13/01/2019

Loi sur la laïcité: les Juristes progressistes se conduisent en voyous

Pour inviter à voter contre la loi, les spécialistes du droit utilisent un vénérable logo d'Exem. Or, sur l'affiche qu'il a réalisée à cette occasion, le dessinateur appelle à voter OUI.


Affiches2.jpg

A gauche, le logo devenu affiche, à droite celle qu'Exem a dessinée pour l’association "La laïcité, ma liberté", qui correspond à sa propre prise position.

 

Exem n’en revient pas! «Pour leur affiche contre la loi sur la laïcité de l’Etat, les Juristes progressistes ont utilisé le logo que je leur avais dessiné il y a 25 ans! Sans me demander la moindre autorisation et sans envisager une rémunération.» De toute manière, Exem aurait refusé. Les prises de position des affiches qu’il réalise correspondent toujours à ses propres opinions. Sa probité n’a jamais été prise en défaut.

Or, Exem est en faveur de la LLE. Sollicité par l’association «La laïcité, ma liberté» qui milite pour cette loi, l’artiste a réalisé une affiche qui la soutient. Malheureux hasard, les deux affiches apparaissent côte à côte sur les panneaux de votations du 10 février.Des adeptes de Facebook ont rapidement réagi, ce qui témoigne des atteintes à sa réputation.

Affiche facebook. coment.jpg

L’association organise une conférence de presse ce lundi 14 janvier en présence de l’artiste. En attendant, Exem a bien voulu me donner copie du message qu’il a envoyé à l’Association des juristes progressistes. Leur site est en sommeil, mais les membres semblent s’être réveillés en sursaut pour contester la loi.

 

Exem demande le retrait immédiat du matériel

«Bonjour,

Absent de Genève quelques jours, je viens d’être informé par mon ami Christian Humbert-Droz de l’utilisation scandaleuse que vous avez faite du dessin que j’ai réalisé pour votre association il y a 25 ans (en 1994 exactement).

Ce dessin avait la destination précise de constituer votre logo et rien d’autre, sauf accord particulier.

Or je découvre que, sans que j’en aie été consulté aucunement, ledit dessin sert de motif principal à votre affiche sur la loi sur la laïcité de l’Etat disant “NON à une loi discriminatoire” me mettant  dans la situation insupportable du mercenaire qui mangerait à tous les râteliers, puisque j’ai réalisé une affiche qui dit OUI à cette même loi.

Cette utilisation est totalement abusive et illicite, faisant dire à mon dessin, et par conséquent à moi-même, le contraire de ce que je pense.

Cette affiche doit donc être retirée immédiatement de la campagne. Je me réserve par ailleurs de communiquer sur vos méthodes de voyous et de réclamer des dommages et intérêts, puisque cette utilisation aurait dû passer par l’accord du détenteur des droits, c’est-à-dire moi, et par la négociation d’un droit d’auteur, ce qui n’a évidemment pas été fait.

En espérant que tous les supports (affiches, flyers, annonces presse, etc.) comportant mon dessin seront supprimés dans le plus bref délai, je vous adresse mes salutations consternées.
 
 Exem»

 

 

Affiche_Jocelyne.jpg

L'islamo-gauchiste Jocelyne Haller avec Sabine Tiguemounine, employée voilée d'EMS et conseillère municipale. Notons que comme celle-ci, une très grande majorité des affiches appellent à voter "NON".  La lutte sera rude, qu'on se le dise!

Commentaires

Le contraire de progressiste est rétrograde. Le bon usage du français se perd chez certains juristes.

Écrit par : Mère-Grand | 13/01/2019

Répondre à ce commentaire

Et en plus ce sont des menteuses : selon le sous-titre de l'affiche, la loi bafouerait la laïcité de l'Etat en interdisant le voile aux élues.
Pour Jocelyne de Haller et Sabine Tiguemounine, interdire le port du voile bafouerait donc la laïcité ! La laïcité ce serait donc le port du voile ???

Mais pire encore, l'interdiction du port du voile pour les élues ne respecterait pas les "droits fondamentaux". Porter un voile au conseil municipal en Suisse serait maintenant un "droit fondamental"??? Il fallait oser de tels sophismes.

De plus, contrairement à ce que prétend le slogan de l'affiche, Sabine Tiguemounine a effectivement les mêmes droits que Jocelyne de Haller, car elle bénéficie de l'égalité entre les citoyens, quel que soit leur sexe ou leur religion, égalité des citoyens qui doit-on le rappeler n'existe pas et n'est pas au programme des pays musulmans.

La seule chose qu'on demande à Mme Tiguemounine, c'est d'enlever son voile pour pouvoir prétendre représenter tous les citoyens de sa commune, sans discrimination. Cela n'enlève rien à ses droits de citoyenne. Mais tous les moyens sont bon, mentez mentez, vous ne risquez rien et il y aura toujours quelques naïfs qui vous croiront. Et n'oubliez pas d'utiliser ad nauseam les mots et les concepts qui plaisent à ceux que vous voulez dominer : "droits fondamentaux" "égalité" ou "laïcité", par exemple.

