Dix millions pour valoriser le rôle du Coran dans la culture européenne

Imprimer

Le livre saint des musulmans a beaucoup influencé l’Europe. L’Union européenne finance des recherches pour le démontrer. Avec «Mahomet l’Européen», John Tolan a ouvert la voie.

tolan,patrimoine,mahomet l'européen

Le Conseil européen de la recherche de l'UE a décidé d’attribuer dix millions d’euros à quatre équipes de recherche. Selon Mercedes Garcia Arenal, de l’équipe madrilène, «notre hypothèse de travail est que le Coran a joué un rôle important dans le développement intellectuel et religieux européen». En fait, ce n’est déjà plus une hypothèse. Le titre du projet (en abrégé EuQu) est «Le Coran européen: l’étude du texte sacré de l’islam à travers la culture et religion européenne». Un livre qui a influencé la pensée des chrétiens, des juifs et même des libres penseurs. Les chercheurs se centreront sur la période 1150-1850.

Les citoyens lambda seront mis au parfum par une exposition en ligne sur cette éminente place du Coran dans notre patrimoine culturel.

Le programme financera notamment l’équipe de John Tolan, un Britannique qui enseigne à l’Université de Nantes. Ce spécialiste des relations entre juifs, chrétiens et musulmans au Moyen Âge vient de publier un livre qui ouvre la voie: «Mahomet l’Européen». Selon l’auteur, impossible sans ce personnage de comprendre comment l’Europe s’est construite.

Au fil de 430 pages et neuf chapitres chronologiques qui «ne constituent qu’un échantillon de la richesse et de la variété des portraits qu’en ont donnés les écrivains et des artistes européens…», l’auteur passe en revue les images de Mahomet et leur instrumentalisation au fil des siècles. Idole, canaille, imposteur, mystificateur, faux prophète, etc. etc. Il décrit avec gourmandise les absurdités colportées ou rapportées par les critiques de Mahomet, des images négatives qui représentent la grande majorité des représentations. Dans les siècles récents, des figures intellectuelles lui ont cependant attribué une image de grand législateur, homme d’Etat, réformateur, poète… grand homme.

C’est un livre sur l’histoire des idées, sans lien avec l’histoire des conquêtes et de l’occupation musulmanes en Europe. Et l’on se sait pas trop quel rôle Mahomet a joué dans certaines régions (Nord, actuelle Grande-Bretagne ou… Suisse par exemple).

Le non-dit est que ces représentations fantasmées sont favorisées par un personnage historiquement inexistant. Tolan lui-même l'écrit: on ne sait pas grand-chose de Mahomet, les preuves de son existence sont très rares, le Coran n’y fait que quatre allusions et les hadiths et la Sira (biographie) se sont constitués plus de 200 ans après la mort du prophète de l’islam. Les effets de cette religion de conquête, des Européens les ont vécus depuis ses débuts.

La démonstration convoque d’innombrables personnalités, multiples citations à Tolan_Couv..jpgl’appui, dont seule une petite minorité de noms résonne familièrement. J’avoue qu’après quelques dizaines de pages, le livre m’est tombé des mains. Comme tous les autres citoyens non islamiquement érudits, je resterai dans l’ignorance de cette présence majeure de Mahomet dans ma culture sauf à croire la conclusion de notre chercheur: « Ceux qui penseraient que l’islam et son prophète n’ont joué qu’un rôle mineur dans la culture occidentale doive revoir leurs tablettes: il y a maintenant des siècles que les Européens parlent de lui et s’écharpent à son sujet.» Il fait donc logiquement (et très discrètement) «partie intégrante de la «culture occidentale». D’où ce processus de naturalisation: Mahomet l’Européen.

Deuxième acte en préparation, le livre saint: «Je me réjouis que le projet de recherche sur «Le Coran européen», que je porte avec d’autres, vienne de recevoir un financement de l’Union européenne. Seul ce type de recherche peut prendre le contre-pied des discours affirmant que la tradition musulmane est complètement «exogène» à la culture européenne...»

Nous comprenons enfin pourquoi il eût été historiquement grave que la Constitution européenne fasse allusion à la culture et à l’héritage «judéo-chrétiens». On aurait fait sombrer l’incontournable participation de Mahomet et du livre d’Allah à ce patrimoine.

