19/04/2016

Tariq Ramadan punaisé au patrimoine de l’islamité

Celui que médias et mosquées affectionnent tant siège dans la vitrine mondiale de l’obscurantisme islamique, l'Union des savants musulmans. Son compagnon de lutte, Youssef Al-Qaradawi, en est le président.


Le plus habile des Frères musulmans a été propulsé au patrimoine mondial de l’islamité au printemps 2015. Mais Tariq Ramadan est entré si discrètement dans cette Union mondiale des savants musulmans (UMSM) que la nouvelle, annoncée dans sa bio par l’heureux élu, a échappé près d’une année aux vigiles du radicalisme. L’union ne le mentionne d’ailleurs pas encore parmi ses membres. 

Cet organisme (en anglais International Union for Muslim Scholars) basé au Qatar représente la plus haute instance des Frères musulmans en matière de charia et de jurisprudence (fiqh). Par exemple, lorsque telle innovation conduit les croyants à se demander: est-ce que ceci est permis, interdit ou toléré, le Conseil ou l'un de ses membres éclaire l’humanité anxieuse. Il prend par ailleurs des positions sur l’actualité.

Ramadan_Qaradawhi.png


Image extraite d’une vidéo tournée lors de l’inauguration en janvier 2012 du centre de recherche sur la charia dirigé par Tariq Ramadan au Qatar. Le centre est intégré à la Qatar Foundation. À gauche, Youssef Qaradawi. Au milieu, Cheika Mozah, présidente de la Qatar Foundation et l’une des épouses de l’émir qui régnait au Qatar au moment où la photo a été prise. En 2016, Youssef Qaradawi est classé au 32e rang du palmarès des 500 musulmans les plus influents dans le monde. Cheika Mozah et Tariq Ramadan sont également dans la liste des 500 musulmans les plus influents à un rang indéterminé. (Point de Bascule)

Le groupe  comprend des têtes connues et chenues, à commencer par celui qui l’a créé en 2004, Youssef Al-Qaradawi. Il le préside. Guide spirituel des Frères Musulmans et du sunnisme en général, il milite pour le triomphe de l’islam sur la planète. C’est un scaphandrier émérite du Coran, des Hadits et des exégèses dans lesquels il plonge dès qu’une question se pose à l’islam. Ses fatwas sont très appréciées.

Tariq le bien-aimé de nos médias est un vieux compagnon d’Al-Qaradawi à propos duquel il a souvent exprimé son admiration. Il a participé avec ce fanatique à diverses actions d’islamisation, dont la préface d’un «Recueil de fatwas» pathétique, tout empreint de misogynie et d’intolérance, destiné aux musulmans d’Europe. C’est une exclusivité du «Conseil des fatwas et de la recherche» présidé lui aussi par Qaradawi. Celui-ci a inuguré en 2012 un nouveau centre de recherche islamique au Qatar en compagnie de son directeur, Tariq Ramadan (cf photo).

Ghannouchi remplacera Qaradawi

Au congrès de l’Union à Istanbul, en août 2014, l’émotion est à son comble. Qaradawi pense sa fin proche (il a 89 ans): «Je ne vous verrai peut- être plus l’an prochain». Et il laisse en guise de testament deux actions à mener pour «faire progresser l’Oumma» en ce XXIème siècle: d’abord autoriser les femmes à aller prier à la mosquée... Oui, la question est encore discutée et intéresse beaucoup de croyants. Deuxième sujet à l’agenda: que les musulmans s’engagent davantage dans la propagation de l’islam, surtout que les chrétiens sont eux «très actifs».

Pour goûter à la saveur d’un État islamique, rien ne vaut  la lecture de l’ouvrage du grand maître: «Le licite et l’illicite en islam.» Au programme de Qaradawi: le mépris des autres -les mécréants-, la haine des juifs, la servitude des femmes, des châtiments corporels, des condamnations à mort, une litanie d’interdits et d’obligations absurdes. Ce livre, best-seller dans les communautés musulmanes d’Occident, devrait être davantage lu par les infidèles: il suscite une irrésistible envie de défendre la démocratie et son humanisme.

