tout simplement connu sous le nom de “conflit israélo-arabe” et non comme “conflit israélo-palestinien”

- Avant la renaissance de l’État d’Israël, en 1948, le seul peuple qu’on appelait « palestinien » était le peuple juif. Pas le peuple arabe. Qui de plus est, les Arabes ne voulaient pas qu’on les appelle « Palestiniens », car ils ne voulaient être associés ni aux juifs ni à l’État britannique de la Palestine.

"Avant la fin des années soixante, le terme « palestinien » était utilisé par le monde entier pour définir les juifs. Pour tout le monde, tous les médias, tous les politiciens, Palestine était un autre mot pour désigner Israël,

Jusqu’en 1950, le journal Jerusalem Post s’appelait tout bonnement Palestine Post.

Le périodique pour l’Organisation Sioniste d’Amérique (Zionist Organization of America) s’appelait « New Palestine »

La banque israélienne Leumi s’appelait « Anglo-Palestine Bank ».

La compagnie d’électricité d’Israël s’appelait : Palestine Electric Company.

On trouvait « Palestine Foundation Fund » et « Palestine Symphony Orchestra ».

Toutes ces entreprises, toutes ces organisations étaient dirigées par des juifs.

Aux États-Unis, la Jeunesse Sioniste chantait « Palestine, my Palestine », « Palestine Scout Song » et « Palestine Spring Song ».

- Les Arabes savaient pertinemment que « palestinien » voulait dire « juif », tout simplement. C’est bien pour cette raison qu’ils ne voulaient pas qu’on les appelle comme ça.

- Puis tout d’un coup, après la guerre de 1967, les Arabes se sont dits Palestiniens.

- L’idée est venue des experts en relations publiques du KGB de l’ex Union Soviétique. Le plan et la campagne ont été préparés et orchestrés par l’Institut d’État des Études Orientales dont le leader était Ievgueni Primakov
Primakov était espion, parlait très bien l’arabe. Il avait travaillé dans différents pays arabes en se faisant passer pour un journaliste pour le journal soviétique Pravda.
Les médias du bloc soviétique ont donc commencé à pleurer les « pauvres palestiniens » et « les méchants juifs qui ont volé le pays de ces pauvres palestiniens ».

- L’idée des « pauvres palestiniens » fut rapidement reprise par les médias de gauche, surtout pendant la période des années 68, période propice à ce genre de propagande, et après trois ans de matraquage médiatique, l’égyptien Yasser Arafat fit un discours passionné dans les universités européennes et à l’ONU en expliquant comment lui, un « Palestinien d’origine » s’était vu voler son pays et être humilié par ces « khazar de juifs ».

- Le « peuple palestinien », venu de nulle part s’est petit à petit installé dans le vocabulaire et dans la compréhension européenne."

- "Donc aujourd’hui, nous avons des Arabes qui se définissent comme « Palestiniens » et qui pleurent, car « les juifs ont volé leur terre »."
- Soyons honnêtes : tout ceci a bien marché tout simplement, car cela allait contre les juifs.

- Si l’Union Soviétique et les Arabes avaient essayé d’expliquer au monde que les « Spaniards » avaient volé l’Andalousie aux indigènes. Tout le monde en aurait ri. Mais quand il s’agit des juifs…

- Ne nous leurrons pas. Les Européens (...) rapidement accepté cette histoire du « pauvre peuple palestinien éjecté par les juifs »

- Israël s’est lancé dans une campagne d’explication, mais n’avait pas les moyens de faire face à la machine de propagande arabo-soviétique bien épaulée par les médias de gauche et par la mentalité des années 68. Surtout qu’il leur fallait travailler dur pour développer ce nouveau pays tout en étant en guerre… Israël ne pouvait pas se faire entendre.

