17/11/2015

Paris-Neuchâtel: politiques et musulmans entonnent l'hymne du pasdamalgame

Le carnage n’a rien à voir avec l’islam, tel était le leitmotiv d’une journée consacrée à la présentation d’associations musulmanes au public. Mais qu’est-ce que l’islam? Une adepte du prophète m'a indiqué quelques pistes.


Hasard du calendrier, dix associations musulmanes de Neuchâtel se réunissaient dimanche à La Chaux-de-Fonds, alors que le corps des victimes parisiennes était à peine refroidi. Unies pour la première fois, elles présentaient leurs atours et leurs atouts au public.

NE_ArcInfo.jpgLes organisateurs voulaient se faire connaitre à la fois de la population neuchâteloise et des coreligionnaires non encore encartés dans l’une des associations. Vu ce mélange des genres, on ne savait pas toujours à qui s’adressaient les orateurs. L’un d’eux a entamé son intervention par «Assalamu alaykoum. Au nom du Seigneur le Clément et le Miséricordieux».

C’est après mûre réflexion que les organisateurs ont décidé de maintenir la manifestation malgré le carnage parisien. Mais aussi à cause de lui: il a permis de mettre les points sur les «i».

Impossible donc d’échapper, sur les tables et les murs, à cette profession de foi: «On aime l'islam, mais pas le terrorisme qui n'a rien à voir avec l'islam.» Corollaire: si nos musulmans sont opposés au terrorisme, toute critique de cette religion et de ses adeptes serait malvenue.

Clairement dit, je ne pense pas qu’un de ces participants approuvait les attentats de Paris. Mais prétendre avoir résolu la question par ce genre de déclarations alors que des dizaines de milliers de tueurs sèment le chaos sur la planète au nom de l’islam dépasse l’entendement. C’est pourtant ce mantra que défendront tous les orateurs de cette journée, dont une belle brochette d’officiels neuchâtelois.

«Jihad» est-il donc un mot inventé par les chrétiens?

L’animatrice du jour était en foulard et jupe longue, les orateurs musulmans en costume-cravate. Prière de ne voir là aucun signe discriminatoire. Avant que la présidente du parlement neuchâtelois n’ouvre les palabres, le public a eu droit à une lecture-psalmodie de versets et hadiths… en arabe. Dans l’une d’elles, on ne comprenait que les «Allah Akbar» qui résonnaient sinistrement après les tueries de Paris.

Le Verte Véronique Pantillon aurait pu parler en arabe, on aurait deviné son propos. «Ces temps où les amalgames, les préjugés sont trop répandus», «musulman ne signifie ni islamiste, ni terroriste», «Ce que nous ne connaissons pas nous fait peur.»

Le public, très majoritairement musulman, a eu tout loisir d’essayer telle longue robe brevetée «pudeur islamique» ou de feuilleter des ouvrages. L’un d’eux m’intrigue, c’est le «Commentaire de la sourate Al-Fatiha», par Hani Ramadan. Dans leurs prières obligées, les musulmans pieux implorent Allah 17 fois par jour de les maintenir sur «la voie droite» et de ne pas les diriger vers ceux qui «encourent la colère de Dieu» ou vers «les égarés». Sami Aldeeb a récemment démontré dans «La Fatiha et la culture de la haine» ce que tous les imams savent, à savoir que les égarés sont les chrétiens et ceux qui ont encouru la colère divine les juifs.

Alain Jean-Mairet, citoyen très engagé, a envoyé cette publication avec dénonciation des associations musulmanes à une vingtaine de procureurs cantonaux helvétiques. L’un d’eux, avant de la classer comme ses collègues, a demandé une expertise. Le réformateur d’opérette Rachid Benzine s’y exprime avec fermeté : il ne s’agit pas des juifs et des chrétiens.

Tiens, tiens, que dit à ce propos l’imam Ramadan? Je ne cite que sa conclusion:  «Il faut [la] comprendre (...) deneuchâtel,associations musulmanes,paris façon générale. Elle ne se limite pas aux juifs et aux chrétiens.» En fait, le rejet est beaucoup plus large...
Les livres de ce fanatique abondent sur un des rares stands, comme ceux de son frère. Hani, le chantre du «complot américano-sioniste eurocompatible» auteur de tous les fléaux de l’humanité, qui dégomme sans relâche l’Occident. Hani Ramadan qui a été invité deux jours auparavant à donner une conférence chez l’une des grandes organisatrices de cette manifestation.

