29/11/2018

Lauréate du «Swiss Stop Islamisation Award» et fière de l’être!

Voici un communiqué de presse que vous lirez tous dans votre journal favori. Suivi de mon commentaire.


Communiqué de presse (29.11.2018)

 

Voilà les vainqueurs du “Swiss Stop Islamization Award 2018”

Stop.png

 

Le but du “Swiss Stop Islamization Award” , lancé par le mouvement politique “Il Guastafeste” (fondé par Giorgio Ghiringhelli : www.ilguastafeste.ch ilguastafeste@bluewin.ch) , est de décerner chaque année une récompense de 2'000 francs à trois personnes qui – en Suisse romande, en Suisse italienne et en Suisse alémanique - se sont distinguées par leur courageuse activité contre l’islamisation de l’Europe (et surtout de la Suisse) et contre la diffusion du radicalisme islamique.

 

Voilà les trois lauréats de la première édition du Prix :

photo.png

Mireille Vallette  (journaliste et essayiste)

Peu de personnes en Suisse se sont battues avec une telle constance contre l'islamisme, la radicalisation des musulmans et en faveur des femmes musulmanes (auto-)discriminées par l'islam. D’abord militante de gauche, elle a quitté le PS en raison de la complaisance de ce parti à l'égard des revendications rétrogrades des prosélytes islamiques. La presse romande l’a fidèlement boycottée en la mettant, comme tous ceux qui mènent ce combat, dans la grande marmite des «islamophobes» et de l’ «extrême droite». Elle est l’auteure de trois livres. Le premier, "Islamophobie ou légitime défiance?" (2009), montre le double discours des leaders musulmans de Suisse, le deuxième, "Boulevard de l'Islamisme" (2012) alerte sur l’essor croissant du radicalisme en Europe. Et le dernier, «Le Radicalisme dans les mosquées suisses » (2017), montre par de nombreuses sources l’empreinte de l’intégrisme dans les organismes islamiques. En 2015, Mireille Vallette a créé l’ « Association Suisse Vigilance Islam » qu'elle anime avec une quinzaine de militants. L’ASVI défend la démocratie et la liberté d'expression, combat l’islamisation de la Suisse et s’oppose aux fossoyeurs de notre société séculière. Elle alimente par ailleurs par une approche journalistique un blog très documenté, "Boulevard de l'islamisme", hébergé par la Tribune de Genève.

Lorenzo Quadri (conseiller national de la Lega dei Ticinesi)

Comme directeur de l'hebdomadaire "Il Mattino della domenica", Lorenzo Quadri a beaucoup contribué ces 15 dernières années à faire en sorte que les Tessinois ouvrent les yeux sur les dangers de l'islamisation et de la radicalisation des musulmans et sur les dangers d'une immigration massive incontrôlée. Il a mené et mène encore cette lutte grâce aux nombreux articles qu’il écrit ou publie dans le journal qu'il dirige. C’est notamment grâce à ce travail d’information que le Tessin, a soutenu le plus massivement -après Glaris- l’initiative contre les minarets (68,3% contre 57,5% au niveau national). En sa qualité de conseiller national, il a fait de nombreuses propositions visant à freiner les activités des islamistes en Suisse, par exemple : une motion visant à interdire le financement étranger des mosquées et des lieux de culte islamiques (approuvée par la majorité du Conseil national, mais rejetée par le Conseil des États) ; une autre visant à interdire les associations islamistes dangereuses ; la demande d'interdiction des activités du Conseil central islamique Suisse de Nicolas Blancho; l'opposition à la création d’un imam de l'armée. Il a aussi été membre du comité de l'initiative « anti-burqa » lancée au Tessin ainsi que de l'initiative similaire lancée au niveau fédéral.

Walter Wobmann (conseiller national UDC)

Walter Wobmann est le fondateur et président du "Comité d’Egerkingen" qui a lancé en 2007 l'initiative populaire contre les minarets. Durant la campagne, les sondages annonçaient son rejet par au moins 58% des citoyens. Elle a été au contraire approuvée par 57,5% des votants le 29 novembre 2009, une surprise qui a eu un écho mondial. Grâce à ce vote, dû en grande partie à l'engagement de Walter Wobmann, le Comité d’Egerkingen a remporté un succès entré dans l'histoire comme la première étape importante de lutte contre l'islamisation de la Suisse. La deuxième aura lieu lorsque les citoyens seront appelés à voter, probablement en 2020, en faveur de l'initiative populaire visant à interdire la dissimulation du visage en public. Cette dernière a été une fois encore lancée, en 2016, par le Comité d'Egerkingen et signée par 106’500 citoyens. Depuis lors, Walter Wobmann s'est donné pour mission de conduire au succès cette initiative. Politiquement, il ne craint pas de soulever des thèmes dérangeants que de nombreux politiciens préfèrent éviter, de peur de compromettre leur carrière. La lutte contre l’islam politique est son thème préféré : c’est une bataille qu’il conduit soit au Parlement, soit par le biais des droits populaires. Walter Wobmann est une voix emblématique de la majorité critique de notre pays. Sa manière droite et directe de mener ses actions plaît aux citoyens. Il a déjà annoncé qu'il utilisera ce prix pour financer son activité politique.

