25/09/2016

Le radicalisme musulman est en plein boom!

Suède, France, Suisse: une semaine qui montre que les mœurs moyenâgeuses et le grand remplacement progressent à la vitesse
grand V.


«Il est temps de réaliser que de nouveaux Suédois vont venir avec leur culture, leur langue et leurs traditions, et il est temps de le voir comme une force d’impulsion positive. Ce «nouveau pays» forme un nouvel avenir. Être suédois doit être accepté non plus comme une question de couleur de peau et lieu de naissance. Cela doit pouvoir être toi, moi et tous ensemble.»

Ces lignes font partie d’un spot diffusé sur les télévisions suédoises. La campagne dénommée en français «Le Nouveau Pays» a été créée par l’association «Secours individuel» qui selon le journal suédois Fria Tider, reçoit des subventions publiques.

Quelques autres slogans:

«Il n’y a plus de retour en arrière. La Suède ne sera plus jamais comme avant.»

«Nous devons aller de l’avant, trouver un moyen de vivre tous ensemble. De nos jours, l’Europe et la Suède sont en train de changer.»

«Ce ne sont pas uniquement les nouveaux Suédois qui doivent s’intégrer. Tout le monde doit s’intégrer, même des Suédois de souche.»

  La Suède vue comme un rêve multiculturaliste: un vaste récipient de gens de toutes couleurs, de toutes origines, qui n’ont rien en commun. Pas de passé. Pas de projet d’avenir. Un pays qui tournera dans le vide intersidéral. Un pays qui adhère avec enthousiasme au grand remplacement.

Ces slogans, c’est le rêve de l’islam totalitaire. Parce que l’islam, lui, ne va pas se fondre dans la grande marmite. Il a un passé et entend bien construire sur cette base son futur et celui des autres «Suédois». Il fera profiter l’ensemble des institutions de ses attrayantes traditions vestimentaires, alimentaires et religieuses.

Le gouvernement ne doit pas être éloigné de l’esprit de cette campagne. Le ministre de la justice et de la migration Morgan Johansson vient tout juste de déclarer que l’Europe devrait accueillir un million de réfugiés par année. «Nous sommes le plus riche continent du monde, et il est évident que si quelqu’un peut effectivement gérer cela, c’est l’Europe avec ses 500 millions d’habitants»a-t-il déclaré à Reuters.


Cette semaine horrifique nous a aussi gratifiés d’une enquête de l’Institut Montaigne.
Elle enseigne que 28 % des musulmans de France estiment que la charia prévaut sur la loi de la République. Soit un million de personnes, souvent jeunes. Combien de futurs djihadistes parmi eux ?

Ce groupe est qualifié d'autoritaire par le rapport. Ces musulmans sont pour le port du voile intégral, considèrent que la charia est au-dessus des lois de la République et utilisent l'islam comme «instrument de révolte», écrit l'Institut Montaigne.

Pour Hakim El Karoui, un des deux auteurs, le résultat est rassurant, puisque «deux tiers des musulmans pensent que la laïcité permet de vivre librement sa religion». Mais à quel prix? Sous quelles conditions? 60 % des personnes interrogées estiment que les filles devraient pouvoir porter le voile à l’école; 48 % pensent qu’on doit pouvoir affirmer son identité religieuse au travail; 58 % des hommes et 70 % des femmes sont favorables au port du voile. 20 % de musulmans et 28 % de musulmanes (!) approuvent le port de la burqa. 70% déclarent manger toujours hallal.

Près de 35% des femmes disent porter le foulard, soit 10 points de plus qu’en 2010.

Une autre enquête de l'Institut Randstad et l'Observatoire du Fait religieux en entreprise (OFRE) complète le paysage. Elle nous apprend que le «fait religieux» progresse.

65% des salariés disent avoir observé des manifestations du fait religieux dans l'entreprise, contre 50% en 2015. Dans 91% des cas, les convictions religieuses s'expriment par des requêtes telles que des demandes d'absence pour une fête religieuse ou d'aménagement du temps de travail (planning, horaires), le port ostentatoire de signes religieux et les prières pendant les pauses.Ses demandes tout ce qu'il y a de rassurant.

Les cas conflictuels, vu que les patrons ont déjà tout accepté, sont minoritaires mais en progression: 9% du total des faits observés en 2016, contre 6% en 2015, 3% en 2014 et 2% en 2013.

Quelles sont ces situations problématiques ? Le prosélytisme, le refus de réaliser certaines tâches, de travailler avec une femme ou sous ses ordres ou encore la demande de ne travailler qu'avec des coreligionnaires. Et encore: «Les salariés se regroupent pour imposer leurs prières pendant le travail, ils s'approprient des lieux comme salles de prière, font pression sur le manager en l'accusant d'islamophobie.»

Sur 48% des managers interrogés, 14% ont dû faire face à ce genre de conflits en 2016, contre 12% en 2015.

Mais pour les auteurs de la première enquête, tout va très bien Madame la Marquise. Juste quelques millions à ajouter pour favoriser l'Islam de France, créer un institut d’État de Formation des Imams ou valoriser enseigner l'arabe classique à l'école, et tout sera parfait.

Les Suisses ne sont pas en reste. Le Matin du samedi 24 septembre fait un panégyrique de l’islam de Suisse. Nos musulmans, grâce à un microclimat favorable, pratiquent peu et sont très pacifiques. Des chiffres en veux-tu en voilà l’attestent, dont on ne sait pas par ailleurs d’où ils sortent.

Mais d’où vient que tous les semaines ou presque, les journalistes et Le Matin lui-même sont inondés d’épisodes islamiques? Foulard des fillettes à l’école, burqa, poignées de mains, écoles où l’on autorise les prières, imams qui refusent de condamner la lapidation, jeunes partis pour la Syrie… Lorsqu’il regarde les chiffres, le rédenchef oublie toutes ces mœurs antédiluviennes qui ne cessent de nous envahir. Sa seul crainte est le terrorisme: «toute une religion est souillée par les paroles et les actes sanglants d’une minorité». Donc, «éviter les amalgames» !

Les deux pages sont réalisées à l’occasion de la «21ème rencontre des musulmans de Suisse» organisée par la Ligue des musulmans de Suisse, tendance Frères musulmans. Et quel est le seul invité de la fête cité sans l’ombre d’une réticence par le quotidien? Le pro lapidation, multidiscriminatoire, contempteur de l’Occident et ennemi juré d’Israël, adepte des théories du complot et roi de l'excuse des djihadistes d’ici et d’ailleurs: Hani Ramadan.

La Ligue des musulmans de Suisse a été fondée par Mohamed Karmous au milieu des années 90 dans le canton de Neuchâtel. Ses rencontres annuelles se sont souvent fait remarquer par leurs inquiétants invités, dont certains ont été refusés par les autorités. Parmi ceux du dernier week-end: un entrepreneur du Koweit, un diplômé d’Al-Azhar, un autre de Château Chinon (institut des Frères musulmans qui forme des imams) et Frère Tariq en vedette. Le président de l’Union vaudoise des associations musulmanes Pascal Gemperli, si ouvert et tant aimé des médias, était aussi de la partie. Une belle brochette d’intégristes-intégrés qui s’entendent parfaitement bien.

Sachant que les pratiquants comme la pratique sont en hausse et que les jeunes se radicalisent de plus en plus, que conclure de toutes ces nouvelles ?

 

suède,france,ligue des musulmans de suisse

Commentaires

Merci, parfait, commenté sur mon blog WWW.philippeboehler.overblog.com

Écrit par : Philippe Boehler | 26/09/2016

"Que conclure de ces nouvelles?"

Qu'a priori nous autres mécréants, puisque non musulmans, ne tenons en aucun cas le couteau par le manche.

Insister sur la laïcité comme unique moyen de résistance et par humanisme.

Ne pas perdre courage.

Il y a émancipation féminine musulmane laquelle ne se peut sans le soutien de celles, et ceux, qui refusent d'enterrer le sens comme le respect de l'autre ainsi que la barbarie des peines de mort et châtiments corporels.

Côté climatique s'il fait de plus en plus chaud comment les femmes musulmanes supporteront-elles longs habits noirs, voiles gante et burqa?

Les patrons, selon votre article, Mireille Vallette, ayant déjà tout accepté forcément non sans le soutien pour l'instant discret mais, arme de combat, "progressif" de nos autorités comment ne pas avoir le sentiment net d'avoir été non seulement par eux trompés mais trahis?

Connaissant la précision de vos articles, l'authenticité de vos informations, Madame Vallette, comment mettre en doute ce que vous venez d'écrire à notre intention avec confirmation en d'autres articles, rarissimes, médiatiques?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/09/2016

Rappel:Chahdortt Djavann sur le voile et l'islam

Pourquoi dans les pays islamistes, la première chose qu'un gouvernement fait, c'est de voiler toutes les femmes?
Pourquoi le voile est si important, si crucial pour les islamistes, on comprend que sans le voile, le système islamiste ne peut exister.
car le voile à lui seul résume et diffuse la vision du monde islamique et fait appel à la nécessité des lois des mollahs qui doit régenter la vie de tous les musulmans de chaque instant.

http://youtu.be/p41viOmivnY

Écrit par : C Laurent | 26/09/2016

"La Suède ne sera plus jamais comme avant."

