23/12/2015

Une pensée pour les chrétiens indonésiens et malaisiens

Ce n’est pas seulement au Moyen-Orient que les chrétiens font face à des persécutions. Dans l’immense Indonésie, le plus grand pays musulman, l’intégrisme poursuit son œuvre. En octobre, deux églises ont été attaquées et brûlées dans la province d’Aceh. Et en Malaisie, les menaces se multiplient.


Un lecteur m'a fait observer que je ne parlais jamais des chrétiens d'Asie du Sud Est qui sont eux aussi  confrontés à l'intolérance musulmane. A la veille de Noël, je me rachète un peu avec ce bref tour d'horizon et une pensée particulière pour ces populations qui vivent dans une insécurité croissante qu'une actualité plus sanglante éclipse.

Des églises flambent ou sont détruites

Aceh.jpg

En Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, on est encore loin des persécutions que vivent les minorités du Moyen Orient. Les groupes islamistes sont à la fois très minoritaires et très puissants. Ils harcèlent et attaquent les membres de minorités religieuses et leurs lieux de cultes. Les chrétiens représentent plus de 10% de la population, soit 26 millions.

Lorsque des églises sont fermées, c'est la plupart du temps une décision du gouvernement local ou régional qui cède aux pressions des radicaux. Certaines églises ne réussissent pas à se faire enregistrer officiellement auprès des autorités, alors même qu’elles remplissent les critères. C’est surtout le cas dans les régions où l’islam est très présent. Même quand une église est en règle, les autorités locales peuvent facilement lui retirer son autorisation.

Le 8 décembre 2013, une foule de 150 musulmans radicaux a fermé de force quatre églises évangéliques sur l’île de Java et les fidèles ont été expulsés. Non seulement la police n’est pas intervenue, mais elle a même aidé à apposer le sceau de fermeture sur les entrées.

Aceh (98% de musulmans), province de la pointe nord de l’île de Sumatra, avait des velléités séparatistes. Une sanglante guerre civile a opposé les guérilleros au gouvernement, mais le tsunami de 2004 a calmé les ardeurs, de même que l’octroi par le gouvernement d’un statut d’autonomie qui permet aux islamistes d’implanter la charia. Pratiquer l’homosexualité, le jeu ou boire de l’alcool sont sanctionnés par des coups de bâtons. Les femmes sont obligées de porter la tenue islamique. Le harcèlement des chrétiens est comme de juste au programme.

Depuis toujours, les permis de construire ou de gérer des églises ne sont jamais accordés aux quelques milliers de chrétiens qui habitent la province. Les demandes restent sans réponses. Les chrétiens se sont débrouillés en s’installant dans des locaux précaires et illégaux.

Le 13 octobre, dans la région de Singkil, plusieurs centaines de jeunes musulmans répondant à l’appel de l’Association des étudiants musulmans d’Indonésie (bonjour le futur!) mettent le feu à Aceh_pleurs.jpgune chapelle protestante. Ils tentent d’incendier un deuxième lieu de culte, mais les chrétiens résistent. Au cours de l’assaut, des coups de feu sont tirés, et l’un des assaillants, 21 ans, est tué et d’autres personnes blessées. Dans la panique, des milliers d’habitants fuient dans la province voisine. «Nous ne cesserons pas de chasser les chrétiens et de brûler les églises. Les chrétiens sont les ennemis d’Allah!», crient les extrémistes.

Sous la pression de ces fous d’Allah, un accord avait été conclu entre responsables chrétiens et musulmans qui prévoyait la destruction de dix lieux de culte chrétiens dans la région de Singkil. Celle qui a été la cible des extrémistes n’y figurait pas. Les opérations devaient commencer quelques jours après, le 19 octobre.

Et effectivement, le lundi 19 octobre, les chrétiens assistent en silence et certains en pleurs, à la démolition de trois chapelles, une catholique et deux protestantes.

Le nouveau président du pays, Joko Widodo, défend la tolérance religieuse -il a fait supprimer au début de l'année la mention de la religion sur les cartes d'identité- et de nombreux mouvements tentent de contrer les islamistes. Mais la capacité de nuisance de ces derniers reste inquiétante.

Interdiction d’utiliser le mot «Allah»

Chez la voisine malaise, 30 millions d’habitants, la situation est plus grave. Bien que les non-musulmans aient en théorie droit à la liberté de croyance, ils sont victimes au quotidien de sévères restrictions. Les musulmans pour leur part n'ont pas le droit de changer de religion. Le crime d'apostasie est très sévèrement puni, la sanction allant selon les États de séjours en prison à la peine de mort.

Malaisie_Radio Canada.jpg

Le fait le plus exemplaire de ces dernières années est la longue procédure qui a opposé The Herald, principal journal catholique du pays, à propos du droit d’utiliser le mot Allah (arabe) dans ses colonnes en malais. La Cour fédérale a confirmé l’interdiction de cet usage en juin 2014.

Le 25 juin de la même année, le Conseil des Affaires islamiques de Selangor a affirmé qu’il était en droit de saisir toute bible portant le mot Allah et qu’il n’hésiterait pas à faire arrêter toute personne distribuant une telle bible.

Les deux péripéties qui suivent, parmi d’autres, sont plus révélatrices de l’intolérance qui s’étend que l’incendie d’églises.

En janvier 2014, plus de 300 exemplaires d’une Bible éditée en malais et en langue iban ont été saisies et restituées, après de houleuses péripéties, le 14 novembre. Les responsables chrétiens découvrent alors que tous les volumes sont tamponnés sur les pages intérieures de la mention: «Strictement et uniquement réservé à l’usage de non-musulmans. Ne peut être ni publié ni utilisé où que ce soit dans l’État du Selangor conformément à la section 9 (1) de la promulgation de 1988 sur Les religions non musulmanes (Du contrôle de la diffusion parmi les musulmans)».