REMERCIEMENT : Le mouvement “Il Guastafeste” remercie vivement les citoyens et citoyennes qui ont contribué financièrement à cette initiative avec un total de 10'000 francs. La somme qui restera, une fois déduits les prix (6'000 francs) et les frais d’organisation (environ 700 francs) , sera utilisée pour le financement des prochaines éditions.

Vingt ans de combat

Merci Trouble-Fête ! Ce «Swiss Stop Islamisation Award», premier du nom, m’honore. Je m’insurge depuis deux décennies contre cette islamisation qui imprègne peu à peu toutes nos institutions, et contre le radicalisme que pratiquent les mosquées et associations islamiques. Défendre notre démocratie et ses valeurs, c’est mon combat.

stop islamization award,ghiringhelliL’islamisation par la conquête culturelle et religieuse bat son plein. Ce dessein est parfaitement décrit par les courants les plus radicaux de la planète : Frères musulmans, wahhabites, islam d’Erdogan. Ces mouvements marquent de leur empreinte de très nombreuses associations-mosquées de Suisse, comme le montrent de nombreuses enquêtes suisses alémaniques, quelques romandes, Saïda Keller Messahli, et mon dernier livre.

J’ai rédigé trois opus qui alertent sur ces temps obscurs (les deux premiers sont en accès libre sur mon blog) et cette religion extravagante… Comme le sont aussi ses auxiliaires que le terrorisme et les innombrables injustices de leur doctrine semblent avoir dopés. Mon deuxième ouvrage, sorti en 2012, met l’accent sur l’extension du radicalisme en Occident. Les gouvernements le savaient. Mais la couardise et l’indolence ont fait le lit du déferlement terroriste.

J’informe au jour le jour –bientôt 500 posts– dans la Tribune de Genève, avec le souci de la précision, des sources, le refus des imprécations.

Je rencontre souvent lors de manifestations des personnes que je n’aurais jamais soupçonnées être mes lecteurs et qui m’avouent qu’ils le sont : profs, analystes politiques, travailleurs sociaux, politiciens de gauche, pasteurs, journalistes, spécialistes de l’islam, etc. Ils louent la qualité de mon travail. Mais ces transgresseurs du politiquement correct n’avoueront jamais leur délit, ne prononceront jamais mon nom en public, ne «partageront» jamais un de mes textes. Victimes d’une censure sociale qui ne dit pas son nom.

En informant, en bataillant sans relâche contre des réalités niées, j’en connaissais le prix : l’ostracisme médiatique. Je ne suis pas frustrée des plateaux-TV, l’écrit a toute ma préférence. Mais sur le plan social, ce plafond de verre sous lequel se blottissent les journalistes signifie : pas de débat de fond, pas de questions pointues qui mettent en question les idées reçues, pas de présence d’ex-musulmans qui partagent notre combat. Pas d’enquêtes qui remettent en cause la tranquille conviction que la Suisse échappe aux réalités de ses voisins.

Les journalistes sont devenus des militants du politiquement correct. Ils ont assimilé avec une rare rapidité les mots utiles aux entendements paresseux : islamophobe, xénophobe, d’extrême droite, identitaire, populiste, raciste… Ils leur permettent les censures les plus éhontées. Mais que tombe sur leur écran un communiqué de la Commission fédérale contre le racisme (CFR) ou du Centre suisse islam et société (CSIS) et tous copient-collent avec ardeur.

Les médias montrent de temps à autre tel dysfonctionnement dans leur optimiste vision. En ce qui me concerne, le messager suffit à discréditer le message. Lorsque je révèle à des journaux l’existence de tel site haineux et misogyne d’une mosquée, lorsque je les informe du double discours de jeunes Fribourgeois adoubés par les politiques et adeptes de la doctrine des Frères musulmans, c’est motus et bouche cousue. Ces sujets, s’ils avaient été découverts par leurs journalistes, auraient fait la Une de leur quotidien. Et lorsque notre association informe la presse romande qu’une pétition comprenant 800 signatures a été remise à la CFR et au CSIS réclamant des colloques contradictoires, il n’en est fait aucune mention. Et mon dernier livre, seul lors de sa parution à décrire le paysage intégriste de notre pays, a été censuré.

