12/06/2015

Lettre aux députés sur la prière musulmane qui rejette chrétiens et juifs

Après sa dénonciation pénale aux procureurs de tous les cantons suisses, Alain Jean-Mairet se tourne vers les députés afin de les alerter sur la prière récitée 17 fois par jour par les pratiquants musulmans, qui les appelle au nom d’Allah à se détourner des chrétiens et des juifs.


 L’activiste envoie à chaque parlementaire la lettre reproduite ci-dessous, accompagnée d’un exemplaire de « La Fatiha et la culture de la haine » de Sami Aldeeb. Les députés genevois en ont la primeur : le courrier leur a été expédié le 9 juin.

Pour l’heure, seul le procureur de Neuchâtel a pris la peine de répondre, les autres se sont contentés d’un simple accusé de réception. Qu’en sera-t-il du côté des élus ? A suivre…

Teneur de la lettre :

« À l’heure qu’il est, l’armée de l’État islamique est à deux jours de route de nos frontières, et des centaines de ses membres se dirigent vers l’Europe au sein d’un flot maintenant constant de réfugiés. Mais la religion musulmane pose problème au-delà de cette actualité. Je souhaite ici vous signaler un aspect peu connu de cette thématique, que je pense décisif pour la prévention de l’extrémisme, une activité qui va revêtir une importance croissante ces prochaines années.

Il s’agit de la prière musulmane.

Fatiha.jpgDans ce cadre, les musulmans pratiquants, en récitant la partie obligatoire de leur prière, se rappellent 17 fois par jour au moins que les juifs méritent la colère de Dieu et que les chrétiens sont égarés. Certes, cette signification ne ressort pas directement du texte même de la prière. Mais elle devient évidente à quiconque connaît le contenu du Coran ou les hadiths de Mahomet. Pour en acquérir la certitude, vous pouvez consulter le livret ci-joint (La Fatiha et la culture de la haine, Sami Aldeeb) qui rassemble toutes les exégèses coraniques disponibles sur ce point. Sachez aussi que ces exégèses font partie de la formation de tous les imams.

Imaginez un instant que vous vivez dans un cadre musulman. Tous vos voisins ou presque sont pratiquants. Vous savez que lors de leurs prières, au moins 17 fois par jour, et bien davantage pendant le Ramadan, ils se rappellent que vous, vos enfants, vos parents, vos proches, êtes des égarés, ou pire, des êtres qui méritent la colère de Dieu.

Cette prière, de toute évidence, a pour effet de compromettre les rapports de bon voisinage en jetant le discrédit sur les fidèles des religions juive et chrétienne, et tous les non-musulmans au sens large. On peut l’assimiler, à mon avis, à une incitation à discriminer et haïr les juifs et les chrétiens en raison de leur appartenance à leur religion. J’ai donc signalé la chose au procureur général du canton de Genève, par dénonciation du 9 avril dernier à l’encontre des mosquées et organisations musulmanes du canton. Le Ministère public a décidé de ne pas entrer en matière le 12 du même mois (copies ci-jointes).

C’est pourquoi je m’adresse à vous, en votre qualité de membre du législatif pouvant influer sur le statut des communautés religieuses dans votre canton. Dans l’esprit des recommandations du chapitre 6 de l’ouvrage de Sami Aldeeb ci-joint, je souhaite vous prier de donner à cette problématique l’écho qu’elle mérite. Car si le rejet du procureur est bien compréhensible, et si une interdiction du culte musulman peut sembler rédhibitoire, le problème demeure, s’aggrave de jour en jour, et un débat sérieux et serein ne sera sans doute très bientôt plus envisageable.

Pour information, j’ai déposé la dénonciation en question auprès des procureurs généraux de 20 cantons. J’ai également signalé mes préoccupations le 16 avril dernier à chacun des membres de la Commission fédérale contre le racisme – je reste sans réponse à ce jour. Si vous avez des suggestions ou des recommandations à me faire, croyez que j’y consacrerai ma meilleure attention.

Dans l’espoir de trouver en vous un esprit réceptif à ce thème délicat, mais crucial et d’une certaine urgence, je vous prie d’agréer, Madame (Monsieur), l’expression de mes sincères salutations.

Alain Jean-Mairet

Ann. ment.

 

 

18:28 Publié dans Histoire, Intolérance, Politique, Suisse | Tags : fatiha, jean-mairet | Lien permanent | Commentaires (71) | |  Facebook | | |

Commentaires

"Qu’en sera-t-il du côté des élus ?"

Ils pensent à leurs vacances.....

Écrit par : Patoucha | 13/06/2015

Au fait, où en est la dénonciation pénale au Procureur général de Genève du 9 avril? Merci de nous tenir au courant du suivi.

Écrit par : Patoucha | 13/06/2015

Aucun espoir: toutes les religions sont racistes (au sens donné à ce mot aujourd'hui), car exclusives des "autres", et l'Islam l'est particulièrement, car il exclut même les femmes musulmanes.

Écrit par : Mère-Grand | 13/06/2015

@Patoucha
La réponse du Ministère public du canton de Genève: http://precaution.ch/fatiha/ch/GE_ONEM_12.4.15.pdf

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 13/06/2015

Ben... Je suis estomaquée par la réponse! Que faut-il de plus? Sans doute eut-il fallu faire une compilation des billets de H. Ramadan.....? Pour moi c'est un aveu de faiblesse de la loi qui ne répond plus à ces temps.

Nous devrions nous cotiser pour le recours si vous le faites AJ-Mairet. Pourquoi cette ordonnance ne porte-t-elle pas la signature du Procureur général?

Écrit par : Patoucha | 14/06/2015

@Patoucha

Le délai de recours est passé et je n'ai pas l'intention de creuser la procédure, juste de répandre l'information là où elle peut servir. D'autre part, une action en justice trop pointue susciterait des réactions désagréables dans le public (jusqu'à l'émeute si la presse s'en mêle).

Pour être à la fois efficaces et sûres, de telles actions en justice devraient être multiples, menées simultanément dans une dizaine de cantons au moins. Je n'en ai pas les moyens. Et la jurisprudence de l'article anti-raciste ne laisse que trop peu de chances de succès.

Ma prochaine série, dans quelques mois, sur le financement du terrorisme musulman, rendu obligatoire par le coran, offrira de meilleures conditions-cadres pour de telles actions. Rendez-vous à ce moment-là.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 15/06/2015

Merci Mère-Grand de le rappeler....
Quid des "païens", Mireille?
Vous pensez être meilleure qu'eux, ils pensent être meilleurs que vous....
Il faut s'en tenir à la loi commune; c'est la seule manière de vivre ensemble. Combien de fois par jour certaines personnes fustigent-elles les étrangers, les bigots, les personnes foulardées?
Votre démarche est identique à la leur! Elle n'amène aucunement à des relations pacifiées entre les peuples!

Écrit par : vieuxschnock | 14/06/2015

Oui toutes les religions sont racistes, certains voudraient nous faire croire qu'elles sont à l'origine du monde. C'est un mensonge.

Avec les royautés et les financiers elles tirent les ficelles des différents pouvoirs grâce à la collaboration des politiciens de gauche ou de droite.

Elles ont la puissance, indirectement le pouvoir, elles sont inattaquables. Avec les prêtres et les moines de ces époques lointaines, elles se sont accaparées de notre conscient, notre inconscient pour y loger une ou plusieurs divinités. Comme les royautés depuis les Sumer et les Pharaons, les croyances et les rituels sont leur bouclier pour dominer, guerroyer et se gaver. Le paradis et l'enfer sont une idiotie parmi d'autres pour contenir les peuples.