Le 5 décembre 2014, le Père Cyril Mannayagam fait porter un recueil de chants à un service de reprographie de Tangkak dans l’Etat de Johor, pour le faire photocopier à une trentaine d’exemplaires en vue de la célébration de Noël. Il est arrêté «pour avoir fomenté des troubles et incité à la haine religieuse» au titre de l'article 298A du Code pénal. «Quand je leur ai demandé pourquoi ils m’arrêtaient, ils m’ont répondu que le mot Allah ne pouvait être utilisé que par les musulmans», rapporte le religieux au Malaysian Insider.

Les défenseurs du Herald perdent la dernière bataille d'«Allah» en 2015. Le 21 janvier, les cinq juges de la Cour fédérale n’examinent pas la question de fond, mais se limitent à vérifier l’existence ou non de vices de forme dans les précédentes procédures. Les magistrats estiment à l’unanimité qu’il n’y en a pas.

La liberté religieuse est assurée par la constitution, mais de moins en moins respectée. «A d’innombrables reprises, le premier Ministre Najib Razak a publiquement affirmé que la religion, en l'occurrence l’islam, l’emporterait toujours sur la politique et il a rappelé que la population devait défendre l’islam, que le pluralisme, et le libéralisme, entre autres, sont ennemis de l’islam et que les Droits de l’Homme ne doivent s’exercer que «dans les limites de ce qui est permis par l’islam».

La population a faim d'islam. La dernière illustration vient de  Rayani Air: son Boeing 737, qui décolle de Kuala Lumpur, vient d'organiser pour la première fois un vol 100% islamique. Les passagers se voient offrir des boissons et un repas halal par des hôtesses coiffées d’un hijab strict. Pas de porc ni d’alcool. La démonstration de sécurité, juste avant le décollage, est accompagnée d’un récital de prières. «Nous sommes la première compagnie de Malaisie à nous soumettre à la charia, nous en sommes très fiers», explique Jaafar Zamhari, le directeur. Il promet que le respect des préceptes religieux sera encore amélioré.

Dans les deux pays, l’excision est très répandue. La lutte est au point mort, notamment parce que les oulémas tiennent farouchement à cette pratique. Faire du prosélytisme pour d’autres religions est interdit et quitter l’islam impossible.

Jusqu’à quand les mensonges?

Quand les musulmans se radicalisent, la présence de chrétiens et d’autres minorités est systématiquement menacée, jusqu’à l’épuration. C’est la règle et elle s’explique.

L’islam est apparu trois millénaires après le judaïsme et six siècles après le christianisme, il n’est donc pas mentionné dans leurs textes. Le Coran et son prophète en revanche peuvent tomber à bras raccourcis sur ceux qui étaient là avant lui. Le «livre saint» ne s’en prive pas, qui les condamne dans des dizaines et des dizaines de versets. Associer une autre divinité à Dieu -Jésus- est un péché majeur, qui ne peut être pardonné.

Les hadiths renforcent cette insondable intolérance. Mais ici comme ailleurs, il est impossible aux religieux de reconnaitre la réalité.

Ce déni comme le refus d’affirmer qu’ils renoncent à ces injonctions les rendent eux aussi responsables des innombrables vexations et persécutions qui frappent les minorités et s’étendent dans la sphère musulmane.

Pour en savoir plus : https://www.portesouvertes.fr et http://eglasie.mepasie.org/

 

12:57 Publié dans Autres pays, Intolérance | Tags : indonésie, malaisie, chrétiens | Lien permanent | Commentaires (34) | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci chère Mireille...Vos articles ont été repris à l'instant sur mon blog
philippeboehler.overblog.com , Facebook et Twitter

Écrit par : Philippe Boehler | 23/12/2015

"l’intégrisme poursuit son œuvre"

"Poste de veille avec Abu Mussab Wajdi Akkari (Official).
Hier, à 02:49 ·

Souhaiter «Joyeux Noël» revient à commettre un péché plus grave que le meurtre, selon ce cheikh basé en Arabie saoudite:
➡ Pour d'autres vidéos: Poste de veille ⬅

«Vous ne pouvez pas dire "Joyeux Noël". Pas de "Joyeux Noël"! Ça ne fait pas partie de notre religion. Point final.
Dire "Joyeux Noël" revient à dire: "Félicitations pour votre fausse religion!", "Félicitations pour votre fausse compréhension de la vie!".
Vous les félicitez de commettre l'un des plus grands péchés de Shirk (l'association). Et de mécréance.
C'est plus grave que la fornication, plus grave que la consommation d'alcool et plus grave que de tuer quelqu'un.
Parce que vous approuvez le plus grand crime jamais commis par les enfants d'Adam: le Shirk (l'association). Et vous dites à quelqu'un: "Pas de problème. Joyeux Noël à vous!"»

