24/08/2015

Immigration: entre mensonges et schizophrénie

«Selon la vulgate morale en vigueur, il existerait un consensus éthique pour admettre le droit inconditionnel d’un immigré à rejoindre un pays développé. Ne pas reconnaître ce droit serait un crime de non-assistance à personne en danger.»
Jean-Philippe Vincent, directeur d'études d'économie à Sciences Po Paris

immigration,mensonges,europe,lathion

 

Face aux vagues de réfugiés qui déferlent sur l’Europe, il est impératif de paralyser l’intelligence et le bon sens. C’est exclusivement à l’aune de la compassion que le sujet mérite d’être traité.


L’ère du «nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde» est close. Nous devons accueillir toute la misère du monde! Et nous sentir en permanence culpabilisés de ne pouvoir atteindre l’objectif.


Des réfugiés se noient en Méditerranée? Sentez-vous coupables jusqu’à l’os, vous qui alimentez ainsi un vaste cimetière marin! A Calais, comment accepter ces violences policières ? En Macédoine, comment l’armée ose-t-elle utiliser des grenades assourdissantes contre des victimes de guerre?


L’asphyxie de la libre parole interdit aux citoyens la critique de cette délirante immigration. Cette critique n’est qu’un discours inhumain, xénophobe, voire de haine. Aucun citoyen soucieux de son image n’oserait avouer que ces centaines milliers de réfugiés lui font peur.

Le débat asphyxié

Il n’ose pas dire non plus qu’il craint ces réfugiés parce qu’ils comprennent une écrasante majorité de musulmans, une population qui en petit nombre déjà cause d’incessants problèmes à sa société. Il a peur de clamer haut et fort que l’Etat islamique glisse ses assassins parmi eux afin qu’ils rejoignent ses ennemis-djihadistes de l’intérieur. Peur de dire qu’il refuse l’importation sur son sol de séculaires conflits ethniques, religieux, tribaux.

 Cette asphyxie du débat pousse des citoyens exaspérés à regarder en boucle les reportages qui montrent des victimes tout justes sorties de leur cauchemardesque voyage exiger, protester, renvoyer des vêtements récoltés pour elles, jeter une nourriture qui ne leur convient pas, réclamer des conditions de logement «dignes», se battre entre elles.  

Pour interdire l’expression de la dissidence, les médias -la RTS est championne en la matière- reçoivent un défilé de défenseurs du «droit humanitaire» et nous montrent d'innombrables interviews de victimes. Leurs saintes paroles coulent sans filtre dans les micros. Victime et Vérité sont devenues synonymes.


L’Union européenne et ses ONG ont depuis des années malaxé l’idée d’une immigration de conte de fée. Ce discours, chaque gouvernement a été tenu de le répéter… et l’a fait. Sauf qu’aujourd’hui, ce mensonge se délite. Les pays qui subissent cet incroyable exode vivent les mêmes difficultés: pas de centres, pas de logements, pas de travail,  pas de ces milliards par dizaines que coûtera la prise en charge d’un million de nouveaux venus à la fin de l’année. Et quoi de mieux pour ceux de l’année prochaine et des suivantes ?

Le coup des passeurs

Chacun fait semblant de croire à une solution: se répartir chrétiennement (!) les réfugiés (on est arrivé à 40'000 sur trois ans !), respecter les accords de Schengen (pour les «bénéficiaires»), les abroger (pour les autres, la Grèce et l’Italie qui de toute manière ne les respectent plus depuis longtemps), aider les États de la misère à en sortir, créer «des filières d’immigration légale», ouvrir tout grand les frontières…

On nous a joué l’air de «l’Europe va prendre des mesures : les passeurs, nous allons les passer à la moulinette». Encore un mensonge délibéré dont personne n’a jamais vu le moindre résultat. Il s’agissait seulement de diriger le regard des citoyens vers ces coupables et leurs victimes, et de le détourner des foules qui se préparaient au voyage.

De mauvais élèves, submergés, construisent des fortifications. Et s’entendent dire, de même qu'à leurs citoyens: croyez-vous que vous allez empêcher les désespérés de passer? Pauvres imbéciles! Les désespérés démoliront vos murs,  cisailleront vos clôtures, reprendront des rafiots, se lanceront toujours et encore à l’assaut de vos sociétés qui ont commis l’indicible faute d’avoir réussi à créer la justice et le bien-être.


Le roi bientôt nu


Pris à leurs mensonges, devenus schizophrènes, les gouvernements doivent répéter un discours empli d’humanité tout en tentant désespérément d’empêcher une part d’humanité de franchir leurs frontières.

L’aveu que le roi est nu tarde encore. Cette prosaïque réalité ne s’impose qu’à la majeure partie des peuples: l’Europe ne peut plus, l’Europe ne gère plus, l’Europe ne veut plus. Et elle n’a pas le début d’un commencement de solution vu qu’elle ne l’a jamais cherchée hors de ses idylliques visions.

Pendant ce temps-là, devant tant de dénis, des citoyens européens en nombre croissant se tournent vers des «partis populistes». Comme c’est étrange… Comme c’est scandaleux!

Postscriptums

La presse en admiration devant Stéphane Lathion

Le spécialiste de la sphère musulmane Stéphane Lathion quitte la scène pour aller enseigner. Non sans laisser cette réflexion à la radio romande, dont la profondeur a littéralement fasciné le journaliste et les autres médias:  
«Pour résoudre les tensions, il faut arrêter de parler de l’islam et des musulmans. Il faut parler citoyenneté.»
Et pour résoudre les tensions liées à l'immigration, il faut parler disparition des espèces?
Le journaliste fait comme s'il comprenait. Exemple d'interview d’une rare confusion.

Hani Ramadan: chronique de la haine ordinaire

Comment entretenir la haine d’Israël et celle de l’Occident, comment inciter en permanence au refus d'intégration? Nouvel exemple.
Ramadan nous rappelle que deux camps s’opposent aujourd’hui dans le monde: «l’alliance américano-sioniste euro-compatible» et son fer de lance au Moyen-Orient, «l’État d’Israël, qui saigne depuis des décennies le monde musulman agonisant».
L’Occident «assure le développement du projet sioniste» et l’alliance qui le promeut est
«un monstre qui dévore les richesses des peuples... » Elle est de toute évidence à l’origine des «attentats terroristes de provenance douteuse » qui frappent nos sociétés.
Enfin, comment caractériser l’opposition Al Sissi-Frères musulmans en Egypte ? «…une répression haineuse contre la fraternité humaine, débordante d’amour.»
Ah l’amour!... Les Frères musulmans en connaissent un rayon!
Sur la mort aussi.
 