Écrit par : sophie | 13/01/2019

Répondre à ce commentaire

"2 ELUES DU PEUPLE MAIS PAS LES MEMES DROITS" Pas besoin de l'écrire, La photo parle d'elle même.

Écrit par : norbert maendly | 14/01/2019

Répondre à ce commentaire

Si on avait dit à Olympe de Gouges ou aux suffragettes qu'un jour, des juristes militant pour les femmes voilées se prétendraient progressistes, elles se seraient probablement suicidées de désespoir.
J'espère au moins que ces juristes progressistes, s'ils gagnent le 10 février, ce qui est hélas fort probable au vu de la mobilisation des bigots et de leur union avec les forces "progressistes" de gauche (sic), auront la cohérence de poursuivre leur combat pour l'égalité et le progrès. Ils pourront ainsi demander l'acceptation du mariage des enfants (ne riez pas, en Allemagne, la cour fédérale de justice a décidé que l'on ne pouvait pas interdire les mariages d'enfants célébrés à l'étranger), de même que la reconnaissance de la polygamie et autres joyeusetés…
Quoi qu'il en soit, j'invite les vrais progressistes à mobiliser leurs troupes pour voter oui en leur rappelant ce que beaucoup omettent de dire, à savoir que la Suisse a connu la paix religieuse parce que les protestants et catholiques ont fait des concessions en 1874.
Il faudra également leur faire remarquer que les musulmans eux, vont se mobiliser et être mobilisés pour voter non, probablement à presque 100%, sous la pression de l'oumma, ce qui fera déjà environ 12% de non (5% d'électeur musulmans à Genève et 45% de taux de participation en moyenne aux votations à Genève) à cette initiative. Rappelons encore que c'est à Genève que l'initiave pour interdire les minarets a été le plus sèchement refusée (60%).

Écrit par : Sonia | 14/01/2019

Répondre à ce commentaire

Colette et Georges Sand auraient au contraire, manifesté leur opposion à toutes espèces de contraintes vestimentaires de ce genre!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 14/01/2019

Il y a tant de problèmes, de souffrances… que signifie un voile religieux, identitaire ou non?

S'engager, participer… se porter au secours implique d'être libre de la tête aux pieds.. avec pourquoi pas un coeur "hors dogmes comme hors les murs" bien en vue sur la poitrine.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/01/2019

Répondre à ce commentaire

"Et en plus ce sont des menteuses : selon le sous-titre de l'affiche, la loi bafouerait la laïcité de l'Etat en interdisant le voile aux élues."
D'accord sur ce point.
Mais il est vrai que l'Etat bafoue la laïcité qui signifie séparation de l'Etat et des religions; or la loi organise les relations entre l'Etat et les religions. C'est du plus haut comique de constater que tout le monde va voter à l'envers de ses intérêts. Le foulard dans les parlements ne nécessite pas une loi, seulement un règlement. Et tant qu'une loi autorise le port du foulard par les élèves, c'est une raison de plus de dire NON.

Écrit par : Daniel | 14/01/2019

Répondre à ce commentaire

S'autoproclamer "les Juristes progressistes ", c'est déjà tout un programme! Cela devrait détourner ceux qui ont un peu de jugeote de suivre leur mot-d'ordre, et les amener à voter OUI à la loi sur la laïcité.

Écrit par : micheleroullet.blog | 14/01/2019

Répondre à ce commentaire

Faut-il se dépêcher d'aller assister aux festivités de la Semaine Sainte dans le Sud de l'Espagne avant que les Maures y réaffirment leur pouvoir pour la deuxième fois?
A moins que l'invasion commence, cette fois, en la Cité de Calvin ...
On aimerait pouvoir en rire.

Écrit par : Mère-Grand | 15/01/2019

Répondre à ce commentaire

A un mois de ces votations, la droite ainsi que toutes les personnes responsables qui vont voter oui, devraient utiliser la propagande comme les gauchistes le font. Je suis actuellement à l'unige et on ne voit que des affiches qui disent aux jeunes comme moi de voter contre cette loi en disant qu'elle est discriminatoire. En avant est mise la femme musulmane choisie comme victime des méchants occidentaux.

Plusieurs personnes n'aiment pas la fierté des américains pour leur pays, mais c'est ce que les autres pays occidentaux devraient avoir. Sortez dans les rues et dites que la gauche déteste la période des lumières et veut ramener tout le monde à l'obscurantisme. Rappelez au public, qu'à l'école, les profs ne peuvent pas porter des signes religieux et que ceci convient à tous. Il faut se battre contre ce diktat de l'islam en Europe mené par la gauche.