- Cheikh Abu Mussab Wajdi Akkari, un Libanais vivant actuellement en Arabie saoudite"

Écrit par : Patoucha | 23/12/2015

"Ce petit Etat pétrolier d’Asie du Sud-Est compte deux tiers de musulmans.
Et le sultan Hassanal Bolkiah estime qu’ils ne doivent pas être corrompus par une célébration “excessive” de la naissance du Christ."

http://fr.euronews.com/2015/12/23/noel-proscrit-a-brunei/

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 23/12/2015

Bonjour à tous, ici en France...pas de danger d'islamisation forcenée, nos labos pharmaceutiques ont sorti la gélule "padamalgam", notre 1er ministre nous serine hebdomadairement "laïcité"pour faire reculer le prosélytisme...sauf que le PDMF (Parti démocrate des musulmans de France 14% aux Mureaux devant EELV, PC, FDG) prône le retour du foulard à l'école,l'économie halal...En Moselle c'est le parti Egalité-Justice qui promeut la charia....mais bon, ils sont minoritaires (un peu comme Adolphe à ses débuts en 33), rassurez-vous, ils n'émigreront pas en Suisse puisque vous avez refusé leurs jolis minarets accompagnés de champs mélodieux.
Leur président déclare avoir lu Houellebecq et l'idée qu'un président musulman dirige la République lui a donné des ailes, il suffit qu'il obtienne les 500 signatures des maires.
EN cette période de COP21 et d'économies un minaret avec un chanteur c'est quand même moins onéreux que d'écouter Céline Dion ou le "Petit papa Noël" de Tino Rossy sur vos divers appareils consommateurs d'énergie!
Taquinerie à part "Joyeux Noël et Bonne année" chers voisins ;-)

Écrit par : Laurent Trededan | 23/12/2015

Juste de passage pour comprendre ce commentaire de Victor-Liviu Dumitrescu chez Ramadan:

مرحبا - Traduction: Bonjour

"Je constate avec amertume que la presse internationale, en ce lundi matin, 21 décembre, ne s'émeut pas sur les émeutes intervenues à Genève.
Elles s'en émeuvent seulement quand il est question de terroristes ...

Comme quoi, tout est à géométrie variable ..." **


أتمنى لكم يوما طيبا السيدTraduction; Je vous souhaite une bonne journée M.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 21/12/2015

** Et jouer sur plusieurs tableaux?

Écrit par : Patoucha | 23/12/2015

Très bon Noël à tous, profitez-en avant que cette fête soit interdite par les musulmans lorsqu'ils seront en nombre suffisant pour imposer la charia.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/12/23/lex-musulmane-wafa-sultan-debat-avec-le-sheikh-omar-bakri-s-t-francais/

Le bel islam:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/12/22/brunei-interdit-noel-cinq-ans-de-prison-pour-les-celebrants-illegaux/

Écrit par : Pierre NOËL | 24/12/2015

Il n'en demeure pas moins qu'en Suisse un garçon musulman en querellera un autre "païen" qui mange du jambon et que l'on ne compte plus que sur la main ce qu'il ne faut pas faire afin d'éviter, par nos mœurs les plus dignes de respect, de "froisser" nos sœurs et frères musulmans.

Alors que nous sommes chez nous.

-Mais... nous aussi! rétorqueront les musulmans naturalisée de Suisse.


Aucun problème?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/12/2015

- « Jusqu’à quand les mensonges?
Quand les musulmans se radicalisent, la présence de chrétiens et d’autres minorités est systématiquement menacée, jusqu’à l’épuration. »

Madame,

Depuis plusieurs années que je vous lis en secouant la tête par dépit, est-il trop vous demander de soigner la forme de vos propos que je pourrais autrement ne plus devoir systématiquement rejeter, et auxquels plus ou moins adhérer pour leur fond de vérité ?

Ayant passé plusieurs années en Indonésie, et effectué plusieurs voyages et séjours de courte durée en Malaisie, je puis vous affirmer que "les musulmans" de ces deux pays sont, dans leur *** très *** grande majorité, très modérés dans la pratique de leur religion, très tolérants envers les autres religions, et les premiers à subir la coercition de radicaux islamistes, tous idéologisés à l'étranger, ou de l'étranger.

Profitant de la pauvreté aigüe que subissent les populations de ces deux pays depuis un certain temps déjà, ces radicaux sont tellement peu nombreux, qu'ils doivent *** payer *** des individus en quête desespérée d'argent, pour constituer une foule servant, non seulement à commettre leurs attaques contre les croyants d'autres religions (comme à Aceh, devasté par le tsunami), mais aussi pour exercer un contrôle obsessionel de l'application des règles et de pratiques extrêmes qu'ils imposent d'abord aux autres musulmans, par exemple, l'excision, que vous dénoncez vous-même.

Un mot différent dans vos propos suffit à faire toute une différence ...

"Quand *** certains *** musulmans se radicalisent ..."

Merci de votre considération.

Accessoirement, le nouveau président indonésien Joko Widodo, considéré "homme du peuple", épaulé par l'armée, est résolument déterminé à lutter contre la corruption, la bureaucratie paralysante, et l'islamisme.

Ce n'est malheureusement pas le cas de la Malaisie, où le pouvoir et tous les partis politiques établis sont pourris corrompus, menant de concert un formidable détroussement de la population de ses richesses acquises ces trente dernières années.

Perverti, le gouvernement malaisien se sert de l'islam, religion principale du pays reconnue comme religion d'état (tout en garantissant la liberté de religion), pour renforcer son contrôle de la population, et à travers une politique d'intolérance religieuse menée par des radicaux placés à la tête d'un service d'état fédéral ayant rôle d'autorité nationale, le Département de Développement Islamique - Malaisie (Department of Islamic Development Malaysia (Jakim)), rend la population d'origine chinoise minoritaire (25%) responsable de l'instauration d'une sévérité religieuse accrue, autorisant implicitement sa persécution, pouvant subitement évoluer, comme au Rwanda ou en ex-Yougoslavie, en guerre civile ou en génocide.

Écrit par : Chuck Jones | 24/12/2015

Vous avez un problème à résoudre avec moi, Patoucha ?

"** Et jouer sur plusieurs tableaux?
Écrit par : Patoucha | 23/12/2015"

Vous aurez remarqué, peut être, que monsieur Hani Ramadan, ne publie des commentaires QUE s'ils sont bien mielleux et favorables.