Mais le chœur des pasdalgame ne s’intéresse ni aux invités de leurs protégés, ni aux lectures qu’ils recommandent. Encore moins au contenu de leurs textes sacrés. «Ce que nous ne connaissons pas ne nous fait pas peur», aurait pu dire l’oratrice verte. Il ne leur est donc jamais venu à l’idée de de s'intéresser aux idées de ces musulmans intégrés et dédouanés. Je m’y suis essayée, par hasard.

Convictions d’une musulmane lambda

C’est la pause. Je m’adresse à une jeune femme couverte d’un foulard bleu et lui demande pourquoi elle le porte.
- Le foulard, c'est une obligation de ma religion. C'est dans le Coran: on ne doit voir que le visage et les mains.
Je conteste la source: nulle part dans le Coran cette obligation de couvrir les cheveux n’est mentionnée et encore moins le fait de ne laisser voir que le visage et les mains. Sa certitude évidemment reste intacte.

- Et pourquoi Allah vous oblige-t-il à vous couvrir le corps et les cheveux?
- C'est pour détourner le regard des hommes. Depuis que je le porte, ils n’essaient plus de me draguer.

«La magnifique exposition Voile et Dévoilement» recommandée par Céline Maye, cheffe du Service de la cohésion multiculturelle (sic !), met-elle en évidence ce rôle de répulsif de la libido masculine du foulard et de la dissimulation du corps  -l’un n’allant jamais sans l’autre- dans l’islam? Évidemment non. Cette exposition que s’arrachent les cantons est l’une des multiples opérations-brouillard destinées à faire croire à un foulard inoffensif et sans signification discriminatoire à des populations qui s’obstinent à en voir le véritable sens. Et savent que le but est de le leur imposer.

Mon interlocutrice est vive, joyeuse et répond sans l’once d’une hostilité à toutes mes critiques. Plongée dans une béatitude que rien ne peut altérer. J'en profite:

- Vous êtes libres de le porter ici. Mais dans certains pays musulmans, c’est la loi qui oblige les femmes à se couvrir
- C’est vrai…Je ne suis pas vraiment d’accord.
- Pensez-vous qu’il faudrait supprimer ces lois ?
- Non, je ne peux pas dire ça.

- Le vivre ensemble est difficile lorsque dans des entreprises, des musulmans vont jusqu’à refuser de s'asseoir à la même table que leurs collègues parce qu’ils mangent du porc ou boivent de l’alcool.
- C'est inadmissible! Ces musulmans sont des sectaires!
- Certaines musulmanes refusent même de serrer la main des hommes…
- Ah ça, c’est mon cas! Si je dois la serrer, je le fais, mais jamais je ne la tends spontanément.
- Et pourquoi ?
- C’est ma religion.

- Le Coran ordonne de couper la main des voleurs. Qu’en pensez-vous?
- Ici, lorsque quelqu’un vole, il est condamné à des travaux d’intérêt général, à du sursis, au mieux à six mois de prison. Que va-t-il faire en sortant? Récidiver!
- Et vous pensez que lui couper la main est la solution?
Hésitation… Gêne… Impossibilité de répondre clairement.

- Dans le Coran, nous et tous les non-musulmans sont constamment insultés, promis à l’enfer…
Cette fois, c’est sa voisine qui prend la parole :
- Oui, je comprends que ça vous blesse…
Fermez le ban.

- Je reprends avec mon interlocutrice au foulard bleu. Et la lapidation pour adultère ?
- Ça me choque. Mais elle doit être ordonnée par des juges, il faut des témoins…
- Mais si la ou le coupable avoue? De toute manière, la lapidation n’est-elle pas une barbarie?
- C’est pour dissuader, pour montrer que dans l’islam, l’adultère est un acte très grave.

- Le Coran accepte le viol des prisonnières. Mahomet l’a fait. Ça ne vous choque pas?

Elle nie énergiquement le moindre crime de Mahomet, dont l’assassinat de poètes et satiristes ou les centaines de juifs décapités. Elle reconnait ignorer la biographie de son prophète. Et me cite un hadith qui prouve sans conteste mon erreur: «Un juif voisin de Mahomet déposait chaque jour ses poubelles devant a maison. Le prophète les enlevait sans protester. Un jour, pas de poubelle! Deuxième, troisième jour… Mahomet va chez son voisin et découvre qu’il est malade. Il lui vient en aide.»