John Tolan explique sans détour le but de l’opération: «Évidemment, les attentats terroristes contre les dessinateurs de Charlie Hebdo étaient dans mon esprit quand j’écrivais ce livre. Mais aussi les discours nationalistes européens qui diabolisent l’islam et son prophète; qui affirment que l’islam n’a pas de place en Europe; que l’essence de l’Europe serait chrétienne. Je me suis toujours battu contre ces idées extrémistes…» Dans sa conclusion de «Mahomet l’Européen», il donne un exemple (absurde) des «représentation malveillante du Prophète qui fleurissent dans la blogosphère et alimentent les théories du complot sur une islamisation imminente de l’Europe ou de l’Amérique.» De viles attaques destinées à «promouvoir des politiques hostiles aux musulmans ou aux immigrants en Occident».

tolan,patrimoine,mahomet l'européen

Il faut remédier à cette fausse vision de l’immigration musulmane par tous les moyens, et ces OVNI en font partie. La révision de l’histoire par «Mahomet et le Coran européens» rejoint harmonieusement la chasse aux «populistes» sur les réseaux sociaux, la mutation des médias en propagandistes de la vision du Pacte des migrations (sous peine de poursuites pénales et de suppression de subventions) et la réécriture de l’histoire de l’islam dans l’enseignement européen.

Désormais, il sera inutile de dire que l’islam fait partie de l’Europe en parlant du nombre de mahométans qui l’habitent. Il en fait partie depuis tant de siècles que les musulmans qui immigrent ne font que changer de maison en gagnant une des dizaines de pays qu’ils ont contribué à construire. Et Tolan nous rassure: après l’étude historico-critique du christianisme, des chercheurs font le même travail sur l’islam. Dommage que nos imams n’en sachent toujours rien.

Cette recherche sur le Coran s’inscrit dans l’ambition générale du Conseil européen de la recherche d’être «à la pointe de la science européenne, mais aussi de devenir une référence à l’échelle mondiale». Il attribue des milliards au fil des ans aux recherches de sciences exactes et sciences sociales pour atteindre ce but.

 

Commentaires

  • Oser nous dire que (mahomet était européen)! Il n'en faut pas tant pour remettre le feu aux banlieues! Beaucoup d'historiens prennent des libertés avec "la vérité historique"! Mais quel est, derrière ces manoeuvres, le vrai sens de cette démarche???? Donner encore plus de légitimité au "communautarisme"!

  • Je vois mal ces "chercheurs" dire le contraire de ce qu'on leur demande! Les résultats de ce genre d'étude sont donc connus d'avance! Ne va-t-on pas, le cas échéantes "inventer" des preuves irréfutables??? J'aime beaucoup cette nouvelle expression (La science européenne)!

  • Je tombe de haut. Moi qui croyais que nous étions les héritiers des philosophes et de la démocratie grecs, des poètes latins et du droit romain, j'avais tout faux. Va falloir que je révise ma culture générale.
    On va bientôt apprendre que c'est Mahomet qui a visé une pomme placée sur la tête de son fils.

  • Ce Tolan est un comique d'un nouveau style, son humour doit le faire "se rire dessus". J'espère qu'il saura faire la démonstration que la terre est plate afin d'obtenir une distinction du Conseil européen. Ce vent d'idiotisme semble très contagieux et délétère quand il atteint l'honorabilité du Conseil européen de la recherche de l'EU !
    Ce sont des recherches en psychiatrie qu'il faudrait financer et mettre en cure de désintoxication ceux qui marchent sur la tête.

  • Ouais, ben en voilà un qui semble ignorer que Charles Martel et les rois d'Espagne ont préféré les bouter hors de leur territoire. Une leçon qui a été malencontreusement oubliée. A croire que certains chrétiens à défaut de persécuter se verraient bien dans la peau de persécutés. J'ai toujours pensé qu'il y avait une dimension sado-masochiste dans le christianisme. Voilà qui est confirmé.

    Voir aussi ici:
    http://voix.blog.tdg.ch/archive/2019/02/24/le-christianisme-religion-la-plus-persecutee-au-monde-lequel-de-nos-medias.html?c

  • Paul, le fondateur du christianisme, devait avoir des tendances SM, probablement plus porté sur le masochisme.

  • La Genèse, de source mésopotamienne, comme l'épopée du héros Gilgamesh, présente un grand jardin, on peut imaginer qu'il s'agit de notre planète avec pour mission donnée à Adam de veiller au bon entretien de l'ensemble.

    Le serpent, symbole de la vanité, est bien de notre époque où font rage avec cynisme platitude, bassesse, rapacité et cupidité sans éthique, sans scrupule

    avec, pour effet, notamment, les pollutions et les pesticides qui empoisonnent nos terres champs fruits et légumes entre autres...

    Il serait urgent de discerner dans les sourates du coran par le prophète des mises en garde, alarmes, alertes et directives précises étant bien entendu que les inspirés de jadis ne parlaient pas pollutions mais impuretés et en aucun cas pesticides… encore moins "transition écologique".

    Le temps est au présent et les mesures à prendre concernant les dommages causés à la planète et à ses habitants (terre, eau, air) pressent… avec quel argent: combien de millions… ou milliards?

  • L'argent n'a ni odeur, ni religion.

  • Cet imposteur nous apprend que le code Napoléon prend sa source dans la charia. Que le sinistre personnage, à l'image d'un autre grand criminel, il était fasciné par Mahomet.

    https://youtu.be/GgJh0V4IkN0

  • Soral se fait financer par l'Iran il le déclare sur une vidéo disponible sur le net, d'autres donnent leur énergie pour l'islam ce faisant, ainsi ils deviennent des collabos et traîtres, cherchez l'erreur.

    Tout se paye un jour ou l'autre.

  • Ce Cher Monsieur Tolan a oublié de dire qu'Hitler a été un grand admirateur de Mahomet. Il a même donné des conférences au sujet de l'histoire de l'islam et a glorifié cette religion qu'il considérait comme forte et agressive, contrairement au catholicisme qu'il considérait comme efféminé. Heinrich Himmler a aussi dit que l'islam était une religion bien pratique pour un soldat" (grâce à la promesse du paradis pour celui qui meurt au combat).

    https://bazonline.ch/ausland/europa/Adolf-Hitler-verherrlichte-den-Islam/story/26074938

    Hitler a collaboré activement avec le grand Mufti de Jérusalem avec qui il partageait la haine des juifs. Ce grand Mufti, Mohammed Amin al-Husseini, a joué un rôle central dans le nationalisme palestinien et a passé une partie de la guerre à Berlin.

    Voici ce qu'en dit Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Amin_al-Husseini

    Extrait :

    " Il (Mohammed Amin al Husseini) travaille ensuite à des émissions de radio de propagande, destinées aux mondes arabe et musulman et où il exhorte les auditeurs à « tuer les Juifs où qu'on les trouve [car] cela satisfait Dieu, l'histoire et la religion ». En mai 1942, il collabore aux recrutements de musulmans des Balkans pour former la 13e division de montagne de la Waffen SS Handschar"

    C'est probablement la raison pour laquelle Tolan a prudemment arrêté ses recherches à la fin du XIX ème siècle. Ou bien va-t-il nous surprendre et avoir le courage et l'honnêteté intellectuelle d'aller étudier ce qui s'est passé après 1850 ?

    "L'apport de Mahomet à l'Europe, l'exemple de l'Allemagne nazie" voici le tire du prochain livre de John Tolan qui devrait en toute logique suivre celui-ci .

    Mais voilà....nous dire que Mahomet fait partie de notre culture européenne car Hitler en était un grand admirateur, ça n'aurait pas plu à ceux qui ont déboursé les 10 millions d'euros.

    Pour ceux que le sujet intéresse, on trouve des informations chez Hamed Abdel-Samad : "Le fascisme islamique". Ou chez David Motadel "Islam and nazi Germany's war".

  • Bon, ben pour 10 millions, on dira tout ce que les bailleurs de fonds veulent entendre, n'est-ce pas.... ?

    On peut se demander par quelle étrange générosité la science islamique n'ait porté ses fruits qu'en Europe? Puisque cette religion est si prolifique en intelligence et en créativité, comment se fait-il qu'ils soient en-dessous de zéro pour ce qui est des prix Nobel ou des brevets? YouTube regorge de savants séoudiens qui nous expliquent que la terre tourne autour du soleil et que la pratique du vélo rend les femmes stériles.

