10/04/2017

Hani Ramadan proteste contre tant d’injustice!

L’imam a été expulsé de France samedi dernier muni d’une interdiction administrative du territoire. Il proteste: le document comprend «des erreurs et une approche réductrice de mes vraies opinions.»


hani ramadan,expulsion de france

Sur son blog de la Tribune, il cite les critiques du ministère et rectifie. J’en reprends quelques-unes et je développe en italique ses "vraies opinions".

1) «Une vraie musulmane doit porter le voile intégral en tout lieu et en toute circonstance; seul son mari doit pouvoir la voir sans son voile.» Or, je n’ai jamais tenu ces propos! Mon épouse et mes filles portent le voile et montrent leurs visages et leurs mains. Cependant, j’estime qu’une femme a le droit de s’habiller comme elle l’entend, selon ses convictions.»

En fait, il confirme. Ses filles et femmes se couvrent en public. Il rappelle dans un opuscule que son prophète a ordonné que dès qu’une fille a ses règles, on ne doit plus voir «que son visage et ses mains».


2) «Il relève des paroles qui seraient «discriminatoires à l’égard des femmes» en se référant à une tribune publiée dans Le Monde, en septembre 2002. «Il légitime la lapidation des femmes adultères.» Or, il n’a jamais été question dans cet article, spécifiquement, de la lapidation des femmes. (…) J’ai souligné que cette peine est surtout dissuasive, et qu’il est quasiment impossible de l’appliquer.»

Sur le site du Centre islamique de Genève, HR donnait quelques précisions à propos de cet article du Monde: «(…) si la vision de la lapidation est dure et marque les esprits, les témoignages révèlent que la souffrance du condamné est rapidement abrégée: la pluie de pierres qui s’abat sur lui l’assomme en effet en quelques secondes. (…) La lapidation est terrible, tout comme le sida. Mais elle est à la mesure d’une faute qui est d’une gravité extrême. (…) En outre, la nature de la peine correspond à la nature du péché: la main coupée pour le vol, la lapidation pour le plaisir illégitime.»
Pour Mahomet, il était tout à fait possible d’appliquer cette peine. Dans «La Miséricorde en islam», Ramadan fait le récit de deux des lapidations ordonnées par son prophète, admirant sa miséricorde lorsqu’il laisse une coupable accoucher de son enfant avant de la faire lapider, puis lorsqu’il houspille le bourreau, car celui-ci insulte la victime tout en lui lançant les pierres.


3) «Il me reproche une «hostilité à Israël», en estimant que ma critique du sionisme est hani ramadan,expulsion de france«susceptible d’inciter à la haine contre les juifs»! Il met en doute qu’il existe une forme de «racisme sioniste». Or, j’ai toujours déclaré que l’antisémitisme est inacceptable, mais que cela ne devrait pas nous empêcher de dénoncer les crimes commis contre les populations civiles à Gaza et en Palestine.»

Il cite dans une conférence l’Évangile qui parlerait des juifs comme de «serpents, race de vipères». Il a publié sur son blog une photo de Dustin Hoffmann portant ces mots: «Je suis juif et je dis que l’humanité a cessé d’exister à la naissance d’Israël», ce que Ramadan qualifie de «parole de vérité».
A propos de l’Egypte, un de ses posts est présenté ainsi. Titre: «La barbarie sioniste à l’œuvre». Sous-titre: «529 membres des Frères musulmans condamnés à mort». Son commentaire: «C’est bien évidemment l’État d’Israël et ses projets d’extension infinie, à Jérusalem et en Palestine occupée, qui représentent une malédiction pour l’ensemble de la région(…) Tel est le monstre, qui se nourrit de l’usure, se gave de la misère des peuples, vole le bien d’autrui et détruit la liberté pour asseoir son infernale autorité.» Sur le même post, il appelle au djihad par la devise des Frères musulmans: «Nous devons aimer la mort comme eux aiment la vie. La mort dans la voie de Dieu est notre désir suprême.»
A l’occasion du troisième anniversaire du coup d’Etat d’Al Sissi le 14 août 2016: «Mais que d’horreurs au final, dont les victimes sont toujours les mêmes: des musulmans par centaines de milliers conduits aux abattoirs de la démence sioniste.»
Il commente les massacres du Bataclan et des terrasses à Paris par «commençons par surveiller le Mossad».

4) «Il me reproche de contester la version officielle des attentats terroristes, alors que c’est le droit de tout citoyen, dans une saine République, d’exprimer son opinion sur le sujet, en relevant des procédures expéditives menées dans un climat malsain de surenchère médiatique instantanée, et qui vont à l’encontre des principes de l’Etat de droit et de la présomption d’innocence, quand on désigne des coupables, qu’on décide immédiatement que ce sont des islamistes, avant même de connaître qui ils sont, avant qu’ils ne soient complètement jugés et que leur motif soit connu.»

«Ce groupe (réd: EI) a l’avantage d’attirer à lui toute une jeunesse pour qui le combat est devenu une nécessité. (…) En décimant ce groupe, on supprimera les collaborateurs dupes de cette machination, mais aussi tous ceux qui sont tombés dans le piège, malgré des intentions nobles en fait de résistance.»
«… nous ne devons pas croire aux versions courantes qui nous sont servies par la presse et les médias et qui présentent Ben Laden, Merah et les frères Tsernaev comme étant les dangereux terroristes que l’on nous décrit…» et il disculpe Ben Laden parce qu’il n’a pas été jugé par un tribunal. A propos du tueur neutralisé dans le train Thalys, il s’indigne du traitement qui lui est réservé dans les médias et de la légion d’honneur remise aux Américains qui s’étaient interposés, «décorés avant la fin de l’enquête».
«On agite devant ses yeux l’épouvantail appelé Daech -des mercenaires en réalité, rejoints certes par une jeunesse égarée, mais purs produits de la logique de guerre dont se nourrit le sionisme.» Les tueurs de l’EI ne sont que des marionnettes, les États-Unis et Israël ont tout comploté. Des jeunes gens ont été dupés, ils sont «tombés dans le piège, malgré des intentions nobles ...»