Pas un journaliste n’a par ailleurs réalisé une enquête sur ce Centre suisse islam et société qui ressemble de plus en plus à un centre islamique. Dernier indice en date (vu dans sa dernière newsletter) : la croyante Arlinda Amiti coiffée de son foulard coordonne le programme «Islam et Société : études islamo-théologiques». Ces «analyses scientifiques» peuvent, nous dit l’article, «contribuer à la construction identitaire des musulmans en Suisse».

La foi boussole de la science ? La science cornac de la foi ?

Le camp de la dénégation rabâche les «pas d’amalgame», «il ne faut pas stigmatiser» et «ça n’aIMG_1323.JPG rien à voir avec l’islam», cherchant à effacer tout lien entre la religion des terroristes et celle des «vrais» musulmans. N’importe qui ayant mis le nez dans les textes considère cela comme absurde. Gilles Kepel le rappelait encore récemment. Les activistes musulmans sont exonérés, la Suisse n’a aucune exigence à leur encontre. Ils peuvent enseigner ce qu’ils veulent, dont le «fiqh», ce droit divin si cruellement opposé au nôtre, ils peuvent inviter les pires intégristes à leurs manifestations –les mosquées romandes ne s’en privent pas ! Il ne leur est pas demandé pourquoi cette religion produit des discriminations et des souffrances sans fin dans les pays qu’elle régit.

Comment est-il possible de ne ressentir aucune empathie envers les innombrables victimes de leurs préceptes : femmes, minorités religieuses, renégats de la foi, prisonniers de la misère et de l’obsession sexuelles, candidats à la liberté ? Comment est-il possible de ne pas se sentir tenu de dénoncer ces injustices ?

Bravo les autres !

Félicitations à Lorenzo Quadri de la Ligue des Tessinois, lauréat italophone. Il œuvre avec constance contre les mêmes fléaux que moi. Sa dernière et fort intéressante motion demande au Conseil fédéral de dissoudre la Commission fédérale contre le racisme. Une demande sensée, puisque cet organe consacre l’essentiel de son énergie à défendre les musulmans prosélytes et à les confirmer dans leur statut de victimes qui les pousse au rejet de notre société.

Bravo aussi à Walter Wobman, créateur du comité d’Egerkingen grâce auquel les Suisses ont pu s’opposer au suprématisme de l’islam par l’interdiction des minarets, et s’opposeront par la prohibition du niqab à ce symbole honteux de l'islam que des musulmanes portent avec fierté.

ghiringhelli3.jpgMerci enfin à Giorgio inspiré dans cette initiative par le «Dhimmi d’or» que remet chaque année l’Association suisse vigilance islam à des citoyens qui se sont fait remarquer par des propos particulièrement soumis à l’endroit des activistes de l’islam.

 

 

 

 

17:17 Publié dans ASVI, Islamisation, Médias, Suisse | Tags : stop islamization award, ghiringhelli | Lien permanent | Commentaires (31) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

Bravo Mireille, je suis très content pour vous. Vous méritez ce prix par votre ténacité et votre courage.
Très cordialement.

Écrit par : dov kravi דוב קרבי | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

BRAVO!!!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Votre travail est ainsi reconnu. Bravo!
Nous nous pourrions nous inspirer, en France, de l'idée de Giogio Ghiringhelli du
"Dhimmi d'or" qui à ma connaissance n'existe pas dans ce pays.

Écrit par : carbou | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Une récompense mille fois méritée. Merci pour votre engagement, Mireille!

Écrit par : Mario Jelmini | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo! Et merci de monter aux barricades pour nous tous ;-)

L'opprobre professionnelle n'est pas facile à vivre, on ne peut pas tous se permettre de perdre notre travail, certains sont plus exposés que d'autres. Mais j'ai bon espoir: le troisième Reich a fini par s'effondrer, les régimes communistes itou. Le jour où on n'aura plus besoin de pétrole, l'Iran et l'Arabie Séoudite retourneront dans leurs déserts respectifs. L'affaire Tariq Ramadan est déjà un bon début.....

Je suis convaincue qu'il y a plein de gens qui pensent comme nous ou plutôt: qui ne pensent rien du tout, c'est plus confortable et on évite ainsi tout conflit. Mais si on leur demandait si c'est une bonne idée de balancer les homosexuels du haut d'immeubles ou de lapider les femmes adultères, je ne vois pas bcp de monde pour dire, sincèrement, que c'est bien et que ça devrait continuer.

