28/01/2019

La Belgique chasse l’Arabie saoudite de sa Grande Mosquée

Cessation du financement saoudien, collaborateurs licenciés et grandes questions sur l’avenir du lieu de culte bruxellois: l’avenir n’est pas encore lumineux.


Bruxelles_Mosquée2.jpg

Suite à la rupture unilatérale par le gouvernement belge de la convention conclue entre l’Arabie saoudite et la Belgique, la Grande Mosquée de Bruxelles a entamé sa mue. Le financement des lieux par la Ligue islamique mondiale (LIM) a cessé, ses employés ont été licenciés et les collaborateurs logés dans le lieu doivent le quitter d’ici fin mars.

La décision de la Belgique est une première européenne. Elle a été prise avec une promptitude rare, après les attentats de 2016 qui ont fait 32 morts. Un rapport du parlement sur la lutte contre le radicalisme d’octobre 2017 recommandait la suppression de la convention de 1969 par laquelle le gouvernement cédait ce lieu de culte à l’Arabie saoudite. Et cinq mois plus tard, le 16 mars 2018, le gouvernement rompt la convention pour le 31 mars 2019. Le quotidien «Le soir» fait l’état des lieux deux mois avant l’échéance.

Une nouvelle convention doit être signée avec… qui ? L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) probablement. La vacance l’a mis en appétit: il entend reprendre les lieux et par la même occasion y implanter un institut de formation pour imams en partenariat avec les universités catholiques de Louvain (francophone et néerlandophone).

«L’Etat belge peut- il se limiter à reprendre les clés aux Saoudiens pour les confier à l’Exécutif? » questionne Le Soir. La commission d’enquête parlementaire recommandait pourtant d’associer les fidèles -une association s’est créée- et «l’ensemble des sensibilités musulmanes du pays». Il doit s’agir d’un islam  promouvant le vivre ensemble et s’ouvrant à toutes les sensibilités de cette religion.  Une extraordinaire ambition! La Mosquée sera en tout cas scrutée par de nombreux regards.

L’Exécutif des musulmans entend faire en sorte qu’elle obtienne la reconnaissance de l’État belge et le financement d’un ou deux imams. En attendant, la question des fonds est aiguë. Selon toutes probabilités, les Belges passeront, provisoirement en tout cas, à la caisse.

Et Genève?

Évidemment, cette opération de salut public nous conduit tout droit à Genève. Ne pourrait-on faire de même? La Grande mosquée du Petit-Saconnex est gérée par la Ligue islamique mondiale. Quant au directeur actuel, c’est un ancien ambassadeur saoudien.  Depuis des décennies, la mosquée s’est fait remarquer par des épisodes rocambolesques (un directeur accusé de frapper sa fiancée), de multiples licenciements, une gestion catastrophique, des imams fichésS et des liens au djihadisme: deux hommes qui la fréquentaient partis en Syrie et  tout récemment deux Helvético-Marocains liés, selon les autorités marocaines, aux assassins de deux jeunes Scandinaves.  

Le lieu vit de dons immobiliers de l’Arabie saoudite. Les autorités suisses se sont pressées à son inauguration, mais aucune convention n’a été signée et la LIM assume toujours en toute quiétude la direction des lieux. Il semble donc, dans ce cas, que la Suisse est impuissante… Jusqu’à un attentat? Pour l’heure, ces liens saoudiens ne semblent pas le moins du monde remis en question, ni pour la Grande Mosquée, ni pour les autres lieux de Suisse (dont celui de Therwil dont l’administrateur a révélé ses conceptions délirantes) gérés par la pire des théocraties islamiques.

12:04 Publié dans Autres pays | Tags : bruxelles | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer | |  Facebook | | |

Commentaires

Hors sujet par rapport à ce billet..... mais je ne sais pas où mettre cette info ;-)

Parution d'un numéro spécial du Figaro sur l'islamisme
https://boutique.lefigaro.fr/produit/129019-l-islamisme-un-defi-pour-notre-civilisation#

Disponible en ligne ou en kiosque

"Chrétiens, musulmans ? Islam, Islamisme ? L’Islam représente-t-il un danger pour la civilisation européenne ? Quelles sont les motivations et les causes du terrorisme ? Sont-elles politiques ? religieuses ? économiques ou sociales ? Tant de questions qui travaillent en profondeur l’Europe et plus particulièrement la France, touchée par le terrorisme ces dernières années.