    Heureusement qu'ils sont là pour nous faire rigoler... mais ils devraient comprendre que le jour où l'occident sera complètement islamisé, il n'y aura plus personne pour trouver des thérapies pour leurs diabètes galopants, plus personne pour inventer des smartphone et des réseaux internet, plus personne pour construire des avions ou des climatisations.

    On aimerait bien que ce Tolan nous décrive aussi les immenses apports de la culture musulmane aujourd'hui dans nos sociétés. A part le burquini, je ne vois pas.....

  • J'ai fait quelques recherches sur les origines shariatiques du Code Napoléon.

    Bien entendu, les sites qui parlent en faveur de cette thèse sont la plupart du temps soit des sites musulmans, soit des sites islamophiles et complotistes.
    Je n'ai pas trop perdu de temps sur ces sites, ils racontent tous la même chose.

    Par hasard, je suis tombé sur ce site, http://8mars.info/le-code-napoleon , qui nous rappelle, pour ceux qui le savaient mais qui l'ont peut-être oublié, que Bonaparte était misogyne. Voici qui expliquerait que certains prétendent que l'Empereur se serait inspiré pour le code qui porte son nom.

    Autre chose, si vous essayez de savoir ce qu'est la charia. Ce n'est que très récemment (XIXème-XXème s) que la charia serait devenue normative

    https://www.rts.ch/dossiers/l-islam-en-suisse/6738610-la-charia.html

  • Voici un petit aperçu de la publicité faite par John Tolan qui ne ménage pas sa peine pour promouvoir l'islam :

    http://www.lemondedesreligions.fr/une/john-tolan-les-lumieres-voyaient-le-prophete-comme-un-heros-du-rationalisme-26-09-2018-7531_115.php

    Selon Tolan, les Lumières auraient vu le prophète comme un héros du rationalisme.
    Croire à un paradis avec 72 vierges toujours vierges et des rivières de vin , c'est très rationnel... Croire qu'on y accède en tuant des gens c'est aussi très rationnel...

    Trèves de plaisanteries, voici un petit extrait du discours de John Tolan sur l'islam et Mahomet :

    "ses conquêtes peuvent être vues comme des signes d’approbation divine. Il y a donc deux réponses possibles à l’islam pour les chrétiens : soit la conversion – et elles se compteront par millions au fil des siècles ; soit l’hostilité, qui consiste à présenter Muhammad comme un païen, ou un hérésiarque, le fondateur d’une secte qui sort du juste dogme du christianisme. En fait, ce n’est qu’assez récemment, à partir des Lumières (XVIIIe siècle), qu’on commence à regarder l’islam comme une religion à part, à pied d’égalité avec le christianisme, le judaïsme, le bouddhisme…"

    John Tolan qui est officiellement historien, fait habilement l'impasse sur les invasions sanglantes de terres chrétiennes au Moyen-orient, au Maghreb, en Espagne, dans les Balkans, il fait l'impasse sur l'affreux statut de dhimmi imposés aux chrétiens conquis et sur la mise en esclavage des Européens par les pirates musulmans. En tant qu'historien il ne peut pas ignorer ces choses-là. Cela s'appelle donc tout simplement.... un mensonge par omission .

    Il sous- entends même que des millions de chrétiens se seraient convertis à l'islam par enthousiasme pour cette fantastique religion si proche du christianisme et du bouddhisme....mais en mieux car plus monothéiste. On met de côté l'amour du prochain chrétien, on met de côté la compassion bouddhiste. Il reste la vindicte pour ceux qui n'adorent pas Allah, mais pour Tolan c'est la même chose. C'est même mieux car c'est plus monothéiste !

    Le journaliste du monde des religions avale tout, et demande même à Tolan : "l'hostilité chrétienne s'expliquerait donc par un complexe d'infériorité ? "
    Et Tolan de répondre : "Absolument, surtout si on regarde les écrits des chrétiens « dhimmi », ceux qui vivent en terre d’islam"

    Quand on vous envahi, quand on vous tue, quand on vous met en esclavage, quand on vous occupe en vous donnant moins de droits que les envahisseurs et en réprimant dans le sang les révoltes de ceux qui osent se plaindre etc...ne semble-t-il pas naturel de ressentir un sentiment d'hostilité ? Eh bien non, John Tolan pense que dans ce cas, il faut faire un effort sur soi, car cette hostilité serait due à un complexe d'infériorité.

