18/12/2015

L'être humain, un animal de meute?

Ali Sina, ex-musulman iranien, explique dans "La psychologie de Mahomet et des musulmans" comment les hommes peuvent se soumettre sans limite à des leaders. Au cœur de son analyse: le prophète tant aimé.

 Par Mia Vossen


 

Mahomet3.jpg

Longtemps je me suis demandé pourquoi des monstres comme Staline, Mao, Pol Pot, Hitler et tant d'autres n'avaient pas été assassinés à leurs débuts dans l'horreur, comment on avait pu les respecter, les admirer même au niveau international! Il eût été facile de les éliminer et le seul monstre connu de moi qui l'a été effectivement – Patrice Lumumba – est admiré après sa mort comme s'il avait été un saint.

Pourquoi cette attitude incompréhensible, ce manque total d'esprit critique, cette course vers la destruction? Un oncle – résistant en Belgique – a dit avoir été subjugué par les discours d'Hitler... entendus dans un camp de concentration. 50 ans plus tard, j'ai écouté ces discours. Ils m'ont juste semblé vides, hystériques...ridicules. Alors, pourquoi cette soumission totale?

Par petites touches, par des faits attestés et des observations de neurologues, psychologues, historiens, Ali Sina, dans son livre "La psychologie de Mahomet et des musulmans", répond à la question. Il y répond pour de nombreux psychotiques et par l'exemple de Mahomet, en parfait connaisseur des hadiths et du Coran. Vous me direz que le prophète a du succès plus de mille ans après sa mort, ce qui ne sera pas le cas des autres personnages analysés, qu'il doit donc y avoir une différence essentielle. Effectivement. Mahomet promet une vie éternelle de félicité à des gens simples, vivant dans l'anonymat, la pauvreté, s'ils lui obéissent. Il promet une vie éternelle de souffrances atroces s'ils ne le font pas (1). Staline et Mao tuaient leurs opposants par millions, leurs fidèles pouvaient espérer une vie meilleure... ils ont espéré jusqu'à la mort de l'idole.

J'ai été sidérée par ce qu'un psychopathe peut obtenir de gens intelligents. L'exemple du médecin tuant au gaz sarin dans le métro de Tokyo est effarant. Et voici un exemple de la vie de Mahomet :
L'Apôtre dit: «Tuez tous les juifs qui tombent en votre pouvoir.» Alors Muhayyisa Ben Massoud se jeta sur Ibn Sunaya, un marchand juif avec qui il avait des relations sociales et d'affaires, et le tua. (...) Quand Muhayyisa tua {le juif}, Huwayyisa (son frère non encore musulman) commença à le frapper, disant: «Ennemi de Dieu, tu l'as tué alors que beaucoup du gras de ton ventre vient de sa fortune!» Muhayyisa répondit: «Si celui qui m'a ordonné de le tuer m'ordonne de te tuer, je te couperai la tête.» Il dit que ce fut le début de la conversion de Huwayyisa à l'islam. Il dit: «Par Dieu, si Mahomet t'avait ordonné de me tuer, m'aurais-tu tué?» - Oui, par Dieu, s'il m'avait ordonné de te couper la tête, je l'aurais fait.» Huwayyisa s'exclama: «Par Dieu, une religion qui peut t'amener à cela est merveilleuse! Et il se fit musulman.» (2)

Ailleurs, Ali Sina observe que plus ce qui est demandé est énorme, mieux cela marche et il donne l'exemple de Jim Jones en Guyana qui avait pu mener au suicide plus de 900 personnes. Il faut être un fameux manipulateur pour arriver à ce genre de résultat. L'auteur observe: «L'art de manipuler les autres effrontément n'est pas une capacité que vous ou moi pouvons aisément acquérir. Le plus grand obstacle est notre conscience. La capacité vient naturellement à ceux qui n'en ont pas. Nous ne pouvons pas tuer ou causer la mort de quelqu'un d'autre. Quelque chose en nous s'oppose à la perpétration de crimes de sang. Le psychopathe narcissique n'a pas ce handicap.»

Oui, nous sommes pratiquement tous prêts à suivre la meute d'un mégalomane narcissique dépourvu de conscience et notre esprit critique ne peut que se développer par la lecture de ce livre indispensable.

(1)  Ali Sina observe que ceux qui se posent des questions, qui font preuve d'esprit critique, sont de «mauvais croyants»... ou ne deviennent pas croyants.
(2)  Histoire rapportée par Ibn Ishaq dans sa Sirat Rasul Allah, qui se trouve aussi dans le Sunnan Abu Dawud 19:2996

12:51 Publié dans Livres | Tags : psychologie, mahomet | Lien permanent | Commentaires (34) | |  Facebook | | |

Commentaires

Stanley Milgram, La Soumission à l'autorité, Calmann-Lévy,‎ 1994

Écrit par : Frederic Bastiat | 18/12/2015

C'est bien pire que la soumission à l'autorité de Milgram! C'est bien plus complet, irréversible, carrément malade. Les gens testés par Milgram n'étaient pas
malades, certains ont été fort perturbés et nous avons tous compris que des êtres humains "normaux" étaient capables du pire. Ici, nous pouvons craindre l'horreur la plus totale et Aboualem SANSAL la décrit dans son livre "2084"... c'est un roman; Ali SINA présente des faits avérés.

Écrit par : mia vossen | 18/12/2015

@mia vossen

- « L'exemple du médecin tuant au gaz sarin dans le métro de Tokyo est effarant. Et voici un exemple de la vie de Mahomet ... »

J'ai pas compris pourquoi vous évoquez l'histoire du médecin au gaz sarin à Tokyo.

C'est parce qu'il était musulman ?

Ou qu'il visait des juifs ?

Ou bien il a coupé des têtes ?

Ou est-ce parce que votre exemple de la vie de Mahomet n'est pas assez ... terrorisante ?

Écrit par : Chuck Jones | 18/12/2015

Cet exemple est donné - comme beaucoup d'autres - par Ali Sina pour nous montrer que des psychopathes peuvent détruire la personnalité, même d'un médecin! J'ai choisi le japonais parce que, justement, il n'est ni juif ni musulman ni etc...

Écrit par : mia vossen | 18/12/2015

@mia vossen

Et j'ai pas non plus compris pourquoi le mot "meute" apparaît dans le titre de votre billet. Pas de loups, pas d'hurlements à la lune, pas de chasse organisée, pas de bêtes affamées déchirant une proie de leurs crocs acérés, pas de danse (hou, j'ai pas fait exprès), etc ...

Comme vous l'employez dans le texte, vous auriez tout aussi bien pu parler de ...

... ramassis, harde, horde, clan, famille, smala, gang, racaille, secte, armée, etc, etc ...

Encore un effet spécial ?

Écrit par : Chuck Jones | 18/12/2015

Monsieur Chuck Jones, il me semble que le mot "symbole " vous est inconnu. ("Image" pouvait convenir aussi).

Écrit par : mia vossen | 18/12/2015

(1) "Ali Sina observe que ceux qui se posent des questions, qui font preuve d'esprit critique, sont de «mauvais croyants»... ou ne deviennent pas croyants."

La croyance est "belle et bien" l'ennemie puisqu'elle va se situer dans le plus profond de l'inconscient, de la mémoire et ainsi se mélanger aux rêves comme aux refoulements.

Le cerveau ou siège les émotions mélange l'amour à une divinité, à un despote, au besoin du moi voulant être aimé plus que tout. Le "moi" veux être aimé autant sinon plus qu'aimer l'autre. Le désir, inconscient et physique est lié et relié.

Il n'est pas étonnant qu'un individu animé par sa perversité puisse entraîner des masses vers des idéaux n'ayant rien à voir avec l'idéal de vie. Celui-ci étant un but à atteindre dans tous les cas.

Se poser les bonnes questions et y répondre est la seule formule pour ne pas se faire avoir.

On peut le constater dans les discours politiques, il suffit de promettre d'une manière sincère et le tour est joué. Combien de gens votent en se laissant prendre au jeu au nom de soi-disant valeurs ?
Il faudrait les énumérer ?

Pourquoi ça fonctionne? Simplement que les gens y croient seuls ou en masse, ça fait plaisir à entendre l’égo est satisfait..

Il faudra attendre quelques conflits majeurs avant que l'individu pense par lui-même au lieu de croire aux fables et aux beaux slogans.

