26/07/2016

"Les amputations? Mais sais-tu qu’il y a plusieurs avertissements avant?"

Comment des musulmans qui vivent depuis des décennies dans  dans nos sociétés, voire y sont nés, en arrivent-ils à défendre l’islam jusque dans ses pires aspects? Une longue discussion avec la sympathique Farah (prénom fictif) m'a sidérée.

Interviews: deuxième parution (10)


29.09.2013

D’origine marocaine, elle vit depuis une bonne vingtaine d’années en Suisse, à Genève. Elle a cinq enfants, dont deux étudient au Polytechnicum de Lausanne. C'est elle qui m’avait proposé cette entrevue lors d’une rencontre impromptue où elle avait remarqué mon hostilité à sa religion et ma méfiance envers ceux qui  la pratiquent assidument.

Elle me reçoit chez elle autour d'une tasse de thé durant près de deux heures. Elle semble convaincue qu'elle va me remettre sur la Voie. Vu qu'elle ignore que ses propos feront l'objet d’une publication, j'ai fait en sorte qu'elle ne puisse être reconnue.

C'est l'été. Elle est couverte de son foulard, le corps dissimulé (ni bras, ni jambes nues). Elle se montre chaleureuse, tout de suite à tu et à toi. Aucune question ne la fâche, sauf une suggestion à propos de la densité de Gaza: que les familles fassent moins d'enfants.  Cette idée la révuls!

Pour le reste, elle semble heureuse de son sort tout entier déterminé par sa foi, et se révèle très attachée à son prophète dont elle cite des passages tout à fait sympathiques.

Selon elle, la chose est claire: tout ce qu’ont dit Allah et Mahomet (elle répète la formule traditionnelle en arabe chaque fois qu’elle prononce son nom) est beau, humain, juste.


- Pourquoi Dieu exige-t-il que les femmes portent un foulard ?

- La  chevelure est un élément de séduction. Les hommes ont des pulsions sexuelles bien plus fortes que les femmes.

Elle ne voit aucun rapport entre les interdits sexuels de l’islam et les affamés de la place Tahrir ou les harceleurs qui palpent les femmes. Pour elle, ces violeurs-harceleurs ne sont que de mauvais musulmans.

- Mais as-tu remarqué que dans nos sociétés où la mixité est la règle, où les  femmes s’habillent souvent de manière sexy, il n’y a pas de déchaînement sexuel, pas de harcèlement généralisé?

- Mais il y a bien plus de viols que dans les pays musulmans!

Je conteste, sans effet. Je lui parle des discriminations que subissent les femmes des pays musulmans, dont l’exigence d’obéir à un tuteur homme, y compris pour voyager. 

- En fait, ce que tu appelles discriminations à l’égard des femmes, ce sont des mesures destinées à deuxième parutionles protéger. Elles sont plus fragiles, moins fortes que les hommes. Elles peuvent être agressées. Je voyage parfois seule, mais je sais que je commets un péché. 

  - Ne trouves-tu pas ce verset méprisant: «Demandez le témoignage de deux témoins (...). Si vous ne trouvez pas deux hommes, choisissez un homme et deux femmes (...) Si l'une des deux femmes se trompe, l'autre lui rappellera ce qu'elle aura oublié...»

- Non. C’est vrai, les femmes sont plus légères, plus distraites que les hommes…

Elle n’aimerait pas d'un mari polygame.... Mais finit pas défendre la polygamie si les pulsions sexuelles de l’époux sont trop fortes. C’est préférable à des maîtresses. Elle est convaincue que les femmes sont très malheureuses en Occident, car beaucoup d’hommes ont des maîtresses. Et fort peu de femmes des amants.

 -  Et les violences, l’acide lancé contre les femmes insoumises, les persécutions des chrétiens, les guerres incessantes entre musulmans...?

- Ce sont des gens qui ne suivent pas l’islam.

C'est un  leitmotiv chez elle: l’islam étant parfait, si des musulmans se conduisent mal, c’est qu’ils s'écartent de son enseignement.