Convaincue ?

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 24/12/2015

Raison pour laquelle vous jouez habilement de la takiya, Monsieur Dumitrescu!

Écrit par : Sabine | 25/12/2015

@ Victor.
Je confirme : Mr Ramadan ne passe que les commentaires qui lui plaisent. Pour y remédier lorsque je voulais faire un commentaire de son blog j'éditais moi même un blog intitulé "Réponse à Mr Ramadan". Résultat des courses La Tribune a supprimé mon blog tout simplement.

Écrit par : norbert maendly | 24/12/2015

Merci Monsieur Maendly pour votre témoignage.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 25/12/2015

A la radio (La Première) hier matin, l'invité de la rédaction était Jean-Christophe Emery de la faculté de théologie de Fribourg. Simon Mathey-Doret et lui étaient tout simplement émerveillés par le fait que le Coran parle de Jésus et le considère comme un prophète. Ils y voyaient la preuve de la grande tolérance et de la grande ouverture de l'islam envers les autres religions.

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/rtsreligion/7351059-l-interet-pour-jesus-passe-par-le-coran.html

Alors que littéralement 1,5 minute plus tôt, ils nous apprenaient que dans le Sultanat de Brunei, fêter Noël était puni de 5 ans de prison.

Ahlàlà.... la surdité sélective! Ne dit-on pas qu'il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre? Et pire aveugle que celui qui refuse de voir?

Écrit par : Arnica | 25/12/2015

Le problème est que ces aveugles de la chrétienté, nous mettent en danger car bon nombres de non musulmans vont croire à ces mensonges et les divulguer comme vrais messages de paix de l'islam.

L'islam fait sa propagande avec l'aide d'une partie de la chrétienté, du clergé et des ouailles.

Ça fera plus d'ennemis à combattre mais bon, en 1939/1945 il a fallu combattre les collabos l'histoire se répète......

Les imams sont plus filous que nos idiots utiles dont le niveau intellectuel est celui du poulet.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/12/2015

Les responsables religieux chrétiens sont des islamistes par défaut. Leur tolérance et leur bienveillance face à l'islam conduit inexorablement les chrétiens dans la main d’Allah. C'est à se demander s'ils ne préfèrent pas disparaître en douceur plutôt que d'exister dans la douleur. Jésus lui a résisté jusqu'à la mort l'auraient -ils oublié? Les chrétiens persécutés de par le monde ne sont eux pas prêts de l'oublier.

Écrit par : norbert maendly | 25/12/2015

Une pensée AUSSI pour les chrétiens de Judée Samarie

"Deux arabes palestiniens ont été interpelés par la police après avoir incendié un sapin de Noël en Judée Samarie.

Un communiqué des forces de sécurité palestiniennes a indiqué que les islamistes palestiniens ont mis le feu au sapin décoré à Zababdeh, un village à majorité chrétienne près de Jenin.

Les arabes palestiniens commettent un génocide méticuleux du peuple chrétien de Judée Samarie, un peu comme dans les autres pays arabes du Moyen orient, en semant la terreur et poussant les populations chrétiennes à fuir la région.

Le communiqué indique que les deux jeunes islamistes sont suspectés en outre, d’avoir des liens avec des organisations terroristes. Enfin, le communiqué – qui ne sera JAMAIS publié sur aucun média français, indique qu’une douzaine d’arabes palestiniens cherchant à agresser des chrétiens et détruire les signes de Noël ont été arrêtés mercredi à Bethlehem.

Les Chrétiens, dont la présence locale remonte à bien avant celle des musulmans, ne représentent plus que 2% de la population de la Judée Samarie d’où ils sont chassés, alors qu’en prenant le parti des arabes contre Israël, ils pensaient apaiser l’islam."

© Alain Grinblat pour JSS News

"Besides committing ongoing terror attacks against Israelis since the beginning of the new wave of violence at the start of the Jewish New Year, Palestinian terrorists are harassing Christians during their holiday season."

By: AP and United with Israel Staff - http://unitedwithisrael.org/palestinians-harass-christians-during-holiday-season/

Écrit par : Patoucha | 25/12/2015

@Pierre NOEL

Un baptisé chrétien dés l'enfance "attentif" avec ouverture d'esprit ne stagne pas.

Un exemple.

Un homme souffre de parkinson.

Une personne baptisée chrétienne de ma connaissance qui pratique le yoga depuis belle lurette est en mesure d'apporter à ce malade le moyen de travailler sur son centre nerveux et de conscience (chakra) en plein cerveau producteur de la dopamine en rapport avec cette maladie.

D'une part, de l'autre en rapport toujours avec cette maladie de la nécessité de "désencrasser les neurones" par une alimentation sainement modifiée. Malade, par conséquent, qui consultera médecins et diététiciens.

Ce malade invité à voir si la pratique de cette forme de yoga apporte un changement positif acceptera ou non cette suggestion tout en étant "respecté dans son entière liberté et sans le moins du monde entrer dans une église ou secte".

Le rapport avec les évangiles est que non seulement Jésus est présenté guérisseur mais que familier du Temple il ne pouvait pas ne pas avoir entendu parler de cette forme de yoga connue au Temple, en Egypte, en Inde ainsi que dans tous les centres initiatiques de la planète.

Ne redoutez-vous jamais, Pierre NOEL, la toxicité de la malveillance?

Préjugés, carcans, clichés?


Idées fixes, obsession


le tout comme moyen imaginé de "salut du monde"?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/12/2015

Faudra quand même qu'on m'explique ...

Quand le gouvernement interdit Noël à Brunei, c'est la faute des religieux ...

