05/06/2018

Fernand Melgar et les apostats

Un cinéaste "progressiste" s'éloigne de la pensée dominante, les médias en abreuvent leur public. D'autres, qui n'ont pas le bon CV, sont ignorés.


Les humeurs de Sophie

 

fernand melgar,dealers,ex-musulmans

Nous avons donc eu la bonne surprise d’entendre Fernand Melgar s’indigner et s’engager  contre le deal de rue qui se pratique au grand jour et impunément dans son quartier, y compris devant l’école que fréquentent ses enfants. Ce qu’a dénoncé Melgar, d’autres l’ont dénoncé depuis longtemps avant lui, mais ils n’avaient pas le CV adéquat pour être autorisés à le faire. C’est pourquoi ils n’ont pas été entendus et ont été réduits au silence par les habituelles accusations de racisme et de xénophobie réservées à ceux qui  mettent le doigt sur un délit commis par  un extra-européen.

Fernand Melgar s’est engagé pour la cause des migrants, il a réalisé des films pour s’insurger contre leur expulsion de Suisse. Il s’est même avéré plus tard que certains des protagonistes de ses films étaient des dealers.  Ainsi, après avoir montré patte blanche, Melgar a le droit de parler, ou plutôt le droit de parler devant la presse, car en ce qui concerne son cercle relationnel, il nous dit dans «Le Matin Dimanche» avoir perdu la moitié de ses amis pour cette simple prise de position. Des amitiés qui soit dit en passant, nous font penser plutôt aux alliances de circonstance au sein d’une secte, et où le dissident est excommunié dès qu’il dévie un tant soit peu de la ligne.

Les prises de position de Fernand Melgar ont été publiées dans toute la presse, il a été  reçu à la radio, à la télévision. Les mêmes prises de position murmurées par vous ou moi provoqueraient des réponses inquiètes du genre «Rassure-moi, tu ne serais pas en train de virer UDC tout de même? » ou bien «Fais attention, tu risques de faire le lit de l’extrême droite. » Effectivement, vous et moi n’avons pas le CV de Melgar. Mais si pour avoir le droit de s’inquiéter du fait qu’il est possible de dealer impunément au vu et au su de tout le monde en Suisse, il faut auparavant avoir consacré sa vie professionnelle à la défense des migrants et accepter de perdre en une semaine la moitié de ses «amis», la réponse politique aux problèmes qui se posent à notre société risque d’avoir du mal à venir.

Pourtant, sachez qu’il y a pire, et que Melgar peut s’estimer heureux: il a été entendu, il a été invité par la presse, il a tout de même conservé la moitié de ses amis et sa vie n’est pas en danger. De plus, une réponse politique a été donnée, et  sa  démarche portera quelques fruits.

Bizarre…

On pourrait penser que le CV et le pedigree des personnes qui sont nées dans l’islam et qui y ont adhéré avant de le remettre en question et finalement le quitter, leur permettrait de pouvoir également être entendus. Ils devraient, selon la logique qui a prévalu dans le «cas Melgar», pouvoir prendre position dans la presse et être reçus à la radio et à la télévision. Mais là, ils sont tout bonnement ignorés.

Pas de de Zineb el Rhazoui, ni de Hamed Abdel-Samad au «19 : 30», pas de Wafa Sultan, ni de Waleed Al Husseini à «Temps Présent»,  pas de Chahortt Djavann, ni de Kamel Daoud, pas de Hamid Zanaz, de Djemila Benhabib, ni  de Majid Oukacha. Pas de Mosab Hassan Youssef, pas d’«Aldo Sterone», pas de Joseph Fadelle, pas de  Mark Gabriel… La liste est loin d’être exhaustive.

Il semble que ces gens seraient pourtant plus à même de nous expliquer ce qui motive les auteurs des attentats terroristes que l’imam Nourredine Ferjani  invité du 19 : 30 en août 2018.  Suite à un attentat, et pour disculper l’islam,  il n’a pas hésité à citer un verset du Coran en le tronquant de telle façon que son sens soit l’exact opposé de ce qu’il dit réellement.*

 Il arrive tout de même qu’occasionnellement Saïda Keller Messahli soit invitée ou que l’on parle de son livre, car elle demande la mise en place d’un «islam progressiste». Il semble qu’elle n’a pas totalement quitté l’islam, ce qui lui confère un pedigree tout juste acceptable. Heureusement, elle est intelligente, et grâce à elle peut-être que le doute pourra parfois germer dans l’esprit de quelques-uns. Par contre, si comme Mireille Vallette, vous avez consacré des années de votre vie à étudier l’islam, si vous le connaissez mieux que votre voisin musulman qui n’a jamais lu le Coran, mais que votre pedigree n’est pas musulman, ou alors si comme les ex musulmans cités, vous avez décidé de quitter l’islam au risque de votre vie, il y a bien peu de chances que vous ayez l’occasion de vous exprimer dans les medias, ce qui est par ailleurs étonnant de la part d’une société obsédée par la non-discrimination.

Fernand, même toi, si un jour tu t’attelles à la lecture du Coran et que tu en ressors  bouleversé comme tant d’entre nous, ce dont je ne doute pas un instant, sache que tu ne pourras pas en parler. Car si tu as un  CV acceptable, tu n’as pas le bon pedigree.

Dis-moi, ne voudrais-tu pas faire un film sur la police de la pensée qui s’installe chez nous et dont tu as eu récemment un petit aperçu?

L'invitée de ce blog: Sophie

 

* Le 21.08.2107, l’imam déclare à Darius Rochebin : «Quelqu’un qui tue une âme en islam, c’est comme s’il a tué toute l’humanité, c’est un verset coranique qui est clair et net ».

Or, ce verset dans son entier, de même que le suivant, disent exactement le contraire :

5 : 32 C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les enfants Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.

5 : 33 La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.

 

 

15:31 Publié dans Médias, Suisse | Tags : fernand melgar, dealers, ex-musulmans | Lien permanent | Commentaires (84) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

Ce type est un étron. Il se réveille car ses dealers chéris envahissent désormais son précarré. Il a les boules qu'un Dr. en Sciences forensiques nigérian, lui fasse subir le même sort qu'à Pamela Mastropietro, soit de finir en tranches, dégusté avec une sauce au poivre.

Écrit par : Laurent Lefort | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Melgar ne chante plus avec la chorale, mais les anciens amis se sentent encore un peu de fraternité avec la brebis égarée. Bientôt il sera raillé de la carte médiatique bien pensante pour avoir osé dire les choses telles qu'elles sont.

Écrit par : norbert maendly | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Merci une fois de plus, Madame Vallette, de poursuivre la lutte absolument nécessaire contre l'endoctrinement musulman, ses menteurs et faussaires et leurs complices.
Merci aussi de rendre hommage aux musulmans non fondamentalistes qui essaient de se faire entendre et n'y arrivent guère dans un Occident qui préfère de loin suive des modes de toutes sortes que de faire l'effort de la pensée libre.

Écrit par : Mère-Grand | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Je vais réfléchir au lancement d'une "association de libération des musulmans du joug de la charia". Vous pensez qu'elle pourra se faire entendre?

Écrit par : Hakim | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Si monsieur Melgar a pu s'exprimer c'est sûrement parce qu'il a une possible valeur économique et aussi à cause de ses documentaires sur l'immigration.
Il constate et ne donne aucune solutions et le revendique .
Il pourrait être un symbole de l'incohérence du discours des partis de gauche qui veulent une chose et son contraire.
Même si l'initiative Ecopop était malheureuse en liant les ressources naturelles en Suisse et la natalité dans certains pays d'immigration elle aurait permis de faire un vrai choix de prendre ses responsabilités.
En 40 ans la population Érythréienne à quadruplée et la moyenne d'âge masculine est de 19 ans actuellement, (41-42 ans en Suisse ).
A Gaza plus de 5 millions de personnes dans 400 km2...
Les opposants ont dit que ce n'était pas à nous de dire combien d'enfants ils ont le droit de faire mais finalement les Suisses se retrouvent avec des mineurs qui exigent des droits au logement, à l'éducation etc...
Les incohérences sont tellement nombreuses que je pourrais continuer encore longtemps . ( pensez à la motion
2017 des jeunes socialistes qui parlait de droit à l'établissement mondial et de la fin des frontières qui peut imaginer les conséquences d'un projet aussi dément ).
Regardez des documents sur l'évolution des différents peuples depuis les années 70.
La solution? faire des choix, ne pas vouloir des choses incompatibles et insensée et tenir compte de l'état actuel du monde et pourquoi pas s'occuper des européens qui ont eux une population en voie de disparition.

Écrit par : J'y pense et puis... | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Je me retrouve dans votre message, vous exprimez très bien ce que je pense, merci.

Écrit par : Nina | 08/06/2018

Personnellement je trouve que Fernand Melgar a fait preuve d'honnêteté en exprimant des idées qu'il savait contraires à la doxa de la gauche, son milieu depuis toujours. Comme dit un personnage de la série de romans "Harry Potter" (!), il faut du courage pour affronter ses ennemis, mais plus encore pour affronter ses amis. Déjà avec "Vol spécial", il avait été critiqué pour avoir osé décrire la réalité, à savoir que la Suisse n'est pas capable de donner aux clandestins ce qu'ils attendent. Il aurait pu être échaudé et "revenir dans le droit (enfin, gauche) chemin", mais il a choisi de continuer à dire ce qu'il voit, ce qui de nos jours est révolutionnaire. En outre, son témoignage contribue à protéger les citoyens les plus vulnérables, notamment les enfants. C'est une démarche plus humaniste que celle de très nombreux gauchistes qui ne sont mus que par la haine - haine de soi, de son propre pays, du "bourgeois" fantasmé - et la jalousie.

Écrit par : Laurence | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Madame Valette pour votre persévérance et votre engagement.

