14/06/2017

Tranches de vie à la Ligue musulmane tessinoise

L'activiste Giorgio Ghiringhelli a repéré une vidéo un rien antisémite publiée par la Ligue des musulmans du Tessin sur sa page Facebook. Un coup d'oeil sur les photos  de cette page donne une idée de l'islam enseigné dans cette mosquée.  


Dans une information à la presse, Giorgio Ghiringhelli, grâce auquel le niqab a été interdit au Tessin, s’indigne d’un discours «très grave et préoccupant» repris par la page Facebook de la Ligue des musulmans du Tessin. L'orateur, Tarek Al Sweidan, chef des Frères musulmans du Koweit (ce n'est évidemment pas mentionné), fait référence à des prophéties pour conclure que «l’islam arrive»! A le voir et l'entendre, on a envie de hurler: «Tous aux abris!»

 

Pour le prêcheur, l’islam a touché le fond en 1948 (création de l’État d’Israël) et 1967 (Guerre des six jours) lorsque «les juifs ont pris notre cœur, la Palestine». Des articles ont paru dans les médias tessinois sur le sujet où des islamophiles patentés rassurent sur ce discours. Après un coup d’œil sur l’objet de la polémique, je me suis penchée sur les photos de ladite page Facebook. Je vous en livre quelques-unes et vous encourage à la feuilleter.

 

Contre les islamophobes qui s'opposent au foulard: des arguments choc

Couvre chefs Collage.jpg

"Abreo" signifie juif.

 

Lega islamophobie.jpg

 

La vie qui va...

Collage voiles.jpg

Liga_imam.jpg

 

L’imam Jelassi , ici au milieu de la génération en formation, se présente comme moderniste. Il est très actif dans plusieurs associations et institutions non musulmanes et participe avec ferveur au dialogue interreligieux .

En été 2009, une journaliste de Swissinfo, imitée peu après par une consœur du Temps, découvre Samir Jelassi, «le premier imam formé en Europe». S’ensuit une hagiographie enthousiaste. Il «passe pour l'imam le mieux formé d'Europe. Ce quadragénaire, qui cumule les mandats et les projets, prône le dialogue et combat l'extrémisme.» Il cumule aussi les formations qu’il énumère avec fierté: médiateur interculturel avec l'Œuvre suisse d'entraide ouvrière (OSEO), master en sciences de la communication interculturelle à l'université de Lugano, sans oublier sa formation de base: «Après mes études de droit à Grenoble, je me suis orienté vers la première université islamique de France, à Château Chinon. C'est là que j'ai terminé ma maitrise en droit et en fondements de la théologie.» Château Chinon n'est pas une université, mais un institut de la mouvance de Frères musulmans (l'idéologue fanatique Al Qaradawi en fait partie), pépinière d'imams islamistes.

Le premier imam formé en Europe l’a donc été par des Frères musulmans. L'autre grande association tessinoise, la Communauté islamique du Tessin, est présidée par Ghaleb Himmat qui s'est longtemps investi en Allemagne dans la création du réseau de centres islamique des Frères musulmans.

 

Les invités de la mosquée

Lega visite école.jpg

Une classe d'école non musulmane en visite.

 

Collage scouts rac- Copie (2).jpg

A gauche, des scouts s'initient à l'islam. A droite, le chef d’une délégation de la Commission fédérale contre le racisme est venue prêter main forte aux ennemis de l'islamophobie.

 

Les savants viennent de loin

Lega Arabie saoudite.jpg

Des "savants" font l'honneur de leur présence, dont un scheik d'Arabie saoudite et un prestigieux Frère musulman du Soudan (il n'est pas sur la photo).

 

CollageGaza Capture.JPG

Les amoureux du régime des Frères musulmans gazaouites ont une fois de plus oublié de dénoncer les récentes condamnations à mort pour collaboration avec Israël, après un procès-mascarade. Bilan: trois pendaisons.

Pour en revenir à Giorgio Ghiringhelli, le Guastafeste (trouble-fête), a lancé une pétition qui réclame l'interdiction des mouvements islamistes en Suisse. Elle a recueilli plus de 1000 signatures. L'activiste a envoyé un communiqué à quelque 50 médias. Aucun n'a repris l'information. Ghiringhelli s'est alors résigné à payer des annonces pour une trentaine de journaux. Il informait les lecteurs de cette pétition et leur demandait de la signer. Douze journaux l'ont refusée sans motif, dont  le Blick, la NZZ, la Luzerner Zeitung, la Sonntagszeitung et le St Galler Tagblatt. Les quotidiens italiens l'ont publiée. 

SVP, signez-la!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15:00 Publié dans Islamisation, Suisse | Tags : ligue des musulmans du tessin, giorgio ghiringhelli, photos | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | |

Commentaires

J'ai signé cette pétition il y six semaines et l'ai postée le même jour sur mon compte Facebook.

Écrit par : Mario Jelmini | 14/06/2017

Répondre à ce commentaire

Jamais aucune bonne soeur catholique voilée ne s'est faite exploser au milieu de femmes et d'enfants en criant "-dieu est grand"! La provocation et le besoin maladif de tenter d'humilier l'autre est le fond de commerce de cet islam! Je parlais avec une dame marocaine il y a quelques jours en France voisine, elle habitait dans un quartier très islamisé d'Annemasse, elle a dû partir parce qu'elle ne fait pas le ramadan et qu'elle refuse de se voiler! Elle était insultée en permanence, elle est sans doute pour la gauche "islamophobe et raciste", comme Salman Rushdie, lui qui dénonce les dérives de l'islam depuis près de 30 ans!

Écrit par : dominique degoumois | 14/06/2017

Répondre à ce commentaire

@Mario Jelmini

Vous avez sans doute signé la pétition qui réclame l'interdiction des mouvements islamistes en Suisse mais il est invraisemblable de vous adresser à moi comme vous l'avez fait parce que j'ai écrit que, par conscience, et "souci de n'égarer personne" (prière de Jésus, dans les évangiles) y compris soi-même une "vision suivie d'une révélation" qui a une emprise extrême sur la personne, doit être analysée afin de relier la vision au vécu, avant tout conflictuel, douloureux, etc. de la personne.

Ce n'était sans doute pas possible du temps de Mahomet, ou de Marie mère de Jésus, mais aujourd'hui, avec les progrès de la science, si.

Seuls, les musulmans eux-mêmes sont en mesure de se détacher de ce qu'il faut et en quoi il le faut de l'islam.

Ainsi, enseigner dès l'enfance aux enfants, tous les enfants, la nécessité de vivre en bonne intelligence les uns avec les autres n'est en rien, contrairement à vos lignes me concernant soutenir Staline et les autres...

Invraisemblable!

Conscience, compassion active charité (pas forcément l'aumône mais le souci de ne pas blesser l'autre par sarcasme, causticité, etc.

Justice sociale et partage des biens (la technique, et la robotique, nous le savons, porteront problème de travail et de travail concernant les gens qui n'ont pas de fortune.

Dans la Bible hébraïque la première alliance, déjà, qui n'interdit pas plus le plaisir que l'argent impose en revanche qu'une partie des biens de chacun de fortuné revienne aux pauvres gens, très clairement indiqué en pourcentage combien.

Sorte de prémisses de l'ISF (Impôt Sur la Fortune)

Une personne fit l'expérience d'une vision suivie d'une révélation avec extrêmement forte emprise psychophysique. Particulièrement, pour le physique, cardiaque.
Par liens familiaux il lui aurait été aisé de créer une secte.

Ce dont elle s'abstint.

La voix de la vision avait promis qu'elle n'"abandonnerait jamais" la personne laquelle souffrait d'une névrose d'angoisse... d'abandon.

Jung qui a étudié et approché tant de personnes ayant vécu de telles "étrangetés" estimait que la réalité de la personne n'exclut pas un fait extérieur inexplicable selon les connaissances scientifiques du moment
en attendant la suite (depuis la pratique de la médecine psychosomatique, par exemple, plus de cas de guérisons inexplicables à Lourdes, le dernière guéridon, s'agissant d'une religieuse, n'ayant en rien convaincu les témoins ou scientifiques concernés.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

Chère Madame Belakovsky,

Les lecteurs assidus des blogs de la TdG savent que vous avez été sujette à des hallucinations et avez souffert de "névrose d'angoisse... d'abandon", comme vous l'écrivez. Vous nous en parlez régulièrement, avec un courage certain.

Cela dit, je voudrais vous remercier de vous être abstenue de créer cette secte que vous évoquez dans votre commentaire de ce jour.

Il est notoire que les nouvelles religions ont été fondées par des individus "troublés en leur esprit" (en ce qui concerne Jésus, lire Jean 13:21). Résultat: par un effet d'entraînement, des tas de gens ont été contaminés par les troubles psychiques et autres pathologies dont souffraient les fondateurs de ces religions et se sont ainsi retrouvés asservis au point qu'ils en vinrent à se prosterner devant leur idole. À cet égard, l'islam de Mahomet s'est révélé particulièrement liberticide. Un islam qui a causé sur cette Terre au moins autant de dégâts que le christianisme revu, corrigé, dénaturé et trahi par saint Paul, saint Augustin et bien d'autres mystificateurs du même acabit.

Écrit par : Mario Jelmini | 15/06/2017

Comme l'a déjà dit le blogueur Aldo Sterone, Gaza concentre toute la rébellion, frustration et colère des musulmans. Seul le conflit israélo-palestinien est mis en avant dans les mosquées. C'est un moyen de contenir la rébellion des peuples contres leurs régimes ou système. Et pourquoi ce conflit en particulier?.... Et bien, car l'occupant prend des terres islamisées et aussi arabisées. L'Islam est une religion de conquête pan-arabique.

Le seul moyen d'affaiblir l'Islam est de le renvoyer à sa multitude. Le sunnisme, le chiisme, coranisme, soufisme,...Et oui, le monde est pluriel et l'Islam aussi. Il n'est donc pas parfait.