A noter, en passant: un article de la TG paru le 22 novembre parle du Tadjikistan (cyclotouristes tués). La fin de l'article dit ceci: "Le Tadjikistan, un pays laïque dont la population est majoritairement sunnite, a fait de la lutte contre l'intégrisme religieux une priorité. Les autorités .... ont pris des mesures radicales pour contrer l'influence des extrémistes religieux, parmi lesquelles le RASAGE FORCÉ des barbes et une CAMPAGNE CONTRE LE PORT DU HIDJAB."
Autrement dit, au Tadjikistan, pays dont la population est à 95% musulmane, le hidjab est considéré - à juste titre - comme un symptôme de radicalisme musulman. A bon entendeur ! à la bande de sourds qui dirige l'Europe.

Personne ne va évidemment condamner le Tadjikistan pour violation des droits de l'homme parce qu'il interdit le hidjab. Intéressant: la barbe des hommes est aussi attaquée - et personne ne parle de la liberté d'avoir l'aspect de son choix.

Autre aparté: si vous allez voir le film Bohemian Rhapsody, sur la vie de Freddy Mercury, on apprend que sa famille vient originellement d'Iran, mais qu'ils ont dû fuir ce pays à cause DES PERSECUTIONS MUSULMANES dont ils étaient victimes. Ils sont zoroastriens, donc mécréants, donc bons pour la lapidation et la crucifixion. Mais ce n'est qu'un détail et personne n'y aura prêté attention. Un peu comme Salman Rushdie, dont on oublie trop volontiers qu'il a été condamné à mort pour avoir écrit un roman. Youpie.

Écrit par : Arnica | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Félicitations !

Écrit par : norbert maendly | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo Mireille vous êtes bien entourée. Une belle brochette de crétins racistes et incultes comme vous. Vous êtes en bonne compagnie avec tous vos amis d'extrême droite. Quand on vous lit on se rend compte que vous commencez lentement à perdre la boule.

Écrit par : Anastase de Saint-Senestre | 29/11/2018

Répondre à ce commentaire

À part les habituelles insultes éculées, avez-vous des arguments recevables? C'est d'autant plus amusant que comme tous les lâches, on se cache derrière un pseudo.

Subsidiairement, vous devriez nous fournir une definition de ce qu'est l'extrême-droite. Faites-vous aider de Mario Jelmini, peut-être qu'à deux, vous nous pondrez quelque chose de valable :-) .

Écrit par : G. Vuilliomenet | 30/11/2018

Anastase de Saint Senestre n’a pas entièrement tort.
Je partage et comprend le combat de madame Valette contre l’islamisation de notre société.
Mais me réjouir qu’elle reçoive un prix d’individus pour lesquels je n’ai aucune affinité…sent la récupération.
Et ce n’est pas bon pour le combat de l’esprit contre l’obscurantisme.
Aujourd’hui on met des étiquettes sur tout. Si une personne exprime simplement son bon sens qui va à l’encontre de la « doxa », on le catalogue.
Soit extrême gauche soit extrême droite.
Aujourd’hui tellement le procédé est devenu grossier, les communicants utilisent ultra…
C’est dire leur niveau.
Un prix de fr 2000.- médiatisé, c’est que de la com.
Franchement Mireille, courrez-vous après des colifichets ou menez-vous un combat ?

Écrit par : cyan | 09/12/2018

Pour le camp de la dénégation, le bel islam c'est ça -entre -autres discriminations faites aux gamines et aux femmes en général:

https://oumma.com/koweit-le-port-du-pantalon-pour-les-femmes-cest-haram-affirme-un-erudit-musulman/

L'Occident n'a rien à faire ni çà voir avec ce concept et ses adeptes. Il faut l'interdire.

Bravo Mireille Vallette pour votre courage et votre persévérance.

Écrit par : NOËL Pierre | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo Mireille, je te remercie, de ta lucidité, de ton entêtement et de ton courage.

Écrit par : roskopf | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Tiens Anastase le rouge vient nous exposer ses profondes pensées. Sauf que personne n'en a rien à cirer.

Continue à prendre Uber, à voyager avec Easy Jet et à te prosterner devant l'Islam qui méprise la gente féminine. Tu n'as aucune cohérence avec tes idées d'un autre âge et qui ont fait plus de morts que le nazisme. Retourne profiter de ta retraite de bobo nanti.

Et comme je suis patient avec les demeurés, je te cite les chiffres du rapport sur la sécurité du Service de Renseignement de la Confédération pour 2016 et 2017.

Nombre d'événements liées à l'extrême-gauche : 2016 (213), 2017 (200)
Nombre d'actes violents liés à l'extrême-gauche : 2016 (60), 2017 (100)

Nombre d'événements liés à l'extrême-droit : 2016 (23), 2017 (16)
Nombre d'actes violents liés à l'extrême-droite : 2016 (2), 2017 (1 seul).

Tu veux que l'on calcule la différence de ratio pour toi ou penses-tu pouvoir y arriver seul ? Le faschisme, c'est toi et tes amis crasseux. Le débat s'arrête là.

