Le Dhimmi d'or 2018 attribué à Simonetta Sommaruga

Imprimer

La conseillère fédérale reçoit cette peu glorieuse distinction pour ses efforts visant à fait échouer l'initiative contre la burqa. Carlo Sommaruga et Guy Parmelin figuraient parmi les nominés. 

Simonetta Sommaruga

Le « Dhimmi d’or » est une distinction déshonorante attribuée chaque année par l’Association suisse vigilance islam à une personnalité suisse pour sa contribution active à l’islamisation de notre pays.

Le 30 mars 2019, l’assemblée générale de l’ASVI a désigné la conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga.

Raison du choix: dans le but de faire échouer l'initiative contre la burqa, Simonetta Sommaruga s'est démenée en 2018 pour élaborer un contre-projet à l'initiative. Elle refuse d’interdire la burqa au prétexte que les femmes devraient pouvoir s’habiller comme elles le souhaitent, refusant ainsi de reconnaitre que ce vêtement-prison est un symbole de soumission et d’aliénation.

Suite à cette désignation, Mme Sommaruga recevra mon dernier livre, «Le radicalisme dans les mosquées suisses». Il lui permettra de s'informer notamment sur la domination par les islamistes de la plupart des mosquées de Suisse.

Deux autres personnalités avaient été nominées pour ce « Dhimmi d’or 2018 » :

Carlo Sommaruga, conseiller national socialiste genevois.

Raison du choix: Carlo Sommaruga refuse de voir dans la burqa un symbole de l’oppression de la femme par l’islam. Il a déclaré en 2018: «Imposer notre vision de l’égalité est l'expression d'un féminisme colonial. De quel droit les Occidentaux peuvent-ils décider de la manière de s’habiller de personnes issues de cultures différentes et qui vivent en Suisse librement?»

Guy Parmelin, conseiller fédéral UDC

Raison du choix: Guy Parmelin a autorisé en 2018 le port du voile islamique, symbole le plus emblématique du prosélytisme musulman, dans l’armée suisse. Il a lui aussi fait acte de soumission face à l’islam conquérant.

Lien permanent Catégories : Islamisation, Suisse 11 commentaires

Commentaires

  • La démission ou l'abandon de nos valeurs de dignité et de liberté est consternante autant que le sentiment de notre impuissance… face aux dominations variées de la finance et de l'esprit de conquête propre, entre autres, à l'islam.
    Revient en tête une poésie d'enfance invitant à la spiritualité laquelle n'a rien à voir avec les dogmes promouvant l'inféodation aux religions.

    C'est une maman hirondelle qui demande à son petit oiseau d'"ouvrir son aile au vent"!

  • "Le Dhimmi d'or 2018 attribué à Simonetta Sommaruga"

    Vous me semblez bien dur et ingrat, cette dame a toutes les qualités, en effet:

    1) c'est une FEMME (pas un de ces machos de ...).

    2) elle est SOCIALISTE (pas un de ces capitalistes qui a créé de la richesse et exploité des salariés).

    3) elle s'est mariée jeune avec un homme beaucoup plus âgé qui gagnait bien sa vie et ainsi elle n'a jamais eu de souci pour le pain quotidien... et n'a jamais gagné sa vie (hormis des bricoles avec des leçons de piano).

    4) elle ne sait rien faire hormis se mettre en avant en championne du "camp du bien" et se faire du blé avec l'argent des contribuables.

    5) en bonne socialiste, elle est généreuse avec l'argent des autres, contribuables ouvrez vos portes-monnaies.

    6) elle n'a pas eu d'enfant, par conséquent, avec son mari... après eux le déluge.

    7) elle n'est pas intelligente mais sait probablement quand même qu'elle ne peut compter que sur l'argent des autres pour vivre (tout Socialiste comprend cela très rapidement).

    8) elle est aussi insipide qu'un Brejnev qui, lui aussi, a fait carrière grâce au socialisme. Tout comme Brejnev, elle concoure, via le SOCIALISME, à la ruine du pays magnifique qu'était la Suisse de 1291 et de Guillaume Tell.

    9) elle ne s'est probablement jamais posé de questions quant au sens de la vie,... le socialisme lui suffisait comme réponse à ce sujet.

    10) nous ne prétendons pas être complet, exact et exhaustif,… à chacun(e) de compléter, de rectifier si nécessaire, MERCI d'avance.

  • Le plus grand ennemi de l'occident est aujourd'hui et comme par le passé l'islamisme. Autoriser le voile à l'armée c'est comme donner de la munition à ceux qu'il va falloir tôt ou tard affronter. Parmelin comme tout suisse moyen a reçu une éducation basée sur la tolérance et l'amour du prochain toute chose qui face à l'islamisme ne servent à rien, pire, elles nous font passer aux yeux de nos ennemi pour des pleutres sans caractère ni dignité. Peut être que si on interdisait la consommation du pinard en Suisse comme le souhaite les adeptes de la charia Monsieur Parmelin réagirait.

  • Cette initiative a abouti. Quand allons-nous voter?

    Mesures dilatoires?!

  • Oui, mesures dilatoires. Il ne fallait pas laisser influencer le champ politique en année électorale.