La majorité des musulmans (*) croient aux histoires débiles et au paradis. Comme les chrétiens. A la différence qu'ils veulent que l'islam soit un modèle de vie et de pensée sur toute la planète. En fait, ils ne savent pas pour la plupart que le monde a bien avancé et évolué sans eux. Ils ont profité des sciences et des techniques de l'Occident. Aucun pays musulman n'a inventé le fil à couper le beurre.

Il serait donc temps que les gens s'informent et s'instruisent sur l'islam et ses croyances pourries avant que celui-ci ne soit le tapis rouge pour un despote collabo, disposant des armes de destruction massives.

Ces armes sont déjà à disposition dans quelques pays musulmans.

(*) Il me faut préciser que je n’indique jamais : « les musulmans » mais « une majorité de musulmans » sachant pertinemment que tous les musulmans ne sont pas aussi dangereux que le coran dont ils se foutent.

Écrit par : Pierre NOËL | 18/12/2015

@Pierre NOËL

- « Cet exemple est donné - comme beaucoup d'autres - par Ali Sina pour nous montrer que des psychopathes peuvent détruire la personnalité, même d'un médecin! »

Veuillez s'il vous plaît me pardonner, j'ai quelque peine à comprendre vos réponses.

Quels (Quelles) "psychopathes" ont détruit la personnalité du médecin japonais ?


- « La croyance est "belle et bien" l'ennemie puisqu'elle va se situer dans le plus profond de l'inconscient, de la mémoire et ainsi se mélanger aux rêves comme aux refoulements. »

Comme "La Belle et la Bête" ?
"Mélanger" pour produire quoi ?


- « Le cerveau ou siège les émotions mélange l'amour à une divinité, à un despote, au besoin du moi voulant être aimé plus que tout. »

Même question ... "Mélanger" pour produire quoi ?


- « Le désir, inconscient et physique est lié et relié. »

Euh ... la différence entre "lié" et "relié" ... c'est ?
Et, qu'est-ce qui distingue au juste le "désir inconscient" du "désir physique" ?


- « Il n'est pas étonnant qu'un individu animé par sa perversité puisse entraîner des masses vers des idéaux n'ayant rien à voir avec l'idéal de vie. Celui-ci étant un but à atteindre dans tous les cas .»

Pourquoi "par sa perversité" et pas une autre motivation ?
Et ... c'est quoi au juste "l'idéal de vie" ?
Et ... pourquoi et comment "atteindre l'idéal de vie" ?


- « Se poser les bonnes questions et y répondre est la seule formule pour ne pas se faire avoir. »

Euh, voui ... mais ... quelles sont-elles ... ces "bonnes" questions ?
Et comment sait-on si une question est "bonne" ou pas "bonne" ?
Et comment sait-on si une réponse est "bonne" ou pas "bonne" ?

Par exemple maintenant, suis-je bien en train de poser les "bonnes" questions ?


- « On peut le constater dans les discours politiques, il suffit de promettre d'une manière sincère et le tour est joué. Combien de gens votent en se laissant prendre au jeu au nom de soi-disant valeurs ? »

Euh ... quel "tour" ?
Et ... euh ... quel "jeu", et ... quelles "valeurs" ?


« Il faudrait les énumérer ? »

Ca serait pas une mauvaise idée ...

- « Pourquoi ça fonctionne? Simplement que les gens y croient seuls ou en masse, ça fait plaisir à entendre l’égo est satisfait.. »

Euh ...
... qu'est ce qui fonctionne ?
... qu'est-ce qui fait plaisir à entendre ?
... à qui ça fait plaisir ?
... l'égo de qui est satisfait ?


- « Il faudra attendre quelques conflits majeurs avant que l'individu pense par lui-même au lieu de croire aux fables et aux beaux slogans. »

Euh ... pour penser à quoi ?
Et si tous les politiciens racontent des "fables" et des "beaux slogans", comment voter pour quelqu'un qui justement n'en raconte pas ?


- « La majorité des musulmans ... les chrétiens ... A la différence qu'ils veulent que l'islam soit un modèle de vie et de pensée sur toute la planète. »

Et pourquoi veulent-ils donc cela ?


- « En fait, ils ne savent pas pour la plupart que le monde a bien avancé et évolué sans eux. Ils ont profité des sciences et des techniques de l'Occident. »
« Aucun pays musulman n'a inventé le fil à couper le beurre. »

Voui, on recherche encore son inventeur. Ainsi que l'inventeur de l'eau chaude.

Accessoirement, savez vous d'où viennent les chiffres 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 que vous utilisez aujourd'hui ?
D'ou viennent les mots algèbre, algorithme ?
Qui écrivit le premier manuscrit traitant de cryptanalyse, décrivant les bases mathématiques de la cryptologie moderne ?
Qui développa la trigonométrie sphérique, la base mathématique de la navigation dans l'espace et de la localisation astronomique (position des objets dans le ciel) ?
Qui développa la notation de fraction décimale que l'on retrouve par exemple sous la forme Fr. 2.50 ?
Qui est considéré aujourd'hui comme le premier physicien théorique, fondateur de l'optique, de la physique expérimentale et de la méthode scientifique moderne ?
Qui inventa la première caméra ?
Qui définit les règles contemporaines du jeu d'échecs ?
Qui fut le premier homme à réussir un vol plané historiquement documenté ?
Qui a découvert et décrit le système sanguin et le système respiratoire ?
Quel ouvrage contient plus des 750 descriptions de phénomènes naturels ?
Qui découvrit le café ?
Qui développa le coton comme fibre de confection de tissus ?
Qui entreprit les premiers travaux scientifiques documentés sur la distillation et les procédés de fabrication des parfums et de l'alcool, et énoncera les procédés de base de la chimie moderne (liquéfaction, cristallisation, distillation, purification, oxidation, évaporation and filtration ?
Quelle est l'origine de l'arche et de la voûte pointues, si distinctives de l'architecture gothique en Europe ?
Qui fut le premier à réaliser que la fièvre est un mécanisme de défense, et non une maladie comme cela était universellement reconnu ?
Qui introduisit la vaccination et la méthode de l'inoculation en Europe ?
Qui est considéré aujourd'hui comme le fondateur de la chirurgie moderne ?
Qui est considéré aujourd'hui comme le fondateur de la pédiatrie ?
Qui établit les premiers hôpitaux publiques, les premiers hôpitaux psychiatriques, et les premières écoles de médecine ?
Qui construisit à travers le pays les premiers moulins à vents servant entre autres, à moudre le grain et à l'irrigation ?
Qui inventa le premier stylo-à-plume ?
Qui inventa le tapis, permettant de protéger les occupants d'habitations dépourvues de revêtement en dur, de la pollution des sols en terre battue (détritus, crachats, vomi, déjections d'humains, d'animaux domestiques et de nuisibles, déchets de viande, de poisson, flaques de liquides, de bière, etc, etc ...), si fréquemment répandues en Europe, surtout dans les campagnes, jusqu'à la deuxième moitié du XXème siècle ?
Qui inventa le chèque ?
D'où nous vient la coutume du menu en trois plats (entrée, plat principal, dessert) ?
D'où nous vient la coutume de boire dans des récipients en verre ?
D'où nous vient la nappe de repas en tissu ?
D'où nous vient l'idée et la confection de vêtements différents pour l'été et pour l'hiver ?
Qui inventa la première formule historiquement documentée et contemporaine du savon ?
Qui introduisit l'usage du shampoing et du déodorant corporel en Europe ?
Quelle langue servit pendant plus de 500 ans, plus que toute autre langue, de langue commune aux savants et à la dissémination scientifique sur un territoire plus vaste que le monde romain et le monde grec réunis ?
Qui définit en premier, la langue et la religion, en lieu et place de la tribu et de l'ethnicité, comme caractéristiques distinctives de l'identité d'une nation ?


Contrairement à vos propos, le monde musulman n'a pas "profité" des sciences et des techniques de l'occident, mais en est à l'origine de leur inspiration et de leur développement.

Quant au déclin du monde musulman dans le progrès de la science, ce n'est pas le propre du monde musulman, c'est le sort de toute civilisation qui un jour tient le rôle de première puissance dans le monde.

Comme il n'y a pas d'explication simple à l'émergence d'une civilisation comme première puissance, il n'y en a pas non plus à son déclin.

La cause la plus significative est la division politique de l'empire Abbasside en factions ou en groupes ethniques opposés au pouvoir en place, division manifestée par une multiplication du nombre de rébellions ouvertes et d'une autonomie et indépendence politique croissantes des provinces.