Qui ose dire que les musulmans posent problème?

L’orateur de la seule conférence du jour, Aspalan Korkmaz s’adresse aux musulmans. C'est un homme qui a réussi. Économiste au CV impressionnant, il dirige une entreprise. Il s’élève contre l’islamophobie, le racisme, le populisme, l’essentialisme, l’intégrisme, le super-littéralisme… Et s'indigne: «Certains osent dire que l'islam, les musulmans sont un problème pour la société». Je ne peux résister: je lui énumère divers problèmes que posent les communautés musulmanes dans tous les pays occidentaux. Il élude et répète quelques «ismes».

Ainsi vont, solidement adossés à leurs protecteurs, les musulmans intégrés, modérés, adeptes d’une religion parfaite. Tous les crimes commis au nom de l’islam ne les concernent pas, il est donc toujours exclu en l’An de grâce et de sang 2015 d’aborder le sujet.

19:16 Publié dans Politique, Suisse, Voile, niqab, etc. | Tags : neuchâtel, associations musulmanes, paris | Lien permanent | Commentaires (31) | |  Facebook | | |

Commentaires

A ceux qui doutent encore des beautés de l'islam "de tous les jours", je suggère la lecture du livre de SOUAD, brûlée vive. Un élève originaire d'Afghanistan m'a fait savoir que ce qui arrive à cette Palestinienne arrive tout autant aux femmes de son pays....

Écrit par : mia vossen | 17/11/2015

j'adore le service de voirie chez le prophete et les juifs au 13 me siécle AD , cela dit ils savent que mentir aux infidèles est admis par le coran alors ils mentent comme des arabes .. vous perdez votre temps ...

Écrit par : theo1 | 17/11/2015

Et donc, il manque la conclusion : il serait temps que les musulmans condamnent fermement le radicalisme musulman, s'ils le condamnent vraiment !
Mais soyons honnêtes intellectuellement et regardons comment les sociaux-démocrates français tergiversent avant d'envoyer baigner les Mélenchons et compagnie...

Écrit par : Géo | 17/11/2015

Cette femme indique:

""Nous fraterniserons avec les 5 millions de musulmans qui exercent leur religion librement et gentiment et nous nous battrons contre les 10 000 barbares qui tuent, soi-disant au nom d’Allah", a-t-elle ajouté.""

Voilà ce genre de personnes aussi dangereuse que l'islam qu'il faut éduquer.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/danielle-la-grand-mere-revoltee-contre-la-stupidite-devenue-l-heroine-du-web-depuis-les-attentats_1180021.html

https://youtu.be/fWTjh6BHCRw

Écrit par : Pierre NOËL | 17/11/2015

Tout sent de plus en plus le choc des civilisations...


Et pour tout dire je ne lâcherai rien... la musique classique, le jazz, le rock, les bons pinards, la longeolle, le jambon de parme ou d'ailleurs, la liberté sexuelle, l'égalité femme-homme, la laïcité, Noël , Pâques,.... ils ne savent pas combien nous sommes à ne rien vouloir céder ....

Écrit par : lionel | 17/11/2015

Bonjour a tous
Ce genre de manifestation n'a qu'un seul but faire connaitre l'islam a des fins de prosélytisme,il montre le coté édulcoré de leur religion afin de tromper les gens sciemment.
Leur but ultime est de faire de tout pays qu'ils habitent une terre d'islam,ou la charia sera appliquée, leur petit nombres est largement compensé par le haut taux de natalité avec lequel ils espèrent renverser la donne pour devenir majoritaires,une fois ce but atteint leurs revendications se feront plus insistantes et exigeantes,ils commenceront par former un parti politique de musulmans modérés ( bien sûr ce n'est qu'une façade pour arriver a leur dessein inavoué, rendre la démocratie caduque en y introduisant des lois conformes à la charia).

