20/12/2017

Les Suisses surestiment le nombre de musulmans. Etonnant?

Un sondage réalisé auprès de 17'000 personnes montre une peur croissante de l’islam et une surestimation du nombre de ses adeptes. Les journalistes sont déconcertés.  


La Tribune de Genève a publié le résultat d’un sondage consacré entre autres à la question musulmane. Le principal résultat? Quelque 70% des Suisses seraient dérangés par une augmentation de cette population. Mais pas les Verts, ni les socialistes (38% tout de même).

burqa_doigt honneur.jpgL’éditorialiste s’étonne, vu que «l’écrasante majorité des musulmans ne pose aucun problème». C’est vrai, mais cette écrasante majorité ne réagit ni aux calamités que produit sa religion, ni à l'offensive de la minorité qui fait progresser l'obscurantisme. A quoi sert-elle donc? Principalement à rassurer.

Le journaliste souligne que les sondés surestiment le pourcentage de la population musulmane en Suisse: 17% en moyenne, alors qu’elle n’est que de 5%. Le plumitif  s’adresse alors à un victimocrate pour tenter de comprendre cet étrange phénomène.  Réponse: «Quand une minorité est stigmatisée, pointée du doigt, il est courant d’exagérer sa présence.»

«La peur de l’islam augmente avec l’âge», nous apprend encore le quotidien: plus des trois quarts des plus de 65 ans… mais encore 57% chez les 18-34 ans.

Oui, l’islam fait peur

Il fait peur, car il a généré des dizaines de milliers de terroristes (dont près d’une centaine en Suisse), et l’État le plus féroce de la planète.

Il fait peur, car dans les pays qu’il régit, les apostats sont pourchassés, les femmes opprimées, les minorités discriminées et de plus en plus persécutées.

Il fait peur, car il est capable d’inventer des lois qui obligent les femmes violées à épouser leur violeur.

Il fait peur, car il montre régulièrement des foules fanatisées qui réclament la mise à mort des blasphémateurs.

Il fait peur, car l’antisémitisme le ronge.

Il fait peur, car dans nos pays, il ne cesse de revendiquer des droits anachroniques au nom de son Dieu, et ne cesse de les obtenir.

Il fait peur, car il étend son emprise en Europe sur un nombre de quartiers, voire de villes de plus en plus nombreux. Les conséquences de cette quasi sécession? Misogynie, règne du mâle, domination ou exclusivité des commerces «ethniques», délinquance, dégradation de l’environnement.  

L’islam fait peur, car il est encouragé par les politiques, les antiracistes, les journalistes, les universitaires, les Centre islam et société, soit quelque 30% de chantres de la diversité  qui occupent les centres de pouvoir.

L’islam fait peur, car ses porte-étendards et leurs dociles serviteurs ont réussi à neutraliser les voix dissidentes en faisant passer leur lucidité pour une maladie mentale, du racisme, voire du fascisme.

L’islam fait peur, car ses pieux adeptes refusent de reconnaitre les germes de la violence et du rejet que contient leur livre adoré, parfait et incréé.

L'islam fait si peur et produit tant de conflits que la population en vient à croire que ses adeptes sont trois fois plus nombreux qu’ils ne sont en réalité.  

Quoi de plus naturel?

 

22:19 Publié dans Air du temps, Médias, Sondages, Suisse | Lien permanent | Commentaires (42) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

"Il fait peur, car il est capable d’inventer des lois qui obligent les femmes violées à épouser leur violeur."

Dans un rapport publié en 2015, l'association Equality Now recensait les cas de cinq pays ayant amendé depuis l'an 2000 des lois qui exonéraient un violeur s'il offrait de se marier avec sa victime: le Costa Rica, l'Éthiopie, le Guatemala, le Pérou et l'Uruguay.
http://www.lefigaro.fr/international/2016/11/21/01003-20161121ARTFIG00304-ces-pays-o-les-violeurs-peuvent-epouser-leurs-victimes-pour-ne-pas-etre-poursuivis.php

Écrit par : omar | 20/12/2017

C'est vrai Omar, il est bon de le rappeler. Vous auriez aussi pu citer l'Inde qui en matière de traitement des femmes dépasse tout. Et vous auriez pu compléter en signalant que depuis l'an 2000, l’Égypte (1999), la Tunisie, la Jordanie, le Liban, le Maroc ont abandonné ces lois iniques, souvent grâce à la révolte des femmes. Reste à ce que la pratique suive, la culture de l'honneur ne s’effaçant pas d'un trait de plume légal.
Il resterait aussi la Malaisie, l'Indonésie, l'Irak, la Syrie, la Libye, le Koweït, les Territoires palestiniens. L'Algérie, ce n'est pas clair. Les articles ne sont pas tous de la fiabilité souhaitée.
Mais disons que pour les représentants de la meilleure des communautés, ce n'est pas brillant. Comme n'est pas brillante sa pratique intensive des excisions.
Il est vrai que certains affirment que les injonctions patriarcales du Coran et des hadiths ne sont pas religieuses, mais "culturelles". Encore une manière de dédouaner l'islam et de ne pas toucher à la parole divine.
Mais si votre critique ne se rapporte qu'à ce thème de l'énumération, je pense qu'on comprend encore pourquoi la population a peur de l'islam.

Écrit par : Mireille Vallette | 21/12/2017

C’est gentil de nous expliquer pourquoi l’Islam fait peur mais n’est-ce pas, déjà, ce que vous faites sur ce blog depuis des années ?

Du coup, on est en droit de se demander si ce n’est pas vous et vos semblables qui ont fini par provoquer ces peurs dans la population. Avec comme résultat (aujourd’hui chiffré) que de plus en plus de nos concitoyens sont convaincus que les musulmans seraient beaucoup plus nombreux (et donc dangereux) que ce qu’ils sont dans la réalité.

Bravo, vous êtes donc en train de gagner votre combat, en stigmatisant, dénonçant, caricaturant et en allant chercher dans le coran des passages que la grande majorité des musulmans ne connait même pas, vous avez contribué à provoquer un courant islamophobe que rien ni personne ne semble pouvoir maitriser. J’imagine que vous devez en être très fière, grand bien vous fasse mais vous me permettrez toutefois de m’inquiéter des conséquences à terme d’un tel mouvement.

En terminant, vu qu’il est désormais indispensable de le rappeler lors de chaque intervention, non, ni moi ni les autres « antiracistes collabos » que vous aimez tant méprisez, nous soutenons de loin ou de prêt des revendications barbares (en particulier envers les femmes) en provenance de cette minorité de musulmans qui ont versés dans un islamisme aussi obtus que parfaitement condamnable et incompatible avec nos sociétés occidentales.

