05/02/2016

Un élu musulman Vert ne serre pas la main des femmes? Où est le problème?

Deux nouvelles viennent d’être rendues publiques. A Montreux, un Vert porte-parole d’une mosquée, refuse de serrer la main des femmes. A Genève, la plus grande association de restaurants scolaires a renoncé au porc.


Un élu Vert de Montreux, responsable de mosquée, ne serre pas la main des femmes? Pour le parti et ses féministes, c’est OK. Plus grave encore: ils ne s’intéressent pas le moins du monde au caractère inquiétant de cette mosquée.

Bassam_DEGERAB-200x300.jpgBassam Degerab, l’élu en question, est le porte-parole de la Mosquée de Lausanne ou Centre islamique de Lausanne (CIL). Un article du Matin nous informe qu’il ne serre pas la main des dames, ce qu’a constaté une journaliste qui s’est retrouvée «le bras suspendu dans le vide, sa poignée de main étant boudée tant par le responsable religieux que par le porte-parole des lieux…» Le porte-parole explique que ce refus du contact physique, loin d'être une marque de défiance, est un signe de respect pour les femmes, et qu’il est d'ailleurs conforme au comportement de tous les prophètes. Argument imparable!

Dans la vie civile pourtant, l’élu ne refuse pas le toucher de paumes. On en conclut qu’il n’hésite pas, lorsque qu’il doit se muer en «Vert féministe et progressiste», à manquer de respect aux femmes. Certains pratiquent le double discours, lui le double comportement…

Les féministes Vertes sont-elles gênées aux entournures? Pas le moins du monde! Léonore Porchet, animatrice du groupe égalité des Verts vaudois: «S'il était opposé au droit des femmes de manière générale, il y aurait un vrai conflit de valeurs entre ses engagements politiques et religieux. Ici, il suit simplement le protocole du lieu de culte qu'il représente, à l'intérieur de ce cadre précis.» Et d'ajouter: «Bien sûr, je préférerais qu'il porte les valeurs de l'égalité jusqu'à l'intérieur de sa communauté, mais je préfère toujours un Vert qui ne sert pas la main des femmes à la mosquée, à des gens qui font mine d'être écologistes dans le seul but de dire que ce sont les étrangers qui polluent, comme Ecopop.»

Oui, elle préfère mille fois les élus obscurantistes à ceux qui les dénoncent. Une préférence que partagent tous les partis écologistes d’Europe. Quant au «protocole du lieu de culte», il me fait penser à ce constat d'une amie à propos de l'islam: «Aujourd'hui, l'ignorance est un choix!»

En l’occurrence, il s’agit aussi d’un lieu qui se distingue par son intégrisme. Mais il est volontiers fréquenté par des journalistes qui croient s’abreuver à «l’islam modéré». Rappelons quelques hauts faits de cette mosquée (pardons à mes fidèles lecteurs pour ces redites, mais découvrir qu'un responsable de ce lieu est un élu Vert m'a médusée; pourtant, je dénonce depuis longtemps leurs compromissions avec l’islam des cavernes).

Interdiction de souhaiter Joyeux Noël aux mécréants

J’ai découvert cet article daté 15 décembre 2014, il est maintenant indexé au 13 février 2015, donc toujours très actuel. Il affirme qu’il est interdit aux musulmans de souhaiter les fêtes de Noël aux «mécréants», et encore plus de les aider à les préparer. Extraits:

«Parmi ce qui est interdit et qui est un grand péché il y a le fait de se ressembler aux mécréants que ce soit par les habits ou l’embellissement ou de célébrer leurs fêtes, de même il est interdit de se faire ressembler aux grands pécheurs. Ainsi il est interdit de fêter les fêtes spécifiques aux mécréants tel que noël ou le jour de l’an, de faire des décorations pour cela, ainsi que de les aider à cela ou leur souhaiter la bonne fête (s’il sait qu’ils font de la mécréance en ces occasions comme le fait qu’ils disent que Jésus est fils de Dieu et il les aide à cela ou les félicite en cela, il devient mécréant). Aussi il est interdit de fêter les anniversaires. Cela est indiqué par la parole du Messager (…)
«Donc la signification précise du Hadîth est la suivante: «qui se fait ressembler aux mécréants ou aux grands pécheurs en faisant ce qui est spécifique à eux, alors cela est interdit». (…) L’Imam Al-Bayhaqiyy a rapporté dans ses Sounan: «Évitez les ennemis de Dieu durant leur fête.»