L'empire Abbasside s'écroulera avec l'invasion des Mongoles menés par le petit-fils de Gengis Khan, l'exécution du dernier calife, et la destruction totale de Bagdad en 1258, dans l'indifférence et la désaffection du monde musulman.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Bagdad_%281258%29

Mais le moment décisif où le monde musulman tourna le dos au progrès scientifique eut déjà lieu avec l'émergence du mouvement *** anti-rationnel *** Ash'arite, l'un des piliers de l'islam sunnite, marquée par la construction de l'université islamique de Bagdad en 1065.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Asharisme

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sunnisme

https://en.wikipedia.org/wiki/Al-Nizamiyya_of_Baghdad


L'une des raisons de l'émergence de l'Asharisme fut le terrain favorable laissé par le calife al-Mamûn, lui-même promoteur du "mutazilisme" (mouvement philosophique directement inspiré du rationalisme d'Aristote), et qui imposa une ortodoxie religieuse et mena une inquisition brutale contre ceux refusant de prêter allégeance aux principes du mutazilisme.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Ma%E2%80%99m%C5%ABn

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mutazilisme


Maintenant que ce détail obscur de l'histoire est éclairci, de retour à notre programme habituel.


- « Il serait donc temps que les gens s'informent et s'instruisent sur l'islam et ses croyances pourries avant que celui-ci ne soit le tapis rouge pour un despote collabo, disposant des armes de destruction massives. »

Bien sûr, bien sûr.
Mais QUI croire ?
Les chrétiens fondamentalistes, dignes descendants des croisés ?
Les politiciens ? ... décrits par certains comme ... citant un certain Pierre NOËL ... "il suffit de promettre d'une manière sincère et le tour est joué. Combien de gens votent en se laissant prendre au jeu" ?
Les médias ? ... citant encore Pierre NOËL, un expert ... "Simplement que les gens y croient seuls ou en masse, ça fait plaisir à entendre l’égo est satisfait..." ?

Et par hasard, vous ne craignez pas un despote américain et ses croyances pourries, disposant du ***** plus grand arsenal **** d'armes de destruction massives *** du monde ***** ?

Écrit par : Chuck Jones | 19/12/2015

@mia vossen

- « Monsieur Chuck Jones, il me semble que le mot "symbole " vous est inconnu. ("Image" pouvait convenir aussi). »

Chère Madame, le mot "symbole" m'est, au contraire, très familier.
Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi vous l'évoquez, ou plutôt, quel est le lien que vous faites entre le mot "symbole" et ce que vous avez précédemment écrit ?

Même question pour votre évocation du mot "meute" ? Quel est selon vous le lien entre ce que vous avez écrit et l'idée si particulière d'une "meute" plutôt que de parler d'un "groupe" ou d'une "bande" ?

Écrit par : Chuck Jones | 19/12/2015

Une seule chose à dire: lisez le livre!

Écrit par : mia vossen | 19/12/2015

"Qui définit en premier, la langue et la religion, en lieu et place de la tribu et de l'ethnicité, comme caractéristiques distinctives de l'identité d'une nation ?" Au hasard: Israël.

Écrit par : Charles | 19/12/2015

@Charles

- « "Qui définit en premier, la langue et la religion, en lieu et place de la tribu et de l'ethnicité, comme caractéristiques distinctives de l'identité d'une nation ?" Au hasard: Israël. »

En l'occurence, la civilisation arabo-musulmane sous le règne de la dynastie des Abbassides.

Mais effectivement, Israël du XXème siècle, ou plutôt le projet sioniste si l'on n'ignore pas le sort des falashas, est basé sur le même principe.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150508.OBS8653/juifs-d-origine-ethiopienne-des-exiles-qui-n-ont-pas-leur-place-en-israel.html

Écrit par : Chuck Jones | 20/12/2015

@Chuck Jones

"Accessoirement, savez vous d'où viennent les chiffres 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 que vous utilisez aujourd'hui ?"

Les chiffres "arabes" sont en réalité d'origine indienne.

Écrit par : Minona | 20/12/2015

@Chuck Jones

1) Plutôt que vos 32 questions, on préférerait 32 réponses. Merci de nous les faire connaître.

2) Pour certaines d’entre elles, mon inculture ne va pas jusqu’à les ignorer: les chiffres dits «arabes» (et non «musulmans») sont en fait d’origine indienne. Il s’agit d’un «emprunt» culturel parmi bien d’autres suite à des conquêtes brutales. Les conquêtes sont donc bonnes pour l’échange, direz-vous, et pour la diffusion des savoirs. Dans ce cas, les invasions mongoles, p.ex., n’ont rien à envier aux occupations arabo-musulmanes puis ottomanes.

3) Votre prétention à attribuer implicitement autant de progrès scientifiques et techniques à des musulmans me rappelle les blagues «occidentales» de l’époque soviétique, quand les Russes attribuaient à «Popov» l’ensemble des découvertes et des inventions mondiales. Elle évoque aussi la «dernière» du sultan Erdogan selon qui l’Amérique aurait été une découverte «musulmane» !

4) Prétendre que «le monde musulman n'a pas "profité" des sciences et des techniques de l'occident, mais en[!] est à l'origine de leur inspiration et de leur développement» est non seulement une contre-vérité mais une propagande grossière. Si l’occident a été inspiré par une civilisation, c’est par le monde grec et romain qui a d’ailleurs aussi « inspiré» un temps (son moins obscur) la partie éclairée du monde arabo-musulman.

5) Les avancées scientifiques, contrairement à ce que sous-entend votre «argumentaire», ne se réclament pas d’une religion, puisqu’elles se fondent sur la raison et non sur la croyance, sur le «comment» et non sur le «pourquoi». L’univers de Newton n’était pas «chrétien» et la relativité générale d’Einstein n’est pas «judaïque». Elles sont scientifiques, point barre ! Le rationalisme s’est développé dans le monde occidental précisément parce que la pensée et la culture se sont distancées et séparées de la religion (chrétienne en l’occurrence).

6) Ibn Warrak, dans «Pourquoi je ne suis pas musulman», a relevé que s’il y a eu des «personnages éclairés dans le monde arabe, ce n’est pas grâce à l’islam, mais MALGRÉ lui!». Il a d’ailleurs ajouté que «s’il y a des musulmans modérés, il n’y a pas d’ISLAM modéré».

7) Si les divisions politiques sont à l’origine du déclin de l’ «empire» musulman, les mêmes divisions de l’Europe d’alors, plus évoluée que ses envahisseurs quoi que vous prétendiez, ont permis son occupation partielle.

8) Votre ergotage insistant et absurde sur le choix du mot «meute» plutôt qu’un autre qui évoquerait la même idée, suscite ma curiosité. Serait-ce parce qu’il concerne un animal «impur» selon vos superstitions (le chien). Peut-être eût-il fallu préférer «harde» qui se rapporte à ces porcidés que sont les sangliers ?

Il serait peut-être profitable de fonder vos arguments sur d’autres sources que Wikipédia…

Écrit par : Normandy | 20/12/2015

Monsieur Jones,

"En l'occurence, la civilisation arabo-musulmane sous le règne de la dynastie des Abbassides." Je suis désolé, mais Israël est antérieur de bien plus d'un millénaire aux Abbassides. Vous n'êtes pas sans savoir que le judaïsme était prosélyte avant de se voir signifier une interdiction sous peine de mort par Théodose. Et en conséquence les juifs sont un peuple multi-ethnique (iduméens, grecs, berbères, romains, puis Khazars, etc.) même s'ils ont perdu leur territoire en 135. La Bible est tout à la fois une constitution, un code civil et un code pénal, textes constitutifs d'un État moderne.
On pourrait aussi voir du côté de la Chine et de l'Inde.
Ce qui est étonnant, c'est que le monde arabo-musulman (à en croire certains) était plus avancé en tout que l'Europe. Comment se fait-il donc que ce monde-là n'ait pas conquis le reste de la planète avant l'Europe? Bien évidemment à cause de l'islam qui considère que toute connaissance, notamment théorique, en dehors de la religion est inutile, voire condamnable. Ajoutons l'interdiction des représentations humaines et animales et on comprend la misère de la "science" arabo-musulmane.

"sur un territoire plus vaste que le monde romain et le monde grec réunis ?" Seulement en prenant en compte les étendues désertiques inutiles, et encore!

Écrit par : Charles | 20/12/2015

"L'être humain, un animal de meute?" Avec un mâle alpha à sa tête:
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/12/17/31003-20151217ARTFIG00223-gilles-clavreul-contre-tariq-ramadan-et-les-indigenes-de-la-republique-le-dessous-des-cartes.php?pagination=8#nbcomments

L'association des Frères musulmans devrait être classée comme organisation terroriste et interdite dans tous les pays qui se respectent. C'est ce qu'ont compris la Syrie et l'Égypte depuis longtemps. Rappelons que le Hamas est une succursale palestinienne des Frères musulmans.