Mais tout de même! Mahomet lui-même a fait assassiner des opposants politiques, dont une mère de cinq enfants et un vieux poète, et des centaines d’hommes d’une tribu juive…

Ce n’est pas vrai! Tu te trompes! Mais pourquoi tu en veux tellement au Prophète ? Promets-moi d’essayer de comprendre…

Elle est aussi convaincue que Mahomet a fait disparaître l’esclavage. En fait, elle connaît très mal ses textes, se fiant à ce que lui disent ses imams. Et apparemment, ils puisent plus volontiers à des sources telles que le "Muhammad" de Tariq Ramadan, où le prophète  dégouline d'amour, de compréhension et d'empathie, que dans la biographie la plus connue (et reconnue), écrite par Ibn Ishak au VIIIe siècle. Là, les acte de Mahomet sont nettement plus cruels et sanglants. 

 - Mahomet a tout de même épousé une fille de 7 ans et consommé à 9. Depuis 14 siècles, suivant ce modèle, des filles sont  mariées enfants.

 - Ce que tu ne sais pas, c'est qu'au temps du Prophète, les gens étaient beaucoup plus grands que maintenant. Et les filles beaucoup plus vite pubères.

 - Allah et Mahomet ont dit: lapidation pour les adultères, exécution des homosexuels, des apostats, amputation des voleurs.

- Les amputations… Mais sais-tu qu’il y a plusieurs avertissements avant? Et pour qu’un adultère soit reconnu, sais-tu ce qu’exige la Loi?

- Oui, je sais, quatre témoins. Mais si la personne avoue? La femme qu’a fait lapider Mahomet avait avoué et demandé qu’il la punisse…

Ah ben voilà, il devait la lapider! Mais sais-tu ce qu’est la prison à vie? C’est horrible! Lapider, exécuter, ça signifie que la personne paie pour son acte et pourra alors être pardonnée.

Farah avance timidement que ces sanctions, de par leur radicalité, pourraient être des garanties de sociétés apaisées, exemptes de vols et d’adultères. J'avoue avoir de la peine à imagine cette sympathique femme approuver, dans la réalité, ces horreurs. Et pourtant...

Le discours au final n'est pas très cohérent et empli de convictions erronées. Mais il démontre que les imams genevois comme tant d'autres savent avec un art consommé instiller cet islam archaïque que pratiquent encore certains pays musulmans. Ces derniers ne sont logiquement jamais l'objet de critiques.

 

16:15 Publié dans Suisse | Tags : deuxième parution | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | |

Commentaires

Cette femme me fait penser aux Témoins de Jéhovah: elle vit avec ses certitudes, et elle est heureuse ainsi. Au point que son bonheur la pousse au prosélytisme (et peut-être aussi son imam).

"Heureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux est à eux!", disait déjà Jésus (Matthieu 5:3, sermon sur la montagne).

Les chrétiens et les musulmans s'appuient sur une même conviction, héritée du judaïsme:
"Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent selon la loi de l’Eternel! Heureux ceux qui gardent ses préceptes, qui le cherchent de tout leur cœur, qui ne commettent point d’iniquité et qui marchent dans ses voies!" (Psaumes 19:1-3).
Selon sa religion, on fera appel aux paroles de Jésus (inspiré par Dieu) ou à celles de Mahomet (inspiré par Allah).

Le hic, c'est que la vie des croyants repose sur des illusions. La plus perfide de ces illusions est sans doute la promesse d'un paradis après la mort, un paradis réservé à ceux qui se seront comportés en bons musulmans sur cette terre, respectivement en bons chrétiens. C'est ce qu'on appelle la technique de la carotte et du bâton: la carotte, c'est le paradis et le bâton, c'est l'enfer. Des inventions d'hommes, bien sûr, mais beaucoup de gens ne demandent qu'à se laisser piéger.

Les personnes comme Farah sont tellement imprégnées des "vérités" qui ont été enfoncées dans leur crâne tout au long de leur enfance que rien ni personne ne pourra les y déloger: elles sont convaincues, en effet, que ces vérités sont intangibles, universelles et éternelles. En leur inoculant le poison de la religion, on les a rendues incapables de voir plus loin que le bout de leur nez, incapables de se déprogrammer et de se reprogrammer. Endoctrinées jusqu'à la moelle, elles ont réponse à tout, elles sont sûres de leur fait, sûres de détenir la connaissance.

Les imams de Genève et d'ailleurs font comme les curés et les pasteurs: ils gomment certains passages des Écritures qui font désordre et mettent en exergue ceux qui servent leurs objectifs. Manipulation oblige.