 


 

10:17 Publié dans Frères Ramadan, Israël-Palestine, Suisse | Tags : immigration, mensonges, europe, lathion | Lien permanent | Commentaires (38) | |  Facebook | | |

Commentaires

En médecine il est difficile de faire admettre qu'il ne faut pas partir uniquement du symptôme en aval pour voir quoi faire mais également remonter en amont chercher pourquoi il y a symptôme. Médecins qui ne changent pas volontiers leurs habitudes, d'une part, industries chimiques et pharmas, de l'autre.
De même on part du symptôme en aval pour chercher des solutions aux problèmes que causent les bientôt "hordes" déferlantes de réfugiés forts de leurs droits, comme parfaitement exposé en cet article, en s'abstenant de chercher le pourquoi de problèmes qui n'ont pas leurs racines dans nos pays mais bien dans les pays de ces multitudes croissantes de réfugiés non seulement comme dépeints en cet article mais quant aux universitaires, selon lesquels, parfaitement arrogants.

Quand allons-nous cesser de nous laisser traiter de n'importe quoi en exigeant des dirigeants concernés, mal venus, eux! de nous accuser d'inhumanité et... de manque de "charité". Qu'ils aillent enfin s'occuper "activement" des problèmes là où ils se trouvent non dans les pays d'accueil mais dans les pays mêmes des migrants.

Comme écrit sur un autre blog (le nom de l'auteur momentanément pas en tête, avec excuses) quels sont les véritables "marionnettistes"?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/08/2015

J'aimerais demander conseil au sujet de ceci :

"On nous a joué l’air de «l’Europe va prendre des mesures : les passeurs, nous allons les passer à la moulinette»."

Les ministres européens, dont je tairais les noms, car ils ne méritent aucune considération, ont pris la décision de lutter contre les trafiquants, car, tenez vous bien, il est inhumain de se faire de l'argent sur le dos de pauvres réfugiés.

C'est pourquoi j'ai eu deux réflexions.

La toute première était celle de savoir comment est-ce possible pour des réfugié de pays en guerre de ramasser des sommes considérables, pour arriver à payer autant de trafiquants, sommes atteignant parfois les 10'000,- $ U.S.

La seconde était celle de savoir si, une fois les trafiquants identifiés, arrêtés et mis en cellule, allaient-on leur confisquer les sommes reçues.
Ou bien leurs faire payer des impôts en toute bonne foi.

Non, à mon humble avis, les gouvernants élus par leurs peuples, n'œuvrent pas en leurs faveur, bien au contraire.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 24/08/2015

Ce que j'ai envie de retenir de la déclaration faite par Stéphane Lathion, c'est cet extrait :

""Un des éléments-clé de notre discours pendant dix ou quinze ans, c'était de dire que les problèmes liés à l'islam là-bas n'ont rien à voir avec la réalité des musulmans ici en Suisse.

Je ne peux plus dire ça aujourd'hui.""

Soudainement, il est devenu lucide, passant du statut d' "idiot utile", à celui de personne éveillée.

http://www.rts.ch/info/suisse/7018680-stephane-lathion-constate-l-echec-du-dialogue-avec-l-islam-en-suisse.html

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 24/08/2015

Hani Ramadan, devrait nous faire la liste de ses propres contradictions, car je suis certain que l'argent reçu comme indemnisation de la part du Département de l'Instruction Publique (Martine BRUNSCHWIG GRAF), ne dort pas sous son matelas, mais doit bien être placé sur un compte bancaire, qui lui rapporte des intérêts, contrairement à la finance islamique qu'il ne cesse de prôner.

Quant à son blog, il devrait remercier la Science et le développement de la technologie, sans quoi, il n'aurait certainement pas la possibilité d'y tenir un blog, grâce aux connexions internet, à l'ordinateur qu'il utilise et ainsi de suite.

Je ne veux même pas évoquer le fait que du temps de son prophète adoré, il n'y avait pas de stylo BIC (sans vouloir leur faire de la publicité gratuite), ou bien encore des stylos plume.

Je crois également qu'il ne se déplace pas non à plus à dos de chameau en ville de Genève, comme il était de coutume à l'époque.

Posséderait-il un smartphone, (un IPhone de préférence), que cela ne m'étonnerait guère.

Bref, la liste peut continuer, mais je vais tout de même m'arrêter là.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 24/08/2015

La première chose serait de STOPPER toutes ces aides au développement diverses et variées. Cela fait des années que l'on sait parfaitement qu'elles sont détournées, que les bénéficiaires en sont les dictateurs qui sont par ailleurs les commanditaires des fameux passeurs.

Ces instruments-humains sont les armes des politiques destructives dans les mains dirigeantes de ces pays barbares.
Répandre le chaos partout et comme cela ils se sentiront moins seuls et pourront poursuivre leurs orchestrations machiavéliques.

Nos bisounours claniques ne voient rien venir, car ils ne pensent qu'à finir grassement; financièrement parlant, leurs mandats et laisser la "patates chaudes" aux suivants.
A ce laxisme il n'y a que la réaction des peuples envahis-débordés et c'est ce qui va advenir de jour en jour, de mal en plus mal, de grave en plus grave!
C'est une guerre d'un genre nouveau; les assaillants qui forcent les portes et les envahis à qui l'on dit de se laisser faire!

Écrit par : Corélande | 24/08/2015

« L’asphyxie de la libre parole interdit aux citoyens la critique de cette délirante immigration. Cette critique n’est qu’un discours inhumain, xénophobe, voire de haine. Aucun citoyen soucieux de son image n’oserait avouer que ces centaines milliers de réfugiés lui font peur.
Il n’ose pas dire non plus qu’il craint ces réfugiés parce qu’ils comprennent une écrasante majorité de musulmans, une population qui en petit nombre déjà cause d’incessants problèmes à sa société. Il a peur de clamer haut et fort que l’Etat islamique glisse ses assassins parmi eux afin qu’ils rejoignent ses ennemis-djihadistes de l’intérieur. Peur de dire qu’il refuse l’importation sur son sol de séculaires conflits ethniques, religieux, tribaux. »


Il date de quand votre texte ?

Parce que ça fait longtemps que vous ne prenez pas connaissance de ce qu’on trouve sur les autres blogs, visiblement. En effet, ces discours d’intolérance et de fermeture y sont, au contraire, très tendances.

Et que dire des sites de fachos qui constituent vos principales sources. Cela fait bien longtemps déjà qu’ils tiennent des discours anti-réfugiés et antimusulmans particulièrement haineux, méprisants et virulents.

Bref, je ne vois pas de quoi vous vous plaignez car c’est bien vos obsessions et autres intolérances qui ont le vent en poupe et les partis populistes et d’extrême droite (qui vous apprécient tant) qui sont en train de remporter des élections un peu partout en Europe.