Pour tenter de répondre à toutes ces questions, Le Figaro Enquêtes a ouvert depuis 2015 ses colonnes à des philosophes, théologiens, sociologues, experts, journalistes et écrivains comme David Thomson, Alain Finkielkraut, Zineb El Rhazoui, Gilles Kepel, Éric Zemmour, Rémi Brague, Jean Birnbaum, Hakim El Karoui, Hamed Abdel-Samad, Pascal Bruckner, Georges Bensoussan, Malika Sorel, Boualem Sansal.

Quatre ans après les attentats de janvier 2015, éclairage et décryptage sur un phénomène sans précédent : le choc de civilisations à l’intérieur de l’Europe."

Écrit par : Arnica | 29/01/2019

Répondre à ce commentaire

Soyons net, nul ne peut réformer l'islam à cause du coran incréé. L'Europe, l'Occident se doivent d'être clairs sur le sujet. La difficulté est que nous avons été trop loin, trop généreux avec l'islam et ses adeptes. Ils ont appliqué une taqiyya cinq étoile.

Pour être bien informé des versets du coran, de la véritable vie d'un mahommet illettré, des exactions de ce personnage et son allah, il faut du temps et une volonté de fer. Tant pis si je me répète.

Nos énarques et autres politiciens ont emmagasiné des connaissance, peu de culture, encore moins du savoir sur la réalité de ce concept.

Les fables judéo-chrétiennes ont été mal copiées par les savants ignorants des différentes époques. Le résultat est que le statut du musulman envers les femmes en particulier les gamines est une aberration. Nous sommes au 21 ème siècle.

Quant on pense que Mahomet a, par son rêve, été à Jérusalem grâce à ce Gabriel, ange inventé pour la cause musulmane avec la construction d'une mosquée pour marquer le coup, on est dans la démence.

La ligue Arabe et l'université al Azar du Caire ainsi que tous les imams du monde à quelques petites exceptions près, s'opposent à toute réforme. Tout le monde le sais. Par exemple, un non musulman ne peut se marier avec une musulmane à moins de se convertir à l'islam, même ça ils ne veulent pas, c'est du racisme pur et dur. Alors que la Belgique prenne cette décision est très bien, mais c'est loin de résoudre le problème islam tel qu'il apparaît aujourd'hui; un concept mortifère extrêmement dangereux pour l'humanité en particulier nos enfants et petits enfants.

Combien de morts faudra-t-il, avant que nos dirigeants comprennent que nous devons stopper ce concept avant qu'il ne soit trop tard?

Ce n'est par ce que des adeptes avancent masqués sur les blogs avec des pots de miel et la pommade, qu'il faut les croire ou les laisser exprimer leur antisémitisme, tout cela pour sauver allah et sa triste image. La Suisse ne sera pas épargnée lorsque le moment sera venu. En attendant ils se fondent dans la foule comme ils ont toujours fait.

http://www.blog.sami-aldeeb.com/

http://www.lesobservateurs.ch/

Bon, soyons net, la Belgique a fait un grand pas en avant les autres pays d'Europe doivent suivre.

Écrit par : NOËL Pierre | 30/01/2019

Répondre à ce commentaire

Et quand Genève chasserait-elle les Saoudiens salafistes et terroristes djihadistes logeant à la grande mosquée du Petit Saconnex, nid de terrorisme?

Toutefois, ce Terrorisme Djihadiste a été soutenu par la Turquie, USA et Israel et qu ils les ont soignés dans le sens propre et figuré: Même les dirigeants israeliens avaient déclaré à maintes reprises bien préférer et de loin Daech et Al Qayda en Syrie sur Assad, sic....

Même Hollande et Fabius avaient trouvé marrant de déclarer qu Al Qayda et sa branche principale en Syrie dite Al Nosra "fait du bon boulot en Syrie".

Et ce n est pas si loin que M. Bernard Caseneuve, ex ministre de l intérieur de Hollande puis son PM post-Manuel Valls, avait déclaré via son ministère que "le Djihad n est pas un délit en soi, dixit¨

Ce n est nullement pour demain matin que le Salafisme et Al Qayda seraient banni par leurs créateurs en tête les USA. Puisqu un trio d alliés est à la mode aujourd hui entre les puissants des USA, Israel et leurs idiots bien utiles la Saoudie!

Bien à Vous Mme Mireille Valette.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 31/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.