Écrit par : nEmo | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Un autre gauchiste qui va se faire excommunier parce qu'il chante faux dans la chorale, c'est Patrice Mugny, voir sa prise de position de ce jour dans la rubrique L'invité de la TG
https://www.tdg.ch/news/news/droit-ignorance-foi-fonctionnaires/story/21195367

"Là où la chose mute dans l'absurde, c'est lorsque des prises de position politiques à l'encontre du religieux sont qualifiées d'islamophobes, voire de racistes"

Il a l'outrecuidance de dire que le citoyens a le droit de ne pas savoir quelle est la religion du fonctionnaire qu'il a devant lui.

Plutôt que "islamophobe", ne pourrait-on créer un néologisme de type: "misobigot" ? En mai 68, on n'aurait jamais imaginé qu'on idolâtrerait à ce point la foi, la religion, les curés - pardon: les imams et toutes les superstitions y relatives.

Écrit par : Arnica | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Misobigot, je retiens le terme. Excellente formule.

Les religions ont de tout temps été sources de discorde et de conflits.

Écrit par : Mario Jelmini | 07/06/2018

Vol direct dans la réalité pour Melgar.

Écrit par : Riro | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas de quoi rire, il y a surtout à constater que la contradiction est l'essence même de la vie, et qu'il est difficile de juger, administrer, agir, penser même lorsque nous sommes face à une réalité. Il faut être humble et reconnaître que tout ne se résume pas à "blanc ou noir", "bien ou mal", etc.
Je trouve FM courageux de s'insurger, il a au moins le mérite de montrer combien tout est relatif. Même s'il n'est mû que par le "pas dans mon pré-carré", pourquoi pas… A force, si tous, nous nous insurgeons contre ce qui pourrit notre vie, nous accable ou nous semble injuste… ça fait des petits actes qui mis bout à bout pourraient devenir quelque chose qui existait encore il y a peu : la responsabilité individuelle débouchant sur la responsabilité sociale, la révolte contre ce qui nous touche individuellement débouchant sur une révolte au service de tous ceux qu'un même mal accable, etc.
Le pire à mon sens, est de dire "on n'y peut rien, ne touchons à rien, c'est la fatalité".

Écrit par : Nina | 08/06/2018

Je dois avouer que l' « affaire Melgar » m'a fait bien rire... jaune. Voilà une personne qui prône pour les autres (généreux accueil de réfugiés) ce qu'il ne souhaite pas s'imposer à lui-même et à ses enfants ! Je me demande si l'on ne pourrait pas baptiser ce nouveau concept, le syndrome de Melgar, à savoir le principe qui dit : ce qui est assez bon pour les autres ne l'est pas pour moi!
Et bien sûr, comme toujours, M. Melgar ne donne aucune autre solution que de déplacer ces dealers ailleurs ou, éventuellement, leur trouver du travail. Le hic, c’est qu’aucun employeur, et pas même une administration de gauche, ne souhaite engager ces jeunes trafiquants qui n’ont aucune formation et dont le niveau scolaire est très faible.

Écrit par : Sonia | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

A noter également que Melgar ne s'est réveillé et mobilisé qu'à partir du moment où ce sont ses propres enfants qui étaient visés et touchés par une menace.

Ne reste plus qu'à espérer que ses enfants se convertiront à l'islam radical et qu'ils commenceront à tenir des propos réactionnaires et homophobes....... voire attaquer des mécréants et tout ce qui s'en suit.

Écrit par : Arnica | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

Excellent billet de Sophie, merci à Mme Valette de le publier...
Dans l'émission de catéchisme bien-pensant de la Première de 11h à 11h30 aujourd'hui, l'animateur a qualifié le Melgar dont on cause d'humaniste. Nous arrivons à une période charnière où cette notion ultra-perverse, l'humanisme, a fait tellement de dégâts à nos sociétés qu'il deviendra inévitable de la questionner, de la revisiter et d'en tirer quelques conséquences. L'humanisme est devenu le cache-nez du socialisme, et le socialisme consiste de nos jours à faire du social business. La matière première du social business, c'est le cas social, et donc quoi de mieux que les Africains dans ce rôle ? Le propagandiste numéro un de cette importation de matière première en Suisse s'appelle Fernand Melgar.
Cela dit, il serait peut-être plus honnête de qualifier cet humanisme si répandu de nos jours de pseudo-humanisme, mais je n'en suis pas si sûr.

Écrit par : Géo | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

A propos d'endoctrinement... pourquoi ne pas lire Le livre d'Enoch livre de chevet du Christ

antérieur à lui d'au moins 2OO ans



Pierre Jovanovic
Anne-Marie Bruyant


Dialogues
avec Dieu et les Anges


tel Gabriel l'Ange qui aime les livres
fouilles archéologiques rouleaux de la cave 4 mer Mort


Le Jardin des Livres INTEMPOREL

Écrit par : MB | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

Nous devrions faire comme en Italie. Fournir aux dealer les adresses de tous ces pîtres comme Melgar, Cruchot et autres pseudos humanistes qui jouent les pérapatéticiennes pour leurs macs mondialistes.

Les bobos ne seront peut-être pas d'accord de partager leurs luxueux appartements mais je suis sûr qu'ils seront ravis d'entamer un dialogue de partage, de paix et d'amour avec eux.

Écrit par : Laurent Lefort | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

A propos du deal de rue, j'ai eu peine à croire que la RTS ose donner la parole deux fois à cet individu, Sandro Cattacin. Ne manquez pas les deux vidéos sur la page ci-dessous. C'est ahurissant de voir à quel point ce pauvre type et endoctriné, aveugle, et pétri de bien-pensance. On croit rêver.

Et dire qu'il est "directeur de l'Institut de recherches sociologiques à l'Université de Genève" et "membre de la commission fédérale pour les questions liées aux addictions"! Ne me dites pas qu'on ne pouvait pas trouver mieux. C'est un incapable qui ne fait pas de sociologie mais de la propagande politique ... C'est d'ailleurs comme ça qu'il a dû obtenir son poste.

https://www.rts.ch/info/regions/vaud/9626261--dissuader-le-deal-de-rue-a-lausanne-est-encore-pire-que-le-reprimer-.html

Écrit par : Marie B. | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

La drogue,la drogue,la drogue vous voulez un sujet sans lobby ni défenseurs prenez les drogues.
La vraie question est de savoir pourquoi un jeune commence à se droguer,à modifier sa relation avec la réalité.
La plus grosse malhonnêteté est encore une fois l'incohérence; les êtres humains ont besoin de cohérence.
Des contrôles sont fait afin de contrôler que les buralistes ne vendent pas de tabac aux mineurs et qu'elle est la sanction ?
Nulle, ces contrôles ne sont "qu'informationelle ". Pourquoi aucun partis ne s'attaquent au tabac ?
En 2012,plus de 9000 personnes sont mortes en Suisse à cause de maladies liées au tabac.
Un système et un discours incohérent ne peux produire que des comportements malsains.
Alors que le plastic qui est fantastique envahi nos océans, que les gens continuent à jeter leurs déchets partout ; c'est pas grave est le discours dominant ; et croire que les choses se sont améliorée dans la prise de conscience des jeunes par rapport aux années 80 est une erreur.
Les Suisses ont donc décidé que 2018 serait l'année 0 des déchets au sol avec une vraie chasse aux imbéciles mais non 2018 c'est le mondial en Russie.

Les bouddhistes savent que rien n'est permanent que c'est l'équilibre des forces et la stabilité qui créent la vie. En rompant les équilibres organiques de nombreuses formes de vie vont disparaître et la planète va essayer de restabiliser l'atmosphère à travers des échanges d'énergie qui vont être violents.
Les gens n'ont pas réellement pris conscience de ce qui va se passer et que nous vivons dans un monde inconnu nous n'avons jamais été aussi nombreux et la planète aussi déséquilibrée.
Un vol spécial pour l'inconscience ! vite une forteresse !

Écrit par : J'y pense et puis... | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

Melgar apprend vite en quoi consiste le débat avec la gauche et l'ultragauche aujourd'hui.
Il a dû renoncer à son mandat à la Haute école d'art et de design (HEAD) de Genève. Les étudiants ont refusé sa venue, annoncé qu'ils boycotteraient ses cours et posté des commentaires suant la haine du contradicteur sur les réseaux sociaux. Le directeur (ou un responsable de la HEAD, je ne sais plus) était ravi de cette décision. A la haute école, on n'engage que les serfs de la pensée juste.

Écrit par : Mireille Vallette | 07/06/2018

Répondre à ce commentaire

Ça veut dire que si on n'approuve pas le deal de rue on est persona non gratta a la HEAD ????

En tant que citoyen et contribuable genevois ça n'a rien d’anodin, ça me pose un vrai problème.

J'espère au minimum qu'il y aura une interpellation parlementaire pour clarifier la position de cette école et savoir qui la dirige réellement, autant d'un point de vu éthique que opérationnel.

Écrit par : Eastwood | 07/06/2018

Répondre à ce commentaire

mireille se mêle gare: lisez les prises de vues et de positions, nulle invective sur les à priori de Fernand , mais la méthode heurte , les documents volés les Facebook détournés, vous collaborez au site " Les Observateurs" Melgar a été victime de menaces physiques sur lui et sa famille émanant de la bande à Veni Vedi Windish , il s'est rétracté par peur ,l'autre Fernand ..Raynaud aurait plus convenu à postat rio rit...

Écrit par : briand | 07/06/2018

Répondre à ce commentaire

Briand, auriez-vous l'obligeance de m'indiquer les sites et médias que vous appréciez et qui passeraient mes articles?

Écrit par : Mireille Vallette | 08/06/2018

La gauche est pourtant pour la diversité, pour la liberté d'expression...

En fait, ils sont pour le non respect de la loi - séjour illégal, commerce illégal, non versement des charges sociales et de la TVA, fraude fiscale, non paiement de l'assurance maladie et accident etc - et quiconque n'est pas d'accord sera crucifié. Il est plus important de protéger la population clandestine que les jeunes et les enfants. Et puis, il vaut mieux des dealers que des rues vides, selon certains citoyens interviewés par la TG.

Donc, tout va bien.

Écrit par : Arnica | 07/06/2018

Répondre à ce commentaire

Selon la RTS, Fernand Melgar doit renoncer à animer un atelier cinéma à la HEAD car suite à sa prise de position, "une forte proportion" d'étudiants se seraient montrés hostiles à sa venue et auraient menacé de boycotter son atelier.

Déjà on se demande si c'est vraiment "une forte proportion d'étudiants" ou l'éternelle minorité dictatoriale qui crie toujours plus fort que les autres, qui distribue les anathèmes, et qui interdit encore et toujours à la majorité silencieuse de s'exprimer en la menaçant d'excommunication.

Ensuite, c'est la confirmation que Fernand Melgar pourrait avoir une expérience de première main pour nous faire un nouveau film dont le sujet serait le fonctionnement de cette minorité dictatoriale qui a pris le pouvoir dans les arts et les médias. Ceci seulement si les subventions cinématographiques ne sont pas déjà elles aussi dans les mains de nos nouveaux gardes rouges.

Écrit par : Sophie | 07/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Briand

"Vous collaborez" au site de Windish. Et alors ? D'autres collaborent avec le reste de la presse mainstream. Heureusement celle-ci se casse la gueule, grâce aux pontes de Tamedia. Et oui, être rétribué pour diffuser des dépêches de l'Agence Française de Propagande, ça revient un jour comme un boomerang dans la tronche. Et comme le précise Mireille, les pires menaces émanaient des étudiants de l'HEAD. Toujours l'ultra-gauche et sa protection sans fin de la part de nos autorités.

Alors on va rappeler à Monsieur, que les actes violents liés à l'extrême-gauche, sont sept ou huit fois plus nombreux, que ceux d'extrême-droite, année après année dans le rapport du Service de Renseignement de la Confédération. Histoire de remettre la yourte au milieu du village.

Écrit par : Laurent Lefort | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

Il n'est rien de plus terrifiant que ces petites coteries auto-générées qui ostracisent avec une belle unanimité ceux de leurs membres qui dévieraient ne serait-ce que de quelques millimètres de la ligne morale qu'ils ont fixée. C'est comme une secte, en quelque sorte ce sont eux les nouveaux curés. Et ces censeurs s'offusqueraient, au nom de la "liberté d'expression" (la leur seulement) qu'un quelconque autre pouvoir pût songer à les censurer eux-mêmes.

@Sophie: ne rêvez pas trop, maintenant Fernand Melgar va devoir entamer son long chemin de croix et faire amende honorable pour espérer accéder à la rédemption, au Saint Graal: la subvention publique, sans laquelle le cinéma suisse n'existerait pas, et dont la distribution et la répartition sont déjà en mains de ladite coterie.

Écrit par : Olivier Levasseur | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

Pour faire suite à mon commentaire d'hier:
Que fait la gauche pour se préoccuper des dealers, outre taper sur Melgar?
Les dealers sont des travailleurs précaires par excellence, la matière première de la gauche. Mais que fait la gauche pour leur venir en aide?

Qui sont ces jeunes hommes? Où logent-ils? Comment se nourrissent-ils? Avez-vous remarqué qu'on ne les voit jamais à la Migros ni évidemment sur les terrasses de bistrot? Comment et combien sont-ils payés? Que se passe-t-il en cas d'accident, de maladie ou de décès (dans ce dernier cas, on accusera la police).
Par ailleurs, cette profession est exercée à 100% par des hommes, jeunes. Où sont les femmes? Quid de la parité et de l'égalité des genres? Quid de la discrimination anti-vieux?

Je peux confirmer qu'ils sont parfaitement gentils et courtois, ils s'écartent au passage des cyclistes sur la promenade des Lavandières. Mais quand je les vois attendre le client sur cette promenade, même à 8h30 en novembre, qu'il pleuve, vente ou qu'il y ait la bise, j'ai quand même une pensée un peu émue pour eux. J'aimerais bien que les étudiants de la HEAD fassent un documentaire sur leurs conditions de vie. On pourrait ensuite le diffuser en Afrique pour dissuader d'autres forces vives à quitter ce continent.

Le Nigéria se dessine comme une économie émergente, pleine de promesses:
http://www.jeuneafrique.com/515061/economie/nigeria-des-signaux-fragiles-de-lemergence-economique/
Ne faudrait-il pas que ces jeunes hommes restent au pays pour le construire? Que serait l'Allemagne aujourd'hui si, en 1945, ils avaient tous migré ailleurs?

Écrit par : Arnica | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

@ briand

Je préfère collaborer, dans le sens constructif et non dans le sens péjoratif, ignominieux qu'on lui connaît, avec Monsieur Windisch que de copuler avec l'islam et ses porte-flingues comme le CSIS, la CFR ou nos innombrables politocards qui sont prêts à inclure la charia dans nos lois.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

« nos innombrables politocards qui sont prêts à inclure la charia dans nos lois »

Ah bon !?

Vous avez des noms et des véritables déclarations allant dans ce sens à nous citer ?

Écrit par : Vincent | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

https://lesobservateurs.ch/2018/06/05/le-conseil-national-affirme-que-la-charia-nest-pas-incompatible-avec-lordre-public-suisse/

Un gamin de niveau bac à sable comprendrait aisément que nos incapables des chambres fédérales n'ont aucun problème avec la charia, loi religieuse musulmane, déclarée incompatible avec la démocratie et les droits de l'homme par la Cour européenne des droits de l'homme.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 08/06/2018

Briand,
Je m'interroge sur ces gens de gauche (Melgar, Mélenchon, etc.) qui se plaignent d'être menacés par des extrémistes de droite (ce qui est scandaleux, ne me faites pas dire le contraire) mais n'ont eu, à ce jour et à ma connaissance, à subir aucune attaque physique réelle (et je m'en réjouis). Par contre, Robert Ménard (attaqué par des gauchistes), Bertrand Delanoë (attaqué au couteau par un musulman n'aimant pas les homosexuels,oups pardon, je veux dire un déséquilibré), Henda Ayari, Théo Van Gogh (mort) ont, eux, été réellement agressés et pas par des extrémistes de droite.

Écrit par : Sonia | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

Pour Vincent,

"Vous avez des noms et des véritables déclarations allant dans ce sens à nous citer ?"

Voici l'article complet tiré d'un journal que vous devez aimer. C'est pourtant clair:

https://www.24heures.ch/suisse/charia-incompatible-ordre-public-suisse/story/15373514

Écrit par : Sam G. | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

Haro sur la gauche !
Fernand Melgar devenu un martyr de la gauche, parce qu’il déclare haut et fort que les dealers sont des émigrés africains.
Qu’ils font commerce au vu et au sus de tous sur la voie publique, et même devant des écoles.
Ce que tous le monde constate depuis longtemps.
Comme les partis dits de gauche demandent un peu d’humanité pour ces gens que notre mondialisation déplace en masse sous nos contrés, les gens de droite s’en donnent à coeur joie.
Bravo le crétin ! Tu passes à la TV !
Et les gens du HEAD pour des gauchistes obtus et naïfs.
Moi j’aurai applaudi sa démarche s’il montrait aussi les consommateurs.
Des blancs . Des bien de chez nous. Souvent même des notables, des fils à papa « night setters » de nos boîtes de nuit à la mode. Des décideurs, des jeunes « winners » dopés à la « coke » qui sont le « trader » du mois ou le « leader en devenir» dans quelques établissements financiers de la place.
Pierre Maudet, s’il éradiquait vraiment le deal de « coke »à Genève ferait plus fort que n’importe quelle fiscalité socialiste, pour faire partir à l’étranger quelques fleurons de notre place financière.
Et de facto quelques grands commerces de luxe de nos rues commerciales les plus inaccessibles aux petits commerces locaux.
Réveillez-vous les anti-gauchiste ! C’est vos fameuses politiques des marchés décideurs qui nous amènent cette racaille !
L’offre et la demande, le dogme que vous prisez tant.
La compétitivité exacerbée que vous imposez aux travailleurs, artisans et commerçants.
Oh ! Fernand, t’es content maintenant que t’es l’idole des gens de droite ?
Tu pourras te recycler dans la « pub » et la « comm » !
Quand enfin la population se rendra-t-elle compte qu’à droite comme à gauche, nos politiciens ne défendent que le modèle néo-libérale du « chaospitalisme « mondialisé  d’aujourd’hui.
Loin de s'opposer, prohibition et trafic de drogues s'entretiennent réciproquement. Ils relèvent du système économique dominant.
http://cannabis.free.fr/analyses/origines_prohibition.html

Écrit par : Cyan | 09/06/2018

Répondre à ce commentaire

Géo, je ne protège pas ces gens, les dealers.
Je ne consomme pas ces substances, les drogues.
Pour le moment.
Néanmoins, je me dis, que si je devais dans l’avenir choisir entre la vie de zombie sous neuroleptiques dans un EMS et la déchéance dans une fumerie d’opium, je reconsidérais certainement la question.
Fernand Melgar, si ces dealers faisaient commerce devant ces établissements, justifierait certainement leur présence.
« Sinon pourquoi tant de haine ? »
Son look, le « bobo » par excellence.
Sa superficialité, des dealers devant des écoles, donc qui vendent aux enfants.
Il file cent balles d’argent de poche par semaine à ses gosses ?
Sa mesquinerie qui transpirait dans l’émission IR.
Le personnage s’est montré très antipathique et irritant dans cette affaire, sans faire avancer les choses.
Un exemple.
Pierre Maudet se vante qu’à Genève les autorités ont ouvert un de seul local d’injection de Romandie.
Sauf qu’en ce moment, il est fermé, depuis trois semaines. Trois semaines ! Pourquoi ? manque de moyen ? Structure de merde, « pure mesure cosmétique low cost » ?
Personne ne bronche.
Et encore moins le principal intéressé.
Vu que son réseau de « vigilants » peut démentir en direct l’autre con qui affirme qu’il n’y a pas de dealers en gare de Morges.
La prohibition de la drogue, idée venue d’Amérique, a été organisé pour stigmatiser leurs émigrés, quand ceux-ci voulaient leur part du gâteau.
L’opium contre les chinois qui ont bâti leurs chemin de fer et voulaient rester.
Le « canabis » contre les anciens esclaves noirs qui s’établissaient dans le nord industriels.
L’héroïne contre les boat peoples d’Asie. La cocaïne contre les latino.
Evidemment que j’ai un peu la haine, quand un débile fait la une de la presse sur des détails somme tout insignifiant, permettant à nos autorités d’occulter la réalité.
Le trafic de drogue est une composante inéluctable de notre capitalisme.
Vous ne voulez plus de dealers noirs, dans les rue et devant vos écoles ?
Faites en un business légal, avec patente, impôts, taxes et contrôle de qualité, dans des officines réglementées et limitées.
L’alcool, le tabac, les « fast foods », et certains médicaments sont néfastes aussi pour la santé, mais ils sont légaux.

Écrit par : Cyan | 10/06/2018

Cyan@ Je parierais que les 209 signataires de la lettre contre Melgar sont les premiers consommateurs des produits vendus par leurs chers petits protégés. Sinon pourquoi tant de haine ?

Écrit par : Géo | 09/06/2018

Répondre à ce commentaire

Madame Sophie dans toutes les religions ont aimaient couper les mains c'était à la mode :
Lorsqu'e des hommes se querellent,si la femme de l'un s'approche pour délivrer son mari de la main de celui qui le frappe,si elle avance la main et saisit ce dernier par les parties honteuses,
tu lui coupera la main,tu ne jetteras sur elle aucun regard de pitié.
Dixit la holly Bible...
(Deuteronome 25,26 )

Écrit par : J'y pense et puis ... | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

A Motus
Bien sûr que vous avez raison de voir l’action de Fernand Melgar que sous l’aspect de la protection de nos enfants ou de nos ados.
« Mais il ne s'agit pas de politique mais de la vie d'ados qui peuvent basculer parce que la vente de drogue est à portée de main. »
Néanmoins il s’agit quand même d’un sujet politique.
Nos autorités ne pouvant agir que si les politiques leur donnent l’opportunité et les moyens.
Quant à nos ados, ils sont malheureusement confrontés de bien des façons aux stupéfiants.
Leurs idoles, leurs chanteurs ou acteurs ou actrices, leurs gourous de mode sont pour la plupart des consommateurs. Ou en cure de désintox.
Leur idéal de vie, paillettes et soirées musicales sont polluées par ces saletés psychotropes et stimulantes.
Admettons qu’on les vire. Ils ne vont pas disparaître !
Stations de bus ou de tram, parkings sous-terrains, jardins publiques, bas-fonds, zones industrielles, squatts etc…
Vos enfants ou ados seront plus en sécurité ?
Personnellement, je serais plus rassuré de savoir où et quand ils dealent.
Qui ils sont pour protéger mon enfant ou ado, que de les virer dans l’underground .
D’autant qu’un simple SMS sur « Wath’s app », leur permet de contacter le consommateur , de lui indiquer le lieu et l’heure convenues pour la transaction.
Vous croyez que les flics ne font pas leur boulot en les tolérant dans ces lieux ?
Bien au contraire. Et à moindre frais. Ils savent où et quand les choper et les dégager.
Fixés ils sont dans la précarité la plus extrême.
Du jour au lendemain, sans avertissement, foyer de transit, aéroport, terminal x et retour au pays.
Les virer dans la clandestinité serait pire pour tout le monde. Y compris pour les parents.

Écrit par : Cyan | 10/06/2018

@cyan
Le deal entre adultes consentants n'est pas le sujet.

C'est le deal près des écoles pour piéger des ados dans une consommation mortifère.
Ensuite, ce sont aussi des lieux de vie où vivent des familles, donc des enfants, qui sont occupés par cette racaille. Je ne fais pas de différence de races.

Le trafic discret loin des plus fragiles, je tolère par dépit. Mais aucune tolérance ailleurs.

Il faut faire partie d'une certaine gauche pour y mettre de la politique dans ce sujet, et dans ce cas, le niveau d'hypocrisie et bêtise n'a jamais été aussi haut.
Mais il ne s'agit pas de politique mais de la vie d'ados qui peuvent basculer parce que la vente de drogue est à portée de main.

Quant aux signataires, je serais curieux de connaître leur avis lorsque leurs enfants seront en contact avec ces marchands de mort.

Écrit par : motus | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

"A la haute école, on n'engage que les serfs de la pensée juste."
Cela s'appelle "interdiction professionnelle". C'est bien sûr indadmissible. FM doit se battre et aller aux prudhommes si nécessaire. Ce serait amusant si n'étaient frappé jusqu'à récemment des personnes de gauche. J'en conclu que FM est de gauche (comme MV) et que ces étudiants sont des fascistes en herbe.

"On pourrait penser que le CV et le pedigree des personnes qui sont nées dans l’islam et qui y ont adhéré avant de le remettre en question et finalement le quitter, leur permettrait de pouvoir également être entendus."
Il faudra qu'on m'explique ce que fait Aldo Machin dans cette liste, lui qui a pris position pour l'adultère tr.
A propos de tr, adultères avoués = lapidation. Chic, on peut participer? Je viendrais avec une tomate bien pourrie.

Écrit par : Daniel | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

@ "J'y pense et puis..."

Cher ami (e), pour commencer, je ne vois pas le rapport avec le sujet traité.

Mais puisque vous m'interpellez : non il ne me semble pas que ce soit dans toutes les religions que l'on coupait les mains. Il me semble au contraire que cela ne se faisait que dans un coin du monde seulement .

Je ne me souviens pas d'avoir entendu ce genre d'histoire ni chez les bouddhistes ni chez les taoïstes. Ensuite, en ce qui concerne ce coin du monde où l'on coupait les mains, il se trouve que la première des religions monothéistes qui y est apparue, le judaïsme, a totalement évolué depuis le Deutéronome, puisque vous ne trouverez nulle part aucun juif coupant la main de qui que ce soit, pour quelque raison que ce soit, et ceci depuis des temps immémoriaux. Cela a été possible, je pense, parce que le judaïsme autorise les questionnements, et cette loi du Deutéronome a pu être considérée comme obsolète.

Quand à la deuxième religion apparue dans ce même coin du monde, elle a aboli la violence des lois antérieures,lorsque Jésus a dit dans le sermon sur la montagne : " Vous avez appris qu’il a été dit que ... mais moi je vous dis que..."

Et l'exemple de la mise en pratique de cet enseignement a été l'histoire de la femme adultère, qui selon la loi de l'époque de ce fameux coin du monde, aurait du être lapidée. Mais Jésus a dit à ceux qui l'accusaient : "Que celui qui n'a jamais pêché lui jette la première pierre". Et tout le monde est parti. D'ailleurs, où avez-vous vu des Chrétiens couper des mains ? Quand des chrétiens sont violents, ils ne peuvent pas citer les évangiles pour se justifier, ils ne peuvent pas non plus citer le Deutéronome, puisque vous l'aurez compris, ses lois ont été clairement considérées comme dépassées.

Mon hypothèse est que tout ceci ne devait pas convenir à certains chefs de guerre, qui avaient du mal à faire taire les scrupules de leurs soldats.

Alors ils ont eu l'idée d'inventer une troisième religion, qui permettrait de déculpabiliser leurs troupes des violences qu'elles étaient appelées à commettre. Et cette fois ils ont sécurisé leur nouvelle religion en disant que, contrairement aux deux premières, dans lesquelles des hommes racontent ce qu'ils ont compris des messages de leur Dieu, cette fois-ci, ce ce serait Allah qui parlerait en personne, ses ordres étant retranscrits ensuite mot à mot. Ceci permettrait de rendre ses ordres indiscutables et valables pour l'éternité. Voilà pourquoi la troisième religion apparue dans ce coin du monde a des difficultés à évoluer.

Contrairement aux autres religions que nous connaissons, celle-ci n'aurait donc pas a été conçue pour nourrir les aspirations spirituelles des humains, mais par des chefs de guerre pour motiver leurs troupes. Certains espèrent qu'elle pourra éventuellement évoluer avec le temps, mais si cela doit lui prendre encore quelques siècle, les humains n'ont pas fini d'en souffrir. L'interdiction du questionnement est aussi un obstacle à cela. Et si cela n'arrive jamais, les humains auront souffert pour rien.

Si j'ai pris autant de temps pour vous répondre, et l'ai fait aussi longuement, c'est parce qu'il me semble que nous sommes à une époque où le manque de culture religieuse ou historique fait que nous avons tendance à tout mélanger. Et ce manque de culture religieuse et historique permet malheureusement aussi à ceux qui le désirent de nous faire croire n'importe quoi.

Écrit par : Sophie | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

"Alors ils ont eu l'idée d'inventer une troisième religion, qui permettrait de déculpabiliser leurs troupes des violences qu'elles étaient appelées à commettre."
Hum, bizarre idée. Je vois la religion en question comme un pas dans la guerre pluri-millénaire que se livraient Juifs et Arabes. Ces derniers ont compris la force du monothéisme et d'un dieu qui parlait hébreu. Il leur fallait un dieu qui parle arabe. L'islam n'est rien d'autre que l'idéologie nationaliste arabe pour la domination du monde.

Écrit par : Géo | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

"lorsque Jésus a dit dans le sermon sur la montagne"
Le sermon sur la montagne est une addition ultérieure qui ne figure pas dans les autres textes.

"l'histoire de la femme adultère,"
Idem, seulement dans le texte attribué à "Jean", texte violemment anti-juif.
Corruption des textes en totale contradiction avec d'autres passages.

Maintenant il y a quelque chose qui ne lasse pas de m'étonner. On a l'admission que l'islam est propagé en Europe et ailleurs à la demande expresse des Etats-Unis. Et donc que l'islamisation de l'Europe est une volonté de ce pays au mépris de toutes les lois en vigueur pour le contrôle des frontières et de l'immigration. Qui est complice de qui? On sait aussi qui possède les Etats-Unis. Qui possède les principaux journaux. Mais ceux qui sont en pointe pour condamner cette islamisation de l'Europe gardent un silence quasi absolu sur la culpabilité des Etats-Unis et du maître des Etats-Unis. L'islam est instrumentalisé. Ce qui n'enlève rien à sa nuisibilité, bien au contraire.

https://francais.rt.com/international/49248-nous-avons-propage-wahhabisme-a-la-demande-des-occidentaux

Par exemple le site lesobservateurs.ch reste silencieux sur cet aveu de MBS.

On sait que les trotzkystes américains ont viré néo-conservateurs. Pas étonnant dès lors que nos trotzkystes genevois soient comme cul et chemises avec les islamistes. C'est la mise en pratique de la même politique. Et des gens qui se prétendent de gauche soutiennent de fait l'impérialisme américain. On remplace de plus en plus impérialisme par hégémonisme. C'est pis.

Écrit par : Daniel | 10/06/2018

Répondre à ce commentaire

"A la haute école, on n'engage que les serfs de la pensée juste."
Si ce n'était que là! Mais se soumettre à la bien-pensance dans un établissement censé former des artistes, quelle dégringolade ...

Écrit par : Mère-Grand | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

P.S.
Il est vrai que depuis que l'Université d'Oxford a engagé Tarik Ramadan, on ne se fait plus guère d'illusions sur la qualité intellectuelle des institutions universitaires.
Surtout lorsque "money talks".

Écrit par : Mère-Grand | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

Donc, si je comprends bien, estimer que la charia n'est pas incompatible avec l'ordre public équivaut à une volonté d'inclure la charia dans nos lois.

Ok !?

Voilà un autre de ces raccourcis digne des "Observateurs.ch" effectivement !

Écrit par : Vincent | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour vos lumières Sam mais non c’est pas si clair car je ne trouve nul part cette volonté « d’inclure la charia dans nos lois » avec laquelle GV cherche à nous effrayer.
Mais peut-être que contrairement au si clairvoyant« observateurs.ch » je ne sais pas lire entre les lignes....

Écrit par : Vincent | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Vincent: comme je ne vous prends pas pour un idiot, je ne vais pas vous expliquer que "pas incompatible" (= double négation) signifie "compatible", donc acceptable.

A partir du moment où on affirme que la charia est compatible avec l'ordre social démocratique et égalitaire qui prévaut dans nos pays, ça signifie qu'on estime acceptable, tolérable et donc possible de lapider les femmes adultères et de couper la main des voleurs. Ne reste plus qu'à mettre en marche les démarches parlementaires, initiatives, contre-projets, amendements, motions, mises aux voix etc. Avec un peu de chance, la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg y mettra le holà. Ils ont déjà donné leur feu vert à l'interdiction de la burqa - qui n'est pas incompatible avec la loi ni les droits de l'homme (et de la femme, qui en a si peu.....)

Ce que la gauche applaudira des deux mains, du moins je l'espère, comme ça au moins, elle sera cohérente.

Écrit par : Arnica | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

@ Arnica

Je trouve malheureux qu'un commentateur soit obligé de mettre VS sur le pot et lui explique pourquoi c'est une faute de nos élus d'affirmer que la charia n'est pas incompatible avec notre ordre social, mais aussi juridique.

Je laisse à chacun le choix de visionner ces deux vidéos. Ce sont les interventions au colloque de Béziers 2017 de Philippe Chansay Wilmotte, qui nous donne une leçon de droit, et d'Alain Wagner, qui traite de la charia, pour expliquer pourquoi nos irresponsables politiques doivent refuser toutes demandes d'accommodement soit-disant raisonnable de la part des musulmans:

https://www.youtube.com/watch?v=-hpDDUx850s

https://www.youtube.com/watch?v=sC0mGhk3-1Y


Un homme averti en vaut deux, mais apparemment, certains pratiquent le racolage public pour attirer des électeurs sans prendre de précaution au risque d'attraper une MST.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 11/06/2018

Arnica,

Avec un peu de chance, écrivez-vous, la "Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg y mettra le holà"… en souhaitant que l'aspect dissuasif de la lapidation des femmes adultères ou l'amputation des mains des voleurs ne l'emportent pas

avec, exception confirmant la règle, une fois de temps en temps en "bonne et due form" une lapidation ou une amputation par mesure de prévention des délits de vol ou d'adultère.

Nous avons eu l'occasion de lire dans la Presse que, selon où, il y aurait déjà quelques articles de la Charia insérés dans nos lois.

Le marasme politique actuel, la précarité croissante ne risquent-ils pas d'accroître les délits de vol, par exemple: "Comment voulez-vous que nous puissions nous, nos enfants, nous nourrir, survivre!?" ce qui, par la peur, rendrait la Charia incontournable en tant que "garante de l'ordre établi"!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

Je croyais que la double négation était désormais interdite dans les votations. Ca ne vaut pas pour le CN? Comme le dit Arnica, la novlangue atteint un niveau de connerie jamais égalé en ce moment.

Écrit par : Laurent Lefort | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour vos explications Arnica, sauf que je ne vois pas trop quel parlementaire suisse pourrait être assez fou pour soutenir les lois inhérentes à la charia et en particulier les "sanctions" qui y figurent.

Même pour cette gauche à laquelle vous semblez prêter tous les torts, cela équivaudrait en effet à se tirer une balle dans le pied.

Et comme, par ailleurs, il n'y a pas chez nous (contrairement à la France) de quartiers, de communes ou de villes où les musulmans sont suffisamment nombreux pour représenter une véritable force politique, j'ai vraiment de la peine à prendre au sérieux cette menace d’infiltration des tenants de la charia dans nos différents parlements.

Mais bon si « les.observateurs.ch » l’affirment, cela ne peut qu’être vrai, non ?

Écrit par : Vincent | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

@ Vincent

Cher Vincent,sachez que le monde n'est pas figé: ce qui se passe aujourd'hui en Suisse est différent de ce qui s'y passera demain. Ce qui se passe aujourd'hui en France est différent de ce qui s'y passait autrefois.C'est pourquoi on dit que "gouverner c'est prévoir".

Il y a 25 ans, qu'auriez-vous dit à un Anglais qui se serait inquiété de la présence de plus en plus importante de l'islam, et avec lui de ses lois "divines"?

Vous auriez probablement répondu comme aujourd'hui que vous avez "vraiment de la peine à prendre au sérieux cette menace". Pourtant aujourd'hui, en Grande Bretagne, des femmes sont soumises à la charia pour le droit de la famille.

Je vous suggère pour vous informer, de lire attentivement l'article suivant :

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3358625/Inside-Britain-s-Sharia-courts-EIGHTY-FIVE-Islamic-courts-dispensing-justice-UK-special-investigation-really-goes-doors-shock-core.html

Considérer que la charia est incompatible avec l'ordre public n'aurait nui à personne. Par contre cela aurait permis d'avoir un garde fou à disposition. Garde-fou qui nous donnerait la possibilité de sévir immédiatement si un jour futur, comme en Grande Bretagne, se mettait en place quelque part en Suisse, un tribunal parallèle de la charia.

Effectivement ces tribunaux de la charia présents en grand-Bretagne ne prononcent pas l'amputation des mains de voleurs, mais ils prennent des décisions relatives au droit de la famille qui ont des conséquences réelles sur des femmes musulmanes vivant pourtant en Grande-Bretagne.

Des "sanctions" prévues par la charia" qui vous semblent si improbables sont donc effectivement appliquées aujourd'hui par ces tribunaux, en Europe même.

Vous pensez aussi qu'"aucun parlementaire suisse ne serait assez fou pour soutenir les lois inhérentes à la charia et en particulier les sanctions qui y figurent ?" Il n'est pas question de soutenir quoi que ce soit, mais de laisser faire, comme on le fait si souvent aujourd'hui, en nous opposant ensuite un : "On ne peut rien faire, le droit ne nous permet pas de..."

Effectivement le droit actuel pas pas été conçu en pensant que ce genre de chose pourrait arriver. Il y a 25 ans, si l'on vous avait dit par exemple : "Il faudrait modifier le droit d'asile pour qu'il ne puisse pas permettre à des terroriste de s'en prévaloir". Qu'auriez-vous répondu ?

"Aucun parlementaire suisse ne sera assez fou pour soutenir qu'un terroriste devrait pouvoir demander l'asile ou rester en Suisse à nos frais quand il est avéré qu'il a préparé des attentats sur le sol suisse."".

Et pourtant...les parlementaires ne demandent effectivement pas que nous accueillons ou versions des allocations à des terroristes. Mais il se trouve que des gardes-fou n'ont pas été prévus par le législateur pour nous permettre de refuser de vivre avec ces gens- là.

Écrit par : sophie | 11/06/2018

Juste pour l'espèce de provocateur VS, ce n'est pas lesobservateurs.ch qui le disent, ce sont les journaux de gauche comme le 24Heures.ch

https://www.24heures.ch/suisse/charia-incompatible-ordre-public-suisse/story/15373514

Il y a aussi le moribond Le Matin:

https://www.lematin.ch/suisse/charia-incompatible-ordre-public-suisse/story/15373514


"DROIT: CHARIA PAS INCOMPATIBLE AVEC L'ORDRE PUBLIC SUISSE"

Or, il faut le rappeler, deux arrêts de la CEDH a déclaré la charia incompatible avec la démocratie et les droits de l'homme. L'affaire serait probablement pliée si la Turquie et l'Azerbaïdjan ne faisaient pas parties du Conseil de l'Europe. Bien que car lorsqu'on observe à quel point nos élus, à quelques rares exceptions prêts, ont fait que plus que baisser leurs culottes face à l'islam. Même pendant la seconde guerre mondiale nos responsables politiques ont été plus courageux.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

"Même pour cette gauche à laquelle vous semblez prêter tous les torts, cela équivaudrait en effet à se tirer une balle dans le pied."
Vincent est comme toujours un peu dur à la comprenette. On parle justement ici de l'affaire Melgar et de 209 gauchistes qui se tirent une balle dans le pied. Si cette gauche se mouille pour les camarades dealers, il est bien sûr qu'elle se mouille depuis bien plus longtemps pour les camarades terroristes musulmans : cf la guerre d'Algérie...

Écrit par : Géo | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

Eh, Vincent-l'archétype du bon Suisse naïf à la limite du stupide -, que dites-vous de ça : https://lesobservateurs.ch/2018/06/11/geneve-le-match-kosova-versoix-degenere-gravement-les-joueurs-de-kosova-auraient-pu-tuer-le-joueur-de-lequipe-adverse/
Donnez-nous vos impressions, cela intéressera beaucoup de monde...

Écrit par : Géo | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

Bah Géo, n'en faites pas tout un fromage, c'était juste une fin de match un peu virile, le sport rapproche les hommes pour qu'ils puissent mieux se mettre sur la gueule, c'est bien connu :))

Écrit par : Gislebert | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Vincent: on ne peut pas être pour le port du voile et imaginer pouvoir garder la charia à l'écart. C'est un multipack, on ne peut choisir de ne garder qu'un élément.

Accepter le voile, tolérer le burqini, signifie adhérer à tout ce qui va avec, c-à-d l'exécution d'homosexuels, la polygamie, le ramadan pour des enfants en pleine croissance, le divorce par répudiation, la lapidation, la crucifixion, les fatwa contre des écrivains, le massacre de caricaturistes, les camions bélier qui fauchent des innocents etc.

Vous êtes un homme moderne, j'imagine..... l'islam devrait vous révulser. Ouvrez donc les yeux et les oreilles et utilisez le machin qui se trouve entre eux.

Écrit par : Arnica | 11/06/2018

Répondre à ce commentaire

"Eh, Vincent-l'archétype du bon Suisse naïf à la limite du stupide -, que dites-vous de ça : https://lesobservateurs.ch/2018/06/11/geneve-le-match-kosova-versoix-degenere-gravement-les-joueurs-de-kosova-auraient-pu-tuer-le-joueur-de-lequipe-adverse/
Donnez-nous vos impressions, cela intéressera beaucoup de monde..."

C’est quoi le rapport avec l’affaire Melgar Geo. Ok, c’est des étrangers et tout ce qui n’est pas 100 % vaudois vous donne de l’urticaire mais à part ça ?

Je ne suis pas certain que mon avis sur la question intéresse grand monde mais pour moi les joueurs impliqués devraient être interdit à vie des terrains de foot et le (ou les) club suspendu au moins une saison. Mais ce après une enquête objective bien entendu.

Une enquête qui ne vous sera pas confiée, donc….

Parce que c’est bien le vôtre d’avis sur la question qui m’apparait intéressant et révélateur Geo. C’est vos amalgames en tout genre entre kosovars, musulmans, voyous, irresponsables, ramadan, charia, etc. etc. Vous savez ces raccourcis dont vous avez le secret, aussi simplistes que susceptibles de plaire aux fans de M. Valette comme aux lecteurs des « observateurs.ch ».

Vous savez quoi, une fois n’est pas coutume, vous devriez faire autre chose que réagir bêtement et nous pondre un bel article sur ce terrible incident. Vous pourriez non seulement faire passer vos idées xénophobes et donc islamophobes mais également en mettre une couche sur les genevois que vous détestez tant, sur le foot qui n’est finalement qu’un ramassis de joueurs aux origines plus que douteuses, sur les kosovars qui quoi qu’ils fassent seront toujours suspects, etc. Avec une bonne dose de mauvaise foi et ce qu’il faut de malhonnêteté intellectuelle, vous pourriez même être publié dans les « observateurs.ch ».

Et là, alors cela serait, enfin, le début de la gloire ! Chanceux va !

Écrit par : Vincent | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

@ Vincent :
Pourquoi ne répondez-vous pas à ceux qui vous ont interpellé au sujet du lien de continuité entre le voile et la charia (Arnica), ou encore au sujet des tribunaux de la charia présents en Europe (moi-même)?

Bien sûr il est plus facile d'accuser collectivement les lecteurs et commentateurs de ce blog d'être xénophobes et islamophobe, que de réfléchir aux questions sérieuses qui vous sont posées. Un débat consiste à débattre, pas à tenter par tous les moyens de discréditer ceux qui ont une autre opinion que la votre. J'ai eu le sentiment que vous auriez pu faire partie des 50 % d'amis que Melgar a perdus en une semaine pour avoir posé une question interdite : "Comment peut-on laisser des dealers pratiquer leur commerce impunément et au grand jour dans les rues de Lausanne ?" Si vous voulez nous convaincre que l'islam est et restera inoffensif pour la Suisse, il va falloir quand même trouver des arguments plus développés.

Voici une citation d' Elisabeth Badinter :

"On ferme le bec de toute discussion sur l'islam en particulier ou d'autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : 'Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous !' Et c'est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu'on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C'est la meilleure arme qu'on pouvait trouver à l'égard des gens de bonne foi."

Bonne réflexion, je me réjouis de lire votre réponse.

Écrit par : Sophie | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

"C’est quoi le rapport avec l’affaire Melgar Geo. Ok, c’est des étrangers et tout ce qui n’est pas 100 % vaudois vous donne de l’urticaire mais à part ça ?"

C'est avant tout la manifestation de cultures qui n'ont rien à voir avec nous, contrairement aux dires de Gislebert.

Comme le problème du harcèlement des femmes dans la rue, du à la présence massive d'immigrés arabo-musulmans qui se croient tout permis envers les femmes occidentales puisque pour eux, dans leur culture, ce sont par définition des putes. Votre fille est une pute aux yeux des musulmans. Cela vous fait plaisir ?

Comme le problème du littering : pour un Kosovar, déposer un déchet dans une poubelle serait une insulte à son bon droit de polluer notre territoire. Il est chez lui ici, et vous n'avez qu'à aller visiter le Kosovo : tout est couvert de déchets...

C'est ça, le multicultiralisme, pauvre Vincent, pauvre misère. Ce n'est pas qu'un slogan creux des bien-pensants...

Écrit par : Géo | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

Hola Géo,

Ne me prêtez pas des dires qui ne reflètent en rien mes idées, mon petit commentaire était un brin cynique, à prendre au deuxième degré, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué … Pour le reste, suis en résonance (harmonique !) avec ceux de Sophie et les vôtres. Cela vous va ainsi ?

Écrit par : Gislebert | 12/06/2018

Pour réconcilier Vincent et Géo:
Heureusement qu'il y a le football pour adoucir les moeurs " Une violente bagarre a éclaté entre joueurs lors du match de barrage de 4ème ligue entre le FC Versoix 2 et le FC Kosova GE 2 ce dimanche en fin de matinée." (Léman Bleu du 11 juin).

Écrit par : Mère-Grand | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

Un peu de retard à l'allumage, Mère-Grand, sans vouloir vous manquer de respect...

Écrit par : Gislebert | 12/06/2018

Vous êtes gentilles Arnica et Sophie mais puisque je dois me justifier à chaque fois que j’interviens sur ce blog, vous devriez savoir, en tant que visiteuse régulière de celui-ci, que j’ai déjà répondu plusieurs fois à ces questions sur le voile, sur le terrorisme et sur (presque) tout ce qui touche à la religion musulmane d’ailleurs.

Par ailleurs, c’est effectivement sur un tout autre sujet que j’ai été interpellé par Geo et que je lui ai donc répondu. Au risque de vous décevoir, j’avoue en effet que, contrairement aux autres intervenants, je maitrise mieux le foot que le coran

Maintenant si vous voulez vraiment que j’écrive que la guerre c’est pas bien, que la pluie ça mouille et qu’il n’y a (et il n’y aura jamais) aucune bonne raison pour qu’une femme soit obligée de cacher son visage derrière un voile pour complaire à la gente masculine et donc aux préceptes de n’importe quelle religion et/ou secte que ce soit, je veux bien vous le recopier 15 fois et vous le signer si ça peut vous rassurer.

C’est juste que, comme beaucoup de commentaires islamophobes sur ce blog d’ailleurs, ça pourrait très vite devenir redondant….

Écrit par : Vincent | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

« C'est ça, le multicultiralisme, (...). Ce n'est pas qu'un slogan creux des bien-pensants...« 

Ok Geo ! So what ?

Qu’est ce que vous proposez pour y échapper ?

Des expulsions massives, des camps de travail, des guerres, des signes distinctifs pour séparer le bon grain de l’ivraie, des frontières imperméables, une véritable coupure avec le reste du monde, l’UDC au pouvoir, des lois ségrégationnistes, etc. etc. ?

Ou est-ce qu’il vous suffit d’insulter quotidiennement vos ennemis, ces fameux « biens pensants », pour vous sentir définitivement meilleur et même utile ?

Écrit par : Vincent | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Gislebert
Pas de problème, je n'entendais pas vous priver d'être le premier porteur d'une nouvelle, quelle qu'elle soit.

Écrit par : Mère-Grand | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

Cher Vincent,
Je suis une lectrice assidue de ce blog et j'ai lu bon nombre de vos commentaires, mais il y en a tant que je n'arrive évidemment pas à me les remémorer tous.

Il me semble toutefois avoir compris que vous prenez la défense de l'islam - vous êtes donc un islamophile, contrairement à la plupart d'entre nous ici. Si ma mémoire est bonne, vous estimez qu'il ne faut pas en faire tout un fromage si des femmes souhaitent - librement, évidemment - choisir de s'habiller comme elles veulent en se mettant un inoffensif bout de tissu sur la tête. En effet, où est le mal à vouloir se cacher les cheveux, il n'y a que les islamophobes et les racistes pour s'en exciter.

Or ici, j'ai cru comprendre que vous trouvez que la charia, c'est mal.

Par conséquent, blonde que je suis, je ne comprends plus très bien. Alors quitte à faire un copié-collé, pourriez-vous nous expliquer comment vous pouvez être à la fois pro-voile et anti-charia. C'est un peu comme être boucher végane ou donneur de sang témoin de Jéhovah.

En effet, il me semble qu'une femme voilée est forcément musulmane, donc pour la charia; elle jeûne et fait jeûner ses jeunes enfants pendant le ramadan; elle est impure pendant ses règles; elle accepte que son mari ait 3 autres épouses; elle accepte d'hériter moins que son frère; elle accepte que sa parole vaille autant qu'un pet de lapin devant la justice; elle accepte de devoir entrer à la mosquée par une autre porte et d'y prier dans une salle séparée des hommes (pour éviter tout risque de copulation); elle accepte d'être considérée comme adultère et donc lapidable si elle est vue en train de boire un café avec un homme qui n'est pas son mari (ni son frère ni son fils ni son père); etc.

Alors oui, s'il vous plaît, expliquez-nous, parce nous qui sommes racistes, on est forcément un peu obtus.

Écrit par : Arnica | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Vincent :

Cher Vincent, il me semble que lorsque l'on vous demande de débattre de problèmes concrets, vous les évitez : vous n'avez pas répondu à ma question sur les tribunaux de la charia en GB. Vous n'avez probablement pas regardé non plus les deux vidéos suggérées par G. Villiomenet. Je viens de le faire, elles sont très instructives.

Il me semble après avoir lu votre dernier message, que pour vous c'est la loi du tout ou rien : soit on accepte l'islam et ses revendications qui vont croissant, soit on fait des guerre et des camps de travail. Pour vous résumer, vous semblez clairement craindre que nous ne soyons de nouveaux nazis.

Je vous suggère de lire la prise de position de l'ASVI, l'association que préside Mireille Vallette. Vous verrez sous la rubrique "Que voulons nous" qu'il n'est question ni de camps de travail ni de guerre.

http://www.vigilanceislam.com/index.php/prise-de-positions/propositions

Au contraire, vous verrez que l'ASVI pense que c'est le fait de laisser l'islam se développer sans gardes-fous qui risque de mener à terme à une confrontation violente. En effet, l'islam est une religion qui ne tolère pas l'autre, qui n'accepte pas la remise en question,qui n'accepte pas qu'on la quitte, et qui tend à élimer tout ce qui ne lui appartient pas.
Ce serait donc plutôt l'islam que l'on pourrait considérer comme une nouveau totalitarisme pouvant mener à une guerre sanglante, et c'est pour cela que l'islam inquiète les commentateurs de ce blog.

Par ailleurs, pour reprendre vos mots, en ce qui concerne les signes distinctifs pour "séparer le bon grain de l'ivraie", vous devriez remarquer que c'est justement l'islam qui les revendique, et non pas l'ASVI qui lutte contre cela.

Vous qui semblez concerné par la tolérance, vous devriez vous informer sur l’absence de tolérance qui prévaut dans tous les pays islamiques.Savez-vous que dans les pays musulmans les non-musulmans n'ont pas les mêmes droits que les musulmans, alors que dans nos pays de culture chrétienne inspirés par les lumières, chacun a les mêmes droits quelles que soient son origine ou sa croyance ?

Cher Vincent, nous vouons justement éviter que ces belles idées ne disparaissent progressivement pour laisser place à une culture pour qui les notions d'égalité des droits entre citoyens ou d'égalité des sexes sont "haram" c'est à dire contraire à la loi dictées par Allah.

L'islam c'est le dogme, la critique du dogme c'est l'exercice de l'intelligence.

Encore une fois je vous assure que je me réjouis de lire votre réponse.

Écrit par : Sophie | 12/06/2018

Répondre à ce commentaire

"Ok Geo ! So what ? Qu’est ce que vous proposez pour y échapper ?"
A quoi assiste-t-on aujourd'hui ? Un exode de jeunes Africains en mission pour leur famille, voyage payé une fortune par leur maman qui a économisé une bonne vingtaine d'années pour envoyer un de ses fils, en vue de recevoir une rente ex-Europe par la suite. Cette façon de faire se justifiait à la fin des colonies dans les années 60. Aujourdhui :
- il y a 20 millions de chômeurs en Europe
- l'argent dépensé pour le voyage représente une véritable fortune pour les Africains : quand une grande partie de la population gagne un dollar/jour, 10'000 euros représente un million d'euros pour un Européen. Ce que ceux qui parlent de migration semble vouloir ignorer...
- Cet argent part dans les poches des pires mafias de la planète.
- Au lieu de ça, il devrait être investi en Afrique même, pour son développement. Avec 5-10'000 euros, on peut faire beaucoup de choses là-bas...

Il est donc urgent d'interdire toute venue de migrants ex-Afrique par tous les moyens. Des gens comme ceux du bateau Aquarius doivent être poursuivis en justice pour trafic d'humains. Le bateau confisqué pour empêcher de nuire. Les marines nationales européennes doivent faire leur devoir de défense du territoire national et non aider à l'invasion de ce territoire par des armées de jeunes hommes.

Les commentaires du président Macron parlant de cynisme de l'Italie sont simplement scandaleux, quand on sait que la France n'accueille aucun réfugié...

Écrit par : Géo | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Mère-grand

"Pas de problème, je n'entendais pas vous priver d'être le premier porteur d'une nouvelle, quelle qu'elle soit."

Là n'est pas la question, je me fous bien d'être le premier petit porteur des news du jour, mais c'était justement le sujet de controverse entre Géo qui l'avait rapporté et Vincent !

Écrit par : Gislebert | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Gislebert
Ne le prenez pas mal. J'aurais juste dû vous répondre que j'étais de l'époque du delco.

Écrit par : Mère-Grand | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Mère-Grand

Ah, bonne réplique, enfin un peu d'esprit de finesse, d'humour avec un brin d'autodérision dans ce portail qui en manque singulièrement. Par ailleurs, à voir les dates des ER (Savatan 68), suis pas non plus de l'ère de l'allumage électronique.

Bonne suite.

Écrit par : Gislebert | 13/06/2018

Non Sophie et Arnica, ne vous en déplaise, je ne me sens absolument pas islamophile, j’ai passé beaucoup (trop) de temps à me battre avec les intégristes évangéliques pour avoir quelques accointances avec des islamistes aussi obtus que belliqueux.

Je me permets juste, de temps en temps, de venir relever certains points qui me paraissent au mieux exagérés, au pire totalement paranos et ce parce que je suis absolument allergique au mépris sous toute ces formes. Et il faut bien avouer que pour quelques intervenants qui savent faire la part des choses, la grande majorité de ceux qui commentent ce blog semblent si remontés contre la totalité des musulmans qu’ils finissent par en perdre tout respect.

Mais c’est aussi ce besoin de mettre tous les musulmans dans le même panier et cette incapacité à différencier les situations en Angleterre, en France, au Canada, aux Etats Unis, dans les pays musulmans et donc en Suisse qui me parait parfois un peu ridicule.

Alors oui, les islamiques sont des barbares qu’il faut combattre avec tous les moyens à disposition mais non le musulman moyen Suisse (même s’il n’a pas forcément le courage et/ou la volonté de dénoncer les pires dérives de certains membres de sa communauté) ne peut pas être automatiquement considéré comme un terroriste en puissance ni comme un défenseur de la charia.

Ceci dit, je ne pense pas avoir à me justifier à chaque fois que j’interviens sur ce blog et c’est donc la dernière fois que je le fais. Libre à vous de continuer de me traiter d’islamophile, de collabo, d’irresponsable et autre « gauchiasse », si ça peut vous faire plaisir, grand bien vous fasse….

Écrit par : Vincent | 14/06/2018

Répondre à ce commentaire

Vincent@ Ecoutez la radio suisse la Première vers 7h45 aujourd'hui sur les jeunes Tunisiens qui veulent migrer en Europe et leur motivation : planquez votre fille !
Les gens commencent à parler vrai, face à l'ampleur de l'invasion de notre continent. Et à part ça, je trouve incroyable que la plupart des "experts" viennent tous nous dire qu'il est impossible de stopper ce flux, quoi qu'on fasse. Ainsi la génération de nos parents ont réussi à gagner contre les pires guerriers de la planète, les Allemands, au prix d'incroyables sacrifices et nos armées européennes seraient incapables d'arrêter le flux de migrants. Mais à quoi servent-elles donc ? Ah oui, c'est vrai, j'oublie : les Russes veulent nous envahir. Ben voyons...

Écrit par : Géo | 14/06/2018

Répondre à ce commentaire

"Géo, J'ai lu avec intérêt vos explications claires et vos solutions concrètes pour freiner ce que vous appelez l'invasion de notre continent mais quid de ceux qui sont déjà sur place ?

Écrit par : Vincent | 14/06/2018

Répondre à ce commentaire

@Vincent,

"Quid de ceux qui sont déjà sur place ?" On vous a répondu, en vous donnant le lien de "Que voulons-nous" de l'ASVI, après que nous vous ayez accusés sans aucun preuve de vouloir ouvrir des camps de travail.
Je dois dire que je ne comprend pas votre gymnastique mentale : vous posez des question, vous lancez des accusations. On vous répond, on vous donne des références, nous vous posons nos aussi des questions. Mais vous vous esquivez comme une savonnette, vous ne lisez apparemment pas les réponses qui vous sont faites et préférez continuer à insinuer sans aucun fondement que nous serions de nouveau nazis, alors que nous tentons de vous expliquer qu'à notre sens c'est l'islam qui représente un danger de par sa nature totalitaire et suprémaciste, et son refus de considérer l'égalité des droits et l'égalité des sexes.

Vous vous trompez d'époque, l'islam ce n'est pas les juifs des années 30, l'islam ressemble plutôt au nazisme (suprémacisme et totalitarisme). Vous pouvez vous informer à ce sujet auprès de Hamed Abdel Samaad qui a écrit "Le fascisme islamique" .

Mais je doute que vous ne perdiez du temps à lire ce livre, car il semble plus facile de rester ignorant et de préférer mieux s'y connaître "en foot qu'en coran", comme vous vous êtes décrit. Mais alors, si vous ne connaissez pas l'islam, pourrais-je au moins savoir ce qui vous pousse à en prendre systématiquement la défense ? Quand on soutient une idéologie, la moindre des choses c'est de la connaître il me semble.

Écrit par : sophie | 15/06/2018

@ Vincent
Cher Vincent, je suis désolée que vous sembliez heurté et que cela vous amène à ne plus vouloir débattre, mais il me semble important de clarifier certaines choses. Tout d'abord, il faut remarquer que ne vous ai jamais traité ni de gauchiasse ni d'islamophile ni de collabo ou d'irresponsable. Je vous ai posé des questions que auxquelles vous n'avez pas répondu.

Lorsque je vous pose des questions, je n'ai rien conte vous à titre personnel, je tente simplement de vous rendre attentif à certaines contradictions dans votre discours. Je pense que discuter avec vous est intéressant car justement vous vous faites le porte parole de la doxa qui nous est imposée. Et rester entre soi ne nous permet pas d'évoluer,alors que débattre nous oblige à clarifier nos pensées.

Je peux vous rassurer,contrairement à ce que vous semblez penser, je n'ai rien contre les musulmans lambda qui n'ont pas eu le choix de leur religion. Pour moi ils sont malheureusement aliénés au sens philosophique du terme, c'est à dire qu'il ont été dépossédés de leur libre arbitre au profit d'une idéologie.

Malheureusement il se trouve que l'histoire nous a montré à maintes reprises que le citoyen lambda (dans ce cas musulman), qui fait partie de ce que l'on nomme la "majorité silencieuse", n'a jamais eu d'influence sur le cours de l'histoire. La majorité silencieuse est justement dite "silencieuse" car elle ne dit rien : elle ne prend pas position,elle se tait et elle laisse faire.Quand les choses tournent mal, la majorité silencieuse a peur de s'exprimer et ne s'interpose pas.Elle n'a pas d'influence sur le cours idéologique de l'histoire.

Mais qui la majorité silencieuse laisse-t-elle faire ? Elle laisse faire la minorité active, la minorité idéologique , qui elle ne va pas s'embarrasser de scrupules pour faire avancer sa cause. La question n'est donc pas de savoir ce que pense la minorité silencieuse que l'on n'entendra de toute façon jamais, mais de savoir ce que pense la minorité active qui va apporter des changements.

Or dans l'islam, la minorité active apporte des changements qui ne pourront pas être compatibles avec vos valeurs ou les miennes. Vous et moi croyons probablement tous deux à la philosophie des lumières, à l'égalité des citoyens devant la loi ou à l'égalité des sexes.

Or je suis désolée de devoir vous dire que rien de tout ceci n'est possible en islam, car l'islam ne reconnait ni l'égalité des citoyens ni l'égalité des sexes.

En islam le monde est divisé entre croyants musulmans, dignes de respect, et non croyants, c'est à dire non musulmans, voués à l'enfer et détestés par Allah, qu'il faut combattre jusqu'à ce que toute la terre appartienne à Allah.

Que cela vous plaise ou non, ce que je viens d'écrire est la quintessence du message coranique. Et si le musulman lambda, meilleur que sa religion qu'il n'a pas choisie, est bienveillant avec vous, ce sera grâce à sa bonne nature, et non grâce à l'islam. Mais plus l'islam prendra de place dans notre société, plus la minorité active pourra imposer ses dogmes et plus votre musulmans lambda bienveillant devra se taire et laisser faire s'il ne veut pas se trouver en difficulté.

Et c'est ainsi que, comme vous l'avez constaté, la situation de la Suisse ou de la France, ou de la Grande Bretagne peuvent différer. Ce n'est pas parce que ces pays sont fondamentalement différents culturellement ,c'est que l'immigration musulmane ne s'y est pas installé exactement à la même époque ou dans les mêmes proportions.

Mais comprenez-le bien : s'il y a des tribunaux de la charia en GB, ce n'est pas parce que la GB n'est pas la Suisse, mais juste parce que l'immigration musulmane en GB a été plus précoce et plus importante qu'en Suisse. Nous sommes donc juste un peu en retard. Et les musulmans bienveillants que nous aimons n'ont pas pu arrêter l'instauration de ces tribunaux de la charia en GB, car pour eux s'opposer est dangereux. Alors peu importe ce que pense le musulman bienveillant et silencieux qui n'a aucune influence, ce qui importe c'est ce que veut le musulman actif et audible. Et ce que veulent ces musulmans actifs et audibles n'est pas compatible avec nos valeurs d'égalité des droits et d'égalité des sexes.

Si vous arrivez à me prouvez le contraire CQFD, je vous promet de ne plus vous interpeller.

Écrit par : sophie | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

J'invite Sophie à consulter ces différents billets de Mireille:

Il y a celui-ci dédié à Vincent Strohbach et ses attaques contre les islamophobes:

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2014/11/02/dix-sept-fois-par-jour-les-musulmans-pieux-rejettent-juifs-e-261366.html

Et Vincent ose se profiler comme pauvre victime des affreux islamophobes qui hantent le blog de Mireille.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

Comment ou pourquoi être un musulman "bienveillant" et silencieux?

En quoi les musulmans auraient-ils nous concernant à être "bienveillants"!?

Ils vivent en des pays imprégnés par le christianisme et son ancêtre le judaïsme.

Les musulmans n'ont pas à être "bienveillants" mais à respecter nos usages et croyances lesquels "justement gérés" n'insultent en rien, en cas d'existence, le Divin.

Quant à leur silence, en ces temps de violence et de menaces d'attentats... les musulmans déçoivent.
Nous ne les sentons en rien être des "nôtres"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

"l'islam ressemble plutôt au nazisme (suprémacisme et totalitarisme)" Et surtout l'anti-judaïsme ! C'est la raison d'être de l'islam, idéologie nationaliste arabe anti-juive...

Écrit par : Géo | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

Les prêtres et les pasteurs se sentent-ils suffisamment concernés par ce que dénonce Géo à propos de l'anti judaïsme et de l'idéologie nationaliste arabe anti-juive?

Pourquoi ne pas marquer notre fidélité au judaïsme religion de Marie, Joseph et Jésus en remplaçant le pain de la Cène ou l'hostie de l'Eucharistie par le pain de la Pâque juive: Pâque juive ultime repas de Jésus avec ses disciplines, Pain AZYME de la Pâque juive facile à couper en petits morceaux à placer dans des corbeilles à faire circuler entre les rangs des temples et des églises.

Pour raison d'hygiène le vin devrait être présenté dans des gobelets.

Ces lignes ne sont apparemment pas adaptées à l'article de Sophie présenté mais la responsabilité chrétienne concernant la Shoah, elle, est reconnue.

Sur les autels et les tables de la Cène il y aurait cet aspect extraordinaire de l'espérance incarnée par le judaïsme représentée par la coupe (disposée dans les foyers pratiquants du judaïsme sur les tables du repas de la Pessah, Pâque juive).
Coupe remplie de vin à laquelle "on ne touche pas au cas où... le prophète Elie viendrait!


Islam, la foi
Judaïsme, l'espérance
Christianisme, la charité.

Manifestons notre fidélité et notre "intransigeante attente" concernant l'islam: le respect absolu de notre foi judéo chrétienne.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

Eh bien, grâce à G. Vuilliominet j'en apprends des choses.
Ainsi Vincent serait un vétéran de la défense de l'islam qui a décidé une bonne fois pour toute de défendre l'islam envers et contre tout, sans même savoir en quoi il consiste, sans l'étudier, sans fréquenter de musulmans, sans lire ce que l'on lui suggère,sans répondre aux questions, sans réfléchir.

Il défend l'islam qu'il ne connaît pas juste pour....pourquoi en fait ?

En tout cas c'est un homme persévérant, mais j'aimerais lui rappeler que seuls les imbéciles ne changent jamais d'avis. On ne sait jamais.

Écrit par : sophie | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

Pourquoi dit-on toujours qu'on met tous les musulmans dans le même panier? Il me semble que ce sont ceux qui défendent l'islam qui voient les musulmans comme un bloc monolithique.

Sophie a tout à fait raison quand elle dit que c'est la minorité bruyante qui pose problème. Les islamocritiques sont parfaitement capables de le comprendre.

Rappelez-vous: il y a - en gros - 20 ans, on ne parlait pas de l'islam. On ne parlait pas du ramadan. On voyait à peine de femmes voilées, juste les touristes du golfe en juillet-août. On n'aurait jamais imaginé la polémique autour du burkini (qui n'existait même pas), ni une initiative pour interdire la burqa. Alors pourquoi faut-il maintenant aménager des salles de prière, construire toujours plus de mosquées, prévoir des repas halal dans les cantines etc.?

On parle de plus en plus de "l'islam politique", c'est sans doute la solution pour pouvoir critiquer l'islam envahissant et impérialiste sans passer pour un raciste. Toute cette hystérie religieuse est téléguidée par l'Iran. Le jour où le régime des mollahs tombera, il n'y aura plus d'islamophobes et chacun pourra vivre en paix selon ses convictions.

Écrit par : paX | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.