19/09/2017

Prosélytisme chrétien et rappel d'une polémique

Hospice(2) Où l'on découvre que contrairement au foulard, afficher sa conviction chrétienne est du prosélytisme... et que dans un cas similaire, en 2016, Pierre Maudet s'est fâché tout rouge.


 

Girod.jpg

Christophe Girod, directeur général

Dans un centre d’action sociale, une collaboratrice accueille un nouveau client: «Je suis musulmane pratiquante», indique avant toute parole son foulard. «Que puis-je pour vous?»

Un autre collaborateur accueille une cliente : «Je suis chrétien pratiquant», indique d'emblée son t shirt imprimé d’une Vierge et d’un Christ. «Que puis-je pour vous?»

Un troisième collaborateur: «Je suis juif (très) pratiquant», annonce sa kipa. «Que puis-je pour vous?»

La décision de l’Hospice général permet ainsi –on ne peut imaginer que l’équité ne soit pas respectée-  de produire une sympathique émulation religieuse.

J’ai néanmoins vérifié en posant la question à la direction, avec l’exemple d’un chrétien. Réponse de son porte-parole: «L’Hospice général ne tolère aucune forme de prosélytisme au sein de l'institution.» Tiens, le foulard n’en est pas une, le t shirt chrétien oui…

Pour l’Hospice, tolérer le foulard d’une stagiaire, c’est «donner à une étudiante l’opportunité d’effectuer un stage de six mois afin de lui permettre de mener ses études à bien. Les principes qui ont mené à cette décision sont tout simplement ceux du bon sens, car notre souhait est de favoriser les parcours des étudiants et leur donner la possibilité de découvrir le métier d'assistant social, indépendamment de leur origine, de leur religion ou de spécificités physiques.»

Conclusion: en renforçant l'attitude communautariste d'une jeune fille (suivie d’autres, on l’imagine), l'Hospice général lui fait confiance: si elle devient assistante sociale, elle saura imposer son foulard!

La direction ne répond pas sur la question de savoir si une femme en foulard peut décemment convaincre une coreligionnaire vêtue comme elle de trouver du travail. Ce qui est un rôle majeur des assistants sociaux et ce qu'apprennent les stagiaires..

L’institution assure que si des réactions de «bénéficiaires» s’expriment, l'usager (ou l’usagère) mécontent pourra «demander à ce que cette personne ne soit pas présente». Bonjour l’ambiance!

Mais qui oserait protester?

Le foulard n'est pas lié à une religion...

Poggia.jpg

Mauro Poggia

La nouvelle annoncée dans ce blog  a été reprise par la Tribune de Genève d'aujourd'hui. On y trouve quelques perles.

Le porte-parole Bernard Manguin rappelle que cette jeune fille a «le visage découvert» (au cas où nous imaginions que l’Hospice en était déjà au stade du niqab!) avant de nous asséner cette délirante sornette:  le voile «tel qu’il est porté ici n’est pas différent des foulards que portaient nos aïeuls il n’y a pas si longtemps. Nous ne le considérons donc pas comme un signe religieux ostentatoire.» Sacré Hospice!

Mauro Poggia qui dirige le département dont dépend l'institution décroche le pompon: «le foulard, selon la manière dont il est porté, n’est pas l’expression d’une affiliation déterminée à une religion ou à une ethnie». » C'est bien le seul à ne pas considérer que cette fille est simplement musulmane et que l'un de ses plus chers souhaits dans la vie est d'imposer à notre société, comme tant d'autres, ce signe millénaire de discrimination islamique.

La Tribune de Genève avait révélé en février de l’année dernière qu'une fonctionnaire de la Ville «en contact avec le public» portait un foulard. Le conseil administratif avait accepté. La polémique s’est enflammée et le gratin politique a été sollicité.

Pierre Maudet, conseiller d’État en charge du dossier laïcité et porteur de l’interdiction des «signes ostentatoires» prévue par le projet de loi, a été ferme: «Cette approche est irresponsable, choquante et porte atteinte au principe de laïcité en créant un précédent fâcheux. C’est une manière d’ouvrir la porte au communautarisme (…)  «Il est conséquemment totalement illogique et anachronique, à quelques mois de l’entrée en force probable de la loi, d’autoriser le port du foulard à une collaboratrice (…), puis de le lui interdire une fois la loi entrée en vigueur.»

On voit mal que le Conseiller d’État pense autrement dans le cas qui nous occupe. Mais il était ces jours difficilement atteignable...

D’autres édiles sont déjà soumis, refusant obstinément de connaitre la signification du voile etsalerno.JPG l’offensive menée par ses promotrices. C’est le cas de la conseillère administrative socialiste (et féministe il va sans dire) Sandrine Salerno: «…qu’importe la couleur de la peau, l’âge ou le couvre-chef d’un collaborateur, tant qu’il n’y a pas de prosélytisme et qu’il garantit une prestation de qualité et de façon indiscriminée. Si un collaborateur veut prier huit fois par jour, aucun problème, sauf si cela péjore son travail. Idem pour les pauses cigarettes.» Et le refus de serrer la main de l’autre sexe? Et celui de se mettre à table avec des mangeurs de porc? Etc. etc.  La France connait une kyrielle de ces revendications bigotes et nombre de patrons les acceptent déjà.

Mais Sandrine Salerno a un autre souci bien partagé par la gauche: «Je n’ai pas à décider, dans une posture infantilisante et colonialiste, s’il est bien ou mal qu’une femme porte le foulard.»  