On peut saluer le travail de Alain Jean-Mairet, celui-ci met en lumière cette tromperie des uns et des autres.
Il faudrait cloner AJM afin que ces actions se fassent dans tous les pays ou les dirigeants collaborent avec le concept mortifère. Pas sûr qu'il soit d'accord...... *L*

En attendant; les partis politiques doivent s'emparer de son travail et de celui de Sami Aldeeb et de Mireille Vallette, c'est la seule façon d'enrayer l'avancée du monstre qui avalera vos enfants et petits-enfants, comme il a avalé les chrétiens d'Orient et ce, malgré leur parcours spirituel sans fond et sans fondements.

C'est aussi une preuve, (s'il en fallait d'autres) de l'inexistence du dieu, son enfer et son paradis et du yésous. Quant à l »islam c’est un mauvais copié/collé ultra dangereux.

Écrit par : Pierre NOËL | 14/06/2015

Exactement Mère-Grand, que les écrits religieux des temps passés soient remis au goût du jour certes, j'ajoute, dans l'objectif du 4.0 pour les initiés.

Cela dit, comme l'a indiqué Sami Aldeeb dans une vidéo, l'islam a la particularité que tout est révélation en conséquence, rien du coran ne peut être modifié. Lorsque les islamistes frères musulmans sont très minoritaires, ça reste sous le tapis; lorsqu'ils atteignent 1 % de la population, ça commence à bouger. Ensuite, plus ils sont nombreux, plus ils ressortent leur concept avec vigueur et férocité.

J'ajoute également ce qui est écrit par les véritables historiens dans certaines encyclopédies, par exemple -LAROUSSE 1999: "ils se fondent dans la foule etc."

Actuellement, ils s'infiltrent, constituent des clans ou des communautés avec des juristes, soudoient des politiciens, (la presse s'en est emparée 10 000€ + un livre ?) font valoir leurs droits de victimes de je ne sais quoi. Enfin, même minoritaires avec des têtes brûlées et des fous de dieu styles djihadistes et leurs savants de misère, ils imposent la charia, le bel islam.

La minorité a toujours gouverné la majorité, il suffit de mentir ou d'y aller par l'épée, ça aussi c'est un concept bien connu.

C'est le même concept mis en place partout ou les non musulmans ou, des musulmans bons comme le pain ont laissé faire.
.../...

Sami Aldeeb l'explique mieux que moi:

" Un autre problème contribue à la confusion. Les normes islamiques peuvent être suspendues pendant des longues périodes, sans jamais disparaître. Tout dépend des forces en présence. C’est ainsi que l’esclavage et le rapt des femmes, qu’on pensait disparus à tout jamais, ont été réhabilités par l’Etat islamique, que ce soit en Syrie, en Irak ou en Afrique, avec le groupe Boko Haram. De même les sanctions comme la lapidation, la crucifixion, l’amputation de la main du voleur, la flagellation, la mise à mort de l’apostat, normes auxquelles de nombreux pays musulmans ont renoncé, mais qui sont de nouveau réhabilitées, toujours sur la base du Coran et des récits de Mahomet. On constate le même phénomène avec la destruction des statues de Bouddha en Afghanistan et des statues assyriennes en Irak. L’Etat islamique et Boko Haram n’ont rien inventé, et ne font que se conformer aux normes islamiques, normes qui figurent dans tous les ouvrages de droit musulman classique (y compris l’ouvrage d’Ibn-Rushd, le fameux Averroès que les Occidentaux considèrent comme un philosophe éclairé). Ces normes sont enseignées – encore aujourd’hui – dans les écoles et universités islamiques comme celles qui dépendent d’Al-Azhar en Egypte.

Les journalistes, les politiciens et les professeurs d’universités en Occident ferment totalement les yeux sur ces informations et répètent mensongèrement ou stupidement que ce que fait l’Etat islamique n’a rien à voir avec l’islam. Martine Brunschwig Graf, Présidente de la Commission fédérale contre le racisme, va jusqu’à dire : « J’ai lu le Coran avec des commentaires. Je n’ai pas vu le rejet des autres religions ». Est-ce par ignorance ? "

(Mireille Vallette en a également fait état ici sur son blog)

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/05/05/sami-aldeeb-le-coran-un-livre-de-paix/

Écrit par : Pierre NOËL | 17/06/2015

Quand ces prières seront prononcées dans des églises chrétiennes mises à dispositions des musulmans nous aurons entérinés notre suicide en tant que civilisation.
A moins que, chose tout à fait invraisemblable étant donné la lâcheté d'une partie de nos autorités tant religieuses que politiques, la modification de ces prières soient exigées en contre-partie de notre propre générosité.

Écrit par : Mère-Grand | 15/06/2015

Johann,

Permettez-moi de vous dire qu'un commentaire de votre part aurait été le bienvenu?

On peut ne pas être d'accord, il n'empêche que....

Je suis allé sur le lien Wordpress.

Rut Elkrief parle de l'islam de France ! Hors il y a des islams mais un seul coran celui de Médine abrogeant celui de la Mecque d'après mes références de lectures.

On peut constater à quel point l'ignorance, la peur, la gangue des croyances, les mensonges religieux de toutes religions, l'hypocrisie, la corruption etc, empêchent les citoyens de s'informer, de comprendre la réalité.

La greffe des croyances fait également beaucoup de dégâts au même titre que les idéologies gauchistes et droitistes.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/06/20/la-pasionaria-de-lanti-islam-passe-a-laction/

.../...

--Pour qui veut bien s'informer: http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/06/19/france-surveillance-des-filieres-et-des-individus-djihadistes/

(Document officiel un peu long mais très utile, c'est un extrait)

Voici les experts sur lesquels le gouvernement s’appuie !! Là, je ne rêve plus, il y a des coups de pieds au cul qui se perdent, voir plus…..

.../...

1. Une vision dévoyée de l’islam

"Pour M. Mohamed Zaïdouni, président du conseil régional du culte musulman de Bretagne, un élément-clef permettant d’expliquer la radicalisation d’un individu tient à son ignorance ou à sa connaissance insuffisante de la religion. « La plupart de ceux qui tombent dans la radicalisation ne connaissent pas leur religion ou la connaissent mal par manque d’outils linguistiques et théologiques. L’ignorance est un terreau fertile pour la culture du fanatisme, elle prédispose à l’endoctrinement et à la radicalisation. Les terroristes qui passent à l’acte ne sont pas solidement enracinés dans leur religion et n’ont reçu qu’une éducation spirituelle superficielle. Ayant connu la délinquance, le banditisme ou la prison, souvent en situation d’échec scolaire ou social, ils sont en quête d’une forme de reconnaissance et rattachent pour cela leurs actes à une religion, voire à un simple slogan dont ils ignorent la signification profonde ».

Cette opinion rejoint celle de M. Fahrad Khosrokhavar pour qui « les jeunes dont il est question viennent souvent de familles profondément désislamisées ou qui n’ont pas véritablement de culture religieuse ». Ainsi, il apparaît bien que le djihadisme ne s’inscrit pas dans la continuité de la culture familiale concernant l’islam, mais est en rupture consommée avec elle. Certains manifestent même un mépris à peine dissimulé à l’égard de la religiosité de leurs parents, laquelle, selon ce même chercheur, relèverait plus de l’orthopraxie – c’est-à-dire d’une sorte de ritualisme – que de l’orthodoxie. « En définitive, ils sont d’autant plus à l’aise pour réinventer l’islam qu’ils n’ont pas de bagage intellectuel, culturel ou religieux » et leur vérité paraît relever pour eux d’une évidence aveuglante.

