14/01/2018

Quand la France salafiste prend ses quartiers

Ils sont de plus en plus en nombreux les quartiers musulmans qui entrent en dissidence. Alexandre Mendel en décrit les ravages.


France, Alexandre Mendel, Partition

Alexandre Mendel nous emmène en excursion  dans les enclaves conquises par l’islam. Curieusement, malgré la multiplicité des islams que l’on nous vante, leurs caractéristiques se ressemblent, et rassemblent (en bien pire) celles de nos musulmans pieux: voiles, non mixité, halal, bigoterie, condamnation de l’Occident, etc. Le paysage que nous dessine le journaliste est effrayant. Empruntons courageusement ses pas.

En France, les attentats du Bataclan et ceux de Nice ont enfin déclenché un repérage des radicaux… traque serait trop dire. Mais questions quartiers islamisés, le mal était déjà trop profond. «Y a-t-il déjà eu une offensive en Seine-Saint-Denis, des villes comme Bondy, Trappes Lunel ? Là où l’islamisme a déjà poussé, on ne peut plus rien. » Et non seulement on ne peut plus rien, mais le mal s’étend et des générations deviennent gravement oligophrènes.

Des  petites capitulations, d’insensibles abandons, de serviles démissions ont créé cette situation d’autant plus insoluble que les œillères des pouvoirs sont encore nombreuses.

La mixité est combattue dans tous les espaces de ces micro-califats. Chez les coiffeurs, dans les salles de sport, dans la rue où les femmes disparaissent sous des foulards, voiles, niqabs et s’évaporent la nuit tombée. Bannis les couples d’amoureux, les gestes tendres, les baisers. «On ne s’embrasse pas publiquement à la Courneuve, on ne s’enlace pas, on ne se tient pas la main, on s’évite même du regard.» Qu’une jeune fille « s’amourache d’un jeune mécréant, et c’est tout le système familial qui vacille ».

Mariages exclusivement religieux, polygamie (surtout dans certains milieux africains), répudiations deviennent tendance. La fixation sur la virginité perdure. Au cœur de cet univers mental, des dévots déchainés tentent vainement d’anéantir le désir.

Femmes complices

« Les femmes elles-mêmes jouent un rôle trouble. Du statut de soumises à la loi masculine, elles sont en passe de devenir les auxiliaires de ces cow-boys de la charia vestimentaire. Elles se font le relais servile de cette chasteté agressive de tous les instants. Certaines se maquillent, portent de jolis petits souliers, c’est qu’il y a plusieurs degrés dans la soumission vestimentaire. »

Les «commerces ethniques» ne vendent ni alcool, ni porc, des boulangeries-pâtisseries s’affirment garanties sans gélatine de porc, les produits «autorisés» sont de plus en plus recherchés. Une quarantaine de fast-foods Quick ont passé avec succès au 100% halal. La finance islamique prospère.

L’expansion de cet islam ne se fait pas souvent par la violence. Les salafistes font des visites, usent de pressions polies, rappellent inlassablement la menace de l’enfer aux «frères» qui ne respectent pas leurs devoirs divins.

Peu à peu, les commerçants et patrons de bistrots cèdent pour ne pas avoir d’histoire ou perdre de la clientèle. Un restaurateur : «… ils ne veulent pas aller au diable et nous, on ne veut pas couler ». Les commerçants d’origine asiatique de Seine-Saint-Denis se sont peu à peu convertis au halal.

La violence, le deal, la délinquance accompagnent souvent ces délires islamiques. «Une commune rattachée à Mulhouse est livrée aux scènes de guérilla: voitures incendiées, jet de cocktails Molotov, et comme toujours forte hésitation des forces de l’ordre avant d’intervenir. Cette commune s’est tranquillement salafisée, un îlot exotique en plein Mulhouse.» Et pour les pompiers existe la crainte permanente d’un piège ou de jets de pierres lorsqu’ils doivent intervenir.

Environnements sinistrés

France, Alexandre Mendel, PartitionL’islamisation de zones paupérisées conduit à des environnements sinistrés. Grasse, sur la Côte d’Azur: «Bienvenue au centre-ville qui n’est plus qu’un vague alignement de kebabs, de coiffeurs pour hommes, de taxiphones et d’épiceries ethniques... On ne sert pas d’alcool dans les bars tenus au pied de petits immeubles aux façades délabrées et crasseuses. (…) Grasse, ville fantôme. Grasse, la ville témoin du vivre ensemble. De ce qu’il fut, ou plutôt de ce qu’il n’a jamais été.»