    Avis aux chrétiens d'orient, aux parents des victimes du Bataclan, des terrasses de Paris, de l'hypercasher, au fils de Mireille Knoll, etc... : si vous ressentez de l'hostilité envers l'idéologie qui a guidé les assassins de ceux que vous aimiez , c'est probablement du à un complexe d'infériorité ! Mère-Grand a raison, l'argent n'a vraiment aucune odeur.

  • Les mensonges deviennent de plus en plus gros, et cela s'est vu depuis pas mal de temps dans l'Histoire suisse. Le nombre de Juifs refoulés à la frontière, passés de 3000 à 30'000 , par exemple. Jean Ziegler qui prétend avoir vu un train de déportés vers Auschwitz à Thoune, la bataille de Morgarten qui n'a jamais existé, le Pacte Fédéral de 1291 qui ne serait rien d'autre qu'un minable torchon entre bouseux, l'Abbaye de Saint-Maurice qui n'aurait pas été incendiée deux fois par les Arabes, mais par qui d'autre, ah ben on ne sait pas...
    La liste est longue des historiens d'ultra-gauche qui ont envahi nos universités et dont le but est de travestir notre réalité et ses fondements historiques.

  • Voici encore un exemple hilarant de science islamique, où on nous apprend que les chiens sont impurs (ça, on le savait déjà) à l'intérieur de la maison, mais que c'est OK de les avoir pour garder le bétail, la maison ou pour chasser:
    https://www.youtube.com/watch?v=9YNonTAaVSs&t=64s

    On nous apprend aussi que la bave du chien est très impure et que la seule façon de la nettoyer, c'est de frotter l'endroit souillé avec de la boue. Le seul endroit où on peut carresser un chien est sa tête, car la salive du chien ne peut pas atteindre le sommet de sa tête. Le "savant" passe environ 2 à 3 minutes à demander à la femme qui pose la question si elle est musulmane ou pas, si elle est née dans une famille musulmane ou pas. De méchantes gens ont dit à cette femme qu'elle n'était pas musulmane parce qu'elle avait un chien comme animal de compagnie.

    Dans les commentaires, on peut lire: "Il n'y a que les musulmans pour poser des questions aussi stupides". En effet, les bras m'en tombent. De plus, la vidéo a été affichée, je crois, je le crains, au premier degré, il y a donc des gens qui regardent sérieusement ce genre de trucs et qui boivent les paroles de ce grand sage. Au secours !

  • "Tolan lui-même l'écrit: on ne sait pas grand-chose de Mahomet, les preuves de son existence sont très rares, le Coran n’y fait que quatre allusions [...]"

    Selon l'auteur du livre "Le grand secret de l'islam", le nom de Muhammad dans le Coran n'est pas utilisé pour désigner le fondateur de l'islam mais le prophète juif Daniel ainsi que Jésus:

    "C’est sans doute à cette époque que le chef arabe gagne le surnom de Muhammad, latinisé en Mahometus, puis francisé en Mahomet. Les musulmans d’aujourd’hui veulent y voir le sens de « celui qui est digne de louanges », « le très loué ». Pourtant, le sens de ce surnom (le « très loué », le « béni ») se trouve déjà de nombreuses fois dans la bible (psaume 118, 26: « Béni soit celui qui vient au nom de Dieu », acclamation messianique qui, selon les évangiles – cf. Mt. 21,9 - a salué l’arrivée de Jésus à Jérusalem, et se traduisant en arabe par « Muhammad rasul allah »). E-M. Gallez en propose ainsi une tout autre interprétation : Muhammad serait « l’homme des prédilections » (de Dieu), « l’homme qui désire plaire à Dieu », c'est-à-dire la reprise exacte du surnom donné au prophète juif Daniel (cf. Daniel, 9,23-24)62 dans les textes prophétiques juifs eux-mêmes. Daniel, le dernier prophète juif avant Jésus, celui qui annonçait justement sa venue. A qui d’autre identifier Mahomet, le chef de guerre qui prêche et œuvre pour le retour imminent du « Messie Jésus » ?"

    Ce livre est disponible en PDF:

    https://legrandsecretdelislam.com/telechargement/

Les commentaires sont fermés.