- Donc aujourd’hui, nous avons des Arabes qui se définissent comme « Palestiniens » et qui pleurent, car « les juifs ont volé leur terre ».
"Vous aussi, apprenez à vos amis à utiliser les mots justes : les juifs sont les Palestiniens, les Arabes sont les Arabes.": Ils viennent d’Egypte - Kemet est un autre mot pour désigner l’Égypte - de Syrie, d’Irak, d’Arabie Saoudite, et les “Jordaniens” viennent d’Arabie Saoudite - la Jordanie (20è siècle), a été créée par les Britanniques dans la Palestine mandataire ."

(1) THE ARABS IN THE HOLY LAND – NATIVES OR ALIENS? — by Dr. Harry Mandelbaum
Prior to 1967, no news headlines ever referred to Arabs as “palæstinians”. The Middle East conflict was known as the Arab-Israeli Conflict and not the “Palestinian”-Israeli conflict.

Écrit par : Patoucha | 03/05/2015

pachakmac, pas tout ce qui est fait au nom d'un dieu correspond réellement à la volonté dudit dieu...

Écrit par : Eulalia | 01/05/2015

@pachanmak: l'Amérique tue.... ? Pourriez-vous développer un peu? Si vous songez, par exemple, à la Guerre du Vietnam, elle n'a pas été lancée dans un esprit de prosélytisme chrétien, il me semble. Le but était de repousser les Communistes. Les juifs ne font pas de prosélytisme non plus, il est assez difficile même d'entrer dans la religion juive. La colonisation se fait pour d'autres motifs. Idem pour Poutine.

Si vous songez à la peine de mort, elle existe certes aux Etats-Unis (à ne pas confondre avec l'Amérique), mais on ne condamne pas les gens pour des motifs tels que le blasphème, contrairement aux pays musulmans.

Écrit par : Arnica | 01/05/2015

Jésus demande à son père-Dieu (du moins nous lisons ce qui est écrit): "Pourquoi m'as-tu abandonné?"
On ne sait si ce père-Dieu lui a répondu, au mieux, si oui, quoi?

Quand nous pensons aux robots nous redoutons qu'un jour ils l'emportent sur nous, sur l'homme.

Et si nous inversions: qu'est ce que l'éternité? pour plus tard ou sommes-nous "en" l'éternité de sorte que l'histoire d'Adam et d'Eve en fait de "péché originel" serait de l'avoir un jour en tant que robots emporté sur "Dieu"?!

Robots devenus "Dieu" (inventeur de la robotique, un Asimov en l'éternité)!

Robots par un expert en robotique "piqués" (le "serpent" de l'histoire d'Adam et d'Eve) qui leur aurait dit que si Dieu (le patron du labo) ne "veut pas que vous touchiez au "fruit" de la connaissance" (en ce laboratoire un processus aux robots hors d'accès, interdit "top secret")! c'est parce qu'il ne veut pas que vous deveniez comme lui, c'est-à dire que vous cessiez de n'être "que" des robots!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/05/2015

Bonjour Arnica, je voulais juste dire que Dieu reste à la tête de la Constitution de la majorité des nations du monde bien que nos démocraties occidentales soient laïques. Et ce Dieu qui nous protège est un Dieu Tout-Puissant dont les politiciens se servent pour mener leurs guerres conquérantes. Il faut rappeler que le Viet-Nam du Nord, communiste et sous influence soviétique athée, a fini par chasser les Américain du Viet-Nam du Sud après une guerre de 20 ans, un malheur immense pour les Vietnamiens, une catastrophe pour l'Amérique conservatrice qui a soudain été contestée par l'Amérique du Peace & Love de la fin des années 60 et début des années 70. Que retenir des années contestataires de l'Amérique? Que faire aujourd'hui avec les valeurs défendues par les religions? Si c'est pour repartir en guerres de religion, en tueries, en séparation des races et des couleurs, alors autant oublier Dieu. C'est cela que je voulais dire en écrivant: "il faut rendre Dieu impuissant et ça ira mieux après".

Écrit par : pachakmac | 02/05/2015

HaHaHa qui rit...

Minona et sa secrétaire Mireille sont devenues divinement STUPIDES.

Elles doivent souffrir du tourment pathologique de n'être que de vulgaires éphémères qui se brûlent à la Lumière d'Un Eternel qui observe leurs gesticulations angoissées avec beaucoup de pitié.

Elles ne peuvent pas être des déesses bien sûr et c'est certainement ce qui les remplies de mépris d'elles-mêmes sans qu'elles ne s'en rendent vraiment compte.

Pauvres d'elles les voilà frappées jusqu'à leur triste fin de perversité narcissique.
Elles peuvent être dangereuses contre les faibles d'esprit mais contre Allah elles ne pourront rien et elles le savent malgré leur grande ignorance.

Écrit par : Liberté chérie | 02/05/2015

Encore faudrait-il qu'il existât ...

"...contre Allah elles ne pourront rien..."

S'accrocher à l'existence d'un dieu, c'est manquer de confiance en soi.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 03/05/2015

Liberté chérie, insulter autrui vous rend-t-il plus sur de vous ?
C'est ainsi que vous imaginez gagner le respect des autres ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 03/05/2015

Sacré Victor-Liviu,

Je sais qui de vous ou de Dieu existe vraiment,ne perdez pas votre temps à respirer pour rien...
Entre l'Eternel et l''éphémère arrogant que vous êtes, je choisis le Premier tout étant peiné pour le 2ème.

Quand à la confiance, je n'ai pas besoin de vous pour savoir ce que je suis et rassurez vous ce n'est pas vos propos qui me feront douter.

pour ce qui est de l'insulte,ce n'est pas dans mes habitudes mais bien sûr vous et aux adeptes vous prenez pour insulte toute parole contraire à la votre et cela vous met hors de vous.

Je vous répète ne vous déplaise Dieu existe et Il ne vous impose pas d'y croire.
Sachez qu'en le niant vous le rendez plus présent,plus vivant et plus Sublime.

Il est la Paix pour ceux qui veulent la guerre,Il est l'Amour pour ceux qui veulent la haine,Il est la Connaissance pour ceux qui veulent l'ignorance...
Essayez de garder votre souffle lorsqu'Il vous demandera de le Lui rendre.

Réfléchissez à vos limites,peut-être comprendre été vous ce qui est vital et qui vous échappe.
Bien à vous en paix.

Écrit par : Liberté chérie | 03/05/2015

- "Pauvres d'elles les voilà frappées jusqu'à leur triste fin de perversité narcissique."

- Les termes de perversion morale ou de perversion narcissique sont parfois utilisés pour marquer cette distinction. Ils sont synonymes du terme perversion, dont la perversion sexuelle est une des formes possibles.

- Lorsque ce mécanisme tend à valoriser l'égo, l'image extérieure de soi, on parle parfois de perversion narcissique, bien que ce terme soit peu utilisé dans le cadre médical et psychanalytique : toute perversion est en effet intrinsèquement un trouble du narcissisme. (...)

-...."être que de vulgaires éphémères" - "éphémère arrogant que vous êtes"

-Qui est trivial, commun. S’emploie encore aujourd’hui mais le plus souvent devant le nom qu’il qualifie.

éphémère , adjectif
Sens 1 : Qui dure peu de temps.

éphémère , nom masculin
Sens 1: Insecte ne vivant qu'un ou deux jours.

Ephémère (par deux fois) Que vous utilisez comme nom et non comme adjectif! Donc vous traitez "Minona et sa secrétaire Mireille sont devenues divinement STUPIDES." non seulement de STUPIDES (sic) mais également d'insectes?!

Et vous osez dire qu'insulter n'est pas dans vos habitudes? Et que ce ne sont pas des insultes mais que "bien sûr vous et aux adeptes vous prenez pour insulte toute parole contraire à la votre..." ? Dans le foutage de gueule, on ne fait pas mieux!

Dommage que le ridicule ne tue pas, et là, il n'est pas "éphémère" mais perdure dans vos commentaires qui frisent le crétinisme.

Écrit par : Patoucha | 03/05/2015

Une erreur s'est glissée à la fin de mon commentaire, il faut lire:
...vous comprendrez peut-être mieux vos limites, ce qui serait vital pour vous malgré votre suffisance et qui vous échappe malheureusement...

Écrit par : Liberté chérie | 03/05/2015

"Minona et sa secrétaire Mireille sont devenues divinement stupides(...) Pauvres d'elles les voilà frappées jusqu'à leur triste fin de "perversité narcissique."
En lisant ces lignes, Liberté chérie, je suis plus que choquée, certes mais rien à voir avec la suite, à Victor-Liviu DUMITRESCU, "je sais qui de vous ou de Dieu(...) Réfléchissez à vos limites (...) malgré votre suffisance et qui vous échappe malheureusement..."!

Pince sans rire, Liberté chérie, "suffisance" à vous-même étrangère?

Savez-vous que la "perversité narcissique" est une maladie et que cette atteinte à ces deux personnes, leur santé mentale, pourrait vous valoir un formidable procès?

"Allah chez le psy", titre de cet article, en l'occurrence parfaitement adapté, tombant pil poil!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/05/2015

Oh non, pas "sacré", je n'ai rien de "divin".
Même après avoir passé une année à étudier le Coran (kittab), à la mosquée du Petit-Saconnex, je dois dire que je continue d'être étonné, pour le moins, de la certitude qu'ont les fervents croyants et surtout, l'absence d'interrogations au sujet de la religion ... "ultime".

Les pyramides d'Égypte, n'ont pas besoin de se justifier de leur présence, elles ...
Les "adorateurs" de dieu ont la haine des hommes et plus que leurs vies ne valent pas un clou, ils se font sauter avec une ceinture d'explosifs.
Au nom de la religion de Paix et d'Amour ...

En matière de limites, comprenez les vôtres.

En guise de fin, je vous laisse prendre connaissance de cet excellent article.

http://regardscroises.blog.tdg.ch/archive/2015/05/02/l-empathie-une-profession-de-foi-universelle-266868.html

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 03/05/2015

@Liberté Chérie

"Quand à la confiance, je n'ai pas besoin de vous pour savoir ce que je suis et rassurez vous ce n'est pas vos propos qui me feront douter."

Que voulez-vous, à force de nous répéter sans arrêt que notre attitude critique envers l'islam n'ébranle pas votre foi et renforcent vos convictions, vous finissez par nous faire douter... que vous ne doutez point! Cet acharnement désespéré n'est pas celui d'une personne sereine.

Vous êtes à l'image de votre dieu, si fragile malgré sa prétention de toute-puissance, qu'il ne peut supporter la simple idée qu'un être humain ne l'adore pas. Celui qui crée un dieu qui torture les gens pour l'éternité pour un motif aussi dérisoire, (et qui accorde le paradis à ceux qui les ont tués pour ce même motif), c'est que vous sentez au fond de vous-même que votre idéologie ne peut survivre que par la menace, la force ou la manipulation.

L'islam ne s'est pas répandu en inspirant aux gens la spiritualité, l'amour ou la paix mais plutôt en leur inspirant la peur, en excitant leur convoitise (paradis matérialiste) et en leur fournissant un bouc-émissaires (le mécréant) envers lequel toutes les violences sont permises.


"Bien à vous en paix."

Je ne pense pas que vous soyez en paix, ni avec les autres, ni avec vous-même. Votre âme semble tourmentée. Peut-être ressentez-vous de la frustration de ne pas avoir de preuve véritable de la validité des textes fondateurs de l'islam.

Un jour, qui sait, vous vous demanderez peut-être "Et si l'univers n'était pas réellement régit par un dieu cruel et dément?" Ce sera comme si un immense poids se retirait de vos épaules. Rien ne vous oblige à devenir totalement athée, moi-même, j'ai confiance en une vie après la mort. Vous pourriez toujours continuer de croire en un dieu, un dieu qui aime toute l'humanité, un dieu sans religion, un dieu qui s'intéresse moins aux apparences et qui fait ressortir de qu'il y a de meilleur en vous.

Écrit par : Minona | 03/05/2015

Soyez tranquille Minona...

Frustration,je ne connais pas mais la sérénité oui grâce à Dieu.

Je réponds à votre entêtement en vous disant que Dieu existe et qu'il ne vous impose pas que vous y croyez.

Est-il possible pour vous de respecter celles et ceux qui croient sans vous acharnez sur eux?

Combien d'individus comme vous depuis la nuit des temps ont nié son existence, ils ont disparu on entend plus parler d'eux et Dieu l'Un est toujours à la Une?

Rangez votre épée et entrez dans Sa Paix et Son Amour vous vous aimerez et vous aimerez vos semblables y compris les musulman(e)e.

Écrit par : Liberté chérie | 04/05/2015

L'Inde a toujours enseigné qu'il n'y a jamais "rien"!
Il y a toujours de l'énergie, disons A, et de l'énergie mais un peu condensée, disons B, Le contact entre elles rend B apte à matricier une "manifestation" (nous disons "création du monde"!

Ensuite, en tous ces univers, "plurivers", il y peut y avoir évolution comme involution
avec, pour ce que nous en savons, les trois réalités qui sont, pour nous, que nous ne faisons que passer, que tout changeant tout le temps, tout est relatif mais qu'en revanche nous dépendons étroitement les uns des autres.

En se référant au droit, direct, juste commentaire de Minona, un dieu sanguinaire, cruel, décidément, ne convient plus (au fur et à mesure que l'esprit de l'homme s'ouvre, s'élargit, s'éclaire...

Nous avons au fil des siècles connu, vécu et cultivé, appelé de nos voeux les objectifs visés par l'Islam ("Hors de l'Eglise, pas de salut!") mais il s'agit du passé.

Puisse l'Islam cheminer en avançant dans le temps: Droits de l'homme, de l'enfant, de l'animal. Ecologie, biodiversité. Amnesty International(dénonciations à la longue avec "mise à sac" des tortures). Fin de la peine capitale (à quand en tous les états aux Etats-Unis?).
Etc.

Nous ne pouvons pas, en Occident, ne pas reconnaître nos propres erreurs, progrès à réaliser sans réaliser également les efforts, les "revirements fondamentaux" que l'islam est appelée à vivre... avec Amour de l'autre comme de soi-même, de soi-même comme de l'autre.

Ne pas oublier, Liberté chérie, que par rapport à vous, Musulmans, Juifs comme Chrétiens sommes vos Anciens. Vos Pères et Mères dans la foi: "Dis-moi comment tu traites tes "vieux" et je te dirai qui tu es"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/05/2015

Dieu doit rire aux éclats à vous lire...
Continuez vos élucubrations quand à moi je continue à croire en Lu et i à vivre c'est plus sérieux...

Écrit par : Liberté chérie | 04/05/2015

Me sentant athée de plus en plus, je trouve excellent ce compte rendu de la visite chez le psychiatre.
Merci Mireille de nous avoir fait découvrir ce texte.
Jean-Luc

Écrit par : Jean-Luc | 04/05/2015

@Liberté Chérie

"Je réponds à votre entêtement en vous disant que Dieu existe et qu'il ne vous impose pas que vous y croyez."

Comment pouvez-vous affirmer cela puisque vous croyez en la véracité du Coran qui me condamne, à titre de mécréante, à me faire torturer en enfer pour l'éternité? Ne voyez-vous pas la contradiction?


"Est-il possible pour vous de respecter celles et ceux qui croient sans vous acharnez sur eux?"

Je ne m'acharne sur personne. Ce n'est pas moi qui condamnerais les musulmans à l'enfer, fusse pour une seule minute, uniquement parce qu'ils ne pensent pas comme moi. J'ai seulement écrit un texte humoristique dans lequel Allah consulte un psychiatre, en m'inspirant directement du Coran et de la Sunnah pour dresser son profil psychologique et en m'amusant à émailler le texte des 99 noms qui lui sont attribués.


"Combien d'individus comme vous depuis la nuit des temps ont nié son existence, ils ont disparu on entend plus parler d'eux et Dieu l'Un est toujours à la Une?"