Leur adage dit là ou il y a un minaret cette terre est acquise a la cause d'allah et à son pseudo-prophète.

un exemple de verset tirée du coran donne cette ordre au musulmans:

------------------------------------------------------------------------------------
sourate 8 le butin V:39
Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu'ils œuvrent.
-------------------------------------------------------------------------------------

Pour le moment tant qu'ils sont minoritaire ils ne bougerons pas mais font uniquement du prosélytisme...( tout en faisant abstraction du jihad pour la cause d'allah et la récompenses des 72 vierges,les rivières de vin dans le paradis
d'allah ).

des versets on ne peut plus clairs remarquez bien qu'il ne parle pas de défendre ni d'auto-défense mais bien de ( QITAL ) tuer, ôter la vie, exterminer dans son sens en langue arabe.

-----------------------------------------------------------------------------------

Sourate 9 al tawba ( le repentir ) V:29

COMBATTEZ ceux qui ne croient pas en allah, au jour dernier, qui ne considèrent pas comme illicite ce que allah et son Prophète ont déclaré illicite, ainsi que ceux qui, parmi les gens des Ecritures, ne pratiquent pas la religion de la vérité, jusqu’à ce qu’ils paient, humiliés, et de leurs propres mains, le tribut.
-------------------------------------------------------------------------------

Sourate 9 al tawba ( le repentir ) V:29 V. 123
O Croyants ! COMBATTEZ les infidèles qui sont près de vous. Qu’ils trouvent en vous de la rudesse ! Et sachez qu'allah est avec ceux qui le craignent.
--------------------------------------------------------------------------

Sourate 9 al tawba ( le repentir ) V:111

Dieu a acheté aux Croyants leurs personnes et leurs biens contre le Paradis qui leur est réservé. ILS COMBATTENT AU SERVICE d'ALLAH, TUERONT ET SERONT TUES. C’est là une promesse certaine dont Dieu s’est imposé la réalisation dans le Pentateuque, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle dans ses engagements que Dieu !
------------------------------------------------------------------------------------

cette vidéo illustre bien l'islam et son but ultime.

Https://www.youtube.com/watch?v=Ab9jUZ6tbUU

Ce texte a été posté par un EX musulman...je suis devenu un apostat de l'islam en 1980 et de ce fait je suis condamné a mort, parce que leur pseudo-prophète mahomed auto-proclamé a dit celui qui apostasie de l'islam tuez-le.

http://islamla.com/

ce site veux dire Non à L'islam.

Écrit par : jelil | 17/11/2015

MENTIR AUX INFIDÈLES EST ADMIS PAR LE CORAN... Faut vraiment être con pour continuer à leur faire confiance.

Écrit par : norbert maendly | 17/11/2015

Taqqiyya, taqqiyya, taqqiyya....

Mahomet, devenu agent de la déchetterie pour faire plaisir à son voisin à qui il vient en aide. Là, la soldate de l'islam a fait du théâtre, elle a dû entendre ce texte dans un autre contexte.

Je pense que son cerveau gruyère est atteint par la vermine islam.

Taqqiyya et se fondre dans la foule, il faut sauver le soldat "Mahomet Coran" quitte à réinventer des histoires à faire pâlir le roi soleil, François II, paperon blanc du vatican, et le grand cheffaillon des églises réformées habitant le premier quartier de la demi-lune. Leurs fables sont bien minables par rapport à cette enchiffonnée musulmane, même si c'est un peu décousu.

Mahomet faisait-il le tri en mettant la tête dans la poubelle noire, les mains et les pieds coupés, dans la poubelle verte écolo, le reste dans le grand congélateur pour le prochain méchoui?

Cela dit, j'ai relu cinq fois ceci:

http://www.dreuz.info/2015/11/17/je-sens-le-piege-islamiste-se-refermer-contre-les-islamo-lucides/

Ça m'interpelle, car en stratégie c'est la pépite rare. Il faut y réfléchir, faire le vide dans sa tête et ne penser qu'à cela. Éventuellement s'enfermer dans une forêt et écouter le bruit du vent.

Je vais aller dans mon rêvarium, y réfléchir car ça me paraît excellent et vu qu'il fait froid et que la neige arrive.

http://www.dreuz.info/2015/11/17/je-sens-le-piege-islamiste-se-refermer-contre-les-islamo-lucides/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Si quelqu'un a un avis qu'il n'hésite pas. Merci.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/11/2015

Ils sont quand même ouverts sympas ces musulmans neuchâtelois, laisser ainsi entrer le loup dans la bergerie, si ça ce n’est pas une preuve d'ouverture...