A Istanbul, les savants ont prudemment élu le successeur d’Al Qaradawi. Ce sera Rached Ghannouchi, autre Frère musulman au sinistre parcours, dirigeant depuis plus de 30 ans du parti Ennahda de Tunisie. De la bonne graine d’islamiste.

On trouve encore dans cet aréopage le pionnier de la Confrérie des Frères musulmans au Canada, l’hyperactif Jamal Badawi membre lui aussi du Conseil européen de la fatwa et de la recherche. Le site Poste de Veille nous décrit ses hauts faits.

Le conseil, grand ami de la section des Frères musulmans du Hamas, a compté (ou compte encore, la transparence n'est pas le point fort de l'UMSM) deux de ses leaders, Ismail Haniyeh et Khaled Mishaal.

L’ambition sans limites de Tariq Ramadan qui voudrait entre autres imposer au monde musulman sa vision de l’islamisation de l’Occident, le pousse à frayer avec les pires enragés de l’islam totalitaire. On cherchera d'ailleurs vainement dans ses œuvres un soutien à ceux qui voudraient au contraire purger cette religion de ses sectarismes, tels Rachid Benzine, Mohammed Arkoun ou Abdelwahab Meddeb. Il préfère en rester à une nouvelle lecture du Coran et des Hadiths  qui lui fait découvrir  que tout ce que l’Occident a cru inventer en matière de droits de l’homme, d’écologie ou de pacifisme était en fait contenu dans l'islam.  Et si quelque chose le gêne dans la lecture, il fait appel au contexte. Ses démonstrations sont assez faibles, mais on imagine que Qaradawi avait d’autres raisons –l’art de l’islamisation et le succès du tartuffe en Occident- pour le coopter dans l'Union.

L’islamiste semble insubmersible. Lorsque j’ai lu son livre d’entretiens avec Jacques Neyrinck, je l’ai senti tanguer. Lorsque j’ai lu «Frère Tariq» de Caroline Fourest, j’ai cru qu’il allait couler. Lorsque je l’ai vu poursuivre son alliance avec Youssef Al-Qaradawi, j’ai pensé qu’il serait démasqué. Rien de tout cela ne s’est produit. Il faudrait des forces plus puissantes pour cette tâche.

De Mossack Fonseca aux Frères musulmans: un rêve

Et justement, cette nuit j’ai fait un rêve. Des médias de plus de 80 pays représentant près de 400 journalistes se sont unis pour retracer le réseau des groupes qui œuvrent à détruire les démocraties -et d’autres régimes moins démocratiques- afin de leur substituer le règne de la charia. Sont ainsi autopsiés sur un plan mondial les Frères musulmans, les wahhabites, les salafistes et autres Mili Görus. Les courageux médias décrivent leurs stratégies d’infiltration et démasquent leurs complices en Europe, aux USA, en Australie. Nos fins limiers révèlent les modes de financement, les mosquées qu’ils contrôlent, les liens avec les prêcheurs de haine et les mouvements terroristes, le nom de leurs leaders.

Les investigateurs n’ont pas bénéficié des données d’une Mossack Fonseca, mais d’informations révélées par des sites qui depuis des années informent à leur niveau sur cette toile d’araignée et ses malfaisants.1)

Le résultat, qui a fait l’effet d’une bombe, est formidable. Un bémol cependant: contrairement à la dénonciation des paradis fiscaux qui leur vaut d'unanimes louanges, cette opération comprenait quelques risques. Certains des héros médiatiques doivent se cacher pour préserver leur vie.


1) http://www.globalmbwatch.com/, https://counterjihadreport.com/ , https://www.islamism-map.com/, http://www.ikhwan.whoswho/, http://www.conspiracywatch.info/tags/fr%C3%A8res%20musulm..., http://www.shariahfinancewatch.org/blog/category/muslim-b..., http://islamisation.fr/

07:45 Publié dans Frères Ramadan, Islamisation | Tags : union mondiale des savants musulmans, al-qaradawi | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | |

Commentaires

A propos du livre de machin-truc:
http://ripostelaique.com/youssef-qaradawi-le-licite-et-l%E2%80%99illicite-en-islam-morceaux-choisis.html
C'est intéressant sur le vol. A se demander pourquoi Mahomet n'a pas eu la main tranchée pour vol, lui qui a pillé les caravanes et les Juifs.

Écrit par : Charles | 19/04/2016

Si on peut se le permettre, textes évangéliques faisant foi, que les chrétiens soient "très actifs" ne représente rien s'ils ne sont ces chrétiens en tout premier lieu inspirés par le Saint-Esprit, ou Esprit de Vérité Lui-même... ce que semble ignorer Qaradawi.

Dieu étant Un...donc pas plus juif, musulman que chrétien.. Qaradawi remettrait-il en question la volonté divine?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/04/2016

Les textes évangéliques ne font pas davantage foi que le Coran. Tout comme les chrétiens, les musulmans se croient inspirés par l'esprit de Dieu et pensent agir selon la Vérité. Or, le vrai Dieu n'est ni juif, ni chrétien, ni musulman. Un sage a dit: "Quoi que tu imagines dans ton esprit, Dieu est différent de cela". Le Dieu des trois grandes religions monothéistes est une invention des hommes. Les soi-disant prophètes (inclus Jésus et Mahomet) n'ont pas parlé au nom de Dieu mais en leur nom propre. Leur message est aujourd'hui dépassé. Quand les hommes se seront affranchis des religions, le monde se portera mieux.

Écrit par : Mario Jelmini | 19/04/2016

Ces "savants" sont des tarés extrêmement dangereux pour la planète et ses enfants, aujourd'hui et demain.
l'humain a la particularité de croire; une faculté issue des peurs et des incompréhensions et ce, depuis plus de cent mille ans.

Depuis l'avènement des religions, très postérieurs au Néolithique, les guerres, les pillages, les viols, les tortures, les assassinats, n'ont cessé.

Certains ont "cru" au communisme, au socialisme, au nazisme, à la terre plate, et au reste (pour ne pas fâcher les adeptes du paradis) d'Abrahamm, Moïse et autres zinzins aussi tarés.

Le débat mondial sur l'islam, concept aux croyances pourries, prend forme chaque jour. De plus en plus de gens voir de pays ne veulent plus étendre l'islamisation, l'islam fait peur à juste titre.

Ils mentent comme ils respirent, nos dirigeants sont devenus leurs obligés, leurs lèches bottes.

-Votre et -notre rêve se réalisera Mireille, même si aujourd'hui beaucoup de confusion règne sur les croyances au dieu et au reste.

Le paperon blanc, devenu pape et traître des croyants catholiques, a décidé de privilégier cet islam sur le dos des chrétiens d'Orient et d'ailleurs, il faut déserter les lieux de cultes catholiques.

Le monde chrétien doit se poser des questions sur l'origine des fables royales des religions, seule solution pacifique pour éradiquer l'islam et l'interdire en Occident, sinon ce sera la guerre des civilisations. Celle-ci a déjà commencé partout ou l'islam est présent.

Quant à la gauchiasse, elle est devenue collabo, se faisant sodomiser par idéologie et par intérêt des bulletins de votes ou d'adhésion, encore une histoire de fric et de pouvoir.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/04/11/23-avril-2016-sos-orient-occident-libertes-en-peril/

Écrit par : Pierre NOËL | 20/04/2016

Voilà pourquoi il n'y aura jamais de Panama Papers pour l'islamisme :
http://www.lepoint.fr/societe/abdelghani-le-frere-de-mohammed-merah-s-engage-dans-la-deradicalisation-19-04-2016-2033305_23.php

Les musulmans qui tournent le dos à la violence et à la haine raciale perdent leurs amis et se font traiter de traître et de collabo par leur famille (parce qu'ils désapprouvent les massacres gratuits, donc). Il est intéressant de constater qu'on ne trouve plus cet article sur le site de la TG.

Après, les gens diront, comme en -45, qu'ils ne savaient pas.

Écrit par : Arnica | 20/04/2016

@Pierre Noel ravie de vous lire car vous êtes un jardin d'explosifs à vous tout seul
On ne peut que vous donner raison et Dieu lui même doit en avoir marre de voir trainer son Nom dans la boue car trop souvent utilisé par certains pour se donner bonne conscience
Nous les Protestants avons de la chance car nous n'avons pas de Pape ,nous pouvons parler à Dieu en direct c'est quand même plus économique et moins couteux pour es contribuables /rire
Très belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 20/04/2016

"Les musulmans qui tournent le dos à la violence et à la haine raciale perdent leurs amis et se font traiter de traître et de collabo par leur famille (parce qu'ils désapprouvent les massacres gratuits, donc)."

Oh là là !! Quel commentaire ! Il dit plus à propos de son auteur qu'autre chose. Selon lui les musulmans (donc tous les musulmans) sont violents, racistes et approuvent les massacres gratuits.

Écrit par : Daniel | 20/04/2016

Lovjoie,

Le plaisir est partagé! Sami Aldeeb à proposé une démarche assez réaliste du comportement qu'il faudrait avoir en tant que croyant:

Une démarche vers Dieu et non un dieu qui dicte à un abruti des versets pourris, enfin si j'ai bien compris....
Ce faisant ça changerait bien des choses.

Un peu de lecture par copié/collé j'ai une flemmingite aiguë en cette fin de journée que je souhaite belle à tous.

.../...

""Le champ des libertés se réduit en peau de chagrin depuis que les musulmans sont devenus un enjeu majeur sur l'échiquier politique de leurs nouveaux pays d'accueil. On doit les encenser et les louer mais jamais formuler la moindre critique à leur égard pour ne pas tomber sous la coupe de la loi contre le racisme.
Les musulmans sont désormais intouchables et l'islam, la pire idéologie raciste, antisémite et extrémiste qu'"on ait jamais fait surgir pour les hommes" est-dessus des lois.
Et tous ceux qui s'aventurent à briser le mythe de l'innocence de l'islam et de la candeur des musulmans sont forcément racistes et haineux. Il ne reste plus qu'à s'enfermer dans le mutisme, se voiler la face à l'image de leurs femmes et se prosterner devant leur toute-puissance. On leur doit bien ça pour l'énorme potentiel qu'ils présentent.

Voici la liste des infractions susceptibles de valoir à leurs auteurs des condamnations à des amendes pénales pour ne pas avoir compris que l'islam et les musulmans sont une race, et pas n'importe laquelle, l'élue d'Allah.

-Critiquer le Coran et ses pseudos théories scientifiques c'est du racisme,
-critiquer leur idéalisation troublante et incompréhensible d'un monstre d'inhumanité qu'est Mahomet c'est du racisme,
-critiquer leur mode de conduite dans le sens contraire de la marche du train de l'humanité c'est du racisme,
-critiquer leur manie obsessionnelle du complot c'est du racisme,
-critiquer l'histoire hagiographique et falsifiée de l'islam c'est du racisme,
-critiquer leur déni pathologique de la réalité c'est du racisme,
-critiquer le mythe de l'islam de l'islam des lumières, de paix, d'amour et de tolérance, c'est du racisme,
-critiquer les prières des rues c'est du racisme,
-critiquer l'attitude ambigüe des musulmans face aux crimes contre l'humanité des leurs c'est du racisme,
-critiquer les signes ostentatoires chez les musulmanes et les musulmans c'est du racisme,
-critiquer le mépris des musulmans pour les lois de leurs pays d'accueil c'est du racisme,
-critiquer leur refus de s'adapter à leur environnement c'est du racisme, -critiquer les agressions sexuelles en bande organisée c'est du racisme,
-critiquer la prolifération du halal c'est du racisme,
-critiquer leur propension inquiétante à transgresser les lois pénales des pays d'accueil c'est du racisme,
-critiquer les moeurs des musulmans à travers le miroir de Daech c'est du racisme,
-critiquer le péril mortel de l'islam pour la démocratie c'est du racisme,
-critiquer l'éducation religieuse musulmane c'est du racisme,
-critiquer le double, triple, quadruple, quintuple, sextuple langage des musulmans c'est du racisme,
-critiquer le charlatanisme burlesque et grotesque des ulamas de l'islam c'est du racisme,
-critiquer les délires mégalomaniaques et la mentalité suffisante et arrogante des musulmans c'est du racisme,
-critiquer le racisme des musulmans c'est du racisme,
-critiquer la place de la femme dans l'islam c'est du racisme,
-critiquer le statut des gens du livre dans l'islam c'est du racisme,
-critiquer la pensée archaïque et sclérosante de l'islam c'est du racisme, -critiquer le djihad c'est du racisme,
critiquer la loi scélérate de la charia c'est du racisme,
-critiquer le bilan des apports de l'islam c'est du racisme,
-critiquer l'absence d'humilité, de reconnaissance et d'objectivité chez les musulmans c'est du racisme,
-critiquer leur folie de grandeur et leurs prétentions démesurées à vouloir islamiser l'humanité tout entière c'est du racisme,
-critiquer la main mise de l'islam sur la vie des musulmans c'est du racisme,
-critiquer la nature hyper agressive et criminogène de l'islam c'est du racisme,
-critiquer le caractère castrateur et inhibiteur de l'islam c'est du racisme,
-critiquer l'absence de l'autocritique et du relativisme chez les musulmans et leur c'est du racisme,
-critiquer leur fermeture d'esprit et leur jusqu'au boutisme maladif c'est du racisme,
-critiquer l'islam en tant que modèle de développement économique et sociétal c'est du racisme,
-critiquer l'islam en tant qu'ennemi des droits humains et politiques c'est du racisme,
-critiquer les plaies qui les gangrènent et c'est du racisme,
-critiquer leur absence criante dans la compétition mondiale dans tous les domaines c'est du racisme,
-critiquer les dogmes de l'islam incompatibles avec le vivre ensemble et le respect du monde des vivants c'est du racisme,
-critiquer l'incapacité des musulmans à oeuvrer pour le bien commun de l'humanité c'est du racisme,
-critiquer leurs pulsions mortifères, lubriques, auto-destructrices, leur aversion de la vie, et la néantisation de son être chez les musulmans c'est du racisme,
-critiquer la non-séparation des sphères dans l'islam c'est du racisme,
-critiquer leur fanatisme et leurs réactions violentes pour des caricatures de Mahomet c'est du racisme,
-critiquer leur passivité, leur indolence et leurs difficultés à se faire violence et à se remettre en question c'est du racisme,
-critiquer l'indignation à géométrie très variable des musulmans,
-critiquer le négationnisme des musulmans c'est du racisme,
-critiquer leur islamo-centrisme c'est du racisme,
-critiquer leur racisme et leur antisémitisme c'est du racisme,
-critiquer l'islam en tant qu'idéologie politique qui instrumentalise le sacré pour aliéner et abêtir les hommes et détruire l'humanité c'est du racisme,
-critiquer les musulmans pour leur indécence intellectuelle et morale caractérisée à chaque attentat commis par les leurs c'est du racisme,
-critiquer les musulmans pour leur non-compassion pour les victimes du terrorisme qui porte la signature de l'islam c'est du racisme,
-critiquer la pratique de la pédophilie et la prostitution halal c'est du racisme,
-critiquer les musulmans de ne jamais balayer les montagnes d'immondices accumulées devant les portes de leurs maisons depuis 1437 ans et toujours prompts à envoyer des boules puantes sur l'Occident c'est du racisme,
-critiquer les musulmans de préférer la mort à la vie c'est du racisme,
-critiquer les musulmans pour leur refus d'assumer leurs échecs et de tirer les les leçons de l'histoire c'est du racisme,
-critiquer l'islam d'avoir détruit les peuples et les cultures et d'avoir transformé leur vie en enfer sur terre c'est du racisme,
-critiquer la personnalité schizophrène des musulmans qui fuient la misère et la pauvreté chez eux et qu'ils s'empressent de les reproduire dans leurs pays d'accueil et de vouloir imposer leur mode de vie à leurs habitants au nom des lois antiracistes c'est du racisme,

Il n'y a pas plus raciste que le racisme dont ils sont nourris et qu'ils projettent sur autrui. Ce n'est pas du racisme que de vouloir refuser de se plier à la dictature de leur culture qui se confond avec culte d'un autre âge et incompatible avec la modernité et le progrès humain.
Le racisme est celui qui consiste à vitrioler l'identité des pays d'accueil pour leur imposer la leur.
Plus on est raciste soi-même plus on voit le racisme partout et on est intolérant à toute forme de critique qui peut les ébranler dans leurs fragiles convictions qui sont aussitôt balayées au moindre courant d'air.""

Salem Ben Ammar | 15/04/2016 à 4:54 | Catégories: islam | URL: http://wp.me/p3CaYe-97r

Écrit par : Pierre NOËL | 20/04/2016

@Daniel: vous avez lu l'article que j'ai mis en lien?

Le frangin de Merah a dû quitter Toulouse et "il reste discret sur où il habite" à votre avis pourquoi?

Écrit par : Arnica | 20/04/2016

Ci-joint un lien qu'il vaut la peine de lire, les deux personnalités qui nous éclairent un peu plus sur "notre " islamiste, savent manifestement de quoi elles parlent :

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/04/21/31003-20160421ARTFIG00123-celine-pina-et-fatiha-boudjahlat-tariq-ramadan-ne-merite-pas-d-etre-francais.php

Écrit par : Exprof | 21/04/2016

@Exprof. TR, futur candidat à la présidentielle française de 2022?

Écrit par : Mario Jelmini | 22/04/2016

@Exprof. Excellent article, merci pour ce lien. Si la France devait malgré tout accorder sa nationalité à TR, on pourrait alors songer à appliquer à celui-ci l'art. 48 de la Loi fédérale sur l'acquisition et la perte de la nationalité suisse (RS 141.0), ainsi libellé: "L'office [lire: le Secrétariat d'Etat aux migrations] peut, avec l'assentiment de l'autorité du canton d'origine, retirer la nationalité suisse et le droit de cité cantonal et communal à un double national si sa conduite porte une atteinte grave aux intérêts ou au renom de la Suisse".

Écrit par : Mario Jelmini | 21/04/2016

Bonsoir,

J'ai envoyé un commentaire hier et je remarque qu'il n'a pas été publié. Je suppose que comme souvent il s'est perdu dans le méandres du net. Alors je le poste encore une fois, en espérant que cette fois il arrive à bon port !

Le voilà:

@ Arnica

"@Daniel: vous avez lu l'article que j'ai mis en lien?"

Lu avant de lire votre commentaire. J'ai envie de dire: et alors ? . En quoi cela prouve votre affirmation?
Au fait, vous êtes vous lu vous même ? Avez-vous compris l'étendue de votre affirmation?

Écrit par : Daniel | 21/04/2016

Voilà une des raisons du combat des musulmans en conquête. Le mensonge et la falsification d'une histoire qui n'est pas -que religieuse ou chacun se doit d'être informé et participer au combat jusqu'à l'interdiction de l'islam en Occident.

.../...

""Tous les Prophètes ont appelé à l’Islam. L’Islam est la seule religion valable et la seule religion céleste.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿ إِنَّ الدِّينَ عِندَ اللهِ الإِسْلاَمُ ﴾

( ‘inna d-dîna `inda l-Lâhi l-islâm )

Ce qui signifie : « Certes, la seule religion que Dieu agrée est l’Islam », [sôurat ‘Ali `Imrân / ‘âyah 19].

Et Il dit aussi :

﴿ وَمَن يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلاَمِ دِينًا فَلَن يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ ﴾

( wa man yabtaghi ghayra l-‘islâmi dînâ falan youqbala minhou wa houwa fi l-‘âkhirati mina l-khâsirîn )

Ce qui signifie : « Celui qui prend pour religion autre que l’Islam, elle ne sera pas acceptée de lui, et il sera parmi les perdants au jour du jugement », [sôurat ‘Ali `Imrân / ‘âyah 85].

Tous les Livres révélés la Thora -At-Tawrah-, l’Evangile -Al-‘Injîl-, les Psaumes -Az-Zabôur-, Le Qour’ân ont enseigné une seule religion : l’Islam.

Les mécréants ont falsifié la Thora et l’Evangile, ainsi ce qu’ils ont maintenant ce sont des livres falsifiés.

Les gens du livre veut dire qui se réclament du livre et ne veut pas dire qu’ils suivent le livre car ils ont falsifié les livres révélés, ils sont des mécréants.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré :

﴿ قُلْ يَا أَهْلَ الْكِتَابِ لِمَ تَكْفُرُونَ بِآيَاتِ اللهِ وَاللهُ شَهِيدٌ عَلَى مَا تَعْمَلُونَ ﴾

( Qoul yâ ‘ahla l-kitâb lima takfourôuna bi ‘âyâti l-Lâhi wa l-Lâhou chahîdoun `alâ mâ ta`malôun )

Ce qui signifie : « Dis ô vous les gens du livre pourquoi vous êtes mécréants en les ‘âyah de Allâh et Allâh est témoin de ce que vous faites », [sôurat ‘Ali `Imrân / ‘âyah 98].""

(Site officiel des nazis sunnites pour lequel je ne ferai aucune publicité)

.../...

Lorsque le paperon blanc parle de l'islam, il est dans le déni, dans la traîtrise ou alors dans l'ignorance. Pour la pédophilie par contre il sait comment faire pour cacher les criminels.
Pour toutes ces raisons il doit être lui aussi combattu sur les fables royales et le reste.

Ils nous promettent l'enfer, ils auront la guerre, ce n'est certainement pas à cause des Athées bien informés, des non-croyants refusant l'islam aux croyances pourries mais à cause du concept mortifère criminogène en rien révélé par une divinité débile, mais par des sanguinaires qui ont copié sur les juifs et les chrétiens ou autres royautés ou tribus du Néolithique.

Écrit par : Pierre NOËL | 22/04/2016

Toutes ces citations... Je ne savais pas tout ça, moi! La seule religion que Dieu agrée? Ça donne à réfléchir... Oui, c'est décidé: je me convertis à l'islam.

Écrit par : Mario Jelmini | 23/04/2016

Il n'est ici nullement question de religion, mais de dominance.
Dès lors, dans ce contexte, la religion devient moyen au service d'un but qui est lui tout sauf connecté au Divin.

Écrit par : Ronald ZACHARIAS | 23/04/2016

Que le but soit la dominance et la religion un moyen d'atteindre ce but, le schéma est connu depuis la plus haute antiquité. Le monde a connu la christianisation, il connaît aujourd'hui l'islamisation.

Écrit par : Mario Jelmini | 23/04/2016

Merci Ronald ZACHARIAS de nous indiquer -qui est connecté au divin, et qu'elles sont les conversations revenant le plus souvent dans les discussions.

Si vous avez une antenne ou un numéro de téléphone privé, merci de nous l'indiquer.

A moins qu'une autre solution existe ne faisant pas bpartie de la panoplie de moyens dont nous disposons actuellement.

Merci de votre réponse, dieu vous en tiendra compte et moi aussi.

Écrit par : Pierre NOËL | 23/04/2016

Lu votre commentaire dans la tdg de ce jour:
http://www.tdg.ch/reflexions/scandale-lautre-shabitue/story/29024238

Bravo!

Vive Mireille Vallette!

Honte à tous ces gougnafiers que vous dénoncez.

Écrit par : Johann | 27/04/2016

Les commentaires sont fermés.