13/07/2015

L’anonymat forcé du combat contre l’obscurantisme islamique

Pour combattre les ennemis de la démocratie, mieux vaut rester à couvert. Pour venir en aide à une élève qui prend mal durant le ramadan, mieux vaut avoir un imam sous la main. Et pour se rappeler le nom des 2000 morts de Gaza, il faut lire Hani Ramadan.


Elisabeth Lévy détourne ainsi une phrase attribuée à Voltaire:

« Je ne partage pas vos idées et je me battrai pour que vous ne puissiez pas les défendre. »

Elle illustre magnifiquement ce que les adversaires de l’islam, de ses leaders et de ses idiots utiles constatent chaque jour.

Les réactions de demandes d’interdiction de l’Association suisse vigilance islam (ASVI) à l’annonce de sa création l’ont montré elles aussi : pour afficher ces idées, il vaut mieux avoir procédé à une étude de gestion des risques. Celle qu’a faite notre groupe de pionniers -une quinzaine- a abouti à ce constat lumineux : j’étais seule à pouvoir apparaitre publiquement pour représenter cette association, sans crainte de dommages. 

Il faut dire que j’avais déjà réglé la facture. La parution de mon premier livre en 2009, Islamophobie ou légitime défiance ?, m’a valu deux ans de cauchemar professionnel qui se sont soldés par un départ asvi,anonymat,bilan,gaza,ramadan,élèveprématuré (mais heureux) de mon job. Elle a conduit au naufrage de trois amitiés qui duraient depuis plus de 30 ans. Un certain vide social s’est créé, heureusement comblé par de nouvelles relations et amitiés. 

Vu les premières réactions des adversaires de l’expression critique, le désir d’anonymat de mes camarades de lutte est plus que justifié. Certains craignent le lynchage public. D’autres des représailles professionnelles (licenciement, harcèlement de collègues, perte de clients) ou des déchirements au sein de leur famille et de leur entourage. Mais tous se sentent frustrés de ne pas pouvoir mener au grand jour ce combat et montrer que l’ASVI ne se réduit pas à sa présidente. Ce n’est d’ailleurs pas moi qui ai eu cette idée, et durant une petite année, ce sont 12, puis progressivement 16 personnes qui ont participé à des séances animées. C’est un travail collectif et qui se poursuit comme tel. 

Le premier concert des épurateurs de la pensée libre donne donc mille fois raison aux anonymes. Les accusations (nouvelle peste brune, allusion aux wagons emmenant les juifs, "racisme crasse") expriment avec une touchante unanimité des réflexes staliniens. J’imagine Grégoire Barbey et ses courtisans, dont plusieurs politiciens, ne pas manquer à leur devoir civique: une personne qui exprimerait des idées aussi monstrueuses que celles de l’ASVI -tel fonctionnaire, tel collègue, tel intervenant dans la presse- devrait impérativement être dénoncé. (voir en note ses buts )

Ah les lâches ! 

C’est ce qui explique aussi que des personnes nous ont contactés en disant vouloir faire un don plutôt qu’adhérer afin de ne pas avoir à indiquer leur nom. Et combien aimeraient nous contacter, et n’osent tout simplement pas ? 

Pourtant, nos maitres-censeurs osent parler de militants « qui n'ont même pas le courage de dire publiquement qu'ils font partie d'un mouvement!!! », qui sont membres d’une « société secrète », des « lâches ». Ces commissaires politiques qui se parent des poils des bisounours et lancent des accusations démentes contre l’ASVI, quel risque prennent-ils ? 

Cette réalité nous a conduits à faire en sorte que le nom de nos membres ne sorte jamais de nos rangs. Seules trois personnes les connaissent parmi nous et ils sont stockés sur un support ne pouvant pas être piraté. Mais tout de même… dans quelle société vivons-nous ?

asvi,anonymat,bilan,gaza,ramadan,élève

Favre versus Strohbach

Un procédé me surprend toujours (incurable naïveté) chez mes contradicteurs : travestir mes convictions, les affirmer totalement opposées à ce que j’énonce pour les réduire en miettes. Ou plutôt pour s’exonérer de toute argumentation.

Il est vrai que reconnaitre la sincérité des motifs qui animent ceux qu’ils aiment appeler « islamophobes » obligerait ces vertueux à activer quelques neurones. Trop dur… Et trop risqué ? L’indigence de leurs connaissances sur l’islam et ses prosélytes le laisse penser.

J’ai vécu récemment l’exemple parfait de l’ouverture au débat et de la fermeture totale. 

Alexis Favre dans Le Temps se distingue en me reconnaissant le crédit de la sincérité. Il ne conteste pas ce qui me motive: la défense de la démocratie et de l’égalité. 

Le problème pour lui est que je pense faux. C’est son droit. Mais nul n’est parfait (en journalisme aussi) : il ne peut résister à biaiser un tantinet l’article: il me taxe d’« islamophobe au sens strict », une affirmation qui ignore délibérément la langue française. Une phobie relève de la psychiatrie, alors que mes convictions relèvent de 30 ans d’observation du réel.

Malgré tout, et c’est rarissime, un tel article globalement fidèle à mes propos, et une telle attitude rendent le débat possible. D’ailleurs, nous l’avons eu.

Inversement, invoquer ma « haine » des musulmans comme motivation unique et argument ultime permet de rejeter sans examen l’ensemble de l’approche. 

C’est le cas de Vincent Strohbach qui poste régulièrement des commentaires sur mon blog afin de rétablir LA vérité face à la haineuse. Emporté par sa logique, il va jusqu’à écrire: «Sur ce, je vous laisse vous occuper de votre association, il doit bien y avoir quelques ratonnades à organiser, non ?? »  

La violence de ma réaction l’a étonné et il s’est excusé de ses propos dans un message personnel. Mais précise-t-il: «… je ne saisis toujours pas la finalité de votre combat ». Évidemment, puisque selon lui ma seule motivation est la haine des musulmans, il est surprenant que je ne veuille pas en jeter quelques-uns dans le Rhône! Vincent comme tant d’autres ne la saisiront jamais, ma finalité, notre finalité, puisqu’ils la nient!

Dans la même veine, pour Ariane Beldi, illustre inconnue et qui devrait le rester, j’exprime avec cette association « le racisme le plus crasse ». Comment donc la Tribune de Genève, se demande-t-elle, a-t-elle pu employer durant onze ans cette vile espèce ? Elle soupçonne même un grand mensonge. En effet, malgré ses recherches sur le net, elle ne « trouve pas trace de (mon) activité de journaliste ». Eh oui, Jeunesse, internet n’a pas toujours existé. Lorsque j’étais à la Tribune, dans les années 80-début 90, il était encore en gestation. Mais je suis sure qu’en cherchant bien, vous trouverez quelques survivants de ces temps obscurs pour témoigner de ma présence.

Mais comme le dit Thomas Paine, « argumenter avec une personne qui a renoncé à utiliser sa raison, c'est comme administrer un médicament à un mort ». 

Pour les téméraires

J’ai invité les lecteurs dans de précédents papiers à adhérer à l’ASVI sans préciser les modalités pratiques : m’envoyer un message avec leur nom et adresse (si c’est possible !) afin de que nous puissions leur faire parvenir un bulletin d’adhésion et un autre de versement. Je n’ai pas non plus mentionné le montant de la cotisation annuelle : 40 francs, 25 pour les personnes âgées et les chômeurs. ( mireille.vallette@bluewin.ch)

Nous avons 70 adhérents à l’heure actuelle, c’est un bon début, mais loin d'être suffisant. Qu’on se le dise !

Le site sera mis en ligne vers la fin juillet, vous serez informés.

*L’ASVI entend selon ses statuts : défendre la démocratie et ses valeurs, protéger la Suisse de l’islamisation, s’opposer aux actions qui remettent en question le caractère séculier de notre société et défendre la liberté d’expression concernant toutes les doctrines et religions, dont l’islam. Ceci par des moyens exclusivement démocratiques.

 

POST SCRIPTUM 

Des musulmans de plus en plus bondieusards

Fin juin, une élève d’une classe de Lausanne s’est sentie mal lors d’une activité de plein air avec ses camarades. Malgré l’évidente origine du malaise, elle a refusé de boire afin de respecter l’impitoyable ramadan. Contactée, sa mère a confirmé l’interdiction d’Allah. Un imam appelé à la rescousse a convaincu la fillette. Comme le rappelle un membre du Service santé, la Protection de la jeunesse est compétente « pour prendre toute mesure permettant de protéger un mineur, y compris contre l’avis de ses parents. » La mesure prise a été l’appel de l’imam devenu pour l’occasion auxiliaire de santé. On rêve !