Le sport amateur est souvent gangrené par les «valeurs islamiques»: vestiaires servant de salles de prières, de lieux d’ablutions. A Perpignan, des footballeurs déroulent les tapis de prière et prient dans le stade, coachés par des éducateurs durs, car purs. Certaines jouent au foot avec un foulard sur la tête. On organise des randonnées exclusivement féminines, on privatise certaines salles de sport pour en supprimer la mixité.

Les librairies déversent sans mesure les germes de cette aliénation. A la Guillotière à Lyon, une galerie commerciale propose des ouvrages de Youssef Al-Qaradawi, Alain Soral, Roger Garaudy et «…l’ensemble de la bibliographie d’Hani et Tariq ramadan. De véritables best-sellers.» Les ours en peluche récitent des versets du Coran et un Petit guide à l’usage des fillettes leur indiquent comment «bien porter le voile». Pour ceux qui veulent approfondir, «Les Protocoles des sages de Sion» et «Mein Kampf» sont faciles à obtenir.

Dans les bistrots, le mâle est roi. Dans les mosquées, la haine de l’Occident est reine. Le sexe et la morale pudibonde sont chaque semaine au cœur de centaines de prêches.

Le public des mosquées radicales le montre, des sondages le confirment: les jeunes sont les plus friands de cette glaciation des têtes et des cœurs.

Les entreprises entre le marteau et l’enclume

Les entreprises sont de gré ou de force entrées dans cette danse lugubre: pauses utilisées pour la prière, vestiaires mués en salles d’ablutions, foulards et costumes islamiques, refus de toucher ou de vendre de l’alcool. «Il existe un prosélytisme de tous les instants, de toutes les opportunités. Pour Ali [musulman ouvert], manger un sandwich ou se rafraîchir pendant le ramadan est devenu impossible. C’est un système où les plus religieux surveillent les moins religieux et ainsi de suite jusqu’aux mécréants. Une sorte de flicage en règle sur le lieu de travail.»

Pour les managers, la voie est étroite: la discrimination religieuse est passible de trois ans de prison ou de fortes amendes. Les syndicats ont abdiqué, parfois par clientélisme. Aéroports, RATP sont des lieux majeurs d’intrusions bigotes. La récente loi El-Khomri promet soit des conflits sans fin, soit la soumission totale des patrons aux revendications communautaristes.

Et l’école où sévissent les petits soldats de la charia, est déjà victime de tous les maux de cet islam primitif. Les salafistes utilisent souvent le prétexte du «soutien scolaire» pour endoctriner. Quant à l’hôpital, il connait de plus en plus d’exigences et de conflits: soins des femmes, demandes de halal ou apport de nourriture par des proches, recherche de médecins arabes, combines pour faire rembourser par la Sécurité sociale les circoncisions rituelles, et même refus d’être désinfecté avec de l’alcool: «…je me suis fait agresser au couteau à ce sujet il y a quatre ans», raconte un médecin.

Ces fourbes dévots nous entrainent dans un cercle vicieux. La méthode: occuper le terrain, créer des incidents, susciter l’indignation des coreligionnaires, et enfin, quand l’État ou ses agents se décident à réagir, crier à l’islamophobie. Les prières de rue en sont un exemple éloquent.

Les tenants du discours complotiste sont légions chez les Frères musulmans. «Tarek et Hani Ramadan en sont les principaux pourvoyeurs.» Hani répète ce «refrain entêtant, le musulman n’est responsable de rien.»

Des islamistes à l’abri des modérés

Heureusement, pense-t-on pour se rassurer, il existe les légions de musulmans modérés. Pour encourager cette modération, la France a construit d’innombrables lieux de culte et de diffusion de l’islam, dont des mosquées cathédrales. Leurs bénéficiaires sont si contents de pouvoir prier en paix qu’ils en oublient d’organiser des manifestations de protestation contre les  pratiques islamistes des non modérés.

