11/04/2017

Opération intox sur le voile à Fribourg

Ce texte a été publié ce mardi par Le Temps. Il met en évidence cet extraordinaire renversement: les services d'intégration n'ont pas pour but d'intégrer les femmes musulmanes à nos valeurs, mais d'intégrer le reste de la population aux leurs. 


«L’exposition sur le voile accueillie par l’Université de Fribourg n’est qu’une vaste campagne d’intoxication au foulard, dénonce la présidente de l’Association suisse «vigilance islam» Mireille Vallette.

Comment les responsables cantonaux de l’intégration en sont-ils venus à considérer que faire accepter le foulard islamique est un de leur rôle-clé? Et qu’il est légitime dans ce but de financer des expositions fort onéreuses avec débats, conférences, visites guidées, films, etc.

Fribourg est le dernier en date à proposer (jusqu’au 27 mai) l’exposition «Voile et dévoilement», prétexte à organiser une vaste campagne d’intoxication au foulard. L’exposition tourne dans les organismes d’intégration depuis 2012.

Pourquoi ceux, et ils sont nombreux, qui condamnent ce couvre-chef et la dissimulation du corps qui l’accompagne sont-ils interdits de parole ?

Un article de La Liberté l’explique. Pour Ula Stotzer, déléguée à la cohésion sociale, ces festivités sont censées «diminuer les préjugés et les amalgames, ainsi que la peur et le rejet des femmes voilées et des musulmans», «déconstruire ces préjugés».

Tout est dit: amalgames, peur, rejet, préjugés… Il est impensable que l’on s’oppose au foulard au nom d’idéaux, de valeurs, d’une conception égalitaire des relations entre hommes et femmes.

friourg,exposition,manifestations,foulard

Pourtant, parmi les opposants au foulard, beaucoup sont de culture musulmane. Sont-elles islamophobes et racistes, ces intellectuelles féministes? Joumana Haddad pour qui le voile est un outil de discrimination religieux, puisqu’imposé aux femmes seulement. L’Helvético-Yéménite Elham Manea qui le voit comme une idéologie où la femme est «source de vice dont il faut protéger l’homme en la rendant responsable de la séduction qu’elle exerce sur de pauvres êtres faibles». Et la menace de l’enfer fait de la liberté de choix une imposture. Pour Monia Sanekli, l’idée du voile suppose l’existence «d’un mâle soit incapable de contrôler ses instincts, soit sexuellement impuissant». Et Saïda Keller Messahli: «Si on veut mener un débat substantiel sur le voile, il est indispensable de parler de sexualité. Les djihadistes, dont la première cible est le corps des femmes, le confirment. C’est un symptôme de notre temps, ces tabous qu'on n'ose pas discuter, ces sujets refoulés (…) Cette injonction à se couvrir est un terrain propice à la régression.»

Après l’esclavage, les croisades et la colonisation, voici que nos islamophiles ont trouvé… le voile chrétien! Extrait de la présentation de l’expo: «Aujourd’hui essentiellement assigné à l’islam, le voile était tout d’abord imposé aux femmes par les arguments religieux du christianisme.» Constatons en tout cas que les chrétiennes s’en sont libérées depuis longtemps, alors que les musulmanes sont de plus en plus nombreuses à le porter. Et pas que lui: niqab et  burkini ont fait leur apparition. La ségrégation sexuelle règne dans les mosquées.

Muriel Besson, responsable du service égalité de l’université affirme dans le même article de la Liberté: «Le grand préjugé » est de croire que le voile est imposé, que ces femmes sont soumises. «Autant de stéréotypes à combattre …» Sauf que chacun sait que le foulard est porté volontairement comme facteur majeur de la conquête culturelle de nos sociétés. Et comme l’affirme Chahdortt Djavann: «La servitude n’est ni moins haïssable ni moins condamnable quand elle se dit ou se croit volontaire. (…) porter le foulard, ici, est un appui aux dictatures islamistes qui imposent la burqa là-bas. Le voile est l’emblème même du dogme islamiste.»

Comment les musulmanes en sont–elles venues à prendre pour symbole de leur religion celui de la servitude des femmes, de leur exclusion de l’espace public, de leur rôle de répulsif de la libido masculine?