Écrit par : Charles | 20/12/2015

En fait, Chuck Jones essaie de prouver la supériorité d'une race sur toutes les autres….

Qui a inventé l'imprimerie?
Qui a découvert la pénicilline?
Qui a découvert la circulation sanguine?
Qui a découvert la pasteurisation?
Qui a découvert la radioactivité?
Qui a découvert l'insuline et son utilité pour le traitement du diabète?
Qui a découvert l'électricité? Le fait que la terre tourne?
Qui a inventé les ordinateurs et les smartphones?

Pourriez-vous citer une seule découverte scientifique qui soit le fait d'un musulman au cours de ces 500 ou 1000 dernières années?
Ou nous citer un grand écrivain, cinéaste, compositeur, musicien, chirurgien, astronaute, danseur/danseuse étoile…. bref, des gens qui font autre chose que détruire des statues antiques ou couper des clitoris?

Écrit par : Arnica | 20/12/2015

@Chuck Jones, encore

- L’invention du stylo à plume, attribuée à Waterman, trouve son origine chez un ingénieur roumain en 1827. Elle ne doit rien au prétendu génie arabo-musulman !

- Le chèque est d’origine britannique (1742) et n’a rien d’islamique.

- Les Romains buvaient déjà dans des récipients en verre, bien avant les visions de Mahomet, cette Jeanne d’Arc arabe.

- Les premiers moulins-à-vent datent du 7ème siècle avant JC, en Perse puis dans l’Égypte des pharaons. On se demande bien comment de tels mécréants polythéistes ont pu se débrouiller sans coran ni hadiths. Incompréhensible !

- «Qui établit les premiers hôpitaux publics, les premiers hôpitaux psychiatriques, et les premières écoles de médecine?» Grecs et Romains l’avaient déjà fait! Je me demande si vous avez jamais fréquenté une autre école que coranique. Il est inévitable que la combinaison d’une telle ignorance et d’une pareille mauvaise foi engendre ce grotesque inventaire à la Prévert. Il ne manque que l’inventeur du raton-laveur… forcément musulman, j’imagine.

- Le judaïsme historique et moins encore l’islam n’a défini « en premier, la langue et la religion, en lieu et place de la tribu et de l'ethnicité, comme caractéristiques distinctives de l'identité d'une nation». En réalité, ils les ont fait se superposer dans l’intention de renforcer la tribu et l’ethnicité. Dans le cas de l’islam, ce fut même un instrument au service d’une unité arabe encore «inaboutie» (c’est un euphémisme, au vu des guerres itératives et séculaires intra-islamiques) aujourd’hui, et une arme de guerre en vue de conquêtes.
Je ferai encore remarquer que la grande majorité des musulmans ne comprend pas un mot d’arabe, tout comme les chrétiens ne comprenaient (ni ne comprennent, d’ailleurs) le latin!

- Prendre un peu de temps pour me pencher sur votre commentaire délirant m’a permis de conforter à mes yeux le fait que science, progrès et développement ne doivent RIEN à l’islam. Au contraire.

Écrit par : Normandy | 21/12/2015

Cette affirmation est inexacte, qui plus est très limitée.

"L'auteur observe: «L'art de manipuler les autres effrontément n'est pas une capacité que vous ou moi pouvons aisément acquérir. Le plus grand obstacle est notre conscience. La capacité vient naturellement à ceux qui n'en ont pas. Nous ne pouvons pas tuer ou causer la mort de quelqu'un d'autre. Quelque chose en nous s'oppose à la perpétration de crimes de sang. Le psychopathe narcissique n'a pas ce handicap"

La véritable histoire humaine démontre que des individus illustres ou non ont été des criminels avec beaucoup de foi, respectant la loi du seigneur local au nom d'une divinité ou, au nom d'une idéologie, voir tout simplement autour d'un slogan ralliant une minorité.

Les millions de morts des guerres du 20 ème siècle sont des humains s'étant entre-tués pour X raisons, étaient-ils tous des psychopathes? Celles et ceux ayant pratiqué les pires tortures étaient-ils des psychopathes?

Les musulmans qui décapitent ne sont pas des psychopathes, mais des guerriers hyper motivés par l'islam politique et religieux et ses textes très motivants pour des combattants voulant imposer l'islam par le sang. Ils ne sont pas nés psychopathes, ils le sont devenus par la manipulation des "religieux" et des parents inconscients des dangers.
Il faut avoir été au coeur des pays musulmans pour savoir que la décapitation en islam est un acte de foi du tueur dans certaines contrées, empêchant par ce geste le décapité d'aller ou d'entrer au paradis. C'est ce que nous ont appris les musulmans côtoyés dans trois pays différents.

L'égorgeur n'est pas un psychopathe, mais un guerrier qui a foi en sa "religion" aux religieux et aux chefs de guerre.

Les nazis avaient foi en leurs chefs et au seigneur Hitler qui lui était un psychopathe.

.../...

""Les psychopathes dégagent un magnétisme parfois irrésistible par la façon qu’ils ont de fixer les yeux sur leurs interlocuteurs et par la confiance inébranlable en eux qui leur permet de véhiculer une tranquille assurance. Hitler dégageait autour de lui un magnétisme incroyable s’assimilant à un pouvoir hypnotique. Après la mort d’Hitler, sa secrétaire, Gertrud Traudl Junge, fut renversée par le changement radical d’atmosphère dans le bunker. Dans les instants qui suivirent, les occupants recommencèrent à fumer, à boire de l’alcool et à parler à voix haute. Elle écrivit:
« La mort d’Hitler fut pour nous comme la fin d’une hypnose collective. Soudain, nous découvrions la lumière; un désir fou de vivre, de redevenir nous-mêmes, de retrouver une condition humaine normale s’empara de nous. Hitler ne nous intéressait plus; en fait, nous éprouvions même une violente hostilité à son égard. »

"Une absence d’empathie et de culpabilité"

"Incapables de reconnaître la souffrance des autres, les psychopathes n’éprouvent aucun remords pour les dommages ou les humiliations imposées à autrui. Ils justifient rationnellement leurs comportements par des excuses ou ils minimisent les inconvénients subis par leurs victimes. Enfermés dans une logique vicieuse, ils cherchent à blâmer les victimes pour les pertes encourues, concluant qu’elles ne récoltent que le sort qu’elles méritent. Le 22 novembre 1941, Hitler faisait le commentaire suivant : « Si un jour le peuple allemand n’a plus assez de force et d’esprit de sacrifice pour engager son propre sang pour son existence, qu’il périsse alors et qu’il soit anéanti par une puissance plus forte… Ce n’est pas moi qui verserai des larmes sur le peuple allemand. »

Le coran, les hadiths et la sunna ont-ils été écrits par des psychopathes? A mon humble avis, pas plus que ceux qui ont écrit les évangiles.

L'être humain est un animal ayant mal évolué, un peu comme le dinosaure qui respirait trop d'oxygène; lui, disparaîtra avec son CO2 et ses croyances.

Écrit par : Pierre NOËL | 21/12/2015

"Le coran, les hadiths et la sunna ont-ils été écrits par des psychopathes? A mon humble avis, pas plus que ceux qui ont écrit les évangiles."

D'abord Pierre NOEL votre avis n'a rien de humble, au contraire il est sur de lui, arrogant et méprisant.

Ensuite, je serais curieux de connaitre votre définition du terme psychopathe. Pour la trouver, je vous propose de chercher quels sont les comportements qui définissent un psychopathe puis... de vous relire

Sacré NOEL !

Écrit par : Vincent | 22/12/2015

@Minona

« Les chiffres "arabes" sont en réalité d'origine indienne. »

Oui, vous avez tout à fait raison.

Remarquez toutefois que je n'ai pas demandé "Qui a inventé, ou découvert, les chiffres 0, 1, 2, ... ?".

Aussi, si je vous demande d'où viennent les chocolats que vous allez manger et offrir pour les fêtes, que me répondrez vous ? (S'il vous plaît, pas que vous n'aimez pas le chocolat!)

N'y voyez aucune forme de malice.
Admettez juste que la réponse est une question de perspective (comme bien d'autres dans la liste et que je commenterais plus bas), vue, en l'occurence, d'une civilisation d'europe de l'ouest.

Si le détail des "chiffres arabes" vous intéresse ...

