10/05/2018

Rouges des villes, verts des champs et des mosquées: haro sur la laïcité!

La loi récemment votée à Genève suscite de vives critiques. Les opposants se recrutent dans l’islamosphère et la gauche. L’élue verte de Meyrin devra-t-elle démissionner ?


Genève possède depuis le mois dernier une loi sur la laïcité, et ce n’est pas une grande victoire. Inscrite dans la législation, la laïcité n’a nulle part réussi à freiner l’offensive musulmane. Voir la France laïque et la Grande-Bretagne qui ne l’est pas. Non seulement l’islam des cavernes se déploie sans entrave, mais le patrimoine chrétien ne cesse d'être le cœur de cible.

Avec sa nouvelle petite loi qui n’interdit même pas le honteux niqab, Genève ne sera pas plus préservée des conflits qu’avant.

chrétien_croix-bois.jpgMalgré la tentative de faire échouer une loi «inutile», le texte a été voté après d’innombrables palabres, d’abord à la commission des droits de l’homme, puis au parlement (rapport de 800 pages). La question de l’islam était au top des débats, et le texte final comprend deux petites restrictions de foulards. Les fonctionnaires en contact avec le public ne pourront pas porter de signes religieux ostentatoires… Donc finies ces célèbres grandes croix de bois qu’affectionnent les chrétiens. Et ces kippas que tant de juifs tentent d’imposer partout dans nos institutions.

Le parlement a ajouté une autre privation aux fan(e)s d’Allah: pas de foulard parmi les députés et les élus des législatifs communaux. Pour les islamophiles, la coupe est pleine, extrême gauche en tête. Mais aussi verts, socialistes, musulmans  et islamistes. On nous annonce un probable référendum.

Curieusement, nul élu juif ou chrétien ne va être contraint soit de renoncer à son signe ostentatoire, soit de démissionner de sa fonction d’élu.  Mais on connait, surtout les lecteurs de ce blog, une musulmane qui se trouve face à ce dilemme: Sabine Tiguemounine, conseillère municipale verte à Meyrin. Renoncer à son voile? Jamais!

«J’ai l’impression, que le vivre-ensemble fonctionne très bien à Genève, qu’il n’y a pas de problème, mais que cette loi vise à en créer. Elle est discriminatoire et anticonstitutionnelle.» Si le référendum échoue (ou n’est pas lancé), elle pourrait attaquer la loi en justice. «Je suis déterminée à aller jusqu’au bout pour faire valoir mes droits.» Pas de souci: ses amis verts solliciteront selon toute probabilité le Tribunal fédéral.

Pour Sabine T., on s’en souvient, le foulard (comme les autres accoutrements quiSabine..JPG dissimulent le corps) a  pour fonction de susciter «le respect». Il neutralise les hommes incapables de maitriser leur libido ou leur mauvaise éducation devant des femmes habillées normalement. Cela dit, affirme-t-elle, «on n’a pas le droit de forcer une femme à mettre le voile »… ici. Parce qu’ailleurs, en Iran par exemple, Sabine T. cherche toutes sortes de prétextes pour ne pas soutenir les femmes qui sont forcées de le porter. Et qui ne peuvent pas comme elle activer les tribunaux.

Du coup, on tremble en imaginant qu’elle et ses coreligionnaires puissent être un jour majoritaires et imposent leurs «valeurs ». Celles qu’elle attribue à un livre qu’elle n’a jamais lu.

Mais changerait-elle d’avis si elle le lisait? Sûrement pas. La passionaria du foulard, qui dans l’interview qu'elle m'a accordée, ne voit pas au nom de quoi elle critiquerait Hani Ramadan, a participé comme oratrice, le 5 mai dernier, à la «Journée familiale» du centre des Eaux-Vives. Celle qui ne cesse d’invoquer son ouverture ne semble être qu’une marionnette dont l’image progressiste est fort utile aux islamistes.

Notre musulmane affirme qu’il faut développer la détection des extrémistes au sein des communautés musulmanes et les signaler. Elle veut dire, bien sûr, «terroristes». Parce que les extrémistes, elle ne les détecte pas, elle les épaule.

 

 

16:24 Publié dans Genève, Politique, Voile, niqab, etc. | Tags : loi sur l alaïcité, sabine tiguemounine | Lien permanent | Commentaires (12) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

La Suède n'a sans doute pas de loi sur la laïcité, puisque, apparemment, le chant du muezzin ne pose aucun problème. La mosquée de Växjö est autorisée à diffuser un appel à la prière les vendredis à 13h pendant 3 min 45 sec à un volume de 110dB (le seuil de douleur est à 120dB). Ce n'est pas la première mosquée autorisée à hurler, il y en a deux au sud de Stockholm, à Karlskrona et Fittja. Seules 21% des personnes interrogées à Växjö étaient pour l'appel à la prière, 60% contre, mais la décision d'autoriser à été aisée, puisqu'il s'agit simplement de respecter la loi suédoise.

https://sverigesradio.se/sida/artikel.aspx?programid=2054&artikel=6948756

https://www.dailysabah.com/europe/2018/05/08/mosque-in-swedens-vaxjo-allowed-to-broadcast-call-to-prayer

Écrit par : Gunilla | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

L'islam n'a rien à voir avec la protection de l'environnement, et on a du mal à voir dans les pays musulmans des leaders de la protection de l'environnement. Pourtant partout en Suisse et en Europe, les Verts sont les plus fervents propagateurs de l'islam, c'est même le plus souvent chez les Verts que l'on trouve des candidates voilées.

A cause de leur naïveté, de leur ignorance, de leur faiblesse ou plutôt de leur incapacité à faire preuve de fermeté, les Verts ont été les premiers à être infiltrés par les frères musulmans qui avaient comme programme de s'immiscer dans les lieux de décisions européens, afin de prendre le pouvoir de l'intérieur. Et maintenant, en tant que citoyenne Suisse, si je veux m'engager pour défendre notre environnement, je dois accepter de faire en même temps la promotion de l'islam. Si je veux résister à l'islamisation je dois renoncer à avoir un engagement écologique. Il n'y a pourtant aucun rapport entre les deux, mais on nous les vend ensemble dans un paquet ficelé, et c'est à prendre ou à laisser. Le futur qui nous est proposé n'est pas du tout réjouissant, et les Verts ne se rendent même pas compte à quel point qu'ils sont instrumentalisés. C'est désespérant.

Écrit par : Sophie | 11/05/2018

Répondre à ce commentaire

Les suédois sont des pleutres qui se croient ouverts alors qu'ils sont pétris d’hypocrisie. Pour se donner une bonne image ils sont prêts à n'importe qu'elle concession.

Écrit par : norbert maendly | 11/05/2018

Répondre à ce commentaire

@Sophie: je comprends votre dilemme.
C'est précisément pour cette raison-là que je n'ai voté pour PERSONNE qui soit PS, Vert, divers gauches (qui se chamaillent, tels des chiites et sunnites......). En effet, ça n'a aucun rapport avec la choucroute, mais je ne veux pas que le canton et le pays soient dirigés par des personnes qui acceptent le voile, le burkini, les concessions pour les prières et autres ablutions etc.

Le chant du muezzin en Suède: de nos jours, tout le monde a un smartphone, même les migrants et les réfugiés. Rien de tel qu'un rappel ou une notification push pour vous rappeler que c'est l'heure de la prière. C'est là qu'on voit que l'appel à la prière n'a pas pour but d'appeler les fidèles à la prière, mais de marquer le territoire, de façon visible (le voile) ou bruyante (le muezzin à 110dB). Si un jour on a le muezzin en Suisse, ça sera "grâce" aux Vert ou aux Socialistes.

Écrit par : Gunilla | 11/05/2018

Répondre à ce commentaire

@ Patrice : Je comprends! Mais le problème c'est que nous allons à grands pas vers les deux à la fois : Souffrir empoisonnés à petit feu, dans un monde islamique. J'ai du mal à imaginer pire.

Écrit par : Sophie | 12/05/2018

Plutôt mourir dans la pollution que vivre sous l'islam!

Écrit par : Patrice | 12/05/2018

Répondre à ce commentaire

En Allemagne, le voile est interdit dans la fonction publique sous le terme de la "neutralité" et non pour cause de religion !

Écrit par : M.A. | 12/05/2018

Répondre à ce commentaire

Pour le moment nous savons que Mme Tiguemounine est Verte parce qu'elle le dit, mais pas parce qu'elle agit. Elle vient de s'engager pour lancer un référendum contre la loi laïcité genevoise, parce que cette nouvelle loi l'obligerait à enlever son foulard pour siéger. Rien à voir avec l'environnement.

Écrit par : Sophie | 16/05/2018

Ce sera l'occasion de voir si pour Mme Tiguemounine c'est l'environnement ou l'islam qui est le plus important.
Comme dans le cas des apprenties pharmaciennes voilées qui préfèrent garder leur foulard que trouver un stage pour terminer leur formation: il faut choisir.

Écrit par : Laurence | 16/05/2018

Répondre à ce commentaire

On assiste à une énorme inversion du combat féministe et à une hypocrisie assumée.

Des "féministes" voilées qui défendent le voile.... Alors qu'en Iran ou en Arabie Saoudite les femmes se battent toujours contre cela.Beaucoup de femmes occidentales se font rembarrer par les voilée lorsqu'elles évoquent l'Islam et leurs craintes à l'égard de cette religion ultra machiste. C'est tout de suite les mêmes contre-arguments qui reviennent "méconnaissance des textes", "occidentaux (blancs) qui veulent imposer leur opinion", "racisme"... C'est affligeant. Seules des femmes progressistes issues du monde arabe arrivent à balayer les voilées. Simplement car elles viennent de société islamiques et qu'elles ne sont pas occidentales... et qu'elles ont su sortir de cette prison mentale et physique qu'est l'Islam pour la femme. Impossible alors de les traiter d'ignorantes ou de racistes.

Les militants féministes pro-voile (occidentaux) et hyper complexés par leur statut d'occidentaux ont souvent un niveau d'éducation élevé et ont fréquenté des universités. Pourtant, ils confondent toujours islam et arabisme. C'est assez inquiétant de voir des gens avec de tels bagages académiques crier au racisme, alors qu'il n'est question que de religion. Ces militants, bien à gauche, sont clairement manipulés et des produits de la sociologie universitaire américaine qui flirte avec le délire.

Et puis concernant cette loi sur la laïcité, il semblerait que les syndicats seraient appelés ou plutôt sommés de se prononcer pour la liberté de porter un accoutrement permettant de définir en un clin d’œil si une femme est "une femme bien" ou "une traînée" selon l'Islam. Là encore on risque de voir des retournement de veste assez énormes.

Et puis au final, il faut assumer cette loi. Elle fait clairement spécifiquement barrage à l'Islam. Car l'Islam pose problème. Cette croyance doit se réformer. Ce n'est pas un crime de l'affirmer, mais une simple constatation et du bon sens.

Écrit par : Riro | 17/05/2018

Répondre à ce commentaire

Concernant les fonctionnaires en contact avec le public, je suis entièrement en faveur de cette loi.
Quelqu’un qui se réfère qu’au coran, bouquin même pas foutu de caler une armoire branlante, et la soumission à dieu, dont je n’ai aucune preuve de l’existence, n’a rien à faire dans un espace qui régit ma vie en société.
Comme pour l’interdiction du voile aux écolières et étudiantes dans l’instruction publique.
Vu que ces débiles soumises estiment que le coran serait la seule source de vraie science et de vérité, tout instruction basée sur d’autres sources est perte de temps et d’énergie les concernant.
Mais pourquoi cette bande de crétins légiférants a ajouté cette privation aux députés et élus des législatifs communaux ?
Bon sang, ces gens sont élus et leurs électeurs connaissent leur obédience.
Cette madame Sabine Tiguemounine s’est bien présentée aux élections avec son voile !
Elle ne s’est jamais cachée de ses convictions rétrogrades et de sa bigoterie !
Nos concitoyens de confession musulmane ont bien le droit de voter et d’élire aussi.
Même une coincée de « bondieusarde ».
C’est la démocratie !
Si le PDC fait élire le pape dans notre législatif communal, je ne vais pas lui demander de retirer sa tiare une fois élu.
Ici, ce n’est pas le problème de l’islam qui pose problème dans cette loi.
C’est vraiment cette caste de pitres du parlement, qui vit dans sa bulle et ergote à longueur de séance comme des « enculeurs » de mouches.
Déjà qu’ils ne sont pratiquement plus représentatifs de la population du canton.
Plus de sa moitié des habitants de Genève n’a pas le droit de vote, puisqu’elle est étrangère bien que fortement productive des revenus de ce canton et que le taux d’abstention aux élections y est très haut.
Nous avons vraiment une bande de bras cassés au parlement genevois !
C’est vraiment des cons d’avoir réussi à compliquer ce que le simple bon sens recommandait !

Écrit par : Cyan | 17/05/2018

Répondre à ce commentaire

" Les islamistes ont compris qu’il n’y a rien de plus efficace pour lutter contre le féminisme que de se prétendre féministe." Naëm Bestandji

Écrit par : Sophie | 18/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.