Obliger des jeunes à faire le ramadan, soit les priver durant dix ou douze heures de liquide est de la pure et simple maltraitance. Que fait la Protection de la jeunesse ?

Mais le pire est la réaction des imams et autres représentants des dévots. Hafid Ouardiri déclare : « Cette mère est une ignorante ! Le ramadan se fait à partir de la puberté. Et rien n’y oblige… » Je suis toujours frappée que ces musulmans obsédés par la pudeur n’hésitent pas à faire savoir que tel jeune homme ou telle jeune fille a atteint… ou pas, la puberté. Voire de le proclamer ! Quant au fait de déclarer que « rien n’y oblige », c’est reconnaissons-le une grande ouverture vu que ce jeûne est ordonné à moult reprises par le parfait et saint Coran.

Le président de la Fondation islamique de Vevey est plus orthodoxe: interrompre oui, mais il faudra rattraper ce jeûne plus tard… Qu'elle soit pubère ou non? On ne sait s’il disposait de l’information. 

Mais les propos les plus stupéfiants sortent la bouche du « musulman vaudois » dont la modération est louée sans relâche par les médias. Pour éviter ces fâcheux accidents, Pascal Gemperli président de l’Union vaudoise des associations musulmanes recommande aux parents d'entrainer leur progéniture en la faisant jeûner quelques jours. A la puberté, elle supportera ainsi beaucoup mieux l’incontournable contrainte. Notons que ces trainings d'enfants connaissent un succès croissant dans les communautés européennes.

Comme dirait Guy Sitbon, « à Kaboul comme à Lausanne, on est chaque jour un peu plus bondieusard ». La bigoterie atteint des sommets. Or, elle se traduit en l’occurrence par une pure et simple violence à l’égard des croyants, ce que rappelle entre autres l’ami des musulmans Abdennour Bidar.

Les religieux adorent faire croire qu’en islam, le lien est direct entre le fidèle et Dieu, mais passent leur temps à imposer des règles despotiques. Les écoles françaises de la diversité où la traque aux transgresseurs du ramadan bat son plein chaque année nous montrent dans quelles dérives les musulmans, et nous avec, glissons.

Cette pratique médicalement absurde et indiscutablement nocive n’est pas encadrée. Il faudra un accident, de préférence avec mort, pour qu’on s’en inquiète.

Hani Ramadan: du génocide au djihad 

Le récent post de Hani Ramadan dans la Tribune de Genève s’intitule « Gaza, une liste bien dérangeante ». Il a remarqué comme nous que pour une fois, la parole des contestataires du rapport de l’ONU a eu uneasvi,anonymat,bilan,gaza,ramadan,élève modeste place, inhabituelle, dans les médias. Et il s’étouffe: «  que la presse et les médias se fassent l’écho de ceux qui remettent en cause la condamnation évidente de l’État d’Israël pour ses crimes de guerre, voilà qui ne démontre qu’une chose: la force des lobbies sionistes. »

Et pour rappeler la vraie réalité, il copie le nom des 2000 Palestiniens victimes du « génocide ».

Aurait-il l’obligeance de nous fournir la liste un tantinet dérangeante des dizaines de milliers de victimes de ses Frères qui proclamaient comme lui avant de se faire exploser: «… nous devons aimer la mort comme eux aiment la vie. La mort dans la voie de Dieu est notre désir suprême »?

Je lui ai demandé cette liste dans un commentaire, mais celui-ci s’est bêtement égaré dans la grande toile. Une autre fois peut-être ?

Ceci est -en principe- mon dernier texte avant la rentrée. Je vous rappelle, si ce blog vous intéresse, qu'il est toujours possible de vous abonner à ma newsletter afin d'être avisé qu'un nouveau papier a été posté.

 

08:59 Publié dans Frères Ramadan, Intolérance, Médias, Palestine | Tags : asvi, anonymat, lausanne, malaise, imams | Lien permanent | Commentaires (50) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je ne sais pas trop qui vous haïssez (et je préfère ne pas le savoir) il n’en demeure pas moins que votre dernier texte est tellement bourré de rancunes, de frustrations, d’attaques personnelles, de suffisance, de prétention et de paranoïa que j’en arrive à penser que vous vous en voulez, finalement, à beaucoup (trop ?) de monde.

Quoi qu’il en soi, je ne nie pas la finalité de votre combat, je ne la comprends pas.

Je ne comprends pas qu’alors que les islamistes sont plus puissants et belliqueux que jamais, alors que le sort réservé à leurs femmes est terrifiant et que leur emprise sur la Mésopotamie et en
Afrique se fait de plus en plus insupportable pour les populations locales, vous vous évertuez, de votre côté, à chercher l’aiguille (musulmane intolérante - 10 % des 4,5 % de musulmans en Suisse) dans la botte de paille suisse.

Libre à vous de vouloir combattre la religion musulmane (même si ce combat m’apparait aussi utopique que vain) mais ne pensez vous pas qu’il faudrait d’abord se concentrer sur ses pires dérives, qu’il serait préférable de voler au secours des femmes musulmanes dans les pays les plus intégristes, non pas en leur imposant votre manière de penser, mais en les accompagnants dans leur difficile et long parcours d’émancipation.

Cela serait nettement plus utile que décortiquer le Coran pour y trouver des passages inacceptables ou encore dénoncer la famille musulmane de Neuchâtel (par exemple) qui souhaiterait que leur fille n’ait pas à la piscine avec ses camarades.

Bref, c’est définitivement au niveau de vos priorités, par rapport à vos sources et à l’esprit vengeur de certains de vos disciples, que j’ai beaucoup de peine à vous suivre.

Ceci dit, chacun son combat, libre à vous de vous de mener celui qui vous apparait le plus fondamental….

Bonne journée

Écrit par : Vincent | 13/07/2015

Tous les pays dits musulmans ont pour point commun, entre autres, de lutter, tant bien que mal, contre l'extrémisme. Cela fait partie du tableau général qui se déploie partout où la religion musulmane est largement pratiquée.

Certains veulent lutter contre des symptômes et n'avancent plus guère depuis plus de mille ans. D'autres préfèrent traiter le mal à sa source: l'islam.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 13/07/2015

Hello et jetez vous l'eau pour nettoyer vos arrières pensées...

Mireille Valette va boucler ses mallettes pour partir en vacances ou en errance...
J'espère qu'elle ne va oublier de se baigner dans l'ignorance quotidienne à laquelle elle nous a habitué et surtout prendre de ne pas se noyer dans la haine qu'elle voue à l'islam et aux musulman(e)s...

Le soleil brille pour tout le monde...

Il se lève au levant et se couche au couchant, Mireille est-il possible pour vous de lui faire faire le contraire...

J'attends votre réponse à votre retour en espérant que vous vous serez améliorer en acceptant de vivre pour la paix et pour l'amour du prochain et du lointain!?

Écrit par : Liberté chérie | 13/07/2015

@ Vincent
Ne vaudrait-t-il pas mieux prévenir et ainsi éviter que nous prenions le chemin empli des horreurs perpétrées sous d'autres cieux que vous dénoncez à juste titre ? Les horreurs prennent peu à peu place partout en Europe. Ne l'avez-vous pas encore noté ? Mariage forcé, crimes de dés-honneur, obligations de pratiquer, police de la charia, tribunaux de la charia. En Europe.
Se préoccuper des victimes lointaines tout en laissant se dégrader la situation dans nos pays européens est une activité à laquelle s'adonnent nombre de personnes car, on le comprend bien, elle vous place à l'abri de toutes critiques et injures.

Écrit par : C. Donal | 13/07/2015

Les détracteurs des islamo-lucides sont vraiment fascinants, en particulier ceux qui réagissent, non pas aux propos que nous tenons au sujet de l'islam, mais plutôt aux pensées qu'ils croient que nous avons en les tenant.

Inutile de leur demander de prouver par des citations, que nous sommes bien d'horribles créatures intolérantes: ils n'ont que faire de la réalité puisqu'ils semblent persuadés qu'ils peuvent lire dans nos pensées!

Vous pouvez n'avoir jamais écris le moindre propos désobligeant de toute votre vie envers la communauté musulmane, ils réussissent toujours à se convaincre qu'il ont réussi à en débusquer entre les lignes!