Côté musulmans, Hafid Ouardiri veut bien connaitre nos mœurs, mais en gardant les siennes: «On déterre à nouveau le ‘foulard de guerre’, s’inquiète le (…) directeur de la Fondation pour l’Entre-Connaissance. Une fonctionnaire même devant un guichet devrait pouvoir porter un voile, car une employée doit être recrutée pour ses compétences. C’est en marginalisant ces personnes qu’on développe le communautarisme et l’extrémisme.» Et enfin, un spécimen typique de la plainte«Les gens ne se rendent pas compte à quel point c’est difficile de trouver un emploi lorsqu’on porte un voile et après, ils s’étonnent qu’aucune femme voilée ne travaille.»

Devant la polémique, la musulmane de la Ville a renoncé à son foulard. A l’Hospice, on a plutôt l’impression qu’on encourage la stagiaire à le garder. La porte-parole de la HES annonce d’ailleurs que plusieurs élèves le portent. Elles feront tout ce qui est possible pour le garder. Le combat contre cet indécent symbole n'est pas gagné.

21:21 Publié dans Genève, Politique, Voile, niqab, etc. | Tags : hospice général, manguin, foulard | Lien permanent | Commentaires (64) | |  Facebook | | |

Commentaires

«Je n’ai pas à décider, dans une posture infantilisante et colonialiste, s’il est bien ou mal qu’une femme porte le foulard.» est une réplique fascisante, car le colonialisme est bien là, mais à l'envers: c'est aujourd'hui nous qui sommes colonisés et il y a hélas des collabos à cette colonisation.

Écrit par : Daniel | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

A noter que M.Mauro Poggia semble s'être converti à l'islam en 1996 pour partager la religion de sa femme

Écrit par : Félix | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Si le voile islamique, qui doit pourtant se porter selon des règles bien définies et est parfaitement reconnaissable comme tel, n'est pas un signe religieux, l'interdire n'attente alors pas à la liberté religieuse. Rien n'empêche donc son exclusion des lieux publics.

Décidément, l'islam ne rend pas seulement c... ses adeptes, mais aussi ses idiots utiles, soutiens malfaisants de l'obscurantisme, du communautarisme et de la discrimination sexuelle. Ils inventent vraiment n'importe quoi pour justifier l'injustifiable! Ils vont jusqu'à nommer "bon sens" les pires des compromissions! A courber l'échine devant chaque revendication, il ne pourront bientôt plus se relever. Il n'y aura ensuite plus qu'à leur glisser un tapis de prière sous les genoux. La pire d'entre eux est d'ailleurs Sandrine Salerno qui va jusqu'à se prétendre féministe! Elle doit avoir de la bouillie de neurones sous le capot.

Écrit par : Normandy | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

"C’est en marginalisant ces personnes qu’on développe le communautarisme et l’extrémisme" profère ce faux derche d'Ouardiri. Récurrente inversion des faits. Car ce sont bel et bien ces militantes islamiques qui se marginalisent et se stigmatisent. Et ce sont le communautarisme et l'extrémisme culturel qui développent l'exclusion et la ségrégation sociales. Exclusion et ségrégation d'ailleurs souhaitées par les Ramadan's Brothers, Ouardiri et Cie, dont la pire crainte est l'adhésion des musulmans à nos valeurs, à notre droit et à notre mode de vie.

Écrit par : Normandy | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

".... tant qu'il n'y a pas de prosélytisme". Elle est bien bonne, celle là!

Raison de plus de voter contre la burqa, avant qu'elle ne s'insinue partout.

A-t-on connaissance de cas d'hommes, employés de l'Etat ou autre, qui viendraient travailler avec des signes ostentatoires tels que barbe islamique, petite calotte blanche, djellaba, tenues afghanes, kalachnikov et autres?

On envoie les femmes au front, car la femme musulmane est la victime par excellence et donc inattaquable. D'ailleurs, avez-vous remarqué que l'article de la Tribune qualifie la porteuse de foulard (un simple accessoire de mode, dont le but est de la protéger de la poussière) uniquement de "musulmane"? Elle n'est rien d'autre. On ne sait pas si elle est Suissesse, Tunisienne ou Syrienne, on note à peine qu'elle est en formation pour devenir assistante sociale. Aucune autre religion ne domine à ce point la personnalité des gens. On ne lira jamais: "Un chrétien abat quatre ânes en Savoie", par exemple ou encore moins: "Un juif en état d'ébriété renverse une personne âgée sur un passage piéton". En revanche: "Un musulman est brimé par X ou Y.... ", c'est une constante. N'en n'ont-ils pas marre eux-mêmes d'être constamment dans le rôle de la victime? Qu'ils font tout pour entretenir?

Écrit par : Arnica | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Mourad Poggia converti, car marié avec un marocaine. Donc rien d'étonnant à ce qu'il nous balance des âneries du genre: «le foulard, selon la manière dont il est porté, n’est pas l’expression d’une affiliation déterminée à une religion ou à une ethnie».

Mourad Poggia maîtrise déjà la taqiya. Toute personne censée sait très bien à quoi fait référence ce foulard islamique: à la femme objet! La femme qu'il faut couvrir.

Écrit par : Riro | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

L'islam est exhibitionniste: je porte le voile, voyez comme je suis pieuse. Je prie dans la rue, voyez comme je suis pieux. Le voile n'est pas obligatoire selon le Coran, seulement selon les Ramadan Brothers.

Écrit par : andré thpmann | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Les naïfs qui laissent s'installer les apôtres de l'islamisme sont vraiment naïfs et bien tolérants.

Ils doivent se souvenir que l'islamisme et ses acolytes ne sont pas tolérants, mais alors pas du tout. Lorsque la shariapolice sera instaurée, vous pouvez oublier toute liberté : votre femme, votre fille, votre soeur seront voilées, de force s'il le faut, sinon...