Selon M. Raphaël Liogier, professeur des universités, directeur de l’observatoire du religieux à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, le profil des nouveaux djihadistes – que l’on retrouve chez les frères Kouachi comme chez Mohammed Merah – laisse apparaître l’absence de toute idéologie cohérente, d’endoctrinement théologique ou de maîtrise de l’arabe classique.

Plusieurs notions religieuses sont d’ailleurs détournées par les djihadistes.

Les islamistes radicaux font du combat contre les « mécréants », c’est-à-dire principalement les juifs et les chrétiens, mais aussi contre les apostats, le principe de base de leur islam. Ils cherchent à imposer la violence comme une obligation, une preuve de foi qui serait la seule façon de combattre les valeurs païennes qui gouvernent le monde. Pour cela, ils détournent le concept de djihad qui signifie à l’origine « l’effort du croyant » dans sa recherche de Dieu. Or ce djihad spirituel est d’abord un engagement envers soi-même. Selon M. Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman, le mot arabe jihad renvoie à l’effort : jahada, c’est faire effort. « Celui-ci a une connotation quasi mystique : c’est un effort sur soi-même pour se corriger, se purifier, pour être un bon musulman, quelqu’un qui se remet en question et essaie d’être à la hauteur de ce que Dieu attend de lui ». Certains spécialistes rappellent que ce n’est que sous des conditions très strictes qu’il peut devenir un djihad armé établi par l’autorité de l’État, et non par des individus, uniquement en cas de légitime défense.

Comme le rappelle Mme Dounia Bouzar, anthropologue du fait religieux, directrice générale du Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’Islam (16), toutes les religions monothéistes évoquent dans leur récit une fin du monde. Dans l’islam, elle se réalisera sur la « terre du Sham » qui correspond à une vaste région qui englobe la Syrie, le Liban, la Jordanie, la Palestine ainsi qu’une partie de l’Irak et de la Turquie. Le massacre d’une partie du peuple syrien par le président Bachar el-Assad a constitué, aux yeux des radicaux, l’un des signes de l’imminence de la fin des temps : selon eux, la Syrie sera l’actuel théâtre de la prophétie apocalyptique mondiale annoncée par les textes saints et c’est donc là que se produirait la « troisième guerre mondiale » conduisant à la fin du monde ; le Mahdi, descendant du prophète apparaissant à la fin des temps pour sauver le monde, émergera des légions djihadistes actuellement au combat ; seuls accèderont au paradis les « Véridiques » ayant combattu au sein de l’armée du Mahdi, les autres étant voués à l’enfer, et chaque martyr pourra emmener avec lui 70 personnes au paradis. C’est cette vision qui incite les jeunes en voie de radicalisation à gagner le Sham et délégitime tout individu qui reste en Occident.

Enfin, la notion d’« hijra » peut se traduire par la « fuite », l’« exil » ou l’« émigration » et évoque le départ contraint du Prophète, persécuté, de la Mecque vers Médine en l’an 622. S’ouvre alors une ère nouvelle, l’Hégire, qui marque le début du calendrier islamique et correspond à une période où les musulmans cessent de fuir, affrontent leurs ennemis et se lancent dans des conquêtes territoriales. Les islamistes radicaux actuels auraient, selon Mme Dounia Bouzar, déformé le sens de ce concept pour convaincre les jeunes qu’ils vivent les mêmes persécutions que le prophète (interdiction du foulard, stigmatisation dans les médias, discriminations à l’embauche…) et les inciter à vivre en Syrie ; l’Occident est une terre à fuir et tout musulman restant ailleurs que sur la terre du Sham est illégitime car appartenant aux ennemis de l’islam.

Il est d’ailleurs révélateur de constater que certains djihadistes ayant rejoint la Syrie ne sont pas partis pour combattre sur la ligne de front, mais pour ouvrir des commerces ou des restaurants à Racca ou occuper des fonctions administratives ou judiciaires – un juge islamique de Daech serait ainsi de nationalité française.

Interrogés sur ce point, les services du ministère de l’intérieur reconnaissent qu’« il conviendrait en effet de distinguer les individus partant dans la zone syro-irakienne pour combattre ou apporter leur soutien aux combattants – les « djihadistes« – de ceux et celles souhaitant simplement faire leur hijra, c’est à dire vivre dans un milieu purement islamique. Cependant cette distinction n’est pas aisée à opérer, cette distinction n’étant pas forcément connue, perceptible ni toujours claire dans l’esprit des « partants« . »

-- La paresse des gens et des politiciens est très grave, très dangereuse.

Écrit par : Pierre NOËL | 21/06/2015

Petite question en passant:
Quelle est la place dans pour des non-juifs dans le talmud et non-chrétiens dans la bible?
J'ai ma petite idée, mais à priori cela ne dérange personne ici.

Écrit par : OMAR | 22/06/2015

OMAR,

A ma connaissance, pour accéder aux temps messianiques, les juifs doivent respecter quelques centaines de règles et les non-juifs un nombre plus restreint, connu sous le nom de lois de Noé.

Moyennant ceci, tous les Hommes (Mensch) auront accès au salut.

Il est d'ailleurs intéressant que les lois chrétiennes répondent aux lois de Noé; ce qui ouvre un potentiel de fraternité et de compréhension majeur, ...pour autant que l'on fasse fi de vieux préjugés qui les opposent.

Mais dites-nous, Omar, qu'en est-il du côté de l'Islam ? Quelle place pour les non-musulmans ? D'après ce que je vois au moyen-orient, c'est n'est pas vraiment la fraternité...

Écrit par : archi-bald | 22/06/2015

EVOLUTION Omar, vous savez ce qu'est l'EVOLUTION?

Les Juifs ne traînent pas derrière eux, à chaque pas, le Talmud et la Bible, contrairement à vous qui ne vivez, depuis 14 siècles, que pour et par la haine fanatique du Coran pour nous les "mécréants". C'est ce qui nous différencie.

Une lecture que je vous conseille:

Psychology: Why Islam creates monsters “ by Nicolai Sennels”

Pour la traduction: © Rosaly pour Dreuz.info.

Cerise sur le gâteau du Coran:

Le Soleil tourne autour de la Terre

"N'oubliez pas mes frères et soeurs que le Coran est la Parole d'Allah s'appliquant à toutes les époques et qu'ainsi ce Livre apporte son lot de découvertes à chaque époque. Il se peut que dans plusieurs années nous découvrions un phénomèbe scientifique déja présent dans le Coran mais qui nous échappe aujourd'hui. Le Sheikh s'est trompé sur le sujet même si ce qui ressort principalement de ses propos est que le soleil est en mouvement et cela est vrai comme nous l'avons montré. En effet, le soleil tourne sur lui-même mais aussi autour du centre de la voie lactée à une vitesse estimée à 250 kilomètres par seconde. Mais je pense tout de même qu'il n'est pas bon de diffuser ce genre de texte car cela peut-être utilisé par les mécréants pour s'en prendre à l'Islam. Même si, bien évidemment, plusieurs savants et scientifiques en astronomie ont depuis bien éclairci tous ces points.

Et Allah demeure le Plus Savant."

http://www.ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?t=2180

Écrit par : Patoucha | 22/06/2015

Sans vouloir vous contrarier, Archibald, en tant que Chrétien, je ne peux que rejeter le Noachisme, issu du Talmud, qui considère selon ses lois, que la Christianimse n'est pas une religion monothéiste en raison de la Trinité, et en conséquence de quoi, exécre quasiment plus les Chrétiens, que les Musulmans. Sans omettre que le Messiah, est pour tout Chrétien qui se respecte, la venue de l'Antichrist. Et sa venue doit obligatoirement passé par une transition apocalyptique. Quel bel avenir. Donc parler de civilisation judéo-chrétienne, n'est pas le terme qui conviendrait. Celto-grecquo-romano-chrétienne serait plus aproprié pour les chrétiens catholiques.

