Tessin: comment appliquer sa loi en crachant sur la nôtre

Imprimer

Tessin, burqa, masque, Giorgio GhiringhelliLes oligophrènes de l'islam s'exonèrent de la loi pour niquer le mécréant.

Un nouvel apport de "l'islam de Suisse", comme le sont le burkini et les textiles divers destinés à faire avancer le djihad culturel.

De nombreux territoires français connaissent bien cette manière de s'abstraire de la loi et de niquer le mécréant. A Annecy, je me souviens d'un commerçant qui me disait avoir renvoyé quatre femmes pour port du niqab. La mairie s'était fendue d'un flyer d'info très aimable sur la question. Une demi-heure plus tard, les fossiles étaient de retour chez le commerçant, un masque médical sur le visage.

Tessin, burqa, masque, Giorgio Ghiringhelli

Cette image a été prise le 20 juillet à Lugano et envoyée  à Giorgio Ghiringhelli par un citoyen indigné. Rappelons que dans ce canton et grâce à lui, le niqab est interdit. La manœuvre n'est pas une première au Tessin, il Gusatafeste a reçu des photos similaires de Mendrisio et de Brissago par exemple.

"Les 65% de citoyens qui ont voté en faveur de l'interdiction se sentent trompés par ces musulmanes et leurs maris complices -qui les accompagnent confortablement en short."

Et Giorgio précise: "La loi sur la dissimulation du visage dans les espaces publics énumère à l'art. 4 les exceptions, dont "des raisons de santé. Mais qui décide et vérifie ces raisons de santé? La police n'étant probablement pas en mesure d'établir ce diagnostic, il est nécessaire de préciser dans la loi ou dans son règlement d'application que ces raisons de santé doivent être prouvées selon des critères objectifs et non subjectifs, par exemple par un certificat médical ou en cas d'épidémie confirmée. J'en appelle donc au Département des institutions pour qu'il clarifie ces aspects dans le règlement d'application et qu'il donne les instructions nécessaires à la police municipale."

Les associations musulmanes qui toutes sont opposées à l'initiative pour l’interdiction du niqab peuvent applaudir, et la gauche dévote qui les soutient puiser là un nouvel argument. Quant aux islamo-lucides, ils trouveront dans ce stratagème une raison de plus de lutter contre les provocations sans fin des brebis du prophète et de leurs chiens de garde.

 

 

Commentaires

  • Vu la canicule, pour des raisons de santé, je propose que tout le monde puisse se promener à poil afin de ne plus souffrir de cette chaleur que nos vêtements occasionnent.

  • Tous les moyens sont bons pour défier les lois..c’est de l’arrogance et de la provocation..visant la confrontation.Vraiment enrageant, car ensuite ils se victimisent et crient au racisme!Quelle belle race de tordus!

  • Ce comportement et ce style de mode de vie font pitié et relèvent de la psychiatrie. Pauvres personnes !

  • Oui, ce qui pourrait être invoqué comme " raisons de santé " devra être précisé dans un règlement d'application. Mais demander un certificat médical ne suffira absolument pas: ils iront chez un médecin suisse et paieront très cher, et au comptant, une consultation pour obtenir un certificat de complaisance. Ce sera une aubaine pour les médecins peu scrupuleux, mais même les médecins scrupuleux seront mal à l'aise et peut-être apeurés. Il leur sera probablement difficile et très inconfortable de refuser ces certificats à des gens qui vont les exiger en posant des gros billets sur la table.

    Le règlement d'application devra donc plutôt préciser ce que les "raisons de santé" nécessitant le port d'un masque pourraient recouvrir.

    A mon sens les seules "raisons de santé" nécessitant le port d'un masque pourraient être :

    Dans l'espace public, la présence officiellement avérée d'une épidémie, d'une maladie contagieuse grave, à transmission aéroportée.
    Sur le lieu de travail, le fait de soigner des victimes de ce type d'épidémie
    Sur le lieu de travail le fait de soigner des gens aux défenses immunitaire compromises.

    Hors ces situations, je ne vois pas en quoi le port du masque pourrait se justifier du point de vue médical.