Écrit par : Fabien | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Prosélytisme: Zèle pour recruter de nouveaux adeptes, pour imposer son point de vue. http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/proselytisme/

Porter un croix, une kippa, un voile, un tee-shirt d'AC-DC ou autre n'est pas du prosélytisme.

Écrit par : omar | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tous ces politicars qui se couchent devant l'islam me débectent. En islamie ils ne seraient même pas conseillers communaux et que dire d'une femme qui ne défend même pas les acquis de haute lutte par ses consœurs.

Écrit par : NORBERT MAENDLY | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Les femmes et les hommes politiques que vous mentionnez dans votre article et qui sont, je vous le rappelle élus par le peuple, semblent tous d’accord pour penser qu’il s’agit d’une énième tempête dans un verre d’eau montée dans le but de faire parler de vous et votre association.

Tout le monde (ou presque) estime qu’il faut savoir raison garder et que votre approche ne sert, en bout de course, qu’à jeter inutilement (et dangereusement) de l’huile sur le feu. Bref, la grande majorité estime qu’à défaut d’avoir complètement tort sur le fond, vous faite surtout beaucoup de bruit pour pas grand-chose.

Et vous, pendant ce temps, encouragée il est vrai par une fachosphère de plus en plus hargneuse et de moins en moins tolérante, vous persistez à vous estimer plus visionnaire et plus lucide que la moyenne….

C’est votre droit mais vous ne m’empêcherez pas de penser qu’il s’agit là d’un véritable gâchis d’intelligence, la vôtre en l’occurrence.

Écrit par : Vincent | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Grand naïf et où situez vous l'islam en politique? Ailleurs qu'à l'extrême droite?

Écrit par : dominique degoumois | 21/09/2017

"qu’à jeter inutilement (et dangereusement) de l’huile sur le feu. "
Pourquoi "dangereusement", puisque vos grands amis islamistes sont si inoffensifs ?

Écrit par : Géo | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Les nazis c'était du pipi de minet par rapport à ce qui se prépare en Europe parce que cette fois ils sont partout, il n'y a pas un seul pays qui ne soit contaminé sauf ceux de l'est c'est pour ça qu'ils sont tant décriés. (CQFD)

Écrit par : NORBERT MAENDLY | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vous parlez des groupes terroristes ou des musulmans?

Écrit par : Question | 22/09/2017

@Vincent

"Les femmes et les hommes politiques que vous mentionnez dans votre article et qui sont, je vous le rappelle élus par le peuple, semblent tous d’accord pour penser qu’il s’agit d’une énième tempête dans un verre d’eau montée dans le but de faire parler de vous et votre association." Donc, le fait que quelques islamo-complaisants cités dans l'article soient d'accord entre eux démontrerait que nous avons tort d'être islamo-défiants? Peut-être aurez-vous tout de même compris que s'ils sont cités, c'est précisément parce qu'ils partagent cette opinion-là! Être une demi-douzaine du même avis suffirait donc à prouver qu'on a forcément raison? Comme tous ceux qui sont élus? C'est un des arguments les plus pitoyables que j'ai eu à lire!

Et si une "tempête" a été "montée" [sic], c'est par la musulmane "enchiffonnée" et les idiots utiles de l'Hospice.

"Tout le monde (ou presque) [...]a grande majorité... [etc., etc.]" Sur quels sondages vous fondez-vous pour asséner de telles affirmations? Sur le petit cercle qui partage vos vues, je suppose. Et si Mireille semble faire "beaucoup de bruit" à vos délicates oreilles, c'est par contraste avec le ronron des bienpensants de votre acabit.

Évidemment, vous faites appel à la "fachosphère", cette tarte à la crème qui n'est qu'une version plus moderne et plus manichéenne de la "reductio ad hitlerum". Pour vous, n'être pas islamophile c'est être islamophobe, donc raciste, donc fasciste! Des sophismes pour toute démonstration, des affirmations gratuites pour toute preuve, la plus idiote étant le reproche fait à Mireille de n'être qu'avide de publicité.

"...vous ne m’empêcherez pas de penser qu’il s’agit là d’un véritable gâchis d’intelligence, la vôtre [celle de Mireille] en l’occurrence." Personne ne vous empêchera de penser. A vous lire, d'ailleurs, il n'y a qu'à vous que ça peut nuire. Quant à gâcher son intelligence, c'est un problème qui ne vous concerne manifestement pas.

Écrit par : Normandy | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Vincent: Et si vous répondiez à la question: Est-il normal que l'Hospice général (l'Etat) engage une personne voilée alors qu'ils sont tenus à la neutralité confessionnelle (et politique)?

Pourrait-on imaginer qu'un assitant social portant la kippa se rende auprès d'une famille musulmane bénéficiaire de l'aide sociale?

Je pense que le même raisonnement s'étend à l'identité sexuelle: on a le droit d'être gay, mais on est prié de ne pas étaler sa vie sexuelle devant tout le monde, surtout au travail et surtout si on est en contact avec une population précarisée.

La religion et le sexe, c'est bien, mais on est prié de garder ça pour soi.

Écrit par : Arnica | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

En réponse au commentaire de Vincent:

"(...) qu’à jeter inutilement (et dangereusement) de l’huile sur le feu."

Sur quel feu, puisqu'il s'agit d'une "tempête dans un verre d'eau" ?

Écrit par : Mario Jelmini | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bien dit!

Écrit par : Fabienne Gay | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Très belle réponse de Normandy

Écrit par : aoki | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

La fachosphère hargneuse de Vincent, serait-ce celle qui ne se présente pas à son procès après avoir tenté de gazer un policier noir à Paris ? Le bras armé des socialos, je veux bien sûr parler des antifas. Les anticapitalistes haineux qui se chaussent en Nike ahahahaha. De vrais déficients mentaux. Et aujourd'hui, le nouveau terme à la mode dans ta famille de dégénérés politiques, c'est suprémacistes blancs coco, faut te mettre à la page. T'es vraiment un pauvre type. Quand au voile en question, je le lui ferais bouffer.

Écrit par : Laurent Lefort | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

La fachosphère de gauche n'a pas de limite!

Écrit par : dominique degoumois | 22/09/2017

Geo : Visiblement ça vous amuse d’écrire « vos amis islamistes » en dessous de chacun de mes commentaires. Le fait que je sois parmi les plus virulents envers les petites crevures de terroristes islamistes qui sèment la mort et la terreur dans nos villes, ne s’imprime définitivement pas dans votre cerveau.

Pour les autres vos « arguments » et autres marques de mépris sont sans surprise, mais bon, si je n’existais pas, il n’y aurait que sur les musulmans que vous pourriez vous défouler, du coup ça vous fait un peu de changement, non ?

Je plaisante mais je sais que vous pas, vous êtes très (et même trop selon moi) sérieux sur ce sujet qui visiblement vous obsède.

Personnellement, peut-être parce que j’ai vécu au Canada, non je ne suis pas particulièrement choqué de voir des fonctionnaires en tenues conformes à leurs religions ou encore à leurs origines.

Maintenant, si vous pensez que s’en prendre aux quelques jeunes filles qui pour des raisons personnelles, culturelles, spirituelles ou même par obligation familiale se couvrent la tête d’un foulard va régler quoi que ce soit à la (réelle et ô combien inquiétante) problématique islamique, encore une fois, c’est votre droit.

Pour ma part, au risque de vous choquer, je persiste à penser qu’en dehors de la France (qui a un énorme déficit en terme d’intégration et donc des véritables soucis à se faire par rapport à la nouvelle génération d’origine maghrébine qui semble avoir bien décidé de ne plus courber l’échine comme leurs parents) dans l’ensemble nos démocraties européennes sont suffisamment pourvues en garde fous politiques, judiciaires et culturels (sans parler de votre propre vigilance) pour prévenir votre fameux… grand remplacement.

Oui, oui, je sais, je n’ai rien compris, je suis un collabo, un idiot utile, un aveugle, un crétin, etc. etc.

Quoi qu’il en soit, ce que j’ai bien capté en revanche c’est que nous ne serons jamais d’accord sur la question et je vous laisse donc entre vous ressasser vos craintes et autres ressentiments envers la communauté musulmane….

Écrit par : Vincent | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vincent, si vous voulez avoir une idée de l'avis de la population (qui n'est pas l'avis des personnes interrogées...), lisez les commentaires sur le site de la Tribune (qui n'est pas un journal d'extrême-droite anti musulmans) et vous constaterez que 90% sont contre cette décision et qu'ils obtiennent plus de 90% de pouces en haut.
Deuxièmement, qualifieriez-vous ces personnes de fascistes:
Lydia Guirous, Zineb El Rhazoui, Karim Mohamed Labidi (l'islam est un fascisme), Ibn Warraq (idem), Majid Oukacha, Malika Sorel et, enfin, Saïda Keller Messahli.
Ah, petit détail: ces personnes sont toutes nées musulmanes et je vous invite à prendre connaissance de ce qu'elles pensent de l'islam.

Écrit par : Sonia | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Et il en pense quoi le grand dadet de l'abandon de la condamnation de l'excision par le gouvernement Trudeau, puisque le modèle canadien a l'air si forminable ?

Écrit par : Laurent Lefort | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Mais peut-être que Strohbach rêve de faire pouvoir mutiler ses futures petites filles.

Écrit par : Pascal Legendre | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Vincent: à quoi servent les gardes-fous politiques, judiciaires et culturels si on s'assied dessus dès qu'il s'agit de pauvres jeunes filles si fragiles et si vulnérables qu'il faut tout tolérer, sous peine de se faire traiter de raciste?

On nous dit que c'est un accessoire de mode servant à protéger les faibles femmes de la poussière - alternativement "bout de tissu". Alors en quoi est-ce raciste de s'y opposer? Et comment se fait-il que les femmes de toutes les autres cultures soient tellement plus résistantes à la poussière?

On peut aussi se nouer le foulard autour du cou:
https://www.youtube.com/watch?v=uNdWG1nxOZ0

Écrit par : Arnica | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

@ Riro : "marocaine" : non, tunisienne (d'après quelques sources que j'ai consultées).

@ Vincent : votre jihad est-il bien "fissabilillah" ?
M'enffiiin, rapport à "sentier d'Allah", j'trouve ça, écrit noir sur blanc, 76 fois ! (et dans le Coran) :
http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/7O.HTM
Ça fixe les idées ?

Enfin, dans "Join the caravan", dans la conclusion, j'ai ça :
8- The word "jihad", when mentionned on its own, only means combat with weapons [...]
...
10- The saying "We have returned from the lesser jihad (battle) to the greater jihad (jihad of the soul)" which people quote on the basis that it is a hadith, is in fact a false fabrication hadith [...]

Écrit par : peplum | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Nous allons droit vers l'islamisation de nos pays, entre autre grâce à la gauche! La gauche a toujours eu des problèmes avec les libertés et la démocratie, même si elle crie le contraire! Les membres de ma famille qui sont morts dans les goulags en savaient quelque chose! Petite question: un musulman qui massacre des musulmans, est ce un acte raciste ou islamophobe? Les ramadan brother doivent sous doute avoir la réponse!

