08/08/2018

Des signatures, une mosquée, une pétition…

Regard sur les activités 2017 de l'ASVI. Vous avez le droit de la rejoindre.... si vous répondez juste aux questions de notre quiz.


logo ASVI2.PNGQue font l’Association suisse Vigilance islam et «les enragés» qui la composent ? Aiguisent-ils les couteaux qui accompagnent leurs discours de haine ? Enfilent-ils leurs chemises brunes lors de leurs réunions ? C’est ce genre de questions qui pourraient se poser si l’on se souvient de l’indignation de nombre d’internautes et de personnalités politiques lors de la création de l’ASVI (Le Temps.pdf) . Si ça vous amuse (et c'est très amusant!), vous pouvez lire ou relire ce florilège dû à ces fervents démocrates.(Réactions.pdf)

Retour au monde réel. Voici le rapport d’activités que j’ai présenté à l’Assemblée générale 2017 de l’ASVI. Et ensuite, pour le fun, un quiz proposé ce jour-là par la plus dynamique de nos activistes.  

Notre comité est composé de 13 personnes, il s’est réuni une fois par mois. Au bilan:

Récoltes de signatures

Des membres , des adhérents et sympathisants ont arpenté une vingtaine de localités de Suisse romande, pour des récoltes  de signatures: deux sorties pour soutenir le référendum de l’UDC Vaud contre la reconnaissance des communautés religieuses -qui a échoué, toutes les autres pour l’interdiction de la burqa. Les volontaires ont recueilli plus de 2600 signatures. Et comme vous le savez, l’initiative a abouti !

Journée militanteBézier Capture.JPG

4 mars. Une journée organisée par Alain Wagner a eu lieu à Béziers sur le thème de la charia et des moyens possibles de désislamisation de nos sociétés. Une dizaine d’orateurs, activistes et responsables de formations militantes (surtout françaises) ont pris la parole. Je représentais l’ASVI. Pour l’heure, cette initiative n’a pas eu de suite.

 

yahd ben achour.jpgPrémices de la formation d'imams

Mai. Analyse politique d’une conférence de Yadh Ben Achour donnée en 2016: ce célèbre Tunisien à l'image très progressiste était annoncé comme un des conseillers de la formation d’imams mitonnée par l’université genevoise. Ces commentaires critiques(Ben Achour.pdf) ont été envoyés au recteur de l’Université Yves Fluckiger et à quelques autres intervenants de la soirée. Le recteur nous a aimablement répondu.

 

Une nouvelle mosquée à Plan-les-Ouates

20 mai. Inauguration œcuménique de la mosquée de PLO. L’article paru dans ce blog, qui relatait les douces paroles (imaginaires) des Eglises catholiques et protestante aux organisateurs musulmans, a fait un tabac.  Dituria.JPG
Des membres du comité ont distribué quelque 1000 flyers dans les boîtes aux lettres aux alentours de la nouvelle mosquée. Modeste résultat. La récolte de signatures anti-burqa organisée le jour-même de l’inauguration par deux d’entre nous a eu plus de succès. Contrairement aux propos lénifiants des médias, bien des habitants ont non seulement signé, mais exprimé leur peur de l’islam.

Dépliant

Le dépliant de l’ASVI a été remanié et réédité. Nous allons le distribuer en tout-ménage dans certaines communes romandes.

Colloque de Fribourg

11 septembre. Connaissant l’extraordinaire servilité envers l’islam et ses prosélytes de la Commission fédérale contre le racisme (CFR) et du Centre suisse islam et société (CSIS), nous avions décidé d’être présents au Colloque de Fribourg organisé par ces organismes sur le thème « Hostilité envers les musulmans ». Une douzaine de membres et sympathisants de l’ASVI y ont assisté. Comme prévu, les orateurs ont énuméré les mille et une facettes du discours victimaire.
Nous avons décidé de lancer une pétition pour demander à la CFR et au CSIS d’organiser des colloques critiques où des avis contradictoires s’exprimeraient. Elle a été signée par près de 800 citoyens. Les destinataires nous ont assuré, en termes élégants, qu’ils se fichaient comme d’une guigne de cette demande.

Un communiqué de presse a été envoyé aux médias à propos de cette pétition. Pas d’heureuse surprise: aucun n’en a fait état.

Fribourg Capture.JPG

L’ASVI a soutenu la pétition de Giorgio Ghiringhelli (1500 signatures) qui demandait au Parlement d’interdire les mouvements islamistes, pétition que les Chambres ont refusée.

Presse

«Le radicalisme dans les mosquées suisses», sorti en avril, a bénéficié d’un seul écho médiatique, "Les Beaux Parleurs" (radio romande). Le silence est la plus efficace des censures.

L’ASVI a été mentionnée dans la Tribune de Genève qui a repris notre information selon laquelle une stagiaire portait le foulard islamique à l’Hospice Général (19 septembre 2017).

En revanche, les exemples de discours de haine du site de la Mosquée de Lausanne n’ont intéressé ni 24Heures, ni 20 Minutes auxquels l’article avait été envoyé.

Martine Brunschwig Graf a annoncé à un journaliste de cath.ch qu’elle avait porté plainte contre un membre de l’ASVI qui l’avait insultée et menacée de mort par téléphone. Le paragraphe consacré à cet épisode était titré «Martine Brunschwig Graf visée par Vigilance Islam». L’ASVI a rectifié et aussitôt exclu le membre en question.

                                     

quizz.png

   Examen de candidature à l'ASVI

1. Qu'est-ce qu'un hadith?

  • Un ordre donné par Jacques dans le jeu de « Jacques hadith »
  • Une parole ou un acte de Mahomet selon la tradition musulmane
  • Une sorte d’oiseau (nommé aussi « hadith-piaf »)

2. Tabarî était...

  • Un navigateur français
  • Le dessinateur de la BD Iznogoud
  • Un exégète du Coran

3. Le Coran aurait été révélé à Mahomet vers 610. En quelle année ce  livre a-t-il été imprimé pour la première fois?

  • En 622
  • En 1694
  • En 1801

4. Quel est le pire péché en islam?

  • Tuer
  • Violer
  • Ne pas croire en Allah ou en son unicité

5. Combien de temps a duré la présence sarrasine dans le massif des Maures, près de l'actuel St-Tropez, aux 8e et 9e siècle?

  • 10 ans
  • 80 ans
  • 200 ans

6. Pourquoi ne reste-t-il plus guère de trace des esclaves noirs en terre d'islam?

  • Parce qu’ils étaient souvent castrés
  • Parce qu’ils sont tous repartis chez eux avec un bon salaire
  • Parce qu'ils se sont mélangés à la population locale

7. Qu'est-ce qui a motivé la création du premier centre islamique, à Munich en 1960?

  • La présence en Allemagne de SS musulmans des Balkans
  • La présence d’étudiants arabes à l’université de Munich
  • Les deux

8. Qui a dit: "L'islam, cette théologie absurde d'un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies"?

  • Mireille Vallette
  • Kemal Atatürk
  • Tariq Ramadan

9. Combien d’événements, ateliers, conférences, le Centre islam et société, acteur majeur de l’islamisation de la Suisse, a-t-il organisés ou coorganisés en 2016 (sans compter ses propres formations continues et ses interventions dans les médias)?

  • 25
  • 35
  • 45

 

10. Quel est le pays européen qui a fourni le plus grand nombre de djihadistes proportionnellement à sa population ?

  • La Suisse
  • Le Kosovo
  • La France

11. Quel est le pays du monde où les chrétiens sont le plus persécutés?

  • Le Pakistan
  • La Corée du Nord
  • L'Egypte

 

  1. Combien de places y aura-t-il dans la nouvelle mosquée d’Annemasse  prévue pour 2020 ?
  • 300
  • 500
  • 800

 

 

1. Une parole ou un acte de Mahomet selon la tradition musulmane.
2. Un célèbre exégète du Coran et historien (9e-10e siècle), Perse.
3. Le premier Coran avec des caractères mobiles fut imprimé à Hambourg, en Allemagne en 1694. Le premier Coran imprimé par des musulmans fut probablement l'«édition de Moulay 'Othmâ » de 1787, à St Petersbourg, en Russie.
4. Ne pas croire en Allah ou en son unicité. Coran, Sourate 2, verset 191 : «Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d'où ils vous ont chassés, car la subversion [mécréance] est pire que le meurtre.»
5. 80 ans (890-973).
6. Parce qu’ils étaient souvent castrés: «Il ne reste plus guère de trace des esclaves noirs en terre d'islam en raison de la généralisation de la castration, des mauvais traitements et d'une très forte mortalité, alors que leurs descendants sont au nombre d'environ 70 millions sur le continent américain.» Tidiane N’Diaye, Le Génocide voilé, 2008.
7. Les deux: présence en Allemagne de musulmans des Balkans (Bosnie, Caucase, Crimée) arrivés après la 2e Guerre mondiale, et présence d'étudiants arabes à l'Université de Munich.
8. Kemal Atatürk, président de la République de Turquie de 1923 à 1938, cité par Jacques Benoist-Méchin, Mustafa Kemal ou la mort d’un empire, 1954.
9. 45. Source : rapport annuel du CSIS 2016.
10. Le Kosovo avec 314 djihadistes entre 2013 et 2016. Source : Le radicalisme dans les mosquées suisses, 2017.
11. La Corée du Nord, suivie dans l’ordre par l’Afghanistan, la Somalie, le Soudan, le Pakistan. Source : Association Portes Ouvertes, index mondial de persécution des chrétiens 2018.
12. 800. Source : Le Temps, 20 juin 2016.

 

 

 

 

 

 

09:14 Publié dans ASVI, Islamisation, Médias | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | |

Commentaires

L'inauguration du CEVA va sans doute coïncider avec celle de la grande mosquée d'Annemasse: bingo! Il ne sera pas nécessaire de construire d'autres mosquées à Genève !!!

Avec celle de Plan-les-Ouates et du Gd-Sac + Annemasse, les besoins devraient être couverts pour un bout de temps.......

Écrit par : Arnica | 08/08/2018

Répondre à ce commentaire

"les besoins devraient être couverts pour un bout de temps..."
La présence de l'islam en Espagne a durée 800 ans.

Écrit par : Mère-Grand | 08/08/2018

Répondre à ce commentaire

La question 10 est tout à fait représentative du caractère alarmiste et manipulateur de votre association. Le Kossovo étant le seul pays d'Europe occidentale qui soit historiquement majoritairement musulman, il est on ne peut plus logique et normal que ce soit en son sein qu'on trouve le plus d'extrémistes musulmans.
Un peu comme si vous vous étonniez de trouver plus d'éconistes en Valais qu'à Genève ou plus de hassidim à Jerusalem qu'à Téhéran ou Pékin...

Écrit par : Chaperon Bleu | 08/08/2018

Répondre à ce commentaire

@Chaperon Bleu: certes, mais il est peut-être pertinent de noter qu'il y a une forte présence Kosovare en Suisse et que, p.ex. la mosquée de Plan-les-Ouates, si ma mémoire est bonne, est plutôt kosovare, alors que celle du Gd-Sac est séoudienne.

Quelle sera l'obédience de la mosquée d'Annemasse? Chiite? Sunnite? Druze? Tendance Hezbollah ou Erdogan?

Écrit par : Arnica | 08/08/2018

Répondre à ce commentaire

@Chaperon Bleu :

Vous rendez-vous compte que malgré vous, vous venez de démontrer les dangers de l'islam ? vous nous dites :

"Le Kossovo étant le seul pays d'Europe occidentale qui soit historiquement majoritairement musulman, il est on ne peut plus logique et normal que ce soit en son sein qu'on trouve le plus d'extrémistes musulmans".

Soit en clair : plus il y a de musulmans , plus il y a d'extrémistes.

Et vous en concluez que l' association vigilance islam serait alarmiste et manipulatrice. Pourtant l'ASVI lutte justement contre l'islamisation de la Suisse, soit, et selon votre propre raisonnement, l'extrémisme musulman, puisque c'est vous même qui nous dites que plus il y a de musulmans plus il y a d'extrémistes...

Vous suivez ?

Écrit par : sophie | 08/08/2018

Répondre à ce commentaire

"Le Kossovo étant le seul pays d'Europe occidentale qui soit historiquement majoritairement musulman," C'est faux! L'Albanie et la Bosnie le sont aussi! Et tant qu'à dire qu'ils le sont "historiquement", il faudrait peut-être préciser depuis quand. En fait, c'est le triste héritage de l'occupation ottomane. La Grèce, elle, a su s'en débarrasser.

Considérer cette question comme "alarmiste et manipulatrice" (une question sur 11!) est d'une parfaite mauvaise foi. Transposer ce "caractère" sur l'association ASVI entière, c'est de l'amalgame, de la manipulation et de la malhonnêteté intellectuelle.

Enfin, si le Kosovo figure sur le quiz, c'est en raison de sa présence importante en Suisse, tout comme celle de nombreux activistes qui en sont originaires. Et la remarque de "Chaperon bleu" justifie notre résistance et notre rôle de lanceurs d'alerte: là où il y le plus de musulmans, il y a le plus de djihadistes. Nous ne voulons pas subir le sort de ces pays.

Écrit par : Normandy | 09/08/2018

Répondre à ce commentaire

@ Chaperon Bleu

Encore une chose : Le Kosovo n'est pas "historiquement majoritairement musulman". Serbes orthodoxes et Albanais du Kosovo (musulmans)se disputent cette terre depuis longtemps, chacun considérant être les habitants historiques du Kosovo.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Kosovo

Jusqu'à il y a une vingtaine d'années, le Kosovo était la région qui comprenait le plus grand nombre de monastères serbes orthodoxes datant du moyen-âge, monastères que les Albanais sont en train de détruire pour effacer l'histoire serbe du Kosovo :

http://www1.rfi.fr/actufr/articles/051/article_3165.asp

Au Kosovo, le conflit entre Serbes orthodoxes et Albanais musulmans, a mené à une guerre à la fin du 20 ème siècle, dont vous avez certainement du entendre parler. Les Albanais du Kosovo, soutenus pas l'OTAN l'ont gagnée. Est-ce cela que vous appelez une terre "historiquement majoritairement musulmane"?

Historiquement c'est l'Empire ottoman qui a islamisé les Balkans, et cela ne s'est pas fait dans la douceur. Les non musulmans y avaient un statut inférieur et persécuté.

Ils devaient par exemple payer la jizia, un impôt très élevé spécialement conçu pour les non musulmans.Ils devaient aussi donner certains de leurs enfants garçons, âgées de 7 à 13 ans aux Ottomans qui les convertissaient à l'islam et en faisaient des soldats d'élite, les "janissaires" :

https://www.herodote.net/janissaires-mot-361.php

Toute rébellion des non musulmans était sévèrement réprimée:

Certains étaient embrochés vivants comme des porcs sur une broche, et exposés au public pour décourager les velléités de révolte.
A Nis en Serbie, on peut encore voir une tour construite au 19 ème siècle par les Ottomans avec les crânes des Serbes qui avaient osé se rebeller, en signe d'avertissements à ceux qui voudraient les imiter :

https://documystere.com/histoires-legendes/une-tour-en-serbie-construite-partir-de-cranes-humains/

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C4%86ele_kula

En Albanie comme en Bosnie, ce sont majoritairement les citadins qui se sont convertis, car en ville il était plus difficile d'échapper aux persécutions. De plus il fallait être musulman pour pouvoir commercer librement.

Ainsi même les Albanais du Kosovo ne sont pas tout simplement "historiquement" musulmans.

J'espère vous avoir donné envie de vous renseigner plus avant, car les choses sont beaucoup moins simples que des "alarmistes manipulateurs" ignorants qui fantasmeraient sur un danger imaginaire, provenant d'une idéologie innofensive .

Écrit par : Sophie | 09/08/2018

Répondre à ce commentaire

Je pense que l’association suisse Vigilance Islam fait tout faux.
En ne s’attaquant que cas par cas à des pseudo progrès du prosélytisme musulman dans notre pays elle ne conforte que la propension à la victimisation des citoyens musulmans de ce pays. Alimentée par les arguments souvent fallacieux de quelques artistes de l’enfumage socio-médiatico-politique.
Les leurs, imams, théologiens islamistes et intellectuels de leur bord.
Les nôtres, pseudo religieux tolérants, politicards en recherche de voix, pseudo experts et éternels coupeurs de cheveux en quatre, as de la dialectique et ahuris déconnectés.
Il faut être cohérent.
Croire en une divinité s’appelant Allah, au lieu de « Cosmochronos » ou « Alfred », et lui vouer un culte, ne relèvent que de la sphère privée.
Notre constitution le défend avec sa liberté de croyance et de culte.
Mais l’islam, ce n’est pas qu’une croyance et un culte de plus pour une divinité quelconque.
C’est d’abord une idéologie politique.
Destinée à établir une théocratie pure et dure.
Le coran, promulgue des lois et des peines bien réelles si on les enfreint.
Il sépare la société entre les croyants, dont exclusivement les membres mâles, nouvelle aristocratie a le pouvoir et une masse de vassaux corvéables et exploitables, les « dhimis ».
Une société qui pratique la régulation des naissances.
La fornication hors mariage est sévèrement punie par le coran.
Une société qui ne tolère pas l’instruction des masses. Système politique qui ne tolère pas en fait l’instruction tout court. Le coran étant la seule instruction acceptable.
Une société où toute liberté est abolie. Même pour le croyant lui-même.
L’apostasie est punie de mort dans le coran.
Le viol inexistant. Les brutalités envers les femmes aussi.
Ce qui explique qu’en France, chaque trois minutes une femme est victime de violences conjugales. Statistiques qu’aucun pays musulmans ne communiquent.
Toute femme étant coupable et non victime, selon le coran.
De même que la petite criminalité. Les voleurs quand ils se font prendre n’ont plus de mains.
Et les manchots n’inspirent pas grand monde.
Aujourd’hui en occident, allez savoir pourquoi, toute critique ou toute remise en question de l’islam, phénomène politique, plus que religion, est considéré comme « islamophobie ».
Terme générique fourre tout pour clore toute discussion rationnelle.
Racisme envers les musulmans ? Intolérance religieuse ? Arrogance intellectuelle envers ce qui ne se discute pas, la foi ? Détestation de ce qui n’est pas notre culture ? Fêter la St Martin ? Boire un petit coup, c’est doux ? J’aime le jambon et la saucisse ?…( Liste totalement exhaustive )
Le citoyen moyen s’y perd, et par conséquent accepte l’érosion progressive de la démocratie pour établir en définitive cette théocratie.
Parce que là est le vrai danger.
Croire que ce n’est qu’une religion.
Une religion semblable aux autres, harmonisant les rapports humains et la fraternité solidaire entre les hommes.
Refuser la burqa ?
Interdiction vestimentaire dans notre société, crime abominable !
Porte le voile et la burqa sont même aujourd’hui considérés comme une revendication féministe.
Bien qu’à ma connaissance, le MLF n’a jamais milité en faveur d’une séparation totale homme femme dans une société moderne, et encore moins revendiqué un état exclusivement amazone.
En fait, je crois que dans notre société où la « communication » seule, fait office de légitimation à toute revendication, un combat d’arrière garde, au cas par cas, comme le fait l’ASVI est anachronique.
Innovons !
Pourquoi ne pas proposer aux citoyens musulmans de notre pays, sur la base évidemment du volontariat, le statut spécial auquel ils aspirent.
Statut bien entendu irréversible. On ne plaisante pas avec le prophète.
Vivre pleinement dans une société islamiste.
Le coran et la  charia pour loi avec application réelle de leurs châtiments, sans ingérence occidentalisée de notre part.
Leurs propres juges et leurs écoles.
Leur propre administration.
Leur propre police de la religion.
Leur propre économie.
Voire pourquoi pas, un territoire, un canton, disons des plus progressistes, le canton de Vaud ou de Genève par exemple.
Je verrais bien la république de Genève, après celle protestante de Calvin, celle islamiste des Ramadan.
Après tout il est de notoriété publique que les pays « islamo- arabes », appliquant dans leur constitution les lois du coran, sont des phares de l’humanité, d’un point de vue humaniste, progressiste et innovateur.
Pacifiés par une religion de paix et d’amour en pleine expansion par rapport à un occident dépravé, décadent et immoral, ils nous démontrent tous les jours combien nous sommes dans l’erreur, éblouis que nous sommes par le matérialisme et le superficiel.
Ne laissons donc pas des organisations rétrogrades comme l’ASVI nous priver du paradis sur terre.
Et on pourra quand même intervenir militairement au cas où ils trouveraient du pétrole dans leur sous-sol.

Écrit par : cyan | 12/08/2018

Répondre à ce commentaire

Un projet de loi est sur le point de bouleverser la société tunisienne:
http://www.lefigaro.fr/international/2018/08/13/01003-20180813ARTFIG00206-reforme-de-la-succession-en-tunisie-un-changement-loin-de-faire-l-unanimite.php

Aïe aïe! Il serait question d'accorder aux femmes le même droit à l'héritage qu'aux hommes, quelle horreur!

Ne pas oublier que le port de voile /l'acceptation du voile signifie également l'acceptation des lois islamiques dont, par exemple, celles régissant la parfaite inégalité dans la répartition des biens en cas de succession.

Écrit par : Arnica | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.