Les mathématiques arabes: héritages, innovations et circulation en Europe ( VIIIèeme - XVème siècles )
Les pressés peuvent se téléporter à ... 0:28:00
https://www.youtube.com/watch?v=Km6Eg8OrkmQ

Pour ceux qui ont du temps ...
Les sciences arabes : héritage, créativité, partage, par Ahmed Djebbar
Conférence présentée à l'Université de Mons (UMONS) le 20/02/09
https://www.youtube.com/watch?v=WrUKWHyHisI


OUVRAGES TRAITANT D'HISTOIRE DES MATHEMATIQUES

- Le rêve d'Euclide. Promenade en géométrie hyperbolique - M. MARGENSTERN - Editions Le Pommier 2014
- Al Khwarizmi - L'algèbre et le calcul indien - A. DJEBBAR - Editions du Kangourou 2013
- Histoires de géomètres... et de géométrie - J.L. BRAHEM - Editions Le Pommier 2011
- Le Beau Livre des Maths - De Pythagore à la 57e dimension - C. PICKOVER - Editions Dunod 2010
- Arpenter l'infini - Une histoire des mathématiques - I. STEWART - Editions Dunod 2010
- L'esprit du compas - L. ROYER et R. VERSTRAETE - Editions Cheminements 2009
- Les nombres : secrets d'hier et d'aujourd'hui - HS n°33 - Tangente - Editions Pole 2008
- Histoire des mathématiques de l'Antiquité à l'An Mil - HS n°30 - Tangente - Editions Pole 2007
- L'algèbre arabe, génèse d'un art - A. DJEBBAR - Editions Vuibert 2005
- La quadrature du cercle et le nombre Pi - A. KROP - Editions Ellipse 2005
- Mille ans d'histoire des mathématiques - HS n°10 - Tangente - Editions Pole 2005
- Le verbe géométrique - V.M. MARCHAND - Editions Alternative 2004
- Mystères des chiffres - M.A. OUAKNIN - Editions Assouline 2004
- Les mots et les maths. Dictionnaire historique et étymologique du vocabulaire mathématique - B.HAUCHECORNE - Editions Ellipses 2003
- L'histoire des mathématiques - R. MANKIEWICZ - Editions Seuil 2001
- Histoires de mathématiciens et de physiciens - S. GINDIKIN - Editions Cassini 2000
- L'émergence des mathématiques - B. DUVILLIE - Editions Ellipses 2000
- Mathématiques - Ce que les grecs ont vraiment inventé - n°55 - Les cahiers de Science&Vie Février 2000
- Zéro - La biographie d'une idée dangeureuse - C. Seife - Editions Hachette 2000
- 2500 ans de Mathématiques L'évolution des idées - G. BARTHELEMY - Editions Ellipses 1999
- L'énigme du théorème de Fermat - A.D. ACZEL - Editions Desclée de Brouwer 1998
- Histoire des sciences arabes (Tome 2) - R. RASHED - Editions Seuil 1997
- L'empire des nombres - D. GUEDJ - Editions Gallimard 1996
- Invitation aux mathématiques - M. GUILLEN - Editions Albin Michel 1995
- La baignoire d'Archimède - S. ORTOLI - Editions Seuil 1995
- L'histoire universelle des chiffres - G. IFRAH - Editions Robert Laffont 1994
- Les pères fondateurs de la science - Newton - HS n°13 - Les cahiers de Science&Vie Février 1993
- Une histoire des mathématiques, routes et dédales - A. DAHAN-DALMEDICO et J. PEIFFER - Editions Seuil 1986
- Le matin des mathématiciens - Editions Belin 1985
- Histoires des mathématiques pour les collèges - IREM Paris 7 - Editions Cedic 1980

http://www.amazon.fr/Histoire-universelle-chiffres-lintelligence-racont%C3%A9es/dp/2221901002/ref=pd_cp_14_2

Écrit par : Chuck Jones | 22/12/2015

@Normandy

« 1) Plutôt que vos 32 questions, on préférerait 32 réponses. Merci de nous les faire connaître. »

Ohhh, mais on dirait bien que j'ai reveillé ... une meute ... de petites cellules grises affamées de joutes, gonflant leur biceps dans un haka terrifiant, prêtes à terrasser le grand inquisiteur dans un formidable bras de fer ...

Bon, je suis un peu pressé pour le moment, alors faudra attendre après Noël.
Mais, pour vous faire patienter et vous occuper un peu pendant ces longs congés paresseux de fin d'année, à défaut de vous donner une liste de bouquins que vous ne lirez pas ...

Les Grandes Inventions de l'Antiquité ... Ces Machines Venues D'orient
https://www.youtube.com/watch?v=GMo00aDrWrM

Le magazine de la santé, France 5
L'apport de la médecine arabo-islamique à la médecine contemporaine occidentale
https://www.youtube.com/watch?v=rEzN0EfFZTs

Écrit par : Chuck Jones | 22/12/2015

@Normandy

« Les avancées scientifiques, contrairement à ce que sous-entend votre «argumentaire», ne se réclament pas d’une religion, ... »

Voila un bien mauvais procès que vous me faites qui trahit une motivation dissimulée et met en évidence un sérieux manque d'objectivité et votre mépris.

Mon "argumentaire" ne sous-entend rien d'autre qu'à répondre à une affirmation générale très réductrice que j'ai *** explicitement *** citée dans mon commentaire.

Écrit par : Chuck Jones | 22/12/2015

Voilà un "commentaire" tout-à-fait typique de Monsieur Vincent. Il ne présente strictement aucun argument ce qui relève son incapacité à en formuler un, il n'intervient pas sur le contenu d'un commentaire, mais il dénigre, il se moque, il insulte la personne. C'est un comportement typique de l'extrême droite.

Écrit par : Charles | 22/12/2015

Ah ben non alors. Charles, je provoque Pierre Noel et c’est vous qui réagissez.
Visiblement c’est plus fort que vous, dès que vous voyez mon nom, vous vous énervez…..
Mais alors, si je suis d’extrême droite (c’est bien la première fois qu’on m’insulte pareillement) vous, vous êtes situés où exactement ??
Allez, je vous laisse entre vous, M. Vallette a besoin de la collaboration complète de ses disciples, ne vous laissez pas distraire du combat fondamental que vous livrez pour la sauvegarde de l’humanité !

Écrit par : Vincent | 22/12/2015

"Visiblement c’est plus fort que vous, dès que vous voyez mon nom, vous vous énervez….. " Certes non, je m'amuse. C'est un plaisir de lire vos jérémiades. Vous êtes tellement prévisible. Ai-je écrit que vous étiez d'extrême droite? Non. Seulement que votre comportement ici était typique. Vous êtes sans doute le seul à ne pas vous en rendre compte. "Allez, je vous laisse entre vous,". On verra bien combien de temps vous tiendrez parole. Car visiblement c'est plus fort que vous, dès que vous lisez des propos anti-soumis ou udcistes, vous vous énervez... Et n'argumentez jamais. Alors vous ne nous manquerez pas.

Écrit par : Charles | 22/12/2015

Vincent n'intervient que sur son propre blog ou bien celui-ci.
Et il ose parler de psychopathe ...

"D'abord Pierre NOEL votre avis n'a rien de humble, au contraire il est sur de lui, arrogant et méprisant.

Ensuite, je serais curieux de connaitre votre définition du terme psychopathe.
Pour la trouver, je vous propose de chercher quels sont les comportements qui définissent un psychopathe puis... de vous relire

Sacré NOEL !

Écrit par : Vincent | 22/12/2015"


On peut tout aussi bien lui adresser exactement le même conseil ... des fois qu'il reviendrais au galop pour lire la suite des commentaires ...


"Allez, je vous laisse entre vous, M. Vallette a besoin de la collaboration complète de ses disciples, ne vous laissez pas distraire du combat fondamental que vous livrez pour la sauvegarde de l’humanité !

Écrit par : Vincent | 22/12/2015"

Je suis certain qu'il ne saura pas résister à la tentation de venir y pondre à nouveau un commentaire ... incendiaire ...

#patience

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 22/12/2015

@Monsieur Charles

- « Monsieur Jones: "Qui définit en premier, la langue et la religion, en lieu et place de la tribu et de l'ethnicité, comme caractéristiques distinctives de l'identité d'une nation ? ... la civilisation arabo-musulmane sous le règne de la dynastie des Abbassides."

Monsieur Charles: Je suis désolé, mais Israël est antérieur de bien plus d'un millénaire aux Abbassides. »

... Vous n'êtes pas sans savoir que le judaïsme était prosélyte avant de se voir signifier une interdiction sous peine de mort par Théodose.