Écrit par : Laurent Lefort | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ce commentaire fait suite à celui du nommé ou soi-disant Anastase de Saint-Senestre (ADSS).

Les mots ont un sens.
• Qu'est-ce qu'un crétin? Réponse: c'est une
"personne atteinte de crétinisme, stupide" (http://www.cnrtl.fr/definition/crétin/substantif).
• Qu'est-ce que le crétinisme? Réponse:
"A.− MÉD. État pathologique, caractérisé par une diminution ou une absence totale des facultés intellectuelles, une dégénérescence physique (nanisme, arrêt du développement des organes génitaux, ralentissement de diverses fonctions), et lié à une insuffisance thyroïdienne se révélant le plus souvent par la présence d'un goitre.
B.− P. ext., fam. Stupidité, abrutissement moral et intellectuel. (...) (Quasi-) anton. intelligence" (http://www.cnrtl.fr/definition/crétinisme/substantif).

Quelqu'un connaît-il et peut-il m'indiquer l'identité exacte et l'adresse du soi-disant Anastase de Saint-Senestre? Je fais partie de ceux qui soutiennent Mireille Vallette et n'apprécie pas du tout d'avoir été traité de crétin raciste et inculte. De tels propos relèvent des art. 173 et ss. du Code pénal suisse et j'entends bien porter plainte. Si d'autres personnes se sentent visées par le commentaire de Saint-Senestre et veulent se joindre à moi, quelles me le fassent savoir: je rédigerai volontiers une plainte collective.

Affirmer sur un blog que quelqu'un est un crétin constitue incontestablement une injure au sens de l'art. 177 du code pénal suisse. Affirmer que quelqu'un est un "crétin raciste" est encore plus grave, à moins que l'auteur du propos ne puisse prouver que la personne visée est effectivement raciste. "Crétin inculte" est aussi grave que "crétin raciste", à moins que l'auteur du propos ne puisse prouver que la personne visée est effectivement inculte. Affirmer que quelqu'un est un "crétin raciste et inculte" sans que l'on puisse prouver que la personne visée est un crétin, qu'elle est raciste et qu'elle est inculte, c'est insulter trois fois cette personne.

Écrit par : Mario Jelmini | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini, Metastase réside sur Carouge. Un ancien "employé" de l'enseignement chargé de bourrer le mou de la jeunesse. Mais pour l'adresse, le blog du PDC pourra peut-être vous renseigner plus sérieusement. http://pdccarouge.blog.tdg.ch/

Écrit par : Laurent Lefort | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

si j'en crois le nombre d'amis sur votre Facebook , pas de quoi pavoiser , à comparer avec les Leisi -Cerrutti, les fachos ne vous font guère confiance. votre passé au PS est un passif difficile à effacer, bon reste la comédie Orsini et vieilles dentelles de l'assoc. vigilance islam pathétique aréopage de haineux en mal d'exister.
Bon vent au prochain Bol d'Or sans les voiles

Écrit par : briand | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

@ Briand
Je n'ai pas trouvé d'Anastase de Saint-Senestre sur Facebook (ni d'ailleurs sur Twitter). Sous quel nom est-il inscrit?

Écrit par : Mario Jelmini | 30/11/2018

@Anastomose Sinistre: pourriez-vous nous expliquer ce que signifie "extrême-droite" pour vous (j'ai posé la même question à J-N Cuénod)?
Si on est pour l'égalité homme-femme, on est d'extrême-droite?
Si on est pour le respect des homosexuels, on est d'extrême-droite?
Si on estime qu'au XXIème siècle, une femme n'a plus besoin de cacher ses cheveux, on est d'extrême-droite?

En revanche, si on estime que les membres d'une certaine communauté (religieuse) sont supérieurs au reste de l'humanité, on est quoi..... ?
Si on estime que les femmes doivent rester à la maison à s'occuper de la cuisine, du ménage et des enfants, on est quoi.... ?
Si on trouve normal qu'un homme ait jusqu'à 4 épouses, on est un humaniste libéral éclairé de gauche?

"Extrême-droite" relève de la plus pure paresse intellectuelle. Tout comme "chemises brunes", "années-30", populiste, islamophobe etc.

Faut-il vous rappeler que le monde musulman était du côté des nazi, lors de ces fameuses années -30? En effet, ils partagent avec eux la haine du juif. Ils vont même plus loin que les nazis, car ils veulent effacer de la terre non seulement les juifs, mais aussi les chrétiens et tout ce qui n'est pas musulman. Ils détruisent et effacent tout ce qui est pré-islamique. Un signe certain d'une intelligence supérieure, n'est-ce pas?