5) «Autres allégations: je mettrais en avant des «théories conspirationnistes qui ont pour objet de provoquer la haine à l’encontre des dirigeants français, américains et israéliens.» Loin de verser dans le «conspirationnisme», je ne fais que relever des faits qui prouvent qu’il existe une stratégie à l’origine de la destruction des infrastructures de l’Irak, puis de la Syrie. Le document démontrant la stratégie de l’Organisation Sioniste mondiale, qui date de février 1982, est authentique.»

A propos du 11 Septembre, Hani Ramadan est un partisan acharné de la version complotiste : Israël et les États-Unis sont responsables de l’attentat. Le document dont il parle n’a rien à voir avec la politique d'Israël. Globalement, tout ce qui arrive de mauvais dans le monde islamique est dû à l’«Alliance Américano-sioniste eurocompatible»

6) «Les accusations qui consistent à relever mes «prises de position en faveur d’un islam fondamentaliste», et d’être «partisan d’un État islamique soumis aux règles de la charia», signifieraient donc que je ne dispose pas de ma liberté d’expression pour avancer certains aspects de la civilisation musulmane. Que veut dire d’ailleurs le mot «fondamentaliste»?

HR est partisan des châtiments de la charia: lapidation des adultères, mains coupées des voleurs, peine capitale pour apostasie. Quant à la polygamie, il l’encense.
Il défend la discrimination des femmes dans l’héritage, l'interdiction d’épouser un non-musulman, la virginité, la fidélité, l'interdiction d’avorter, toutes choses qui illustrent, parmi d'autres, «la perfection de la charia».
L’homme est le chef de famille, puisque «le bon sens nous dicte que deux présidents ne peuvent gouverner un pays sans entraîner celui-ci dans une guerre civile».
En islam, le mari paie une dot à l’épouse. Hani Ramadan conseille aux femmes de ne pas en exagérer le montant.


Pour les références, voir ce post dont la plupart de ces citations sont tirées: http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2014/10/...

 
Et une dernière pour la route, tirée par Joaquim Véliocas des «Sermons du vendredi rappels, et exhortations» (2011): «Le monde musulman est en ébullition. Cette force doit être orientée vers un État islamique, un État appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au Jihad et ne cherche pas à établir un État islamique». Et l'auteur constate: «…oui, on s’arrache Hani Ramadan pour boire se ses conférences fleuves… »*

Une consolation: les mosquées helvétiques, les modérées, les intégrées, les partisanes de «l’islam du juste milieu» se l’arrachent aussi.

*«Mosquées radicales. Ce qu’on y dit, ce qu’on y lit», 2016

11:42 Publié dans Frères Ramadan, Genève, Suisse | Tags : hani ramadan, expulsion de france | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci pour cette recension -- vous avez bien du courage de vous astreindre à cette purge -- démontrant à quel point la taqiya (utilisation, licite selon le coran, de la tromperie afin que le musulman parvienne à ses fins) est en vigueur dans le discours de ces hypocrites.

Écrit par : dov kravi דוב קרבי | 10/04/2017

Répondre à ce commentaire

L'ocytocine, hormone de l'amour, est indispensable à la structuration du cerveau et bon développement du corps du jeune enfant y compris, déjà, in utero.

Lorsque nous lisons que par bonté on laissa une mère accoucher avant de la lapider on constate que privé/e de sa maman, non allaité/e au sein puis caressé/e, touché/e, bercé/e l'enfant plus tard souffrira lui/elle même d'un taux d'ocytocine bien trop bas ce qui créera des problèmes tant dans sa vie de famille qu'amoureuse et sexuelle.

Dans l'ignorance de sa carence en ocytocine l'enfant, fille ou garçon, devenu adulte aura de très nombreuses tentations sexuelles comme pour combler un vide insoutenable... Lapider de telles victimes de manque d'amour maternel, tout particulièrement, ne devrait pas plaire au prophète... qui, de même que pour la Bible, pouvait ne pas encore être au courant de ce que, en l'occurrence, nous ne savons pas depuis bien longtemps.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/04/2017

Répondre à ce commentaire

"Mon épouse et mes filles portent le voile et montrent leurs visages et leurs mains."

"Comment? Couvrez ce visage et ces mains que je ne saurais voir.
Par de pareils objets les âmes sont blessées,
Et cela fait venir de coupables pensées."

(d'après Molière, Le Tartuffe, III, 2, vers 860-862).

Écrit par : Mario Jelmini | 10/04/2017

Répondre à ce commentaire

Mais nous passons notre temps à en faire de pauvres petite victimes! melechon n'a pas demandé une petite minute de silence pour les frères ramadan à Marseille???

Écrit par : dominique degoumois | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Que l'on puisse, à Genève, M. Ramadan, défendre la lapidation alors que l'adultère chez nous n'est plus un délit signale qu'il y a incompatibilité absolue et si l'on juge un arbre à son fruit les fruits de la Bible sont nettement moins nocifs puisque, judéo chrétiens nous ne pratiquons plus la lapidation tout en ayant décriminalisé l'adultère.
Tant pour les femmes que pour les hommes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Ah! les subtilités de la dialectique islamiste!... évidemment elle échappe à tout esprit borné d'occidental...
c'est la faute à Abraham, Mr Dustin Hoffman! c'est cher payé je vous l'accorde, mais le Mal n'a pas qu'un visage...

Écrit par : brigitte | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.