Ceci dit, ni dans votre blog datant du lendemain (!) de l'attentat, ni dans celui-ci, je ne perçois la moindre trace de compassion envers les victimes....

Tout ce qui vous intéresse c'est faire du prosélytisme pour les autres irresponsables qui comme vous pensent qu'il justement faire des amalgames.

Sauf que plus et vos compagnons de lutte mépriseront, insulteront et ostraciseront les musulmans modérés, plus vous encouragerez les plus influençables d'entres eux à se radicaliser.

Les islamistes cherchant à provoquer une guerre civile entre les musulmans et les autres, ils savent qu’ils peuvent compter sur le concours des islamophobes intégristes pour participer à la division.

Cool !

Écrit par : Vincent | 18/11/2015

http://www.nltimes.nl/2015/11/16/amsterdam-imam-we-cannot-say-this-has-nothing-to-do-with-religion/

traduction :

Imam d'Amsterdam : nous ne pouvons pas dire que ceci n'a rien avoir avec la religion

Il n'est plus raisonnable de continuer à insister que le terrorisme n'a rien à voir avec la religion, selon le jeune imam Yassin El Forkani.

"La dure réalité est que les agresseurs légitiment théologiquement leurs actions. Nous ne pouvons pas l'éviter. Nous ne pouvons pas continuer à dire que cela n'a rien à voir avec l'Islam ", a déclaré l'imam de 32 ans au Volkskrant samedi. Il est allé déposer des fleurs en compagnie d'une petite délégation du Comité des musulmans et de gouvernement devant l'ambassade française à La Haye après les attentats terroristes à Paris le vendredi.

Sur Twitter Elforkani a appelé les musulmans à rejeter ces actes de violence et à prendre leurs responsabilités. "Ne finissent pas de nouveau dans des discussions inutiles", a - t-il tweeté, faisant référence à l'heure après l'attaque de Charlie Hebdo en Janvier. Ensuite, de nombreux musulmans ont réagi avec indignation à l'appel à se distancier de la violence parce qu'ils ont estimé qu'ils ont rien à voir avec le terrorisme. Mais cela ne peut plus être le cas, selon El Forkani. "Vous devez venir d'une autre planète pour ne pas vouloir en parler en tant que musulman. Au vu du momentum et de l'ampleur, vous ne pouvez plus détourner le regard en tant que musulmans", a -t-il dit au journal.

Le jeune imam exhorte la communauté musulmane à lutter contre "l'interprétation ISIS" du Coran, non seulement dans les mosquées et à l'école, mais aussi dans les petits cercles. «Quand vous, en tant que parents, parlez à vos enfants à propos de la foi, ou dans les délibérations dans les maisons de thé ou au café . "El Forkani dit, ajoutant qu'affirmer que les textes que l'EI utilise n'existent pas est une mauvaise stratégie. "Les textes existent. Il s'agit de leur interprétation. "

Écrit par : enthuoli | 18/11/2015

Est-ce que l'idiot utile Vincent Strohbach a une réponse censée à donner à Jelil?

Écrit par : Gerard Vuilliomenet | 18/11/2015

@Vincent,
Ce serait si simple pour vous si Mme Vallette était un monstre, rêvant la nuit de stigmatiser des innocents avant de se lever le matin pour boire un grand bol de haine, se réjouissant des massacres et même souhaitant qu’il y en ait d‘autres pour pouvoir dire „Je vous l’avais bien dit!“.
Compassion oui, bien sûr, mais aussi saine colère et lucidité. Vous, vous préférez pleurnicher des padamalgames et tendre l’autre joue, comme tous ces moutons terrorisés à l’idée, non de se faire tuer, mais de sentir germer en eux une once de révolte, un grain de suspicion, un questionnement sincère. Au point qu’un journaliste français veuf depuis vendredi clame qu’il ne haïra pas les assassins de sa femme et réprimera aussi tout sentiment négatif de son fils. https://www.facebook.com/antoine.leiris/posts/10154457849999947 Qui peut croire son «Même pas peur! Même pas mal! »? Avons-nous à ce point abandonné l’idée de défendre notre civilisation? Oui, Vincent, ce serait si simple si l’islam était juste une forme un peu exotique du christianisme, qui se laisse écarter du pouvoir sans protestation, qui accepte l’égalité entre sexes et entre humains, qui n’engendre pas de violence…

Écrit par : Laurence | 18/11/2015

Moi j'ai comme voisins une famille de réfugiés dont leur religion est justement l'Islam. Il y a trois enfants, dont le dernier est né en Suisse. A vrai dire il s'agit de trois charmants enfants plein d'innocence et assez souvent j'ai occasion de les aider avec leurs devoirs d'école.