Écrit par : Arnica | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

"Mario Jelmini, Metastase réside sur Carouge. Un ancien "employé" de l'enseignement chargé de bourrer le mou de la jeunesse. Mais pour l'adresse, le blog du PDC pourra peut-être vous renseigner plus sérieusement. http://pdccarouge.blog.tdg.ch/"
Avez-vous une preuve qu'il s'agit de lui?
Sinon pourquoi ne donnez-vous pas son nom?
Le site du pdc présente un encéphalogramme plat depuis avril.
Et celui que vous voulez désigner ne signe pas "de Saint Senestre", ce qui serait quand même curieux pour un mécréant. Bref, n'importe qui peut s'affubler de n'importe quel pseudo.

"si j'en crois le nombre d'amis sur votre Facebook , pas de quoi pavoiser , à comparer avec les Leisi -Cerrutti, les fachos ne vous font guère confiance. votre passé au PS est un passif difficile à effacer, bon reste la comédie Orsini et vieilles dentelles de l'assoc. vigilance islam pathétique aréopage de haineux en mal d'exister."
Comme démonstration de haine gratuite, vicieuse, briand est un champion hors-catégorie. Il arrive à ne présenter aucun argument. Il tient seulement à manifester sa haine à l'état brut. Que ça se sache. Bref, il a bien mérité de l'islam. Autrement sa pensée, c'est le néant.

Oui, Mireille est de gauche. Oui, nombreux, trop nombreux sont ceux qui se prétendent de "gauche" et qui en fait ne sont que des opportunistes sans autre idéologie que de parvenir à occuper des sièges, d'où une alliance où ils trahissent les valeurs de la gauche en faisant alliance par souci électoral avec une idéologie politique totalitaire. Leur programme vise seulement à gérer le capitalisme, c'est-à-dire à le renforcer, mais surtout pas à le renverser, ni même à le contester. On est dans le néant idéologique.

Écrit par : Daniel | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

@ Daniel et @ Laurent Lefort
Les commentaires signés Anastase de Saint-Senestre sur http://pdccarouge.blog.tdg.ch/archive/2018/04/11/une-gestion-hasardeuse-291379.html#c507247
émanent manifestement du même auteur que celui qui a injurié Mireille et son entourage, dont je m'honore de faire partie: même style ultra-agressif, même ton méprisant, même vulgarité.

Merci à Laurent Lefort pour son "tuyau". Je suis en pleines démarches. Mireille connaît l'adresse email et l'adresse IP de l'auteur du commentaire injurieux; on pourra comparer avec celles utilisées sur le blog édité par le PDC de Carouge.

Écrit par : Mario Jelmini | 30/11/2018

@la pommade homéopathe. faut-il se souvenir qu'en Suisse les plus fervents admirateurs du Nazisme se recrutaient du côté des ultra-conservateurs PAB paysan-artisan et bourgeois ancêtre de l'actuel UDC qui actuellement peut être rebaptisée sous les cérémonies néo évangélistes comme nouvelle naissance islamophobe et raciste à l'instar du clan Bush aux États -Unis

Écrit par : briand | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel, je ne peux pas donner de nom puisque ledit personnage emprunte ce pseudo depuis ses débuts sur le site du PDC Carouge. Lisez un peu leurs différents articles pour vous en convaincre, même si l’encéphalogramme de celui-ci est plat. Et d’après ce que j’ai pu en lire, ceux-ci semblent le connaître. Je ne dis rien de plus. Le fait que celui-ci ait été dans l’enseignement ressort de ses différents post, voilà tout.

Et le fait que celui-ci n’existe pas sur Facebook n’est pas un point pertinent. Beaucoup se sont désinscrits depuis l’affaire de publicité organisée pour le compte du camp républicain. Et vous pensez bien qu’il ne s’est pas enregistré sous le précité pseudo.

Écrit par : Laurent Lefort | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Félicitations à Mireille Vallette qui infatigablement informe sur l'islam, toujours avec intelligence et sans jamais s'abaisser au niveau des basses invectives qui semblent être les seuls arguments à la portée d' "Anastase de Saint Senestre" ou de "Briand".

Car pour ceux-ci, il semble que n'ayant pas la capacité de formuler une critique constructive, l'insulte vient trop facilement palier l'insuffisance des arguments.

Mais voilà, tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse, et chers messieurs nous aimerions lire sous votre plume des arguments un peu plus élaborés, qui pourraient nous faire réfléchir, si vous en êtes capables bien entendu.

Car il semble bien que votre entendement se soit arrêté à ce que vous avez appris en 1960, quand le totalitarisme islamique était encore inconnu sous nos latitudes, et que seule l'extrême droite qui nous avait valu une atroce deuxième guerre mondiale, semblait pouvoir présenter un danger.

Car malheureusement, il se trouve que l'être humain de peu de bon sens, ne comprend généralement les chose qu'à postériori.

Alors, quand le danger change de forme, change de nom, change d'accoutrement, change de langue, l'humain de peu de bon sens ne s'en rend pas compte : il continue à se battre contre des moulins à vent, car il n'a pas les capacités nécessaires pour analyser les événements qui ne correspondent pas aux schémas figés qui se sont imprimés dans son cerveau à l'époque où celui-ci était encore en évolution.

Mais rassurez-vous : il arrive que la lumière pénètre même les recoins les plus obscurs, il suffit pour cela de renoncer à vouloir absolument, et avant tout, crier avec les loups les plus bruyants.

Écrit par : Sophie | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

"Le but du “Swiss Stop Islamization Award” , ... se sont distinguées par leur courageuse activité contre l’islamisation de l’Europe (et surtout de la Suisse) et contre la diffusion du radicalisme islamique."


Félicitations Madame Vallette.

Que cet "Award" vienne recompenser l'orientation, la rationalisation et la transformation de votre discours pour pouvoir franchir la porte entre la révolte intérieure et l'action politique publique.

Et qu'il vienne témoigner de votre effort quotidien pour résister à la marée d'abandon religieux et idéologique de notre belle société suisse, conséquence de la décadence et la lacheté de nos élites, et de la solde de l'esprit d'entreprise des habitants de ce pays de montagnes et de vallées, de lacs et de rivières, par ceux qui ont déjà vendu son âme.

Écrit par : Chuck Jones | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

"que seule l'extrême droite qui nous avait valu une atroce deuxième guerre mondiale" (Sophie)


Psssst ...

" L'armée soviétique a attaqué la Pologne le 17 septembre 1939 sans déclaration de guerre préalable, soit seize jours après le début de la campagne de Pologne, l'Allemagne et l'Union soviétique ayant associé leurs objectifs et stratégies par le pacte germano-soviétique. "


https://fr.wikipedia.org/wiki/Invasion_sovi%C3%A9tique_de_la_Pologne

Écrit par : Chuck Jones | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je vous remercie de tout cœur pour vos encouragements. Mais malgré eux, je ne suis pas sûre de poursuivre, en tout pas de la même manière. J'ai tant dit, tant répété que je ne suis plus trop inspirée. Et malgré nos efforts, les vôtres, ceux d'autres activistes, tout s'est aggravé, en Suisse comme ailleurs.
Je mettrai à profit la pause de fin d'année pour prendre de nouvelles résolutions. En attendant, merci d'avoir été si fidèles et si nombreux (5000/mois), mais la plupart d'entre vous sont déjà lucides et les autres n'ont tellement pas envie de le devenir! Comme le dit une amie: "Aujourd'hui, l'ignorance est un choix". Et cette sympathique prédiction de Mahmoud Muhammad Taha est loin d'être réalisée:
« Il viendra un jour où on fermera la porte de l’Azhar avec deux planches sur lesquelles il sera écrit: ici on enseignait l’ignorance. »

Écrit par : Mireille Vallette | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Faire un "Stop & Go" est souvent profitable. Avoir raison trop tôt est une difficulté face à des gens qui ne réfléchissent pas plus loin de que le bout de leur nez. Les croyances mélangées avec les sentiments, les hallucinations, le besoin d'une protection royale ou divine ont rendu bon nombre d'individus hors sol, paresseux pour s'informer, s'instruire et raisonner par eux-mêmes.

Une chose est certaine, l'Histoire montre que l'Humain a besoin de se développer personnellement et collectivement depuis des lustres en particulier depuis son émancipation des monarchies et la séparation des pouvoirs.
Les sciences et les techniques font partie de l'évolution et de l'émancipation alors que croire qu'il y a un paradis un enfer et un tribunal divin abêtit l'individu qui pousse trop loin le bouchon de ses croyances. Il y aurait tant de chose à dire sur ce sujet mais chacun fait ce qu'il peut, vous êtes allée au delà en éclairant celles et ceux qui veulent savoir afin de ne pas se faire avoir (Sami Aldeeb).

Des gens veulent un monde de bisounours avec l'islam, ils choisissent donc de se soumettre. Ils se font enfumer par des politiciens inféodés aux monarchies et leurs fables religieuses. Des politiciens se droguant avec le gaz, le pétrole et les pétrodollars. Ils puent la Mafia, les clans, les chefs tribaux....

Beaucoup d'entre-nous ne veulent pas se soumettre et devenir les dhimmis de l'islam. De plus en plus de gens refusent l'islam politico-religieux. Nous devons continuer d'informer le monde -être -solidaire et ce, quels que soient nos points de vues. La menace islamique, liée aux bouleversements climatiques, le nouveau monde économique qui se met en place et autres désordres vont sérieusement perturber notre évolution.