Leur capacité à voir des mots la où il n'y en a pas n'a d'égale que leur incapacité à voir les mots qui devraient leur ouvrir les yeux sur l'islam. Ainsi, ils ne semblent pas voir les mots violents et intolérants du Coran, même si ont les retrouve dans la majorité des sourates et que même la remise en contexte est impuissante à en atténuer le venin.

Écrit par : Minona | 13/07/2015

Voila exactement le style et le genre de pensées qu'a du avoir Clément Méric, pour attaquer un "méchant" nazi, fasciste, etc.

"... mais plutôt aux pensées qu'ils croient que nous avons en les tenant ... "

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Clément_Méric

"C’est le cas de Vincent Strohbach qui poste régulièrement des commentaires sur mon blog afin de rétablir LA vérité face à la haineuse.

Emporté par sa logique, il va jusqu’à écrire: «Sur ce, je vous laisse vous occuper de votre association, il doit bien y avoir quelques ratonnades à organiser, non ?? »"

Exemple classique repris à l'infini ... "je vais casser du nazi" ... par anticipation ...


Parce que des Vincent Strohbach il en existe des milliers, à ce dire, cassons du nazi avant qu'ils agressent des musulmans, en voila une des sources de conflits.

Même l'anticipation est sélective ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 13/07/2015

Appeler un imam au lieu d'appeler l'ambulance ?

Non, non, là on est dans une dangereuse confusion! Quand on a une fuite d'eau dans la maison, on n'appelle pas le ramoneur, mais le plombier.
Quand un gosse est déshydraté, on ne fait rien soi-même, car en cas de pépin, et il peut y en avoir de graves, c’est vous le responsable, mais on appelle des professionnels de la santé c.-à-d. l’ambulance, ASAP ! – ça ne se discute pas c’est comme ça
Dans les cas de maltraitance, vous n’intervenez pas vous-même, car en cas de pépin c’est vous le responsable, mais vous appelez la police. ASAP !

Quand je faisais partie du secours en montagne on nous enseignait péremptoirement que chacun son boulot, car chacun son métier et surtout chacun sa responsabilité et la responsabilité, ça peut aller vraiment très loin ! Par exemple si vous ramassez un blessé au bord de la route pour le conduire à l’hôpital et qu’il meurt dans votre voiture vous êtes responsable… Pour éviter la non assistance à personne en danger, vous appelez ambulance et police. Ça va même plus loin : si vous bougez un blessé et que par malheur il reste paralysé, on examinera votre responsabilité… Attention tout cela n’est pas simple et les conséquences peuvent être très graves avec de lourds dommages et intérêts…

Un enseignant n’est pas un médecin, un imam non plus. Quand à appeler un imam pour ne pas victimiser la dame c’est là l’erreur, car si la dame exerce une maltraitance contre son enfant, maltraitance qui autre part n’est pas considérée comme telle, mais l’est dans nos pays, elle doit apprendre qu’elle commet un délit, que ce n’est pas permis et que c’est grave.

Ce message doit passer clairement auprès de tout son entourage au lieu d’étouffer l’affaire en douce, car cette fois ça se termine peut-être bien, mais une prochaine fois cela pourrait ne pas se terminer bien et alors qu’est ce qu’on vous dira ? On vous dira « ah oui, mais cette fois-là vous avez fait passer la chose en douce au lieu de nous en expliquer la gravité » et ce sera encore vous le responsable.

Cela devient de plus en plus compliqué car en cas de pépin on essayera de vous faire payer des dommages et intérêts, il y a des cabinets d’avocats spécialisés en la matière. Par exemple en Belgique un terroriste a été abattu par la police qui maintenant est dénoncée pour meurtre… Imaginez ce qui pourrait se passer : vous donnez à boire à un gosse déshydraté, déshydraté ça n’est pas seulement une petite soif, ça peut signifier un blocage rénal ou même pire, ce gosse boit, il fait un choc et meurt… vous imaginez le grabuge?

Il y a un pas qui n’a pas encore été franchi, c’est l’examen du jeûne : le jeûne est-il compatible avec nos pays ? dans quelles conditions ? le jeûne de mineurs est-il compatible avec nos lois ? etc.

Malheureusement on attendra qu’il y ait un drame pour oser aborder la question qui est très sérieuse.

Anne Lauwaert

Post scriptum

Cette affaire me rappelle une série de drames qui ont eu lieu en Belgique dans le cadre d'exorcismes par des marabouts de jeunes filles possédées par des démons ou des djins...

L'une est morte ébouillantée, l'autre noyée après avoir dû boire des quantités de litres d'eau...

http://www.lalibre.be/actu/belgique/layla-brulee-a-mort-lors-d-un-exorcisme-547df8c23570a0fe4c9717ae

http://archives.lesoir.be/l-8217-exorciste-etait-aussi-un-amateur-de-porno_t-20120521-01YAZ3.html

Dans ces cas, ce sont même les parents qui ont appelé l'autorité religieuse au lieu de s'adresser aux professionnels de la santé.

A bon entendeur...

Écrit par : Anna | 13/07/2015

ce n'est pas une question de gaune , c'est le mur. obtus d'obscurantisme et bigoterie rétrograde dilagante que derange !
j'ai connais des gens qui vous recitent les evangiles ou ont parlé avec Dieu ou par'é avec Jesu rencontré sur la route ( je dois attirer ces personnages )
je rien contre autant que ce la reste LEUR probléme , je me tire et bye ... mais quand je vois que sournoisement. on veut nous reduire au silence chez nous , malgré mon atheisme je devien un chretien militant !
on ne touche pas a mon passé a ma religion a notre culture on est chez nous!
pas difficile à comprendre sauf si on ne le veut pas !

Écrit par : theo | 13/07/2015

Coucou nous sommes là bien vivants et joyeux!

Le mois de Ramadan va bientôt fini avec tout le bien qu'il a pu nous faire engranger en matière de patience pour supporter nos détracteurs mal intentionnés.

Nous remercions Dieu de nous avoir aidé à vivre ces moments forts que nous enseigne le jeûne, à présent nous sommes immunisés contre la bêtise crasse de celles et ceux qui aboient dans notre dos, jaloux de ce que nous pouvons vivre sur le plan spirituel et dont ils se sont eux mêmes privés gavés de leur orgueil et de leur suffisance.

Nous allons bientôt fêter notre double joie "Eid-el-Fitr,, celle d'avoir vaincu la faim et la soif et celle d'avoir retrouvé le bon goût des bienfaits dont Dieu nous gratifie au quotidien et sans lesquels point de vie n'est possible.

Sans oublier le discernement qui le notre et dont manque celles et ceux qui s'acharnent contre nous.

A Dieu, nous sommes profondément reconnaissants et nous prions pour la paix de toutes celles et ceux qui se noient dans un verre d'eau à cause de la canicule et du jeûne bienfaiteur du mois de Ramadan...

Nous leur disons soyez plus courageux et moins lâches!

Sortez de vos fantasmes et de vos imaginaires haineux et macabres et laissez nous vivre notre foi en paix, ne sommes nous pas en démocratie?

Écrit par : Liberté chérie | 14/07/2015

Qu'il est beau votre discours lénifiant... Mais les tarés du Daesh, les fous furieux de Boco Haram, sans oublier les milices Al Chebab seraient morts de rire si ils pensaient à vous lire eux qui considèrent que le respect, la diplomatie, les scrupules humanistes sont considérés comme des signes de faiblesse. Car l'islam c'est aussi le califat, ce sont les attentats du 7 janvier à Paris, c'est la lapidation pour des relations sexuelles hors mariage, c'est l'interdiction de l'apostasie sous peine de mort, c'est l'interdiction faite aux femmes musulmanes d'épouser un non-musulman, c'est l'inégalité hommes-femmes, la non mixité, les femmes mineures à vie, etc..etc..et ce, mois du Ramadan ou pas. Donc en attendant que les musulmans "humanistes" comme vous fassent le ménage (bon courage à eux), on doit renforcer le seul rempart qui nous protège : la laïcité pure et dure. Sinon le pire est à craindre

Écrit par : Claude Lester | 14/07/2015

Elle a bon dos la démocratie avec vous!

Écrit par : Patoucha | 15/07/2015

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/07/13/mireille-vallette-lanonymat-force-du-combat-contre-lobscurantisme-islamique/comment-page-1/#comment-807370

Il serait bien d'organiser un débat sur l'islam entre des naïfs comme Strohbach et des ex-musulmans à qui il faudrait garantir l'anonymat.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 14/07/2015

Liberté chérie,

Lorsque vous parlez des détracteurs de l'Islam, parlez-vous de ceux qui ont trahit cet Islam de paix dont vous nous parlez en assassinant au nom de l'Islam justement des gens par centaines ? Ou parlez-vous de ceux qui les dénoncent ?