La solution passe par l'éducation. Il faut cesser de violer l'âme des enfants et des adolescents par le biais des religions, cesser les bourrages de crâne. Il faut rendre aux enfants leur innocence. Le jour où l'islam aura renoncé à imposer la circoncision, il aura fait un grand pas dans la bonne direction.

Écrit par : Mario Jelmini | 26/07/2016

C'est une caricature ou bien ?

Non pas elle mais vous deux ensembles ;

- entre la bonne musulmane qui ne se pose pas trop de question quant à sa religion tant elle considère d’abord celle-ci comme sa culture et donc l'héritage d'une longue tradition familiale.

- et l'islamophobe militante rageuse qui elle connait beaucoup mieux le coran que la grande majorité des musulmans et qui s'accroche donc à tout ce qui, effectivement, apparait comme choquant pour la femme occidentale parfaitement libre qu’elle est.

Bref ce dialogue me parait tout à fait révélateur du fossé qui sépare celles qui possèdent le savoir et veulent donc imposer leur manière de faire et voir les choses aux autres et celles qui en savent nettement moins mais ne s'en portent pas plus mal, malgré ce que les autres cherchent à démontrer.

Et si vous leur foutiez la paix à ces musulmans là Mme Valette ? Juste en les respectant, par exemple….

Il y a assez d'extrémistes à combattre vous ne pensez pas ?

Écrit par : Vincent | 27/07/2016

Vincent

"Et si vous leur foutiez la paix à ces musulmans là Mme Valette ? Juste en les respectant, par exemple…."

Et réciproquement, svp.

Écrit par : archi-bald | 27/07/2016

En résumé Vincent nous dit que les abominations médiévales passivement soutenues et activement justifiées par "la bonne musulmane" sont à mettre sur le plan innocent de l’héritage culturel et de la tradition familiale...

Et qu'elle ne s'en porte pas plus mal dans sa béate simplicité? Peut-être, mais ça ne concerne pas que elle, dans son déni elle fait partie du socle de base qui permet d'imposer à d'autres la dictatures religieuse avec son arbitraire, ses contraintes et ses violences innommables.

Et ça, on ne peut pas simplement "le respecter", ça rejoint le point qu'il semble difficile aux Imams en tous genres et même aux musulmans de base de dénoncer clairement et sans ambiguïté, certains points inacceptables au regard des droits de l'homme et de la liberté individuelle. Peut-être tout simplement parce que pour eux ce n'est pas vraiment inacceptable, mais ce a quoi ils aspirent !

Écrit par : Eastwood | 27/07/2016

Mais Vincent, il y a plein de gens qui tiennent ce discours caricatural: l'islam est merveilleux (et parfait), l'islam protège les femmes, l'islam respecte les femmes (pas d'affichage de femmes à moitié nues), raison pour laquelle plein de jeunes filles d'ici partent vers l'EI, croyant trouver là-bas le mari merveilleux qu'elles ne pourraient jamais trouver chez nous.

L'islam était un progrès pour les femmes par rapport à la période pré-islamique. Le mariage, fut-ce en tant que 4ème épouse, représentait le gîte et le couvert. Elles échappaient à l'esclavage et à tous les prédateurs. Mais de nos jours.....

"Il y a assez d'extrémistes à combattre... " Avez-vous suivi les infos dernièrement?

Écrit par : Arnica | 27/07/2016

Dans une interview diffusée en Israël, un responsable terroriste présent en Irak déclare qu'à partir de maintenant ; aucune disposition n'est considérée en matière de pays concernés par les attaques terroristes, les ordres concernent tout le continent européen pour ce qui en est de l'Europe.

Il mentionne la Suisse dans sa liste !

En général et jusqu'à maintenant, ils font et ont fait ce qu'ils annoncent !!!

Écrit par : Corto | 27/07/2016

@vincent : si je vous comprends, il vaut mieux laisser les gens dans l'ignorance, vivre leurs croyances - même bâties sur des mensonges - que d'essayer de faire progresser la connaissance ? Est-ce en ce nom là, que vous appelez respect - que vous approuvez qu'on modifie les programmes et les exigences scolaires, que lors d'un examen universitaire il soit interdit qu'un prof. homme puisse interroger une étudiante musulmane (hors de la présence de son père, ou frère ou cousin?), que les acquis de nos mères, obtenus après des luttes méritoires, soient bafoués et qu'on revienne un siècle en arrière ? Êtes -vous vraiment pour qu'on interdise aux femmes de conduire, de travailler, d'avoir un compte en banque sans l'autorisation du mari, de sortir voilée, jamais tête nue ?.... ah je rêve ?? mais c'est ce qu'ont connu mes grands-parents au début du 20ème siècle, ici , en Suisse!