Faudra-t-il les considérer comme des terroristes potentiels très dangereux et avoir un oeil méfiant envers eux ?

Écrit par : Daniel | 18/11/2015

Sont-ce les propos de Madame Vallette?

Vous êtes juste abject de le laisser à penser!

Écrit par : Gerard Vuilliomenet | 18/11/2015

"se réjouissant des massacres et même souhaitant qu’il y en ait d‘autres pour pouvoir dire „Je vous l’avais bien dit!“."

Oui, c'est probablement le cas, en effet.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 18/11/2015

Chaque musulman a la faculté de devenir un combattant au service de l'islam, concept de conquête des cerveaux et des pays. Chacun peu lancer une fatwa ou appliquer à la lettre les bouquins et écrits du coran et des autres torchons islamiques.

Chaque imam peu respecter à la lettre le coran au point de tuer par sous-traitance, éventuellement, rester un imam modéré en déclarant à des groupes d'enfants que ceux qui écoutent de la musique sont des singes et des porcs.

Il faut un cerveau bien fait pour comprendre cela, à moins d'être un idiot-utile niais ou soudoyé.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/11/2015

@Laurence, Je ne sais pas où vous avez vu que je pleurniche mais il est vrai que j’ai plus d’admiration pour cet Antoine Leiris (que j’ai vu hier soir à la télévision et dont la sagesse m’a bouleversé) qui refuse d’être bouffé par la haine que pour ceux qui cultivent celle-ci. Mais chacun ses valeurs et je ne vois pas en quoi, vous vous estimez meilleure parce que vous pensez différemment.

Quant à M. Valette, j’ai longtemps espéré que son combat était motivé par une sincère volonté de venir en aide aux victimes des barbares islamistes. Je sais maintenant que tel n’est pas le cas et qu’elle à plutôt choisi de faire de l’amalgame (« combattre l’islam -et non l’islamisme ») son cheval de batail.

C’est son droit comme c’est le mien de considérer cette posture comme parfaitement irresponsable….

Écrit par : Vincent | 18/11/2015

@Vincent

commencez par aller voir la page d'accueil du site de l'ASVI, association présidée par Mireille Vallette, avant de débiter toutes ces sottises à son sujet. Vous y verriez un encart dédié aux victimes des attentats.
Mme Vallette ne se contente pas de pleurnicher comme tous les bisounours de votre espèce, elle lance des alertes et attire notre attention sur les dangers de l'islamisme afin que d'autre attentats ne se produisent pas. Nous sommes en guerre et vous ne voyez pas de quoi on parle, à une autre époque vous auriez dit comme ils sont gentils ces nazis!

Melina

Écrit par : Melina Ben Saaf | 18/11/2015

Ce n'est pas le véritable Islam, ce n'est pas mon Islam, l'Islam ce n'est pas cela n'est qu'une autre façon de dire "C'est de votre faute", comme si c'était nous qui avions créé un Islam "mauvais".
Il se trouve simplement que toute l'histoire montre que ce n'est pas vrai, que les Musulmans n'ont jamais été meilleurs que les autres, que l'idée qu'une religion rend les gens plus humains fait partie des contes de fées.
Considérons donc toutes ces affirmations comme de bonne guerre, et les soutiens de nos zélateurs islamophiles comme des déclarations d'enfants qui croient encore à ces contes.

Écrit par : Mère-Grand | 18/11/2015

@ Daniel (« Moi j'ai comme voisins une famille de réfugiés dont leur religion est justement l'Islam. Il y a trois enfants, dont le dernier est né en Suisse. A vrai dire il s'agit de trois charmants enfants plein d'innocence et assez souvent j'ai occasion de les aider avec leurs devoirs d'école.