Et en conséquence les juifs sont un peuple multi-ethnique (iduméens, grecs, berbères, romains, puis Khazars, etc.) même s'ils ont perdu leur territoire en 135. »

Celà dépend beaucoup de comment vous définissez la notion de "peuple", Monsieur Charles.
Il existe une certaine confusion (délibérément entretenue ?) à appeller "juif" ... un peuple ... un état, une race, une religion, une culture, des tribus, etc ....
Personellement, je n'ai pas connaissance d'une notion de ... peuple "chrétien" (ou "catholique"/"protestant"/"orthodoxe" ... ), ou un état "chrétien", ou une race "chrétienne", ou des tribus ou des clans "chrétiens". Familles et culture "chrétiennes", j'ai déjà rencontré ... mais seulement en de rares occasions.

Et très franchement, sans aucun mépris, j'ai un peu de peine à comparer l'étendue territoriale du "Grand Israel" avec celle de l'empire arabo-musulman sous la dynastie des Abbassides et les difficultés de chaque nation pour établir une administration d'état.

http://s7.postimg.org/vdgid69ez/cma12.gif

http://s13.postimg.org/hvxwqcw93/cma17.gif

http://s18.postimg.org/5mq6tvupl/Arabempire.png

http://s23.postimg.org/ywrx71ykr/roman_empire_y_0.jpg


- « La Bible est tout à la fois une constitution, un code civil et un code pénal, textes constitutifs d'un État moderne. »

C'est un point de vue intéressant, mais je ne le partage pas.

Vous-même, seriez vous peut-être intéressé par l'étude de Monsieur Shlomo Sand ...
http://www.laviedesidees.fr/Aux-origines-du-roman-national.html


- « Ce qui est étonnant, c'est que le monde arabo-musulman (à en croire certains) était plus avancé en tout que l'Europe. Comment se fait-il donc que ce monde-là n'ait pas conquis le reste de la planète avant l'Europe? »

Il me semble avoir mentionné une invasion de mongoles ...


- « Bien évidemment à cause de l'islam qui considère que toute connaissance, notamment théorique, en dehors de la religion est inutile, voire condamnable. »

Il me semble avoir aussi évoqué l'émergence du mouvement -anti-rationnel- Ash'arite ...


- « Ajoutons l'interdiction des représentations humaines et animales et on comprend la misère de la "science" arabo-musulmane. »

Le JDD, 16 janvier 2015
INTERVIEW – Vanessa Van Renterghem, chercheuse à l’Institut français du Proche Orient (IFPO) et auteur de Muhammad, le prophète de l’islam
Islam : "Le Coran condamne l’idolâtrie, pas les images du prophète"

Que dit le Coran au sujet de la représentation du prophète Mahomet ?
Il n’en parle pas. ...
La sunna (l’ensemble des paroles et actions de Mahomet, un large corpus distinct du Coran) n’interdit pas non plus de représenter le Prophète.
La sunna se développe historiquement, elle ne naît pas tout d’un bloc. A partir du VIIIème siècle, quand des juristes commencent à écrire des traités de droit, certains se montrent réticents envers les images en général. ...
Mais le droit musulman n’est pas univoque, il évolue selon les époques et les interprétations, dont certaines sont plus rigoristes, d’autres plus souples. ...

A quelle période et dans quelle région du monde trouve-t-on le plus d’images de Mahomet ?
On en trouve un certain nombre dans les manuscrits enluminés entre le XIIe et le XVIe siècle. ...

A quel moment la question de la représentation de Mahomet est devenue si sensible et polémique ?
Il y a une évolution ancienne qui consiste à préférer ne plus montrer le visage du prophète. À partir du XVIe siècle, on le représente encore sous sa forme humaine, mais on voile son visage ; plus tard, il est symboliquement représenté par une flamme. Cette tendance n’est pas uniquement liée à une interdiction de la représentation de son visage, c’est aussi une allégorie en lien avec l’évolution de la mystique musulmane et l’apparition du thème de la "lumière du prophète". La polémique véritable, sous sa forme politique, est très récente, elle date de la fin du XXe siècle, en rapport avec un durcissement de certaines autorités religieuses sur la question des images en général depuis le siècle précédent. ...

http://www.lejdd.fr/Societe/Religion/Charlie-Hebdo-Le-Coran-condamne-l-idolatrie-pas-les-images-du-prophete-713036


AFP - Jeudi 2 février 2006 -
-- Le Caire --

Toute représentation humaine sous toutes ses formes, par le dessin ou la caricature, est interdite par les théologiens les plus traditionalistes de l'islam sunnite, majoritaire dans le monde.

En revanche, les chiites, une subdivision minoritaire de l'islam, appliquent cette interdiction seulement pour le prophète Mahomet mais pas aux grands imams du mouvement, dont Ali et ses deux enfants, Hassan et Hussein. Les portraits de ces trois imams, vénérés notamment en Iran et en Irak, ornent les lieux publics. ...

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/101132/la-representation-de-l-etre-humain-est-proscrite-par-les-theologiens-traditionalistes

Écrit par : Chuck Jones | 23/12/2015

"J'ai pas compris pourquoi vous [Mia Vossen] évoquez l'histoire du médecin au gaz sarin à Tokyo." Tout simplement parce que ce médecin avait agi dans le cadre d'une secte (forme de "meute") et selon les injonctions de son gourou. Chuck l'ignorait-il vraiment ou a-t-il semblant?

Pour ma part je ne considère pas que l'approche psy (...chologique,...analytique, ... chiatrique...) soit suffisante et pertinente en soi. Le panurgisme, la soumission (fondement même de l'islam jusqu'à lui donner son nom), l'idée de conscience, de bien et de mal, dépendent aussi d'autres facteurs et s'identifient selon bien des critères différents (culturels, sociologiques, anthropologiques, politiques, notamment).

Écrit par : Normandy | 23/12/2015

Monsieur Jones,

Je vous remercie pour votre réponse détaillée.

"Celà dépend beaucoup de comment vous définissez la notion de "peuple", Monsieur Charles."
Exact, le problème avec le peuple juif est qu'il fut sans territoire pendant de nombreux siècles et qu'en conséquence il fut inventé ou plutôt réinventé. Généralement on définit un État par son territoire et la population qui l'habite. Un État ne se définit pas par sa taille. Il en est de toutes les tailles. Dans le cas du judaïsme, on peut considérer que le "territoire" de ce peuple fut la Bible, c'est-à-dire sa Constitution et ses codes.

"Personellement, je n'ai pas connaissance d'une notion de ... peuple "chrétien" (ou "catholique"/"protestant"/"orthodoxe" ... ), ou un état "chrétien", ou une race "chrétienne", ou des tribus ou des clans "chrétiens"."
Parce que le christianisme s'est constitué en dehors du pouvoir et est de ce fait radicalement différent à la fois du judaïsme et de l'islam. Curieusement vous ne faites pas référence à la notion bien réelle de peuple musulman: califat et oumma.

"Et très franchement, sans aucun mépris, j'ai un peu de peine à comparer l'étendue territoriale du "Grand Israel" avec celle de l'empire arabo-musulman sous la dynastie des Abbassides"
Oui, sauf que le petit Israël fait la nique à tout le monde arabo-musulman et serait capable de détruire immédiatement toutes les capitales arabes. Alors vous pouvez vous glorifier d'une lointaine et mythique grandeur qui n'a débouché sur rien de solide du fait d'une idéologie totalitaire dont la seule "science" est celle de l'étude du livre sacré. Il y a même un verset qui dit que trop de curiosité (sous entendu des choses de la nature) fait courir le risque de devenir infidèle. Mise en garde reçue 5 sur 5. Et vous n'êtes pas sans savoir que nombre de savants musulmans n'étaient même pas arabes.

Sourate 5, 101-102:
"O vous qui croyez! Ne vous interrogez point au sujet des choses qui, si elles vous étaient dévoilées, pourraient vous nuire. Si vous les demandez quand le Coran aura été révélé en entier, elles vous seront déclarées. Dieu vous pardonnera votre curiosité, parce qu'il est indulgent et miséricordieux. Avant vous il y eu des hommes qui ont absolument voulu les connaître: leur connaissance les a rendu infidèles."

"- « La Bible est tout à la fois une constitution, un code civil et un code pénal, textes constitutifs d'un État moderne. »
C'est un point de vue intéressant, mais je ne le partage pas."
C'est que vous n'avez pas compris ce qu'est la Bible si jamais vous l'avez lue.

"Vous-même, seriez vous peut-être intéressé par l'étude de Monsieur Shlomo Sand"
Je ne vous ai pas attendu.

"- « Ce qui est étonnant, c'est que le monde arabo-musulman (à en croire certains) était plus avancé en tout que l'Europe. Comment se fait-il donc que ce monde-là n'ait pas conquis le reste de la planète avant l'Europe? »
Il me semble avoir mentionné une invasion de mongoles ..."
Et alors? Cela démontre seulement la faiblesse de cette soi-disant "civilisation" arabo-musulmane. Incapable de mobiliser des troupes de ce si grand territoire que vous vous flattez de nous présenter et incapable de se défendre devant des troupes qui venaient de si loin. La Chine aussi a été envahie, conquise par les Mongols, mais leur civilisation ne s'est pas effondrée, bien au contraire.

"Il me semble avoir aussi évoqué l'émergence du mouvement -anti-rationnel- Ash'arite ..."
Et alors? Ce n'est qu'une preuve de plus de la stupidité de cette idéologie totalitaire, de son emprise ennemie de tout progrès dans les connaissances scientifiques. Le christianisme a aussi recouvert d'une chape de plomb tout progrès scientifiques pendant 15 siècles en Europe. Mais comme cette religion servait de caution au pouvoir, mais ne le détenait pas (sauf à Genève où le pouvoir a été donné à un fou furieux et à un assassin), la Renaissance a pu avoir lieu. Une renaissance interdite sous l'islam par la dictature de cette idéologie totalitaire qui voit la connaissance étrangère au texte sacré comme une menace.

"Islam : "Le Coran condamne l’idolâtrie, pas les images du prophète"
On n'en a rien à faire des images du prophète. Allez faire un tour dans les pays arabo-musulmans actuels et consultez donc la production des livres.

"Toute représentation humaine sous toutes ses formes, par le dessin ou la caricature, est interdite par les théologiens les plus traditionalistes de l'islam sunnite, majoritaire dans le monde."
Je ne vous le fais pas dire. Merveilleux exemple de stupidité ayant un impact direct sur l'acquisition des connaissances.
http://rozsavolgyi.free.fr/cours/arts/conferences/REMBRANDT%20-%20La%20Le%E7on%20d'anatomie%20du%20docteur%20Tulp,%201632/Photos/REMBRANDT%20-%20La%20Le%E7on%20d%27anatomie%20du%20docteur%20Tulp,%201632%202.jpg

Et finalement la meilleure preuve de l'ignorance de cette soi-disant "civilisation" arabo-musulmane a été la découverte des puits de pétrole... aux États-Unis. Comment donc... voilà une soit-disant "civilisation" arabo-musulmane qui était assise sur le plus grand réservoir d'énergie qui ait jamais existé et elle n'a même pas su le découvrir, a fortiori l'exploiter et utiliser cette ressource gigantesque pour son développement? Mais c'est vrai, suis-je bête, l'islam a toujours justifié l'esclavage comme principale source d'énergie, une source d'énergie très bon marché.

Alors vos soi-disant découvertes... Surtout j'ai bien ri en lisant dans votre liste:
"D'où nous vient la coutume du menu en trois plats (entrée, plat principal, dessert) ?
D'où nous vient la coutume de boire dans des récipients en verre ?
D'où nous vient la nappe de repas en tissu ?
D'où nous vient l'idée et la confection de vêtements différents pour l'été et pour l'hiver ?"
Toutes découvertes évidemment fondamentales pour l'humanité. Au fait, les hommes de Cro-Magnon, vous êtes sûr qu'ils avaient le même vêtement toute l'année?
Et pour le verre:
http://www.proantic.com/magazine/2014/10/04/lhistoire-du-verre-pied/
Bref vous nous prenez pour des gogos.

Écrit par : Charles | 24/12/2015

@Normandy

« ce médecin avait agi dans le cadre d'une secte (forme de "meute") et selon les injonctions de son gourou. Chuck l'ignorait-il vraiment ou a-t-il semblant? »

Chuck il a juste eu un peu de peine à deviner la définition aussi pittoresque que personnelle que vous avez donné au mot "meute".

Faudra pas oublier de mettre les dictionnaires de référence de la langue française à jour.

Écrit par : Chuck Jones | 24/12/2015

@Monsieur Charles

- « Dans le cas du judaïsme, on peut considérer que le "territoire" de ce peuple fut la Bible, c'est-à-dire sa Constitution et ses codes. »

Que la Bible fut écrite -après- la naissance et la destruction du Royaume d'Israël ne vous pose pas de problème ?


- « Curieusement vous ne faites pas référence à la notion bien réelle de peuple musulman: califat et oumma. »

Oui, "peuple musulman", une notion à laquelle je n'adhère pas du tout.


- « Oui, sauf que le petit Israël fait la nique à tout le monde arabo-musulman et serait capable de détruire immédiatement toutes les capitales arabes. »

Vous voulez dire sans doute "niquer" et "détruire" comme le "Grand Israël" l'a été par les Assyriens, les Babyloniens, les Perses, les Turcs, les Français, les Arabes, les Anglais, les Mamelouks ... ?


- « ... une lointaine et mythique grandeur qui n'a débouché sur rien de solide du fait d'une idéologie totalitaire dont la seule "science" est celle de l'étude du livre sacré. »

Oui, c'est bien connu, la Renaissance naquit du déclin de la Grèce antique.
Bon, c'est vrai qu'il ne se passa pas grand chose en Israêl pendant tout ce temps.


- « Il y a même un verset qui dit que trop de curiosité (sous entendu des choses de la nature) fait courir le risque de devenir infidèle. ... »

Rassurez-vous! Votre curiosité ne vous fait courir aucun risque.
Et de toute façon, le Coran n'est vrai que pour les musulmans, non ?


- « Et vous n'êtes pas sans savoir que nombre de savants musulmans n'étaient même pas arabes. »

Mais oui, et Napoléon n'était pas français, mais corse ou italien, pas vrai ?

Bon, et d'après vous, c'est quoi la définition de "arabe" ?

Je demande parce que si vous faites une distinction entre "musulman" et "arabe", comment appellez vous un grec converti au judaïsme après avoir cédé au prosélytisme que vous avez vous-même évoqué, et les descendants (ou faut-il parler de "descendantes") des fils de Jacob, transmetteurs (transmetteuses ?) du patrimoine génétique de la race juive ?


- « Sourate 5, 101-102: »

Mais sortez le nez du Coran, sacré nom d'un chien.
Personne n'essaie d'expliquer l'Histoire ou la politique contemporaine de la France ou des Etats-Unis en piochant des bribes à tour de bras dans la Bible, ou d'Israel du XXème siècle dans la Torah ou le Talmud.


- « C'est que vous n'avez pas compris ce qu'est la Bible si jamais vous l'avez lue. »

Ca fait effectivement des années que je n'ai parcouru la Bible.
Faut dire qu'après 7 ans de collège jésuite ... c'est comme manger des patates et du lard tous les jours.


- « - "Il me semble avoir mentionné une invasion de mongoles ..."
Et alors? Cela démontre seulement la faiblesse de cette soi-disant "civilisation" arabo-musulmane. »

Oui, c'est bien connu, les mongoles, c'étaient des tout petits bras.
Et les turcs qui ont suivi, des petites jambes qui se reposaient sur des régiments de janissaires, des esclaves chrétiens capturés ou enrôlés de force dans les territoires occupés de l'empire byzantin, parce que les chrétiens mesuraient au moins deux têtes de plus qu'eux.


- « La Chine aussi a été envahie, conquise par les Mongols, mais leur civilisation ne s'est pas effondrée, bien au contraire. »

"Effondrée", comme "disparue" ?
Eclairez moi ...
... aujourd'hui, on ne parle plus, ou si peu, arabe dans le monde ?
... aujourd'hui, on ne prie plus, ou si peu, Allah dans le monde ?

Mais OÙ donc voulez vous en venir ?


- « ... Le christianisme a aussi recouvert d'une chape de plomb tout progrès scientifiques pendant 15 siècles en Europe. Mais comme cette religion servait de caution au pouvoir, mais ne le détenait pas ... la Renaissance a pu avoir lieu. »

Le christianisme, comme cause directe, n'a que peu à y voir.
Vous faites une fixation sur Galilée.
Blamez plutôt ...
... Rome qui s'accroche tant bien que mal jusqu'au Vème siècle,
... la fragilité et l'insuffisance de papyrus, -le papier de l'antiquité-, au point où on réutilise des papyrus déjà inscrits, comme des vieux traités scientifiques inutiles, en grattant l'encre, par exemple pour dresser sa liste de commissions,
... les invasions et les migrations des peuples du Nord, d'Europe de l'est et d'Asie (incidemment, dont les turcs!), bouleversant les circuits de commerce traditionnels établis depuis la Pax Romana,
... la peste,
... la fondation tardive des universités,
... les impôts pour financer les croisades, etc ...