Voilà, maintenant votre petite (mais grandissante) cour d’admirateurs en tout genre peut se faire plaisir en m’insultant….

Joyeux Noël pareil et …. à l’année prochaine !

Écrit par : Vincent | 21/12/2017

Je ne m'abaisserais pas en vous insultant! Je pense juste que vous faites partie des islamo-gauchistes bien soumis.
Joyeux Noël Monsieur VINCENT!

Écrit par : Ursi | 21/12/2017

Merci Vincent. Il est vrai que ce que j'énumère n'est pas susceptible de créer la moindre peur dans la population. Seules les élucubrations des dénonciateurs sont en cause.
Quant aux islamo-collabos, je ne crois pas avoir jamais utilisé cette expression, mais peu importe: j'ai toujours dénoncé ceux qui se font les complices de l’islamisation de la Suisse et je continuerai en 2018. C'est ma première bonne résolution.

Écrit par : Mireille Vallette | 21/12/2017

@Mireille Valette
"Il fait peur, car il a généré des dizaines de milliers de terroristes (dont près d’une centaine en Suisse), et l’État le plus féroce de la planète."
Et combien de victimes musulmanes? Parce que eux souffrent aussi.

"Il fait peur, car il montre régulièrement des foules fanatisées qui réclament la mise à mort des blasphémateurs."
En Inde, les extrémistes indous (dont fait partie le président) ont interdit l'abattage des bœufs et lors de certaine manifestation réclament la mort de ceux qui le font (musulmans et chrétien). Mais ce qui se passe en Inde ne vous intéresse pas.

"L’islam fait peur, car il est encouragé par les politiques, les antiracistes, les journalistes, les universitaires, les Centre islam et société, soit quelque 30% de chantres de la diversité qui occupent les centres de pouvoir."
La fameuse rengaine seul contre tous, on a raison ils ont tort, les politiciens tous vendus.... bla bla bla....
Présentez-vous aux élections alors et la démocratie vous choisira ou pas.

Écrit par : omar | 21/12/2017

Rappel de mon observation: "Vous auriez aussi pu citer l'Inde qui en matière de traitement des femmes dépasse tout." L'Inde me préoccupe aussi. Mais les Indiens ne se sont pas réfugiés en Europe pour y recréer leur culture. Et j'ai une égoïste préoccupation, celle de ma démocratie.

Les musulmans tuent aussi des musulmans. Qu'en déduire? Que les victimes sont les vrais musulmans et leurs bourreaux de faux musulmans? Donc, que tout cela n'a rien à voir avec l'islam?

Écrit par : Mireille Vallette | 21/12/2017

Le débat sur l'Islamisme me rappelle parfois les discussions sur le maoïsme dans les années 60: en pleine révolution culturelle, avec les immenses dégâts collatéraux qui ont suivi, nous avions une pléthore d'intellectuels qui ont généralement en toute bonne foi, mais rétrospectivement avec une naïveté coupable, soutenu ces graves excès, néanmoins déjà dénoncés à l'époque par des observateurs clairvoyants.
Nous avons maintenant le devoir de permettre l'émergence en occident d'un Islam libéré (c.a.d qu'il autorise l'interprétation du Coran, considéré comme un texte fondateur et inspiré, mais pas dicté par Dieu), permettant ainsi d'en expurger les contenus inacceptables. Ce combat n'est pas sans rappeler la situation chez nous du catholicisme intégriste du 19ème siècle. Le Chiisme, d'ailleurs, semble permettre cette approche. Et ceci ne viendra que de l'occident, en se défendant de l'influence doctrinaire de personnes et de mouvements ayant leurs racines dans des pays incapables de proposer un projet à leur jeunesse, condamnée au chômage et à vivre dans des économies sclérosées et des sociétés népotistes et corrompues.
Mais ceci ne se fera pas par une approche complaisante, et non-critique.

Écrit par : Marc | 21/12/2017

On se demande bien pourquoi les Suisses ont peur d'une religion qui ne représente que 5% de la population mais 50% des personnes en prison à Genève et qui impose aux autres 50% de prisonniers des repas sans porc (tiens, c'est marrant, on n'a pas entendu la bobosphère ni les défenseurs des droits de l'homme se plaindre de cette situation !).
On se demande bien aussi pourquoi les Suisses auraient peur des membres d'une religion qui sont dans leur immense majorité bien intégrés mais qui exigent quand-même des repas sans porc (en prison et à l'école), ne se marient qu'entre eux (conversion obligatoire pour les hommes mariés à des musulmanes), demandent que leurs filles puissent aller à l'école voilées et être exemptées de piscine, qui sont Charlie MAIS..., etc.

Écrit par : Sonia | 21/12/2017

Marc@ Excellent commentaire...J'étais mao dans ces belles années, et je me suis tapé les 12 heures des films de Joris Iwens, avec des scènes où l'on voyait un chirurgien qui déclarait avoir sauvé son patient grâce aux pensées du Grand Timonier...
Cela dit, vous semblez ignorer que le Coran n'est pas négociable par les humains et que là est le problème : l'islam ne peut évoluer, sous peine de mort. Et c'est là la limite de votre commentaire bienveillant.

Sur l'argument qui veut que les attentats font plus de victimes chez les musulmans que chez nous : ceux qui le sortent sont soit incultes, soit malhonnêtes. Il faut être aveugle, sourd et handicapé mental pour ne pas savoir qu'il y a un affrontement entre chiites et sunnites...

Écrit par : Géo | 21/12/2017

Merci madame Vallette pour vos analyses toujours pertinentes, le courage et l'opiniâtreté avec laquelle vous luttez contre l'obscurantisme et le faux débat de liberté d'expression religieuse qui ne respecte pas autrui, pas mêmes les enfants. Je vous plains cependant de devoir y consacrer autant d'énergie pour tenter de convaincre toutes ces personnes prisonnières de leur idéologie, car je devine en vous une femme d'une grande sensibilité qui pourrait aisément nous offrir un panel d'idées intéressantes sur des choses plus constructives s'il n'y avait pas hélas cette urgence à lutter contre cette régression évidente de notre société que voudraient certains, ceux là même qui prétendent pourtant au multicultarisme tout en encourageant et voulant défendre ce qui favorise le prosélytisme et donc l'exclusion de l'autre.
Votre combat vous le faites avec élégance et clairvoyance, car vous connaissez parfaitement les points critiques des cultures qui nous embarrassent et cependant vous laissez la porte ouverte à tous vos contradicteurs auxquels vous répondez toujours poliment ce qui prouve encore votre bonne volonté d'aider tout le monde. Ceux qui pensent le contraire de vous n'ont certainement pas votre générosité ni le même respect d'autrui.
Bon courage pour 2018 puisque vous nous faites part de votre première bonne résolution, et mes meilleurs vœux pour cette année à venir. François Gumy

Écrit par : François Gumy | 21/12/2017

Merci cher Monsieur,il m'arrive moi-même de me plaindre de consacrer tant de temps et d'énergie à cette cause. J'avais imaginé ma retraite plus gaie. Je me comprends d'autant moins que je suis convaincue de n'avoir pas fait changer d'avis une seule personne à propos de cette menace. Je ne sais pas pourquoi ce combat ne me quitte pas.