Une table ronde aura lieu le 4 mai pour débattre du sujet. Toutes les intervenantes sont en faveur du foulard. Vous n’y entendrez donc pas Abnousse Shalmani, Franco-Iranienne: «…dans l’espace musulman, le corps de la femme est obsessionnel. Dès que des barbus prennent le pouvoir, la première loi qu’ils votent est le port du voile obligatoire. » « Le voile (…) sous-entend une série de convictions qui sont incompatibles avec la République et la démocratie.»

Le Centre islam et société est de la partie. Il a délégué une de ses collaboratrices pour dialoguer avec Agnès de Féo à propos de son film où témoignent des femmes en niqab. Pour elle, «… leur démarche, en refusant la jouissance du regard masculin sur leur corps, se rapproche davantage d’une revanche féministe et d’une forme de castration symbolique des hommes. Idem pour le hijab, le jilbeb (réd: longue robe informe) et le burkini.»

Sauve-qui-peut!

Mireille Vallette, essayiste, présidente de l’Association suisse vigilance islam.»

 

09:00 Publié dans Femmes, Islamisation, Manifestations, débats, Suisse | Tags : exposition, manifestations, foulard, fribourg | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook | | |

Commentaires

En cette merveilleuse époque de confusion des valeurs où le pervers se plaint d'être une victime, comment s'étonner que le néoféminisme victimaire -- celui qui ne dit mot des viols commis dans les pays du Nord au nom d'un antiracisme dévoyé -- se transforme en instrument de soumission des femmes ?
Merci pour cet article que je reprends.

Écrit par : dov kravi דוב קרבי | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Puisque le port du voile est un libre choix de femmes libérées, on devrait voir des femmes voilées dans les boîtes de nuit ou dans les fitness. Même à la piscine (sans burkini, juste le voile sur la tête) ou au théâtre ou à l'opéra, mais il me semble que ce n'est pas le cas.

En revanche, on les voit beaucoup avec des enfants et des poussettes.

Écrit par : Arnica | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Fribourg la catholique rêve du temps où les femmes portaient le voile dans leurs églises. Fribourg la catholique est fâchée que les femmes se soient libérées de leur joug alors ils apportent leur soutien aux femmes musulmanes qui obéissent au doigt et à l'oeil aux préceptes des religions.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Aucune bonne soeur voilée, ne s'est jamais faite exploser au milieu de femmes et d'enfants!

Écrit par : dominique degoumois | 11/04/2017

Je ne peux une fois de plus, que me référer aux iraniennes sorties par centaines de milliers dans les rues de Téhéran, le 8 mars 1979 pour refuser le voile! Aujourd'hui dans toute l'Europe les musulmanes ont obligation de porter ce voile qui n'est pas encore obligatoire dans beaucoup de pays musulmans, dont tout le Maghreb! Le coran n'oblige pas les femmes à porter le voile, contrairement à la gauche europépenne!

Écrit par : dominique degoumois | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

J'entendais sur une radio française il y a quelques mois, une jeune femme touareg, qui vit entre la France et son pays, se plaindre de la radicalisation de l'islam partout, en France mais aussi en Afrique, où il a fallut construire des murs/frontières dans les maisons entre les espaces femmes et hommes! Interdiction aujourd'hui aux femmes de toucher des hommes, alors qu'avant il n'y avait aucun problème! Et partout les femmes se voilent en Afrique et en Europe! (Et après c'est la gauche qui nous parle de murs et de frontières intolérables!)

Écrit par : dominique degoumois | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Ainsi donc, l’idée du voile suppose que le mâle est "incapable de contrôler ses instincts"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hijab#Fonction_du_voile», confirme que "le voile est considéré comme une protection pour la femme et pour l'homme contre le désir sexuel").
Or, nombre de musulmanes portant le voile s'épilent les sourcils, se maquillent les yeux et le visage, appliquent du rouge sur leurs lèvres et se parfument au Chanel 5. N'y aurait-il pas là comme une contradiction?
En tout cas, ce n'est pas de cette manière qu'elles vont se protéger de mon appétit sexuel incontrôlable...
Je tremble à l'idée que l'épouse et les filles de M. Hani Ramadan utilisent de pareils artifices et que je vienne à les croiser dans les rues de Genève...