Mais quand le gouvernement interdit les crèches en France, ou les minarets en Suisse, c'est la faute de, ou grâce aux ... politiques ...

?????

Écrit par : Chuck Jones | 26/12/2015

@ Patoucha,

Un extrait de l'article de notre compatriote et intellectuel musulman (attention, il y a un piège), m'avait fait réagir.
Croyez vous que Monsieur Hani Ramadan (frère de l'autre, à moins que ce soit l'inverse), ait publié mon commentaire ?

Non.

Voici l'objet du litige.

"Ne serait-il pas plus convaincant d’avouer que l’État d’Israël est un « fait de colonisation », et que les Palestiniens étaient en droit de résister à l’envahisseur, comme les Algériens, par exemple, aux colons français ?"

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2015/12/27/reponse-a-un-sioniste-acharne-david-frenkel-272879.html

Soit Monsieur Ramadan est un parfait ignorant, ce qui, vous me l'accorderez, pour un intellectuel musulman la fout mal, soit c'est un manipulateur, par contre ici, bien musulman, bien attendrissant, bien pleurnichard ...

Quand Hannibal traversait les Alpes pour descendre sur Rome, il avait traversé la France, oui la Gaulle de l'époque, mais la France que Ramadan incrimine aujourd'hui.

Il y a 2'300 ans, ni Jésus, ni Mahomet n'étaient encore nés.

Voyez-vous, chère et tendre Patoucha, ouais du coup, vu la proximité des fêtes, moi aussi je vous aime ... "** Et jouer sur plusieurs tableaux?" ce genre de question n'a pas lieu de se poser ... surtout dans votre esprit.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 29/12/2015

C'est au prédicateur mystificateur de l'Islam - Religion Née, JE LE RAPPELLE, au VIIe siècle APRÈS JESUS-CHRIST, par des "scribes" fanatiques qui se sont OCTOYES TOUS NOS PROPHÈTES sans oublier les SAINTS du Christianisme, en l'occurrence des juifs convertis, n'ayant absolument AUCUNE FONDATION pour l'asseoir, ce qui équivaut à voler un terrain et des matériaux AU PROPRIETAIRE soit le JUDAÏSME, pour construire sa maison - des Frères musulmans qu'il faut le dire Victor-Livu Dumitrescu. J'ignorais qu'il fallait lire votre commentaire entre les lignes.....

Ils ont fait de même partout! Ce sont les plus grands colonisateurs de tous les temps:

http://www.europe-israel.org/2013/12/les-arabes-sont-les-arabes-les-vrais-palestiniens-sont-les-juifs-disrael-mise-au-point-sur-la-mythologie-de-larabe-palestinien/

"Boum : 18% de chrétiens en Judée Samarie avant 1948. Chassés par les musulmans, ils ne sont plus que 1.5%":
Embed from Getty Images Destruction de l’immeuble de l’Association des jeunes chrétiens de Gaza (YMCA) par le Hamas en 2008 En 60 ans, la population chrétienne a été chassée de Palestine... Dreuz.info

https://www.google.ch/search?q=Conqu%C3%AAtes+arabes&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=EaGCVsKWJcb8UO_XrcgJ

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Expansion_de_l'islam
-https://fr.wikipedia.org/wiki/Conquête_musulmane_du_Maghreb

Aujourd'hui c'est au tour de la colonisation de l'Occident et le chaos fomentée par les Frères musulmans.

La démarche actuelle de ce mystificateur est d'inciter la communauté internationale à attaquer Israël, en projetant les exactions des arabes de "Palestine" qui soutiennent l'E.I et du Hamas, branche des Frères musulmans, mis en place par son père, par ses mensonges grossiers, outranciers: "Depuis plus de 60 ans, le sionisme sème la mort, le feu et répand le sang.(Y a-t-il un peuple élu ?) Faut pas se leurrer, c'est bien pour le Hamas toute cette haine d'Israël et des Juifs, le "sionisme" n'était qu'une couverture. Preuve en est l'interrogation pernicieuse du titre: "Y a-t-il un peuple élu ?" Et non pour l'"amour" des arabes de "Palestine".
Il en est de même pour la Syrie! Il n'en a rien à fiche des plus de 300'000 morts syriens mais ce sont les Frères musulmans et l'E.I qu'il soutient et pour lesquels il a cru inciter la communauté internationale : Atrocités en Syrie "Rien, absolument rien ne peut justifier la passivité complice de la communauté internationale qui regarde le peuple syrien se faire massacrer par le régime criminel de Bachar al Assad depuis quatre années sans réagir." Et là, Il est déçu et attaque les Russes:

Une de ses "billets"

SCANDALE (2):

"Il n'y a rien à voir sur cette image (photo)
Seulement une musulmane tuée avec son enfant par les avions de Poutine, membre de la noble coalition ! "

- louange de 25 islamistes (photos) qui appellent à la destruction du peuple juif:
"Ces hommes intègres sont les symboles vivants d’un engagement sincère contre la tyrannie."
Il ajoute: "Nous n’avons aucune leçon à recevoir, ni des militaires et des voyous, ni des Etats occidentaux, ni de l’ONU…"

- Boycott: "Un désastre moral sans précédent" Achat de drones israéliens par l’armée suisse "

- La barbarie de ces frères islamistes tueurs, c'est LES AUTRES! Les tueries à Paris, c'est un complot "sioniste"....

- Les assassins au couteau(femmes, jeunes, hommes) arabes de "Palestine" Tous des innocents tués par les "sionistes"....