Mon réconfort est de constater qu'une part croissante de la population réalise que quelque chose ne joue pas dans cette présentation d'un islam plus blanc que blanc alors que... Mais je ne vais pas recommencer, vous connaissez la suite.

Ma deuxième satisfaction est d'avoir fait la connaissance et noué des liens d'amitié avec beaucoup de personnes que j'apprécie énormément. Las but not least, j'ai beaucoup, beaucoup appris.

Finalement, ça valait peut-être la peine...

Tous mes vœux à vous aussi pour 2018!

J'espère que vous avez rejoint notre association, sinon je vous propose de vous offrir à vous-même l'adhésion en cadeau... De même que tous ceux qui lisent ce blog et ne l'ont pas encore fait. Ce serait une manière de me remercier de mon abnégation...

Écrit par : Mireille Vallette | 21/12/2017

Je partage totalement votre message, Monsieur Gumy.
Bonnes fêtes Madame Vallette, excellente année 2018, et bravo pour votre immense travail.

Écrit par : tocsin | 22/12/2017

Chère madame Vallette,

Je voudrais que vous puissiez être remerciée pour votre abnégation comme vous semblez légitimement le souhaiter dans votre aimable réponse faite à mon commentaire ci-dessus tout en adhérent de fait à votre association.

Hélas, je fais partie aussi de cette majorité silencieuse (à l'exception de ce mot...) qui ne sert à rien comme celle que vous dénoncez ci-dessus à propos de ces nombreux musulmans qui ne réagissent pas face aux problèmes graves que représente une minorité d'entre eux. Effectivement si peut être le 99% des 5% vivants en Suisse ne pose aucun problème et que "seuls" 100 terroristes à ce jour ont pu inquiéter directement ou indirectement votre pays (qui est aussi le mien y étant originaire) cela peut sembler dérisoire en termes de statistiques à certains de nos concitoyens. Pourtant ces chiffres (sans doute contestables dans leur appréciation morale et même physique) ne représentent certainement pas toute l'inquiétude en apparence mesurable dans votre article et qui justifie cependant pleinement que des personnes puissent déjà avoir peur non seulement en raison d'éventuels attentats en Suisse mais aussi sans nul doute avec toutes les autres sources de tourments potentiels qui nous menacent et que vous nous indiquez à la fin de ce billet. Les parents et grands parents, dont je fais partie, ont nécessairement les mêmes appréhensions que celles que vous citez. Car en plus, comme vous le rappelez ci-dessus à l'un de vos commentateurs, le problème ne s'arrête pas seulement aux frontières de notre pays mais hélas il se présente sous une forme plus étendue et tout aussi toxique que le nuage de Tchernobyl pour l'Europe. Je vis en France depuis plus de 30 ans et il m'est très désagréable d'entendre des politiciens irresponsables nous prévenir gentiment qu'aujourd'hui un attentat puisse se produire à chaque fois que nos enfants prennent le train, flânent tranquillement sur une place urbaine ou encore écoutent un concert. De fait la présence armée toujours plus visible sur l'espace publique de nos soldats indique bien les changements en profondeur de notre société qu'implique une minorité agissante et qui ne sont pas le fait d'une simple psychose. Voilà pour la forme extrême des conséquences d'une religion qui s'érige en modèle de société pour tous et qui devrait nous amener à agir au travers d'associations comme la vôtre qui font un formidable travail didactique basé sur des données honnêtes présentées avec tout le tact que l'on vous connaît. Cependant si je me refuse encore d'y adhérer sur le principe c'est qu'il me semble hélas encore bien trop nombreuses les personnes qui vous collent une étiquette dès que vous affichez (comme votre blog tente de le faire) ce qui me semble pourtant être la meilleure bonne volonté au monde au regard des difficultés que nous rencontrons dans la société. Ces mêmes personnes vous accusent de stigmatisation d'une religion et de leurs adeptes tout en critiquant bassement de manière indiscrète et impolie votre argumentation en prétextant savoir le faire bien mieux que vous. Cela ne permet pas de progresser dans le débat et vous en faites régulièrement les frais sur ce blog où j'admire toujours votre courage à faire face à la dépense. Cependant je me souviens encore assez récemment du coup de blues bien compréhensible de votre part après avoir provisoirement interrompu votre activité sur cette plate forme. J'aurais souhaité à ce moment là pour vous même que vous puissiez y mettre un terme définitif tout en regrettant aussi (comme les nombreux internautes vous l'ont fait savoir) la précieuse source d'information puisée chez vous qui se serait perdue alors. Sérieux dilemme !!!

Mais vous avez choisi bien vite de poursuivre votre combat et c'est tout à votre honneur, plus encore si j'en crois bien volontiers ce que vous affirmez ci-dessus en reconnaissant avec lucidité n'avoir pas fait changer d'avis une seule des personnes qui cherchent à vous contredire.Vous préférez miser sur celles qui grâce à vous et à d'autres (peu nombreux hélas à posséder votre talent) prennent peu à peu conscience du fort degré assurément négatif qu'aura sur nous l'impact d'une immigration massive revendicatrice de ses propres valeurs mais qui ne correspondent pas à celles que nous avons lentement construites. Cela seul semble pourtant réconforter votre laborieuse implication dans ce généreux partage avec autrui qui nous permet d'être mieux informés que nous ne le sommes au travers de nos médias ou de nos politiciens et ce même si je vous imagine bien volontiers aspirer à des forces davantage créatrices qu'une vie combattante.

Peut être malgré tout serais-je quand même nécessairement un jour obligé de rejoindre votre association. Cela constituerait une première dans mon existence somme toute encore rêveuse à mon âge avancé et donc cela représenterait aussi un aveu d'échec cuisant pour qui se prétend encore le luxe et le droit de vouloir vivre indépendamment d'idologies dominantes grâce, - il faudrait le répéter plus souvent à nos jeunes! aux droits conquis de longues luttes par nos ancêtres. Mais il ne me paraît pas trop tard pour remercier quand même tout ceux qui tentent encore aujourd'hui d'en préserver le bénéfice. Veuillez accepter la contradiction qui me concerne et patientez encore un tout petit peu pour mon adhésion en espérant toutefois ne jamais devoir me faire le militant ( brrr, j'ai horreur de ce mot...) même d'une bonne cause car cela indiquerait que les choses se sont passablement dégradées depuis votre mise en garde d'aujourd'hui.

Nietzsche disait avec raison: "Seul nous avons toujours tort, mais à deux commence la vérité"

Si seulement nous pouvions tous avoir tort,
il n'y aurait plus de lutte possible...

Bien cordialement

Écrit par : François gumy | 22/12/2017

@géo
" le Coran n'est pas négociable par les humains et que là est le problème : l'islam ne peut évoluer"
"il y a un affrontement entre chiites et sunnites..."
Si le Coran n'est pas négociable et que l'islam ne peut évoluer, comment expliquer vous alors qu'il y ai des chiites et des sunnites? Puisque toute évolution est impossible, il ne devrait y avoir qu'une seule communauté musulmane. Faut m'expliquer.... il y a une contradiction dans ce que vous dites....

@Mireille Valette
"Et j'ai une égoïste préoccupation, celle de ma démocratie."
Donc au lieu de parler de dizaine de millier de terroriste, vous devriez dire quelques centaines de terroriste. Étant donné que vous ne vous préoccupez pas de ce qui ce passe hors de l’Europe. La dizaine de millier de terroristes restant se trouvant hors de celle-ci.

Écrit par : omar | 21/12/2017

Ben Omar, et comment appelez-vous ces arabes musulmans!?

MDR Qui a dit qu'il n'y avait pas un Dieu!?

Vidéo: Des musulmans en train de “prier” dans une mosquée pour la destruction d’Israël et des Etats-Unis - ils chantent mort a l'Amérique et mort a Israël...


Published: April 19, 2017

https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=EC0HHBR2al0

Écrit par : Patoucha | 22/12/2017

Merci Tocsin, mes vœux les plus chaleureux à vous aussi!

Écrit par : Mireille Vallette | 22/12/2017

Je sais que ça va vous paraitre totalement absurde, mais j'ai vaguement l'impression que la problématique islamique dépasse nos frontières.

Écrit par : Mireille Vallette | 21/12/2017

Omar@ Volontiers. C'est une simple guerre de succession qui dure depuis le début. C'est vous dire à quel point l'islam ne peut évoluer...

Écrit par : Géo | 21/12/2017

Je reviens sur le commentaire de Geo.
Effectivement, mais pour les Sunnites seulement (OK, c'est 90% des musulmans), le Coran n'est pas négociable, et c'est là le coeur du problème.
Comme vous tous, j'ai observé ces exercices de contorsion dialectique pour essayer de mettre la doxa sunnite en conformité avec nos démocraties, bien sûr sans convaincre. Avec pour conséquence que des textes inacceptables avec nos valeurs subsistent. Pourtant, il ne s'agit ici que de constructions de l'imaginaire humain.
L'apaisement ne viendra que par une solution à cette situation. Si cela viendra!!!

Écrit par : Marc | 21/12/2017

"Mais pas les Verts, ni les socialistes (38% tout de même)."

Faut croire qu'ils sont habitués à ces gestes.....

Écrit par : Patoucha | 22/12/2017

@Marc, " Ce combat n'est pas sans rappeler la situation chez nous du catholicisme intégriste du 19ème siècle."

Mais vous oubliez qu'au 19ème siècle la Suisse a émancipé les juifs ainsi que dans toute l'Europe, "L’émancipation complète des juifs de Suisse fut une démarche longue et complexe qui prit presque un siècle, tant les résistances étaient fortes envers cette minorité religieuse pourtant très peu nombreuse. La votation populaire du 14 janvier 1866 n’en fut d’ailleurs pas l’étape ultime. Seule la nouvelle Constitution fédérale de 1874 scella définitivement le principe de l’égalité de tous les citoyens indépendamment de leur appartenance religieuse."

et on voit le résultat aujourd'hui, ce sont eux qui dirige la moitié du monde et une minorité au vu et au su de tous, mais surtout la majorité en sous-main, qui a l'argent, dirige

Écrit par : Bribrilanarchistededroite | 22/12/2017

(@"Bribril... etc.)

SPONTANÉMENT, J'ALLAIS APPUYER SUR LA TOUCHE "REJETÉ" DES COMMENTAIRES. IL ME SEMBLE PRÉFÉRABLE QUE LES LECTEURS DE CE BLOG SACHENT (UNE FOIS DE PLUS) QUE CE GENRE D'ORDURES ANTISÉMITES SÉVISSENT. (Celle-ci s'appelle dans son mail Brigitte Piette... si c'est bien son nom).

Écrit par : Mireille Vallette | 22/12/2017

@Bribrilanarchistededroite, voilà comment Benjamin Ferencz a répondu à un criminel antisémite, probablement encore plus atteint que vous par la possession, démoniaque ou non, de l'antisémitisme (à ce sujet "Les Possédés" de Dostoïevski):

Benjamin Ferencz était procureur (américain, juif) au procès des Einsatzgruppen qui s’est ouvert le 15 septembre 1947.
Dans ce procès le général SS Otto Ohlendorf, responsable du Einsatzgruppe D qui a tué environ 90'000 juifs (principalement en Ukraine), a été condamné à mort.
Par humanité, le procureur Benjamin Ferencz est allé (peu de temps avant son exécution) visiter dans sa cellule de condamné à mort ce général SS, Dr Ohlendorf, qui était père de cinq enfants.
Il lui a demandé : « Y-a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous ?»
Il s’attendait à entendre quelque chose du genre : «Dites à ma femme et mes enfants que je les aime.»
Le condamné à mort Otto Ohlendorf lui a répondu : «Vous, les Juifs d’Amérique vous allez souffrir pour ça.»

Benjamin Ferencz lui a répondu : «Au revoir Monsieur» et il est parti.

Écrit par : KANDEL | 22/12/2017

"...mais cette écrasante majorité ne réagit ni aux calamités que produit sa religion, ni à l'offensive de la minorité qui fait progresser l'obscurantisme. A quoi sert-elle donc?"

Qui a dit qu'ils ne réagissaient pas....!?

http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2017/12/16/manifestation-contre-la-decision-de-donald-trump-288443.html

Écrit par : Patoucha | 22/12/2017

«Si le Coran n'est pas négociable et que l'islam ne peut évoluer, comment expliquer vous alors qu'il y ai des chiites et des sunnites?» Voilà ce qu’écrit «Omar», fautes comprises. Et mauvaise compréhension des mots incluse. Il ne s’agit pas ici d’évolution, mais de scission. Sunnites et chiites se prétendent tous deux seuls détenteurs du «véritable islam», révélation divine intangible et immuable. Chacun considère l’autre comme apostat ! Deux fanatismes concurrents s’entretuent au nom de la même « religion ». Il y aurait eu évolution si le coran et les hadiths avaient été contextualisés puis actualisés.

Pourquoi «Omar», en tant qu’islamologue distingué, ne nous indique-t-il donc pas ce qui serait «négociable» dans ces paroles «divines» ? Ajoutons que sa confusion va jusqu’à ne pas considérer comme «terroristes » (sans préciser d’ailleurs qu’ils sont exclusivement islamistes) ceux que ne dénoncent pas prioritairement Mireille. En allant au bout de sa prose, « Omar » est encore plus incohérent. Il n’a pour « excuse » que celle d’être musulman militant, donc aveugle. Il s’enfonce encore dans la confusion (si, si, il peut), en invoquant les victimes musulmanes des islamistes (comme si ça pouvait dédouaner ceux-ci) et en évoquant d’autres fanatismes religieux (qui font d’ailleurs infiniment moins de victimes), comme si ça pouvait relativiser les crimes commis au nom de l’hypothétique Allah et de son prétendu prophète ! Hitler était-il moins coupable parce qu’il y aussi eu Staline, Mao et Pol Pot ? Al Capone était-il plus honorable parce qu’il y a eu Dillinger?

Quant à l’incurable Vincent, il nous livre un condensé d’âneries et d’énormités. D’abord, il se prend pour une sorte de Winkelried de l’islam, stoïquement exposé aux piques «insultantes» de ses ennemis! Pour lui, la Suisse serait devenue irrésistiblement «islamophobe» [toujours cette terminologie islamiste] à la seule lecture du blog de Mireille Vallette ! Si telle est la vérité, alors mettons Mireille au Conseil fédéral à la place de S. Sommaruga ! Notons malheureusement que la présentation que font les médias de l’islam, de ses porte-paroles et de ses idiots utiles est très éloignée des constats et des analyses de Mireille. On espère toutefois que ça changera.

En parlant de «… cette minorité de musulmans qui ont versés dans un islamisme aussi obtus que parfaitement condamnable et incompatible avec nos sociétés occidentales... », Vincent ignore ou nie sciemment que ce sont les «paroles divines révélées» par l’islam qui engendrent ce pléonasme que serait «un islamisme obtus», ainsi que l’incompatibilité «avec nos sociétés occidentales», c.-à-d. l’incompatibilité entre soumission et liberté, entre théocratie et démocratie, entre croyance et raison, entre loi islamique et droit positif. Peut-être pourrait-il développer comment lever ces contradictions bien réelles et avérées ?

Écrit par : Normandy | 22/12/2017

J'aurais dû commencer par féliciter et remercier Mireille pour son article aussi pertinent qu'opportun. Nous aurions plus à craindre de l'islam, de ses militants, de ses apologues et de ses idiots utiles (dont certains animent ce blog) s'il étaient aussi sérieux, intelligents et rationnels qu'elle.

Voilà, c'est dit!

Écrit par : Normandy | 22/12/2017

Je me joins à vous Normandy :)

JOYEUX NOËL

Écrit par : Patoucha | 24/12/2017

Intéressant et nouveau: le calvaire des musulmans athées, qui se font traiter d'islamophobes et de traîtres par leur famille et leur entourage. Il est plus difficile de se dire athée que d'annoncer son homosexualité (probablement que le verdict est le même: on vous balance du haut d'un immeuble)

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/12/20/l-atheisme-ce-tabou-du-monde-musulman_5232132_3232.html?xtor=SEC-33281026

Intéressant aussi le billet de Xavier Alonso:
https://www.tdg.ch/reflexions/choucroute-halal-republique/story/30473128
Comme quoi, certains enfants "souchiens" préfèrent les saucisses halal au poulet, mais l'inverse est vrai aussi ;-))) Comme quoi, le salut viendra des jeunes musulmans qui se rebelleront contre la bigoterie des barbus.

Tout comme les femmes doivent pouvoir "s'habiller comme elles veulent", les gens devraient pouvoir "manger ce qu'ils veulent", y compris du porc et de l'alcool. Ils devraient aussi croire ce qu'ils veulent - ou ne pas croire du tout. Bizarrement, cette soif de liberté, cette ouverture d'esprit et cette tolérance ne s'appliquent qu'à la mode féminine (à une certaine mode féminine, évidemment). Je précise que je fais de l'ironie (note pour les illettrés)

@Vincent: croyez-vous vraiment que c'est "à cause" du blog de Mireille Vallette que les Suisses surestiment le nombre de musulmans et craignent leur multiplication? Vous croyez vraiment que les gens n'ont ni yeux ni oreilles ni cerveau? Merci pour eux

Écrit par : Arnica | 23/12/2017

@normandy
https://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_de_l%27islam
Voilà pour les différentes évolutions de l'islam.

"Ajoutons que sa confusion va jusqu’à ne pas considérer comme «terroristes » (sans préciser d’ailleurs qu’ils sont exclusivement islamistes) ceux que ne dénoncent pas prioritairement Mireille."
Ah oui, j'ai écrit ça moi? Vous pouvez me citer? Parce que moi, il faut croire que je n'arrive pas à me lire.

"(sans préciser d’ailleurs qu’ils sont exclusivement islamistes)"

" Il n’a pour « excuse » que celle d’être musulman militant, donc aveugle."
Vous êtes aussi un anti-islam militant, donc tout aussi aveugle que moi.
Ah? Exclusivement?

Écrit par : omar | 23/12/2017

Et pour info les autres courants du christiannisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Branches_du_christianisme

et du judaisme
http://www.publicroire.com/croire-et-lire/judaisme/article/le-judaisme-aujourdhui-1-les-divers-courants-religieux

Alors la question est: Ces courants sont-ils des évolutions ou des scissions?

Écrit par : omar | 23/12/2017

@Omar

"Ces courants sont-ils des évolutions ou des scissions?" Des scissions, bien entendu, ayant engendré des courants idéologiques.

Je vous cite textuellement: "Donc au lieu de parler de dizaine de millier de terroriste, vous devriez dire quelques centaines de terroriste" en réaction (absurde) à Mireille qui met l'accent sur la démocratie suisse.

"Vous êtes aussi un anti-islam militant, donc tout aussi aveugle que moi." Eh bien non, je n'ai pas de coran pour m'aveugler. Analyse critique et soumission, raison et croyance, ne peuvent ni se rencontrer ni se comparer. Et si, par hasard, une clé à molette et un pot de confiture sont dans le même sac, ça ne les rend pas comparables pour autant.

"Ah? Exclusivement?" Euh, quelle est la question?

Écrit par : Normandy | 24/12/2017

N'oublions pas que dans un pays musulman dit modéré, Mireille serait déjà en taule pour de nombreuses années. Pour les moins modérés, pas besoin de préciser.

Une secte mondiale de dégénérés du bulbe qui imaginent qu'un Dieu, malheureusement ne parlant qu'arabe mdr, a passé des années à essayer de transmettre ses commandements à un analphabète pédophile, qui s'avérera tellement miséricordieux par la suite, qu'il tuera tout le monde.

Et pas question de quitter ladite secte, sous peine de voir sa famille déclencher une fatwa contre sa propre chair.

Il n'y a rien à discuter avec des tarés pareils.

Écrit par : Laurent Lefort | 24/12/2017

A propos du statut indigne réservé aux femmes musulmanes, sans en rien nier, peut-on se permettre d'attirer l'attention sur le fait que dans nos pays il est de règle, de mode et de bon ton désormais d'avilir - à commencer par des hommes non musulmans qui n'ont jamais lu une ligne du coran - d'avilir, donc, les femmes au maximum en dehors de toute "culture" comme "religion" et que les enfants, dès neuf ans, consultent les pires sites pornos sans verrouillage parental concernant ces sites propres à détraquer et provoquer les pires dysfonctions cérébrales!?

Tout en me joignant aux lecteurs de ce blog qui, depuis longtemps admirent l'authenticité, la force et l'efficacité du travail de Mireille Valette en commençant par son courage... car elle n'hésite pas à mettre sa propre vie en jeu.

Bonnes fêtes.

Écrit par : Myriam | 24/12/2017

P.S.

Une page littéraire appartenant à la même tradition que l'épopée du héros Gilgamesh dans la Bible deviendra un passage de la Genèse en lequel Dieu observant qu'il n'est pas bon pour Adam d'être seul à partir de lui, Adam, crée celle qui l'accompagnera, Eve, non but mais moyen.
Alors que la nature comprend "naturellement" du masculin et du féminin.

Depuis lors on s'approprie le petit garçon qui sera circoncis sans lui demander son avis.
La fillette excisée, de même.

Sans parler des prénoms.

Ceux qui les choisissent n'étant pas ceux qui les porteront.
Les prénoms des enfants juifs selon le sens leur sont comme une "feuille de route"
Sans prendre la peine de se demander si cette feuille de route correspond bien au potentiel de l'enfant.
Et Marie, de Noël, sans qu'on lui ait demandé son accord "consacrée" ce qui lui fera dire qu'elle est la "servante du Seigneur"!

Il y aurait fort à faire pour rétablir de tels diktats.

Fort à faire ne signifiant pas plus impossibilité qu'utopie.

Écrit par : Myriam | 24/12/2017

"A propos du statut indigne réservé aux femmes musulmanes, sans en rien nier"

Ouais ! En général, quand ça commence comme ça, c'est précisément pour noyer le poisson et la suite le confirme. Balancer "les porcs de 9 ans", occidentaux et non musulmans, c'est du lourd là.

Manque de bol, même là vous vous plantez car les adeptes du coran font coup double si j'ose dire :

"Sur les huit pays les plus adeptes de sites pornographiques, six sont musulmans"

http://telquel.ma/2015/05/19/petits-arrangements-bigoterie-autour-du-porno-halal_1447472

Écrit par : Giona | 25/12/2017

Le génocide des chrétiens a lieu pour le moment !

Reportage édifiant sur la persécution des chrétiens dans le monde : sur les 10 premiers pays où ils sont traqués, 8 sont musulmans. Emprisonnements, tortures, meurtres : les chrétiens sont littéralement en train de disparaître des régions islamiques dans un silence assourdissant.
Disparition amplifiée dans les ex-pays musulmans laïques où les islamistes veulent les exterminer considérant qu’ils sont des infidèles en terre d’islam.
En Turquie, on assassine des chrétiens et c’est nouveau.
Les élites des pays occidentaux, en particulier en Europe, contrôlent et diffusent dans les médias et dans le système éducatif que les chrétiens sont les plus grands oppresseurs de l’Histoire alors qu’ils sont aujourd’hui les victimes d’une barbarie sans nom presque partout dans le monde.

Published: September 24, 2017

https://www.youtube.com/watch?v=fKvV0AUVUx0

Le Père Noël Prend Sa Revanche Sur Les Islamistes

Il en a eu marre de voir les chrétiens massacrés dans tout le Moyen Orient.
Il en a eu marre de voir les églises et les prêtres pris pour cible en Europe.
Il en a eu marre de voir les marchés de noël ensanglantés au nom d’Allah.
Et il en a marre de voir que les gouvernements occidentaux ne font strictement rien pour venir en aide aux chrétiens, chez eux et dans le monde.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=13&v=NMrmrvf6KIQ

Et "Myriam" alias MB, Myriam Belakovsky, vient, ICI, jouer au troll.. l'heure de l'apéro:?

"- à commencer par des hommes non musulmans qui n'ont jamais lu une ligne du coran - d'avilir, donc, les femmes au maximum en dehors de toute "culture" comme "religion" "

Son double langage:

- "La résistance s'organise en France qui s'organise contre l'envahissement de l'islam serait un sacré thème à lancer comme à voir venir comme exemple, Antonio, de lignes qui en apparence n'ont rien à voir avec votre thème mais en fait résistance comprend aussi bien guerre que migration et jeunes contribuant probablement à l'envahissement de nos pays par l'islam redoutable parce que ne se modifiant pas et ne s'adaptant pas au meilleur de nos valeurs morales comme éthiques à commencer par le statut des femmes éternellement objets à disposition des hommes."

Écrit par : Myriam Belakowski | 14/09/2017

http://tonigambuzza.blog.tdg.ch/archive/2017/08/22/la-jeunesse-la-guerre-et-la-migration-285792.html

Et la vieille radoteuse éthilique vient refaire l'histoire du Judaïsme, avec un bâtard le JOUR DE NOËL:
http://a-thomann.blog.tdg.ch/archive/2017/12/22/il-n-y-a-pas-de-ville-sainte-288573.html

Pour savoir à qui on a affaire:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/05/11/apologie-de-la-guerre-283956.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/05/31/y-a-t-il-dans-la-nature-une-loi-sans-exception-284392.html#postcomment

Écrit par : Patoucha | 25/12/2017

http://lesobservateurs.ch/2017/10/21/la-hongrie-organise-la-premiere-conference-gouvernementale-daide-aux-chretiens-persecutes/

La Hongrie organise la première conférence gouvernementale d’aide aux Chrétiens persécutés


Article publié le 21.10.2017
Article publié originellement en anglais sur ncregister.com. Écrit par Edward Pentin.
Hongrie, Budapest – Le Premier ministre Viktor Orbán a inauguré la conférence en appelant les nations, en particulier en Europe, à mettre de côté le politiquement correct, à s’opposer à la persécution des chrétiens et à défendre les racines de la civilisation chrétienne.
Il est temps que l’Europe se libère des chaînes du politiquement correct, dise la vérité et affronte les faits concernant la violente persécution des chrétiens, a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán jeudi 12 octobre.
Dans un discours percutant prononcé à l’ouverture de la première grande conférence jamais tenue par un gouvernement pour soutenir les chrétiens persécutés, M. Orbán a déclaré que « l’expulsion forcée » des chrétiens de certaines parties du Moyen-Orient et de l’Afrique constitue un « crime » contre les personnes et les communautés concernées, ce qui « menace également nos valeurs européennes ».
« Le monde devrait comprendre que ce qui est en jeu aujourd’hui n’est rien de moins que l’avenir du mode de vie européen et de notre identité, » a-t-il déclaré aux délégués à Budapest.
Plus de 300 participants de 30 pays, y compris des dirigeants chrétiens et des représentants de groupes de réflexion et d’associations caritatives, se sont réunis pour la consultation internationale sur la persécution chrétienne du 11 au 13 octobre, intitulée « Trouver les réponses appropriées à crise négligée de longue date ».
Le leader hongrois, qui a défendu ouvertement les valeurs chrétiennes en Europe – et qui a souffert des réactions de l’Union européenne et d’autres pays – a déclaré qu’il était temps de « libérer » la question des « entraves du politiquement correct et des incantations des Droits de l’Homme qui confondent tout et n’importe quoi ».
Au contraire, a-t-il dit, nous sommes « tenus par obligation » d’en venir aux faits et à un « langage simple » pour décrire ces événements et « identifier les dangers qui nous menacent ». M. Orbán a relevé que quatre personnes persécutées sur cinq étaient chrétiennes et que la religion la plus persécutée dans le monde aujourd’hui est bel et bien le christianisme, bien que pourtant les médias internationaux lui accordent « peu de couverture ».
Il a ajouté que le « plus grand danger » est le « silence indifférent et apathique d’une Europe qui nie ses racines chrétiennes ». La tournure de ce qui se passe au Moyen-Orient devrait « faire comprendre à l’Europe » ce qui « peut nous arriver, » a-t-il dit, à un moment où les gouvernements européens poursuivent une politique d’immigration qui autorise les « extrémistes dangereux » et qui « transformera complètement » sa culture, son ethnicité et son identité chrétienne en « quelques générations ».
Après des siècles de combats pour défendre « l’ensemble de l’Europe chrétienne » et avoir vécu sous des dictatures athées pendant une grande partie du XXe siècle, Orbán a dit que c’est une « farce cruelle et absurde du destin » de vivre à nouveau en tant que membres d’une communauté « en état de siège ».
Mais pour toutes ces raisons, il a déclaré que la Hongrie souhaitait être en première ligne pour aider les chrétiens persécutés et a fait référence à la sentinelle du Livre d’Ezéchiel pour souligner sa responsabilité: « Si une sentinelle voit l’ennemi s’approcher et ne sonne pas l’alarme, le Seigneur tiendra ce gardien responsable de la mort de ceux qui ont été tués à la suite de son inaction ».
« L’Europe est un continent chrétien », a-t-il dit, « et nous voulons qu’il le reste ».
Orbán a souligné que la Hongrie, bien qu’étant seulement un « État européen de taille moyenne », est un « pays stable » et, contrairement à beaucoup d’autres pays, est en mesure de « défendre les chrétiens persécutés ». Le Premier ministre hongrois a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas que de parler mais aussi d’agir, et il a attiré l’attention sur certaines des initiatives qu’il a prises, en particulier étant le seul gouvernement à mettre en place un ministère dédié à aider les chrétiens persécutés. (Le Secrétariat d’État adjoint pour l’aide aux chrétiens persécutés est entré en fonction l’année dernière.)
Il a donné un aperçu de ses réalisations à ce jour, notamment la reconstruction des foyers chrétiens, le financement des bourses d’études et la réinstallation des chrétiens déplacés. Il a expliqué attirer l’attention sur ces actes non pas pour « polir [sa] réputation » (M. Orbàn a expliqué que le gouvernement évite « de faire de bonnes choses par calcul, car de bonnes actions doivent venir du cœur et pour la gloire de Dieu») mais plutôt pour montrer l’exemple à d’autres pays dans l’espoir qu’ils en fassent de même.
« Lorsque nous soutenons le retour des chrétiens persécutés dans leur patrie, le peuple hongrois accomplit une mission », a déclaré Orbán, soulignant que la Constitution hongroise reconnaît « le rôle du christianisme dans la préservation de la nation ».
« Si nous reconnaissons cela pour nous-mêmes, nous le reconnaissons aussi pour les autres nations », a-t-il dit. Les Hongrois, a-t-il ajouté, veulent que les communautés chrétiennes retournent dans leur patrie, devenant « des forces pour la préservation de leur propre pays, tout comme le christianisme hongrois est pour nous une force de préservation ».
Il a conclu en appelant les politiciens européens à « écarter les modes de discours politiquement corrects » et « la prudence induite par les Droits de l’Homme » et à « faire tout ce qui est en leur pouvoir pour les chrétiens persécutés ».
Ouvrir les yeux de l’Europe
La conférence de deux jours a réuni une grande variété d’intervenants qui ont souligné un certain nombre de thèmes communs : les communautés chrétiennes du Moyen-Orient sont sur le point de disparaître ; l’Occident fait montre d’une lamentable attention et inquiétude à leur égard (tout en donnant souvent à d’autres groupes persécutés cette attention) ; et la nécessité d’apporter de l’aide directement aux personnes affectées en utilisant les églises afin que les chrétiens puissent rester, être réinstallés et reconstruire leurs maisons et leurs vies.
Tous les orateurs étrangers ont fait l’éloge de la Hongrie pour son engagement et son aide concrète pour les chrétiens.
Le président de la conférence épiscopale hongroise, Mgr András Veres de Györ, a souligné l’histoire de souffrance de la Hongrie pour la défense de la foi qui génère « de la compassion dans [les] coeurs [hongrois]» et l’admiration pour le « courage » des chrétiens persécutés de nos jours.
Zoltán Balog, ministre des ressources humaines, et qui dirige le ministère des chrétiens persécutés, a déclaré qu’aimer les autres ne signifie pas couvrir la vérité ni l’omettre. Attirer l’attention sur la détresse des chrétiens et sur le travail de son ministère est essentiel pour « ouvrir les yeux aux gens en Europe », a-t-il dit.
« Nous, Hongrois, avons été condamnés à mort plusieurs fois. On a dit à la Hongrie qu’elle allait disparaître, mais nous avons appris à nager contre le courant, et aujourd’hui nous devons nager ensemble » afin « d’avancer », a-t-il dit.
Le patriarche chaldéen Louis Sako de Bagdad, dans un message de Mgr Bashar Warda, archevêque d’Erbil, a exprimé ses « sincères remerciements » au gouvernement hongrois pour l’aide qu’ils ont reçue dans cette « situation tragique » (il a évoqué, par exemple, les 2,4 millions de dollars destinés à aider 1.000 familles à retourner dans la ville à majorité chrétienne iraquienne de Teleskof qui a été envahie par le groupe État islamique en 2014.)
Il a dit qu’il y avait un déclin drastique des chrétiens irakiens, de 1,5 million en 2003 à moins de 500.000 aujourd’hui. Il a également averti que le référendum du 25 septembre dans lequel 90% des Kurdes du nord de l’Irak ont voté pour se séparer de l’Irak a « augmenté les tensions » entre les Irakiens et les Kurdes, conduisant « sur un sentier de guerre ».
[...]

Écrit par : kandel | 28/12/2017

Le prosélytisme chrétien est puni de trois ans d'emprisonnement en Algérie. Faisons pareil avec leurs revendications foireuses et interminables. Imaginez le tollé si les barbus de la Place du Molard avaient été ne serait-ce que délogés du stand qu'ils occupaient. Ne parlons pas d'un immense pied au séant et quelques années à l'ombre.

Leurs merveilleuses villes comme Dubaï continueront à être imaginées par des architectes occidentaux, construites par leurs esclaves bengalis et recouvertes par les sables, lorsque le pétrole se sera tarit.

Dans tous les cas, on ne compte pas trop sur les adeptes de la secte de Skippy pour aller sur Mars.

Écrit par : Laurent Lefort | 25/12/2017

"Les Palestiniens s’approprient Noël *
By Hava - Déc 25, 2017

Selon l’UNWRA, «L’histoire originale de Noël a commencé il y a plus de 2000 ans avec une famille de Palestine qui cherchait refuge».

Croyez-le ou non, leurs courriels à des partisans qui relate cette fable alternative censée être l’histoire, ont été envoyés ce mois-ci afin de promouvoir l’agenda politique arabe palestinien et de lever des fonds pour les Palestiniens. C’est une propagande cynique et effrontée qui utilise l’histoire chrétienne ultime pour recueillir des fonds pour les musulmans palestiniens.

Jésus est un Palestinien? Je suis sûr que vous n’en avez pas entendu parler auparavant. En fait, il était juif et s’il tentait aujourd’hui d’entrer dans les territoires contrôlés par l’AP, et à Bethléem ses chances de survie seraient minimes.

Marie et Joseph des réfugiés? Je ne suis pas sûr que chercher une chambre dans une auberge soit la même chose que fuir la guerre ou la famine, mais l’UNWRA qui réécrit l’histoire, ne s’embarrasse pas de détails insignifiants – comme des faits.

De la Palestine? Palestine (Syrie Palestina) est le nom donné à Israël par les Romains au moins un siècle après la mort de Jésus et plus de 400 ans avant la naissance de l’Islam. Les musulmans sont d’abord venus en Terre d’Israël lorsque leurs armées ont quitté la péninsule arabique au 7ème siècle avant notre ère pour tenter de conquérir le monde.

L’UNWRA utilise le christianisme et propage une distorsion de la vérité pour faire avancer leur agenda politique et demander des dons.

L’HISTOIRE ORIGINALE DE NOËL A COMMENCÉ IL Y A PLUS DE 2 000 ANS AVEC UNE FAMILLE DE PALESTINE QUI CHERCHAIT REFUGE. DANS CET ESPRIT, NOUS RÉCOLTONS DES CADEAUX CE MOIS-CI POUR AIDER LES RÉFUGIÉS PAS SEULEMENT À SURVIVRE, MAIS À PROSPÉRER.

AU CAS Où VOUS AURIEZ MANQUÉ LE COURRIEL DE CETTE NUIT, POUR UN TEMPS LIMITÉ, TOUS LES DONS EN LIGNE SERONT DOUBLÉS JUSQU’À 75 000 DOLLARS! CHOISISSEZ VOTRE CADEAU ET FAITES UN DON MAINTENANT AVANT QUE CETTE OFFRE EXPIRE.

MERCI DE VOTRE CONSIDÉRATION ET DE L’INVESTISSEMENT QUE VOUS FEREZ EN FAVEUR DES RÉFUGIÉS DE PALESTINE QUI VOUS SOUHAITENT AMOUR, SANTÉ, BONHEUR, PAIX ET PROSPÉRITÉ EN 2018 ET POUR TOUJOURS!

JOYEUX NOËL,
LAILA MOKHIBER
DIRECTEUR DES COMMUNICATIONS

(Note: Les Chrétiens unis pour Israël sont aussi en désaccord avec cette réécriture de l’histoire chrétienne par l’AP.)

David Benein

L’auteur est directeur d’Israel Resource News Agency et dirige le Center for Near East Policy Research, auteur de “Genèse de l’Autorité Palestinienne” et “Roadblock to Peace: Comment l’ONU perpétue le conflit arabo-israélien: le révisionnisme de l’UNRWA.

En savoir plus sur http://www.jforum.fr/les-palestiniens-sapproprient-noel...

Écrit par : Patoucha | 26/12/2017

La pensée de Myriam est dans la même veine que celle de feu Alexandra Mehzer, jeune éducatrice suédoise de 22 ans, poignardée dans la banlieue islamisée de Göteborg par un migrant de 15 ans en janvier 2016, qu'elle pensait pouvoir aider à s'intégrer.

Écrit par : Laurent Lefort | 26/12/2017

ceux qui s'intéressent encore au christianisme s'ils ne l'ont fait liront de Jules Isaac, historien, Jésus et Israël aux éditions Fasquelle.

Pour Noël on apprend que Joseph n'était absolument pas pauvre et que sa famille avait pignon sur rue parce que les charpentiers étaient également ébénistes.

Je ne réponds pas à Patoucha tout en précisant que les procès pour tort moral font sauter les pseudonymes.

Écrit par : Myriam | 26/12/2017

Les commentaires sont fermés.