Il est impossible pour moi de me reconnaître dans l'Islam ou le Judaïsme. Et comme le Concile Vatican 2 est en train de mourir sous les coups de boutoir des héritiers de 1789, me restera encore la voie Orthodoxe.

Je peux toujours me tromper sur d'autres points, mais celui-ci me paraissait particulièrement important à souligner.

Écrit par : Pascal Legendre | 22/06/2015

@archi-bald

Les commandements :

d'établir des tribunaux ;
de l'interdiction de blasphémer ;
de l'interdiction de l'idolâtrie ;
de l'interdiction des unions illicites ;
de l'interdiction de l'assassinat ;
de l'interdiction du vol ;
de l'interdiction de manger la chair arrachée à un animal vivant.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_noahides

Quelqu'un pourrait-il me faire une condamnation svp? Un blog boulevard du judaïsme?

Ma question est la suivante:
Quel place Dieu réserve dans l'autre monde à ceux qui ne croivent pas en lui ou ne suivent pas ses lois (dans le judaïsme et christianisme)?
Et pourquoi personne ici ne le condamne?

Écrit par : OMAR | 22/06/2015

Bonjour Omar

Les mots "mort", "enfer" et "non résurrection" sont-ils ceux que vous aimeriez lire ici ?

Écrit par : absolom | 22/06/2015

Peut-être que les gens sont plutôt heureux que ce soit les tribunaux qui tranchent plutôt que les puissants (puissants de leur pouvoir ou de leur kalashnikov).

Peut-être que les gens sont plutôt heureux de la paix confessionnelle.

Peut-être que les gens sont plutôt heureux qu'il soit interdit de de violer femmes et enfants, etc.

Peut-être que les gens sont plutôt heureux que l'on égorge pas ici.

Peut-être que les gens sont plutôt heureux que vol et pillage soit interdits.

Peut-être que les gens sont plutôt heureux que l'animal soit (un peu) protégé.

Écrit par : archi-bald | 22/06/2015

@absolom et archibald
Vous répondez pas à la question, mais merci quand-même.

Écrit par : OMAR | 22/06/2015

Omar

Si je ne vous ai pas compris, je m'en excuse. Mais vous posez notemment cette question:

"Quel place Dieu réserve dans l'autre monde à ceux qui ne croivent pas en lui ou ne suivent pas ses lois (dans le judaïsme et christianisme)?"

Concernant le judaïsme je ne sais pas ne le connaissant pas assez, mais pour le christianisme, la réponse est comme ci-dessus:

Mort, enfer et non résurrection.

En d'autres termes, pas de paradis, pas de vie éternelle. Pas de place auprès de Dieu...

Vous posez une autre question:

"Et pourquoi personne ici ne le condamne?"

Je ne peux vous répondre car je ne sais pas exactement à qui vous pensez en disant "le condamne"...

Qui est "le" ?

Écrit par : absolom | 22/06/2015

"Vous répondez pas à la question, mais merci quand-même."

Et vous OMAR, avez-vous répondu à la réponse que je vous ai faite? Mais c'est que vous avez un de ces culots incroyable!

Écrit par : Patoucha | 23/06/2015

@patoucha
vous remarquerez que mon commentaire était destiné à Archibald et Absolom.
De plus j'ai cru que votre question tenait plus de l'ironie que de la question.
Mais si vous voulez une réponse, en voici une: oui, je sais ce qu'est l'évolution.

Écrit par : omar | 23/06/2015

@absolom
C est exactement où je voulais en venir. Le châtiment et la place des non-catholique n est pas mieux dans la bible que dans le Coran. Et tout le monde trouve cela normal sur ce blog. D un côté on est sur le boulevard de l'islamisme pas du catholicisme.
Mais on pourrait penser un peu plus loin et se dire que lorsque un catholique fait sa prière et dit "que ton règne vienne" il espère que dieu impose sa loi et punit les mécréants comme il se doit, enfer et damnation.
Et personne ne condamne cela.

Écrit par : Omar | 23/06/2015

@ Omar

Trouvez-nous donc plusieurs dizaines d'ouvrages majeurs de savants reconnus, de toutes tendances et de toutes époques, faisant partie de l'enseignement standard actuel de tous les prêtres chrétiens, et qui prônent cette interprétation.

Pour l'islam, ces ouvrages existent. Ils couvrent plus de mille ans d'exégèse, sont signés par les plus grands noms de l'islam sunnite et chiite, et sont disponibles gratuitement en ligne, entièrement indexés, notamment sur le site d'un institut patronné par le très moderne et modéré roi de Jordanie.

Les voici: http://sami-aldeeb.com/tafsirs/Fatiha_amazon_fr.pdf

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 24/06/2015

"Et pourquoi personne ici ne le condamne?"
J'ai écrit pas loin d'une dizaine de fois dans divers blogs que la presque totalité des "grandes" religions sont racistes au sens récent de ce mot, par le simple fait qu'elles excluent du paradis (ou de toute autre forme de survivance après la mort, vue généralement comme l'accès à une vie plus authentique et plus heureuse) ceux qui ne se joignent ou ne se soumettent pas à elles.
Je fais référence aux religions dont vous faites mention. Le fait que quelques milliers d'autres ne sont pas reconnues ou sont méprisées par ces mêmes religions, dont l'Islam, pour diverses raisons (polythéistes, panthéistes, animistes, etc.) ne fait qu'illustrer ce même principe d'exclusion.

Écrit par : Mère-Grand | 23/06/2015

La même lettre signalant la prière de haine musulmane obligatoire est maintenant en route vers les (150) députés du canton de Vaud.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 24/06/2015

"La même lettre signalant la prière de haine musulmane obligatoire est maintenant en route vers les (150) députés du canton de Vaud."

La poste vous fait un prix spécial ?

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 24/06/2015

Le poste le plus lourd du budget est de loin la brochure sur la prière musulmane: http://sami-aldeeb.com/tafsirs/Fatiha_amazon_fr.pdf

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 24/06/2015

J'ai longtemps réfléchi Omar, et voici ce que je vous dis:

Je pense qu'il est Dieu, et beaucoup de langues. Comme le dit Mère-Grand, autant de religions, d'interprétations...

En théorie, nul n'a le droit de se substituer à Lui. En théorie, nul n'a le droit sur autrui...c'est l'une des choses écrites dans la bible. Lui seul jugera...

En pratique hélas, ce n'est pas aussi simple et à peine né déjà, le plus fort veut imposer sa loi au plus faible. Dans le fond, quoi de plus "naturel" ?

Les chrétiens traînent un lourd passé...l'inquisition valait certainement ce que certains fanatiques musulmans font maintenant. Puis avec l'"évolution" (merci Patoucha), le radical s'est érodé, faute de résultat et par fatigue probalement...de guerre lasse quoi...

Prendre la vie de qui que ce soit et ce pour n'importe quelle raison ne me semble pas justifié, même au nom de Dieu. Et si vraiment il le faut, si vraiment vraiment il le faut...on n'envoie pas une gosse de 7 à 12 ans bardée d'explosifs sur une place de marché. Il ne sert à rien de se prosterner plusieurs fois par jour pour laisser faire "ça"...

Le chrétien peut "espérer" une punition divine pour le méchant et le mécréant, mais il ne l'applique plus lui-même. Peut-on condamner une pensée Omar ?

Écrit par : absolom | 24/06/2015

@absolom
Les chrétiens n'ont pas modifié la bible.
J'ai l'impression qu'on revient toujours à la chose, vous nous mettez dans le même panier. Et votre façon de comprendre le coran et l'islam se rapproche plus des fous de Daesh.