Écrit par : Mario Jelmini | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Le voile c'est fait pour que les belles soient aussi moches que les moches et que les moches soient aussi moches que les belles qui portent le voile. Qui a dit que l'égalité des femmes n'existe pas dans l'islam ?

Écrit par : norbert maendly | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Voyez un peu ces femmes portant le hijab:
http://www.modanisa.com/fr/hijab.htm?fsort=editor&refs=source&ref=269620&gclid=CjwKEAjw_bHHBRD4qbKukMiVgU0SJADr08ZZ9V_-_BXhcSHx_8yDolPEXltaNepdpeUm-JFbXYBNVhoCONPw_wcB&gclsrc=aw.ds

Seraient-elles plus sexy sans leur voile?

Écrit par : Mario Jelmini | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Un seul regard peut être sexy; c'est pas le problème. Les cheveux comme le corps de la femme font partie de ses attributs de séduction. L'islam est contre la séduction parce que dans cette religion la femme doit toujours se soumettre à un homme : Le père, le frère, le mari. L'habillement est là pour affirmer cette soumission et interdire toute velléité d’indépendance de la part de celles qui le portent. Le regard baissé va d'ailleurs souvent de pair avec le vêtement. Soutenir le voile c'est faire perdurer cette soumission aux hommes et c'est ce qui le rend incompatible avec les droits humains fondamentaux. Ceux en occident qui acceptent que cette soumission soit imposée aux femmes se soumettent déjà eux même à ceux qui veulent imposer chez nous une idéologie totalitaire liberticide.

Écrit par : norbert maendly | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Deux sourates du coran abordent le voile:

Sourate XXXIII, VERSET 59

Il s'agit de distinguer les femmes de condition indépendantes, les "dames" des femmes de condition inférieure.

Chez nous, autrefois, les dames "bien" portaient des chapeaux pour sortir.
Les ouvrières sortaient "en cheveux".

Sourate XXIV, verset 31

Qu'elles "rabattent leur fichu sur les échancrures de leur vêtement (...) ne pas faire montre de leurs agréments qu'aux proches de leur famille ainsi qu'au personnel de maison, aux hommes incapables de "l'acte" et jeunes garçons.

"Qu'elles ne piaffent pas pour révéler ce qu'elles cachent de leurs agréments."!

Bible; les femmes de Jérusalem furent accusées de tels débordements.
Pour... "aguicher"!

On voit, à partir de ces deux sourates la séparation des classes, d'une part, et l'appel à la pudeur, de l'autre.

L'emporte non le "fichu" mais l'intention.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne sais si j'ai été claire en mon commentaire d'il y a une heure mais je suis certaine qu'il ne faudrait pas raconter n'importe quoi si l'on veut espérer sortir d'ornière.

Sourate XXXIII, verset 59 établit la distinction entre femmes indépendantes et ouvrières: les premières sortent voilées, les autres "en cheveux"
et Sourate XXIV, verset 31 prie appelle à dire aux femmes de "rabattre leur fichu" sur l'échancrure de leur vêtement afin de ne pas troubler les hommes en dehors des hommes de la famille et du personnel de maison.
Hommes ne pouvant aller jusqu'à l'acte (on comprend que l'on redoutait la naissances d'enfants non légitimes) et jeunes garçons.

Le mieux étant de découvrir ces sourates.

Il est facile et rapide, sur le champ, de trouver par simple moteur de recherche les sourates concernant les débats présents comme à venir.

La médiation, qui n'est pas plus bras baissés que démission commence par le respect, non feint, de l'autre.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Intéressant, le site avec le catalogue de hidjabs. On y découvre qu'on peut aussi acheter des cache-bras et des cache-cous!

J'aimerais bien savoir pourquoi tous les mannequins sont de type occidental?

Écrit par : Arnica | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Et les fétichistes vont devenir totalement fous! Un bras!!! Une jambe!!!!Un coude!!!!! Une main!!!! Enfin encore tous attachés au même corps j'espère!!!!

Écrit par : dominique degoumois | 13/04/2017

Un mec bien maquillé sous sont niqab aura autant de succès qu'une fille auprès des hommes. Après tout c'est peut être aussi ça l'égalité.

Écrit par : norbert maendly | 13/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.