Ce papier a reçu 1400 «like»!

Au bas du texte, une liste d’«articles proches» montre combien «les mécréants» et «la mécréance» agitent les esprits de cette mosquée. Et sachez qu’«il faut bien prononcer Allaah en prolongeant le a et en doublant le l sinon c’est un péché de mal prononcer le nom de Allâh». Mais ce n'en est pas un de proposer ce genre de charabia aux visiteurs.

La «Mosquée de Lausanne» représente une dissidence de l’islam, la tendance habache, qui comme il est d’usage rejette les autres musulmans et est rejeté par eux. Son imam Mouwafac El Rifai, qui n’a pas non plus serré la main de la journaliste, dénonce sans relâche l’extrémisme de la «secte wahhabite».

El Rifai_Freysinger.jpg

Au printemps 2011, le site de sa mosquée publie un texte en arabe qui énumère diverses  injonctions de l’islam: jihad, amputation des voleurs, lapidation des adultères, châtiment du fouet, sanction appliquée à l’esclave (en général, la moitié de celle du musulman libre), etc. Et ceci:

«Il est un devoir du parent du petit garçon et de la petite fille qui ont atteint l’âge de discernement de leur ordonner de faire la prière et de leur apprendre comment la faire à 7 ans. Il les bat à 10 ans s’ils la délaissent, comme s’ils délaissent le jeûne. (…)»
«Et il est un devoir des responsables de tuer celui qui délaisse la prière par paresse. Ils le tuent s’il ne se repentit.»

Des prêches de l’imam ont été enregistrés. Extraits:

«Il est du devoir du tuteur (père) d’ordonner à son fils et à sa fille de 7 ans de faire la prière, et de les frapper s’ils la délaissent (…)»
«Tariq Ramadan cherche à plaire aux chrétiens et aux juifs. Il cherche à plaire aux diables. Mémorisez ça bien: celui qui cherche à plaire aux chrétiens et aux juifs, il s’attire la Colère de Dieu!»

Le Mouvement suisse contre l’islamisation a déposé plainte contre l’imam et sa mosquée. El Rifai et son personnel ont été blanchis au motif que les propos ont été mal interprétés ou déplacés de leur contexte historique. Lorsque le procureur-historien a replacé tout ça dans le contexte, il n'existait plus de motif d'infraction.

Quant aux Verts, si réjouis dans leur rôle d'idiots utiles, on se demande jusqu'où ils vont piétiner nos valeurs et offrir leur concours à l'affaiblissement de nos démocraties.

Suppression du porc pour 1500 élèves

Le Courrier nous apprend au même moment qu’à Genève, l’Association des restaurants scolaires de l’Europe, la plus grande de Genève, bannit le porc de ses menus depuis 2010 «pour des raisons logistiques». Jusqu’à 40% des élèves renonçaient à manger le repas de la cantine lorsque le met interdit était servi.

Les logements du quartier sont occupés par une frange importante d’étrangers et de nombreux musulmans. C’est un exemple de notre merveilleux vivre-ensemble. Pour le cultiver, il convient de s’adapter à une minorité religieuse de plus en plus obsédée par ses interdits et obligations.

Notons que dans l’article, les responsables veillent à ne pas prononcer le mot «musulman». Comme si le mot lui-même pouvait leur exploser à la figure…

 Ça ne s'arrêtera donc jamais

Décidément, l’islamisation qui consiste à imposer à notre société séculière des préceptes religieux, par ailleurs obscurantistes et bigots, poursuit son cours. Dissimulation du corps et des cheveux (acceptation du foulard, dont celui de fillettes à l’école, du niqab, du burkini), offensives contre la mixité (très avancées dans les associations et mosquées), aménagements durant le ramadan, acceptation d’associations de musulmans dévots dans les communes…

Et attaques contre notre patrimoine: remise en question des fêtes de Noël, des chants, des crèches, refus que des élèves portent une chemise qui signale leur amour de la Suisse. Une enseignante de musique valaisanne m’a rapporté qu’il leur a été demandé à Noël dernier d’éviter les chants qui parlent de Dieu.

La liste ne cesse de s’allonger. Et tout cela dans une conjoncture de lutte extraordinairement ferme, dit-on, contre le radicalisme musulman.

17:08 Publié dans Genève, Islamisation, Suisse | Tags : el rifai, mosquée de lausanne, serrage demains, bassam degerab | Lien permanent | Commentaires (29) | |  Facebook | | |

Commentaires

Et à tout cela vous ajoutez ce communiqué de presse:
http://www.un.org/esa/population/publications/migration/pressfr.htm
et vous comprendrez parfaitement où l'on nous emmène...puisque l'ONU s'y met également!

Écrit par : Corélande | 05/02/2016

"Jusqu'où nos élus vont-ils rabaisser leur degré de lâcheté? face à une migration de plus en plus virulente, qui refuse avec outrance nos droits, notre culture et nos valeurs, on constate: que les musulmans continuent d'exiger l'application en Suisse de 2 poids 3 mesures, en total déséquilibre de nos droits fondamentaux dont contre le principe d'égalité des sexes que l'Algérie, le Maroc & pays voisins tout aussi corrompus continuent d'exiger des mios de CHF de subventions des contribuables ET de refuser le rapatriement sur leur sol de leurs ressortissants déboutés criminels &/ou prétendants abusifs au droit d'asile "

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 05/02/2016

Bravo pour cet article.

Écrit par : Pierre | 05/02/2016

Le combat de la laïcité face à l'islamisme est perdu d'avance. On ne combat pas l’extrémisme avec du juridisme, c'est comme vouloir arrêter une inondation avec des éponges. Quand les éponges seront pleines tout sera mouillé. Ce qu'il faut c'est un barrage hermétique qui ne laisse rien passer. Nos aïeux savaient faire des barrages. Nos gouvernants ne savent que nous proposer de nager avec le courant ou disparaître, ce qui revient au même. Je crois que notre planche de salut viendra des églises chrétiennes. Leur réveil salutaire ne devrait plus tarder. Bâtissons avec elles la nouvelle arche qui sauvera l'occident du tsunami islamiste et remplissons de nos vies les magnifiques édifices religieux qui illuminent encore de leur beauté nos cœurs aimants. La foi en Jésus sauvera le monde de l'ignorance et de la barbarie. Le prochain capitaine de l'église devra donner le nouveau cap car l'amour sans conditions conduit à la soumission.

Écrit par : norbert maendly | 05/02/2016

Pour le moment une seule réponse à nos "élites": OUI le 28 février sur le renvoi des criminels étrangers. Et bientôt une initiative sur le port du voile.

Écrit par : Charles | 05/02/2016

« Un élu musulman Vert ne serre pas la main des femmes? Où est le problème? »

Une fonctionnaire juive ne serre pas la main aux hommes, même pas au Pape ? Et l'oblige à s'incliner ? Mais OU est le problème?

http://postimg.org/image/rxe54yjjv/

Écrit par : Chuck Jones | 05/02/2016

« Le Courrier nous apprend au même moment qu’à Genève, l’Association des restaurants scolaires de l’Europe, la plus grande de Genève, bannit le porc de ses menus depuis 2010 «pour des raisons logistiques» »

KôA ??? C'est quoi cette injustice ??? Hein ?
L''Association des restaurants scolaires de l’Europe, la plus grande de Genève, ne bannit PAS la viande, le poisson, les oeufs, le pain, les pâtes, le sucre, le sel, les produits laitiers de vâche ????

C'est un *** scandale *** !!!

C'est de la discrimination politique, raciale, hygiénique et allergique envers les végétariens, les vegans, les sans-gluten, les diabétiques, les hypertendus et les asiatiques.

Écrit par : Chuck Jones | 06/02/2016

Ah l'écologie ou l'école au logis au début c'était énervant mais désormais on en ri car ils sont nombreux ces écolos à souffrir de ce qu'il faut bien nommer paranoiaperfectionnite
Nos anciens nous apprenaient à nous laver dès le saut du lit même sans eau chaude ceci ne fait-il pas partie d'une saine écologie
Car dire on est écolo sans se laver ou une seule fois par semaine quand la maitresse n'est requise que pour prendre une douche afin de montrer aux enfants qu'ils ne faut pas gaspiller l'eau ,vous parlez d'une écologie /rire

Écrit par : lovejoie | 06/02/2016

S'il faut encore plus "d'incidents odieux" en voilà une liste.....

http://www.medias-presse.info/agressions-sexuelles-et-viols-par-des-refugies-signales-dans-toute-la-suede/48671

Et dites-nous jusqu'à combien, ou jusqu'à quel summum de l'horreur faut-il aller pour que nos autorités agissent?

Après mes deux courriers, mme sommaruga notre chère conseillère fédérale; la cheffe du département fédéral de justice et police m'a répondu ceci:

".....Je peux vous assurer qu'en matière de sécurité, le conseil fédéral ne reste pas les bras croisés. Les requérants d'asile sont informés dès leur arrivée que quiconque vit dans notre pays est tenu de respecter les femmes et leurs droits....."(je ne sais pas vous, mais moi, je suis rassurée, avec une telle mise en garde....nos jeunes filles sont vraiment protégées !?!?!)

Alors le 28 il faut dire OUI aux renvois, ne serait-ce que pour faire de la place pour y caser ces nouveaux arrivants dangereux et minimiser les risques envers nos jeunes femmes! Car il n'y a rien à attendre avant longtemps de notre ministre!

Écrit par : Corélande | 06/02/2016

Des obscurantistes au comportement barbare même chez les verts ! Je pensais que lUDC et le MCG avaient l'excusivité de en matière d'extrêmisme !

Écrit par : Galileo | 06/02/2016

Bonjour à vous,

En ce qui concerne le bannissement de la viande de porc dans les cuisines scolaires, ma foi (je suis chrétien!), je ne m'en offusquerai pas plus que ça, pour les raisons suivantes (même si la viande de porc apporte à l’organisme des éléments indispensables à son fonctionnement (protéines de bonne qualité, lipides majoritairement insaturés, vitamines et minéraux) :

- le seul bon porc est le porc de montagne, élevé en liberté, libre de se nourrir tout seul sans apport de céréales, de médicaments et de produits destinés à l'engraisser plus vite et à lui faire prendre du poids rapidement.

- le vrai bon porc de montagne coûte très cher, car il est rare et recherché. Cela signifie que le porc industriel qui alimente les cuisines scolaires n'est pas un bon porc, c'est un porc élevé dans des conditions pénibles (ne venez surtout pas me raconter qu'il est heureux, j'ai vu des porcs heureux, j'en ai élevé, lorsque je les appelle par leur nom, ils viennent en courant solliciter des papouilles).

- les porcs ont des sentiments : 97% des porcs sont maintenant élevés dans des fermes industrielles, où ils ne verront jamais le soleil, ne respireront jamais l’air pur sauf le jour où ils seront amenés à l’abattoir. Entassés dans des cages, ne pouvant rien faire, ne pouvant se déplacer librement, il sont tenus en vie avec une alimentation remplie de médicaments qui les rend souvent infirmes ou impotents.

- Les porcs sont plus intelligents que les chiens : la plupart des gens connaissent très peu ces animaux fascinants. En fait, les porcs sont des animaux curieux et ils ont une intelligence perspicace comparable à un enfant de trois ans. Ils ont plus débrouillards que les chiens et ils ont une attitude aussi amicale, loyale et affectueuse que les chiens. Quand ils sont dans leur environnement naturel et non pas dans les fermes industrielles, ils sont enjoués et ils ont une attitude très sociale, où ils créent des liens entre eux, se reposent au soleil et se rafraichissent en prenant des bains de boue.

- Saviez-vous que les scientifiques qui ont étudié les porcs disent qu’ils sont les animaux les plus intelligents après les primates et qu’ils dépassent même certaines espèces de primates dans certains secteurs ? Vous serez surpris d’apprendre que ces animaux rêvent, qu’ils reconnaissent leur nom, qu’ils peuvent jouer à des jeux vidéos et que leur façon de vivre socialement a été observée seulement chez les primates.

Les porc préfèrent la boue à la cruauté

- Les porcs sont des animaux très propres. Quand on leur donne suffisamment d’espace pour vivre, ils font attention à ne pas souiller l’endroit où ils mangent et où ils dorment. Oubliez donc l’ancien dicton “Suer comme un cochon”, car ils ne transpirent même pas. Ils aiment se rafraichir dans la boue ou l’eau, mais dans les fermes industrielles ils ont forcés de vivre dans leur excréments, leur vomis et même parmi les cadavres de leurs semblables. Les conditions de ces fermes sont telles qu’à n’importe quel moment plus du quart des porcs souffrent de la gale. Pensez les pires scénarios et imaginez avoir à vivre avec pour le reste de votre vie.

- Une femelle passe toute sa vie d’adulte confinée un cageot de métal. Elle ne connaîtra jamais la chaleur d’un nid, ni le museau du père de sa progéniture lui témoignant son affection, elle sera confinée pour toujours à passer sa vie entourée de larges barreaux de métal très froids, vivant sur des planchers humides. Quand elle atteindra l’âge de procréer, elle sera inséminée artificiellement et emprisonnée dans un cageot de gestation pour la durée complète de sa grossesse ; une cage de deux pieds de largeur, trop étroite pour pouvoir se retourner ou s’allonger confortablement.

- Une vie d’enfer : les fermes industrielles sont de vrais enfers pour les porcs et leurs bébés. Les femelles passent leur vie dans ces cageots ou elles sont inséminées à répétition jusqu’au moment oû on les amènent à l’abattoir. Les cochonnets sont retirés de leur mère alors qu’ils ne sont âgés que de quelques semaines on leur coupe alors la queue, on leur arrache les dents et les mâles sont castrés et toutes ces actions se font sans analgésique. Dans les petites fermes familiales, on les laisse avec leur mère pendant plusieurs mois.

- Leurs excréments polluent l’air et l’eau : une ferme industrielle avec 5'000 animaux produit autant de matières fécales qu’une ville de 50'000 habitants.
En 1995, 25 millions de gallons d’urine et de fèces se retrouvèrent dans une rivière de Caroline du Nord tuant à coup sur immédiatement plus de 14 millions de poissons. Afin de pouvoir se ranger dans les limites exigées concernant la pollution de l’eau, ces fermes industrielles ont comme pratique de prendre des millions de kilogrammes de ces urines et fèces qu’ils entreposent et transforment ensuite en liquides qu’ils vaporisent dans l’air. Ce mélange est ensuite transporté par le vent et il est respiré par les populations qui vivent près de ces fermes.

- Les bactéries, pesticides, antibiotiques et OGM contenus dans votre bacon ou votre jambon se retrouvent dans les viandes issues des fermes industrielles que nous retrouvons dans nos super marchés sont remplies de toxines, hormones, dioxines, antibiotiques et de bactéries causant également des problèmes de santé chez les humains. Chaque fois que vous consommez ces viandes, vous ingérez des aliments qui contiennent des substances cancérigènes et d’autres contaminants qui s’accumulent dans votre corps au fil des années.

- On les tue sans aucun respect : une méga-porcherie typique abat 1'100 porcs à l’heure. Il est impossible de leur donner un traitement adéquat sans souffrance avec cette quantité exorbitante d’animaux abattus. Les méthodes utilisées pour les assommer sont tellement inadéquates que les porcs se retrouvent régulièrement encore vivants dans les bassins d’eau bouillante qui ont pour but d’assouplir leur peau et de retirer leur poils. Les services vétérinaires ont trouvé des porcs qui criaient et qui continuaient à marcher malgré un pistolet-endormisseur, même après avoir pourtant été assommés jusqu’à quatre fois avec ce pseudo-fusil à cet effet.


Voilà, maintenant vous pouvez serrer la patte du porc.


En ce qui concerne le refus de serrer la main d'une femme, c'est tout à fait logique : les femmes ont été envoyées sur Terre pour détourner les hommes du droit chemin, notamment en leur demandant "Chéri, j'ai envie de bacon grillé au petit-déjeuner, tu m'en prépares?"


Et ce sera tout pour le fromage de tête aujourd'hui.

F.

Écrit par : Fabiano | 06/02/2016

- « ... le seul bon porc est le porc de montagne, élevé en liberté ... »

Voilà qui n'est pas tombé dans une oreille de cochon de plaine délicatement fumée.

Parfaitement Môssieu Fabiano.

Le cochon de plaine, élevé AUSSI en liberté, est tout aussi bon que le porc de montagne, et plus tendre encore, parce qu'il n'a pas à courir derrière le gland ou le marron tombé de l'arbre et qui roule en bas de la pente, d'où le dit-on bien connu parmi les frères de l'ordre de Saint Martin ...

... "Porc qui court n'amasse pas de gras".


- « ... les femmes ont été envoyées sur Terre pour détourner les hommes du droit chemin, notamment en leur demandant "Chéri, j'ai envie de bacon grillé au petit-déjeuner, tu m'en prépares?" ... »

... car comme le comprend mais n'ose écrire le poète ...

... "Dans tout homme, il y a un cochon qui sommeille." ...

... avant de préparer une bonne fricassée de museaux au vin blanc ...

Écrit par : Chuck Jones | 06/02/2016

« Les porcs sont des animaux très propres. Quand on leur donne suffisamment d’espace pour vivre, ils font attention à ne pas souiller l’endroit où ils mangent et où ils dorment. »

Comme les canards.

Écrit par : Chuck Jones | 06/02/2016

Ce qui est choquant, ce n'est pas seulement le comportement de l'élu musulman, mais la réponse de l'animatrice du groupe égalité des Verts vaudois. Sa réponse est simplement d'une hypocrisie crasse. Si ce n'est pas le cas c'est vraiment très inquiétant pour notre mode de vie et notre société.

Écrit par : Boccard | 06/02/2016

Un élu "Vert" ne sert pas la main des femmes.....

Qui a élu ce crétin?

Apparemment, cette animatrice sert d'essuie-pieds ou de paillasse (c'est selon) aux adeptes de l'islam non pas des cavernes, mais de la fosse à purin. Son cerveau de poule ne lui permet pas de raisonner et penser par elle-même.

Ce genre de personne ressemble fort aux collabos et ignorants des années 1930, les conséquences sont connues. Interdire l'islam, concept nazi sous couverture de la croyance divine et son bordel cosmique, est la solution.les Suisses et les européens devraient anticiper les événements très graves désormais visibles dans un avenir proche.

S'informer avant de voter pour un adepte de l'islam est très utile sinon obligatoire pour l'avenir du monde: "celui des enfants"

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/01/30/la-connaissance-est-une-arme-utilisez-la-a-bon-escient/

https://salembenammar.wordpress.com/2016/02/03/le-silence-complice-des-musulmans-moderes-sur-les-crimes-contre-lhumanite-des-leurs/

Écrit par : Pierre NOËL | 07/02/2016

Mieux s'informer c'est conduire une voiture avec un volant:

http://islamisation.fr/

Écrit par : Pierre NOËL | 07/02/2016

" ... Le cochon de plaine, élevé AUSSI en liberté, est tout aussi bon que le porc de montagne..."

Oink, je renifle là la méconnaissance pire grave...

On en discutera autour d'un papet ou d'une longeole :P avec une boutanche de Sang de l'Enfer, Dôle géniale, gruiii gruii ;)

et ce sera tout pour le Saint Doux cet aprème.

Écrit par : fabiano | 07/02/2016

Il y a une alliance entre les écolos et les islamistes en ce qui concerne le porc. Les premier sont contre son engraissement qui constitue selon eux un gaspillage de végétaux et une augmentation des pollutions les seconds pour des raisons pas très claires l'ont banni de leurs existences. Bientôt les chrétiens subiront le même sort puisqu'ils consomment des végétaux et qu'ils polluent pour les uns et que ce sont des mécréants pour les autres. Gageons que cette alliance de circonstance sonne le glas des chrétiens et des porcs dans une Europe idéologiquement et religieusement verte.

Écrit par : norbert maendly | 07/02/2016

« le porc ... les islamistes ... pour des raisons pas très claires l'ont banni de leurs existences. »

Ah ben oui ... ben justement ... et pour quelles raisons, donc ?

Écrit par : Chuck Jones | 07/02/2016

Le porc bien cuisiné est excellent. Nous sommes des milliards à en manger depuis des lustres et ne pas croire aux idioties religieuses. Mieux vaut des porcheries que des mosquées. Eviter tout ce qui est halal est un devoir en Occident afin de ne plus armer et nourrir les frères musulmans, criminels et ennemis de la Liberté ce faisant, de l'évolution humaine. Il suffit de constater dans les 58 pays musulmans ou ils en sont. Il faut refuser cette culture aux croyances pourries.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/09/17/averroes-reference-meconnue-des-djihadistes-contemporains/

En France et en Europe, beaucoup d'élus sont des collabos au service de l'islam, des monarchies de tous poils et des grands industriels, marchands d'armes ou non. Regardez et écoutez cette vidéo, (source Alain Jean-Mairet blog Sami Aldeeb sujet: Averroes lien ci-dessus)

"Ces maires qui courtisent l'islam"

https://youtu.be/YhyNGKS_JpU

Qui sont nos véritables ennemis, qu'elles en sont les raisons ?? Des fables religieuses des monarchies?? Se poser la question est une chose, avoir des réponses en est une autre. Ils ne sont pas au service des peuples, c'est un mensonge pour croyants paresseux.

N'attendons pas que s'impose l'enfer de l'islam et la charia ici sur terre en priant je ne sais quoi et en faisant confiance à des collabos.

Pensons à l'avenir de nos gamins on leur donne quoi en héritage?

Écrit par : Pierre NOËL | 07/02/2016

Que certains courants en Inde ne mangent aucun produit carné en allant jusqu'à porter un tissu sur la bouche afin de s'assurer n'avaler aucun moustique ne choque personne.

Que les juifs ne mangent pas de crevettes ne gêne personne.

Pourquoi les interdits alimentaires de l'Islam font-ils l'objet d'un débat ? Probablement par la façon dont ils nous sont imposés et pas en raison de leur essence.

Alors pourquoi en discuter l'essence et ne pas aborder frontalement la question de l'empiètement toujours plus grand de l'Islam dans notre espace de laïcité ?

Écrit par : archi-Bald | 07/02/2016

Cette phrase de l'article du Courrier "Un menu végétarien hebdomadaire à la cantine" est édifiante: "En France aussi, plusieurs municipalités ont instauré un menu végétarien hebdomadaire, **dans un souci de laïcisation des repas**". Ça veut donc dire que supprimer le porc des cantines serait un geste laïc! S'adapter à l'islam serait donc faire preuve de laïcité? Ce point de vue correspond malheureusement à l'état d'esprit du Centre Suisse Islam et Société et des autres institutions qui ne comprennent même plus ce qu'est vraiment la laïcité dont le sens a été perverti...

Écrit par : Pelagius | 10/02/2016

@archi-Bald

- « Pourquoi les interdits alimentaires de l'Islam font-ils l'objet d'un débat ? Probablement par la façon dont ils nous sont imposés et pas en raison de leur essence. »

"Imposés" par qui ? Vous êtes nourri de force ?

- « Alors pourquoi en discuter l'essence et ne pas aborder frontalement la question de l'empiètement toujours plus grand de l'Islam dans notre espace de laïcité ? »

"Notre" ... espace de laïcité ? __Nous__, qui ?

Et en quoi "les musulmans", ou la "laïcité", sont, de quelque façon que ce soit, responsables de ce que vous décidez de manger ?

Écrit par : Chuck Jones | 12/02/2016

@archi-Bald

- « Alors pourquoi ... ne pas aborder frontalement la question de l'empiètement toujours plus grand de l'Islam dans notre espace de laïcité ? »

"notre" espace de laïcité ??? __Nous__, qui ? Quel "__espace__ de laïcité" ?


@Pelagius

- « Cette phrase de l'article du Courrier "Un menu végétarien hebdomadaire à la cantine" est édifiante: ... ne comprennent même plus ce qu'est vraiment la laïcité dont le sens a été perverti... »

http://www.lecourrier.ch/136235/dix_restaurants_scolaires_bannissent_le_porc_des_menus

http://www.lecourrier.ch/136226/un_menu_vegetarien_hebdomadaire_a_la_cantine

Pardonnez ma curiosité ... mais je n'ai pas vu votre commentaire à la suite des deux dits articles. N'est-ce pas plutôt au journal Le Courrier et à sa rédaction que vous auriez dû adresser votre commentaire, et leur demander qu'est-ce donc qui leur permet d'affirmer l'existence d' "un souci de laïcisation des repas" ?

Écrit par : Chuck Jones | 13/02/2016

Sans commentaire:
https://www.facebook.com/AlHusseini.Waleed/videos/1123894190971819/

Écrit par : Charles | 13/02/2016

La plupart des gens se disent chrétiens, ici, mais, que je sache, Jésus ne mangeait pas de porc. Donc, où est le problème? Soit on suis Jésus, soit on ne le suit pas. Puisque c'est Jésus, et non St-Paul apôtre, qui est à la base du christianisme. St-Paul apôtre était juste totalement anti-juif, c'est pour ça qu'il a interdit la circoncision et a autorisé les gens à manger du porc. Mais Jésus était bien circoncis et ne mangeait pas de porc. Chrétien, mais seulement quand ça m'arrange.

Écrit par : zut alors | 25/02/2016

@zut

Vous envisagez donc une sorte de nouvelle secte fondamentaliste "néo-chrétienne pré-pauliste", interdisant le porc et imposant la circoncision?
" Mais Jésus était bien circoncis et ne mangeait pas de porc." Qu'en savez-vous? Et il est bien connu aussi que c'était au centre de son enseignement! Je ne suis pas croyant, mais je sais au moins qu'une des choses qui différencie fondamentalement le christianisme (une religion) de l'islam (une idéologie politique, sociale et juridique totalitaire), c'est que si l'islam fait obsessionnellement d'un prétendu mode de vie de Mahomet un stéréotype pour ses soumis, le christianisme se réfère à un enseignement spirituel. Et JC n'était ni rigoriste ni bigot!

Écrit par : Normandy | 27/02/2016

@Normandy

« Je ne suis pas croyant, mais je sais ... l'islam ... le christianisme ... Et JC n'était ni rigoriste ni bigot! »

Tout le monde n'a pas comme vous le don de la voyance, vous savez.

Écrit par : Chuck Jones | 27/02/2016

@Chuck Jones

"Tout le monde n'a pas comme vous le don de la voyance". Exact! Certains sont même carrément privés de la vue!

Écrit par : Normandy | 28/02/2016

Les commentaires sont fermés.