02/04/2018

Elections et islam: les résultats de notre questionnaire

Le Parti de la Vertu, soit Ensemble à Gauche, PDC, PLR, Parti socialiste et Verts ont fait le mort. Reste 36 candidats des autres formations.


L'Association suisse vigilance islam a proposé aux candidats des différentes listes genevoises d'exprimer leur avis concernant l’islam et ses revendications. Pour voir le questionnaire, cliquer ici.   

Au 2 avril, 36 candidats s'étaient prêtés au jeu.

- Ils font partie des listes Genève En Marche, Liste Femmes, Liste pour Genève, MCG, PBD, UDC, Verts'Libéraux.

- Aucun candidat des partis suivants n'a répondu: Ensemble à Gauche, PDC, PLR, Parti socialiste, Verts. Nous supposons que les secrétariats généraux de ces partis n'ont même pas pris la peine de transmettre le questionnaire à leurs candidats par refus de répondre à de dangereux «islamophobes». Comme d’habitude, l’étiquette permet d’éviter tout débat, toute prise de position. Et tant pis pour l’inquiétante expansion de l'islam conquérant et obscurantiste en Suisse.

Ci-dessous, voici la liste de tous les candidats ayant répondu au questionnaire, par ordre de décroissant de proximité avec nos positions sur l'islam.

Merci aux candidats et aux secrétariats des partis qui ont joué le jeu démocratique.

 

Candidats par ordre décroissant de proximité
avec les positions de l'ASVI

2 avril 2018

       

 

Nom

Parti

liste n° 

1

Gander, Florian

MCG

11

2

Khachatryan, Gohar

UDC

6

3

Borer, Maria 

UDC

6

4

Ambrosio, François

MCG

11

5

Bertinat, Marie-Agnès

UDC

6

6

Lyon, Didier

UDC

6

7

Thomas, Sébastien

UDC

6

8

Flaks, Joël 

Liste pour Genève

8

9

Valentin, Francisco

MCG

11

10

Hulliger, Patrick

UDC

6

11

Masé, Zora

UDC

6

12

Parel, Loïc

UDC

6

13

Orsini, Magali

Liste pour Genève

8

14

Bisol, Walter

UDC

6

15

Magnin, Danièle

MCG

11

16

Sonderegger, Gabriela

MCG

11

17

Saraiva Medeiros, Carlos

Genève En Marche

9

18

Innocenti, Flavio

MCG

11

19

Michaud Ansermet, Eliane

UDC

6

20

Stauffer, Éric

Genève En Marche

9

21

Leitner, André

PBD 

10

22

Scherb, Pierre

UDC

6

23

Walther, Thierry

Genève en Marche

9

24

Leyvraz, Eric

UDC

6

25

Queffelec, Philippe

UDC

6

26

Besomi, Alessandro

Vert'libéraux

12

27

Frey, Priscilla

Genève En Marche

9

28

Santi, Michel

Genève en Marche

9

29

Romanens, Mathieu

UDC

6

30

Gauthier, Pierre

Liste pour Genève

8

31

Fuhrmann, Marc

UDC

6

32

Jeanmonod, Christian

Vert'libéraux

12

33

Vidonne, Thierry

PBD 

10

34

Dutruit, André

UDC

6

35

Fontana, Jérôme

 Vert'libéraux

12

36

Randegger, Alice

Liste Femmes

7

 

Rappel. Vous pouvez:

Soit prendre une liste de parti. Le nombre de listes obtenu détermine le nombre de sièges auquel il aura droit. Si vous choisissez cette option, vous avantagez donc le parti concerné. Vous pouvez inscrire jusqu'à 100 députés, ceux de la liste et d'autres. Ou en biffer certains au profit de vos préférés.

Soit prendre une liste blanche et inscrire votre sélection.

A l’intérieur des partis, les sièges sont évidemment attribués aux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de voix.

Pour être représentés au Grand conseil, les partis doivent atteindre 7% des suffrages valables.

17:56 Publié dans ASVI, Femmes, Genève, Politique | Tags : questionnaire, élections 2018 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | |

Commentaires

En tout cas les femmes (féministes??) de gauche font silence radio sur Telford/Rotherham/Manchester et autres, comme les "travaillistes" d'ailleurs, on ne se refait pas!

Écrit par : Dominique Degoumois | 02/04/2018

Répondre à ce commentaire

« …comme quoi les islamophobes détiendraient la vérité… »
Ce mot , « islamophobe » commence à me fatiguer.
Il porte à confusion.
Le mot « islam » selon que vous lui mettiez une majuscule ou une minuscule n’a pas le même sens.
« Le mot « islam » avec une minuscule désigne la religion dont le prophète est Mahomet.
Le terme d'« Islam » avec une majuscule désigne la civilisation islamique dans son ensemble, « un ensemble de traits matériels, culturels et sociaux durables et identifiables »

Etre  »islamophobe » relève soit d’une attitude de saine défiance envers une religion, soit elle relève d’une abjecte xénophobie inexcusable.

Considérer qu’une religion reflète la vérité, c’est quand même un peu fort.
Le dieu décrit dans les textes sacrés en vogue dans nos société, torah, bible et coran est quand même facilement réfutable scientifiquement, philosophiquement et logiquement.
Lire les douze preuves de l’inexistence de dieu de Sébastien Faure.
Magistrale et logique démonstration qui devrait faire partie de tout cursus scolaire.

Concernant le questionnaire soumis aux candidats, bien que posant des questions légitimes, il est trop orienté contre une seule religion pour être considéré comme pertinent.

1) L’islam est une religion comme les autres et doit être traité comme les autres.
Ben oui, vu que la liberté de culte et de croyance est dans nos constitutions.
2) L’islam représente un danger pour la démocratie et doit faire l’objet d’une surveillance.
C’est le cas de toutes les religions. Pourquoi l’islam plus qu’une autre.
Bien qu’aujourd’hui, le terrorisme islamiste est une menace réelle, il est évident que ses lieux de culte et ses sociétés ou associations doivent faire l’objet d’une vigilance provisoire.
3) Afin de mieux intégrer les musulmans il est important que les imams soient formés dans les universités suisses.
Certainement pas.
Le rôle de l’université n’est pas la promotion de superstitions comme d’une science.
Néanmoins il serait souhaitable que les imans disposent de solides bagages dans des sciences agréées. Histoire, Philosophie, sociologie etc…
Un iman sans diplôme universitaire dans une de ses branches n’est qu’un inculte.
4) Les croyants musulmans s’habillent comme ils veulent, c’est leur choix !
S’ils veulent se travestir en gardien de chameaux dans un pays où la seule dune est le tas de sable dans un chantier comme Nicolas Blanchod, grand bien leur fasse.
Cela ne me fait que juste rigoler.
5) Les tenues communautaires ne devraient pas être admises pour les employés de l’administration publique – foulard, robes longues, kamis, etc..
Evidemment.
Le communautarisme n’est pas conciliable avec l’intégration.
6) Les tenues communautaires devraient être totalement bannies de l’espace public.
Pour être franc, je ne comprends pas trop la question.
Les gens s’habillent comme ils le veulent même dans dans la rue.
7) Les jeunes filles de moins de 18 ans ne devraient pas être autorisées à porter le foulard à l’école publique.
Oui. La réponse découle d’une logique évidente.
L’école publique est destinée à apprendre et surtout à développer la curiosité nécessaire à l’étude de diverses théories permettant l’éclosion d’une compréhension et d’un esprit critique et rationnel nécessaire à tout vie harmonieuse en société. Sans apprentissage, discipline, travail et ouverture d’esprit l’indépendance de l’esprit est illusoire.
Une personne portant le voile estime que le coran serait la seule source du savoir.
Elle sera donc réfractaire à tout autre hypothèse et rien ne pourra donc développer son esprit critique nécessaire à aller de l’avant.
8) Aucune dispense de gymnastique ou de natation ne devrait être octroyée.
Sauf pour raison de santé bien entendu.
L’adage :
« un esprit sain dans un corps sain » reste toujours d’actualité.
9) Il devrait y avoir des aumôniers musulmans..
Dans les prisons
Dans les hôpitaux
À l'armée
Dans les centres de requérants d’asile
En théorie oui.
Maintenant, contrairement aux autres religions, l’islam n’a pas de clergé.
La question est donc réglée.
Il ne peut donc y avoir de suceurs d’âmes musulmans dans ces lieux.
La faute en incombe à cette religion.
10 ) En 2019 nous voterons sur l’interdiction du voile intégral, que voterez-vous ?
Ben oui, vu que je n’ai jamais vu dans un lieu de transit de notre pays, aéroport, gares et douanes une affiches décrétant que le port du voile intégrale n’est pas une obligation dans l’islam et qu’il n’est pas souhaitable dans notre pays.

Comme on peut le constater à mes réponses, selon du point de vue que vous vous placez, je suis ou ne suis pas « islamophobe ».

Écrit par : Cyan | 10/04/2018

Dieu sait si je ne tiens pas particulièrement à ce qu'elle soit réélue avec son discours constitué autant de mépris, d'idées préconçues, de paranoïa que de cette fameuse prétention comme quoi les islamophobes détiendraient la vérité mais il faut bien admettre que lors du (premier) débat sur la future nouvelle loi sur la laïcité du canton de Genève, la députée D. Magnin (qui n'est pourtant que 15ème dans votre classement) a récité votre catéchisme islamophobe avec un zèle remarquable. C'est bien simple, on aurait dit qu'elle vous lisait.

Avec un relai pareil dans la place, vous ne pouvez donc pas affirmer que les « élites » politique se désintéressent de votre combat. Au contraire, vos convictions semblent particulièrement tendances et avec désormais le concours d’une (au moins) députée genevoise aussi virulente en plus de votre ineffable fan club habituel, vous pouvez être satisfaites, vous êtes en train de remporter votre bataille; Les gens se méfient de plus en plus… des musulmans.

Chouette !

Écrit par : Vincent | 04/04/2018

Répondre à ce commentaire

Il y a une chose que je commence par ne plus comprendre. Le Vincent, c'est un islamiste pur jus ou il se réclame du christianisme ? Cela ne fait pas une grosse différence, me direz-vous, mais on aimerait bien savoir...

Écrit par : Géo | 04/04/2018

Répondre à ce commentaire

On apprenait ce matin dans le 7/9 de France Culture que plus de 4000 personnes s'étaient converties au christianisme ce week end de Pâques en France! Et cette nouvelle a été annoncée comme une sorte de catastrophe nationale! (Il faut dire que taubira était là!) La pensée unique sur France Culture est le contraire de "l'ouverture" si souvent proclamés sur cette radio très orientée!

Écrit par : Dominique Degoumois | 04/04/2018

Répondre à ce commentaire

Une religion peut être définie comme un ensemble de croyances en usage dans un groupe. Ces croyances devraient avoir pour but de répondre à des questions profondes sur le sens de la vie. Je respecte toutes les religions, à l’exception de l’islam qui est une religion qui n’a pas la moindre tolérance envers les « infidèles » qui sont tous ceux qui sont hors de l’islam. Là où l’islam s’installe, les conflits et la désolation ne sont plus qu’une question de temps…

Écrit par : Tocsin | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Que chacun se réjouisse: la création du Parti des Musulmans Genevois (PMG) devrait être annoncée sous peu. L'ex-conseillère nationale Martine Brunschwig-Graf est pressentie pour en devenir la première Présidente.

Écrit par : Mario Jelmini | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

@Vincent: "Les gens se méfient de plus en plus… des musulmans." C'est inévitable, puisque la plupart des attentats sont commis par des musulmans. Et ce, même et surtout dans les pays … musulmans, c’est-à-dire dans les pays où il n’y a pourtant pas de méchants « islamophobes-qui-attisent-la-haine ». L’islam est un fléau dont les musulmans sont les premières victimes, et nous – si on ne le cadre pas – les prochaines. Oui, nous, et vous faites partie de ce «nous», Vincent, même si vous n'aimez sans doute pas ce mot. Et votre gentillesse, votre générosité, votre naïveté, votre assurance d’être du «bon côté» ne vous protégeront pas, ni vous ni vos enfants et petits-enfants. Car l’islam ne connait ni la droite ni la gauche, ni le gentil ni le méchant, ni le généreux ni l’égoïste, ni le sympa ni le pas sympa. Il ne connait que le musulman et l’infidèle. Pour lui, vous êtes un infidèle. Un infidèle utile : https://www.youtube.com/watch?v=Z6kpOsds2zI

Écrit par : Laurence | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

J'adore votre condescendance Laurence, c'est exactement ce à quoi je pense lorsque j'évoque "cette fameuse prétention comme quoi les islamophobes détiendraient la vérité."

Non seulement vous vous estimez plus futée que la moyenne mais en plus vous vous sentez en droit de prendre de haut (voir carrément pour des cons) ceux qui ne voient les choses comme vous.

Ben voyons !

CQFD

Écrit par : Vincent | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Vincent, c'est un peu notre futur Adolfo Ramirez.

Écrit par : Laurent Lefort | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Laurence,
Vous avez raison. Les gouvernements européens ont pris conscience de la terrible menace de l'islam après les attentats perpétrés. A part les musulmans progressistes qui espèrent un sursaut démocratique, tous les autres pensent avec le soutien des dirigeants saoudiens, turcs que l'islam envahira l'Europe. Alors les décisions sont prises par la Belgique avec une loi sur la laïcité, les Pays-Bas ont durci le ton après l'assassinat de Théo Van Gogh, l'Angleterre aussi après les attentats, même Angela Merkel dit que le modèle multiculturel allemand avait échoué. Genève donne l'exemple. Les femmes européennes, du Canada et d'autres pays prennent conscience de ce déferlement religieux rétrograde et patriarcal et elles font la révolution.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.