"on n'envoie pas une gosse de 7 à 12 ans bardée d'explosifs sur une place de marché."
trouvez moi dans le Coran et hadith, etc... ce qui peut justifier cela! bonne chance.

Écrit par : omar | 24/06/2015

Omar
Ce n'est pas nous qu'il faut convaincre que l'Islam est une religion de paix mais c'est ceux qui, en son nom, commettent les pires exactions.

Écrit par : archi-bald | 24/06/2015

Le comportement des chrétiens s'est modifié Omar, pas la bible :-)

Pour le reste, ce que vous dites me conforte. Je trouve juste dommage que les musulmans ne s'élèvent pas d'une voix unie pour dénoncer les fous de Daesh comme vous les nommez puisque justement rien de tel n'est justifié ni dans le Coran, ni dans les Hadiths. Mais je vous promets ne pas mettre le monde Arabe dans un même panier, loin de là...

Mes parents ont habité six ans à Téhéran et je suis né à Beyrouth...Feu mon père parlait couramment le farsi, moi non car nous avons dû quitter le Liban pour cause de guerre...et je ne l'ai pas appris de par la suite.

Loin des yeux, loin du coeur dit-on...

Écrit par : absolom | 24/06/2015

@Absolom
Pourquoi personne ici ne condamne le dieu chrétien de ce qu'il va faire à ceux qui ne suivent pas la bible? C'est à dire Enfer, etc... Par contre quand il s'agit du dieu musulman, on lève les boucliers, honte à l'islam, etc...

Écrit par : OMAR | 24/06/2015

@absolom
"Le comportement des chrétiens s'est modifié Omar, pas la bible :-)"
Et vous pensez que les musulmans n'en sont pas capable?

Écrit par : omar | 24/06/2015

Le cas échéant, ce qu'il faut reprocher aux musulmans, comme aux autres gens, c'est leurs ACTES, pas leurs pensées. Or les musulmans commettent des actes plus que répréhensibles par la simple pratique de leur culte normalisé.

En prononçant la chahada, ils font l'apologie d'un criminel de guerre, d'un producteur d'esclaves dont l'exemple a engendré des ravages sans nom et sans nombre, plus de mille ans durant.

En récitant leurs prières quotidiennes, ils incitent à discriminer et haïr leurs semblables en fonction de leur simple appartenance religieuse, de leurs convictions.

En payant la zakat, ils financent ce qu'ils appellent "l'effort dans la voie de dieu", c'est-à-dire le terrorisme musulman.

Pendant le ramadan, ils concentrent et intensifient encore ces trois activités.

Ce qui rend les musulmans criminels, ce sont les bases mêmes de leur culte. Tous les pratiquants, sans exception, y participent, sont coupables.

Il faut interdire l'islam. C'est la moindre des choses.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 25/06/2015

@alain jeam mairet
"Ce qui rend les musulmans criminels,.."
"Il faut interdire l'islam."
Et nous emprisonner alors? nous mettre dans des camps?

Vous prouvez par ce commentaire que vous ne valez pas mieux que les fous de Daesh, la différence: il n'y a qu'un pas pour que vous basculiez dans la violence physique.
vous lisez et comprenez le coran et l'islam aussi bien que ceux là.

Je n'ai jamais été aussi fier d'être un "criminel".

Écrit par : omar | 25/06/2015

Ce que les musulmans font dans nos pays serait géré dans les pays strictement musulmans par la doctrine du hirabah. Celle-ci est fondée sur le verset 5.33 du coran:

La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. (...)

Dans la pratique, les écoles de jurisprudence ont établi des degrés de criminalité pour codifier un peu ces peines. Ainsi, un inculpé qui n'a ni tué ni volé peut s'en sortir au mieux avec une expulsion, accompagnée de la confiscation de tous ses biens et de la radiation de tous ses droits, le cas échéant (mariage, enfants, héritage). Mais une école de jurisprudence permet aussi de le tuer.

Dans nos pays, cela entraînerait simplement la disparition de toutes les structures musulmanes: organisations "caritatives", mosquées, associations et bien sûr toutes les représentations politiques. Les particuliers ne risqueraient guère que des amendes, à moins de participer plus activement à "l'effort dans la voie de dieu". Mais c'est déjà le cas, en principe.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 25/06/2015

Bonjour Omar

Comme je ne peux répondre pour autrui, voici me concernant:

Je ne me permettrai pas de condamner Dieu tout comme je ne me permettrai pas de condamner Allah...
Par contre, que ce soit avec l'"Un" comme avec l'"Autre", jamais je n'appliquerais les préceptes divins par force sur mon prochain.

Quoi que l'on veuille partager doit se faire sans contrainte. Et n'en soyez pas offusqué, mais les chats m'ont bien aidé à comprendre cela :-)

Quant à savoir si les musulmans sont capables de changement, bien sûr que oui. Ils sont capables de tout, comme bien des humains sur cette terre. Ils sont intelligents, raffinés bien souvent et possèdent une culture magnifique ainsi qu'une histoire fabuleuse.

Que pourrais-je vous dire de plus ?

Écrit par : absolom | 25/06/2015

@alain jean-mairet
ça sent bon les années 40....

Écrit par : omar | 25/06/2015

Les politiciens sont allés trop loin, maintenant ils chient dans leur froque !

Écrit par : François | 25/06/2015

"ça sent bon les années 40...."

Les gens d'ici sont les descendants des vainqueurs du nazisme. Les musulmans actuels sont les descendants d'un fascisme pire encore, qui a régné plus de mille ans. Et qui a soutenu le nazisme.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 25/06/2015

Alain Jean-Mairet:

"Il faut interdire l'islam. C'est la moindre des choses."

C'est marrant tout de même : vous enquiquinez les juges instructeurs et les députés de nos cantons en leur écrivant pour dénoncer des violations imaginaires de l'art. 261, et à la première occasion, vous vous empressez de le violer publiquement.

Cela ne me gêne pas beaucoup à titre personnel, parce que de toute façon je serais favorable à la suppression de cet article, et que je trouve ridicule l'usage qu'on en fait aujourd'hui pour un oui ou pour un non, mais c'est marrant...

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 25/06/2015

@alain jean-mairet
"Et qui a soutenu le nazisme."
Un petit bataillon SS qui a combattu dans les balkans.
Allez dans les cimetière militaire français, et comptez le nombre de tombe musulmane, mort pour la France.

"Les gens d'ici sont les descendants des vainqueurs du nazisme. "
Elle est bien bonne celle-là. Une petite minorité est effectivement descendant de personne ayant combattu le nazisme, ensuite vous avez la majorité silencieuse et vous avez ensuite les collabos.

Écrit par : omar | 25/06/2015

Il est naturellement ridicule de comparer les prières musulmanes, dont l'effet générateur de haine s'est traduit par des rivières de sang des siècles durant, et continue de le faire en ce moment, avec l'affirmation de la nécessité d'y mettre un terme.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 25/06/2015

" Ce qui rend les musulmans criminels, ce sont les bases mêmes de leur culte. Tous les pratiquants, sans exception, y participent, sont coupables.

Il faut interdire l'islam. C'est la moindre des choses. "

" Les gens d'ici sont les descendants des vainqueurs du nazisme. Les musulmans actuels sont les descendants d'un fascisme pire encore, qui a régné plus de mille ans. Et qui a soutenu le nazisme. "

C'est surtout vous qui raisonnez comme un nazi en bon collectiviste. Pour les nazis les juifs étaient collectivement tous mauvais. Vous faites exactement comme les nazis en supposant que les musulmans sont collectivement tous mauvais. Vous rendez ainsi service aux islamistes les plus radicaux et vous insultez tous les musulmans victimes de la barbarie islamistes assassinés et massacrés parce que considérés comme de mauvais musulmans. Et vous insultez aussi mes amis musulmans qui ont bien plus de respect que vous des autres religions.