Qui sont d'après vous ceux qui font du mal l'Islam ?

Écrit par : archi-bald | 14/07/2015

Voici un article qui ne peut que conforter l'opinion de Madame Vallette.

http://www.postedeveille.ca/2015/07/le-fondateur-dun-journal-ecossais-vire-pour-avoir-defendu-la-liberte-dexpression.html

On ne peut que remercier des sinistres comme barbey, strohbach, beldi (en minuscule car je n'ai aucun respect pour les fossoyeurs de la liberté) et autres de favoriser, voire d'encourager la mise à ban de tous ceux qui osent critiquer l'islam. Vous êtes finalement de dignes successeurs des pires ordures totalitaires que le monde a connus depuis un siècle.

Et lorsqu'ils ouvriront les yeux, il sera peut- être trop tard pour pleurer sur son sort.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 14/07/2015

A Arch-bald,

Les ennemis de l'islam sont les fanatiques, les barbares et les extrémistes de tout bord, qu'ils soient non-musulmans ou faussement musulman(e)s comme ces criminels qui détruisent la civilisation et tuent les êtres humains sans oublier les islamophobes qui profitent des ces actes ignobles pour s'acharner sur l'islam qu'ils ignorent dans son essence et les musulman(e)s qui veulent vivre en paix avec les autres sans distinction de croyance ou de culture.

Ces extrémistes de tout bord nous devons les combattre ensemble pour les empêcher de commettre leurs crimes car ils sont des complices qui profitent de notre ignorance et de notre impuissance.

La manière que ce blogs a de cultiver la confusion ne fait que renforcer les barbares à nous faire subir leur barbarie et de ce fait, directement ou indirectement, il devient le complice du pire.

Voila ma réponse, en espérant que saurez faire la différence à l'avenir car ceux qui savent ne sont pas à comparer avec ceux qui ne savent pas.
Bon été et bonnes vacances.

Écrit par : Liberté chérie | 14/07/2015

Mahomet était-il un fanatique, un barbare et un extrémiste quand il a égorgé 700 à 800 juifs?

https://youtu.be/BT3ykPDq-Jc

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 14/07/2015

Vincent Strohbach, comme Adolf Hitler aime les musulmans, leur livre, le Coran et son Prophète.

"Dans ses mémoires, Albert Speer (ministre du IIIe Reich pour l'armement et les munitions) écrivit à propos de l'intérêt qu'avait Hitler pour l'islam, rapportant notamment une discussion où Hitler ne tarissait pas d'éloges à son égard :

"… une religion qui croit en la diffusion de la foi par le sabre et dans le fait de subjuguer toutes les nations par cette foi. Une telle foi convient parfaitement au tempérament germanique."

Hitler, selon les dires de Speer, a exprimé à de nombreuses reprises la conviction que :

« La religion de Mahomet … serait bien plus compatible avec nous que le christianisme. Pourquoi fallait-il que ce soit le christianisme avec sa faiblesse et sa mollesse? »

De fait, alors qu'Hitler ne tarissait pas d'éloges à l'endroit de l'islam, on sait d'autre part combien Hitler persécuta les juifs (l'holocauste que nombre d'islamistes nient) ainsi que les chrétiens (s'intéresser notamment à l'allemand et chrétien Dietrich Bonhoeffer qui combattit le nazisme hitlérien)."


http://www.pointsdereperes.com/articles/churchill-hitler-islam

Bonne lecture !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/07/2015

Ca va faire les insultes, G. Vuilliomenet, d'autant que si j'ai bien l'intention de continuer à critiquer ceux qui, comme vous, s'estiment plus lucides et donc plus brillants que la moyenne (ben voyons !),à aucun moment, il n'a été question de vous interdire de vous exprimer ni de vous mettre au ban, c'est juste une opinion différente (voir même opposée) que je me permets d'exprimer.... Visiblement c'est déjà trop pour vous !

Écrit par : Vincent | 14/07/2015

@Anna

"Quand un gosse est déshydraté, on ne fait rien soi-même..."

Eh bien moi, je ne refuserais jamais de donner de l'eau à une personne déshydratée, en particulier un enfant. Tout les enfants ont les mêmes besoins biologiques et surtout, les mêmes droits. Pour l'aider à surmonter son sentiment de culpabilité, je lui rappellerais que l'islam permet de remplacer un jour de jeûne par un don de nourriture à une personne pauvre. C'est certainement plus utile à la société que le jeûne et tous les problèmes qu'il engendre (malaise, accidents, augmentation des actes criminels, sous-consommation de médicaments, baisse de productivité au travail, abus de nourriture lorsque le soleil est couché, gaspillage, etc).

De plus, avaler quelques gorgées d'eau, ce n'est pas comme d'en avaler plusieurs litres et les risques sont pratiquement nuls comparés à ceux de la déshydratation. Parfois, il faut penser au bien d'autrui avant de penser à sauver ses propres fesses. Remarquez, je suis québécoise et au Québec, la loi oblige les citoyens à porter secours aux personnes en danger:


"Toute personne doit porter secours à celui dont la vie est en péril, personnellement ou en obtenant du secours, en lui apportant l'aide physique nécessaire et immédiate, à moins d'un risque pour elle ou pour les tiers ou d'un autre motif raisonnable."

Écrit par : Minona | 14/07/2015

@Liberté Chérie

"Les ennemis de l'islam sont les fanatiques, les barbares et les extrémistes de tout bord, qu'ils soient non-musulmans ou faussement musulman(e)s comme ces criminels qui détruisent la civilisation et tuent les êtres humains..."

Je vous donne une chance d'instruire les pauvres ignorants que nous sommes: expliquez-nous en quoi les crimes commis par les terroristes (que vous appelez si justement des criminels) diffèrent de ceux commis par Muhammad et ses guerriers.

Le Coran, la Sunna et la Sira regorgent de crimes semblables à ceux des terroristes: guerres de représailles, pillage, extorsion d'argent (jyzia), viol de guerre, trafic d'esclave, massacre de civils, etc. Je peux citer des versets, hadiths sahih ou extraits de la Sira sur le sujet et je peux en expliquer le contexte, vous n'avez qu'à demander.

Nous voulons seulement savoir pourquoi nous ne devrions pas considérer le fondateur de l'islam et ses guerriers comme des criminels au même titre que les musulmans terroristes d'aujourd'hui, c'est simple non?

Écrit par : Minona | 14/07/2015

l'islam moderé l'islam de pax n'existe pas ! depouis son existence il est militant coercitif et est ce que son nom dit " soumission"

pendent des siécles est resté endormis et maintenant resurgit comme la peste bubonique amenée par les rats !
intile de se leurrer ou vouloir leurrer les gens on aura une guerre de religion nos coultures dont à l'opposée et la leur psycorigide et sans fondements etablis et acceptés par la heneralité des musulmans

Écrit par : theo | 14/07/2015

Strobach, vous n'etes qu'un inculte, non seulement sur les sinistres réalités du coran, mais également sur toute la politique des Frères musulmans. Vous bottez juste en touche comme à l’accoutumée. Le dessin qui représente le type qui enfouit sa tête profondément dans le sable vous va comme un gant.

Quant aux insultes, remontez à une période antérieure a mes premières interventions. Quand j'ai lu vos logorrhées, j'ai fort bien compris que vous étiez plus proches des pires dictateurs que Mireille et bien d'autres qui ont très bien compris ce qu'il y avait de totalitaire dans l'islam. Mais comme le rappelait si bien Victor, Hitler était tellement fasciné par l'islam qu'il regrettait que ce ne fût la religion de l'Allemagne.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 14/07/2015

Le souhait d'une bonne journée de Vincent à Mme Vallette après l'avoir traitée de rancunière, de frustrée, de suffisante, de prétentieuse, de folle démontre le caractère ambigu de cette personne. Si la religion agit de cette façon sur les individus, il y a à craindre le pire.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 14/07/2015

Merci de nous rappeler les insultes d'un vertueux du nom de strohbach! :-)

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/07/2015

Excellent!