Écrit par : uranus2011 | 27/07/2016

Chère militante rageuse,
Cette conversation avec une musulmane bien dans sa peau (dont in ne voit pas grand chose)est simplement, je ne trouve pas d'autre mot, terrifiante. Tout semble indiquer en effet qu'elle n'a pas lu le Coran et qu'elle se contente du catéchisme dispensé à la mosquée. D'ailleurs, le Coran n'est pas fait pour être lu mais psalmodié en arabe par des Indonésiens, des Turcs, des Maliens, des Vaudois aussi qui n'y entravent que pouic. C'est le but. Mais cette musulmane qui fait partie des 'inoffensifs', de ceux qui vaquent tranquillement à leur religion sans gêner personne, la majorité, selon l'opinion générale, est en réalité une terroriste dormante qui n'a qu'une idée, c'est de faire accepter la lapidation, la main des voleurs (et des voleuses, Coran dixit, je l'ai aussi lu!), la polygamie, bref la charia, et quand un musulman déjanté, par le jeu pervers de la démocratie, demandera qu'on l'introduise dans la loi suisse, elle ne bougera pas son petit doigt pour s'y opposer. Légitime m(d)éfiance.

Écrit par : andré thomann | 27/07/2016

Intéressant, le commentaire de Vincent et tout aussi intéressantes, les réactions qu'il a suscitées. Je serais curieux de savoir ce que Farah répondrait à cette question: "Pensez-vous que si tous les habitants de la planète se soumettaient à l'islam, le monde irait mieux?". Je serais également curieux de savoir comment les enfants de Farah se situent aujourd'hui par rapport à l'islam, eux qui apparemment sont nés en Suisse ou sont arrivés en Suisse très jeunes.

Écrit par : Mario Jelmini | 27/07/2016

Vincent, ce que vous ne voulez pas voir, c'est que cette "idéologie" dogmatique, elle, ne fait pas d'amalgame, dans ce sens, que le coran ne tolère nullement la laïcité ou les autres obédiences, l'islam ne fait pas d'amalgame, il ordonne simplement de tuer tous ceux qui n'adhérent pas à l'islam ou dans le meilleur des cas, soumettre tous ceux qui refusent de se convertir !

Autre problème puisque vous parlez de "respect" terme souvent jeter en pâture depuis quelques temps, en tuant un "infidèle" le musulman s’affranchit de ses éventuels pêchés passés et se garanti un allez-simple dans un paradis tapissé de vierges éternelles (c'est à dire, qu'elles se re-virginisent après chaque relation), si le musulman commet sa tuerie pendant le ramadan, il a droit à des suppléments et plus il tue et plus c'est lui qui devient un "martyr", quel programme !

Vincent, le port du foulard n'est pas mentionné dans le coran, parce qu'une femme musulmane selon les textes n'a tout simplement pas le droit de sortir du domicile de son époux ou de la maison de ses parents si elle est déjà promise. Le foulard n'est rien d'autre qu'une sorte de largesse accordé aux femmes, ce qui fait que si un musulman décide de tuer une femme voilée dans la rue, il aura encore, le "droit" avec lui (normal, c'est un homme) !

L'occident peut éventuellement assister les musulmans a sortir de leur enfer, mais en aucun cas, les conforter dans de tels égarements.

Si l'occident ne se réveille pas très rapidement, ce sera sans aucun doute, la fin des sociétés occidentales et leurs avancées sociales et comportementales !!

Écrit par : Corto | 27/07/2016

A priori nouveau problème ave le "désolé renvoi au portail du blog?!

Où passent nos textes qui... disparaissent "sur le coup"?

S'il y a refus d'accès ne serait-il pas indiqué de le faire savoir à l'auteur/e d'un commentaire en début d'écriture de son commentaire puisque l'auteur/e indique ses coordonnées dès l'emblée?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/07/2016

Myriam, comme déjà dit et répété, il n'y a aucun commentaire rejeté d'emblée, mais un bug mystérieux et imprévisible dû à la Tribune qui s'en tamponne le coquillard.
Durant ces dernières semaines, j'en ai aussi été victime, je ne pouvais écrire sur mon propre blog. Je le peux maintenant pour une raison tout aussi mystérieuse, mais je ne saurais dire jusqu'à quand.
Excellente journée!
Mireille

Écrit par : Mireille Vallette | 28/07/2016

Le Vincent sera peut-être une des prochaines victimes de ses grands Z"amis islamiques. Ca serait drôle pour aller en enfer, celui des mécréants, je m'en réjouis d'avance, le vois l'image. Bon, tout cela n'est que de la caricature verbale ou de la science fiction.

Il y a quand même une question qui me chiffonne telle une musulmane enchiffonnée à savoir pourquoi chrétiens et juifs veulent absolument discuter avec leurs bourreaux, qui, s'il arrivent aux pouvoirs, les tueront ou leur donneront le statut de dhimmis?

Soit ils sont idiots, soient ils sont drogués, dans les deux cas ils sont à combattre autant que les terroristes.

Concernant le sujet, les monarchies ont les moyens d'acheter les individus.

Écrit par : Pierre NOËL | 28/07/2016

Merci, Mireille.

Mais on ne parvient pas à un blog, pour un commentaire.

Le second, vous l'avez sous les yeux, le mien, si.

Il arrive que le commentaire non publié le soit un peu plus tard.

Il y a véritablement problème mais en se mettant à la place des commentateurs c'est crispant! quand bien même les auteurs des blogs n'y sont pour rien.
Bel été à vous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28/07/2016

J'habite l'arc jurassien. Dans la région, on rencontre beaucoup de femmes (et aussi quelques hommes) qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à la Farah de Mireille:
• "sympathique" (sous-titre), • "bien dans sa peau" (André Thomann), • "chaleureuse" (3e §);
• "dans sa béate simplicité" (Eastwood), elle • "ne se pose pas trop de questions quant à sa religion" (Vincent), mais cherche quand même • à vous "remettre sur la Voie" (2e §);
• "elle semble heureuse de son sort tout entier déterminé par sa foi" (4e §).
Sa foi? De quoi est-elle faite, au juste, sa foi? Elle est faite de • "croyances (...) bâties sur des mensonges" (Uranus 2011), • de "convictions erronées" (Mireille in fine), d' "égarements" (Corto); bref: elle relève de la "science-fiction" (Pierre Noël).
Un détail d'importance: les personnes dont je parle et qui ressemblent à Farah comme deux gouttes d'eau ne sont pas de l'avis que "tout ce qu’ont dit Allah et Mahomet (...) est beau, humain, juste" (Mireille, 5e §) mais sont persuadées que "tout ce qu’ont dit Dieu et Jésus est beau, humain, juste". Car ces personnes ne sont pas de confession musulmane mais bien chrétienne.

Sur le plan spirituel, il est dangereux de suivre aveuglément un guide (un Führer, un duce, un gourou, un "bon berger", un "messager de Dieu") quel qu'il soit. L'histoire montre que suivre des guides conduit souvent à de terribles excès. Malheureusement ces chrétiens dont je parle, à l'image de la sympathique Farah à laquelle ils ressemblent, ont été dépouillés de leur esprit critique et sont manipulés sans s'en rendre compte. Ils sont devenus des moutons (*). Pire: des esclaves. • “Ne savez-vous pas que, si vous vous asservissez à quelqu’un pour lui obéir, vous devenez les esclaves de celui à qui vous obéissez (...)?” (Romains 6:16); • “L’homme libre que Dieu a appelé est l’esclave de Christ” (I Corinthiens 7:22); • “Car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui” (II Pierre 2:19).

Je ne trouve pas de meilleure conclusion que cette exhortation vieille de 2700 ans émanant du prophète Ésaïe, exhortation qui vaut aussi bien pour les musulmans que pour les juifs et les chrétiens: “Dénoue les liens de la servitude (...) et brise toute espèce de joug” (Ésaïe 58:6). À chacun de découvrir dans quelle servitude il a basculé et de quel joug il est appelé se libérer.

(*) "Mes brebis entendent ma voix (...) et elles me suivent" (Jean 10:27; c'est Jésus qui parle).

Écrit par : Mario Jelmini | 28/07/2016

Mon cher Mario, en tant que catholique qui a hanté le églises jusqu’à l'âge de 18 ans, je n'ai jamais entendu toutes ces fadaises (dont je ne doute pas un instant qu'elles on été écrites). Quelle hargne anti-chrétienne! Franchement, je fatigue! Ne pensez-vous pas qu'il existe des blogs où votre savoir serait beaucoup plus apprécié que dans celui-ci?