  • Si on suit la logique de Carlo Sommaruga, pour éviter de tomber dans le féminisme colonial, nous devrions aussi admettre la polygamie, les mariages forcés, y compris de fillettes pré-pubères, les crimes d'honneur, l'excision et la lapidation en cas d'adultère (sachant que ce concept est interprété de façon très large, il n'est pas nécessaire d'avoir un contact physique pour se rendre coupable au sens de la charia), tout cela dans l'idée de respecter les cultures qui choisissent librement de s'installer chez nous, sans choisir de s'intégrer et sans faire le moindre effort pour s'adapter à notre mode de vie.

    Pourquoi ne parle-t-on jamais d'impérialisme musulman? Car finalement, c'est bien de cela dont il s'agit: ils viennent avec leurs grandes bottes (babouches) nous occuper et nous imposer leurs moeurs et leur mode de vie.

  • Pour ceux qui participent à ces discussions, ce qui suit sont des évidences déjà lues et redites, mais je découvre encore auprès de personnes que je croyais lucides, intellectuellement honnêtes, des arguments "à la Sommaruga et consorts" et donc pour qui un argumentaire résumé martelant n'est pas inutile !! Par exemple :
    Les juifs n’ont pas porté l’étoile jaune pour exhiber leurs différences, ils y ont été contraints et ont été ainsi discriminés par le régime nazi.
    Par contre l’auto-discrimination des musulmans modérés, obéissants, traditionnalistes, intégristes, extrémistes, des "purs" est évidemment l'inverse :
    Les musulmans portent volontairement leurs signes distinctifs en Europe, au nez et à la barbe (!?) des femmes occidentales qui ont gagné péniblement et courageusement leur égalité et leur liberté face aux hommes et aux sociétés patriarcales provoquent même une sensation d'agression et de menace chez les blanches athées. Comment sans rire ou exploser, avec l’évolution de la pensée, des philosophies et des sciences, de l'éducation, des consciences, notre civilisation pourrait-elle intégrer des croyances, des lois et des dictats du 6ème et 7ème siècle de notre ère et une religion qui s’impose par la peur, l’ignorance et le pétrole. Par vertige de l'autodestruction ou par goût du ridicule ?
    En laissant s'infiltrer les régressions de l'islam, on s'anesthésie lentement.
    Les musulmanes qui portent volontairement le foulard en Europe insultent, bafouent et trahissent leurs congénères : les femmes des pays musulmans opprimées, obligées de s’emballer le corps dans un drap noir pour des motifs archaïques religieux et politiques, qui sont emprisonnées, battues, excisées, lapidées, tuées… par le jugement des religieux, par la loi islamiques, par la charia, par la tradition.
    Ces femmes voilées en Europe sont lâches, opportunistes et n’ont pas d’amour pour leurs sœurs victimes, qui étouffent sous l’oppression.
    Honte à elles, elles sont complices de toutes les atrocités de l’Islam(-isme) ici et là-bas.
    Salut à Simonetta

  • Les femmes voilées et les femmes en burqa sont des femmes aliénées, dans le sens philosophique du terme : elles ont abandonné leurs droits, leur libre arbitre, au profit d'autrui.

    A partir du moment où une femme aliène ses droits et son libre arbitre, il n'y a plus besoin de la contraindre puisqu'elle obéit et se soumet naturellement. Elle n'est plus un individu libre de faire ses propres choix, mais le pion d'un système qui l'utilise comme emblème de sa mainmise sur un espace donné.

    Simonetta Somaruga n'arrive pas à comprendre cela car elle prend ses désirs pour des réalités. Tous les êtres humains devraient êtres bons et empathiques, tous les humains devraient avoir le désir de vivre harmonieusement et de façon égalitaire avec autrui, tous devraient avoir à cœur de se respecter les uns les autres et devraient exécrer la violence et la guerre. Moi aussi je rêvais à cela quand j'étais enfant. Mais j'ai mis mes rêves à l'épreuve de la réalité, et dû conclure à regrets que le monde était tel qu'il était, pas tel que j'aurais aimé qu'il soit.

    C'est Albert Einstein qui a dit : "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire".
    On pourrait proposer une variante : le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui refusent de voir le mal et de le contrecarrer.

    La remarque est valable aussi pour Guy Parmelin qui a laissé l'islam s'infiltrer dans l'armée, au risque qu'un jour ces soldates formées par la Suisse ne se retournent contre sa population.

  • Il est faux, et dangereux, de ne voir dans les voiles ou burkas portés en Europe qu'un instrument d'oppression des femmes musulmanes.

    On arrive vite au constat que ces attributs sont le plus souvent portés volontairement et avec la fierté d’accomplir son petit djihad quotidien. Pour imposer l'islamisme en Europe comme une normalité dans le paysage et par petits bouts dériver vers la charia pour tous.

    La plupart de ces femmes voilées ne doivent pas être sauvées, mais combattues !

    Par exemple, vous ne pensez pas sérieusement que l'élue verte de Meyrin tiens a siéger avec sont voile parce qu'elle y est forcée par son mari ?

  • Vous avez raison , porter le voile c'est faire son petit djihad quotidien. L'élue verte de Meyrin sert d'emblème de l'infiltration des Frères musulmans en Suisse, puis ensuite de leur infiltration dans le parti des Verts, puis ensuite de leur infiltration au conseil municipal. Tariq Ramadan avait enseigné à ses adeptes qu'il fallait infiltrer tous les niveaux de la société et ils le font.

  • Kandel,

    Votre commentaire va très bien pour Macron, Merkel, junker ils n'ont pas de gamins! La suite pour l'humanité, ils s'en moquent, ils vivent l'instant présent, une forme de bouddhisme mode chrétien........

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel