24/02/2016

La Ville de Genève autorise le voile à une employée et Lucerne les prières à l'école

L’islamisation progresse à la vitesse grand V. Une fonctionnaire genevoise porte le foulard et deux écoles lucernoises ouvrent des salles de prières. Entre autres...


La Ville de Genève provoque publiquement le Canton en autorisant une fonctionnaire à porter le foulard. Le Conseil d’État a en effet concocté un projet de loi qui interdit les signes d'appartenance religieuse à ses  employés en contact avec le public. Sans attendre le résultat des travaux parlementaires, le Conseil administratif -à majorité de gauche- ouvre une brèche, sous couvert de "tolérance", à l'obscurantisme et à la règle qui prévalait jusqu'ici.

La réaction des députés correspond au front habituel: radicaux et socialistes approuvent et l'UDC s'indigne: "Autoriser le port du voile, c'est courber la nuque", rappelle Eric Bertinat. Mais à Genève, l'extrême gauche fait aussi partie des indignés: "(...) nous sommes face à une intrusion du du sectaire et du religieux sur le domaine public", fulmine Stéphane Guex-Pierre. Quant au conseiller d’État Pierre Maudet, sa colère fait plaisir à voir: "Cette approche est irresponsable, choquante, et porte atteinte au principe de laïcité (...) C'est une manière d'ouvrir la porte au communautarisme".

Le débat de la loi au parlement promet d'être vif.

 

La tapis de prières à l'école pour une saine intégration

Lucerne fait pire.

«Les jeunes déroulaient leurs tapis de prière partout dans l’école, dans les couloirs et dans la cage d’escaliers. La direction ne voulait pas ça, elle a donc mis des espaces discrets à disposition, où les élèves peuvent se retirer, quelle que soit leur religion», explique le directeur de l’instruction publique du canton Reto Wyss. Comme si la seule solution était la démission… Et comme d’habitude, on voudrait nous faire croire que les musulmans ne sont pas les seuls concernés et que plein de croyants d’autres religions n’attendaient que le moment de pouvoir enfin prier à l’école! Enfumage, quand tu nous tiens…

prières_enfants2.jpg

Ces jeunes, le plus souvent enfants d’immigrés, fréquentent les classes de 10ème année proposées par Lucerne après la fin de la scolarité obligatoire. Elles ont été créées dans plusieurs cantons pour tenter d’éclaircir l’avenir professionnel d’élèves en échec scolaire.

Selon Reto Wyss, ces adolescents en difficulté éprouvent le besoin de vivre et de pratiquer intensément leur religion. «Ce qui compte pour nous, c’est d’assurer à ces jeunes une aussi bonne intégration que possible et de les amener à s’engager à l’école, à y être performants. Et avec l’exclusion, ce n’est guère possible».

On résume:

• Autoriser les élèves dévots à pratiquer une religion qui impose sans cesse davantage ses rites obscurantistes et bigots dans l’espace public, c’est aider à l’intégration.

• Interdire ces prières, c’est exclure les élèves.

Mais alors, pourquoi ne pas fournir aimablement de la nourriture consacrée, autoriser des fillettes à porter un foulard, accepter des aménagements durant le jeûne obligatoire, donner des congés lors des fêtes religieuses musulmanes, placer les filles à l’arrière lorsqu’elles ont leurs règles ?

En fait, une bonne partie de ces mœurs sont acceptées, probablement en douce, dans de nombreux établissements. Céder, c’est tellement plus facile que prendre des décisions courageuses afin de préserver notre société séculière.

«Nous ferons une évaluation après quelques mois, et nous verrons précise le directeur. La fermeture est aussi une option possible». Après avoir cédé, sera-t-il facile de rétropédaler ?

Rifa’at Lenzin, théologienne musulmane et membre d’un «Think Tank interreligieux», n’a rien contre les espaces de prière dans les écoles. Au contraire! Selon elle, la Suisse ne cultive pas un modèle laïc strict, mais plutôt une sorte de «sécularisme bienveillant», où la religion a sa place dans l’espace public. Quelle religion ?

Pour Elham Manea, Suisse et Yéménite, politologue à l’Université de Zurich, la prière au contraire n’a pas sa place à l’école. «Ça n’a rien à voir avec de l’assimilation ou de l’intégration. La religion est une affaire privée, et doit le rester.» D’ailleurs, remarque-t-elle, Mahomet enseigne que l’on peut adapter les horaires de prière de manière flexible tout en restant un bon musulman. (Bon ça, on s’en fiche un peu, mais la remarque montre à quel point nos imams sont en période de conquête).

La prof alerte sur le danger d’engrenage et rappelle qu’en Grande-Bretagne, on en est arrivé par ce genre de priere-tapis.jpgcompromissions à des classes séparées pour garçons et filles. Et elle pointe l’idéologie islamiste qui sous-tend cette demande. « … à l’adolescence, les jeunes y sont sensibles, ils aiment la rébellion et la provocation. Il ne faut pas sous-estimer l’influence (…) des imams et des islamistes missionnaires. Ces gens savent exactement ce qu’ils font».

Sa démonstration par l’inversion des rôles est éloquente. Si des élèves chrétiens se mettaient à prier dans les couloirs, ça ne passerait jamais. Sa conclusion: pas de traitements de faveur!

Pas de boussole pour traiter des revendications musulmanes

En Suisse, chaque canton, chaque école fait ce qu’il veut vu qu’aucune directive générale n’indique comment traiter les revendications musulmanes. Ainsi, Zurich procède différemment de Lucerne. La ville a reçu des demandes pour des espaces de prière, mais «à Zurich, la religion est considérée comme une affaire privée, l’école est un espace religieusement neutre, et nous nous y tenons», signale Charlotte Peter.

Elle enseigne au secondaire dans un quartier multiculturel: presque tous ses élèves sont enfants d’immigrés et une bonne moitié sont musulmans.

Lorsque des conflits surgissent, par exemple des voyages scolaires ou des journées sportives durant le Ramadan, l’enseignante assure: «En tant qu’école, nous n’en tenons pas compte. Les activités ont lieu et elles sont obligatoires».

Mais tout de suite après, la fermeté mollit singulièrement : «(…) en cas de problèmes, on cherche le dialogue et on trouve le plus souvent une solution.»

Bref, les activités sont obligatoires… sauf en cas de contestation!

Cet article a paru en dix langues et a valu à la rédaction 200 commentaires. Dans un deuxième papier, les auteurs font part de leur surprise, mais se gardent bien de préciser combien approuvent les prières à l’école et combien s’en scandalisent. On le devine sans peine.

Et de trois, de quatre... de sept!

Ces dernières semaine, l’islamisation, soit l’expansion des mœurs musulmanes -sexistes et bigotes- dans l'espace public fait des progrès galopants. Le Tribunal fédéral a autorisé le foulard des fillettes à l'école. Le canton de Berne recommande aux communes de réserver des carrés musulmans et d'éviter d'y laisser des croix. Il ne signale pas à combien de mètres il est conseillé de bannir ce signe chrétien que ne supportent pas les adeptes d'Allah.

Pour les Verts, un élu musulman qui ne serre pas la main des femmes a toute sa place dans le parti et parmi nos législateurs. Le rejet permanent des "mécréants" qu’instille la mosquée radicale dont l'élu est porte-parole lui est par ailleurs parfaitement indifférent.

Dix restaurants scolaires de la plus grande association du canton de Genève ont renoncé au porc. Certains jours, lorsque la nourriture interdite par Allah était servie, seuls 60% des élèves mangeaient le repas.

Des profs d’une école de commerce ne prennent pas le risque de faire faire aux filles de la gymnastique à l'extérieur. La cause: une malfaisance de dévots musulmans qui ont agressé et insulté un groupe d'élèves en tenue impudique de gym. Il sortaient de la mosquée voisine où ils étaient venus pour le Sermon du vendredi.

J'en oublie certainement...

 

 

12:50 Publié dans Islamisation, Suisse, Voile, niqab, etc. | Lien permanent | Commentaires (39) | |  Facebook | | |

Commentaires

Nous sommes pris dans un engrenage. C'est toléré, c'est autorisé et maintenant les revendications arrivent de plus plus nombreuses. C'est ce qu'on appelle la technique du grignotage. Un grand merci à tous nos politiciens. Ils sont contents car ils seront soutenus par cette communauté lors des prochaines élections. Je croyais que le livre « Soumission » de Michel Houellebecq était de la fiction il devient peu à peu réalité.

Écrit par : Boccard | 24/02/2016

Nos ennemis sont les lâches qui autorisent. Nos enfants nous en voudront d'avoir laisser faire. J'ai honte à l'idée de leur laisser une Suisse soumise à une religion moyenâgeuse. J'espère qu'ils trouveront le courage qui manque à notre génération pour défendre les libertés que nos aïeux ont si durement acquises.

Écrit par : norbert maendly | 24/02/2016

Rappelons-nous: qui imposait des signes distinctifs visible pour différentes catégories de la population?

http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/etoile_juive.htm

Puis:

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/92/Kennzeichen_f%C3%BCr_Schutzh%C3%A4ftlinge_in_den_Konzentrationslagern.jpg

Que le parti dit "socialiste" se prétendant de gauche soutienne une idéologie totalitaire dépasse l'entendement et en dit long sur l'absence totale de pensée et d'analyse politiques de ces gens. Ils n'ont rien compris. Ce qui importe c'est d'aller à la soupe en comptant sur les voix des soumis.

Il ne faut pas parler d'intégration, mais d'assimilation, de transmutation de leurs valeurs. Sinon ces valeurs obscurantistes, mortifères, en un mot totalitaires n'ont rien à faire ici.

Écrit par : Johann | 24/02/2016

Concernant l' appartenance à une religion - tant mieux - ce qui m'étonne c'est que toutes disent que leur Dieu - quel qu'en soit le nom - est un Dieu invisible, que personne ne l'a jamais vu. En conséquence pourquoi ce Dieu invisible exigerait-il des signes d'adoration "visibles"? Des habits, lui qui n'en porte point? Des jeûnes, lui qui ne consomme pas? Des livres, lui qui n'en écrit pas?

Tout ceci sonne trop humain à mon sens. Toute âme légitimement éprise de transcendance préférera dialoguer dans le silence, en privé voire en cachette, avec celle ou celui qui lui parle au plus profond fond de son coeur...

Écrit par : Florence KB | 24/02/2016

..Cette situation est de plus en plus intolérable....

Notre droit n'est pas adapté à la situation et le TF (Tribunal Fédéral) n'ont plus.

Sami Kanaan fait rentrer le loup dans la bergerie... faut-il être aussi aveugle pour ne pas voir que les fondements de notre état laïque sont ainsi anéantis.

Est-ce un manque de courage ? de la stupidité ? de la naïveté ? de la complicité ?

Le Liban a longtemps été dénommé la Suisse du moyen orient .... Demain appellerons-nous la Suisse le Liban de l'Europe ?
Non, nous ne voulons pas d'une Suisse libanisée...

Que de fautes politiques, que de compromis dangereux ... Ce sont ce genre de politiciens, au profil plutôt de haut-fonctionnaire, plutôt des administrateurs que des "penseurs", des "je m'en foutisme" de la culture indigène, qui seront responsables des conflits inter-communautaires à venir.

A quand un référendum pour interdire ce foutu voile qui empoisonne le "vivre ensemble" ?

Écrit par : lionel | 24/02/2016

Franchement que pouvait-on bien attendre d'autre d'un individu tel que Sami Kanaan, tout comme d'une Salerno et de toute leur clique de vendus qui ne manquerait pas une occasion de cracher sur notre pays qui les a accueillis eux et leurs ancêtres? Ce beau pays sombre chaque jour un peu plus et cela fait partie d'un stratégie mondiale soutenue par la gauche et la droite des finances et du business. Toutes deux (pour des raisons différentes) se moquent bien des citoyens autochtones: plus ils seront noyés plus on pourra les écraser et les manipuler facilement. Et bien sur les médias (TSR, RSR, La TrIbune, Le MATIN, l'HEBDO, Le Temps, 24h et bcp plus ETC.) participent tous a la diffusion de la pensée unique anti-Suisse. Nul n'est besoin d’être un génie pour s'en rendre compte. Heureusement que nous avons encore Lesobservateurs.ch.

Écrit par : l'Archange | 24/02/2016

« La Ville de Genève autorise le voile à une employée ... »
Euh ... question très stupide ... quel texte de loi autorise le conseil municipal à interdire le port du voile ?
Et si le conseil municipal doit interdire le voile sans y être autorisé, peut-il aussi alors interdire les doigts dans le nez, s'il vous plaît, parce que c'est franchement dégueu.

Écrit par : Chuck Jones | 24/02/2016

Appartenir à une religion, c'est être le sherpa disponible qui ne pense pas; il exécute en priant qu'une avalanche ne vienne ensevelir le groupe. Il lui reste le paradis ou l'enfer suivant le jugement du tribunal des flagrants délires.

La faute politique est dépassée, nous sommes dans le domaine de la collabo avec les ennemis de la Liberté. (Loin de mon intention de critiquer l'auteur du commentaire ci-dessus avec qui je suis en phase)

Écrit par : Pierre NOËL | 24/02/2016

Quand c'est les autres, ça passe pas, mais quand c'est nous, notre religion, ça doit passer. Normal. Les autres sont les envahisseurs, nous pas. C'est ce que j'appelle le retour de l'élastique. A force d'imposer otre vision des choses aux autres, les autres réclament aussi le droit de. C'est tout. Et c'est tant mieux. On n'est pas tous seuls, sur terre.

Écrit par : Zoum | 24/02/2016

Bientôt, il faudra enlever la croix sur notre drapeau. D'ailleurs, je ne comprends toujours pas ce qu'elle fait encore sur le drapeau national. La dimension chrétienne n'a plus d'impacte sur notre société. Nous vivons dans un Etat athée de type communautaire. Les musulmans augmentent année après année, c'est la démographie, c'est aussi l'immigration. En tant que minorité, ils savent qu'ils sont en droit d'en demander toujours plus.

A mon sens, nous sommes déjà foutus. Il n'y aura pas de guerre, peut-être quelques troubles. Mais la soumission est déjà faite. La rue, la prison, l'Ecole et autres lieux de vie adopteront les codes de l'Islam. C'est déjà le cas dans certains quartiers européens. Finalement, on se dira que ce n'est pas si mal. On pourra voir en l'Islam la possibilité d'être polygame, de pouvoir toujours se boire un petit coup de goron ou de blanc en évitant l'ivresse, d'avoir la paix et une société homogène.

Écrit par : Riro | 25/02/2016

@Riro : la croix sur le drapeau suisse n'est pas d'origine chrétienne. Dommage, n'Est-ce pas? Et pourtant, c'est bien le cas.
Une question, et une seule, au sujet de l'employée qui porte le foulard : fait-elle bien son travail? Si oui, où est le problème? Visiblement, jusqu'à maintenant, personne ne s'est plaint. Donc...?

Écrit par : zut alors | 25/02/2016

Il y a bien d'autres minorités religieuses qui se sont arrogés des droits et profitent de notre bienveillance et surtout de notre peur de ne pas tomber sous l'article 261bis du code pénal suisse.
Alors pas de quoi fouetter un chat, non ?
Quant aux valeurs et traditions judéo-chrétienne je m'en fustige le cristallin avec le pinceau de l'indifférence.

Écrit par : François-Henri Jolivet | 25/02/2016

Notre pays, notre societé,notre réputation mondiale est le fruit d'une évolution intelligente de notre système sur une très longue période.
Nous entendons parler et avançons sur le chemin de l'égalité homme-femme difficilement, lentement mais sûrement.
Il faut faire preuve de courage pour défendre les valeurs fédératrice de notre société, dire oui amen ( ou autre chose sic!)n'est pas faire preuve d'ouverture mais de simplicité et de faiblesse. Notre société est laïque, ouverte et respectueuse des personunes des croyance et des opinions. Il s'agit d'un débat de fond, mais tout accepter simplement ainsi est suicidaire sur le fond et la forme!
Céder aussi facilement et ouvrir la boîte de pandore par le biais de ces petits "aménagements" liés aux croyance est inacceptable, même au nom de la sacro-sainte liberté de culte, de tolérance etc.
Le foulard n'est pas qu'un signe d'appartenance ou de pratique religieuse, mais un rempart pour aider les Hommes à résister à la satanique tentation des suppôts de Satan que sont les Femmes.(!!).
Nous avons la chance d'avoir de nombreuses femmes en politique et c'est une force de notre système! Mesdames, votre rang dans notre société est ici clairement contesté et certainement remis en cause prochainement, et ce n'est que le début, mais cela prendra du temps...

Écrit par : Mathieu | 25/02/2016

Et dire qu'on a trouvé le livre de Michel Houellebecq exagéré, on est en plein dedans. Espérons que M. Maudet tiendra bon.

Écrit par : Pierre-Dominique Lorson | 25/02/2016

"Et bien sur les médias (TSR, RSR, La TrIbune, Le MATIN, l'HEBDO, Le Temps, 24h et bcp plus ETC.) participent tous a la diffusion de la pensée unique anti-Suisse. Nul n'est besoin d’être un génie pour s'en rendre compte."

@Archange (!?) : Pas besoin d'être un génie effectivement, il suffit juste d'être suffisamment parano (et un peu obtus aussi) pour embarquer derrière la théorie du grand complot, très tendance ces derniers temps, il est vrai. Oui, je sais, selon vous, c’est moi le naïf....si ça peut vous faire du bien d’en être convaincu.

"Appartenir à une religion, c'est être le sherpa disponible qui ne pense pas; il exécute en priant qu'une avalanche ne vienne ensevelir le groupe. Il lui reste le paradis ou l'enfer suivant le jugement du tribunal des flagrants délires"

@Pierre Noël : Vous avez le droit de penser tout le mal que vous voulez des religions et des religieux, sauf qu'à partir du moment où votre avis devient un principe incontestable, vous tombez dans les mêmes travers que les fondamentalistes que vous dénoncez…

Écrit par : Vincent | 25/02/2016

Non Vincent vous faites trois erreurs. -1 J'admet mon côté provocateur et l'emploi de mots ou de phrases décapantes.
La vie professionnelle m'a appris qu'en communication, l'objectif est d'être compris, précis quitte à bousculer le train-train quotidien et les mentalités. Chacun peut, avec des arguments, (pas des affirmations gratuites et sans fondements) contester mes propos en ajoutant de préférence des liens solides.

-2 Vous faites fi des liens appuyant mes affirmations (ici depuis 2010/2011) sur l'invention des divinités et des fables religieuses. Le but étant que les lecteurs puissent s'informer, s'instruire et constater que la véritable histoire de nos ancêtres et leurs typologies, ne sont pas celles décrites par les religions et leurs adeptes, encore moins par -leurs théologiens et autres philosophes.

Oublier que nous sommes lus par des dizaines, des centaines (?) de personnes, est la troisième erreur.

La société civile doit combattre l'islam en vue de l'interdire, ce n'est pas qu'une affaire de religieux, sinon dans vingt ans la charia sera appliquée comme dans les banlieues.
Notre Liberté, nos valeurs et modes de vies sont remis en cause par l'islam, ses adeptes et ses collabos. Nos dirigeants islamisent nos pays pour l'argent, les affaires, les croyances divines, les concepts monarchiques et la corruption. Nous sommes -tous concernés.

Beaucoup se posent encore la question: "mais pourquoi cette islamisation?"

La réponse est dans mes commentaires c'est décapant, déstabilisant. Je comprends facilement en étant passé par ces phases; c'est difficile de regarder la réalité en face à l'intérieur de soi, d'ôter la gangue des croyances greffées illégalement et sournoisement du point de vue moral depuis le plus jeune âge, mais en final c'est très sain pour le moral et la santé. Essayez *L*

Se passer de l'islam sera plus compliqué et dangereux, nos collabos nous ont mis en danger avec une partie de la judéochrétienté, le décapage à l'acide continue.....

Ça ne vous empêche pas de croire et prier puisque vous pensez avoir raison?

Écrit par : Pierre NOËL | 26/02/2016

La Volkswagen-Merkel prévoit d'accueillir plus de 3 millions de migrants, non seulement elle a -pollué et torpillé l'Europe et ses grands Z'amis, elle participe à grands frais à l'islamisation galopante. Nous allons vers des problèmes très grave avec l'islam.

Par ailleurs, elle oblige tous les pays d'Europe à fermer les frontières ce qui équivaut à la fin de l'Europe en vue de refaire une grande Allemagne à bas coût.
N'oublions pas que les bons résultats de ce pays vient pour une partie non négligeable des petits contrats et de la main d'oeuvre qualifiée bas coût d'Europe de l'est et du sud, aux alentours de 5 € de l'heure, souvent moins, car des heures ne sont pas rémunérées en restauration et dans les services, ménages, entreprises de nettoyage, aides à la personne, BTP etc.

Beaucoup de reportages et documentaires ont été réalisés sur ces sujets.

Combien de temps durera la Paix civile en Europe?

http://www.rts.ch/info/monde/7523250-l-allemagne-prevoit-3-6-millions-de-migrants-entre-2015-et-2020.html

Nous n'en avons pas fini avec l'islam. Économiquement et politiquement, nous sommes revenus en 1933. Investissez sur l'Or physique, il y a le feu au château de carte.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/02/2016

Petit cadeau pour Vincent qui se reconnaitra: "Vous avez le droit de penser tout le mal que vous voulez de l'UDC et des "populistes", sauf qu'à partir du moment où votre avis devient un principe incontestable, vous tombez dans les mêmes travers que les fondamentalistes que vous dénoncez…"
CQFD.

Écrit par : Johann | 26/02/2016

L'Europe est condamnée à devenir musulmane. Les bases sur lesquelles ont été fondé la société occidentale soit le christianisme (en train de disparaître) et la démocratie (sans vision de future pour défendre notre mode de vie ni nos valeurs) ne font plus le poids face à la colonisation douce de notre continent.Merci à nos politiciens!!!

Écrit par : Frank | 26/02/2016

@l'inévitable Chuck Jones

"Euh ... question très stupide ... " Très, en effet ...

Écrit par : Normandy | 27/02/2016

@Frank

- « ... le christianisme (en train de disparaître) ... »

L'idée semble intéressante mais le christianisme n'est pas un organisme vivant.
Alors ca veut dire quoi au juste ... "le christianisme [est] en train de disparaître" ?

- « ... et la démocratie (sans vision de future pour défendre notre mode de vie ni nos valeurs) ... »

Vous voulez dire que la "démocratie" permet de "voir l'avenir" ? Ou que vous pouvez lire le futur dans la "démocratie", comme dans une boule de cristal ou du marc de café ?

"Notre" mode de vie ? Qui c'est, "Nous" ? Et qu'est-ce qui vous dit que vous et moi avons le même "mode vie" ? Et c'est quoi exactement que vous appellez "mode de vie" ?

"Nos" valeurs ? Qui c'est, "Nous" ? Et qu'est-ce qui vous dit que vous et moi avons les mêmes valeurs ?

- « ... ne font plus le poids face à la colonisation douce de notre continent. »

"Ne font plus le poids" ??? Vous voulez dire comme dans un match de boxe, avec dans un coin ... le christianisme, et dans l'autre ... la colonisation ? Ou, la démocratie ... contre la colonisation ?

Ca veut dire quoi exactement "le christianisme" contre "la colonisation" ? "La démocratie" contre "la colonisation" ?

- « Merci à nos politiciens!!! »

Merci pour quoi ?
Parce que c'est gràce à eux, ou à cause d'eux que "le christianisme [est] en train de disparaître" ?
Quel rapport entre "nos politiciens" et "le christianisme" ?
Quel rapport entre "nos politiciens" et "la démocratie" qui ne voit pas le futur ?

Écrit par : Chuck Jones | 27/02/2016

pour info pour ceux qui ne suivent pas:
L'employée en question a retiré son voile....

Mais ça personne n'en parle.

Écrit par : OMAR | 27/02/2016

"Petit cadeau pour Vincent qui se reconnaitra: "Vous avez le droit de penser tout le mal que vous voulez de l'UDC et des "populistes", sauf qu'à partir du moment où votre avis devient un principe incontestable, vous tombez dans les mêmes travers que les fondamentalistes que vous dénoncez…"
CQFD.

@Johann: Vous avez encore tout faux parce que, si vous prenez la peine de me lire comme il faut, vous constaterez que je précise systématiquement que je ne fais que donner mon avis. Contrairement à P. Noël je n'ai jamais affirmé détenir une vérité quelconque ...
Mais peut être qu'oser exprimer librement son avis sur les populistes et autres islamophobe, c'est déjà, pour vous, ... aller trop loin ???

Mais bon on est chez M. Valette ici et je m'en voudrais d'importuner plus longuement les islamophobes de service, ils ont tellement de dénonciations méprisantes à produire...

Écrit par : Vincent | 27/02/2016

@zut alors: Vous écrivez

"@Riro : la croix sur le drapeau suisse n'est pas d'origine chrétienne. Dommage, n'Est-ce pas? Et pourtant, c'est bien le cas."

Eh bien pas de chance pour vous car la croix suisse est bel et bien d'origine chrétienne. Elle apparut pour la première fois à la bataille de Laupen en 1339 en tant que signe de ralliement et cette croix a été choisie justement pour sa symbolique chrétienne car les troupes bernoises commandées par Rodolphe d'Erlach et aidées par des soldats des Waldstätten estimaient que défendre leur liberté était aussi nécessaire et noble que de lutter pour défendre Jérusalem en Terre Sainte.

Et pour vous paraphraser je pourrais dire:

La croix sur le drapeau suisse est donc bien d'origine chrétienne. Dommage, n'est-ce pas? Et pourtant, c'est bien le cas.

Votre pseudo vous va comme un gant. Vous avez désormais toutes les raisons de dire "Zut alors!"

A l'avenir, avant de donner des leçons aux autres sans le moindre argument, renseignez-vous et soyez moins arrogant.

Écrit par : Jean Martin | 27/02/2016

@ Vincent:

J'ai écrit:

"Et bien sur les médias (TSR, RSR, La Tribune, Le MATIN, l'HEBDO, Le Temps, 24h et bcp plus ETC.) participent tous a la diffusion de la pensée unique anti-Suisse. Nul n'est besoin d’être un génie pour s'en rendre compte."

et vous me répondez:

@Archange (!?) : Pas besoin d'être un génie effectivement, il suffit juste d'être suffisamment parano (et un peu obtus aussi) pour embarquer derrière la théorie du grand complot, très tendance ces derniers temps, il est vrai. Oui, je sais, selon vous, c’est moi le naïf....si ça peut vous faire du bien d’en être convaincu.

Ce à quoi je vous rétorque que votre arrogance n'a d'égal que votre mauvaise foi. Ne vous en déplaise, je ne suis ni parano, ni obtus, ni amateur de théories du complot. Si pour défendre vos arguments vous en êtes réduit à m'insulter de la sorte c'est bien la preuve que le problème est chez vous. Alors gardez vos problèmes pour vous car il ne me concernent pas et je vous en laisse le monopole.

Que vous le vouliez ou non, le matraquage médiatique contre l'UDC est tel que n'importe quel lecteur/auditeur impartial peut s'en rendre compte par lui-même.

Aussi bien dans le Matin que dans la Tribune on a droit a une série d'articles à n'en plus finir contre ce parti. De même dans l'Hebdo qui avait choisi comme couverture le symbole communiste de la main faisant le poing pour symboliser la lutte contre l'UDC.

A la TSR pas mieux. Prenons par exemple deux émissions très différentes: Infrarouge et 26 minutes, eh bien dans les deux les présentateurs font clairement de la propagande anti UDC en boucle.

Et la radio? Même dans une émission aussi stupide que les Dicodeurs la propagande anti-UDC de la pensée unique est présente.

Bref on tape toujours sur les mêmes: L'UDC, les patriotes, et les chrétiens, qu'on nous présente comme des "sales fachos" aux "idées nauséabondes."

En revanche on ne critique jamais l'islam car ça ce n'est pas politiquement correct. Et d’ailleurs les pires horreurs commises au nom de cette religion n’ont jamais rien à faire avec elle, n’est-ce pas? C'est du moins ce qu’on nous dit et on répète encore et encore “Padamalgam.” Mais, par exemple, quand il s’agit du scandale des prêtres pédophiles, on ne voit jamais un seul journaliste nous dire que ca n’a rien à faire avec le christianisme. Pourquoi ne pas aussi dire dans cas “Pas d’amalgames”? Ça n’arrivera jamais car la bienpensance ne va que dans un sens.

De même, si un occidental ose dire qu'il aime son pays et ses traditions, malheur à lui car c'est automatiquement un "sale facho et un raciste." En revanche, si, par exemple, un Camerounais dit aimer son pays et ses us et coutumes, dans ce cas c'est merveilleux et il faut l'aider a préserver sa culture. Là est toute l'hypocrisie et l'imposture de la pensée unique de gauche et désormais aussi de la droite genre PLR, car toutes deux sont mondialistes et cette mondialisation voulue et orchestrée par les puissants ne profite qu'à ces mêmes puissants pendant que les peuples souffrent.

On ne critique donc jamais l'islam par principe. De même, on essaye de faire taire les rares journalistes qui osent encore prendre ce risque: tels par exemple Mme Valette ou encore Zemmour. Lors du passage mémorable de ce dernier à Infrarouge l'infecte Mamarbachi avait invité uniquement des gens qui lui étaient farouchement opposés et qu'il a su ridiculiser avec brio tant ces derniers étaient dénués d'arguments valables. Dans une émission non orientée on aurait aussi invité des gens qui pensent comme lui. Le plus drôle c'est que même Jean Ziegler avait dû admettre que Zemmour avait raison.

Une autre tactique très commune est d'avoir recours à de soi-disant grands experts, professeurs, juges de toute sortes dans l'espoir de manipuler le petit peuple. Mais ça ne prend plus!

Si tous ces médias n'étaient pas orientés, ils permettraient aux diverses sensibilités de s'exprimer de manière juste et égale. Mais ça non plus n’est pas autorisée par la bienpensance qui ne tolère aucune opposition.

Pouvez-vous me citer une seule émission, un seul article de la presse courante où on ne présente pas l'UDC de manière négative? Non! car il n'y en a pas. Car le rouleau compresseur de la désinformation et de la pensée unique fait son oeuvre. Tout comme d'ailleurs presque partout dans le monde occidental. Après la série des viols de Cologne, la police et la télévision ont été forcées d'admettre qu'elles avaient dû mentir sur l'identité des violeurs sur les ordres du gouvernement. Et vous croyez que ça n'arrive que là-bas. Si oui, eh bien oui vous êtes naïf, mais je sais pertinemment que vous ne l'êtes pas. La solution est beaucoup plus simple: cet état de faits vous convient car il correspond à vos idées passées filtre de la pensée unique!

PS: lisons donc lesobservateurs.ch

Écrit par : L'Archange | 27/02/2016

"«… le christianisme n'est pas un organisme vivant.
Alors ca [sic] veut dire quoi au juste ... "le christianisme [est] en train de disparaître" ?

« Le soleil disparaît derrière l’horizon ».
« L’émission « Les dossiers de l’écran » a disparu depuis longtemps de la télévision ».
« Les diligences ont disparu de nos routes ».
« Les cabines téléphoniques sont en train de disparaître ».
« Mes maux de tête ont disparu … même en lisant Chuck Jones ».
« Les ombres du plafond disparurent » (Zola).

Ni le soleil ni « Les dossiers de l’écran » ni les diligences ni les cabines téléphoniques ni mes maux de tête ni les ombres du plafond ne sont des « organismes vivants » ! Ils ont pourtant tous disparu ou sont en train de disparaître !

Grand Larousse Encyclopédique (1961), sous « Disparaître » : « Cesser d’être visible, de paraître / Cesser d’être, ne plus exister » entre autres acceptions. Aucune référence à un quelconque «organisme vivant». Comme quoi être «raisonneur» n’est pas avoir raison. Il est vrai que pinaillage et ergotage sont les deux mamelles de Chuck Jones. Il est vrai aussi que le ridicule ne tuant pas, comme il le rappelle lui-même à l’occasion, il ne se prive pas d’en abuser.

On pourrait aussi gloser sur les autres déformations, distorsions et réductions sémantiques qu’il assène sur ce site à tort (souvent) et à travers (généralement). Il confond ici «vision du futur» (objectifs, projets, intentions, prévision, prospective, perspectives, desseins, pronostics, programme, planification, budget etc.) avec voyance, boule de cristal et marc de café. Le plus exaspérant, c’est qu’il se croit rigoureux alors qu’il est chicaneur et qu’il essaie de faire passer ses références «wikipédiennes» pour du savoir à étaler… à côté de la tartine.

Si je n’argumente pas sur le fond… c’est simplement parce que de fond il n’y a point !

PS Je suis pourtant d’accord avec lui (si, si, je vous assure) quand il critique l’usage de «nous», «notre», «nos» pour ce qui ne concerne en fait que le commentateur ou des groupes sociaux spécifiques.

Écrit par : Normandy | 28/02/2016

Vincent, il est normal que vous ne déteniez une quelconque vérité sur les croyances au paradis et à l'enfer, au jugement dernier et aux fables monarchiques et religieuses, vous croyez vos maîtres à penser qui vous ont éduqué religieusement.

Revoyez, comme je l'ai fait pendant plus de dix années au travers des livres, des documentaires et reportages historiques, scientifiques, revues scientifiques, les sites internet etc, l'histoire de nos lointains ancêtres, leurs croyances, l'invention des divinités par milliers, leurs typologies et les désirs des Pharaons, ajoutez une belle expérience personnelle dans beaucoup de pays musulmans, vous serez convaincu. N'oubliez surtout pas, les expériences personnelles en matière de pensées, réflexion tout en étant très proche de la nature sauvage......

Ecoutez le vent de la cime des arbres en pleine forêt, il vous apprend des choses extraordinaires.

Si vous avez passé votre temps dans les milieux religieux, il est sûr que vous n'aurez pas acquis grand-chose, sauf le mensonge de vos maîtres que vous prenez pour acquis.

Je me suis approché de la réalité (et non de la -vérité- comme vous voulez le faire croire pour me dénigrer) du système religieux grâce aux équipes scientifiques spécialistes en égyptologie, spécialistes également des civilisations disparues, de la trahison des prêtres et des moines envers leurs Pharaons en haute et basse Egypte.

Enfin l'histoire des tribus juives, sémites n'est pas à négliger mais en laissant de côté les fables religieuses.

Le livre des morts retrouvé dans une pyramide vous donnera un aperçu du désir des Pharaons et l'invention de l'au-delà et des désirs pharaoniques.

Ensuite, il faut être bien informé sur l'islam, ça demande également du temps et un peu d'argent pour découvrir la réalité des bouquins dont le coran et le reste qui vous éclairent sur les motivations musulmanes envers les non-musulmans et l'aspect politique des lois de l'islam. Là aussi, il faut se rapprocher des experts.

Vincent, être islamophobe c'est avoir peur de l'islam. La peur n'engendre pas le racisme tout en sachant que le musulman n'est pas une race, mais que la définition du mot racisme a été volontairement erronée par les communistes, les socialistes, les verts, les politiciens de droite inféodés au croyances et des religieux aidés par des académiciens.

La volonté des gauches était à l’origine, de défendre dans la pure hypocrisie les minorités, celle des autres, (centre et droite) de défendre la religion, le système monarchique en se cachant derrière l'arbre de la démocratie et la Laïcité, qu'ils ont tous trahit.

La volonté de faire condamner pour racisme tout individu critiquant le musulman en raison de sa religion est constatée, actée même si les tribunaux ne suivent pas toujours cette méthode digne de la Gestapo.

Je suis islamophobe, je dénonce les croyances pourries, les idéologies perverses, les beaux slogans menant les hommes dans des conflits sanglants. Il en sera ainsi avec l'islam et son concept politique, la loi islamique.

Mais ça, ce sera également l'histoire que nous laisserons à nos enfants, ils pourront en discuter dans une trentaine d'années, s'ils ont réussi à combattre l'héritage que nous leur laissons par paresse, par lâcheté au nom des croyances royales, par manque de couille et d'honneur.

Voilà, j’ai tout dis bonne continuation.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/02/2016

Bien dit!

Écrit par : Mario Jelmini | 08/04/2016

@OMAR: "personne n'en parle"
Ça a fait l'objet d'un article dans la Tribune, vous appelez-ça "personne n'en parle"?
Comment avez-vous appris qu'elle avait retiré son voile? Par la presse, j'imagine ou alors vous la connaissez.

On lui a proposé sans doute de changer de service, de sorte à ne plus être en contact avec le public.
Quoi qu'il en soit, je félicite et je remercie cette employée de bien vouloir préserver l'harmonie du vivre ensemble qui n'est possible qu'en l'absence de tout prosélytisme.

Écrit par : Arnica | 28/02/2016

@arnica
Vous avez raison, j'aurais du dire "personne n'en parle sur ce blog"..... à part moi.

Mais toute la bande à mireille s'en fout un peu qu'elle ai retiré son voile, cette employée reste musulmane à leurs yeux.

Écrit par : omar | 28/02/2016

Effectivement, car ce qui est grave n'est pas qu’une fonctionnaire porte le foulard, c'est que le Conseil administratif l'autorise. Et jusqu'à nouvel avis, il n'a pas fait son autocritique.

Écrit par : Mireille Vallette | 28/02/2016

Bravo et merci pour les infos..même si elles ne sont pas bonnes. ON EST AVERTIS, OK LES JEUNES ?

Écrit par : Sylvie RG | 28/02/2016

@Monsieur Normandy

- Monsieur Frank: « "le christianisme [est] en train de disparaître" »
Chuck: « "le christianisme n'est pas un organisme vivant." »
Monsieur Normandy: « Grand Larousse Encyclopédique (1961), sous « Disparaître » : « Cesser d’être visible, de paraître / Cesser d’être, ne plus exister »
« Aucune référence à un quelconque «organisme vivant». »

Puissamment raisonné, Monsieur Normandy !

Donc si je cherche "élucubrer" dans le "Grand Larousse Encyclopédique (1961)", ... et que je ne trouve aucune référence, par exemple "à un quelconque Norbert Maendly", ... est-ce que ça veut dire que ...

... Monsieur Normandy est en train d'élucubrer ? ... ou bien ...
... Monsieur Normandy n'est pas en train d'élucubrer ?


- « ... Chuck Jones ... il est vrai aussi que le ridicule ne tuant pas »
« On pourrait aussi gloser sur ... »
« Il confond ici «vision du futur» ... avec voyance »
« Le plus exaspérant, c’est qu’il se croit rigoureux ... »
« ... du savoir à étaler ... à côté de la tartine. »
« Si je n’argumente pas sur le fond… c’est simplement parce que de fond il n’y a point ! »
( « Je ne suis pas croyant, mais je sais ... JC n'était ni rigoriste ni bigot! » )
http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2016/02/05/un-elu-musulman-vert-ne-serre-pas-la-main-des-femmes-ou-est-273866.html

Donc, si je vous comprends bien ... votre "vision du futur" vous permet de savoir sans comprendre (puisqu'il n'y pas de fond et vous n'avez pas d'explication !) que ... "le christianisme [est] en train de disparaître", ... et votre "voyance" (la vision du passé et du présent ?) vous permet de "savoir" sans être "croyant" que ... "JC n'était ni rigoriste ni bigot!".

Je veux pas "gloser" mais ... y'a pas comme un défaut ? ... si vous ne "voyez" pas que ... tant que vous vous défoncez à vous enfoncer, y'a pas de "fond" à voir ?

Moi ce que je "vois", c'est que, si vous voulez répondre à la place de Monsieur Frank, va bien falloir trouver "le fond" de ce que _lui_ il a voulu dire.

Et comme vous êtes tellement plus "rigoureux" que moi, pour ne pas juste faire semblant en faisant seulement "croire" que vous l'êtes ... et exaspérer tout le monde, ptet ben qu'il va falloir rouvrir votre "Grand Larousse Encyclopédique (1961)", chercher ... "christianisme", "religion", "visible", "paraître", "exister", ... et essayer de comprendre ce que veut dire "le christianisme [est] en train de disparaître", ... avant de revenir ici avec votre nouveau savoir et faire des tartines un peu mieux garnies que "Aucune référence" comme seul argument pour contredire une _négation_, comme par exemple ... "Dieu n'est pas un organisme vivant."

Dictionnaire de français Larousse (2016) ...
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/n%C3%A9gation/54061?q=n%C3%A9gation

Action de nier quelque chose : La négation de l'existence de Dieu.

Encore "d'accord", Monsieur Normandy ?

Écrit par : Chuck Jones | 29/02/2016

« Incapable de me faire mes propres convictions, docilité stupide envers mes pseudos « maitres » ( ??), trahison, bêtise, inculture, ignorance, etc… «

Sacré P. Noël, vous n’y allez pas de mains morte lorsqu’il s’agit de dénigrer vos adversaire. Et ce même si exceptionnellement vous avez oublié de me traiter d’idiot utile et autre collabo.

Ceci dit vos propos ne sont pas inintéressants, loin de là même, mais votre conviction de détenir la vérité, votre arrogance et votre agressivité contre tout ce qui ressemble de prêt ou de loin à la religion vous rend (à mes yeux en tout cas) peu voir pas crédible du tout.

Mais bon, l’important c’est que vous soyez convaincu de la justesse et de l’importance de votre combat, non ?

Et puis c’est vrai que contrairement aux milliards d’individus qui divaguent en croyant bêtement que Dieu existe, vous vous savez qu’il n’existe pas, c’est toute la différence !

@L’Archange.
Je sais bien que la majorité des médias (et du peuple aussi, en tout cas hier) est en combat contre l’UDC, sauf que contrairement à vous je n’y vois ni soumission, ni aveuglement, ni pensée unique mais bien une nécessaire et rassurante lucidité face à un parti qui se contente de surfer sur les humeurs des citoyens pour se faire mousser.

Alors oui, l’UDC d’aujourd’hui est effectivement l’ennemi à abattre et oui, j’espère bien qu’à moyen terme, le peuple suisse y parviendra.

Ne vous en déplaise !

Écrit par : Vincent | 29/02/2016

"L'Udc, l'ennemi à abattre". On dirait le poncif et le leitmotiv d'un antifa crasseux (oxymore).

Écrit par : Laurent Lefort | 29/02/2016

@Chuck Jones

Si quelqu'un ici est à même de décrypter votre délirant charabia et d'en exhumer un quelconque fond, je promets de reconnaître votre génie, votre érudition, votre rigueur linguistique et votre cohérence intellectuelle.

Pour l'instant, afin d'illustrer votre ... [à vrai dire je ne sais plus comment qualifier ça]... bref, quelques exemples:

- vous arguiez de ce que le christianisme n'étant pas un "organisme vivant", avancer qu'il est en train de disparaître serait un non-sens. J'ai relevé qu'aucune définition ne laisse entendre que ne peuvent "disparaître" que des "organismes vivants", réfutant ainsi la pertinence de votre "argument". Si vous vouliez dire autre chose, alors apprenez à réfléchir et à écrire correctement! Avec vos dispositions pour le n'importe quoi, vous répliquez en amenant la définition de "négation" avec pour exemple "la négation de l'existence de Dieu". Quel rapport? Vous m'invitez ensuite à approfondir diverses définitions pour "essayer de comprendre ce que signifierait "le christianisme en train de disparaître"". Prenons "visible": "Qui peut être vu" / "Facilement perceptible" / "Disposé à recevoir des visites; en état de les recevoir." J'imagine qu'ensuite il faudrait choisir, en le justifiant rationnellement, une de ces acceptions. Dans le cas de la seconde, il serait indispensable de se pencher sur le sens de "perceptible" et même de "facilement" donc "facile". Il faudrait aussi se pencher "sérieusement" sur "en train de", je suppose. Vous croyez VRAIMENT à ce que vous écrivez? Vous vous prenez VRAIMENT au sérieux? Inquiétant...

- Est-ce votre propre don de "voyance" qui vous permet d'affirmer que "j'exaspère tout le monde"? Probablement que, dans votre conception du vocabulaire, "tout le monde" signifie "Chuck Jones".

- Quand j'illustre ce que j'entends par "vision du futur" (et ce que voulait "visiblement" dire Frank), vous faites comme si j'avais exprimé la mienne. Typique de votre façon de combiner, consciemment ou non, pinaillage, superficialité et mauvaise foi.

- Dans le même ordre d'idée, j'ai en mémoire une de vos premières grossières manipulations: une liste de découvertes et d'inventions essentiellement scientifiques, dans un contexte laissant croire qu'elles étaient musulmanes, alors qu'aucune ne l'était, bien sûr. Vous n'en saviez d'ailleurs rien vous-même, vous l'avez reconnu implicitement. J'ignore si vous êtes anarchiste, mais je constate que le désordre règne dans votre esprit.

PS Puisque vous n’avez pas compris ce que Frank voulait dire (le fond de son commentaire), je vous explique :

- Le christianisme est une des bases de la civilisation occidentale
- La démocratie en est l’autre.
- Le christianisme a évolué et s’est affaibli au point que la première base évoquée est menacée. La religion chrétienne est de moins en moins pratiquée en Occident.
- La démocratie ne vit plus que dans le présent et dans le «relativisme» (tout se vaut). Les partis politiques qui vivent et font vivre cette démocratie, ne se représentent plus l’avenir. Ils subissent ou, au mieux, suivent. Ils n’anticipent rien. Ils sont réactifs et non proactifs.
- Islamisation = colonisation (culturelle, civilisationnelle, religieuse)
- Différence de « poids » = rapport de forces
- La perte d’influence, en Occident, du christianisme, et l’état de la démocratie (voir plus haut) font qu’ils ne sont plus capables de s’opposer avec succès à l’islam et à sa colonisation « douce » (c.-à-d. par la démographie et par des droits étendus).
- Les « politiciens » étant à la fois l’émanation et les acteurs de la démocratie, ils sont responsables de son évolution. En plus, ils ne se réfèrent plus guère aux « valeurs » du christianisme.
- Si le christianisme pourrait s’opposer à la «colonisation» islamique, c’est parce que contre une religion conquérante, seule une autre religion forte peut l’emporter.

Vous y en a avoir compris ?

Pour ma part, si je suis d’accord avec Frank quant au caractère invasif et «colonisateur» de l’islam, avec la faiblesse et l'irresponsabilité des politiciens suisses donc de la démocratie qu’ils incarnent, avec
l'incompatibilité fondamentale de l'islam avec notre culture et notre système, je ne suis ni aussi défaitiste que lui (je pense que l’islam n’étant pas viable tel qu’il existe, il se réformera ou implosera) ni adepte de la théorie d’une guerre de religions. Si guerre il y a (ou aura), c’est entre «civilisations», l’Occident rationaliste, démocratique et humaniste contre l’islam fondé sur la « révélation », théocratique et totalitaire. Et je ne vois rien qui pourrait permettre à l’islam de la gagner.

Écrit par : Normandy | 01/03/2016

@ Vincent:

Vous m'accusiez d'abord d'être "suffisamment parano (et un peu obtus aussi) pour embarquer derrière la théorie du grand complot" et désormais vous admettez qu'en effet "la majorité des médias ... est en combat contre l’UDC." BRAVO! Je suis heureux de constater que vous pouvez faire preuve d'un peu de bonne foi si on vous y pousse.
C’est déjà un grand progress!

Cependant vous dites voir dans ce matraquage médiatique "ni soumission, ni aveuglement, ni pensée unique mais bien une nécessaire et rassurante lucidité face à un parti qui se contente de surfer sur les humeurs des citoyens pour se faire mousser."

Eh bien là je ne suis pas du tout d'accord avec vous.

Que l'on soit bien clair: ça me dérange pas du tout que l'on puisse critiquer l'UDC ou le christianisme. Cela est un droit démocratique et je ne suis d'ailleurs pas membre de ce parti et ne suis pas croyant (Larchange c'est mon nom de famille!!). Ce qui me dérange c'est que l'on ne critique SYSTÉMATIQUEMENT QUE l'UDC et QUE le christianisme!

Comme je lai déjà écrit, lors de chaque attentat ou autre horreur et abomination commis par des islamistes on nous sort "Ce n'est pas l'Islam! Pas d'amalgame" alors que OUI c'est bel et bien UN des aspects de l'Islam que vous le vouliez ou non!

Et à ce tarif-là dans les cas des prêtres pédophiles, si tout le monde était traité sur un pied d'égalité, on devrait dire "Ce n'est pas le christianisme car ces prêtres ont trahi l'idéal chrétien! Pas d'amalgame!" Mais ça personne ne le dirait jamais car c'est très tendance de dénigrer les chrétiens.

Ce que je veux vous faire comprendre c'est que DANS LES DEUX CAS ces actes abjects sont bel et bien représentatifs d'un aspect de l'Islam et du Christianisme! Alors soit l’on critique LES DEUX religions soit AUCUNE, mais pas seulement le Christianisme!

Et je pense la même chose du matraquage médiatique uniquement anti UDC. Vous dites n'y voir "ni soumission, ni aveuglement, ni pensée unique mais bien une nécessaire et rassurante lucidité face à un parti qui se contente de surfer sur les humeurs des citoyens pour se faire mousser."

Eh bien laissez-moi vous dire combien vous avez tort! Cette attitude des médias dirigés me rappelle trop les dictatures. Sous l'Allemagne nazie les adversaires du parti ne pouvaient pas non plus s'exprimer et la propagande battait son plein! De même sous Staline. De nos jours de manière encore plus évidente et ridicule, pensez à la Corée du nord où tous les médias ne chantent que les louanges de leur "grand" timonier.

Vous ajoutez que l'UDC "se contente de surfer sur les humeurs des citoyens pour se faire mousser." Parce que vous pensez peut-être que les autres partis ne le font pas? Cet argument ne tient pas la route, désolé.

Pour couronnez le tout, vous ajoutez que "l'UDC est l'ennemi à abattre." Vos paroles me font peur et montre votre absence totale d'esprit démocratique.

Pour résumer, vous trouvez qu'un gouvernement idéal est:

- un gouvernement où les médias disent tous la même chose et empêchent les avis contraires à la norme de s'exprimer soit en ne leur donnant pas la parole, soit en les dénigrant, en les ridiculisant systématiquement, et en déformant leurs arguments; un gouvernement où les médias essayent de formater les esprits en leur disant ce qu'il faut penser et faire!

-un gouvernement où l’on peut désigner comme vous le faites si bien “un ennemi à abattre”: comme par exemple les juifs (etc.) sous les Nazis, les capitalistes (etc.) sous l’URSS, ou l’UDC pour vous et tous ceux qui pensent comme vous dont les médias.

Cet état de faits vous convient aujourd’hui car il correspond à vos idées politiques mais prenez garde, car un jour il pourrait se retourner cotre vous.

Et je vous aurais répondu exactement la même chose si vous m’aviez dit que le PS était “l’ennemi à abattre.”

Eh bien non, je ne veux pas et ne voudrai jamais de ça, car ce genre de système me rappelle trop l’Allemagne nazie et les autres dictatures du même type!

Ne vous en déplaise!

PS: Là prochaine fois que vous penserez de quelqu’un qu’il est un “sale facho,” comme je suis certain que ça vous arrive souvent, souvenez-vous que vos paroles et les idées que vous défendez sont sûrement beaucoup plus fascisantes et dogmatiques que les siennes, même si vous pensez être du bon côté! Ne dit-on pas qu'il n'y a pas pire fasciste que l'anti-fasciste!

Écrit par : L'Archange | 01/03/2016

Merci pour cette longue réponse M. Larchange, je n’ai pas vraiment le temps d’y répondre en détail mais sachez que contrairement à vous, je suis chrétien (protestant) et même (parfois) pratiquant, donc ce n’est pas de moi que viendront les attaques les plus virulentes contre les chrétiens (d’autres s’en charge avec une hargne peu commune) même si je suis conscient du poids de l’histoire et des terribles dérives commises au nom des religions.

Quant à traiter l’UDC d’ennemi à abattre, vu qu’un autre intervenant semble choqué par ces mêmes mots, je veux bien admettre que l’expression est un peu violente même si sur le fond, contrairement à vous, je pense que ce parti n’apporte rien de très positif ni surtout de constructif à notre pays.

Enfin par rapport aux médias, il y a effectivement aujourd’hui des sites internet et autres « intellectuels » qui viennent nous expliquer que nous ne pouvons plus faire confiance aux médias « mainstream » qui seraient à la botte des pouvoir politiques et économiques en place. Nous devrions donc, au contraire, nous référer à leur vision du monde qui est, vous l’admettrez, particulièrement à droite, voir à l’extrême droite et systématiquement islamophobe.

Alors tant mieux si le citoyen a désormais le choix entre ses sources, vous me permettrez toutefois, de continuer à m’informer auprès de ceux dont, jusqu’à ce jour, la duplicité n’a pas été formellement (et objectivement) démontrée plutôt qu’à me fier à des médias qui ne cachent d’ailleurs pas leur orientation.

Écrit par : Vincent | 01/03/2016

Vincent,

Votre dernier commentaire sur dieu m'avait échappé.

Il y a une différence entre vous et moi.

Vous croyez en votre dieu sans apporter la preuve de son existence, même en voulant le coincer dans le cerveau inconscient.

Je n'ai plus de dieu pour me raccrocher à ses branches séchées depuis une quinzaine d'années, pour cause d'études sur les croyances, les civilisations disparues et l'avènement des religions ou leur invention. L'étude de la véritable histoire humaine, la géologie et bien d'autres sciences permet de casser la gangue des croyances.

Ce faisant, j'apporte la preuve au travers des liens fournis à cet effet de -l'invention- des fables royales et religieuses elles sont liées c'est aussi vrai que le château à sa chapelle et son église, que les orphelinats, (loin des yeux) ont servit de réservoir à soldats, d'esclaves dans les milieux ruraux et le sexe de -certains- religieux maîtres à penser.

Ce qui n'existe pas peu être inventé physiquement par le recherche, les idées, les pensées, les rêves, les besoins affirmés etc.

Les fables religieuses ont été inventés pour servir de bouclier aux rois et aux chefs tribaux. Les despotes et manipulateurs se servent du concept bien gardé par les hommes du vatican et leurs sbires.
Apportez-nous la preuve de l'existence et de l'utilité de votre dieu coincé dans votre crâne, merci. Si c'est pour nous indiquer qu'il est fort en pensée spirituelle et qu'il a la science infuse, ne répondez pas. Inutile de nous bercer qu'il sait tout, voit tout et qu'il nous attend à la porte du paradis et de l'enfer.

L'histoire est têtue, moi aussi.

Enfin, je ne tire pas sur les religions, j'informe à qui veut s'intéresser au sujet qu'il n'y a pas de jugement dernier, pas de paradis, pas d'enfer et que les gens peuvent mourir en toute quiétude.

Bon, ils ne reverrons pas leurs chers disparus, mais, c'est naturel? Cependant, pour apaiser les croyants et les autres, il pourrait exister des univers parallèles, donc une plage pour rêver paisiblement à la présence des ancêtres déguisés en particules. Ce n'est pas très scientifique, mais à défaut de poisson, on mange des moules!
Cela n'a rien de religieux, qui plus est, n'a rien à voir avec les fables et le bordel cosmique des uns et des autres.

Milles excuses pour le retard. Merci de nous donner quelques liens autres que religieux et royaux pour croire à votre dieu et le reste; sachant que l'espérance et les désirs ne pas des preuves. *L*

Écrit par : Pierre NOËL | 19/03/2016

Les commentaires sont fermés.