- Il glorifie le génocidaire du peuple kurde - qui LUI combat l'Etat islamique que le bourreau soutient - Erdogan, avec ses mensonges outranciers - sans oublier sa haine des juifs et d'ISRAËL présents dans son BLOG -

- VICTOIRE ECRASANTE D’ERDOGAN

"Vous autres journalistes et politiciens dont le travail consiste a donné une dorure acceptable à toutes les stratégies crapuleuses déployées par l’alliance américano-sioniste euro-compatible,..." Peut-être finirez-vous par vous réveiller, et par quitter le champ de la honte et du déshonneur dans lequel vous évoluez" (incitation à la violence contre Israël, encore et toujours.)

http://fr.sputniknews.com/international/20151229/1020647681/Poutine-appelle-Turquie-terroristes.html

http://fr.sputniknews.com/international/20151228/1020606001/journaliste-turquie-assassinat.html

Et cerise sur le gâteau des billets de cet imposteur:

- Moïse et son peuple, selon le Coran[1] -
Un super moment de rires de cette supercherie!

etc etc..

Le danger de la Suisse est à l'intérieur!

Écrit par : Patoucha | 29/12/2015

J'oubliais:

" n'ayant absolument AUCUNE FONDATION pour l'asseoir,...." Mais comme Mahomet était le seul «prophète» d’Allah, obéir à Allah était obéir à Mahomet. L’Islam est la soumission à Allah/Mahomet.

http://pointdebasculecanada.ca/deux-types-de-dhimmis-entrevue-avec-le-directeur-du-center-for-the-study-of-political-islam/

Écrit par : Patoucha | 29/12/2015

Liberté de conscience, foi religieuse, espérance en un paradis et un enfer etc, sous ces prétextes les religieux et leurs inféodés nous obligent à respecter un islam conquérant et mortifère.
Nous n’avons pas à nous soumettre à ces systèmes royaux, infondés permettant tous les comportements, même les plus criminels. Les nazis avaient une liberté de conscience et de penser religieuse leur permettant de penser en âme et conscience qu’ils étaient une race supérieure et qu’il fallait tuer le reste de la planète. Qu’elle différence?

J’ai le droit de penser que je peux tuer mon voisin, mais mon Education, ma Culture ne me permettent pas de passer à l’acte. Lui à le droit divin de me tuer au nom de sa religion, sa foi, en son âme et conscience; il ne restera à mes proches que Lisieux pour pleurnicher et une plainte au tribunal.
Je n’ai même pas le droit de dénoncer que mon voisin musulman a des idées religieuses criminelles dans la tête, c’est du racisme c’est dément?

Quant au tribunal des flagrants délires, (jugement dernier) situé dans le bordel cosmique des uns et des autres n’en parlons pas.

Avec l’islam tout peut se faire, c’est écrit, c’est hurlé et prêché dans les mosquées, ça fait partie de l’éducation des petits musulmans. Nous sommes dans la débilité la plus totale.

Interdire l’islam ou le combattre c’est ce qui doit être fait en urgence. Depuis le temps que nous savons que les bouquins de référence des musulmans sont soi–disant une révélation, je doute fort qu’un nouvel islam soit réécrit en ce 21 ème siècle et après. A part quelques bouquins pour mentir sur la réalité de l’islam et son mahomet, il n’y aura rien d’autre. Les imams mentent comme ils respirent, il n’y a rien de bon et de bien à attendre de ces énergumènes.

Pour les croyants, il y aurait un seul dieu, alors pourquoi pas une seule religion? Malheureusement,chacun son roi et son prophète et chacun ses fables. Le monde des croyants tournera en rond encore pour un long moment si les peuples ne se réveillent pas.
…/…

“N’est-ce pas toujours une forme de maltraitance des enfants que de leur accoler des étiquettes de croyance auxquelles ils n’ont pas réfléchi parce qu’ils sont trop jeunes ? Pourtant, cette habitude persiste encore à ce jour, et elle n’est pratiquement jamais remise en question. […] Notre société, y compris le secteur non religieux, a admis l’idée grotesque qu’il est bien normal d’endoctriner les tout petits enfants dans la religion de leurs parents et de leur coller des étiquettes religieuse – enfant catholique, enfant protestant, enfant juif, enfant musulman, etc. – mais pas des étiquettes d’un autre ordre, pourtant comparables : pas d’enfants conservateurs, libéraux, républicains ou démocrates. […] Un enfant n’est pas un enfant chrétien, ce n’est pas un enfant musulman, mais un enfant de parents chrétiens ou un enfant de parents musulmans.”

Pour en finir avec Dieu, p.353
[ Richard Dawkins ]

L’Athéisme est la seule solution pour les musulmans, également pour les autres. Celui-ci n’a rien à voir avec le communisme, le socialisme et autres idéologies pourries.

Écrit par : Pierre NOËL | 29/12/2015

Non, moi cela ne me fait pas du tout rire, car il y existe des ignorants bien capables de le croire lui, sans consulter un livre d'histoire.

"- Moïse et son peuple, selon le Coran[1] -
Un super moment de rires de cette supercherie!
Écrit par : Patoucha | 29/12/2015"

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 30/12/2015

Cela s'adresse aux personnes intelligentes contrairement aux roublards et perfides prédicateurs (les deux) qui s'adressent à une bonne majorité d'analphabètes!

BONNE ET HEUREUSE ANNEE À MES AMIS :)

Écrit par : Patoucha | 31/12/2015

Mais quand allez vous comprendre Patoucha ?
Vous n'allez jamais pouvoir lire de tels commentaires sur les articles de notre compatriote, Hani Ramadan, frère de l'autre, à moins que ce soit l'inverse, car il n'aime pas la contradiction et encore moins l'Histoire.

Ce n'est pas un homme droit et honnête.
Ce n'est qu'un manipulateur des foules intégristes.