Écrit par : dominique degoumois | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Les évangiles présentent Jésus invitant qui veut prier à se retirer dans sa chambre.

Si le foulard "religieux" est admis, religieuses chrétienne à vos cornettes ou autres voiles!

Soyons équitable.

Dans les entreprises françaises le tapis de prière est depuis pas mal de temps glissé sous les pieds des croyants ainsi qu'érigés, dans les entreprises, toujours, des lieux de prières.

Prophétique la parole évangélique citée plus haut qui s'adressait à certains familiers de la prière publique en les traitant d'hypocrites?

Voyant que le foulard exacerbe les sensibilités la jeune femme musulmane qui renonce à ce port a droit à notre entier soutien.

Puisse-t-elle persévérer dans la voie droite et juste "absolument pas anti homme" d'émancipation féminine.

Écrit par : Myriam Belakowski | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Si des musulmanes converties au christianisme, donc non voilées se retrouve en face de cette musulmane voilée, que va t il se passer?

Écrit par : dominique degoumois | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Une guerre !!! Il y aura du sang !!!!!!! Elles vont se cracher dessus, s'arracher les cheveux...

C'est ce que vous voulez ?

Écrit par : Ignorant | 22/09/2017

@dominique degoumois
-Bonjour madame
-Bonjour Madame, Monsieur. Que puis-je pour vous?
-Nous aimerions déposez notre dossier.
-Bien sur, avec plaisir.
Toutes les pièces sont là, on va le traiter directement.
-Merci beaucoup madame.
-Je vous en prie.
-Au revoir
-Au revoir

Il ne se passera rien, ce sont des gens civilisés, éduqués et polis.

Par contre si vous vous retrouvez en face de cette personne, je peux vous faire le dialogue:
-Bonjour madame
-Bonjour Monsieur. Que puis-je pour vous?
-J'aimerais déposez mon dossier.
-Bien sur, avec plaisir. Toutes les pièces sont là, on va le traiter directement.
-Merci beaucoup madame.
-Je vous en prie.
-Au revoir
-Au revoir

Écrit par : omar | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

omar ne parlez pas pour les autres!

Écrit par : dominique degoumois | 22/09/2017

Vincent,
Soyez sympa, répondez à ma simple question, SVP. Les personnes que j'ai citées (musulmanes de naissance donc), sont-elles fascistes pour vous. Et, si non, pourquoi alors considérez-vous Mme Vallette comme telle alors qu'elle ne dit que la même chose que ces ex-musulmans (qui sont souvent plus extrémistes qu'elle).
Merci !

Écrit par : Sonia | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Sonia. D’abord à lire vos préopinants, je suis tout sauf sympa. Quoi qu’il en soit et même si je n’ai pas envie de débattre sur ce blog, je vais vous répondre en vous affirmant toutefois que je ne connais pas les personnes que vous mentionnez et que je ne peux pas, par conséquent, leur donner un qualificatif.

Une chose demeure cependant assez surprenante, même si apparemment c’est une réaction classique et donc attendue de la part des fachos, c’est leur refus systématique et même outré de s’assumer comme tel.

Ceci dit, je vous accorde que le mot facho est un fourre-tout un peu facile et qu’entre Mme Vallette que je crois sincère (même si, selon moi, elle s’y prend mal) dans son combat pour la « liberté » des femmes et certains barjots aussi méprisants et stupides que véritablement xénophobes qui s’épanchent sur son blog, il est vrai qu’il y a un véritable fossé et qu’on ne peut donc pas tous le mettre dans le même panier.

Alors ok; je tenterais désormais de parler d’islamophobes au lieu de fachos. Ça vous convient mieux?

Écrit par : Vincent | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Soyez sympa, répondez à ma simple question, SVP."

https://rationalwiki.org/wiki/Just_asking_questions#Sealioning

Écrit par : poum, poum, poum | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Et ton refus systématique de répondre aux questions qui te gênent et d'enfin t'assumer comme le bobo multiculturaliste que tu es, n'ayant aucunement à assumer les conséquence de son dogme d'halluciné au quotidien, puisque propriétaire, souhaiterais-tu en parler ?

Écrit par : Laurent Lefort | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

" @Sonia. D’abord à lire vos préopinants, je suis tout sauf sympa. Quoi qu’il en soit et même si je n’ai pas envie de débattre sur ce blog, je vais vous répondre en vous affirmant toutefois que je ne connais pas les personnes que vous mentionnez et que je ne peux pas, par conséquent, leur donner un qualificatif. "

Et une personne intellectuellement honnête chercherait à savoir ce qu'ont dit ou écrit ces personnes, ce qui ne semble pas être le cas chez vous, d'autant plus qu'elles ont déjà été mentionnées à plusieurs reprises, ici ou sur d'autres blogs que vous commentez.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vincent a déjà été décrit depuis longtemps : c'est un Suisse typique, M.Bonhomme et les incendiaires...

Écrit par : Géo | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Je me pose deux questions:
1) les personnes pratiquant une religion (y compris l'Islam) ont-elles, oui ou non le droit de travailler dans le domaine de leur choix, ou bien doivent-elles abandonner leur pratique pour pouvoir exercer certains métiers?
2) en quoi le fait de porter un foulard est-il du prosélytisme? Imagine-t-on des gens, voyant une femme, les cheveux ainsi couverts, se dire "Tiens, ça a l'air chouette, cette religion, je vais m'y convertir." La même interrogation étant naturellement valable pour les croix en pendentif ou les kippas etc.
Tant que la jeune femme en question fait son boulot correctement, je ne vois pas de raison de ne pas lui laisser son foulard. Et, oui, en privant, au nom du laïcisme, des femmes de l'accès au travail, donc à l'émancipation et à l'autonomie, on fait un magnifique autogoal en ce qui concerne leur intégration..