Cette expansion est favorisée par des idiots utiles, des bobos débiles, des allergiques à la réalité. «Quand tout va mal, l’idéologie du vivre ensemble nous explique qu’en fait tout va bien. Que toute critique, toute espèce de remise en cause du vivre ensemble n’est qu’un racisme, qu’un fascisme.»

Cette idéologie alimente le bucher qui consume notre histoire, nos valeurs, notre civilisation. 

Bien d’autres pays sont victimes de ce désastre, dont  la Grande-Bretagne, la Belgique, la Suède. Jusqu’où ira ce développement des territoires perdus de la démocratie et de l’intelligence?  L’hébétude de nos sociétés laisse craindre le pire.

"Partition, chronique de la sécession islamiste en France", Éditions du Toucan

 

 

 

 

 

17:04 Publié dans Islamisation, Livres | Tags : france, alexandre mendel, partition | Lien permanent | Commentaires (26) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

Il n'existe pas d'islam "modéré".
C'est tout ou rien comme pour tout idéologie totalitaire qui se respecte, mais qui ne respecte jamais les autres.
Les Suédois pleins de leurs "valeurs" imbéciles sont en train d'en subir les conséquences:
https://duckduckgo.com/?q=viols+su%C3%A8de&t=ffsb&ia=web

Écrit par : Daniel | 14/01/2018

Ca fait peur et c'est déprimant.....
Pourquoi devrions-nous reculer de plusieurs siècles?
N'y a-t-il donc aucun sociologue ou psychiatre qui parviendrait à expliquer l'étrange attrait de cette religion?

Écrit par : Arnica | 14/01/2018

""Il n'existe pas d'islam "modéré"

Vraiment?!

Et l Islam modéré n est il pas chiite et souphie n en déplaise à qui que ce soit...?

Écrit par : Charles 05 | 14/01/2018

En Allemagne un jeune musulman sur 3 se dit prêt à mourir pour l'islam, qu'en est il dans notre pays et partout dans le monde, pas de doute qu'on doit arriver partout au même pourcentage!

Écrit par : dominique degoumois | 14/01/2018

Des bistrots avec seulement des hommes? Alors moi, hétéro, je vais où pour draguer?

Écrit par : andré thomann | 14/01/2018

Le temps n’est plus aux superlatifs ni à l’étonnement en ce qui concerne la situation qui prévaut dans les banlieues critiques. Les chiffres officieux mais fiables font état de 14 à 17 pour cent des Français qui vivraient dans des territoires échappant aux lois et à l’ordre républicains, ce qui concerne tout de même plus de dix millions de nos compatriotes et d’étrangers vivant sur notre sol.
Les facteurs les plus préoccupants, faisant que les choses n’iront qu’en s’aggravant, sont au nombre de six :

1. Les responsables politiques sont soit complètement largués par la réalité du terrain, soit, étant incapables d’apporter des solutions, ils jouent aux naïfs, soit encore, on assiste à un mélange des deux genres.

2. Les forces de l’ordre sont en sous-effectifs chroniques, elles ne sont pas soutenues ni financées comme il se doit par le gouvernement, et, conséquemment, leur qualité, leur niveau de préparation et leur motivation sont en baisse constante. Ces considérations font en sorte qu’elles se bornent à des activités défensives destinées à contenir le phénomène et non à l’éradiquer.

3. Les media ne rendent pas compte de ce qui se déroule dans ces territoires, sauf lors d’incidents qu’il est impossible de passer complètement sous silence, comme le double lynchage de Champigny-sur-Marne. Ce faisant, en adoptant cette attitude coordonnée de filtrage de l’information, l’aspect le plus grave de la situation, c’est-à-dire la permanence des phénomènes illicites, est inconnu du public et ne revêt ainsi – très artificiellement – pas le caractère d’urgence absolue qui est le sien.

4. L’appareil judiciaire est totalement inadapté à la gravité et à la généralisation des délits.

5. Les gangs islamo-mafieux qui contrôlent les zones de non-droit sont de mieux en mieux organisés, armés, renseignés et de plus en plus efficaces. Leur motivation pseudo-idéologique est en hausse et elle s’accompagne du rejet absolu de l’Etat français et de tout ce qu’il représente.

6. La situation économique de ces territoires n’offre pas d’alternative de rémunération satisfaisante aux populations qui y vivent en dehors des "perspectives de vie" que propose l’économie parallèle caractérisée par la délinquance. A savoir, et dans l’ordre du volume des revenus, le trafic de drogue, celui des armes, et l’entretien de réseaux de prostitution.

Champigny n’est pas le problème. L’Alsace brûle aussi, par Patricia La Mosca © Metula News Agency

Écrit par : dov kravi דוב קרבי | 15/01/2018

Quel texte! Cela correspond bien à la réalité.

Cette islamisation française influence déjà la Suisse. Les fast-food tacos "inventés" en France se sont déjà implantés en Suisse. Leur nourriture est 100% halal et aucune boisson alcoolisé, aucune femme n'y travaille. Ou dans certains clubs de foot il est devenu interdit de se doucher nu. Les gars se douchent en slip. Cela sans compter la suppression de la viande de porc dans beaucoup de repas en commun (associations, écoles, travail,....). Limite si on se fait pas traiter de terroriste si on mange un jambon/beurre au local de pause. D'ailleurs, les locaux de pause pendant le ramadan, ça devient souvent tendu. Ils y prient et les autres travailleurs doivent "faire l'effort" de ne pas les déranger. C'est du multiculturalisme à sens unique.

Écrit par : Riro | 15/01/2018

"Les fast-food tacos "inventés" en France se sont déjà implantés en Suisse. "

Et pour étouffer ces infos nos médias nous abreuvent de leur haine de Trump vs les mensonges des gauchistes démocrates américains que la défaite a montré leur vrai visage! La honte des Etats-Unis et par voie de conséquence celle de nos médias!

Écrit par : Patoucha | 15/01/2018

« Cette islamisation française influence déjà la Suisse. Les fast-food tacos "inventés" en France se sont déjà implantés en Suisse. Leur nourriture est 100% halal et aucune boisson alcoolisé, aucune femme n'y travaille. » 

Mensonge, j’ai vu des femmes travailler au tacos qui se trouve à Louis-Casaï. Pourquoi mentez vous, Monsieur ? Encore heureux que des personnes de bon sens interdisent l’alcool. Combien de vies l’alcool a pris ? Vous croyez vraiment que les habitants de Genève « s’islamise » en consommant de la viande halal ? Reveillez-vous...

Vous vous focalisez sur un « problème » qui en est pas un. L’Islam n’a jamais tué une seule personne, ce sont les personnes qui ont tué. L’alcool, la drogue, les violences conjugales, le racisme, les guerres, l’appât du gain, la perte de morale, et j’en passe. Voici les vrais problèmes de notre société malade.

Pourquoi vous ne vous rebellez pas contre les vrais problèmes ? Il est tellement plus simple de rester derrière son ordinateur et pointer du doigt des personnes respectueuses.

Écrit par : Le mensonge | 16/01/2018

Mais Monsieur Thomann, on ne drague plus de nos jours, c'est devenu illégal. D'autant que le porc est totalement haram!

Non, vous devrez vous tourner vers un(e) entremetteur-se, qui vous trouvera une épouse chaste et fidèle et, bien sûr, voilée jusqu'à la moelle. Et, comme dans Soumission de Houellebecq, vous aurez droit à une femme pot-au-feu, une femme pour les galipettes et une femme qui présente bien dans les soirées. Plus de chômage, puisque vos femmes resteront à la maison, comme toutes les autres femmes, pour s'occuper de leur mari.

Bref, que du bonheur!

Écrit par : Arnica | 15/01/2018

"Vraiment?!"
Vraiment. Avez-vous vécu dans un pays où l'islam est la religion de l'Etat? Si non vous ne savez pas de quoi vous parlez.
Il n'existe pas d'islam "modéré".

Écrit par : Daniel | 15/01/2018

Modéré ? Moi je ne peux pas l'être face à cette vermine haineuse , qui se croit en terrain conquis et nous impose sa loi!

Écrit par : Henri de Montfort | 15/01/2018

Le mutisme des autorités n'est-il pas exactement le même que celui des autorités allemandes au moment de la montée du nazisme avec rumeurs, également, parce qu'il était Juif, de "vaudou freudien"!

Éloge de Céline, l'un des pires collabos avec les nazis, jusque sur ces blogs aujourd'hui.

Dans les bibliothèques ou librairies en quartiers islamistes en France bien en vue Mein Kampf!

D'un autre côté le ras le bol de tant de musulmans... avec la maturité requise rien ne nous empêche d'attendre la venue d'un imam du genre de Jésus, jadis

Maître Hillel l'Ancien, suivi par Jésus, enseignait que la loi, la Torah, se résume à cette parole: "Ne fais pas à l'autre ce que tu ne voudrais pas que l'autre te fît!"... le reste de la loi, ajoutait-il, soit les cinq premiers livres de la Bible n'"étant que commentaires"

Un imam convaincu par l'enseignement de Maître Hillel?
Et soutenu par tous ces musulmans qui ne cachent plus leur ras le bol!

Mais avant tout... le mutisme des autorités?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/01/2018

"Les tenants du discours complotiste sont légions chez les Frères musulmans. «Tarek et Hani Ramadan en sont les principaux pourvoyeurs.» "

Combien de fois l'ai-je écrit!? Il faut croire que nos commentaires n'intéressent personne!

"«…je me suis fait agresser au couteau à ce sujet il y a quatre ans»,"

Ces derniers jours: 2 morts à Paris - 2 à Marseille

"En ligne de mire, les témoins de la mort d’Andy qui ont préféré le filmer agonisant. Envoyer des snapchat. Commenter sur les réseaux sociaux, au lieu de l’aider..."

http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/andy-mort-pour-une-simple-bousculade-a-chatelet-les-halles-13-01-2018-7499376.php

"Quelques jours seulement après l’important incendie qui a ravagé une épicerie casher de Créteil, cette lettre anonyme risque fort d’accentuer le sentiment de peur de la communauté juive du Val-de-Marne. Ce dimanche matin, le président de la communauté du centre Saint-Hilaire, dans le quartier de la Varenne à Saint-Maur, a découvert dans son courrier deux feuillets, sur lesquels le ou les auteurs ont écrit au feutre et en majuscule «Sale juifs de bâtards Hitler vaincra» et «Après Créteil c’est vous bande de bâtards qui allez brûler dans le quartier». Des croix gammées, dessinées à l’envers, comme à Créteil, encadraient les propos. De quoi inquiéter les dirigeants du centre, qui ont immédiatement porté plainte au commissariat de la ville.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-apres-creteil-une-synagogue-de-saint-maur-menacee-14-01-2018-7500462.php

https://actu.fr/faits-divers/adolescent-tue-lors-dune-rixe-paris-cinq-jeunes-garde-vue_15063150.html

"Une jeune fille juive âgée de 15 ans a été violemment agressée mercredi à Sarcelles, révèle Le Parisien."

La victime a été tailladée au visage par un individu qui a aussitôt pris la fuite.
Le député de la 8e circonscription du Val-d’Oise et ancien maire de Sarcelles, François Pupponi, a dénoncé “un acte antisémite odieux”.
“Je n’ai aucun doute sur le fait que cette agression revêt un caractère antisémite. Face à ces actes nous devons absolument cesser de faire preuve d’angélisme et de naïveté."

https://www.lemondejuif.info/2018/01/%F0%9F%94%B4-terrible-nouvelle-jeune-fille-juive-tailladee-visage-a-sarcelles/

Sans oublier:

La femme juive défenestrée...

Dernière info:

- Magistrats agressés : la procureur de Nanterre tire la sonnette d’alarme

"Malmenés ou carrément agressés, verbalement ou physiquement, les magistrats du tribunal de Nanterre ont été victimes d’une série d’incidents ces derniers mois. (..)
« Les incidents et prise à partie de magistrats et fonctionnaires se sont multipliés, principalement dans les services pénaux », a affirmé la procureur avant d’en égrener la liste : une mère de famille qui s’en prend verbalement et physiquement à un juge des enfants, un père de famille qui en menace un autre, une adolescente qui renverse le bureau d’un troisième… Et les substituts insultés quand ils ont fait prolonger des gardes à vue, une magistrate giflée au dépôt, un agent de sécurité frappé…

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/magistrats-agresses-la-procureur-de-nanterre-tire-la-sonnette-d-alarme-12-01-2018-7498005.php

Et tout cela sous le "règne" Macron!

Écrit par : Patoucha | 15/01/2018

@Le mensonge" "L’Islam n’a jamais tué une seule personne, ce sont les personnes qui ont tué. L’alcool, la drogue, les violences conjugales, le racisme, les guerres, l’appât du gain, la perte de morale, et j’en passe. Voici les vrais problèmes de notre société malade. "
Et beaucoup de ces personnes qui tuent, par quoi sont-elles encouragées? Par les textes fondamentaux de l'islam et par le modèle de vie de son prophète. L'islam instrumentalise les défauts humains (racisme, soif de pouvoir, appât du gain, machisme) et les normalise. Quant à la morale: il n'y a rien de moral dans le paradis musulman.

Écrit par : Laurence | 16/01/2018

Madame, je vous demande de me citer vos sources. Faites attention à ce que vous citez, car il y a un contexte. Il faut faire aussi attention aux sources, aux chaînes de transmission, etc. Car si je dis que Laurence est une femme qui veut la mort des musulmans, il faut que j’avance mes preuves (je suis persuadé que vous ne voulez la mort de personne, attention, c’est un exemple). Êtes-vous d’accord ? Bonne chance.

PS : vous qui aimez citer les sources islamiques, citez les de sources sûres. Je ne veux pas de source de « riposte laïque » ou d’autre groupes ignorants. Merci.

Maintenant, aidez-moi à comprendre. Vous vous préoccupez de l’Islam. Est-ce que vous vous préoccupez des morts dûs à la drogue ? Des morts dûs à la guerre ? Des morts dûs aux violences conjugales ? Des morts syriens dûs aux actes terroristes ? Des morts dûs a l’alcool ? Mais l’Islam qui n’a jamais tué une seule personne sur cette Terre... C’est comme si c’était votre combat personnel, alors que dans ce monde, dans notre société, il y a des problèmes bien plus graves que la religion musulmane.

Désolé de vous le dire et de vous le faire apprendre, vous êtes hypocrite.

Écrit par : Le mensonge | 17/01/2018

Madame, je vous demande de me citer vos sources. Faites attention à ce que vous citez, car il y a un contexte. Il faut faire aussi attention aux sources, aux chaînes de transmission, etc. Car si je dis que Laurence est une femme qui veut la mort des musulmans, il faut que j’avance mes preuves (je suis persuadé que vous ne voulez la mort de personne, attention, c’est un exemple). Êtes-vous d’accord ? Bonne chance.

PS : vous qui aimez citer les sources islamiques, citez les de sources sûres. Je ne veux pas de source de « riposte laïque » ou d’autre groupes ignorants. Merci.

Maintenant, aidez-moi à comprendre. Vous vous préoccupez de l’Islam. Est-ce que vous vous préoccupez des morts dûs à la drogue ? Des morts dûs à la guerre ? Des morts dûs aux violences conjugales ? Des morts syriens dûs aux actes terroristes ? Des morts dûs a l’alcool ? Mais l’Islam qui n’a jamais tué une seule personne sur cette Terre... C’est comme si c’était votre combat personnel, alors que dans ce monde, dans notre société, il y a des problèmes bien plus graves que la religion musulmane.

Désolé de vous le dire et de vous le faire apprendre, vous êtes hypocrite.

Écrit par : Le mensonge | 18/01/2018

idez-moi à comprendre. Vous vous préoccupez de l’Islam.
Est-ce que vous vous préoccupez des morts dûs à la drogue ?
OUI, y compris les victimes des vendeurs de drogues MUSULMANS de quartiers où les MUSULMANS sont majoritaires.
Des morts dus à la guerre ? OUI y compris les centaines de milliers occis par les troupes MUSULMANES des pays MUSULMANS, les milices MUSULMANES dans ces mêmes pays, sans compter tous ceux assassinés par les CROYANTS de l'ISLAM par dizaines de milliers dans le djihad. Y compris les victimes innocentes des citoyens MUSULMANS des pays MUSULMANS.

Quant aux femmes victimes des violences machistes, elles me préoccupent, y compris les victimes dont on entend peu parler car elles habitent dans les pays MUSULMANS où leur mort est souvent passé sous silence.

Écrit par : Hakim | 19/01/2018

Je parle d’Islam, vous me parlez de musulman. Est-ce que c’est l’Islam qui prend le fusil et qui tue ? Est-ce que c’est l’Islam qui gère un laboratoire de drogue ? Est-ce que c’est l’Islam qui frappe ma femme ?

Mais je vais réfléchir comme vous. Un pédophile catholique viole, c’est la Bible qui pousse le croyant, j’en déduis que tous les catholiques sont pédophiles. Les croisades en Amérique qui tuent des milliers d’hommes, tous les croyants catholiques sont des assassins. Les juifs qui exterminent les enfants palestiniens, tous les juifs sont coupables d’infanticides. Les athées qui consomment de la drogue, j’en déduis que tous les athées sont des drogués. Etc. Etc. Etc.

C’est tellement simple de penser et réfléchir comme vous. Il faut que je fasse plus souvent.

Écrit par : Encore du mensonge | 23/01/2018

Nous apprenons que dans ces quartiers islamistes la police de peur de se faire attaquer n'y met même plus le nez.

En ce cas pourquoi ne pas envoyer l'armée histoire de faire savoir qui, en France, détient (provisoirement?) le pouvoir!

On nous dit que la Chine et les arabo-musulmans détiennent le pouvoir mondial désormais... de par le génial autoproclamé de Donald Trump!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2018

Des bars interdits aux femmes nous en avons ici même à Genève il y en a 2 près de chez moi où jamais aucune femmes ne s'est risquée! Et les journalistes du "monde" pour dire que c'est faux dans les quartiers occupés!

Écrit par : dominique degoumois | 16/01/2018

En France, le mot quartiers occupés, "occupés", est à retenir tant nous avons le sentiment d'une Occupation islamiste en attendant que certains islamistes, sans l'avoir affiché auparavant, parvenus au pouvoir votent "leurs" lois!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16/01/2018

Nous payons notre veulerie et ce n'est que le début.

Écrit par : NORBERT MAENDLY | 17/01/2018

@ Le mensonge

Signant Le mensonge comment avoir l'outrecuidance d'accuser quelqu'un d'autre notamment... d'hypocrisie

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17/01/2018

@Le mensonge : Monsieur ou Madame, j’imagine que le Coran, les hadiths authentiques et la sira sont pour vous des sources sûres ? Il vous suffit d’en lire des extraits pour trouver toutes les preuves dont vous avez besoin. Vous me pardonnerez de ne pas vérifier leurs chaînes de transmission respectives, le temps me manque un peu.
Bien sûr que les morts dus à la drogue ou aux violences conjugales sont regrettables et qu’il faut faire de la prévention pour les empêcher. Et pour cela, il faut rechercher leurs causes (psychologiques et sociales d’abord).
Cela ne minimise pas l'importance de l’islam comme cause, lui aussi, de bien des fléaux. L’islam, comme toutes les idéologies totalitaires, inspire les hommes pour tuer. Dire qu’il n’a jamais tué personne revient à dire que le marxisme ou le nazisme n’ont jamais tué personne et que c’étaient les communistes et les nazis les seuls coupables.
Sa spécificité est qu’il réussit à se faire passer pour une religion, en s’appuyant sur l’ignorance de certains et l’aveuglement volontaire ou non de personnes comme vous, désolée de vous le dire.
Mais la véritable nature de l’islam est de moins en moins un secret car de nos jours l’information circule.
Puisque vous acceptez de lire le blog de Mme Vallette, voici un billet sur un homme qui connait l'islam au moins aussi bien que vous: http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/11/02/majid-oukacha-le-coran-prospere-sur-la-peur-et-l-ignorance-271439.html
Un autre site intéressant: http://temoins-islam.ch/
Et d’autres noms : Hamed Abdel Samad, Frère Rachid, Kacem El-Ghazzali, Waleed Al-Husseini … Je crois que c'est ce dernier qui a donné une belle définition du mot islamophobe : « Personne qui en sait plus sur l’islam qu’elle n’est censée savoir ».

Écrit par : Laurence | 18/01/2018

@"Encore du mensonge. Ce sera votre dernier commentaire sur ce blog. Les antisémites ne sont pas les bienvenus.
"Les juifs qui exterminent les enfants palestiniens... tous les juifs sont coupables d’infanticides."
Allez placer vos abjects mensonges ailleurs!

Écrit par : Mireille Vallette | 23/01/2018

Les commentaires sont fermés.