Écrit par : Mireille Vallette | 28/07/2016

@ Mireille Vallette.

Chère Madame,

Vous avez eu l'amabilité de me conseiller d'aller voir sur d'autres blogs si j'y étais. J'ai suivi votre conseil et, effectivement, j'y étais.
J'ai commencé par aller chercher mon inspiration sur un blog tenu par un certain Hani Ramadan. J'y ai découvert un intéressant article dans lequel il est question d'un citoyen turc nommé Erdogan. Cette publication a retenu mon attention parce que M. Ramadan écrit que ce "Erdogan est un homme libre. De cette liberté que lui a apprise l’islam".
Interpellé, j'ai posté le commentaire suivant à l'intention de M. Ramadan:

"Je débarque sur ce blog. J'y apprends que l'islam enseigne la liberté. Pourriez-vous me dire si l'islam enseigne aussi l'égalité (par exemple des sexes) et la fraternité (par exemple entre les religions)? Si oui, comment expliquer que nombre de personnes, notamment en France et en Suisse, se montrent réticentes par rapport à l'islam?"

Mon commentaire n'a pas encore été publié et je n'ai pas encore reçu de réponse. Je ne manquerai pas de vous informer si des explications susceptibles de vous intéresser devaient me parvenir.

Écrit par : Mario Jelmini | 05/08/2016

@ Mireille Vallette.

Veuillez m'excuser, je ne m'étais pas rendu compte que je me trouvais sur un blog catholique et que seule la hargne anti-islam y était acceptée.

Bien entendu, vous avez parfaitement le droit d'idéaliser le christianisme tout comme d'autres idéalisent l'islam.

Comme l'un et l'autre ne sont pas ma tasse de thé, je me retire sur la pointe des pieds.

Écrit par : Mario Jelmini | 28/07/2016

En partant sur la pointe des pieds, j'aimerais quand même rappeler aux chrétiens qui auraient tendance à verser dans l'islamophobie que leur idole, Jésus, leur a laissé ce commandement en héritage:

• "Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent" (Luc 6:27-28; dans le même sens: Matthieu 5:39 et 5:44).

Pour ma part, j'ai de la peine à comprendre comment on peut à la fois se réclamer du catholicisme et se déchaîner contre l'islam et les musulmans.

Il faut croire que, tout comme il existe de mauvais musulmans (Farah dixit), il y a aussi de mauvais chrétiens...

Écrit par : Mario Jelmini | 30/07/2016

@ archi-bald

On peut respecter les musulmans sans accepter brutalité, violences et tout le reste.

Aujourd'hui en notre occident "corrompu" nous avons appris à chercher à comprendre pourquoi un être humain commet des délits. Les avertissements comme les sanctions n'apportant aucun éclaircissement aux conflits profonds causes, délits, conséquences... nous poursuivons nos recherches.

Nous avons réalisé à quel point il est indispensable de situer les écrits bibliques ou évangéliques, entre autres, en leur temps, contexte, situations ou statuts sociaux et géo-politiques.

Ainsi, nous y avons mis le temps, avons-nous progressivement condamné la peine de mort et les tortures. Statut des femmes pas plus "bonniches que potiches"! femmes partenaires des hommes, Dénoncé la misère, les injustices sociales et pouvons, côté religion, parler de charité à travers les siècles (il n'y eut pas que pédophiles ou colons!). Améliorer le sort des prisonniers (dès Vincent de Paul, notamment).
Médecine psychosomatique. Alphabétisation. Arts, techniques (applications?)Ethique. Dérives, hélas, il y en a mais nous en sommes conscients.
Par conséquent les attaques des musulmans 8ainsi que ceux d'entre eux qui laissent faire en ne pipant mot...) contre Juifs, croisés ou mécréants ne tiennent pas la route et ne sauraient en rien améliorer et le cœur de l'homme et la condition humaine.

Maharaji, jeune gourou, alors disait à ses adeptes que "tels vous serez tel je brillerai" - je cite de mémoire mais le sens y est.

Les musulmans devraient réaliser que telle actualité ils réservent à autrui tel apparaît Allah!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/08/2016

Les commentaires sont fermés.