Écrit par : Alena Hochmann | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Désolé G. Vuilliomenet mais, contrairement à Geo, j’ai une vie en dehors de ces blogs et donc autre chose à faire que des recherches sur des personnes dont je ne sais rien si ce n’est qu’ils seraient islamophobes.

Et vous connaissez mon intérêt pour ces gens là, non ?

Écrit par : Vincent | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Geo
"c'est un Suisse typique"
???
vous n'aimez pas les suisses typique?
Moi qui pensait que vous vouliez que la Suisse redevienne à ce qu'elle était avant (l'époque je ne sais pas). Vous n'aimez pas la Suisse Typique.
Je suis désappointé

Écrit par : OMAR | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vincent, vous connaissez Mireille Vallete et êtes donc intéressé par le sujet de l'islam mais vous prétendez ne pas connaître Saida Keller Messahli ! Je ne suis pas assez naïve pour vous croire et j'en déduis que vous n'arrivez pas à répondre à ma question quelque peu gênante.
Pour compléter la liste des apostats islamo critiques (fascistes or not ?...), je vous invite à écouter les minutes anti-islam d'Aquila de France sur Youtube: c'est court, incisif et très souvent marrant.

Écrit par : Sonia | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'y a aucune raison de signifier son identité.
Pourquoi, par force, ne pas en revenir à l'uniforme des infirmières complété par un petit voile blanc neutre: le même pour toutes sans exception.
Tant pour les hôpitaux que les cliniques, permanences pour les urgences ou autres dispensaires de soins aux malades?

N'y a-t-il pas plus urgent, franchement.
Que de temps perdu pour une histoire de fichu ne "faisant" pas l'infirmière auprès des malades plus qu'aux desks... encore une fois... comme autrefois.

Le voile pour les soins, non les soins pour le voile.

Écrit par : Myriam Belakowski | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

"vous n'aimez pas les suisses typique? "

Il ne sait plus trop où il en est...

Écrit par : Abdel-Edouard ben Darbellay | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Témoignage (ayant un peu de bouteille : et alors ?) du maire de Montfermeil :
à 1:26 il donne la tonalité : "je voudrais des personnes qui soient libres .... qui ne soient pas dans un combat entre le 'je' et le 'nous'"
puis à 2:30 il détaille : "et lorsque j'emmène des cars entiers de mamans à Paris, et que le car a franchi les frontières de ma ville, pourquoi la moitié du car retire son foulard ?"
https://www.dailymotion.com/video/xhzeiu

Écrit par : peplum | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Cette vidéo est vraiment édifiante, mais qu'en pense omar???? Des femmes qui sont obligées de se voiler dans les quartiers pour avoir la paix????? Et qui se dévoilent à l'extérieur des quartiers! J'ai vu ça dans un bus cet été à Genève, deux jeunes filles voilées qui ont retiré leurs voiles et une partie de leurs vêtements pour être comme les autres femmes d'ici, en tenues estivale! Comme les égyptiennes dans les années 50! voir à ce sujet sur youtube "Nasser 1954" sur le voile qu'il se refuse a faire porter aux femmes!

Écrit par : dominique degoumois | 22/09/2017

"Vous n'aimez pas la Suisse Typique. Je suis désappointé"
Lisez Max Frisch : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Theatre-du-monde-entier/Monsieur-Bonhomme-et-les-incendiaires

"Car sa peur de l'incendie est encore moins grande que sa peur d'avouer qu'il a peur, et sa mauvaise conscience plus forte que ses «bons» ou mauvais sentiments."

Marrant, non ? Alors que les gauchistes n'arrêtent pas de nous reprocher d'avoir peur...

Écrit par : Géo | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vincent écrit: "Une chose demeure cependant assez surprenante, même si apparemment c’est une réaction classique et donc attendue de la part des fachos, c’est leur refus systématique et même outré de s’assumer comme tel. "

Ca vaut donc aussi pour le fachisme islamique, qui refuse de s'assumer comme tel.

@Alena Hochmann: la femme voilée est destinée à rester à la maison, à élever les enfants et s'occuper de son mari, des parents âgés etc. Bref, elle ne doit pas sortir de la maison sans être accompagnée d'un tuteur masculin (même un garçon de deux ans, mais pas seule, elle risquerait de commettre l'adultère ou de susciter le désir chez un homme qui ne serait pas de sa famille). C'est comme les femmes en niqab qui reçoivent des amendes parce qu'elles conduisent: la femme en niqab n'a pas le droit de conduire (le niqab est un vêtement séoudien, en Arabie Séoudite, les femmes n'ont pas le droit de conduire, ni de faire du vélo).

Autrement dit, le problème ne devrait même pas se poser: la femme voilée reste à la maison - et ce n'est pas de la faute des méchants chrétiens blancs si elles sont écartées de la vie normale. Vous voyez beaucoup de femmes voilées le soir à la rue de l'Ecole-de-Médecine? Au ByPass? Au fitness? A la course de l'Escalade? Sur scène à la Fête de la Musique? Comment se fait-ce?

Écrit par : Arnica | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Mais, Amica, justement cette femme, si j'ai bien suivi, est en train de se former pour pouvoir travailler, personne n'a mentionné qu'elle soit accompagnée par un homme pou sortir, et on n'est pas en Arabie Saoudite; il y a aussi des pays musulmans ou les femmes ont des droits semblables a ceux des occidentales, y compris celui d'occuper un emploi de leur choix avec ou sans la tête couverte. Comme je ne fréquente pas moi-même les divers lieux que vous citez (boîtes de nuit, concerts, course de l'Escalade etc.) je ne peux pas juger qui on n'y voit ou pas. Par contre, il me semble que le CIO a autorisé des femmes voilées à concourir aux JO, je ne sais plus pour quel pays (l'Iran ou l'Afghanistan peut-être), donc on peut faire du sport avec un foulard.

Écrit par : Alena Hochmann | 24/09/2017

J'irais écouter, promis Sonia, mais franchement, je ne sais vraiment pas ce que pensent exactement les personnes que vous mentionnez.

Sauf erreur, il y a celles qui, entres autres, dénoncent avec force et courage les islamistes en tout genre et autres rabins importés belliqueux qui cherchent, c'est vrai, à déstabiliser nos pays. Elles ont raison et elles doivent être écoutées avec sérieux.

Par contre, j'apprécie nettement moins celles qui se contentent de servir (non sans un curieux mépris d'ailleurs) la soupe à la, si aimable, objective et .... grandissante communauté ... islamophobe

Écrit par : Vincent | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vous classez j'espère les musulmans qui ne veulent pas de l'islam dans la catégorie "des islamophobes", entendu pour vous que le mot "islamophobe" ne veut pas dire (qui a peur de l'islam) mais "raciste"! Comme pour le mot "populisme" qui a été galvaudé par la "gauche intellectuellement limitée, celle qui a fait près de 130 millions de morts entre la Russie et la Chine!

Écrit par : dominique degoumois | 22/09/2017

"Des rabbins belliqueux" ..... !!!!

Vous avez des sources? Des liens? Des vidéos YouTube?

Des rabbins importés belliqueux qui cherchent à déstabiliser nos pays

Extraordinaire!
Vous fumez quoi, ça a l'air intéressant (lol)

PS: si vous avez des infos concernant des pasteurs radicalisés, je pense que ça nous amusera tous beaucoup

Écrit par : Arnica | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Alena Hochmann

1) C'est à l'employeur de décider des "pratiques" applicables ou non dans ses bureaux, ateliers, offices, cabinets. En l'occurrence, l'employeur est l'Etat, donc le citoyen. Le comportement des collaborateurs contribue à l'image de l'employeur et c'est à celui-ci de la choisir et de la protéger. L'employé accepte ses règles ou renonce. Le temps de travail est, bizarrement, consacré au travail, les pratiques religieuses aux lieux de culte.

2) Dans une société laïque, il est absolument normal, pendant le travail, de n'exposer aux yeux d'autrui ni choix politique ni croyance religieuse. C'est une simple question de respect. Si le foulard est religieux, alors c'est implicitement du prosélytisme, sinon pourquoi le porter. C'est même un acte de djihad culturel à la sauce des Frères musulmans. Et s'il n'est pas religieux, il est alors possible de l'interdire, au même titre que le chapeau haut-de-forme, le casque à pointe ou l'entonnoir.

J'ajouterai que le prosélytisme islamique ne s'adresse pas à nous autres, mécréants déjà voués à la géhenne, mais aux musulmanes, pour les inciter à suivre le "bon" chemin, et à leur entourage, pour l'encourager à faire pression sur ses femmes, filles, sœurs, nièces, cousines et autres soumises, afin de les éloigner de la tentation de l'intégration.

La laïcité, ce n'est pas le "laïcisme", c'est la civilité et la paix sociale. Dans votre vision déformée du droit et de la tolérance, vous confondez tout, notamment l'interdiction avec le refus d'exceptions et de dérogations.

Une question, à mon tour. L'islam a-t-il droit à un statut particulier? Personne ne refuse de travail à "une femme" mais on demande aussi à "une femme" de respecter nos règles de vie et les règlements internes. Dans le cas contraire, c'est elle qui refuse le travail, tout emploi impliquant des conditions à respecter. Cette inversion est classique chez les islamophiles.

Pour gagner son autonomie, une musulmane doit plutôt se libérer des contraintes de son milieu et de sa religion, et se défaire de ses attifages islamiques. Celles qui refusent, refusent en fait l'intégration. Inverser la proposition est intellectuellement biaisé ou malhonnête.

Écrit par : Normandy | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Normandy

Je serais curieuse de connaître la référence de l'article de loi ou du règlement qui interdit de porter un haut-de forme, un casque à pointe ou un entonnoir sur le lieu de travail. Et j'ai bien précisé que la question la plus importante était si la femme dont il est question faisait bien son boulot. Tant que c'est le cas, avec ou sans foulard, elle a le droit d'occuper un poste. C'est seulement si elle manque à ses devoirs professionnels qu'il y a un problème. Elle cherche à se former, donc à être apte à gagner sa vie de façon autonome, donc à s'intégrer, et c'est peut-être cet exemple justement qu'elle va donner aux autres. Et le laïcisme, qui est la laïcité poussée à l'extrême, consiste à l'en empêcher, en mettant la charrue avant les bœufs.
J'ajouterais que, sauf erreur, pour les musulmanes, avoir les cheveux couverts fait simplement partie d'une tenue décente. Non, l'Islam n'a pas droit à un statut particulier, juste le même droit que tout le monde de S'HABILLER COMME ON VEUT. Et puis, une femme est-elle vraiment et forcément plus libre en mini-jupe et nombril à l'air? Il y a bien d'autres formes d'aliénation que ce bout de tissu sur la tête.

Écrit par : Alena Hochmann | 24/09/2017

@Alena Hochmann

Faites-vous semblant d'être stupide ou l'êtes-vous vraiment?
Peut-être encore débarquez-vous d'une exoplanète?