Faudra-t-il les considérer comme des terroristes potentiels très dangereux et avoir un œil méfiant envers eux ? »)
Eux, maintenant, probablement pas, et je comprends que vous soyez touché par leurs enfants et ayez envie de les aider. Mais leur religion les pousse à se méfier de nous, et la tentation sera toujours grande pour eux de se sentir victimes d’inégalités, de discrimination (encouragés par la gauche experte en autoflagellation). La religion musulmane comporte toujours le risque de radicalisation puisque ses textes fondateurs sont radicaux. Pour y résister il faut bénéficier de conditions favorables qui sont rarement réunies chez un même individu : indépendance d’esprit, éducation, équilibre psychologique... Alors comment savoir comment vont évoluer les gens qui sont soumis à l’islam ? De plus, le déracinement est toujours fragilisant. La fragilité sociale débouche potentiellement sur la violence. Sommes-nous prêts à prendre en charge tant de personnes socialement fragiles ? La société suisse, la société européenne a-t-elle les moyens de panser toutes les plaies sociales et psychologiques de ces nouveaux venus dont la culture est incompatible avec la nôtre ? Il est humain de vouloir aider ces gens vulnérables qui sont parfois nos voisins, mais à condition qu’en amont, les autorités fassent leur travail, qui est d’agir dans l’intérêt du pays et de tenir compte des risques liés à un trop grand afflux.

Écrit par : Laurence | 18/11/2015

«Un juif voisin de Mahomet déposait chaque jour ses poubelles devant a maison. Le prophète les enlevait sans protester. Un jour, pas de poubelle! Deuxième, troisième jour… Mahomet va chez son voisin et découvre qu’il est malade. Il lui vient en aide.»"


Lorsqu'ils cherchent à nous rassurer sur l'islam, certains musulmans font exactement ce qu'ils nous reprochent de faire lorsque nous le critiquons, soit citer des versets et des hadiths hors-contexte et n'en prendre que ce qui les arrange.

Par exemple, on nous cite le verset 18.29 qui débute par "(...) quiconque le veut, qu'il croit et quiconque le veut qu'il mécroie" et on passant sous silence le fait qu'il continue ainsi: "Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s'ils implorent à boire on les abreuvera d'une eau comme du métal fondu brûlant les visages. (...)"

Pourquoi un hadith dépeignant Muhammad comme un bon voisin sympathique aux juifs serait plus authentique que ceux qui le dépeignent comme un antisémite? De toute façon, si le juif ne s'était pas spontanément convertit à l'islam à la fin de l'histoire, ce hadith aurait probablement été oublié depuis longtemps.

Le plus drôle, ce sont les musulmans qui minimisent l'importance de la Sunna et même, dans certains cas, prétendent que la plupart des hadiths sont faux alors que presque toutes les règles encadrant la pratique religieuse musulmane (la façon de faire les ablutions, de prier, de manger, de boire, de dormir, de se laver, etc) proviennent de hadiths car le Coran donne très peu de détails sur ces questions.

Écrit par : Minona | 18/11/2015

Monsieur Vincent,

Vous écrivez: "C’est son droit comme c’est le mien de considérer cette posture comme parfaitement irresponsable…."
J'espère que vous vous rendez compte que certains ici considèrent que la posture parfaitement irresponsable, c'est la vôtre. Et c'est aussi leur droit.

"qui refuse d’être bouffé par la haine"
Tout simplement parce qu'il estime ne pas avoir le choix, parce qu'il se sent impuissant. Henri Laborit disait que devant un problème, il y avait plusieurs réponses possibles: s'adapter, fuir ou se battre. Il ajoutait que les cimetières sont pleins de gens qui se sont adaptés. Il y a un autre chemin entre la résignation et la haine qui est toujours mauvaise conseillère. Votre propre haine contre Madame Vallette et certains intervenants ici n'est que trop manifeste. Elle se montre dans votre constance à rabaisser vos interlocuteurs et à les insulter.

Écrit par : Charles | 18/11/2015

L’ennemi c'est : le salafisme, le wahhabisme et les frères musulmans.Tous ceux qui collaborent qui laissent faire qui ne luttent pas contre ces idéologies, qu'elles soit portées par des états des religieux ou des individus doivent être considérés comme des collaborateurs du terrorisme. Nous devons nous défendre par tous les moyens contre ces extrémismes. L'état doit criminaliser tous ceux qui agissent en leurs noms et prendre les mesures nécessaires à leur anéantissement. Ce n'est qu'à ce prix que nos enfants pourront encore vire libres et heureux de vivre.