Un de plus ...

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 30/12/2015

Gaza : le Hamas interdit les fêtes du Nouvel An
Alors qu'il avait autorisé les restaurants et les hôtels à célébrer la nouvelle année, le groupe islamiste palestinien invoque les "valeurs religieuses".

"Il n'y aura pas de fêtes du Nouvel An à Gaza, d'après la police qui a annoncé que le groupe islamiste palestinien Hamas avait interdit les festivités dans les lieux publics en invoquant leur offense aux "valeurs et traditions religieuses". "Le ministère de l'Intérieur et le département de la police n'ont accordé d'autorisation à aucun restaurant, hôtel ou salle pour (célébrer) les fêtes de fin d'année", a déclaré le porte-parole de la police Aymane al-Batinji, plusieurs demandes d'autorisation ayant été soumises aux autorités. Il a expliqué que les célébrations du Nouvel An étaient "incompatibles avec nos us, coutumes, valeurs et enseignements de notre religion".
Les festivités autorisées les années précédentes

Les fêtes ont aussi été interdites en "solidarité avec les familles des martyrs de l'Intifada de Jérusalem", a ajouté Aymane al-Batinji, en référence aux violences ayant secoué notamment la Ville sainte et la Cisjordanie ces derniers mois, réveillant le spectre d'une nouvelle intifada. Depuis le 1er octobre, des attaques menées par des Palestiniens isolés, majoritairement à l'arme blanche, et des heurts entre jeunes Palestiniens et soldats israéliens ont coûté la vie à 136 Palestiniens, 20 Israéliens ainsi qu'un Américain et un Érythréen, selon un décompte. La grande majorité des Palestiniens tués l'ont été en commettant ou en tentant de commettre des attaques, à l'arme blanche pour la plupart, mais également à la voiture bélier et à l'arme à feu, selon les autorités israéliennes.

Au cours des années précédentes, les restaurants, hôtels et cafés de la bande de Gaza étaient autorisés à organiser des événements célébrant le Nouvel An. Une source proche de la police de l'enclave palestinienne a affirmé que les forces de sécurité mettraient fin à toute "fête non autorisée". La bande de Gaza, une petite enclave de 362 kilomètres carrés coincée entre Israël, l'Égypte et la Méditerranée et déchirée par trois guerres ces sept dernières années, abrite quelque 1,8 million de Palestiniens - l'une des zones les plus densément peuplées au monde. Ce territoire est soumis à un blocus israélien depuis que le Hamas en a pris le contrôle par la force en 2006, après une lutte fratricide avec le mouvement Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas qui avait refusé de céder le pouvoir à la formation islamiste, vainqueur des élections législatives.

Source AFP
Publié le 30/12/2015 à 18:32 | Le Point.fr
--------

" Ce territoire est soumis à un blocus israélien"....

Si tous les pays soumis à un blocus ressemblent à ça, ils en redemanderont:

http://www.danilette.com/article-gaza-des-photos-que-vous-ne-trouverez-pas-dans-les-media-124030479.html

Écrit par : Patoucha | 30/12/2015

50 églises et lieux de culte détruits au Caterpillar CE Décembre à Sumatra, 10 jours après un mielleux discours du Président Joke-o-oui dans un village chrétien de Ambon !!!

Magnifique Noël à tous !

Ou sont CNN , BBC, et .... nos journalistes de
la TSR, qui pourraient y aller surfer et bronzer gratis aux frais de la SSR et Billag

Écrit par : Claude | 30/12/2015

150'000 policiers, militaires et auxiliaires pour garder et protéger 33,809 églises en Indonésie du 24 déc au 2 janvier.

http://jakartaglobe.beritasatu.com/news/police-force-guard-indonesias-33809-churches-holidays/

Écrit par : Chuck Jones | 30/12/2015

A propos de Erdogan, il vient d'ôter son voile islamique:

“Le président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, a évoqué l’Allemagne nazie d’Adolf Hitler pour défendre le système présidentiel fort qu’il veut instaurer en Turquie, rapporte vendredi la presse turque. “Dans un système unitaire (comme la Turquie) un système présidentiel peut parfaitement exister. Il y a actuellement des exemples dans le monde et aussi des exemples dans l’histoire. Vous en verrez l’exemple dans l’Allemagne d’Hitler”, a-t-il dit aux journalistes jeudi soir de retour d’une visite de travail en Arabie Saoudite, cité par les journaux.”

http://www.europe1.fr/ (rédaction de Europe 1

http://www.europe1.fr/dossiers/turquie

C’est avec cette pute que l’OTAN collabore.

Bonne année à mes amis (es) également *L*

Écrit par : Pierre NOËL | 01/01/2016

"Faudra quand même qu'on m'explique ...

Quand le gouvernement interdit Noël à Brunei, c'est la faute des religieux ...

Mais quand le gouvernement interdit les crèches en France, ou les minarets en Suisse, c'est la faute de, ou grâce aux ... politiques ..."

L'explication est évidente pour qui possède un minimum de culture et, si j'ose dire, de bonne foi : en islam il n'y a pas de hiatus entre religion, politique, droit et société. Opposer "religieux" et "politiques" est un non-sens, une absurdité, voire une aberration confinant à l'apostasie pour un "croyant". Dans la mesure où c'est Dieu qui est au centre de tout et non l'Homme , la démocratie n'a pas plus de signification que l'humanisme, la liberté plus de valeur que les Droits de l'Homme. Et ce n'est vrai que pour l'islam. Christianisme et judaïsme ACTUELS (pour anticiper les malhonnêtes objections de l'Inquisition et de l'Ancien Testament) font clairement la distinction entre l'état et la religion, entre le temporel et le spirituel entre la raison et la foi, entre l'humain et le divin. L'islam, lui, est autant une idéologie (totalitaire) qu'une religion (intégriste).