On ne fait mieux dans le double langage hypocrite et insultant!
Est-ce que Liberté chérie et Vincent ne feraient qu'un?!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 15/07/2015

Les lois de Darwin devraient permettre de calmer les ardeurs de certains: les plus dévots disparaîtront, morts de déshydratation ou de tous les dégâts que provoque un mois d'alimentation totalement malsaine et déséquilibrée (jeûne le jour - dans les pays nordiques, je vous laisse imaginer le tableau - orgie la nuit, on dort quand? Un nombre considérable de jeunes filles meurent des suites de l'excision (sans anesthésie, sans désinfectant), des jeunes femmes meurent des suites de leur infibulation (réalisée à l'aide d'épines d'acacias et bien sûr, sans anesthésie ni désinfectant). Le viol conjugal dès l'âge de 9 ans, c'est pas top non plus. La lapidation, on n'en parle même pas. Les homos qui se font trancher la tête, les blogueurs qui se font fouetter jusqu'à ce que mort s'en suive….

Bref, c'est vraiment à se demander ce qui fascine tant de gens qui se convertissent à ce bagne. Arithmétiquement, le nombre de musulmans ne devrait pas augmenter, mais c'est sans doute une logique de shadock.

Écrit par : Arnica | 14/07/2015

Théo, je pense que vous avez raison, d'ailleurs cette guerre a déjà commencé et ceux qui prétendent le contraire me font penser à ceux qui feignaient d'ignorer le génocide des juifs pendant la deuxième guerre mondiale. La différence c'est que les "infidèles" finiront par la gagner; mais à quel prix ?

Écrit par : norbert maendly | 14/07/2015

Pauvres de vous,

Plus vous mépriserez et vous diaboliserez l'islam plus je l'aimerai du plus profond de mon être car je sais qui je suis et je sais qu'il n'y arien à voir avec ce que vous de lui et moi...

Vous avez la haine qui vous dévore les tripes et j'ai de la peine à comprendre que vous soyez si misérables,pitoyables et maladivement mesquins.

Ce n'est cette bande de salopards qui se réclame de l'islam qui va ternir sa beauté que vous jalousez.

Que savez vous sur ce magnifique prophète qui ne soit pas des affabulations loin de toute vérité historique, vous qui vous prétendez connaisseurs.

Vous êtes insignifiants sinistres personnages.

Votre orgueil et votre mépris vous étouffera et l'islam continuera de croire ne vous déplaise tristes détracteurs.

Vous vous attaquez à ce qui vous dépasse et vous dépassera toujours jusqu'à la fin de vos jours.D'autre avant se sont essayé...Résultat l'islam est toujours là et eux c'est à peine si on s'en souvient.

Oeuvrez pour la paix entre les êtres et vous vous sentirez mieux mais il n'y a pas ^me en vous qui puisse connaître discernement.

Dieu est Grand et Son prophète comme tous Ses prophètes sont exemplaires de bonté et de sagesse quoique vous en dites.

Vous me faite pitié et vous m'amusez en même temps voila pourquoi je continue à vous répondre.Je me détend à vous voir replier sur vous même comme des cafards vivant dans la moiteur de leur obscurité d'esprit.

Vous ne convaincrez personne pas même vous mêmes et j'en suis sûr. Il est temps que vous changiez de registre car vous ne cessez de vomir sur vous-mêmes...

Les terroristes c'est vous, ennemis de l'Humanité et complices des barbares fanatiques que vous nourrissez par vos fantasmes et qui finiront pas disparaître bientôt incha'Allah!

La canicule est plus supportable que vous, mais on vous oublie dès que l'on a bu un verre d'eau fraîche en remerciant Dieu de Ses bienfaits....

Dieu est Grand et vous êtes vraiment des nains insignifiants au sens propre du mot toutes et tous autant que vous êtes...

Vincent a bien raison de vous tenir tête car vous faites mauvais usage de la liberté...

Vous utilisez la liberté pour supprimer celle des autres, vous êtes des injustes...

A présent, je vais aller faire une prière pour votre salut,c'est juste l'heure de la prière de l'aube...03.50 du matin bande de ronfleurs....

Écrit par : Liberté chérie | 15/07/2015

Une petite prière de haine pour bien entamer la journée, LC? :-)

Rappelons ici que tout ce que nous savons sur Mahomet, les horreurs comme les louanges, nous vient d'auteurs musulmans. On trouve dans les *mêmes ouvrages* tant les descriptions de terroristes esclavagistes tueurs de masse et violeurs systématiques que les hommages à la grande sagesse du messager.

Comme le résume très bien cette vidéo de 45 s: https://youtu.be/BT3ykPDq-Jc

Ce que Liberté chérie veut, et fait, c'est louer le crime organisé le plus répugnant comme s'il s'agissait de bonnes actions, dignes des apologies les plus dithyrambiques.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 15/07/2015

@Liberté Chérie

Là où fleurit l'Islam, il n'y a plus ni liberté, ni démocratie, ni respect des droits de l'Homme (et encore moins de respect des droits de la Femme). Là où fleurit l'Islam, il n'y a que colère, haine et violence, ignorance et obscurantisme.Les 57 pays musulmans de la planète en sont l'illustration.
Vous pensez sans doute que chacun a droit à pratiquer librement sa "religion". Soit. Mais quid si cette religion s’oppose, au nom du dogme, aux lois et aux règles d'un pays souverain.? Et requid si certains membres de cette religion ont des objectifs de type politique, comme c’est le cas pour le salafisme et affiliés.? Dans les deux cas ce n’est plus un problème “religieux” mais un problème politique.
Bref,"Liberté Chérie" (j'ai rarement vu un pseudo aussi mal choisi), ce n’est pas vos invocations vaseuses et foireuses qui nous ferons oublier que l'islam est néfaste et le prouve tous les jours, des exigences communautaires ici en Europe, aux atrocités du moyens orient.

Écrit par : Claude Lester | 15/07/2015

Liberté chérie

Ceux qui font mal sont ceux que vous appelez les imposteurs et qui tuent au nom de l'Islam. Occupez-vous d'eux et cessez pour l'instant d'essayer de nous convaincre.

Quand à me traiter de complice de ces barbares, je vous l'interdit. Ce sont vos frères et c'est à vous en priorité de vous ériger contre eux et de les exclure de votre communauté.

Lorsque vous aurez réussi, vous n'aurez même plus d'effort à faire pour nous persuader.

Écrit par : archi-bald | 15/07/2015

Liberté chérie,

Votre enthousiasme, votre engagement et votre engouement envers votre religion vous honorent.
De tout temps, les fidèles ont adoré leur Dieu. Et peut-être avez-vous un ancêtre qui s'est prosterné devant Shamash, le soleil-dieu qui a transmis ses lois au roi Hammourabi (2123-2081 av. J-C.)?
Les hommes se sont agenouillés devant des millions de Dieu dans toutes les civilisations. Ne pensez-vous pas que le temps d'Allah, de Dieu, se terminera et que votre descendance se prosternera devant d'autres divinités? L'imagination humaine est infinie sur la création des dieux comme la crédulité.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 15/07/2015

Voila le sens très, mais vraiment très logique de la pensée ... musulmane ?

"Ce n'est cette bande de salopards qui se réclame de l'islam qui va ternir sa beauté que vous jalousez."

Libérez Constantinople, pour voir ...

"Vous utilisez la liberté pour supprimer celle des autres, vous êtes des injustes...", comme demander à vivre en esclave ou se convertir ... dhimmi, kharaj, djizîat, etc.


Là ... il faudrait juste prendre un miroir, ou bien se relire ...

"Votre orgueil et votre mépris vous étouffera et l'islam continuera de croire ne vous déplaise tristes détracteurs."

C'est un infidèle qui vous adresse la parole ... mépris pou mépris ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 15/07/2015

Vous pouvez me faire dire ce qui vous arrange, me comparer à qui vous voulez, m'insulter, etc, cela ne changera rien au fond !

À quelques exceptions prêts les anti-musulmans que vous êtes semblent au moins aussi fanatiques et intolérants que les islamistes que vous dénoncez. Et ça, vous m'en voyez désolé mais ça fait peur !

NB : Mme Ribordy c'est (comme toujours) la nature et le fond du texte de MV que je critiquais pas son auteur ! Mais bon ...

Bonne journée pareil !!

Écrit par : Vincent | 15/07/2015

L'idiot utile de l'islam que vous êtes devrait nous faire le décompte des crimes de ces fanatiques que nous serions et ceux de vos amis qui assassinent au nom d'allah et de mahomet respectant en cela les principes coraniques que vous vous êtes abstenus de lire jusqu'à ce jour et que vous ne pouvez donc comprendre.