Vous devriez jubiler !

Écrit par : Vincent | 24/08/2015

"C’est exclusivement à l’aune de la compassion que le sujet mérite d’être traité."
C'est un des sentiments qui "fonctionne" encore très bien, même quand l'intelligence a cédé le pas aux slogans et à la publicité.
Ainsi, lors de la récente démonstration contre le "spécisme", joli nom emprunté aux Etats-Unis, un des plus grands fournisseurs de concepts décervelants, combien d'entre ceux qui manifestaient en compagnie de leurs chiens (évidemment munis d'un collier et d'une laisse), se sont dit que dans une société débarrassé de ce terrible crime (le spécisme donc) il ne resterait que des loups en liberté dans nos montagnes, en lieu et place de leurs toutous adorés.

Écrit par : Mère-Grand | 24/08/2015

Je regrette que vous traitiez de cette manière parfaitement méprisante le spécisme, un sujet qui mérite le débat et non un rejet aussi léger. Une amie est partisane de cette approche. Elle ne m'a pas entièrement convaincue, mais m'a beaucoup appris.

Écrit par : Mireille Vallette | 24/08/2015

"Hani Ramadan, devrait nous faire la liste de ses propres contradictions"
S'il avait l'intelligence de le faire, ils cesserait d'être un perroquet dont l'unique tâche consiste à répéter les préceptes de sa foi, avec toutes les variantes à sa disposition pour attirer les autres ignares dans son piège.

Écrit par : Mère-Grand | 24/08/2015

Mère-Grand,

"S'il avait l'intelligence de le faire ..."
Écrit par : Mère-Grand | 24/08/2015"

n'est-il pas considéré comme un intellectuel musulman, ainsi que son frère, Tariq ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 24/08/2015

Quel grand et valeureux défenseur, ce "Vincent", est-ce encore un de ces illustres anonymes ?

"Bref, je ne vois pas de quoi vous vous plaignez car c’est bien vos obsessions et autres intolérances qui ont le vent en poupe et les partis populistes et d’extrême droite (qui vous apprécient tant) qui sont en train de remporter des élections un peu partout en Europe.

Vous devriez jubiler !

Écrit par : Vincent | 24/08/2015"

Si c'est Vincent Strohbach, je ne comprends pas pourquoi ne se donne-t-il pas la peine de bien signer proprement ses commentaires.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu | 24/08/2015

C'est bien de lui qu'il s'agit :) Son blog aurait pris l'eau .....

Écrit par : Patoucha | 26/08/2015

Stéphane Lathion dans Le Courrier:

http://www.lecourrier.ch/132095/les_relations_avec_les_musulmans_ont_empire

"Les responsables associatifs musulmans et autres imams sont restés figés sur le respect de la norme religieuse, sur le «haram-halal» (autorisé-permis), sur le «nous et les autres». Tellement obnubilés par la peur de perdre leur identité, de se faire «polluer» par les «valeurs occidentales décadentes»..."

Écrit par : Riro | 24/08/2015

« Victime et Vérité sont devenues synonymes », … quel résumé percutant exposant le carcan idéologique imposé à la civilisation judéo-chrétienne … qui est complice de son propre asservissement (via les « élites » intellectuelles qui tiennent le « crachoir »).

Merci, merci Madame Vallette pour tout cet article génial !


Cela dit, il n'y a qu'une solution pour contrer cette invasion, il faut tous les renvoyer à la case de départ, ... et cette invasion cessera comme par magie (à notre époque tout se sait très vite).

Écrit par : KANDEL | 24/08/2015

J'essaie de surnager au milieu de fronts visiblement irréconciliables. Doit-on absolument être d'un bord ou de l'autre ? Doit-on irrémédiablement être considéré comme irresponsable parce qu'animé de compassion envers les réfugiés ou au contraire être taxé de xénophobe parce que le nombre de réfugiés augmente. Doit-on absolument être du côté des constructeurs de portes pour laisser entrer ou de celui de bâtisseurs de mûrs pour laisser dehors ?

En réalité, je ne suis pas sûr que le problème principal soit celui des réfugiés, mais plutôt celui de l'origine des réfugiés. La plus grande partie a l'immense défaut d'être musulmane. Et la tentation d'assimiler tout musulman à un terroriste en puissance fausse évidemment la donne. Tout le monde sait ce qu'il en coûte ou peut en coûter de cataloguer les juifs dans telle ou telle catégorie.

Je me souviens des problèmes posés par l'arrivée - qualifiée de massive en 1956 - des réfugiés hongrois après de soulèvement du peuple magyare. Tous n'étaient pas des exemples de probité mais quand même, ils étaient normaux, blancs aurait dit Coluche.

Quelle que soit la manière d'envisager le règlement du dossier "réfugiés" - que ce soit par l'érection de mûrs ou par l'ouverture des portes, il faudra bien une fois ou l'autre - le plus tôt possible serait le mieux - mettre en place des solutions viables et humaines. L'Europe et son passé colonial devrait peut-être avoir la mémoire un peu moins courte et proposer des aides réalistes. On ne peut pas à la fois refuser de payer pour les requérants chez nous et refuser de même une aide aux pays qui auraient pourtant intérêt à ne pas les laisser partir !

L'Europe enfin ne peut pas toujours prendre prétexte de la corruption qui règne dans certains États pour éluder la question. Ne rien faire, c'est encourager ceux que nous voudrions refouler à venir prendre - et non plus demander - une partie de notre richesse et peut-être davantage encore...

Écrit par : MIchel Sommer | 24/08/2015

"Cela dit, il n'y a qu'une solution pour contrer cette invasion, il faut tous les renvoyer à la case de départ, ... et cette invasion cessera comme par magie (à notre époque tout se sait très vite)."

Mais grands dieux, comment n'y a-t-on pas pensé plus tôt ?

Écrit par : Michel Sommer | 24/08/2015

"Le nombre grimpe à 25 millions de chômeurs pour l'ensemble des pays de l’Union européenne"

Ajoutons les familles, les étudiants, les célibataires, les handicapés, les retraités en difficulté financière, en difficulté de soins, en difficulté de logement adéquat, en difficulté de transport etc.

Je veux bien parler de la décolonisation, de l'inquisition, de la peste et du choléra. On peut parler de l'invasion des barbares et du sexe des anges et du fantôme jésus. A un moment, il faut arrêter ces arguments bidons, servant les criminels et terroristes musulmans, d'autres musulmans qu'ils soient frères ou ennemis-frères.

Nos dirigeants européens nous prennent pour des billes -et pour des ânes pour être poli. Vous avez les mêmes en Suisse inutile de se faire des cachotteries.