D.J

Écrit par : D.J | 25/06/2015

TOUS les musulmans pratiquants, sans aucune exception, font l'apologie d'un esclavagiste, répandent la haine religieuse et financent le terrorisme. Ce sont là leurs actes, rendus obligatoires par leur culte. Il n'y a là aucun jugement de valeur, seulement des constats, des faits. Et la solution est limpide: il faut qu'ils cessent de pratiquer.

AUCUN musulman pratiquant ne peut être considéré comme respectueux d'autres religions quelconques. Le coran ordonne de combattre tant les polythéistes (8.39) que les gens du livre (9.29-30). Et il permet simplement de manifester une alliance feinte avec ces gens en situation défavorable (3.28-29). Il est impossible de faire confiance à des gens qui se réclament de tels préceptes.

Les musulmans qui ont soutenu le nazisme l'ont fait au nom de leur religion, dont l'eschatologie prévoit le génocide des juifs. Les "musulmans" qui ont combattu le nazisme l'ont fait pour d'autres raisons.

Il est vrai que l'Europe a compté et compte toujours beaucoup de collaborateurs, hélas.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 25/06/2015

Alain Jean-Mairet n'écris pas que les gens sont tous mauvais? Il indique que :" Les gens d'ici sont les descendants des vainqueurs du nazisme. Les musulmans actuels sont les descendants d'un fascisme pire encore, qui a régné plus de mille ans. Et qui a soutenu le nazisme.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 25/06/2015

--C'est toi DJ qui écris cela par une supposition venant de TA pensée et de TA compréhension.

--C'est très clair et très compréhensible enfin pour ce qui me concerne.


Qui plus est, dans ses propos il n'insulte pas -tes amis musulmans en particulier, tu joues à quoi? La victime? Le Zorro des dunes de'Arabie avec un Z ? Serai-tu devenu un bon musulman? Un convertit de la dernière chance ?

Il faut reprocher aux bons musulmans "au goût de miel" de ne pas participer en masse aux manifs, lorsque d'autres musulmans tuent, viols, coupent des têtes, s'en prennent aux Liberté, chèrement acquisent par nos ancêtres et parents.

Les bons musulmans sont très ou trop silencieux pourquoi?

Lorsqu'ils ne sont pas silencieux, c'est pour nous vendre le bel islam ici ou ailleurs, au travers de la taquiyya. Certains merdias les invitent avec des femmes-soldates enchiffonnées. En les écoutant attentivement, quitte à repasser les vidéos plusieurs fois comme le font les professionnels de la communication, il est relativement facile de constater qu'ils ont la haine contre l'Occident, que par ailleurs, tu défends en tant que pro américain. C'est bizarre?

(Choisir des ex musulmans Athées (il y en a de plus en plus) comme amis, c'est la meilleure formule pour ne pas se faire avoir. J'écris cela en fait, je n'écris rien.......)

Interdire l'islam dans sa forme actuelle comme on a interdit le nazisme sous toutes ses formes, c'est la solution. A moins d'être bigleux.

Le problème est que l'on s'attaque au bouquin, à des révélations divines et là, la chrétienté est mal sous ses soutanes et ses robes, on peut les suivre à la trace.....Alors, ils causent avec le monstre pour continuer d'exister même dans la dhimmitude béate, contemplative. C'est le dialogue "inter-religieux" hahaha, hihihi, je ris de colère!

DJ, non ce n'est pas toi, le DJ, celui que l'on connaissait, défenseur des plus hautes valeurs morales et de la Liberté.....faut que je me pince, c'est un cauchemar, c'est étonnant, je dirai même mieux, c’est TRES étonnant.....

*L*

Écrit par : Pierre NOËL | 26/06/2015

Les croyances qui rendent fous les hommes! Chez les Romains, on ne comptait plus les dieux tant ils étaient nombreux. Et le Romain disait: dans ma ville, il y a plus de dieux que d'habitants.

Chez les Egyptiens, il y avait des dieux animaux. Une vraie ménagerie! Le taureau et le bouc étaient les plus célébrés et leurs attributs de reproduction étaient mis en évidence.
Puis le roi Akhnaton arriva. Il déclara que tous ces dieux n'étaient que pure idôlatrie. Et il dit qu'il n'y avait qu'un seul dieu: Aton. Et le temps de son règne, le peuple adora le soleil.

Aujourd'hui, les musulmans adorent Allah et son prophète Mahomet. Pour combien de temps? Quelques millénaires avant qu'une autre croyance surgira et le peuple musulman se prosternera comme tous les peuples de la terre se sont prosternés devant les dieux d'autrefois, d'aujourd'hui et à venir.

La guerre des croyances n'est pas terminée tout comme la crédulité de l'homme.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 26/06/2015

@alain jean-mairet
Votre "connaissance" de l'islam est très étonnante. Tout n'est que violence. Vous avez du suivre votre gourou sami à la lettre.
Je ne vais pas essayer de vous convaincre que vous avez tort. Je vous laisse avec vos convictions.

Écrit par : omar | 26/06/2015

C'est quand même incroyable! Au lieu de combattre l'islamiste ramadan, par qui la haine a fait son nid, vous nous attaquez! N'arrêtez pas de contourner la discussion. Dans quel but?

EN DIRECT. Attentat en Isère : une tête posée sur un grillage, un suspect interpellé:
13h15. Le suspect s'appelle Yassin Salhi. Bernard Cazeneuve : «Une personne a été assassinée, décapitée et le parquet antiterroriste de Paris a été saisi de cette enquête. L'identité du criminel est en cours de précision. Il s'appelle Yassin Salhi. Il a fait l'objet d'une fiche S en 2006 pour radicalisation, non renouvelée en 2008. Il était proche de la mouvance salafiste. Aucun casier judiciaire. La victime est en cours d'identification».

14h38. Le domicile d'un deuxième suspect perquisitionné.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/en-direct-attentat-en-isere-au-moins-un-mort-plusieurs-blesses-26-06-2015-4895643.php

Et toujours les politicards qui n'ont rien compris, ne voulant pas reconnaître que tout ce qui arrive/arrivera en France EST DE LEUR FAUTE!

"12h52. Le Parti socialiste a fait part de sa «grande émotion» après l'attentat. «Grande émotion devant cet attentat et son mode opératoire. Restons unis. Pas d'amalgames. Ne jouons pas sur les peurs», écrit sur Twitter le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis."

http://www.huffingtonpost.fr/2015/02/08/jean-christophe-cambadelis-israel-daech_n_6640240.html

"Cambadélis, Israël, Daech et le « mauvais tweet »"
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/02/10/cambadelis-israel-daech-et-le-mauvais-tweet_4573329_823448.html#fyu2HPBvrgjS2gCm.99

Écrit par : Patoucha | 26/06/2015

"C'est surtout vous qui raisonnez comme un nazi en bon collectiviste. Pour les nazis les juifs étaient collectivement tous mauvais."

C'est l'hôpital qui se fout de la charité!!

En effet, Dominique Jordan alloue une bonne partie de son blog et son temps à claironner que tous les palestiniens sont des nazislamistes.

Écrit par : Mario Sabatini | 26/06/2015

Aujourd'hui, des milliers de gens sont assassinés au nom de l'Islam. C'est une réalité.

Aujourd'hui le combat des palestiniens est indigne d'un mouvement de libération nationale. Il a pris une tournure insupportable par le nombre de mensonges qu'il profère, par le racisme qu'il véhicule et par l'absence de toute recherche de droiture interne (corruption au sein de l'autorité palestinienne, justice expéditive, éducation à la haine, utilisation des enfants dans la guerre, etc.). Et finalement, c'est sa crédibilité qui s'effondre au lieu de se renforcer.