Écrit par : norbert maendly | 19/11/2015

@Charles :
Arrêtez de voir de la haine là où il n'y a que de la désapprobation et de l'inquiétude face à un discours qui me parait surtout propice à jeter de l'huile sur le feu, à attiser les ressentiments et à encourager la radicalisation des musulmans les plus influençables.

Je ne vois rien de constructif dans le combat de M. Vallette et j'ai l'impression que ses disciples sont plus motivés par leur rejet total et hargneux d'une religion (qu'ils ne pourront de toute façon par "deleter" d'un seul clic) que par la recherche de solutions. Etant bien entendu que si celles-ci existent, elles devraient surgir des musulmans eux même.

Il est vrai qu'à ce jour, c’est plutôt le néant de ce côté-là, mais faut-il pour autant dénigrer cette religion dans sa totalité et mépriser ses adeptes ?

C'est le choix de M. Vallette et je persiste à croire qu'il est d'abord et surtout contreproductif.

Écrit par : Vincent | 19/11/2015

La télévision française a montré, dans l'émission "28 minutes" d'hier soir, un philosophe et une spécialiste du Coran (pour faire simple) qui ont démontré tous deux, l'un que nous n'avions rien compris aux motivations des terroristes, l'autre que nous n'avions rien compris au Coran.
Cela de manière très convaincante. Sauf que ce sont là des discours intellectuels qui n'ont presque aucun rapport avec la réalité:
Si 99 % des Musulmans ne comprennent rien au Coran, qu'ils n’interprètent évidemment pas à la lumière des événements et des enjeux du VIIè siècle, que 80 % en font une lecture littérale (tout en laissant de côté, pour nombre d'entre eux les appels au meurtre) et qu'une infime minorité d'entre eux s'engagent au côté d'une organisation terroriste étatique qui se réclame d'une lecture faussée, nous autres non Musulmans, qui nous trouvons être la cible de ces terroristes, n'avons pas à nous rallier à un travail d'exégètes savants que les autorités religieuses de l'Islam ne peuvent ou ne veulent pas faire.
Surtout si cela nous désarme face à des gens qui, quelque soient leurs raisons ou excuses pour ne rien comprendre à leur propre motivations, représentent pour nous un danger mortel. Nous laissons ce travail intellectuel et savant à nos propres spécialistes des disciplines, dont nous avons d'éminents représentants, et prenons dans l'urgence (puisque nous ne savons agir que dans l'urgence) les mesures les meilleures pour protéger notre civilisation et nos valeurs.
Nous n'avons pas à le faire par haine de l'Islam, mais par amour pour nos libertés et nos vies.
Quant à ceux parmi les Musulmans qui, tout en ayant les moyens d'éduquer les plus démunis d'entre eux du point de vue culturel, ne font que profiter de leur savoir (potentiel sinon réalisé) pour mieux asseoir leur propre pouvoir et exprimer leur propre haine, nous n'avons pas à les respecter, mais à nous en prévenir et à dénoncer leur hypocrisie.

Écrit par : Mère-Grand | 19/11/2015

@norbert maendly

"L’ennemi c'est : le salafisme, le wahhabisme et les frères musulmans."

Le salafisme et le wahhabisme prônent tout deux une observance littérale des versets du Coran et des hadith sahih. Le problème est donc l'islam.

S'il n'y avait que des versets et des hadiths non-violents, ce ne serait pas bien dangereux de les appliquer à la lettre.

Écrit par : Minona | 19/11/2015

Le carnage n’a rien à voir avec l’islam mais avec .....??

Warda, une musulmane de France se moque des français et accuse israel de fomenter les attentats

http://rutube.ru/video/cf49b6bbdee7ca15c3e3a481a1c3a630/

Écrit par : Ecce Homo | 20/11/2015

« Le carnage n’a rien à voir avec l’islam »

Tout comme la pédophilie n'a rien à voir avec le catholicisme, n'est-il pas ?

Écrit par : Rambozo Jones | 21/11/2015

Au moins, le catholicisme (ou le christianisme) n'a pas légalisé et/ou sanctifié la pédophilie au nom de dieu, comme l'a fait l'islam dans le coran, la sunnah, le tafsir et le fiqh:

http://precaution.ch/pdf/Memoire_abrege.pdf

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 22/11/2015

Les commentaires sont fermés.