02/10/2016

Pétition surréaliste de fidèles de la Grande mosquée à l’Arabie saoudite

Des croyants demandent à la Ligue islamique mondiale le départ des deux dirigeants de la mosquée genevoise pour excès de radicalisme.


Ils sont très mécontents, ces fidèles de la Fondation culturelle islamique, plus communément appelée Grande Mosquée. Ils ont lancé une pétition qui demande le licenciement de son directeur Ahmed Beyari et de son adjoint Ahmed Al Marek. Les reproches : ils ont fermé les yeux sur la radicalisation du lieu de culte et l’ont mal géré. C’est la Tribune de Genève de samedi 1er qui nous apprend la nouvelle.

La pétition sera envoyée au nouveau secrétaire général de la Ligue islamique mondiale Mohamed Al-Issa qui remplace Abdullah Al-Turki. Celui-ci a dirigé l’organisme saoudien, responsable de l’implantation et de la gestion de très nombreux centres wahhabites durant des décennies. Il était encore président du Conseil de fondation de la mosquée durant la dernière crise.

Al-Turki.jpg

Les pétitionnaires sont de nationalité variée : habitants de Genève ou de France voisine, Suisses, Tunisiens, Algériens, Marocains ou encore «Albanais d’âge mûr» (sic !). Quelques-uns ont accepté de s’expliquer, mais souhaitent «préserver leur anonymat, par peur de représailles».

Des rencontres entre jeunes radicalisés et le départ de l’un d’eux en Syrie ont fait les gros titres des médias il y a un an. Depuis, la mosquée a décidé de fermer ses portes en dehors des heures de prières, car c’est durant ces moments que se réunissaient les jeunes. Un fidèle aurait «préféré que la direction organise par exemple des conférences sur la radicalisation avec des spécialistes de l’islam modéré pour combattre les idées par les idées (…) Pourquoi la direction ne met-elle pas en place un vrai plan de lutte contre la radicalisation?»

La question se pose, brûlante. Je vais tenter d’y répondre.

Un texte plus éclairant aurait pu être celui-ci :

Votre Excellence Al-Issa,

Nous remercions l’Arabie saoudite d’avoir construit et géré depuis 1978 notre belle mosquée et vous prions de remercier Sa Majesté, Serviteur des Deux Saintes Mosquées, de poursuivre son financement.Al-Issa_LIM.jpg

Nous comprenons qu’en Arabie saoudite, la charia soit appliquée avec rigueur. Fidèle aux textes sacrés de l’islam qui servent de Constitution à votre pays, vous veillez à favoriser les hommes dans le mariage, le divorce, la garde des enfants, l’héritage. Vous traitez les femmes en enfants. Un tuteur mâle décide de leur vie quotidienne et leur vertu est sévèrement contrôlée. Vous interdisez toute liberté de religion conformément à notre Saint Coran et à notre Beau Modèle. Fidèles à leurs préceptes, vous maintenez les châtiments du fouet et de la décapitation.

En quelques décennies, votre pays a généreusement créé de très nombreux centres culturels dans les pays européens. Vous y avez enseigné notre belle religion et Son Excellence Abdallah Al-Turki nous a fait longtemps profiter de son savoir. Ce ne fut pas vain: un des imams de notre mosquée a refusé avec courage il y a peu de condamner la lapidation et la polygamie à la télévision romande.

Son Excellence Al-Turki nous a même fait l’honneur de devenir président de notre Conseil de fondation. Malheureusement, certains ont profité de son éloignement à la Mecque pour mal gérer notre mosquée, s’embrouiller avec votre consulat, et n’ont pas su communiquer à propos de ce malheureux départ en Syrie. Il s’agit des deux dirigeants de notre lieu de culte que nous vous saurions gré de remplacer par des responsables plus efficaces.

Comme vous le savez, Excellence, les attentats islamiques qui se multiplient conduisent les médias et les autorités à confondre fidélité aux textes, radicalisme et terrorisme. Nous devons les éclairer tout en étant conscients de ne pouvoir, dans ce débat, promouvoir en tous points les pratiques de votre saint pays.

Auriez-vous quelques formateurs au wahhabisme modéré que vous pourriez dépêcher à Genève pour un séminaire sur la radicalisation ?

Merci d’avance, louanges à Allah, à son Prophète, et que la paix et la bénédiction soient sur vous.

Des fidèles de la Grande Mosquée de Genève

10:10 Publié dans Genève | Tags : al-turki, al-issa, fondation culturelle, grande mosquée | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Superbe, on apprend que les fidèles croyants de Genève désirent pratiquer un WAHHABISME MODÉRÉ.
Comme lesAllemands avec le NAZISME MODÉRÉ.
VOIR VIDEO Brigitte Gabriel

Écrit par : Philippe Boehler | 02/10/2016

Video Brigitte Gabriel Youtu.be/28d04OHyhwU

Écrit par : Philippe Boehler | 02/10/2016

"...les attentats islamiques qui se multiplient conduisent les médias et les autorités à confondre fidélité aux textes, radicalisme et terrorisme."

Faut-il que les médias soient islamophobes pour croire qu'agir en conformité avec des textes qui autorisent (contre les mécréants) la guerre, le pillage et le viol de guerre mène forcément au terrorisme? Il y a toujours des gens qui cherchent la petite bête!

Plus sérieusement, j'ai la vague impression que le savoureux texte de cette pétition est sarcastique.

Écrit par : Minona | 02/10/2016

Les écrits islamiques dont le coran sont extrêmement dangereux, car ils sont pris et appliqués à la lettre. Qui plus est, aucune autorité ou institution n'existe pour modérer le musulman faible d'esprit ou diplômé, imam ou président roi ou prince, tout ce qu'il fait, l'est au nom de son dieu et son prophète. Ils ne sont pas foutus de dire une phrase ou l'écrire sans faire référence à leur dieu allah.

Tous ou presque pensent que c'est une révélation divine alors qu'il n'en est rien. Notre avenir est très sombre.

Gabriel s'est adressé à un analphabète pour guider les musulmans? Quel con. Il aurait eut la même démarche pour le vieux débris Abraham? Mouise? Yésous? Et qui encore? Bernadette et ses miracles?
Ils auraient pu éviter cette pétition en demandant à l'ange ou son adjoint de faire son boulot?

Cette pétition n'est qu'une mascarade parmi d'autres, ils mentent comme ils respirent, cela correspond bien aux sectes religieuses de tous poils.

Écrit par : Pierre NOËL | 02/10/2016

Les commentaires sont fermés.