La greffe des croyances que l'on fait subir aux gamins avec la compassion et l'ignorance des parents, celles- encore plus grandes des grands-parents, sert à cela. -Croire en dieu, au roi et en nos dirigeants adeptes du paradis et de l'enfer. Sur ce chemin spirituel sans fond et sans fondements, vous irez au paradis. Dans le cas contraire, c'est l'enfer selon rois moines, sœurs et diaconesses, diacres, princes et autres lèches bottes de politiciens inféodés.

-Partageons nos revenus, nos femmes et nos filles, même si chez les musulmans, un non musulman ne peut se marier avec une musulmane à moins de se convertir au concept mortifère. Normal, ils sont plus intelligents que nous, leurs avancées sociales, sociétales, économiques, scientifiques sont à la pointe du sabre.

-Partageons nos systèmes sociaux avec les cotisations que nous avons payé en cas d'accidents de la vie, avec des cotisations (je le répète) sur une moyenne de 50 à 60 heures de travail la semaine.

-Partageons nos logements, accueillons ces rescapés touchant moins de 100€ par mois mais pouvant payer de 2 000 à 20 000 des passeurs musulmans et non musulmans pour envahir nos pays. Plus on est de fous plus on rigole, même à cinq dans le plumard.

-Partager n'est-ce pas le message du christianisme, notamment celui d'Orient là où l'on tue justement des chrétiens, là ou on explose des églises, dans ce proche orient ou aucun pays musulman n'accepte la réciprocité cultuelle ou culturelle?

Combien de chrétiens dans les pays musulmans que nous défendons par dizaines de milliards de dollars ou il fait bon vivre? Entre o et 3% c'est dire que nos dirigeants ont tout compris.

Enfin mes frères et mes sœurs, -prions à genou, la tête pieuse comme sur les images, les mains jointes, les yeux fermés, la bouche béate grande ouverte, car ce n'est plus les couleuvres de la chrétienté et ses royautés qu'il va falloir avaler, mes des anacondas des royautés musulmanes et du bel islam.

Écrit par : Pierre NOËL | 25/08/2015

Immigration de masse....On est en plein dedans. Pourtant il a fallu au moins 5 ans pour élaborer l'initiative, récolter les signatures, la faire valider et la passer en votation le 9 février 2014 avec le résultat que l'on sait et dont l'application tarde à venir!

Donc un seul parti en Europe est capable d'anticiper, de prévoir et adapter
les mesures qui s'imposent en fonction des changements géopolitiques du monde.
Il serait temps de savoir reconnaitre ses gardiens, avant de se faire déborder par la masse d'immigrants que nos actuels dirigeants vont laisser entrer sans contrôle et dans l'illégalité totale dans notre pays.

Pensez-y le 18 octobre prochain!

Écrit par : Corélande | 25/08/2015

"n'est-il pas considéré comme un intellectuel musulman, ainsi que son frère, Tariq ?"
En ces temps difficiles, on ne peut guère reprocher aux médias de faire de l'humour …
Le seul problème, c'est que dans le cas précis, cela ressemble fort à de la non assistance à personnes en danger.

Écrit par : Mère-Grand | 25/08/2015

À propos de Tariq:

"Tariq Ramadan et son language de serpent face à son public
naïf qui sortira de cette conférence encore plus haineux et
raciste"

https://www.facebook.com/1050560068303609/videos/1211009202258694/?fref=nf

Il vieillit mal, et toujours dans sa folie! Un visage déformé par la haine qui se lit aussi dans un regard de fou!

Ces deux frères Ramadan sont les vecteurs de l'antisémitisme arabe et de sa violence! Une mauvaise réputation pour la Suisse!

Écrit par : Patoucha | 28/08/2015

Il faut lire ou relire "Le camp des saints" de Jean Raspail.

http://www.pdfarchive.info/pdf/R/Ra/Raspail_Jean_-_Le_Camp_des_Saints.pdf

Ce que l'auteur y décrit est, à peu de chose près, ce qui arrive aujourd'hui.

Il y a bien un moment où il faudra prendre le taureau par les cornes pour régler ce problème qui est un danger pour les Peuples européens.

Il faudrait commencer par savoir si nous souhaitons que notre civilisation survive, si nous désirons conserver ces précieuses valeurs de que sont la liberté de vivre sa vie sans mettre en danger celle d'autrui, de s'exprimer, de critiquer, etc...

Si notre civilisation est en danger, il est indéniable que pendant une certaine période il sera impératif de mettre de côté les droits de l'homme qui sont finalement la cause de nos malheurs. A force de trop donner d'importance aux minorités, on en a oublié la majorité. Et les choix seront difficiles pour ne pas dire cruels, mais ce sera probablement à ce prix que nous sauverons l'héritage des Anciens.


Quant à une démigration, on peut penser, et M. Sommer semble oublier l'histoire, que par le passé, des populations ont été déplacées.

Il y a eu les déportations staliniennes:

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9portation_des_peuples_en_URSS

Les bolcheviques, les trotskistes et autres idolâtres du système communiste apprécieront, j'en suis certain.

Il y a également eu la partition de l'Inde où des populations ont été déplacées.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Partition_des_Indes

Et je finirais, mais il y a d'autres cas dans l'Histoire où des populations ont été obligées d'émigrer, avec le fameux slogan "La valise ou le cercueil" lancés par les Algériens. C'est 800'000 personnes qui quitteront l'Algérie sous la menace. Le mauvais accueil de cet exode est d’ailleurs une honte pour la France.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 25/08/2015

Y'a pas à chercher bien loin pour trouver ceux qui tirent les ficelles ...

" ... Berlin accepte de garder les Syriens ... "

" ... l’Allemagne estime à 800'000 le nombre de réfugiés qui arriveront cette année sur son sol, ... "

" ... les patrons réclament une ouverture du marché du travail «sans aucune contrainte». Le gouvernement, qui a déjà assoupli la législation, devrait encore faciliter l’accès à l’emploi pour les réfugiés dans les prochaines semaines."

"Les patrons demandent en particulier la suppression du principe «préférence nationale» qui oblige les agences pour l’emploi à chercher si un Allemand (ou un membre de l’Union européenne) ne peut occuper le poste réclamé par un demandeur d’asile."

"«Gardons les plus qualifiés!»"

(Et les autres ?)

"Ils veulent ... une réforme du droit des étrangers favorisant une «immigration qualifiée»."

"« Les entreprises doivent s’occuper des migrants, pas seulement pour des questions humanitaires mais aussi par intérêt économique»,"

(Surtout par intérêt économique.)

"«Nous avons beaucoup de difficulté à trouver des personnels qualifiés, comme des poseurs de voies ferrées.»"