Vous prêchez pour le communautarisme, soit.
Vous réclamez les mêmes droits pour les musulmanes que pour les femmes occidentales.
De quels droits sont-elles privées par nos lois?
De travailler? Non.
De se former? Non.
D'être autonome? Non.
De se rendre à la piscine? Non.
De s'habiller comme elles le veulent? Cela dépend où et quand. Une occidentale ne pourra ni travailler dans un bureau, ni se promener partout en bikini, quels que soient ses compétences et ses diplômes. Question de respect et de civilité. Et, une fois encore puisque ça semble rentrer difficilement, un employeur peut légitimement et LÉGALEMENT établir son règlement intérieur, y compris en ce qui concerne la tenue et la présentation. Vous entendez lui enlever le droit d'organiser et de gérer sa propre entreprise?

La volonté de s'intégrer implique le respect des valeurs, des règles, des usages, des mœurs, de la société d'accueil. Quant à la notion de "décence" ou de "pudeur", quasi névrotique en islam, elle ne peut être que sociale, sinon une naturiste ou une adamite pourrait revendiquer le droit à la nudité au travail, à l'université ou dans la rue. Est-ce ce que vous voulez?

Écrit par : Normandy | 26/09/2017

Oups ! La boulette, c'est bien entendu imams belliqueux que je voulais écrire.
Desiolé pour cette terrible confusion qui ne se fait pas, surtout pas ici....

Écrit par : Vincent | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bravo Normandy! C'est exactement ça.

En effet, le foulard sert à dompter les femmes musulmanes et éviter qu'elles ne s'occidentalisent.

Au risque de me répéter, je constate que la question du voile disparaît d'elle-même à partir de 18h environ, heure à partir de laquelle elles sont confinées à la maison, à la cuisine et avec les enfants.

Voyez-vous des femmes voilées au concert (all styles: Grand Théâtre, Usine, Victoria Hall, Chat Noir.....)? Prennent-elles des cours de piano ou d'italien? Font-elles du yoga? Sortent-elles promener le chien? Ah mais non, les chiens sont des créatures impures.

En juillet-août, on voit les femmes du Golfe sortir faire du shopping entre copines, boire des cafés sur les terrasses (elles ont des esclaves philippines qui s'occupent des gosses et des repas). Mais pas les femmes voilées de chez nous, qui poussent toujours des bébés et qui sont entourées de marmaille. Je ne suis même pas sûre qu'on les voie dans les parcs, elles risqueraient de se lier avec des mécréants (leurs enfants aussi).

Il serait intéressant de faire un étude sociologique de cette population-là. A mon avis, elles finiront par se rebeller, il suffit d'attendre..... Et la gauche bien-pensante se verra privée d'une population faible à paterner de façon colonialiste.

Écrit par : Arnica | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

@normandy
"Si le foulard est religieux, alors c'est implicitement du prosélytisme,"

Prosélytisme: Zèle pour recruter de nouveaux adeptes, pour imposer son point de vue. http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/proselytisme/
Porter un croix, une kippa, un voile, un tee-shirt d'AC-DC ou autre n'est pas du prosélytisme.

"Dans une société laïque, il est absolument normal, pendant le travail, de n'exposer aux yeux d'autrui ni choix politique ni croyance religieuse."

Vous vous contredisez:
"C'est à l'employeur de décider des "pratiques" applicables ou non dans ses bureaux, ateliers, offices, cabinets"

Écrit par : omar | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Arnica
"En effet, le foulard sert à dompter les femmes musulmanes et éviter qu'elles ne s'occidentalisent."
Je reprend ce que d. demaugeois a écrit: "arnica, ne parlez (pensez) pas pour les autres!"

"Je ne suis même pas sûre qu'on les voie dans les parcs,"
Vous devriez sortir un peu plus, Genève regorge de parcs. Et un peu d'air est toujours bon pour l'esprit.
J'aime bien votre "qui poussent toujours des bébés et qui sont entourées de marmaille". En fait la femme voilée, c'est un peu une sorte de Punk-à-chien: elle ne va dehors qu'avec des enfants. L'un ne va pas sans l'autre.

Écrit par : omar | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

@ omar : vous reprochez à Arnica de "jouer les mahrams" ? Un hadith dit Jacadi a dit : "Regardez la paille dans votre œil avant la poutre dans celui du voisin" !

Écrit par : peplum | 23/09/2017

@Omar

Je ne vois aucune "contradiction". Expliquez, svp.

J'ai bien précisé que le "prosélytisme", dans le cas de la tenue islamique, visait la femme musulmane tentée de ne pas respecter l'un ou l'autre des préceptes aussi innombrables qu'aliénants de cette idéologie. En fait, les termes de "propagande", de "publicité" ou, mieux, de "militantisme" seraient plus pertinents. Une mahométane voilée est militante ou aliénée. Aliénée par son milieu ou par son conditionnement. Pour rappel, l'islam est la seule prétendue religion à engendrer de tels problèmes.

"En fait la femme voilée, c'est un peu une sorte de Punk-à-chien: elle ne va dehors qu'avec des enfants. L'un ne va pas sans l'autre." Frère Tariq l'a annoncé lui-même, et il n'est pas le seul. C'est par l'immigration et la natalité que l'islam s'imposera, croit-il, en Europe. Ces génitrices font leur djihad de cette façon.

Écrit par : Normandy | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

@peplum
Vous avez tout compris, mais sur ce blog la paille est très très grosse. J'arrive pas à leur retirer, il faut qu'ils aillent tous chez un ophtalmologue.

Écrit par : OMAR | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.