25/08/2017

Interdiction de la burqa: urgence!

Initiative 2.JPG

 

 

C'est la dernière qui sonne! Le comité d'initiative pour l’interdiction de se couvrir le visage peine à atteindre le nombre de signatures nécessaires. Le délai est fixé au 15 septembre.

Que chacun récolte encore au moins 3 signatures!

Vous pouvez aussi rejoindre les équipes de l'Association vigilance islam qui écume la Suisse romande depuis des mois et ne compte pas abandonner aujourd'hui. Contactez-moi!

Listes en français sur le site

www.interdiction-dissimuler-visage.ch

 

 

 

17:50 Publié dans ASVI, Suisse, Voile, niqab, etc. | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | |

Commentaires

Cher Madame Valette,

Ce message est hors sujet, j’en suis bien conscient, mais je me permets de vous l'adresser en espérant que grâce à votre blog et/ou vos relations vous pourrez contribuer à informer la population genevoise pour qu'elle signe la pétition et nous aide à sauver de la destruction ce petit bijou architetural qu'est le Jeu de l'Arc.

Ce superbe bâtiment fait partie de notre patrimoine, de notre culture et de nos racines et il faut absolument le sauvegarder pour nos descendants.

Merci par avance de faire tout ce que vous pouvez, car il est bien difficile de lutter seul contre le rouleau compresseur de la pensée unique qui s'en prend désormais à notre patrimoine architectural:

https://www.change.org/p/antonio-hodgers-sauvons-le-jeu-de-l-arc-des-d%C3%A9molisseurs?source_location=minibar

et aussi:

https://www.facebook.com/contrelenlaidissement

Chaleureuses Salutations!

Écrit par : Arthur | 26/08/2017

Répondre à ce commentaire

Interdiction de la connerie: urgence!

Écrit par : bin Ahmed von Cheeseburger | 26/08/2017

Répondre à ce commentaire

"Interdiction de la connerie: urgence!"

Chouette! En voilà un qui est carrément pour l'interdiction urgente de l'islam! Bravo!

Écrit par : Normandy | 26/08/2017

Répondre à ce commentaire

Perso je n'ai jamais croisé de personne avec une tenue qui cachent complétement le visage. Je suis pour qu'on soit libre de s'habiller comme on le désire. Mieux vaut faire prospéré les choses positives que de faire une fixette sur le négatif. Surtout quand la chose est insignifiante statistiquement.
Raël a monté sa secte grâce au médias qui voulaient le casser en l'invitant à la TV. De 5 adeptes il est passé gourou millionnaire grâce à quelques émissions de TV.
Le cerveau ne connait pas la négation c'est bien connu des neurosciences et des psy.

Écrit par : Medem | 27/08/2017

Répondre à ce commentaire

@ Medem :
"Perso" le lendemain de l'attentat de Charlie-Hebdo, jamais croisé autant de femmes voilées (dans la limite légale certes de France) dans mon hyper : que ça soit comme vous le dites un acte militant, je vous rejoins ! Mais volonté personnelle ? Volonté de leurs "mahrams"?

Écrit par : peplum | 27/08/2017

Répondre à ce commentaire

"Medem

"Je suis pour qu'on soit libre de s'habiller comme on le désire." Quand comprendra-t-on qu'il ne s'agit pas de vêtement mais de militantisme, de volonté de s'exclure (pour s'en plaindre ensuite), de refuser nos règles de vie et de civilité. Et, selon vous, jusqu'ou irait cette "liberté"? Nudisme intégral en ville? Exhibition en uniformes SS? Déguisement de clown? Port d'uniformes officiels de policier?

Et, perso, j'ai malheureusement déjà croisé de ces sinistres boîtes aux lettres non identifiables (à Berne). Et ce n'est pas parce qu'une "chose est insignifiante statistiquement" qu'il faut la permettre, sinon pourquoi interdire l'assassinat?

"Le cerveau ne connait pas la négation c'est bien connu des neurosciences et des psy." N'importe quoi! Et si c'était vraiment le cas, ce monument d'interdits qu'est l'islam n'existerait pas... du moins pour ceux pourvus d'un cerveau.

Écrit par : Normandy | 28/08/2017

Répondre à ce commentaire

C'est marrant, je croyais qu'il existait en Suisse une immense majorité silencieuse qui soutenait vos idées. Avec un tel potentiel, vous ne devriez avoir aucune difficulté à engranger les signatures.

Écrit par : Sarcasme | 29/08/2017

Répondre à ce commentaire

@Sarcasme: vous savez très bien que sur ce sujet, donner sa signature et son adresse demande un courage qui n'est pas nécessaire dans l'isoloir le jour de la votation. La dictature du politiquement correct fausse la démocratie, c'est particulièrement vrai pour l'islam. Et les promoteurs de celui-ci profitent de nos divisions.

Écrit par : Laurence | 01/09/2017

Répondre à ce commentaire

@laurence
"vous savez très bien que sur ce sujet, donner sa signature et son adresse demande un courage qui n'est pas nécessaire dans l'isoloir le jour de la votation."

Sarcasme a raison: ceux qui signe ne risquent rien, vu que la grande majorité silencieuse soutiennent les idées de Mme Valette.

Écrit par : OMAR | 01/09/2017

Répondre à ce commentaire

@ Sarcasme
Réunir 100'000 signatures de personnes possédant la nationalité suisse et le droit de vote est un exploit considérable que l'initiative contre la burqa est en train de réussir !

Écrit par : Mario Jelmini | 01/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Omar

Vous êtes de mauvaise fois dans les deux sens du terme: en tant que musulman et que (piètre) polémiste. Ce n'est pas "la grande majorité silencieuse soutiennent [sic] les idées de Mme Valette" qui dénonce les signataires et qui menace leur vie privée, leur emploi et leur sécurité personnelle. Les activistes gauchistes s'en chargent en impressionnant les bien-pensants et les froussards.

Écrit par : Normandy | 01/09/2017

Répondre à ce commentaire

Medem,
Visiblement vous ne vous promenez jamais sur les quais de Genève en été.
Deuxièmement, à Genève, depuis longtemps on ne peut pas s'habiller comme on le désire. Il est interdit de se déguiser sauf lors de l'Escalade, et les curés n'ont pas le droit de porter la soutane (loi de 1875). Troisièmement, pourriez-vous nous dire à partir de quel pourcentage de porteuses de burqa dans la population, il faudrait prendre des mesures contre. Quatrièmement, pourriez-vous nous expliquer comment un policier ou un contrôleur de bus feront pour vérifier l'identité d'une femme en burqa.
En conclusion, soit on décide que la Suisse sera dotée de deux législations, une pour les musulmans et une pour les kouffars (inutile de rigoler, on y arrive gentiment), soit on décide enfin d'arrêter les accomodements dits raisonnables.

Écrit par : Sonia | 01/09/2017

Répondre à ce commentaire

Intéressant : dans l'Obs du 31/8/2017, Leila Slimani (en couverture) dit que le niqab est désormais interdit au Maroc, car il ne fait pas partie de leur culture (p. 29)

Si le Maroc peut refuser cet accoutrement parce qu'il n'appartient pas à leur culture, pourquoi la Suisse ne le pourrait-elle pas? Pourquoi serions-nous racistes, mais pas le Maroc?

Écrit par : Arnica | 08/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.