En plus les soi-disant pro-palestiniens se ridiculisent lorsqu'il ne prennent pas parti pour leur protégés quand ceux-ci sont maltraités par d'autres que par les juifs. Combien se sont faits affamer, torturer et massacrer par les syriens ? des milliers et pas l'ombre d'un soutien ou d'une manif. A l'évidence tout cela apparaît bien plus comme un mouvement abritant la haine de juifs et pas l'amitié avec les palestiniens. Certains les appellent nazislamistes, d'autres utilisent d'autres qualificatifs tout aussi explicites.

Mais ce terme s'applique aux militants décrits ci-dessus par leurs actes et pas aux autres et surtout pas au peuple.

Écrit par : archi-bald | 26/06/2015

@archibald
pourquoi nous parler des palestiniens? Quel est le rapport?
Précisez aussi si ces les palestiniens de gaza ou de cis-jordanie.

Écrit par : Omar | 26/06/2015

Trois attentats terroristes aujourd'hui à la mi-journée: en Isère (une décapitation), en Tunisie (au moins 19 morts) et au Koweït (au moins 13 morts).

Et pendant ce temps, ils prient. Plus que d'ordinaire, car c'est le ramadan.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 26/06/2015

"@archibald
pourquoi nous parler des palestiniens? "

Pourquoi ?? Parce qu'il est obsédé. De la même manière que certains étaient obsédés avec les juifs aux années 30 du siècle passé.

Écrit par : Mostafá | 26/06/2015

Omar,

Une ligne au dessus de mon post, Mario Sabatini parle des palestiniens ! Tel est le rapport...

Pourquoi préciser s'il s'agit de Gaza ou Ramallah ? N'est-ce pas le même peuple ? Cela dit, je parle de l'attitude de l'autorité palestinienne et de celle de ceux qui se disent pro-palestiniens ici.

Écrit par : archi-bald | 26/06/2015

Exact! Aucune différence:

DEUX meurtre en moins d'une semaine en Israël.

Dani Gonen, 25ans, assassiné par des terroristes arabes près de Dolev, vendredi 19 juin, hier de David Bar Capra, 70 ans, retrouvé battu à coups d’objets pointus par des résidents arabes de Judée Samarie en séjour illégal qui ont été arrêtés.

Écrit par : Patoucha | 26/06/2015

«On est des musulmans NORMAUX, on fait le ramadan. NORMAL. On a trois enfants, une vie de famille NORMALE», résume-t-elle, ne voyant «pas l'intérêt ou pourquoi» il aurait fait ça.

Ainsi s'exprime la femme de l'auteur de l'attentat en Isère !

Écrit par : aoki | 26/06/2015

@ Sabatini,

" C'est l'hôpital qui se fout de la charité!!

En effet, Dominique Jordan alloue une bonne partie de son blog et son temps à claironner que tous les palestiniens sont des nazislamistes. "

Je vous met au défi de me trouver un article ou même un commentaire de moi où je prétend que tout les palestiniens sont des nazislamistes. J'ai toujours désigné les nazislamistes les combattants du Hamas ou du Hezbollah. La prochaine fois avant de l'ouvrir pour ne rien dire mettez moi sous le nez vos affirmations. Mais là je doute fort que vous y arrivez.

@ Pierre Noël,

Si tu n'a toujours pas compris sur ce que je suis je vais vous mettre les points sur les I. Je suis un libéral. Et comme tout bon libéral je met l'individu avant les races, l'ethnie, les nationalités et la religion.

Les musulmans sont avant tout des individus qui peuvent faire comme tout individus que porte cette planète des choix de leur propre libre arbitre. Je connais personnellement des musulmans pratiquant à des degrés divers. Et je les juges sur ce qu'ils disent ou font et non sur ce que font ou disent les intégristes les plus radicaux. Ils sont respectables à mes yeux parce qu'il n'ont jamais rien dit ou fait qui font d'eux des islamistes radicaux.

" Alain Jean-Mairet n'écris pas que les gens sont tous mauvais? "

En tout cas c'est ce qu'écrit bien Jean-Mairet.

" TOUS les musulmans pratiquants, sans aucune exception, font l'apologie d'un esclavagiste, répandent la haine religieuse et financent le terrorisme. Ce sont là leurs actes, rendus obligatoires par leur culte. Il n'y a là aucun jugement de valeur, seulement des constats, des faits. Et la solution est limpide: il faut qu'ils cessent de pratiquer. "

il est bien clair que pour lui les centaines de millions de musulmans pratiquant dans le monde sont pour lui tous mauvais par leur fanatisme supposé. Il a beau les cataloguer descendant du nazisme il fait exactement pareil que les nazis contre les juifs. Il fait du collectivisme contre toute une communauté. A croire que Jean-Mairet connait personnellement les 1,5 milliards de musulmans dans le monde pour se donner le droit de leur porter un jugement collectif.

" Qui plus est, dans ses propos il n'insulte pas -tes amis musulmans en particulier, tu joues à quoi? La victime? "

Arrête de prendre les gens pour des imbéciles. Il écrit bien que " TOUS les musulmans pratiquants, sans aucune exception, font l'apologie d'un esclavagiste, répandent la haine religieuse et financent le terrorisme ".

Sans exception ça comprend bien mes amis musulmans qui pratiquent à des degrés divers. Bref continue à défendre l'indéfendable. C'est du reste devenu ta spécialité. On le voit déjà avec ton admiration pour Poutine chez Richard-Favre.

Bref; je ne vais m'attarder plus longtemps à essayer de discuter avec des gens qui raisonnent comme des nazis en croyant combattre ce qui lui ressemble.

Écrit par : D.J | 26/06/2015

"Bref; je ne vais m'attarder plus longtemps à essayer de discuter avec des gens qui raisonnent comme des nazis en croyant combattre ce qui lui ressemble."

va raconter ça à ton copain MacCain, l'affreux va-t-en guerre qui rêve, comme sa copine sarah palin, d'atomiser la Russie.

Et va nourrir les trolleurs de kiev, ces salopards qui bombardent des civils.

Au fait, avant que kiev se mette à bombarder les civils du Donbass, il n'y avait pas d'armes, pas de résistants.

C'est seulement lorsque tes copains nazis soutenus par tes amerloques samantha power, victoria nuland "donut dolly" la reine des poufs et maccain le pseudo héros de guerre du vietnam ont commencé à alimenter les caisses de porc-au-shoco et de son petit protégé nazi arsenic que les armes ont fait leur apparition.

democratie et liberté, mon cul, oui!

Écrit par : Keren Dispa | 26/06/2015

Tant qu'il sera interdit dans nos pays de nommer les mouvances islamistes qui sont à l'origine des meurtres qui nous touchent, aucun progrès d'importance ne sera possible dans la lutte contre l'horreur islamiste. Or, toute désignation provoque immédiatement un amalgame, qui n'est pas celui dont on parle toujours pour calmer le bon peuple. Il fonctionne ainsi: vous critiquez une partie de l'Islam, donc vous critiquez l'Islam, donc vous êtes raciste et islamophobe.
Il vaut donc mieux laisser s'enfoncer tout le corps social dans la maladie plutôt que de crever un abcès.

Écrit par : Mère-Grand | 26/06/2015

Jordan dit juger les musulmans "sur ce qu'ils disent ou font et non sur ce que font ou disent les intégristes les plus radicaux". Il y a deux problèmes majeurs avec cette approche en soi légitime.