Mais peut-être que vous vous satisfaisez des logorrhées d'un pseudo liberté chérie! :-)

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/07/2015

N'est-ce pas plutôt votre diatribe persillée de paraboles absconses et vos propos qui dégoulinent de haine recuite et de frustrations diverses ?

Personnellement, de l'islam ou de son prophète, je ne leurs accorde rien de moins que la stricte réciproque de ce qu'ils s'autorisent à mon égard, c'est à dire un mépris souverain et sans limite. Quant 'à ses adeptes, je considère que l'islam est leur croix, si j'ose dire, qu'il leurs appartient de la porter de la manière qu'ils l'entendent et même d'en faire un usage qui pourrait leurs procurer quelques plaisirs du moment que rien dans leur rituel ne se place en contravention avec aucune de nos lois ni n'offusque une quelconque de nos traditions culturelles. C'est une question d'éducation, de savoir vivre.

Cela dit et à vous lire, je suis forcé de constater que les sentiments que vous exprimez à l'égard de vos hôtes, de leurs mœurs, de leurs us et coutumes ne sont pas des plus bienveillants. Ce fait m'amène à vous interroger à savoir si un individu tombé dans l'islam se voit-il de surcroît privé simultanément de toute dignité ? L'inverse ?

Écrit par : Giona | 15/07/2015

Bonnes vacances Madame Valette et MERCI pour votre remarquable travail de salubrité publique.

Écrit par : Tocsin | 15/07/2015

@ Liberté Chérie (nom choisi par un soumis à l'Islam, vous ne manquez pas d'humour)
Je pense que vos textes seraient dignes d'être soumis à un psychologue; c'est l'histoire d'un humain, enfermé par sa religion et ses préceptes, dont il ne peut s'échapper sans risquer la peine de mort, qui secoue ses barreaux en hurlant à longueur de temps aux passants "je suis libre dans ma cage, et ne venez pas me dire le contraire! Vous jalousez ma cage, même!"

Bref...pauvre Liberté Chérie...pour chérir la Liberté, il faut la connaître, et pas seulement la liberté de rester en cage.....

Réveillez-vous!

Écrit par : vieuxschnock | 15/07/2015

Un daltonien deutéranope est incapable de distinguer le rouge du vert. Si vous placez une pomme rouge parmi des pommes vertes, il sera incapable de vous dire laquelle est la rouge. Le peintre Vincent Van Gogh utilisait énormément le jaune dans ses toiles parce qu'il voyait littéralement jaune, conséquence de son intoxication à l’absinthe, à la térébenthine et possiblement à la santonine.

Discuter avec certains musulmans au sujet de la violence de l'islam donne l'impression de discuter avec quelqu'un qui souffre d'un problème de perception des couleurs. Vous lui parlez des versets violents, des hadiths qui les soutiennent et des exégèses qui les confirment mais rien n'y fait: il ne perçoit pas la violence de l'islam ou encore il la perçoit de façon altérée.

À l'inverse, il peut aussi voir de la violence là où il n'y en a pas. Ainsi, vous lui expliquer calmement pourquoi vous n'aimez pas l'islam et il perçoit que vous haïssez les musulmans. Vous tentez de le comprendre, vous lui posez des questions, vous lui tendez perche après perche mais tout cela est inutile: il a décidé que vous étiez un être maléfique. Cette pensée le réconforte puisque dès lors, vous êtes le mal qu'il combat et non le contradicteur qu'il a échoué à convaincre.

Discuter avec une personne qui pense différemment de nous peut être très intéressant et même enrichissant mais uniquement si la personne est capable de soutenir son point de vue par des arguments, afin que s'établisse un véritable dialogue. Or, certains musulmans n'utilisent pas d'argument, ils se contentent d'insulter ceux qui ne partagent pas leur point de vue (en les comparant aux barbares de l'EI par exemple) ou encore ils se lancent dans un long discours exalté. Dès lors toute discussion devient impossible. Peut-être que certains musulmans ne voient pas l'utilité d'un dialogue avec un non-musulman qu'ils savent ne pas pouvoir convaincre de se convertir.

J'ai écris ce commentaire en pensant à deux personnes. Elles se seront sans doute reconnues.

Écrit par : Minona | 15/07/2015

Bon puisqu’il faut tout préciser :
J’ai l’impression, à force de vous lire, qu’à l’image de vos ennemis, vous êtes fanatiques, obsessionnels (j'ai visité la page Facebook de G. Vuillomenet, woaw dans le genre monomaniaque !) et particulièrement intolérants.

Cela me parait largement suffisant pas besoin de rajouter criminels et barbares qui sont, effectivement, des caractéristiques qui, Dieu soit loué, vous différencient des islamistes.

Ceci dit, je m’en voudrais d’être un sujet de distraction, vous avez visiblement d’autres combats beaucoup plus importants à mener….

Je vous laisse donc entre vous....

Bon été à tous !

Écrit par : Vincent | 15/07/2015

Je suis juste intolérant avec les intolérants et les abrutis qui continuent de les defendre.

Mais je suis et reste persuadé qu'à une certaine époque qualifiée de sombre histoire de l'Europe, strobach aurait quand même réussi à défendre le nazisme.

Finalement chacun ses valeurs strohbach, vous defendez l'indéfendable car vous avez des amis musulmans, peut- être sincères mais le sont-ils, alors qu'ils ne representent pas l'islam, en tout cas celui de vos fantasmes.

Si vous trouvez l'islam si bon, pourquoi ne pas vous exiler en Iran ou en Arabie saoudite, là vous serez confronté au véritable islam.

Je donne d'ailleurs le même conseils aux autres aveugles comme tata martine!

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/07/2015

Une suggestion: demander que tout Coran vendu en Suisse soit, comme les paquets de cigarettes, porteur d'une mention.
Cette mention pourrait être la suivante: "Attention, ce livre contient des propos contraires à la démocratie, et incompatibles avec les droits de l'homme"

Écrit par : bb | 16/07/2015

J'aimerais demander à ceux qui accusent les islamophobes, quel est le titre qu'ils décernent aux pères kurdes, turcs et autres musulmans qui commettent des crimes d'honneur.

Il y a un seuil de tolérance, Vincent Strohbach, qu'il ne faudrait pas franchir ... attention ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 16/07/2015

Je suis islamophobe, moi !?!

Qui est l'islamophobe ?

"«Les Saoudiens pensent que l’accord est une erreur, mais ne le disent pas aussi fort que les Israéliens», a aussi confié à l’Agence France Presse un diplomate occidental dans la région.

Selon lui, le royaume pourrait même s’engager dans un programme nucléaire s’il est convaincu que le régime continue à développer en cachette des armes de destruction massive. Ryiad pourrait compter sur l’expertise de son allié pakistanais, puissance atomique."

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 17/07/2015

Si j'ai bien compris ce que disait Liberté chérie dans l'un de ces post, les plus islamophobes sont ceux qui assassinent au nom de l'Islam en Syrie, en Irak, dans tout le Moyen-Orient et parfois ailleurs dans le monde
(ses mots: "Les ennemis de l'islam sont les fanatiques, les barbares et les extrémistes de tout bord, qu'ils soient non-musulmans ou faussement musulman(e)s comme ces criminels qui détruisent la civilisation et tuent les êtres humains sans oublier les islamophobes qui profitent des ces actes ignobles pour s'acharner sur l'islam qu'ils ignorent dans son essence et les musulman(e)s qui veulent vivre en paix avec les autres sans distinction de croyance ou de culture.").
On remarquera dans cette citation qu'il met sur un même plan celui qui égorge un chrétien parce qu'il est chrétien, viole sa femme parce qu'elle femme et chrétienne et utilise leur bébé pour donner un cours sur l'usage des explosifs à ses jeunes recrue et celui qui n'aime pas l'Islam.

Mais ceux qu'il traite d'islamophobe dans un autre post sont ceux qui dénoncent ces assassins djihadistes. Il les voue même à disparaître du monde (ses mots: "Les terroristes c'est vous, ennemis de l'Humanité et complices des barbares fanatiques que vous nourrissez par vos fantasmes et qui finiront pas disparaître bientôt incha'Allah! "

D'ailleurs, il nous traite d'Untermensch par la même occasion (ses mots: "Vous vous attaquez à ce qui vous dépasse et vous dépassera toujours jusqu'à la fin de vos jours. [...] Dieu est Grand et vous êtes vraiment des nains insignifiants au sens propre du mot toutes et tous autant que vous êtes..."