(C'est bien connu, les syriens sont des experts en construction ferroviaire.)

"En 2030, il pourrait manquer six millions d’actifs sur le marché de l’emploi», s’alarme Ingo Kramer, le patron des patrons. «Si nous ne parvenons pas à stopper cette évolution dramatique, la compétitivité de l’Allemagne et notre confort risquent d’être menacés.»"

TdG, 26.08.2015
http://www.tdg.ch/monde/allemagne-penurie-mainduvre--renvoie-requerants-syriens/story/19365402

Écrit par : Chuck Jones | 27/08/2015

Accessoirement ...

---
La pauvreté a encore augmenté en Allemagne, pourtant première économie de la zone euro, pour atteindre son plus haut niveau depuis la Réunification en 1990, s'alarment des associations d'aide sociale dans un rapport publié aujourd'hui.

"Jamais la pauvreté n'a été aussi importante en Allemagne, jamais les clivages régionaux aussi profonds", a déclaré au cours d'une conférence de presse à Berlin Ulrich Schneider, président de la très respectée "Paritätische Gesamtverband", fédération regroupant 10.000 associations du domaine social et de la santé.

Le rapport, baptisé la "République fissurée", évoque ainsi un taux de pauvreté "historiquement" élevé depuis la Réunification de l'Allemagne en 1990, passant de 15% en 2012 à 15,5% en 2013 (12,1 millions de personnes en 2012, 12,5 millions en 2013, pour une population totale de 80 millions d'habitants).

Familles monoparentales, retraités et de nombreux mineurs sont les plus touchés, souligne le rapport, qui précise que 43% des familles monoparentales et presque 60% des chômeurs sont classés comme pauvres, avec un revenu inférieur à 60% du revenu médian.

Schneider a particulièrement insisté sur le cas des retraités, touchés "depuis 2006 par la montée la plus rapide de la pauvreté", dénonçant aussi le "découplage total" entre les bons résultats de l'économie allemande et le développement de la pauvreté dans le pays. "Le fossé entre les Länder (Etats régionaux) les plus riches et les plus pauvres se creuse de plus en plus", s'est-il encore inquiété.
---
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/02/19/97002-20150219FILWWW00353-allemagne-la-pauvrete-a-son-plus-haut-niveau.php


Ainsi, on se demande du comfort de qui s'inquiète Ingo Kramer, le patron des patrons, lorsqu'il déclare «Si nous ne parvenons pas à stopper cette évolution dramatique, la compétitivité de l’Allemagne et notre confort risquent d’être menacés.»

Rappelons qu'en Allemagne ...

- il n’existe pas de salaire minimum national;

- les prestations chômage dépendent du salaire moyen dans les six derniers mois. Ce montant s’élève à 60 % du salaire net si vous êtes sans enfant, et à 67 % du même salaire avec enfant, plafonné à 5.500 euros à l’Ouest et 4.650 euros à l’Est. La durée des prestations est limitée aux 12 premiers mois de prise en charge, 18 mois pour les plus de 55 ans;

- Presque tous les emplois sont considérés comme acceptables, jusqu’aux travaux d’utilité publique payés un euro de l’heure (les «jobs à 1 euro») en passant par les «minijobs» payés 400 euros par mois.

- Au delà de 12 mois, les différentes aides accordées aux chercheurs d'emploi, s'élèvent à environ 460 euros par mois.

Écrit par : Chuck Jones | 27/08/2015

On a appris qu'il ne faut pas confondre les migrants avec les réfugiés victimes de guerre... mais pour la suite donnera-t-on la préférence aux réfugiés renvoyant des migrants affamés ou victimes d'autres maux?
Et quant à tous ceux qui sont et seront accueillis qu'il s'agisse de migrants ou de réfugiés (mais on sait, en fait, qu'un réfugié qui a quitté son pays est également un migrant!) pour la suite quel avenir?
Universitaires prioritaires on s'en doute.
Mais les autres, ceux qui ont une formation, sans formation?
Ont étudié, appris à lire, écrire et compter, soit, les autres?
Et leurs enfants?
Période de chômage. On a connu la crise des années 1991 et suivantes en Suisse. Haine du Suisse apprenant qu'un "étranger" à formation égale a été embauché, non lui (les personnes responsables de centres de contact pour personnes en recherche d'emploi... toutes ces personnes sont en mesure d'évoquer la hargne en question) alors, en cas de gabegie totale en nos pays: guerres civiles?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/08/2015

Cette arrivée massive de migrants était prévue depuis 1974, année où Boumedienne a prononcé son discour à la tribune de l'ONU à New-York. Il a dit :"Dans quelques années des millions de personnes du sud irons dans le nord. Ils ne viendront pas en amis mais en conquérants. Ils installeront l'Islam grâce à nos enfants et aux ventres de nos femmes ! Il avait raison, nous constatons chaque jour son exactitude.

Écrit par : Yvan Despot-Amherdt | 27/08/2015

Yvan Despot-Amberdt,

Vous avez raison de rappeler ce discours faisant référence au coran, aux Hadiths et la Sunna.

Nous pouvons rappeler celui du frère musulman Erdogan :

"Les minarets sont nos baïonnettes, Les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats."

Au hasard des sites:http://lecoran.over-blog.com/tag/societe%20:%20problemes%20%26%20dangers/

Citons également Mohamed V roi du Maroc qui a affirmé qu'aucun marocain ne pouvait s'insérer en France, ils ne seront jamais 100 % français les arabes ne seront jamais intégrés....

Vidéo au hasard:

https://youtu.be/WX8MSLCgFb0

Il est clair comme de l'eau de roche que tous les pays Occidentaux ont à la tête des gens, agissant sur le dos des peuples dans un objectif précis qu'ils soient de gauche, du centre et de droite.

Cet objectif nous est caché. On peut se demander si la Suisse, première à bizouiller avec n'importe quel argent d’où qu’il vienne avec n’importe quel "partenaire" musulman n'est pas la grande complice de cette Europe? Rien ne permet de l'indiquer, mais il est étrange que le discours ne varie d'un pays à l'autre, d'un parti à l'autre comme de vrais jumeaux.

On attend toujours que les royautés chrétiennes se prononcent sur cette politique plutôt mafieuse. Comme je l'indique assez souvent: "les comportements en disent plus longs que les beaux discours" 200 musulmans extrêmement dangereux en Suisse, imaginez un instant que chacun tue deux gamins à la même heure, la même minute? Ça ne vous fait pas peur cette politique de lâches, identique à celle des pays d'Europe?

Les royautés mais également la HPC et la HPP (chrétienne et protestante qui fait de belles affaires avec les monarchies musulmanes, celles qui alimentent en argent, donc en armes leurs soldats de l'islam simples islamistes....

Il faut avertir les peuples que l'invasion actuelle est programmée depuis la naissance de cette Europe que nous Français, avons refusé par référendum. Il faut dénoncer cette politique suicidaire ce sont nos petits-enfants qui en paieront la lourde facture.

C'est un ajout aux populations pour aider les industriels et les financiers à faire sauter les systèmes sociaux, les rémunérations, ce faisant, à permettre aux ultras du libéralisme et ses horreurs, à faire plus de fric plus de guerres.

Nous devons constamment informer les jeunes à qui l'on fait croire que tout ira bien; c'est un mensonge criminel, aussi criminel que de faire croire à un bel islam.

Enfin, le débat sur l'islam ne doit pas être la propriété des religions, c'est un piège royal des religieux de tous poils.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/08/2015

Incidemment, dans le laboratoire de la Sociale-Démocratie, la Suède, les "Démocrates Suédois", parti anti-immigration, diabolisés par les autres partis comme le FN en France, sont devenus le premier parti national.

http://www.metro.se/nyheter/yougov-nu-ar-sd-sveriges-storsta-parti/EVHohs!MfmMZjCjQQzJs/

http://uk.reuters.com/article/2015/08/20/uk-sweden-politics-poll-idUKKCN0QP0Q120150820

Après les vagues massives d'immigration successivement du Chili, d'Iran, de Bosnie, d'ex-Yougoslavie, de Somalie, d'Erythrée, et plus récemment d'Afghanistan, d'Iraq, de Lybie et de Syrie, certains suédois se demandent s'il restera quelque chose de suédois pour eux.

Surtout après que le parlement ait récemment voté une loi criminalisant toute critique négative sur le sujet de l'immigration, et censurant tout écrit s'y rapportant: articles de journaux, billets éditoriaux et de privés sur internet, monographies, y compris antérieurs à la loi.

http://www.friatider.se/nya-lagen-nu-lattare-atala-svenskar2-for-att-forolampa-invandrare-och-myndighetesrepresentanter

... et après que l'une des membres du comité gouvernemental de l'immigration, rédactrice de la politique d'immigration du pays ait publiquement apporté son soutien aux jihadistes.

http://www.infowars.com/swedish-immigration-officer-exposed-as-jihadist-sympathizer/

Écrit par : Chuck Jones | 28/08/2015

"«Gardons les plus qualifiés!»"
Encore que … Lorsque les qualifications requises sont définies par ceux à qui cela rapporte, ou par des concitoyens déjà immigrés, comme c'est souvent le cas pour les Français de Genève, cette phrase change tout à coup de sens.
P.S. Les Français sont simplement les plus nombreux dans cette situation à Genève. Mais la remarque vaut évidemment pour d'autres aussi et ne traduit pas un sentiment anti-français.

Écrit par : Mère-Grand | 29/08/2015

Venez aussi dans les grands centres du chablais. Vous retrouvez aussi des français qui quand ils ne savent pas vous répondre ou vous guider, se disent en stage!

C'est vraiment du n'importe quoi, nous perdons tous les jours un peu de notre qualité de vie et de nos libertés. Puisque plus envie de se faire berner par ces employeurs qui nous foutent à la figure du personnel totalement incompétent. Alors autant les boycotter et peut être qu'avec le temps.....ils (les PLR et autres grands patrons) comprendront!

Écrit par : Corélande | 29/08/2015

100% avec Mère-Grand, dans la foulée

le MCG Laurent Leisi censure 1 partie gênante de mon commentaire sur son sujet "immigration massive - plan K"

non d'une immigration "massive" de réfugiés dont il faut se garder (cf chiffres de l'immigration passée en Suisse indiqués, avec liens supprimés, sur le billet de Leisi)

mais du danger d'élir et réélir ces politiciens would-be candidats oublieux de leur passé familial issus d'immigration obsédés par leurs égos & profits au lieu de mettre leurs expériences d'immigrés au profit des lois constitutionnelles qu'ils ont juré de respecter

les chiffres et les faits l'ont montré

le danger ne vient pas du nombre d'immigrants
mais du nombre d'électeurs donnant pouvoir à d'imbéciles égomaniaques

à Genève on a un nid

ceux-là devraient vous faire peur
preuves données par cet élu MCG Medeiros au municipal gnvois ré-élu

au pouvoir législatif
aux incapacités crasses sur l'affiche du dernier plateau d'infrarouge

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 29/08/2015

les approches du sujet type complot ou "ordre mondial" n'ont rien de pragmatique
mais captent et détournent l'information des électeurs: à qui profite le crime?

Des plans étatiques d'immigration massive passés
dont nombre de politiciens candidats aux élections d'octobre sont issus,

le constat est que la position allemande (chiffre d'accueil de 800'000 réfugiés) est tout à fait pragmatique

- France. 27 décembre 1968, accord franco-algérien ouvrant l'entrée aux algériens avec liberté d'entreprise, titre de séjour de 10 ans et regroupement familial

- Allemagne. 30 octobre 1961, accord Allemagne-Turquie ouvrant l'entrée aux "travailleurs invités" turcs.
Sur une population d'env 80 mio d'habitants, l'actuelle communauté turque est d'env 3 mio de ressortissants en Allemagne

- Suisse. de 1930 à 2002, le permis A dit "saisonnier" ouvre le statut de saisonnier à tous ouvriers, limité à l'emploi et à la saison.
est aboli par l'application de la libre-circulation

De ce plan d'immigration suisse
1967: 153’510, dont 83% sont italiens
1977: 67’280, soit 37% italiens, 27% yougoslaves, 23% espagnols
1987: 114’640, avec 30% yougoslaves, 28% portugais


Quant aux would-be politiciens de nos contrées, ils devraient savoir que les vagues d'immigration ne pourront être ni étouffées ni jugulées

les candidats élus issus d'immigration feraient bien de faire preuve de mémoire, d'imagination et de volonté pour pour trouver les outils

dans l'application des lois qu'ils ont juré de respecter, d'une constitution pour laquelle ils ont prêté serment

suffit pas de faire le buzz en accordant toutes aides dont un appart sur claquement de doigt à 1 handicapé français après l'avoir laissé prendre l'opinion publique en hôtage en chantage sous la chaise

ni de noyer le poisson dans les eaux no bunkers & stop bunkers
les gauches & MCG ont eu assez de tours de manège et se sont gardé les clés trop longtemps

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 29/08/2015

@déshérité

« Des plans étatiques d'immigration massive passés dont nombre de politiciens candidats aux élections d'octobre sont issus, ... »

« ... le constat est que la position allemande (chiffre d'accueil de 800'000 réfugiés) est tout à fait pragmatique ... »

« Allemagne. 30 octobre 1961, accord Allemagne-Turquie ouvrant l'entrée aux "travailleurs invités" turcs. »


Une belle salade mêlée de confusion dans laquelle on retrouve:
- asile politique
- immigration
- travailleurs saisonniers étrangers

Il est dès lors parfaitement fallacieux d'attribuer la part d'étrangers résidents dans un pays à la volonté du peuple.

Écrit par : Chuck Jones | 30/08/2015

Faut-il faire quoi alors ?? Hein ??

Bombarder systématiquement chaque rafiot plein des hommes, femmes et enfants dans la Méditerranée qui se dirigerait dans notre beau continent ?

Mitrailler sans discrimination aucune, toute masse humaine, grande ou petite, qui approche à pied d'une frontière externe ?

Si on fait cela, c'est sûr qu'on stoppe le flux.

Ensuite pour ceux qui sont déjà là, on fait quoi ??

Faut-il les remettre dans d'autres rafiots dans la Méditerranée, direction Sud ?
Ou bien rouvrir Auschwitz pour le gazer tous ?

Comme par hasard la plupart de ces migrants viennent des lieux que les Américains avec ses vassaux Européens se sont donnés la peine de déstabiliser: Irak, Iran, Syrie, Libye, Afghanistan. Bien sûr, on sème la merde, mais on ne veut pas la récolter. C'est cela non?

Écrit par : Kasperle | 30/08/2015

"L’ère du «nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde» est close. Nous devons accueillir toute la misère du monde! Et nous sentir en permanence culpabilisés de ne pouvoir atteindre l’objectif. "

Oh? Une telle ère a-t-elle un jour existé? Vous pouvez nous rappeler la dernière fois que le continent européen, ou même la Suisse, a accueilli "toute la misère du monde"?

Par ailleurs, si "toute la misère du monde" était maintenant au porte de l'Europe, je peux vous assurer qu'il n'y aurait rien que nous pourrions faire. En effet, toute la misère du monde, aujourd'hui, c'est au bas mot 4-5 milliards de personnes, soit en gros la moitié de l'humanité! Concrètement, cela signifierait que les côtes européennes seraient tellement noires de monde que l'on ne pourrait même plus voir la mer Méditerranée au-delà de cette foule gigantesque. Et même si on envoyait nos armées tirer dans le tas à coups de missiles, ça n'empêcherait pas un ras-de-marée de plusieurs centaines de millions de malheureux! Donc, je peux vous assurer que nous sommes loin, très, très, très, très loin, de la situation où nous devrions nous poser la question de savoir si et comment nous pouvons accepter toute la misère du monde.

"L’asphyxie de la libre parole interdit aux citoyens la critique de cette délirante immigration. Cette critique n’est qu’un discours inhumain, xénophobe, voire de haine. Aucun citoyen soucieux de son image n’oserait avouer que ces centaines milliers de réfugiés lui font peur."

La parole est tellement asphyxiée qu'elle se déchaîne littéralement de partout, et qu'elle est portée non seulement par tout ce que l'Europe compte de groupes d'extrême-droite et d'identitaires ainsi qu'une flopée d'"intellectuels engagés", mais aussi par certains gouvernements, comme en Hongrie. Vous pouvez vous rassurer tout de suite. Il semblerait que le summum du "politiquement incorrect", de nos jours, soit de cracher sur les migrants et de les considérer comme une armée de cancrelats en marche pour envahir l'Europe et remplacer sa population. Et ça y va que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans la presse soi-disant proche du "peuple", du type Valeurs Actuelles ou The Sun et je ne parle pas des chaînes de TV privées ou numériques appartenant à des magnats d'extrême-droite. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas la dernière voix solitaire à prêcher dans le désert! Oh non, de loin pas.

En fait, ces voix sont tellement nombreuses et font un tel boucan qu'elles couvrent complètement les autres voix, celles de citoyens, qui eux, ne prétendent pas péter de trouille devant l'afflux de gens qui fuient simplement les atrocités de la guerre (une guerre que les Américains ont largement contribué à provoquer par leurs actions complètement irréfléchies au Moyen-Orient depuis maintenant au moins 15 ans) ou des situations socio-économiques de moins en moins tenables. Et c'est justement ce tintamarre insistant qui tétanise littéralement les dirigeants européens qui n'osent plus faire la moindre proposition d'ouverture de peur de déclencher des réactions de violences encore pires que celles qui se sont déjà manifestées, notamment en Allemagne, où des centres de réfugiés ont été incendiés. Sans trop de surprise, les grands pourfendeurs auto-proclamés du politiquement correct, si promptes à pointer du doigt la moindre amende d'ordre reçu par un "migrant", se montrent extraordinairement compréhensifs envers ces petites frappes de l'extrême-droite. Eh oui, apparemment, dénoncer la criminalité, quand elle vient de "bons et honnêtes citoyens" auto-proclamés, c'est trop bien-pensant!

Bref, non seulement les voix "critiques" (on devrait plutôt parler de dénigrement hystérique, mais bon) ne sont ni asphyxiées, ni censurées, ni même limitées. Au contraire, ce sont plutôt les gens qui tiennent un discours nuancé, gouverné par le soucis de la précision et de l'exactitude, qui se font régulièrement harceler et dénigrer par les gens comme vous qui vous plaigniez constamment de ne pas avoir suffisamment d'espace d'expression! Et j'ai remarqué que ce que vous appelez asphyxie n'est en réalité rien d'autre que de la contradiction. Et oui, il y a pas mal de gens qui ne sont pas du tout d'accord avec la vision de l'immigration, de l'islam et de la civilisation judéo-chrétienne développée par une partie de l'opinion publique et qu'ils le fassent savoir ne revient en rien à tenter de réduire la première au silence!

Et de toute évidence, nous ne devons pas recevoir la même RTS, ni les mêmes images. En effet, les médias nationaux suisses donnent toute largeur aux champions anti-droit-de-l'hommistes et anti-bisounours de s'exprimer tout leur saoul et je dois dire que je n'ai pas vu encore de réfugiés refuser la nourriture ou les habits qui leur sont apportés par des volontaires!

Écrit par : Ariane | 02/09/2015

Au fait Ariane Beldi, vous et vos amis de gauche et d’extrême-gauche, surtout d’extrême-gauche, qui avez l’air si généreux, combien de requérants d’asile avez-vous demandé à héberger ? Car je pense que c’est la première question qui est à poser avec les tartufes dans votre genre qui avaient surtout la main sur le cœur avec l’argent et la sueur de vos concitoyens.