- « ... (sauf à Genève où le pouvoir a été donné à un fou furieux et à un assassin) ... »

Pfff, si votre curiosité ne risque pas de vous tuer, le ridicule par contre ...
Calvin n'a *** jamais *** demandé ou reçu de pouvoir politique ou judiciaire. Ca ne l'intéressait tout simplement pas.
Et avec la Réforme, le taux d'alphabétisation des Genevois a été toujours plus élevé que chez les catholiques de la region.
Vous ne croyez tout de même pas que ça n'a servi qu'à lire la bible ?


- « Une renaissance interdite sous l'islam par la dictature de cette idéologie totalitaire qui voit la connaissance étrangère au texte sacré comme une menace. »

Une "renaissance" de QUOI ?
Y'a PAS de "gouvernement" de l'islam.
Et ca veut dire quoi "la connaissance étrangère au texte sacré" ?
Sur quelles autres connaissances que des "connaissances étrangères" peut se fonder une quelconque interprétation même du "texte sacrée" ?


- « "Islam : "Le Coran condamne l’idolâtrie, pas les images du prophète"
On n'en a rien à faire des images du prophète. Allez faire un tour dans les pays arabo-musulmans actuels et consultez donc la production des livres. »

Et comment fait on donc cela, "consulter la production des livres" ?
Et bien sûr, aucune chance pour que cette "interdiction" religieuse ne soit une instrumentalisation politique orchestrée par des dirigeants de pays musulmans pour montrer aux occidentaux leur capacité à mobiliser leur population et répondre aux discours moralisateurs leur pressant de se réformer en démocratie ou d'arrêter de faire semblant, démontrant que ces mêmes populations n'en veulent pas ou ne sont pas prêtes ?
Ou encore pour dénoncer l'imposture des démocraties occidentales qui sont en réalité des "dictatures économiques" et se faire respecter par ... la meute ... de cartels internationaux affamés ?


- « Et finalement la meilleure preuve de l'ignorance de cette soi-disant "civilisation" arabo-musulmane a été la découverte des puits de pétrole... aux États-Unis
Comment donc... voilà une soit-disant "civilisation" arabo-musulmane qui était assise sur le plus grand réservoir d'énergie qui ait jamais existé et elle n'a même pas su le découvrir, a fortiori l'exploiter et utiliser cette ressource gigantesque pour son développement? »

Il faut croire qu'à l'époque, les chameaux marchaient encore à l'eau et à la végétation qu'ils rencontraient dans le désert.
Mais au fait, qu'attendent donc les Etats-Unis pour exploiter le plus grand réservoir de lave qui bouillone sous leur fesses dans le parc de Yellowstone ?
Quelle "meilleure preuve" de leur ignorance ?


- « Mais c'est vrai, suis-je bête, l'islam a toujours justifié l'esclavage comme principale source d'énergie, une source d'énergie très bon marché. »

Oh, avec leur habitude de tout copier, ils n'ont pas eu grand mérite, vous savez.
Pour l'esclavage, ils ont adopté une très vieille tradition juive de 1500 ans au moins ...
http://jmczerniewicz.free.fr/crbst_123.html
http://jmczerniewicz.free.fr/trad-kid-perek3.html


- « Alors vos soi-disant découvertes... Surtout j'ai bien ri en lisant dans votre liste: »

C'est toujours ça de pris, à défaut d'apprendre quelque chose.


- « Et pour le verre: http://www.proantic.com/magazine/2014/10/04/lhistoire-du-verre-pied/ »

Je parlais de "coutumes", vous savez (ou vous vous en foutez royalement) ... des pratiques adoptées par les gens du peuple ... pas d'accessoires de luxe.


- « Bref vous nous prenez pour des gogos. »

Rassurez vous, vous ne risquez rien, vos convictions profondes et votre prédisposition pour des explications très simples vous protègent efficacement.

Écrit par : Chuck Jones | 25/12/2015

« Le magazine de la santé, France 5
L'apport de la médecine arabo-islamique à la médecine contemporaine occidentale
https://www.youtube.com/watch?v=rEzN0EfFZTs »

Aïe ya-yaïlle ya-yaïlle!
Mauvais lien à la vidéo en question!

Le bon ...

https://www.youtube.com/watch?v=rLlqVWQU2L0

Écrit par : Chuck Jones | 27/12/2015

@Chuck Jones

Meute : 2. Bande, troupe de gens acharnés à la poursuite, à la perte de qqn. (Petit Robert, 2011). Synonymes : troupe, bande, horde, légion, racaille, maffia, nuée, ramassis, troupeau (entre autres, selon Synonymo.fr) Ce qui caractérise la meute, c’est qu’elle a forcément un chef, un guide. Je ne vois pas ce qui démange tellement en l’occurrence l’épiderme de l’érudit que vous tenez à paraître. Aucune analogie avec l’islam et autres sectes ou organisations?

PS. Je ferais selon vous montre de mépris à votre encontre. J’ai recherché où, j’ai cherché comment, j’ai cherché en quoi, mais rien ne trouvai. Sauf une ou deux choses, mais pas chez moi :
- « Bref vous nous prenez pour des gogos. » a écrit Charles.
- « Rassurez vous, vous ne risquez rien, vos convictions profondes et votre prédisposition pour des explications très simples vous protègent efficacement. » rétorquez-vous.
Votre réplique manque bien moins de mépris que votre « rassurez vous » de trait d’union.

« Pfff, si votre curiosité ne risque pas de vous tuer, le ridicule par contre ... ». Une autre de vos réponses à Charles, bien sûr exempte de tout soupçon de mépris ! Quant au ridicule, vous lui survivez apparemment fort bien. Vacciné, peut-être ? Il le faut pour proférer sans trembler une ânerie comme :
« Il faut croire qu'à l'époque, les chameaux marchaient encore à l'eau et à la végétation qu'ils rencontraient dans le désert. [En voilà un argument pertinent pour contester l’infériorité scientifique et technique de la civilisation musulmane : les Arabes se déplaçaient donc bien encore à dos de chameau quand les Occidentaux avaient déjà inventé, entre autres, le moteur à explosion, l’automobile et l’avion.] Mais au fait, qu'attendent donc les Etats-Unis pour exploiter le plus grand réservoir de lave qui bouillone [sic] sous leur [sic] fesses dans le parc de Yellowstone ?
Quelle "meilleure preuve" de leur ignorance ? » Faut oser, même vacciné !

Il faut même être immunisé pour aller jusqu’à commettre, à propos du désert littéraire arabo-musulman : « Et bien sûr, aucune chance pour que cette "interdiction" religieuse ne soit une instrumentalisation politique orchestrée par des dirigeants de pays musulmans pour montrer aux occidentaux leur capacité à mobiliser leur population et répondre aux discours moralisateurs leur pressant de se réformer en démocratie ou d'arrêter de faire semblant, démontrant que ces mêmes populations n'en veulent pas ou ne sont pas prêtes ? [Quel amphigouri !]
Ou encore pour dénoncer l'imposture des démocraties occidentales qui sont en réalité des "dictatures économiques" et se faire respecter par...la meute... de cartels internationaux affamés ?» Du Ziegler métissé d’un peu de « Mein Kampf » ?

« Et comment fait on [sic] donc cela, "consulter la production des livres" ? » Grâce aux statistiques, par exemple. Savez-vous que chaque année la Finlande édite (ou produit) plus d’ouvrages que l’ensemble du monde arabo-musulman ? Et encore, c’est en comptant les redondantes vies de Mahomet. Ignorez-vous que l’Espagne publie annuellement plus de traductions que l’ensemble des pays islamiques en 13 siècles ?

Faire semblant de ne pas comprendre l’autre pour le ridiculiser, ergoter à tort et à travers sur la sémantique, c’est pire que le mépris que vous nous attribuez. Si je méprise quelque chose chez vous, c’est votre arrogance et votre prétention. J’exclus toutefois ce qui vous sert d’ironie : ça ne peut atteindre personne.

Écrit par : Normandy | 28/12/2015

Les commentaires sont fermés.