La première, c'est que leur dieu, qui nous considère comme ses ennemis, les autorise (c'est le consensus absolu), voire les oblige (c'est l'avis des "extrémistes") à nous mentir en situation de faiblesse, plus exactement à feindre l'amitié et l'alliance, et leur interdit (consensus absolu) de se lier à nous sincèrement. Cela équivaut à rompre avec dieu.

Bien sûr, techniquement, individuellement, il reste possible qu'un musulman se lie authentiquement d'amitié avec un non-musulman. Mais cela est contraire aux ordres clairs de son dieu (consensus absolu). C'est donc d'autant moins probable que ce musulman sera plus pratiquant, ou croyant. Et tout cas, il serait irresponsable, dans ces conditions, d'accorder la même confiance à un musulman pratiquant qu'à la moyenne des gens. Et bien sûr, cette réserve est plus particulièrement valable pour les professionnels de la religion. On peut exclure, par exemple, qu'un imam se montre sincère avec nous.

Un recueil de toutes les exégèses sur cette question paraîtra ces prochains jours.

Le deuxième problème est la différenciation entre ce qui relève de la religion normale et ce qui appartiendrait à l'extrémisme. La chose paraît évidente aux gens d'ici, mais elle ne l'est pas. Le musulman qui s'intéresse à sa religion découvre que Mahomet, le modèle de tous les musulmans, a menacé ses contemporains de massacre dès les premières années de sa carrière prophétique, à La Mecque. Il apprend que Mahomet a comploté contre les non-croyants, promettant à ses alliés qu'ils massacraient tous les récalcitrants. Ceci toujours à La Mecque, avant tout conflit.

Plus tard, toujours selon la fable musulmane, Mahomet et ses compagnons ont effectivement fait la guerre, y compris pendant les mois sacrés (dont ramadan), y compris par terrorisme (attaques surprises, avec autorisation de tuer femmes et enfants, tortures, viols systématiques) et ont fini par ne laisser aux polythéistes que le choix entre l'islam et l'épée, et aux gens du livre le choix entre l'islam, la soumission dans l'humiliation et l'épée. Tout cela, dans la logique musulmane interne, n'est pas extrémiste, c'est l'exemple donné par un homme sans défaut, sans péché.

Je précise que tout cela figure noir sur blanc dans des ouvrages très répandus, traduits dans de nombreuses langues, dont le français. Ce n'est pas de la littérature "extrémiste". Il existe certes de la littérature extrémiste, mais les éléments exposés plus haut font partie du standard, de ce qu'on peut lire dans toutes les mosquées, chez tous les imams, aujourd'hui, en Suisse aussi.

Ainsi, dans toute la mesure où un musulman est pratiquant, il sera incité à adopter ce type de comportement. Bien sûr, la plupart des gens répugnent à faire la guerre, surtout de cette manière, et bien que le coran traite les timorés d'hypocrites, beaucoup de musulmans s'y refusent. Mais si l'islam s'est imposé, c'est à cause (ou grâce, selon la doctrine musulmane) à ceux des musulmans qui ont surmonté leurs inhibitions devant ce que nous appelons l'extrémisme ou les crimes de guerre.

Tolérer la pratique de l'islam, du culte le plus normalisé qui soit, c'est donc nourrir des terroristes en son sein. Ou plutôt fournir à ceux de nos membres qui en ont le penchant, des justifications et une stratégie commune pour s'adonner au terrorisme avec bonne conscience et un maximum d'efficacité.

Il faut interdire l'islam. Ou se résigner à assumer un rôle dans sa fable. Il faut choisir.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 27/06/2015

Autres vues, autres commentaires :-)

http://www.setif.info/article8712.html

Écrit par : absolom | 27/06/2015

Dès que l'on ne pense pas comme DJ, nous sommes des nazis, quelque fois des communistes ou encore, des socialistes (socialiste, terme soi-disant impur selon DJ) Le manque d'arguments donne toujours les mêmes comportement avec les mêmes mots. Chez certains chrétiens et princes, un non-croyant est obligatoirement un communiste et, révolutionnaire. (ils n'ont pas digéré 1789 !)

C'est dur pour toi DJ de comprendre que Poutine ne mange pas de bébés au petit déjeuner, qu'il n'est pas communiste et qu'il a les yeux bleus-slaves.Bon, Obama tiens ou a tenu le même raisonnement éventé que tu as reproduit et répété comme un moine dans sa prière du soir..

Ah, il a le DJ, des z'amis musulmans! Il est le seul au monde à avoir des z'amis musulmans? Tu joues le porte-parole des musulmans "tranquilles" pourquoi? Ils ne sont pas capables de se manifester lorsqu'un humain français ou autre se fait couper la tête en France ou dans leurs beaux pays?
Ils ont quoi dans le ventre tes z'amis musulmans, ils ont quoi dans la cafetière?

Arrête de te prendre pour un grand car, pour l'instant, tu joues dans la cour des petits. Malgré tout, attention aux mots employés. Nous avons -également des amis musulmans -et de la famille africaine. Quelqu'un de très sérieux peut te le confirmer hors des blogs.

Je ne suis pas le seul à combattre non pas -le -musulman, mais l'islam et ses croyances pourries, encore faut-il comprendre les commentaires.

.../...

Effectivement, tout est question de pratique ou non du concept politico-religieux.

L'EI a réussit à conquérir une grande partie de l'Irak et de la Syrie avec qui: des bonzes? Avec quel argent? qu'elles sont les références religieuses de l'EI? Ils ont craché dans l'eau pour faire des ronds? L'état islamique, respecte le coran, et les autres écrits. Il a à disposition 2 000milliards de disponible avec les énergies fossiles, les rançons, les taxes et impôts, l'argent, l'or volés dans les banques des régions conquises, selon un colonel du renseignement français sur une chaîne TV.

(islamistes, islamiques = musulmans et musulmanes en guerre pendant que d'autres musulmans et musulmanes sont au repos en Occident ou la-bas, chez eux, dans leurs beaux pays qu'ils quittent (à moitié) pour nous envahir) Ouhari Boumédiène, Erdogan, le roi du Maroc en ont parlé publiquement, comme bien d'autres.

La seule formule pour que les musulmans, résidant en Occident soient crédibles, serait qu'ils deviennent -Athées, -non-croyants ou qu'ils embrassent une autre religion. C'est d'ailleurs ce qui se passe en Egypte et dans d'autres pays musulmans, selon les informations des chrétiens d'Orient.

Voir le sujet sur le blog http://www.blog.sami-aldeeb.com/

En tous cas, hors de question de ne pas nommer les choses et de la fermer à cause des z'amis musulmans et de DJ.

Écrit par : NOËL Pierre | 28/06/2015

Merci Madame Vallette d'avoir publié mes différents commentaires.

C'est fair-play !

Je vous souhaite un bel été :-)

Écrit par : absolom | 28/06/2015

absolom, je ne vois pas pourquoi je n'aurais pas publié vos commentaires. Et il y en a un en particulier qui signale un papier dont les commentaires sont très intéressants. Je ne saurais trop recommander leur lecture.

http://www.setif.info/article8712.html

Bel été à vous aussi!

Écrit par : Mireille Vallette | 28/06/2015

Merci Madame

Il est un proverbe arabe qui dit:

Nous sommes maître des paroles que nous gardons, mais esclave des paroles que nous lâchons :-)

Écrit par : absolom | 28/06/2015

"La prochaine fois avant de l'ouvrir pour ne rien dire mettez moi sous le nez vos affirmations."

Votre blog en est la preuve.

"Mais là je doute fort que vous y arrivez."

Votre mauvaise foi associée à votre étroitesse d'esprit et votre caractère dogmatique vous rendent inapte à la compréhension.

Écrit par : Mario Sabatini | 28/06/2015

Les commentaires sont fermés.