Qui sont tous ces immigrés qui nous envahissent ? Je suggère à la gauchiste de service de se renseigner sur ce terme. Dans son billet sur les blogs de 24Heures, Monsieur Montabert nous donne quelques définitions du substantif envahisseur.

http://stephanemontabert.blog.24heures.ch/archive/2015/08/28/le-vrai-nom-des-migrants.html

Bon ! Je ne tiens pas à commenter cette logorrhée d’Ariane Beldi, par contre voici un passage amusant surtout lorsque nous savons que la Radio Télévision Stalinienne fait de la propagande de gauche, qu’elle ment à ses auditeurs et téléspectateurs. De même en ce qui concerne les merdias dits mainstream.

«Et de toute évidence, nous ne devons pas recevoir la même RTS, ni les mêmes images. En effet, les médias nationaux suisses donnent toute largeur aux champions anti-droit-de-l'hommistes et anti-bisounours de s'exprimer tout leur saoul et je dois dire que je n'ai pas vu encore de réfugiés refuser la nourriture ou les habits qui leur sont apportés par des volontaires! »

Donc la Beldi n’a jamais vu de réfugiés refuser de la nourriture ou des habits. Je ne sais d’ailleurs pas ce que ça change que cela soit amené par des volontaires ou un organisme officiel d’entraide. Elle a bien raison la Beldi, et c’est normal, elle ne veut pas regarder les faits en face, elle les nie. Malheureusement pour elle, ceux qui ouvrent les yeux sont de plus en plus nombreux mais ce n’est pas grâce à la RTS notre pravda nationale, ni à la propagandiste et agente de subversion qu’est la Beldi.

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/italie-les-refugies-refusent-de-manger-des-pates-et-exigent-la-nourriture-de-notre-propre-pays/207503.htm
http://www.ilgiornale.it/news/cronache/eraclea-profughi-protestano-cibo-e-buttano-strada-1155914.html
http://www.lesobservateurs.ch/2015/07/28/les-refugies-se-mettent-a-jeter-des-habits-ils-ne-sont-pas-a-la-mode/
http://www.lesobservateurs.ch/2015/08/31/migrants-lenvers-du-decors-que-nos-medias-ne-montreront-pas/

http://civilwarineurope.com/2015/08/24/frontiere-greco-macedonienne-video-les-clandestins-refusent-les-colis-de-la-croix-rouge-car-ils-ne-sont-pas-halal/

Un avantage de cette invasion, pas pour nous, Peuples européens, mais pour l’islam, c’est que le système islamique peut continuer de faire déverser chez nous des chevaux de Troie :

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/08/31/31003-20150831ARTFIG00353-la-belgique-base-arriere-du-terrorisme.php

Quant à ce qui se passe à nos portes, il faudrait peut-être réfléchir un peu plus loin que le bout de son nez de parfait bisounours qui croit que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Malheureusement, ce n'est pas la vraie vie. Nous risquons de connaître des lendemains qui déchantent. Ces braves bobos oublient l'Histoire, par bêtise, par cynisme, par volonté de nuire?

Méfiez-vous des sirènes de tous ces pseudos humanistes qui ne vivent que de la misère des hommes, qu'ils s'appellent Manon Schick, Cesla Amarelle, Ada Marra, Simonetta Sommaruga et son cousin, etc

J’avais écrit un long commentaire sur le billet intitulé « Histoire de statistiques » le 6.8.2015
http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/08/02/histoires-de-statistiques-269114.html

rien n’a changé depuis.

Il faut lire ou relire "Le camp des saints" de Jean Raspail.

http://www.pdfarchive.info/pdf/R/Ra/Raspail_Jean_-_Le_Camp_des_Saints.pdf

Ce qu'il a décrit est, à peu de chose près, ce qui arrive aujourd'hui.
Il y a bien un moment où il faudra prendre le taureau par les cornes.
Il faudrait commencer par savoir si nous souhaitons que notre civilisation survive, si nous désirons conserver ces précieuses valeurs de que sont la liberté de vivre sa vie sans mettre en danger celle d'autrui, de s'exprimer, de critiquer, etc...

Si notre civilisation est en danger, il est indéniable que pendant une certaine période il sera impératif de mettre de côté les droits de l'homme qui sont finalement la cause de nos malheurs. A force de trop donner d'importance aux minorités, on en a oublié la majorité. Et les choix seront difficiles pour ne pas dire cruels, mais ce sera probablement à ce prix que nous sauverons l'héritage des Anciens.

Avant de conclure, je conseille également de lire cet article de Philippe Barraud

http://www.commentaires.com/suisse/immigration-de-masse-manipulation-de-masse

ainsi que les commentaires très souvent agrémentés d’images et de vidéos qui contredisent les propos de la Beldi.
Remercions nos politiciens et nos journalistes qui nous ont enfumés pendant des décennies. Qu’ils ne s’inquiètent pas trop, le jour des comptes arrive, je ne parle pas des élections mais de la prochaine guerre civile.

(à suivre)

Écrit par : G. Vuilliomenet | 03/09/2015

"L'ex-magistrat, ancien chef central de la lutte antiterroriste, a également affirmé que les migrants étaient « majoritairement des réfugiés économiques ». « Il y a de faux passeports syriens. » Face à cela, « on ne peut rien faire », car « vouloir faire quelque chose aujourd'hui, c'est comme vouloir labourer la mer. (...) Je ne sais pas (comment ça va se terminer), peut-être par une guerre civile. »"

http://www.lepoint.fr/politique/alain-marsaud-lr-et-si-daesh-etait-un-element-stabilisateur-au-moyen-orient-01-09-2015-1961077_20.php

http://www.europe1.fr/international/migrants-frontex-signale-un-trafic-de-faux-passeports-syriens-2508147

« L’Europe commet un suicide en accueillant les migrants », selon l’ancien président tchèque" - À lire absolument!

http://www.fdesouche.com/641679-leurope-commet-un-suicide-en-accueillant-les-migrants-selon-lancien-president-tcheque

Écrit par : Patoucha | 02/09/2015

Un dhimmi du jour:

opinion jeudi 03 septembre 2015

«L’afflux massif» de réfugiés est un mythe aux effets pervers
Robin Stünzi

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e7f99942-516e-11e5-b0e6-4d604bb88ae2/Lafflux_massif_de_r%C3%A9fugi%C3%A9s_est_un_mythe_aux_effets_pervers

Écrit par : Ecce Homo | 03/09/2015

Voici la créativité du jour qui s’inspire de l’islam :

http://www.clarionproject.org/news/isis-burns-alive-four-prisoners-grisly-revenge-flick

Écrit par : Ecce Homo | 03/09/2015

Les commentaires sont fermés.