Je ressens par les propos de Liberté chérie la coexistence libre et respectueuse de nos fois réciproques.

Par ailleurs, je rappelle ma position: mes propos ne visent que ceux qui commettent des actes criminels, ceux qui prônent de telles actes et ceux qui les soutiennent. Jamais je n'aurai un jugement sur quelque qu'un en raison de son origine, de sa couleur ou de sa foi ou ses croyances. Vous pouvez dès lors me traiter de criminalophobe mais pas d'islamophobe !

Écrit par : archi-bald | 17/07/2015

L'émission C dans l'air d'hier, sur les ados terroristes, était animée entre autres par Mohamed Sefaoui, journaliste français d'origine algérienne. Il implore les européens de faire leur révolution culturelle et de cesser de traiter d'islamophobe ceux qui critiquent ouvertement l'islam et en particulier l'intégrisme. Ah, lui aussi serait islamophobe, donc?¿

Ce terme est exactement le moyen de noyer le débat. Or le débat doit avoir lieu. Toujours dans cette émission, un haut responsable de police parle de ce qui se passe sur le terrain, du partage des territoires des cités à problème entre dealers et barbus, de la fracture consommée d'avec la démocratie.

On apprend aussi que les gens qui partent soutenir le djihad sont à 25% des convertis. Oui, là il faut se poser des questions, et elles n'ont rien d'illégitime ou de raciste. On voit aujourd'hui des terroristes style pieds Nickelés tuer à la petite semaine en France. Le milieu de certains quartiers dominés par des barbus les y encourage.

Pour ma part je tente toujours de découpler les musulmans des fanatique-fascistes. Mais cela ne doit pas faire fermer les yeux sur ces derniers. Hani Ramadan montre assez la permanence d'un discours anti-occidental, à Genève même. Désigner et dénoncer le risque de terreur est nécessaire, autant pour les black blocks que pour les barbus.

D'ailleurs, les barbus, ça pousse! Anelka et bien d'autres...


Ariane Beldi est une féministe universitaire de Genève.

"Docteur en Science de l’information, de la communication et des médias"

http://www.ariane-beldi.ch

J'ai eu quelques fois sa visite sur mon blog. Côté arguments, l'avantage est qu'il n'y a pas besoin de trop creuser, on fait vite le tour... (Raaah, méchant... :-)))

Eh oui... L'université n'est décidément plus un critère de qualité intellectuelle.

Écrit par : hommelibre | 17/07/2015

Le mot "Liberté" est utilisé par n'importe quel despote, ignorant, fou de dieu et de yésous, mais également par des créationnistes adeptes du grand architecte n'ayant aucune différence dans leurs comportements que les islamistes.

Il serait bien pour beaucoup de relire l'histoire en étudiant la vie et la mort des civilisations qui nous ont précédé, celle de nos ancêtres depuis la conquête des grottes. L'invention des divinités, partie du désir des rois Pharaons et leurs prêtres, privilégiait un monde au delà de la mort, au ciel et d'un monde souterrain. C'est d'une débilité incroyable.

Ces désirs ont été sournoisement -transformés par la greffe des croyances divines, mettant un dieu dans l'inconscient individuel et collectif.

Depuis plus de 5 000 ans c'est un désastre au niveau humain. Les guerres d'appartenances aux religions ont fait des centaines de millions de victimes et ça continue avec l'islam.

Seuls les "initiés" auraient contact avec dieu sur la base d'un parcours spirituel sans fond et sans fondement, bravo on en espérait pas tant.

Combattre l'islam, c'est combattre les adeptes du jugement dernier, le paradis et l'enfer véritables boucliers des monarchies musulmanes ou chrétiennes pour mieux dominer et se gaver de générations en générations. Ils nomment cela les "valeurs" à défendre.

Il y a pourtant une différence entre le christianisme et l'islam. Le premier a dû se soumettre aux révoltes des peuples et ainsi se réformer.Les adeptes du roi et sont christianisme restent à l'affût, guidant en dessous de table les divers pouvoirs.
Le second n'est pas réformable, il fait croire que le coran est parole divine, chaque musulman peut élaborer une fatwa par l'intermédiaire de l'imam.
Chaque musulman peut devenir criminel au nom de l'islam.
Ca fait des années que nous dénonçons ce concept mortifère, les actualités nous donnent raison en particulier à Sami Aldeeb et Alain Jean-Mairet.
Pour ma part, non spécialiste de l'islam je reste non croyant convaincu.

Les origines des religions sont les mêmes, les tribus, les rois et leurs portes-paroles désignés comme prophètes inventés pour leurs causes.

Tous les pouvoirs fascistes tirent leurs concepts des religions et leurs écrits, la violence fait partie du concept religieux quel que soit la religion.

Après des années de réflexion on peut se demander si finalement les juifs n'ont pas raison. Il faut se préparer.

Merci également à vous Mireille Vallette bonne suite.....

Écrit par : Pierre NOËL | 18/07/2015

Ce que je trouve amusant, avec Mme Vallette, c'est qu'elle semble s'ingénier à vouloir absolument démontrer le bien-fondé des critiques qui lui sont adressées, notamment celles concernant sa tendance à la négligence quand il s'agit de citer et de référencer les propos des autres. Ici, de nouveau, non seulement, elle me cite de manière incomplète et en sortant mes paroles de leur contexte (ce qui leur donne un nouveau sens), mais en plus, elle oublie de donner le lien de la discussion d'où elle a tiré ces morceaux de citations.

Pire, elle n'est même pas fichue de citer Thomas Paine correctement. Elle oublie toute la partie parlant de "la philosophie consistant à ne montrer que mépris pour l'humanité". Voici donc la citation en entier: “To argue with a man who has renounced the use and authority of reason, and whose philosophy consists in holding humanity in contempt, is like administering medicine to the dead, or endeavoring to convert an atheist by scripture.” (The Crisis, 1777)

En tous cas, je vais suivre le conseil de Paine. C'est pourquoi, dans ce commentaire, je ne m'adresse pas directement à Mme Vallette, mais plutôt à toute personne qui passerait par ici.

Voici donc ce que j'avais dit dans ma réaction, sur le mur Facebook de Grégoire Barbey (auquel elle a accès, puisqu'elle fait partie de ses contacts) qui commentait l'article que le Temps consacrait au lancement de l'ASVI (https://www.facebook.com/gregoirebarbey/posts/819924734763914?comment_id=820866078003113&offset=0&total_comments=45&comment_tracking={%22tn%22%3A%22R0%22}):

"Euh....elle [Mireille Vallette] n'a pas du tout perdu la tête. Ni le nord d'ailleurs. Elle sait très bien ce qu'elle fait. Et c'est cela le plus affligeant. Son discours sur l'islam et les musulmans est le plus souvent complètement farfelu et ne saurait donc être pris au sérieux en tant que tel. Par contre, ce qui est à prendre au sérieux, c'est le fait qu'elle arrive à mettre dans une forme acceptable des propos qui ne le sont absolument pas et qui relèvent grosso modo du racisme le plus crasse. Par racisme, j'entends évidemment la définition actuelle, c'est-à-dire, la tendance à réduire des groupes entiers de gens à des stéréotypes, même s'ils ne sont pas de type "racialiste" biologique, mais socio-culturels. Aujourd'hui, les discours racistes remplacent simplement la notion de race biologique par un concept biologisant de culture hyper-déterminant qui joue exactement le même rôle. C'est ce tour de passe-passe qui ne trompe pas grand monde qui leur permet de se donner un vernis de respectabilité.

Son rôle consiste donc avant tout à fournir des arguments qui semblent raisonnables en surface et tenir du simple bon sens à des gens qui veulent pouvoir exprimer publiquement leur xénophobie tout en craignant comme la peste que cela leur soit reproché. Et à jouer de son étiquette d'ancienne journaliste (mais, j'avoue aussi que je n'ai jamais trouvé le moindre article signé de sa main dans les archives électroniques de la TdG, donc, je me pose aussi des questions, mais bon, le fait de n'avoir rien trouvé ne signifie pas grand-chose.), ce qui fait que les gens se sentent autorisés à la citer, puisqu'elle fait partie de la même classe de gens qu'ils passent pourtant leur temps à dénigrer: les intellectuels des médias.