Écrit par : Simone | 15/01/2019

Répondre à ce commentaire

Simone,
Vous pourriez aussi dire à vos jeunes amis étudiants que personne, absolument personne, aucun musulman cela va de soi mais, plus grave, aucune femme de gauche, n'a bougé un ongle dans notre pays quand des musulmanes ont été tuées ou vitriolées parce qu'elles ont voulu enlever leur voile (Katia Bengana et Amel Zanoune en Algérie par ex.). Il n'y a pas non plus eu le moindre mouvement de soutien de la part de nos féministes (sic) de gauche pour les femmes en Iran qui militent actuellement pour se débarrasser du voile. Enfin, demandez à vos jeunes amis s'ils croient vraiment que le souhait d'une jeune fille de 14-15 ans est de couvrir ses cheveux d'un voile, de fuir les garçons, de ne plus sortir le soir, etc. (pendant que son frère pourra, lui, faire ce qu'il lui plait !)
Non,le voile n'est pas un choix. Pour 99% des musulmanes voilées sur cette planète, l'enlever signifie la prison ou la mort.

Écrit par : Sonia | 15/01/2019

Répondre à ce commentaire

Pas de gauchistes non plus pour accueillir la Saoudienne qui desirait renier sa religion et qui est restee coincee 6 jours a Bangkok en attente d'un visa d'un quelconque pays. C'est finalement le Canada qui a accepte de lui en accorder un. Pour ma part j'attends toujours la reponse d'Ada Marra depuis 1 semaine. Par encore digere sa dinde de Noel sans doute. Beaucoup plus reactive pour le feu Aquarius.

Écrit par : Laurent Lefort | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

Lorsqu'au nom de la laïcité, on interdit toute expression d'appartenance à une foi, cela correspond à une approche dogmatique. Au nom de l'absence de foi, on me prescrit ce que je mange, comme je m'habille, quels jours sont pour moi fériés, comment j'enterre mes défunts, etc... Ai-je encore le droit de penser ou vivre un peu différemment ?
La laïcité implique que l'Etat n'impose pas une foi mais devient ridicule lorsqu'elle en vient à interdire toute autre foi en adoptant sa propre détermination du comment vivre.

Écrit par : archi-bald | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

@Archi-bald : Avez-vous des difficultés de raisonnement, ou êtes-vous simplement de mauvaise foi ? L'Etat n'interdit pas "toute expression d'appartenance à une foi" comme vous le dites, il demande que ceux qui le représentent s'abstiennent d'afficher leurs convictions, par respect pour ceux qui en ont d'autres.
Et si vous abandonnez votre mauvaise foi ,vous devez reconnaître que cela ne pose de problèmes qu'aux musulmanes voilées.
Par ailleurs personne ne vous prescrit ce que vous devez manger, ce sont les musulmans rigoristes qui entendent prescrire aux autres de s'abstenir de manger du porc. Franchement qui pensez-vous convaincre avec ces sous-raisonnements ?

Écrit par : Sophie | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mireille,
J'aimerais ajouter que, déambulant depuis quelques jours parmi les différents lieux d'affichage politique du Canton, je suis très surpris par la débauche de moyens utilisée par les adversaires de la loi. On se demande vraiment d'ou vient le financement de cette propagande aussi mensongère qu'insensée... Je parle des vrais bailleurs de fonds, pas des caches-sexe bien sûr. Le saura-t-on un jour ? Je suis sûr que ce serait instructif.
Evidemment le feuilleton Maudet tombe au plus mal pour une loi qui porte sa marque... Ce sera difficile mais sait-on jamais. La prise de position des Eglises, même constipée, est une bonne surprise. Wait and see.

Écrit par : vincent schmid | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

Je viens de traverser la Gare Cornavin avec dans les yeux toutes ces affiches contre la laïcité! Et ô divine surprise je tombe sur une affiche géante pour des vacances à .....Dubai, avec 2 jeunes femmes non voilées! Une amie qui en revient m'expliquait qu'elle avait vu moins de femmes voilées à Dubai qu'à Genève, comme quoi! A Dubai la liberté pour les femmes c'est ....sans le voile! L'affiche est dans le passage côté ville juste à côté de la pharmacie! Que les femmes libre de gauche aillent la voir, elle est très belle!

Écrit par : Dominique Degoumois | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

Les armoiries de Genève (telles que décrites et reproduites dans notre constitution de 2012) comportent dans leur cimier le monogramme du Christ (IHS). La devise de Genève est tirée d'un verset du livre de Job dans une version détournée par la Réforme (Post tenebras spero lucem, qui exprime une espérance, devenu le très affirmatif (et un brin anti-catholique) Post tenebras lux). Sur l'affiche d'Exem (en faveur de la loi), la clé que brandit notre demi-aigle impériale (pour la jeter, peut-être (?)) est celle de Saint Pierre. Pour couronner le tout, le principe même de la laïcité de l'Etat est inséparable du "rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu", qui a été prononcé par Jésus (et par aucun autre "fondateur" de religion).
A partir de là, comment imaginer une seule seconde que cette histoire de laïcité puisse être confessionnellement neutre?

Écrit par : Raphaël Baeriswyl | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

La loi sur la laïcité interdit l’expression ostentatoire de l’appartenance à une foi lorsque vous occupez une fonction où vous représentez l’Etat.

Autrement, chacun a le droit de s’habiller et de se décorer comme il veut dans sa vie non-étatique.
Quoique.... à mon avis, il serait mal vu d’aller au travail en bikini ou en costume folklorique, de quelque pays que ce soit d’ailleurs.

Écrit par : Arnica | 16/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.