Le message est limpide: "Avant, c'était mal parce qu'il n'y avait que des suédois de souche et une telle société ne peut qu'être mauvaise, raciste et refermée sur elle-même."

Les pays occidentaux bénéficient de l'immigration, c'est indéniable mais doit-on pour autant véhiculer le préjugé voulant qu'une société à majorité caucasienne est raciste par défaut et qu'elle ne peut s'ouvrir aux autres cultures qu'à condition de se diluer en elles?

Tout ce qui est considéré comme normal pour les peuples non-occidentaux (identité nationale forte, attachement à la culture, expression de la foi) devient chez nous une manifestation de repli identitaire, de fermeture à l'autre et de xénophobie.

Écrit par : Minona | 26/09/2016

@C. Laurent. C'est difficile d’expliquer rationnellement, mais ils ont trouvé ce moyen de contrôler strictement les femmes et leur sexualité, un souhait assez partagé à vrai dire.
Ça sert aussi à ne pas céder à la tentation, puisque faire l'amour hors des clous est très grave dans l’islam, on lapide les adultères. Le corps des femmes devient une obsession.
Le plus mystérieux pour moi ,et j'aimerais bien creuser cette question, est de savoir comment ces tarés convainquent tant de femmes de se plier à leurs lois. Je viens de voir une vidéo où une Américaine ex-musulmane(Sarah Haider) raconte ce qu'on lui disait: qu'elle devait se couvrir, car elle était "spéciale", un "diamant" (terme que j'ai souvent entendu). Que Mahomet a donné des droits incroyables aux femmes,que la religion musulmane est celle qui les traite le mieux, que tous ces vêtements, c’est pour les protéger...
Ça me rappelle une musulmane en foulard, intelligente, vive, universitaire. Il n’était évidemment pas question pour elle de faire l'amour avant le mariage. Je lui ai demandé ce qu’elle pensait de la polygamie. Sa réponse: "Je ne peux pas être contre, puisque Allah l'autorise. Mais si mon mari veut une autre femme, je le vire!" Eh oui, en Suisse, elle pourrait... Mais si elle suivait le statut que lui réserve Allah dans le Coran, elle s'en abstiendrait. La répudiation, c'est pour les hommes!

Écrit par : Mireille Vallette | 26/09/2016

Les sous-chiens commencent à se réveiller : mercredi 21 h sur M6 : L'islam en France : la République en échec.

Écrit par : Géo | 26/09/2016

"en plein boom"

https://www.youtube.com/watch?v=p0KWyWwVp0E

Écrit par : Boum ! | 26/09/2016

La vidéo qui fait l'inclusion si multiculturelle dans l'article a, pour qui s'y connaît un tant soit peu en communication, un contenu évolutif, graduel, convergeant vers un message final dont ce qui précède n'est qu'une introduction. Cette musulmane charia-voilée à la fin qui relève lentement la tête. L'aube de l'ère nouvelle... Un vrai Meisterstück de la propagande du type goebbelso-stalinien.

Écrit par : Martin Landau | 26/09/2016

"Que Mahomet a donné des droits incroyables aux femmes,"
C'est vrai qu'il a donné des droits aux femmes. Exemples: au tribunal le témoignage d'un homme vaut le témoignage de deux femmes (elle se sentiront moins seules face au juge), en matière d'héritage, la fille reçoit la moitié de ce qui revient au fils (sans doute pour leur éviter le péché d'acheter des frivolités) et un homme à le droit d'épouser 4 femmes (et là aussi elles se sentiront moins seules et pourront se partager les tâches du ménage). Et dire qu'avant Mahomet les femmes pouvaient hériter de plein droit, pouvaient faire ménage commun avec plusieurs hommes (polyandrie!), n'avaient pas besoin de se couvrir et avaient leur mot à dire dans les affaires. D'ailleurs Mahomet a épousé en première noce une riche héritière de 15 ans son aînée. Autant dire qu'il n'était rien sans la protection de sa riche femme. Il devait filer droit sous peine de se voir répudier.

Écrit par : Charles | 26/09/2016

Michel Houellebecq est un visionnaire. Il avait raison avec son livre "Soumission", ce que nous vivons nous le prouve tous les jours. Continuons à bêler avec les moutons qui ne pensent qu'à leur petite carrière politique et, comme pour la Suède, notre viendra. Notez qu'on a les dirigeants que l'on mérite, c'est nous-même qui les élisons.

Écrit par : Pierre-Dominique Lorson | 27/09/2016

Minona, ce que vous affirmez est tellement faux....