Par ailleurs, pour une journaliste soi-disant féministe, je suis étonnée de voir qu'elle ne monte au créneau que lorsque des musulmans ou l'islam sont impliqués. Par contre, sur les grands débats de ces dernières années concernant la position de la femme dans nos société (congé maternité, partage des tâches du foyer, soutien aux femmes cherchant à conjuguer vie professionnelle et familiale, cours d'éducation sexuelle, droit à l'avortement, DIP, mariage civil pour tous, etc.), on ne l'entend jamais. Mais alors, vraiment jamais. Ou elle le fait tellement en catimini que c'en est inaudible. Du coup, j'ai la très forte impression que pour elle, le féminisme, comme la laïcité et l'invocation des Droits de l'Homme, ne sont que des béliers anti-islam et anti-musulmans. Il n'y a d'ailleurs qu'à voir comment elle discute des politiques d'asile et d'aide aux réfugiés, notamment dans son livre de 2009 (mais aussi récemment, quand elle parlait de sélectionner les réfugiés admis en Suisse sur la base de leur appartenance religieuse....une pratique strictement interdite par le droit international...dérivant directement de la Chartes des DH!).

Avec des amis comme elle, la démocratie n'a plus besoin d'ennemis!"

Ainsi, je ne dis nulle part que Mme Vallette "exprime avec cette association «le racisme le plus crasse»". Je dis qu'elle arrive à envelopper d'un vernis de respectabilité des propos qui relèvent du racisme le plus crasse. Ce qui est totalement différent. A ce moment-là, je ne m'exprime pas du tout au sujet de l'ASVI, mais bien de la rhétorique de Mme Vallette en général. Et comme pour l'instant, l'ASVI n'a qu'une existence de papier, il est évidemment bien trop tôt pour se prononcer sur ses activités ou les motivations de ses futurs membres.

Par ailleurs, je ne me demande pas non plus "comment la Tribune de Genève [...]a-t-elle pu employer durant onze ans cette vile espèce?"! Contrairement à Mme Vallette, je ne m'amuse pas à distribuer des qualificatifs péjoratifs à tous ceux qui ne pensent pas comme moi. Et, si je m'interroge effectivement sur l'absence de tout article signé de sa main dans les archives électroniques de la TdG, j'ajoute immédiatement que "le fait de n'avoir rien trouvé ne signifie pas grand-chose". En d'autres termes, il se peut que je n'aie pas suffisamment cherché ou n'aie pas eu accès à tous les outils de recherche. Je ne fais donc que me poser des questions et n'annonce aucune conclusion.

Ah oui, dernière chose, je ne suis pas sûre que de parler à plusieurs reprises de moi et de donner l'adresse de mon site sur son blog, lequel est repris régulièrement par d'autres blogs d'extrême-droite, dont certains avec une audience conséquente, soit vraiment le meilleur moyen de me conserver dans mon statut d'illustre inconnue... Mais bon, la petite universitaire à la qualité intellectuelle douteuse (selon hommelibre) peut évidemment se tromper complètement sur le fonctionnement du Web!

P.S.: Petite info à destination d'hommelibre: cela fait bien 4 ans que je ne suis plus universitaire à Genève! Comme quoi, il vaudrait peut-être mieux creuser un peu plus avant de tirer des conclusions hâtives.....

Écrit par : Ariane | 19/07/2015

1) Chère Ariane, je vous remercie infiniment. D'abord pour le complément de la citation de Paine. C'est une pierre dans mon jardin.
Pour le reste, ma journée s'illumine.

Votre précision éclaire un tragique malentendu: "je ne dis nulle part que Mme Vallette exprime avec cette association le racisme le plus crasse. Je dis qu'elle arrive à envelopper d'un vernis de respectabilité des propos qui relèvent du racisme le plus crasse. Ce qui est totalement différent."
Effectivement! Maintenant que vous le dites!

2) "les discours racistes remplacent simplement la notion de race biologique par un concept biologisant de culture hyper-déterminant qui joue exactement le même rôle".

Je vous prie de m'excuser. Mes études sont bien lointaines et je n'ai pas suivi l'évolution des concepts. Je dois même avouer que mon intelligence limitée ne me permet pas de comprendre certaines évolutions. J'en suis encore au Petit Robert de 1986 qui parle de "hiérarchie des races" et comme seconde définition: "abusivement: hostilité systématique envers un groupe social". Exemples: racisme anti-femmes, anti-jeunes...

Je suis par ailleurs entièrement rassurée de savoir que contrairement à moi, vous ne distribuez pas de qualificatifs péjoratifs à ceux qui ne pensent pas comme vous. J'avais bêtement imaginé que raciste crasse et xénophobe en étaient. Erreur à ne plus commettre: confondre les constats et les qualificatifs péjoratifs.

Quant à votre terrible soupçon sur mes activités à la Tribune de Genève, je vais vous révéler la triste réalité: durant onze ans, j'ai été enfermée dans un placard afin d'être empêchée d'écrire des choses aussi inacceptables que celles que vous me reprochez.

Écrit par : Mireille Vallette | 19/07/2015

@Ariane Beldi

"P.S.: Petite info à destination d'hommelibre: cela fait bien 4 ans que je ne suis plus universitaire à Genève!"

L'un n'empêche pas l'autre! et vu votre précision... je conforte hommelibre dans ce qu'il a écrit: " L'université n'est décidément plus un critère de qualité intellectuelle."

"je ne dis nulle part que Mme Vallette exprime avec cette association le racisme le plus crasse. Je dis qu'elle arrive à envelopper d'un vernis de respectabilité des propos qui relèvent du racisme le plus crasse. Ce qui est totalement différent."

Vraiment différent? Vous nous faites là une interprétation d'une équilibriste qui se casse la figure. Ayez au moins le courage de vos écrits!

"..une pratique strictement interdite par le droit international...dérivant directement de la Chartes des DH!)."

Ceux qui chapeautent actuellement les DH, ne sont pas dignes de cet organisme. Car "Charité bien ordonnée commence par soi-même"! Mais il est clair que les procéduriers mahométans pullulent pour en faire référence et s'en servir, alors que chez eux il est préférable de faire profil bas afin de ne pas croupir et mourir dans d'atroces souffrances en prison, si ce n'est d'être exécutés sur la place publique!
Elle a bon dos la Démocratie!

" Par racisme, j'entends évidemment la définition actuelle, c'est-à-dire, la tendance à réduire des groupes entiers de gens à des stéréotypes...."

Faut croire que parmi ces groupes entiers des stéréotypes se propagent comme une pollution massive d'égorgeurs:

"Une jeune femme contrainte de se mettre à genoux en plein centre de Rome par un Islamiste - 17 juillet 2015 |

C’était la panique à Rome ce mardi, comme l’avance « Il Messagero ». Aux abords du Colisée, Chiara Frisco a été menacée par un homme. En pointant son couteau sous sa gorge, ce dernier a forcé la touriste italienne de 26 ans à se mettre à genoux. Selon plusieurs témoins, il a crié « Allah est grand » (« Allah Akbar ») et « c’est Dieu qui m’a envoyé ». « J’ai cru que le pire allait m’arriver. J’ai ressenti une peur terrible. Personne ne s’attend à une telle attaque dans le centre de Rome » a déclaré la victime Chiara Frisco (26 ans).

« Ça ressemblait à une scène de l’EI », a reconnu un témoin à « Il Messagero ». « Il l’a obligée à se mettre à genoux comme on peut le voir sur les vidéos des terroristes. Il tenait son couteau sous sa gorge. »

Sous le regard effrayé d’une centaine de touristes, les agents de la Gssu (la police locale de Rome) sont rapidement intervenus pour libérer Chiara Frisco. S’en est suivi une course-poursuite à pied entre les agents et l’auteur des faits. Il a été intercepté à hauteur de la « Via dei Fori Imperiali ».

« J’ai cru que le pire allait m’arriver », a ajouté Chiara Frisco, toujours sous le choc. « Je n’ai pas vu l’arme. Son agression n’a duré que quelques secondes mais j’ai ressenti une peur terrible. On aurait dit un maniaque. Heureusement, la police est vite arrivée. Personne ne s’attend à une telle attaque dans le centre de Rome. »

L’homme d’origine nord-africaine sera poursuivi pour tentative d’homicide et résistance à un agent de la force publique.

Source –

Les tueries, - ou cette tentative avortée - perpétrés au nom de (« Allah Akbar ») sont une raison d'y adhérer, afin d'éviter que de tels actes ne se produisent en Suisse.

Écrit par : Patoucha | 19/07/2015

Les commentaires sont fermés.