C'est en votre dieu (de même qu'aux dieux des autres religions) que je ne crois pas. Je suis tout à fais ouverte à l'idée qu'une puissance supérieure ait engendré le Big Bang (après tout, il n'y a jamais d'effet sans cause) mais je ne ressens pas le besoin de lui vouer un culte dont elle n'a nul besoin.

Comment pourrai-je croire que des textes religieux, écrits par des êtres humains et modifiés par d'autres au gré des intérêts politiques du moment, ont une quelconque origine divine? Pourquoi une puissance à l'origine de l'univers utiliserait-elle quelque chose d'aussi faillible que la mémoire humaine ou aussi fragile que des bouts de papiers pour communiquer avec l'humanité (et encore, seulement au Moyen-Orient)? Pourquoi une telle puissance se soucierait-elle de ma façon de manger, de boire, de me laver, de m'habiller ou d'aller aux toilettes? Ce sont les humains (surtout ceux qui ont des phobies et des troubles obsessionnels compulsifs) qui se prennent la tête avec ce genre de détails insignifiants.

Muhammad, s'il a existé, n'était ni le premier ni le dernier gourou à avoir prétendu parler au nom d'un dieu (et ce sans aucune preuve) et à s'être créé une religion sur mesure pour servir ses intérêts. L'auteur du blog Le Taghout a écrit ceci sur le pseudo-prophète:

"En se présentant comme l'unique interprète du divin, il devient le seul à pouvoir imposer sa propre opinion, c'est à dire le seul à pouvoir s'exprimer tout court. Le Coran servira d'instrument à Mahomet pour imposer sa dictature. Le texte coranique sera ainsi rédigé au fur et à mesure des besoins du parrain de Medine, pour justifier les crimes commis par la secte naissante et ses associés ou ansar, pour satiriser ses ennemis, pour intimider les superstitieux, pour inciter au combat les fidèles ou pour organiser le partage du butin et des captives, en réservant bien sûr la part du lion au chef de guerre." (Le Coran Démasqué: Une lecture non-croyante du Coran)."

L'islam est désespérément humain, avec tout ce que cela implique d'imperfections et de contradictions.

Écrit par : Minona | 04/05/2015

Moi je trouve cet article grossier et ridicule....envoyez donc Yaveh chez le même psy, vous savez, Yaveh qui demande aussi aux femmes de couvrir leur chevelure (beaucoup de dames juives, dont Patoucha, portent des perruques, c'est leur façon d'obéir)qui demande que les nouveaux-nés soient circoncis,
qui demanda à Abraham de sacrifier son fils, qui ordonna de détruire les habitants de Canaan pour prendre leurs terres... etc....
et son bien-aimé David, qui demande dans se psaumes que les petits enfants de ses ennemis soient jetés contre les pierres....

Ce qui cloche, ce sont les religions.....celle-là aujourd'hui est aussi active que le furent les inquisiteurs....mais Calvin était un vrai taliban....rien à envier...

Écrit par : bb | 04/05/2015

Liberté chérie, entre deux éclats de rire prêtés à Dieu, en êtes-vous bien sûre, convaincue?! vous feriez pas mal d'orienter votre quête religieuse (en commençant par celle de la vérité) du côté des mystiques qui se rapprochent au mieux des scientifiques tels Vivekananda, Ramakrishna.

Le Dalaï Lama qui a rencontré tous les scientifiques imaginables de notre temps.
Matthieu Ricard, scientifique et moine bouddhiste.

Aurobindo, Krishnamurti (son ouvrage "Se libérer du connu", singulièrement)!

Avoir suivi une cure psychanalytique didactique extrêmement approfondie selon les Freud, Jung, Adler, Lacan, etc., (car toute vision, suivie qui plus est de nos jours, d'une "révélation", tel pour Mahomet, se doit d'être analysée (Jung, par exemple, faisant analyser ses rêves par Freud).

Lire des mystiques chrétiens contemporains, Maurice Zundel, par exemple, ouvert à l'islam.