    La loi doit prendre ses responsabilités dans le règlement d'application, et surtout pas se défausser sur les médecins.

  • .... et les statisticiens de l'Office fédéral de se creuser la tête ..... Comment se fait-il que tant de femmes musulmanes tombent malades dans le canton du Tessin? Ca sera forcément la faute des Suisses, il y aura sans doute encore moyen de réclamer des indemnités et des dédommagements.

  • Ces musulmanes en niqab utilisent la tactique du salami : tant qu'il n'y pas de réaction sérieuse, l'islam conquérant avance petit à petit, pour habituer les mécréants et banaliser l'avancée de l'islam.
    Comme certains animaux, ces musulmans radicaux marquent leur territoire et ne le lâcheront plus sans combattre… Triste perspective pour nos sociétés qui ont perdu jusqu'à l'envie de résister !

  • Mme Mireille Valette,
    L islam est une maladie, vous dites.
    Pensez vous que l ensemble de vos écrits sont tous des remèdes ou plutôt de temps à autre des maladies incurables?

    NB: Je n aime nullement les religieux barbus surtout les Cheikhs et les Rabbins qui ont 3-4 siècles de retard sur les barbus chrétiens qui sont passés sur la vitesse supérieure du 21 ème siècle afin d empocher plus de clients que les 2 autres retardés sus cités ...

  • Pour répondre à ce pauvre Charles05, qui décidèement n'a jamais l'ombre d'un argument, un peu de retour aux sources :
    "L'Islam ! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l'empire de Satan dans tout l'Univers."
    Bossuet

    C'était du temps où on n'avait pas peur de dire les choses telles qu'elles sont...

  • Je propose une expulsion immédiate sans recours possible pour celles qui ne respectent pas la loi !

  • Article intéressant qui vient de paraître dans la TG en ligne
    https://www.tdg.ch/suisse/islam-cible-ludc-parlements/story/11031592

    Le sujet de l'article n'est pas l'islam et les problèmes qu'il pose, mais "A elle seule, l'UDC a déposé autant d'interventions sur l'islam dans les parlements cantonaux que les trois autres grands partis réunis, selon une étude."

    L'article a toutefois l'honnêteté de constater que "Les questions vont de la cohabitation pacifique aux codes vestimentaires, en passant par le respect de l'ordre établi, le sexisme, la violence, l'homophobie ou le communautarisme. Les prêcheurs de la haine, les risques pour la sûreté et la radicalisation font également partie des thèmes récurrents liés à l'islam."

    En effet, il y a de quoi faire..... Heureusement que l'UDC se charge de faire le boulot, pendant que d'autres détournent le regard, comme certains en Europe dans les années -30-

  • Ne manquez pas la propagande collaborationiste du Matin et profitez en pour cliquer que vous n'aimez pas cet article et pour laisser quelques commentaires adéquats:

    https://www.lematin.ch/suisse/islam-cible-ludc-parlements/story/11031592

  • La femme présentée ne suscite pas le respect d'autant plus qu'elle utilise des appareils modernes incompatibles avec son apparence.

    Il y a signe d'affectation comme de faux semblant.

    La foi authentique se passe de tels accoutrements et simagrées.

  • A quand un spray d'eau bénite pour pouvoir asperger et faire fuire ces tristes personnages

  • N'imposons-nous jamais notre volonté en crachant sans nuance sur la volonté d'autrui?

  • Anecdote totalement hors-sujet :
    Je me suis amusée à googler "intellectuel genevois".
    Autrefois, on tombait à 98% sur Tariq Ramadan.
    Or maintenant, il n'y en a plus que pour Jean Starobinski. Il faut atteindre la 2ème page pour trouver un résultat avec TR - et même pas dans le titre - le 2ème résultat étant pour son frèrot Hani.
    Ensuite, on a Abauzit et Me Bonnant, puis Calvin et la propriété intellectuelle. Vient ensuite Hafid Ouardiri, que je n'avais encore jamais vu affublé du titre d'intellectuel genevois.

    La roue tourne....

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel