05/11/2018

Pour Asia Bibi. Alors, les musulmans, on va enfin se bouger?

Les communautés musulmanes de Suisse –comme les autres- ne font strictement rien pour combattre les injustices dues à leur religion dans le monde.  Asia Bibi ne fait pas exception.


Le Pakistan produit les fruits parmi les plus vénéneux de l’islam. Asia Bibi paie là-bas une de ces accusations fréquentes, insensées au XXIème siècle: insulter le prophète ou l’islam. Dans la sphère de Mahomet, cette haine de l’Autre fait encore des morts par exécution et conduit d’innombrables «blasphémateurs» ou simplement athées en prison.

Les législations issues de la charia ne discriminent pas seulement les minorités, mais aussi les femmes. Des millions d’entre elles sont même excisées au nom de cette religion sans que les imams et autres oulémas ne lèvent le petit doigt.

Cependant, pour «nos» musulmans en Suisse et en Europe, tout cela n’a rien à voir avec l’islam. Depuis un millénaire, les religieux enseignent dans les mosquées un droit divin censé être la perfection même, dont nul n’a aperçu une seule illustration concrète. Jamais une société régie par l’islam n’a apporté la justice. Mais les «c’est-pas-ça-l’islam» se fichent éperdument de ce qu’il produit en réalité.

asia bibi,législations musulmanes

Contre ces comportements barbares, l’Occident démocratique, lui, multiplie les appels, les pétitions, les protestations, les déclarations scandalisées... Sûrement rejoint par la petite minorité de musulmans critiques. Mais jamais un mouvement de protestation digne de ce nom et venant de l’islam organisé ne s’est constitué.

Musulmans, que faites-vous pour prouver que votre religion est si belle, hors l’affirmer? Vous, croyants des mosquées et des associations qui avez la chance inouïe de vivre dans des sociétés libres et égalitaires, que faites-vous pour aider à implanter ces valeurs dans le monde inspiré par les lois d’Allah?

Comment osez-vous, comme le Centre islam et société (oui, encore lui!) traiter de votre religion sans importation des «débats étrangers à l’islam et aux musulmans de Suisse»? Un centre qui organise ce genre de cours: «Qu'est-ce que la charia? Sens et portée du terme pour les musulmans en Europe

Toutes ces souffrances infligées au nom de l’islam, ça ne vous concerne pas? Comment pouvez-vous détourner ainsi le regard pour profiter sans honte de nos libertés dont celle de revendiquer sans fin de nouvelles opportunités de diffuser votre divine doctrine?  

 

15:48 Publié dans Humeur, Intolérance | Tags : asia bibi, législations musulmanes | Lien permanent | Commentaires (15) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

La zigouille fait partie intégrante de cette religion. A tous les chapitres de sa doctrine elle l'avalise.
N'éspérons plus de changement mais préparons nous à l'inévitable.

Écrit par : norbert maendly | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

Le crime de Asia Bibi a été de boire de l'eau d'une fontaine réservée aux musulmans.

Oui: cette religion d'amour, de paix et de tolérance a des fontaines pour les musulmans et des fontaines pour les mécréants. Boire à la mauvaise fontaine entraîne la peine de mort.

Alors, les gauchistes, vous êtes contre l'apartheid et le racisme, n'est-ce pas? Qu'attendez-vous pour organiser des manifs de soutien pour Asia Bibi? Pour demander au Conseil fédéral de l'accueillir chez nous?

http://www.lalibre.be/actu/international/la-chretienne-asia-bibi-condamnee-a-mort-au-pakistan-a-cause-d-une-histoire-de-verre-d-eau-a-ete-acquittee-5bd944dfcd70fdc91b2d4d52

Écrit par : Arnica | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

Fort beau texte et qui va droit au but.
Les mosquétaires sont en veille et ce silence est leur meilleure arme. Quand ils se sentent attaqués, chez nous chez vous, ils pleurent, ils geignent, ils crient au racisme et nos bonnes âmes chantent bien fort que l'islam ce n'est pas ça. C'est quoi au fait l'islam ? Et je reviens à vous, Madame Valette, bravo pour vos combats qui sont aussi les miens. J'admire votre bravoure, votre style et j'aime votre site.

Écrit par : Richard Desgagné | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

Si vous voulez être respectés en tant que musulmans, commencez par respecter tous ceux qui ne sont pas de votre religion!

Écrit par : Dominique Degoumois | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

"Alors, les gauchistes, vous êtes contre l'apartheid et le racisme, n'est-ce pas? Qu'attendez-vous pour organiser des manifs de soutien pour Asia Bibi? Pour demander au Conseil fédéral de l'accueillir chez nous?"
Je propose de remplacer "les gauchistes" par "la gauche".

Écrit par : Mère-Grand | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

Il faut se poser la question, à savoir pourquoi le musulman -mâle- ne souhaite pas réformer l'islam.

""Il ne faut pas être un génie pour se rendre compte que l’islam, le Coran, la charia, les hadiths et la Sira de Mahomet sont à l’origine de la décadence des musulmans et plus particulièrement du statut quasi-animal de la femme musulmane. Il suffit de faire un tour d’horizon à travers les pays arabes et musulmans : Arabie Saoudite, Yémen, Oman, Pakistan, Afghanistan, Algérie, etc. pour conclure que l’islam est la cause principale de presque tous les maux qui rongent les sociétés musulmanes.""

https://blog.sami-aldeeb.com/2013/10/07/islam-origine-de-la-servitude-de-la-femme-musulmane/

A longueur de journées les musulmans des deux sexes nous rabâchent sans cesse de la nature libératrice du message coranique, pour les femmes comme pour les hommes.""

La musulmane croie au mâle et son dieu par amour et inversement, ce faisant, elle se soumet à sa perversité. le musulman peut avoir officiellement 4 femmes soumises, il a tous les droits. Comme ramadan, il peut en plus avoir quelques copines pour faire l'amour comme l'explique le coran et comme l'a montré mahomet. Il n'y a pas à être étonné que le musulman sunnite, chiite ou autre défende son statut un peu comme le maquereau défend le sien.

Nous sommes au 21 è siècle faut-il le rappeler.

http://www.lesobservateurs.ch/

Écrit par : NOËL Pierre | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

On connaissait le point de vue du coran sur les juifs, les chrétiens et les mécréants.

On connaissait également la non réciprocité: construire des mosquées chez nous, mais non des temples chez eux ou en bien grand nombre.

Il est trop tard.

Toutefois, en deux ou trois lignes:

Le sacrifice (biblique) d'Isaac qui n'a pas lieu marque la fin des sacrifices religieux humains.

Puis, par le prophète Osée le Divin ne veut plus de sacrifices sanglants du tout mais des "cœurs repentants".

le peuple élu aujourd'hui devrait correspondre aux personnes du monde entier (pour les Pharisiens historiquement éclairés et tolérants, non hypocrites... Dieu est universel et individuel) qui ont une vocation c'est-à-dire qui "entendent un appel" Vincent de Paul, par exemple

Soeur Julie Hoffmann

Non religieux… Raoul Follereau

Pratiquer l'accueil, l'écoute, la bienveillance, le partage se passe de dogmes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05/11/2018

Répondre à ce commentaire

Comme par hasard, Madame Manon Schick reste bien silencieuse. Dans ce cas, on la voit pas faire le tour de tous les médias. C'est pas très chic de sa part, mais on pouvait s'y attendre. En revanche, pour demander la soumission de la Suisse aux juges étrangers et nous dire, comme elle l'a fait à INFRAROUGE, que la démocratie ce n'est PAS SEULEMENT l'application de la volonté du peuple, là on peut compter sur elle. Quelle bonne démocrate! Au fait, il n'y pas eu non plus d'INFRAROUGE sur le sujet et on sait pourquoi.

Écrit par : Montaigu S. | 06/11/2018

Répondre à ce commentaire

Mme. Schick est comme Liza Mazzone , se faire voir à la télé pour dire des stupidités. C'est logique car ces 2 nanas sont gauchistes !!

Écrit par : Justine Tittgout | 06/11/2018

@Richard Desgagné: C'est quoi au fait l'islam? Très bonne question. Ce n'est en tout cas pas une religion comme les autres. C'est d'abord autre chose qu'une religion, même s'il en a de nombreux attributs. Quand on voit les photos de cette foule en colère réclamant la sentence de mort pour Asia Bibi, on se dit que l'islam, c'est surtout un très puissant système de lavage de cerveau qui produit des réflexes conditionnés chez les humains qui en ont été les victimes dès le berceau.
Il est puissant parce qu'il s'appuie sur les universelles faiblesses humaines: ignorance, lâcheté, envie, intolérance, soif de pouvoir, peur, mensonge, manipulation, convoitise, paresse intellectuelle. A quoi on peut ajouter le désir sexuel (voir le paradis promis aux hommes). L'islam a en réalité bien davantage que 5 piliers, et ils ne sont pas ceux qu'on croit.

Écrit par : Laurence | 06/11/2018

Répondre à ce commentaire

Enfin une personne qui dit des choses sensées sur les musulmans ici en Occident. On devrait plus souvent laisser Mme Valette s'exprimer, sans la taxer d'islamophobe. Elle n'est pas islamophobe, mais elle dit la vérité telle quelle, sans détours. Alors que les autres journalistes se plaisent à relayer les lignes du parti, comme dans le bon vieux temps soviétique. Les pays musulmans sont un désastre et les musulmans ici n'ont qu'une excuse: "l'islam c'est pas ça", alors qu'à chaque fois que je les confronte aux lois de la Sharia, les lois en Iran ou en Arabie Saoudite, il se complaisent à dire que Mahomet n'aurait pas voulu ça... Ils oublient que Mahomet a ordonné et a écrit noir sur blanc ces dérapages.... Merci Mme Valette.

Écrit par : Amin | 06/11/2018

Répondre à ce commentaire

Magnifique billet! On sent le cœur qui palpite sous ces mots, la juste indignation qui les motive.

Aujourd’hui, tant de couches de peur, de culpabilité, de conformisme ou de lâcheté recouvre celui de la oumma, même des plus tristes ou critiques d’entre eux, qui voient ce monde se vendre aux idées qu’ils ont fui mais inexorablement les rattraper, qu’ils n’ont plus le courage d’affirmer leur désaccord, leur différence au grand jour tant la terreur est grande de voir se retourner les plus durs d’entre eux contre leurs familles et eux-mêmes. Leur puissance est telle qu’Asia voit ses espoirs de liberté tués dans l’œuf. Quelle type d’aiguillon pourrait bien parvenir à crever cette énorme bulle de haine pure dont ces fous d’Allah s’abreuvent pour créer un tel climat de pourriture là où ils sévissent? Ils parviennent à faire plier la loi, revoir les verdicts par la virulence de leurs menaces et la monstruosité de leurs actions.
Heureusement que des esprits comme le vôtre, Mireille, s’engagent à dénoncer ces horreurs et à mettre le doigt là où il mérite d’être mis! Je vous félicite.

Merci.

Écrit par : Henri Carnavalo | 06/11/2018

Répondre à ce commentaire

Comment les musulmans pourraient-ils se bouger sans remettre en question de fond en comble coran, charia et hadiths.

Ont-ils la possibilité de ne plus fréquenter leurs centres religieux ou mosquées sans problème?

S'ils ont cette possibilité mais qu'ils pratiquent toujours… c'est qu'ils n'ont pas l'intention de se bouger en attendent qu'on le fasse pour eux.

Ce qui au vu du laxisme complaisant de nos autorités n'arrivera jamais.

Hommage au Dieu Allah ou aux dieux pétrodollars entre autres déités... entre richissimes et richissimes entre eux de la mondialisation?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09/11/2018

Répondre à ce commentaire

Concernant la non-réaction des musulmans à l'affaire Asia Bibi, de la même manière qu’ils ne réagissent pas aux multiples attentats et exactions commises au nom d’Allah, il y a à mon sens et à ce sujet une explication simple et pas suffisamment mise en exergue. à savoir:

Imaginons que toutes les violences commises soient le fait de chrétiens qui crieraient "le Christ est le plus grand!", on verrait certainement des foules de chrétiens brandissant l’Evangile, lequel démontre du début à la fin de manière absolue que l’amour du prochain est son maître mot.
Ces foules diraient à juste titre, preuve à l’appui : « Ce n’est pas ça être chrétien ! »

En ce qui concerne les musulmans, leurs textes sacrés ne faisant qu’inciter à la haine de l’Autre, hormis quelques bouts de versets, tronqués par ailleurs, il est dès lors compréhensible que, n’ayant rien à faire valoir se rapportant à la « paix, la tolérance et l’amour », il ne puissent que rester muets.

Si l’être humain recherche en priorité l’amour d’autrui (agapè), ce n’est pas par l’islam que cette aspiration sera comblée.

Écrit par : Pierre Baudillon | 11/11/2018

Répondre à ce commentaire

Concernant cette affaire Asia Bibi, il convient de mettre quelques faits au clair.
Avec plus de 207 millions d’habitants en 2017, le Pakistan est le cinquième pays le plus peuplé du monde, avec la deuxième plus nombreuse majorité musulmane après l’Indonésie.
Et c’est dans ce pays à majorité musulmane, dont une infime partie fait partie des pires extrémistes de cette religion, de nombreuses attaques terroristes, souvent revendiquées par les talibans pakistanais, frappent le pays surtout depuis 2007, sa cour suprême a acquitté Asia Bibi.
Juges qui risquent pour cela leur vie.
Aussi il est un peu injuste de ne pas reconnaître que les musulmans pakistanais sont indifférents à son sort.
Quant au silence des nôtres ?
Il est semblable à celui de notre bon pape François.
Je n’ai pour les religions aucune sympathie ni estime.
Comme je ne comprends pas qu’on puisse mettre dans le même sac une communauté de culture (confession) musulmane avec sa religion.
De culture (confession) catholique, je suis athée. Et même très anti clérical.
Un politicien qui met sa foi en avant en avant, je le méprise, de quelque idéologie qu’il soit.
Sur ce forum, beaucoup accuse la gauche de soumission à l’islamisation rampante.
Quelle stupidité !
Les imbéciles, ne leur en déplaisent sont d’abord les religieux de tout bord.
Cardinaux, évêques, prêtres, pasteurs, rabbins , imams qui nous appellent à la tolérance tout en prônant en douce la supériorité de leur superstition. Alimentant de facto l’intolérance religieuse.
Ceux qui défendent leur religion tout en refusant toute réformes, en s’octroyant la représentation politique ou sociale de leur communauté.
Quand un débat a lieu concernant les musulmans, nos médias invitent un représentant de mosquée, ou un politicien qui met en avant sa foi musulmane, ou carrément un converti.
Des gens dont la sacralisation du coran et du prophète sont surtout le fond de commerce.
Ces mythomanes qui passent leur vie a essayer de justifier ce que la connaissance logique et scientifique démontre comme n’existant pas. Dieu.
Quand le pape ne met pas en cause ce sacrement imbécile qu’est la confession dans les cas des affaires pédophiles trop nombreuses commises par le clergé catholique, et qu’aucun catholique ne s’en offusque, je ne peux constater que la communauté catholique est aussi bête et mouton concernant sa religion, que la communauté musulmane.
Contrairement à une analyse primaire, le cas d’Asia Bibi, qu’on le veuille admettre ou non, nous démontre que même une communauté musulmane peut se doter d’institution respectueuse des droits de l’être humain.
Et que les politiciens de tout bord, ne sont que des « putes à suffrages », au final.
Comme le premier ministre pakistanais.
Des parasites qu’on pourrait sans problème éradiquer en appliquant le tirage au sort en lieu d’élections.
Evidemment cette réforme démocratique impliquerait un réel changement et une forte augmentation de moyens financiers et matériels dans l’éducation publique.
Or dans notre monde capitaliste, comme le profit à court terme est la norme, on préférer investir dans l’armement.
Et pour ce faire, autant se trouver rapidement un ennemi.
Il n’empêche que sur ce forum, beaucoup oublie que ces gauchistes qu’ils décrie tant, sont les héritiers historiques de gens qui ont tout fait pour remplacer le bourrage de crâne religieux par l’instruction publique égalitaire et laïque pour tous.
Que ceux qui favorisent cet islam rétrogrades, sont surtout des nationalistes bigots et cupides de droite, bien plus ancré dans le concret que les ergoteurs de gauche, qui confondent gouvernance avec éducation.
Que ce sont ceux qui nous spolient de la solidarité, par l’optimisation fiscale.
De nos emplois par des délocalisations et de nos acquis sociaux et biens publiques en nous imposant des plans de rigueur.
Les mêmes qui voient leurs revenus doubler quand nos acquis sociaux et services publiques fondent comme neige au soleil.
Les mêmes qui trouveront toujours une argutie juridique pour justifier l’espionnage et la répression envers des fraudeurs sociaux et pleureront de toutes leur larmes de défenseurs de la liberté, l’absence de mêmes moyens pour virer à coup de pied au cul des imams bénéficiaires de l’assistance sociale, qui propagent le fanatisme islamiste dans nos mosquée.
Il est de plus en plus temps qu’une véritable société séculière s’impose.
Dieu n’est pas mort, vu qu’il n’a jamais existé !

Écrit par : cyan | 11/11/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.