Écrit par : Riro | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini,

On ne va pas jouer aux victimes mais le christianisme ne fut pas que nul.
Très personnellement, dans les années, critiques, sans cette porte d'église ouverte, un prêtre me demandant: "Quelqu'un t'aurait-il fait de la peine? (parce qu'en confession j'avais avoué être gourmande, de sucré) un autre me promenant sous sa cape pour me tenir au chaud... j'aurais désespéré une fois pour toutes,

La confession, bien dirigée, examen de conscience quotidien chaque soir avant de dormir en "aucun cas culpabilisateur" (après des années d'études, je n'ai pas changé d'avis) conduit à la psychologie des profondeurs.

Et Freud, à la Salpêtrière élève de Charcot qui pratiquait l'hypnose, effaré de constater la puissance du praticien sur le patient, substitua à l'hypnose le transfert pilier de la psychanalyse.

Il ne faut pas confondre, sans nuance, clergé, paroissiens, hiérarchie.

Des prêtres réalisèrent que des paroissiens, en confession, manifestaient des signes réels de névroses, au minimum.

Il voulurent se former psychanalystes.

Jean Paul II refusa.

L'assistant social appartient aux services administratifs.
Les prêtres, pasteurs ou paroissiens engagés qui visitèrent les prisonniers, les malades, nourrirent les personnes indigentes, organisèrent des colonies de vacances, soutien aux alcooliques, etc. le faisaient non administrativement mais "par le fond du cœur"!

Les diaconesses de Saint-Loup inoubliables: "Chez elles, au moins, à leur hôpital, ne n'étions pas que des numéros"!

Bonne soirée, Monsieur Jelmini.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

@Myriam Belakovsky,
Professeur Mario Jelmini est un Docteur en Psychiatrie et Recteur de l Université de Follamour donc écoutez le attentivement! Donc, on espère qu il irait psychologiquement mieux ces prochains jours avec sa maladie irrécupérable de Fanatique borné donc capable d assassiner ceux qui ne sont pas de son avis comme les djihadistes, qui ne sont pas tous forcément des musulmans cinglés...

Écrit par : Charles 05 | 15/06/2017

Je viens d'apprendre que la qatar et le gouvernement PS de l'Andalousie tentent de transformer la cathédrale de Cordoue en mosquée!

Écrit par : dominique degoumois | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Les arabo-musulmans ont déjà obtenu la construction d'une mosquée dans l'Albaicin, la vieille ville de Grenade, en face de l'Alhambra, parce que "c'était chez eux avant". Et avant l'invasion et l'occupation musulmane, c'était chez les Espagnols et chez les chrétiens - et les juifs avant qu'ils ne se fassent expulser.

Quant à Cordoue, avant la construction de la mosquée, c-à-d avant l'invasion et l'occupation par les Maures, il y avait une petite église chrétienne sur cet emplacement. Les traces en sont encore visible au sol de la mosquée-cathédrale.

A Barcelone, ils veulent transformer les arènes de corrida en immense centre culturel musulman: mosquée, shopping, hammam etc.

Toute la question est de savoir jusqu'où on remonte, avec ce jeu du "c'était chez nous avant". Parce que "avant", Gaza faisait partie de l'Egypte et la Cisjordanie faisait partie de la Jordanie (je crois même que ça s'appelait la Transjordanie). Et avant-avant-avant-avant, toute cette région faisait partie de l'Assyrie ou qqch du genre. Mais ça, personne ne veut s'en souvenir. C'est comme le blocus de Gaza: il y a une frontière avec l'Egypte et l'accès à la Méditerranée.

Et avant-avant-avant-avant, tout le maghreb et tout le machrek étaient mécréants, alors on pourrait tout aussi bien remonter jusqu'à avant la naissance de Mahomet et le monde serait bien plus tranquille.

Écrit par : Arnica | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Chère amica@ il y a eu un avant islam partout dans le monde, au maghreb, et aussi en Europe ce que les musulmans réfutent! Tous nos politiques reçoivent du fric du qatar et de l'arabe saoudite, tous sont allés dans ces 2 pays! Ce qui importe pour eux c'est de déstabiliser l'Europe! Les fouilles archéologiques en arabie saoudite montre qu'il y avait des églises partout dans ce "futur berceau de l'islam! erdogan voudrait faire de l'Europe une grande turquie, une sorte d'empire ottoman moderne!

Écrit par : dominique degoumois | 17/06/2017

Voici un autre éclairage sur l'affaire de la mosquée-cathédrale de Cordoue:
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/06/16/31002-20170616ARTFIG00094-ce-que-revele-l-affaire-de-la-mosquee-cathedrale-de-cordoue.php

En réalité, il s'agit de la laïciser et d'en faire un lieu public (pas propriété de l'église catholique) depuis que des musulmans ont voulu aller y prier. Selon cet article, la gauche espagnole - ou en tout cas Podemos - ne serait pas particulièrement complaisant envers les bigots, de quelque bord qu'ils viennent.

Écrit par : Arnica | 17/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.