"Tout ce qui est considéré comme normal pour les peuples non-occidentaux (identité nationale forte, attachement à la culture, expression de la foi) devient chez nous une manifestation de repli identitaire, de fermeture à l'autre et de xénophobie."

Nous avons bien d'autres communautés, Chinoises, Libanaises, Anglaises, hollandaises, espagnoles, Portugaises, Italiennes, j'en passe et des meilleurs.

Avec l'islam nous n'avons pas les mêmes mœurs, les musulmans croyants sont les seuls à enchiffonner les femmes et les abêtir avec le coran et Hadiths du mâle au service du mâle. (Je simplifie il y a d'autres ethnies dans le monde ou la femme est le mulet de l'homme.

Tous les terroriste sont musulmans, tous torturent, assassinent au nom de Allah et leur prophète, au nom également de la Oumma.

Seul l'islam pose problème, il n'y a aucun repli sur soi mais une volonté de refuser ce concept mortifère et l'interdire dans sa forme.

Mais nous avons une bande de détraqués guidés par un chef garant du système royal depuis plus de deux milles ans, le pape et se sbires croyants compris.

Ajoutez les grandes industries dépendantes des énergies fossiles et des minerais, les politiciens inféodés aux uns et aux autres, une partie des religieux et le reste de la population islamogauchiste agissant par idéologie, pour avoir des adhérents aux partis politiques et associations et aux syndicats. Ne parlons pas des niais résonnant avec leur sensibilité et leurs petites cultures.

Ce sont les musulmans croyants qui se replient sur eux mêmes, qui sont racistes, vivent en communauté fermées, refusent nos lois, notre république, nos moeurs, nos modes de vies notre idéal de vie.

Vous êtes fatiguées? *L* reposez-vous.

Bien à vous et sans rancune aucune.......

Écrit par : Pierre NOËL | 28/09/2016

Avant, dans notre belle Suède, le taux de suicide était un des plus élevés au monde. Le spleen, le blues, la nostalgie, le mal-être, on ne sait pas vraiment pourquoi. Mais le fait est que les suicidé(e)s étaient nombreux(ses).

Désormais, dans notre nouvelle Suède, il y aura moins de suicides, mais je ne suis pas absolument certaine qu'il y aura moins de morts.

La blondeur des cheveux de ma fillette et ses yeux bleus s'assombriront lorsque elle atteindra la puberté : soit parce qu'elle sera contrainte de porter un voile, soit parce que la souffrance infligée aux femmes dans les pays musulmans (ne mentons pas, ne trichons pas : dans les pays musulmans, la femme est bien moins libre que dans les pays occidentaux) se manifestera également dans notre nouvelle Suède.

Écrit par : Renna Ragnardson | 29/09/2016

Renna,

Sans aucune méchanceté, si cela se passe chez moi avec une obligation faite à ma petite fille de porter le voile, je me réserve l'abruti qui lui imposera et les autres qui défendent ce concept abêtissant. je ne serais pas seul.
.
Combien de temps allez-vous laisser-faire sans réagir?

Meilleures pensées, allez prenez courage organisez-vous. Nous avons le même problème partout en Europe et en Suisse. Le monde libre doit s'organiser et virer l'islam tel qu'il agit, tel qu'il est et tel qu'il nous est imposé sans notre accord.

Le voile n'est pas obligatoire en islam mais une bande de détraqués anti-Occident, dominateurs des femmes ont pris le dessus face aux progressistes, aux rénovateurs, aidés par des idiots-utiles.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/09/29/debat-sur-le-voile-en-egypte-chaussure-a-lappui/

A lire et à écouter les arguments des tarés, voulant enchiffonner les femmes ou les entorchonner, les exciser sont bidon.

Écrit par : France d'Arabie | 29/09/2016

@ Pierre NOËL |

La dernière partie de mon commentaire était sarcastique. Pensez-vous vraiment que j'aurais pu écrire un truc pareil au premier degré?

Écrit par : Minona | 30/09/2016

OK Minona, je vais me reposer au 3 e degré du 8 e étage !

Merci de votre réponse.

Écrit par : France d'Arabie | 30/09/2016

Plus ils sont bardés de diplômes plus ils sont tarés avec des égos surdimensionnés:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/09/30/paul-romer-chef-economiste-de-la-banque-mondiale-a-une-idee-concernant-la-suede-creer-un-etat-dans-letat/

Écrit par : Pierre NOËL | 01/10/2016

@Pierre Noel que c'est bien dit .On voit ce qu'il en est au niveau médical plus y'a de Masters et plus il faut de technologie pour détecter ce qui l'était d'un simple coup d'œil ou par palpation de la part d'un Généraliste
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 02/10/2016

Les commentaires sont fermés.