Révolté évolutionnaire, je ne lâche rien pour le bien de mes enfants et petits enfants. Comme vous, lorsque la fatigue m'envahira je prendrai du recul, c'est normale pour un être humain.

Bien à vous Mireille Vallette, prenez le temps du repos et des loisirs et passez de bonnes fêtes de fin d'année avec vos proches.

Un grand merci d'avoir publié mes commentaires.

Écrit par : NOËL Pierre | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je rejoins le commentaire de Pierre NOËL et m'associe pleinement à ses voeux: passez de bonnes fêtes de fin d'année, Mireille!

Écrit par : Mario Jelmini | 01/12/2018

Merci pour votre courage Mireille ! Il ne faut pas s'étonner que les gens de gauche, comme Coline de Senarclens par exemple, vous détestent car il est problématique pour eux de vous classer à l'extrême-droite, ce qui serait si commode (ça ne les empêche pas de le faire mais ils se ridiculisent encore plus).
Mme de Senarclens a révélé non seulement tout son mépris vis-à-vis de vous lors de l'émission de radio Les beaux parleurs mais aussi sa profonde et totale ignorance en matière d'islam puisqu'elle a osé dire, il fallait le faire, que l'islam n'était pas conquérant, ceci en toute fin d'émission et sans vous laisser la possibilité de répondre à cette énormité. Rappelons à cette gauchiste donneuse de leçons bien qu'ignorante que même les musulmans reconnaissent que leur religion est conquérante, comme le prouvent la conquête de 56 pays non musulmans, la quasi disparition des juifs et chrétiens dans tous les pays musulmans, l'interdiction de quitter cette religion sous peine d'être condamné à mort au pire, à l'exclusion au mieux, l'obligation faite aux enfants d'un couple comportant un musulman d'être musulmans et aux hommes qui épousent une musulmane de se convertir (demandez donc à M. Poggia pourquoi il est devenu musulman...), etc.
Bref, depuis cette lamentable émission où vous étiez invitée pour être clouée au pilori, je n'écoute plus Les beaux parleurs. Quoique, si M. Zendali a le courage un jour d'inviter Mme Saïda Keller-Messahli pour l'opposer à Mme de Senarclens, je ne prétends pas que je ne vais pas écouter mais, hélas, je crois qu'il n'y a aucune chance d'avoir un jour cette opportunité...
Passez de bonnes fêtes et dites-vous bien que si les journalistes étaient visionnaires, ça se saurait...

Écrit par : Sonia | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je m'associe aux précités pour vous souhaitez de bonnes fêtes d'hiver (humour). Et je préciserai à l'attention de Sieur Anastase, qui bizzarement n'a pas osé repointé le bout de sa truffe, qu'il soutient sans le savoir ou pas, un mouvement qui a caillaissé l'hôpital pour enfants "Necker" à Paris, en juin 2016.

Écrit par : Laurent Lefort | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

La question de la véritable identité de la personne utilisant le pseudonyme d'Anastase de Saint-Senestre est résolue (merci à Laurent Lefort pour ses indications, qui m'ont aiguillé).
Il s'agit d'un généticien et vulgarisateur scientifique français surnommé Dédé-la-science, domicilié à Carouge/GE.

J'ai adressé aujourd'hui au Procureur général de la République et canton de Genève une plainte pénale pour atteinte à l'honneur contre ce grossier personnage, qui se trouve être un professeur honoraire de l'Université de Genève (Département de génétique et évolution, Unité d'anthropologie)!

Le texte de ma plainte peut être consulté sur
http://croireounepascroire.blog.tdg.ch/archive/2018/12/04/plainte-penale-contre-le-soi-disant-anastase-de-saint-senest-295935.html

Celles et ceux parmi les amis de Mireille qui désireraient entreprendre la même démarche que moi peuvent librement s'inspirer de mon texte. Il sera toujours possible, en échange d'un versement par le prévenu de quelques milliers de francs à l'ASVI, de retirer nos plaintes respectives dans le cadre de la conciliation qui sera tentée par le procureur en application de l'art. 316 du code de procédure pénale...

Écrit par : Mario Jelmini | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

"Il s'agit d'un généticien et vulgarisateur scientifique français surnommé Dédé-la-science, domicilié à Carouge/GE."
Cela fait des années qu'il mène une double vie, prof d'uni à Genève - où le fait d'être d'extrême-gauche semble le seul critère pour un poste dans cette Uni - et agitateur propagandiste chez Charlie-Hebdo, puis chez Siné-Hebdo suite aux problèmes d'antisémitisme reprochés à Siné.
Il est à la base de la théorie qui veut qu'il n'y a pas de races, que des parents pygmées peuvent donner naissance à des géants vikings, vu que tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil...
Eh oui, braves gens, on en est là.

Écrit par : Géo | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.