Et vous apprendrez, Liberté chérie, que plus on avance, plus on "éprouve" plus on respecte l'autre sachant que son ressenti comme tous nos ressentis étant unique peut être celui qui nous oriente au mieux (sans perdre de vue que tout changeant tout le temps, tout, de notre vie, est relatif)!

Vous est-il arrivé de vous demander qui pourrait être Mahomet: aujourd'hui?
Intellectuel, étudiant (sans souvenir de son passé comme il est fréquent concernant la réincarnation).

Marié, père de famille.
En lui, sinon souvenirs, traces, goûts, penchants du passé.

La compassion, la certitude que science et religion digne de ce nom ne peuvent qu'être proche parente... ne pensez-vous pas que "ce" Mahomet en aucun cas n'accepterait fût-ce l'idée même de la charia sans parler du coran à lui attribué alors que l'on sait qu'il ne maîtrisait pas l'écriture ni la lecture ce qui signifie qu'il ne pouvait pas vérifier que ce qui s'écrivait sous sa dictée correspondait "toujours et en tout" (on sait que non, les rédacteurs du coran ne l'ont pas caché)! à ce qu'il disait de ce que lui dictait l'Ange Gabriel.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/05/2015

@bb

"...envoyez donc Yaveh chez le même psy"

Ce serait avec plaisir mais ça ne m'a pas semblé nécessaire puisque Allah s'inspire directement de lui. On retrouve d'ailleurs dans le Coran plusieurs récits de l'Ancien Testament, dont celui des génocides qu'il a perpétrés (déluge, destruction de Sodome et Gomorrhe, etc).

Par ailleurs, j'aimerais que l'on m'explique pourquoi il est impossible de critiquer l'islam sans se faire dire qu'on devrait également critiquer les autres religions (et encore, pas toutes les autres religions, uniquement le judaïsme et le christianisme). Aurait-on l'idée de reprocher à une personne qui critique une idéologie politique de ne pas critiquer toutes les autres? Les idéologies religieuses ne méritent aucun traitement de faveur.

Je n'ai pas publié de texte humoristique sur le jaïnisme, le shintoïsme ou le vaudou mais curieusement personne ne me le reproche. Est-ce parce que ce ne sont pas des religions que l'on associe à l'Occident? Les religions abrahamiques ne constituent pas un tout monolithique et je ne vois vraiment pas pourquoi je devrais me gêner de critiquer celle qui me semble la plus nocive.

Écrit par : Minona | 04/05/2015

@bb: justement, avez-vous envie de voir revenir les inquisiteurs et Calvin, mais en pire ? Eux aussi auraient dû aller consulter. Simplement, les psys n'existaient pas.

Écrit par : Laurence | 05/05/2015

On pourrait ajouter au dossier: « L’idée même que des êtres humains puissent être heureux sans lui, ou avec une autre divinité que lui, est insupportable au patient. Par ailleurs, il ne supporte pas la critique. Sa susceptibilité démesurée le pousse à réagir avec violence à tout ce qu’il ressent comme humiliant. Elle le conduit aussi à interpréter toute gentillesse à son égard comme de la faiblesse et comme une soumission à sa toute-puissance. »

Écrit par : Laurence | 05/05/2015

Si Dieu existe, Liberté chérie, pourquoi s'obstiner à croire en Mahomet ?
Pourquoi ne pas choisir le dernier des prophètes ?
Vous avez le choix entre L. Ron Hubbard et Claude Vorilhon.

En matière de religions, voire sectes, il y a le choix, non ?
Comment pouvez-vous considérer que l'Islam soit le bon choix pour vous ?
D'ailleurs, avez-vous vraiment choisi l'Islam par vous-même ?

Le culte du Soleil persiste, malgré toutes les oppositions, toutes les religions et toutes les opinions contraires.
Le Soleil continue de se lever tous les matins et cela vous ne pouvez pas le nier.

Que la lumière du Soleil éclaire votre journée.
Et si possible, pourquoi pas, vos idées.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05/05/2015

Les commentaires sont fermés.