Écrit par : Normandy | 04/01/2016

Plutôt que de qualifier le dictateur turc Erdogan d'"islamo-conservateur", je proposerais "national-islamiste". Outre que l'expression serait plus conforme à la réalité de sa politique islamiste et nationaliste, la connotation avec "national-socialiste" est toujours plus justifiée. Il fait d'ailleurs de plus en plus d'efforts juridiques et verbaux pour la mériter.

Écrit par : Normandy | 04/01/2016

Erdogan est un islamo nazi vu ce qu'il fait endurer aux Kurdes et autres opposants et ses références à Hitler, Mein Kampf et au coran. C'est un grand Z'ami de nos intoxiqués Obama et ses valets européens membre de l'OTAN.

"Lors d’une conférence de presse jeudi soir, à la veille du Nouvel An, Recep Tayyip Erdogan a évoqué le modèle de l’Allemagne nazie pour légitimer ses ambitions présidentielles."

"Dans un système unitaire [comme la Turquie], un système présidentiel peut parfaitement exister. Il y a actuellement des exemples dans le monde et aussi des exemples dans l’Histoire. Vous en verrez l’exemple dans l’Allemagne nazie." Tels étaient les propos de Recep Tayyip Erdogan, jeudi soir, lors d’une conférence de presse organisée après son voyage en Arabie Saoudite. Au pouvoir depuis 2014, le président turc défendait alors l’éventuelle modification de la Constitution qui lui permettrait d’étendre et renforcer ses prérogatives présidentielles. Et pour se justifier, Erdogan s’inspire publiquement du modèle de l’Allemagne d’Adolf Hitler."

http://www.lejdd.fr/2 janvier 2016

L'islam est un concept politique et religieux de conquêtes mentales et géographiques.

L'islam est bien aidé par une partie de la chrétienté, des industriels, des politiciens et des croyants. C'est la fin historique de cette Europe chrétienne et non croyante, moderne ou les femmes ont pu s'émanciper des mâles et leurs fables issues des civilisations disparues. Il faudra se battre ou se soumettre.

Pour moi c'est clair, aucune soumission aux islamo-nazis, à l'obscurantisme et ses divinités, des religions et leurs royautés.

Écrit par : Pierre NOËL | 06/01/2016

Ce barbare commet un génocide kurde et les organisations internationales ne disent rien, alors que pour un "palestinien" ces hypocrites poussent des cris d'orfraie?

Écrit par : Patoucha | 07/01/2016

@Normandy

- « L'explication est évidente pour qui possède un minimum de culture et, si j'ose dire, de bonne foi ... »
- « ... en islam il n'y a pas de hiatus entre religion, politique, droit et société. Opposer "religieux" et "politiques" est un non-sens, une absurdité, voire une aberration confinant à l'apostasie pour un "croyant". »

Euh ... on parle de l'Etat du Brunei et de son président ... et vous, vous écrivez ... "... en islam ...".

Et vraiment, j'ose pas mettre en doute votre bonne foi.
Mais vous êtes sûr que vous et moi parlons de la même chose ?

Incidemment, puisque c'est tout la même chose, les petites histoires entre l'Iran et l'Arabie Saoudite, ca n'a rien a voir avec de la religion, ou de la politique ?

Et pour revenir au Brunei ...

C'est qui alors, le vrai patron du Brunei ?
Un politique ou un religieux ?
Pourquoi par exemple, le président n'est pas le chef imam, si religion et état c'est tout la même chose ?


- « L'explication est évidente pour qui possède un minimum de culture et, si j'ose dire, de bonne foi ... »
« Christianisme et judaïsme ACTUELS ... font clairement la distinction entre l'état et la religion, entre le temporel et le spirituel entre la raison et la foi, entre l'humain et le divin. »

Euh ... bon admettons.
Mais les états ? Vous êtes sûr qu'ils la font cette distinction ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_II

"Monarque constitutionnel"
"Une monarchie constitutionnelle est un type de régime politique qui reconnaît un monarque élu ou héréditaire comme chef de l'État, mais où une constitution limite ses pouvoirs."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Monarchie_constitutionnelle

"Gouverneur suprême de l'Église d'Angleterre
Le titre de gouverneur suprême de l'Église d'Angleterre (Supreme Governor of the Church of England) est porté par les rois et reines du Royaume-Uni (actuellement sa majesté Élisabeth II), et marque l'autorité théorique qu'ils exercent sur l'Église d'Angleterre.
Dans les faits, la prérogative principale du Gouverneur suprême, à savoir nommer les membres les plus importants de la hiérarchie ecclésiale, est exercée par le Premier ministre du Royaume-Uni conseillé par les dirigeants de l'Église. Le monarque ne fait que ratifier formellement la nomination.
Ce titre est porté par les souverains britanniques depuis le règne d'Élisabeth Ire de 1558 à 1603."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouverneur_supr%C3%AAme_de_l'%C3%89glise_d'Angleterre


Et donc, puisque je n'ai toujours pas à douter de votre bonne foi, selon vos excellentes explications, ...

... « L'islam, lui, est autant une idéologie (totalitaire) qu'une religion (intégriste). »

... l'anglicanisme est alors aussi une idéologie (totalitaire) et une religion (intégriste) ??? ...

Et donc, la reine Elisabeth est une dictatrice totalitaire et le gouvernement du Royaume-Uni est une dictature, c'est bien cela ?

Écrit par : Chuck Jones | 06/01/2016

Les commentaires sont fermés.