La RTS milite pour le retour des «damnés de Daech»

Imprimer

Le 3 octobre, la RTS nous a offert un reportage sur les ressortissants suisses djihadistes emprisonnés en Syrie. Un modèle de propagande émotionnelle.

                                                                                    Par Sophie

 

 

Daech_Retour.PNG

Je me demande qui peut bien avoir supporté de regarder jusqu’au bout. Moi, je n’ai pas pu faire autrement que de quitter mon canapé. Et j’ai fait le ménage dans mon salon pour me passer les nerfs. Car voyez-vous, il s’agit aujourd’hui de faire pression sur le Conseil fédéral pour qu’il s’engage à rapatrier les djihadistes, comme de nous préparer à accepter le retour de ces criminels qu’il faudrait avant tout faire sortir de «l’enfer des camps» et de cette «situation dramatique» dans laquelle ils se trouvent. De l’enfer qu’eux même ont fait subir à leurs victimes, on ne parlera évidemment pas. Et du risque qu’ils feront peser sur les pays où ils rentreraient, comme les revenants du djihad d’Afghanistan qui ont déstabilisé la Bosnie l’amenant à la guerre civile, on ne parlera pas non plus.

 Une méthode efficace

Comment atteindre cet objectif ? Il s’agit d’abord et surtout de nous attendrir sur le sort de ces djihadistes, qui, doit-on encore le rappeler, sont allés de leur plein gré rejoindre l’État islamique, le soutenir, et participer de près ou de loin à ses exactions: décapitation, viols, esclavage.

Serez-vous étonnés si je vous dis que tout au long de cette entreprise de propagande, la RTS oublie de nous rappeler en quoi ont justement consisté les exactions et les cruautés de l’Etat islamique? En parler serait gênant, et surtout cela risquerait de ternir l’attendrissante histoire de ces jeunes gens dont les parents étaient si «fiers», et dont la mort, quand elle a eu lieu, a été une «terrible nouvelle».

Ce reportage commence donc par tenter de nous amener à nous identifier avec  les parents de ces djihadistes. Ensuite, on nous montre d’attendrissantes photos et vidéos de leurs plus jeunes enfants. Notez bien qu’il y a une gradation: quand nous sommes considérés comme suffisamment attendris par les images des plus jeunes enfants, on nous parle d’une adolescente de treize ans, d’une jeune femme, et pour terminer d’un jeune homme.

Ne posez pas de questions

La question subliminale qui nous est posée est la suivante: n’aurions-nous pas tous pu élever ces adeptes de l’État islamique, désireux «seulement» de pouvoir «vivre pleinement leur religion»? D’ailleurs, on nous dit qu’ils viennent «de chez nous»,  et que nous les avons «peut-être fréquentés à l’école ou au travail».

Être adepte de l’Etat islamique ce serait si naturel et si fréquent, Mme Michu. Allons-y, identifions-nous,  et avec la RTS et leurs parents, réclamons qu’ils soient «sortis de cet enfer» au plus vite! 

Daech_Camp.PNG

Les questions qui a contrario ne nous seront jamais posées sont les suivantes: Comment se fait-il que ces djihadistes ne remettent pas en question l’idéologie qui les a amenés là-bas, et qu’en même temps ils entendent faire appel à notre mansuétude? N’aurions-nous pas plutôt risqué de faire un jour partie des victimes de ces combattants du djihad, s’ils avaient pu étendre leur pouvoir? S’ils avaient gagné, seraient-ils en train de réclamer d’être rapatriés? En cas de retour en Suisse, nos propres enfants ou petits-enfants ne risquent-ils pas de faire également partie de leurs victimes?

Surtout ne jamais se remettre en question

Une chose interpelle et révolte tout au long de cette propagande: ces djihadistes ne présentent pas de prise de conscience crédible. Ils nous disent parfois avoir "fait des erreurs", ou ne pas avoir trouvé ce qu’ils cherchaient. Mais on ne les entend jamais dire qu’ils seraient hantés par le sort et les souffrances des victimes de l’Etat islamique, et par celles de leurs enfants, pourtant du même âge que les leurs, tout aussi innocents, et certainement pas entraînés à tuer et à haïr les mécréants. Quant à remettre en question l’islam qui les amenés là-bas pour «vivre pleinement leur religion», n’y pensez même pas.

Les grands-parents qui réclament le retour de leurs enfants ou petits-enfants, sont eux incapables de faire la moindre introspection sur leurs méthodes d’éducation, alors qu’il faut bien le dire, elles ont eu des résultats désastreux. Leur caractéristique commune, sans exception, semble d’être absolument incapables de la moindre remise en question, comme de la capacité à évaluer les conséquences de leurs actes. Leur problème n’est pas ce que leurs enfants ont fait subir à autrui, mais la peine qu’ils leur ont fait à eux.

 On les entend ad nauseam réclamer le retour de leurs enfants et de leurs petits-enfants, mais jamais on ne les entend  s’interroger sur le cauchemar que leurs enfants ont fait vivre à autrui. Surtout ils ne s’inquiètent absolument jamais de ce que leurs enfants et petits enfants endoctrinés à la haine du mécréant risquent de faire vivre à nouveau à autrui, si d’aventure ils devaient revenir en Suisse et y continuer leur combat.

 De la Bosnie à la Suisse puis à la Syrie

Le pire pour moi a été de devoir écouter les sanglots d’une mère d’origine bosniaque, accueillie en tant que réfugiée en Suisse, dont la famille a même reçu le passeport. Passeport en vertu duquel cette femme réclame, sans aucune honte et en pleurant sur son propre sort, qu’on ramène «à la maison», son fils djihadiste «sain et sauf avec sa famille». Rien que ça.

 

 

 

Daech_homme.PNG

Lui fait preuve d'une certaine lucidité et presque d'empathie pour les mariées de force

Nous avons même pu entendre ce jeune homme déclarer au téléphone que tout ce qu’il désirait c’était «rentrer en Suisse» car il était vraiment «fatigué psychologiquement», et qu’il regrettait…… «le mal qu’il a fait à ses parents». Quand on vous dit que l’islam est une religion qui empêche toute remise en question, et pousse ses adeptes à se victimiser, sans jamais tenir compte d’autrui relégué au néant.

 Pour pousser encore plus loin notre capacité d’identification avec cette mère de djihadiste, Temps présent la prénomme «Sophie», et il est précisé que c’est un nom d’emprunt, car sinon personne n’y aurait cru. Probablement que Jasmina, Medina ou Amina auraient sonné moins «suisse»,  et surtout il y aurait eu trop de risques que certains, plus malins que d’autres, commencent à comprendre qu’il pourrait peut-être y avoir un lien entre l’islam et l’Etat islamique? «Sophie», comme votre servante, c’est plus rassurant. Apparemment on nous prend vraiment pour des cons. Je suis désolée pour la vulgarité du mot, mais je n’en ai pas trouvé d’autre.

Pour couronner le tout, les journalistes  nous présentent cette famille comme particulièrement digne de pitié et éprouvée, car nombre de ses membres seraient déjà morts au combat en Bosnie, du côté islamique très probablement. Le père nous avoue d’ailleurs, vers la fin du reportage, avoir porté les armes à l’époque. Apparemment cela n’a servi de leçon ni au fils ni aux parents, qui ne semblent pas avoir alerté leur fils sur les dangers que l’idéologie islamique fait courir aux régions dans lesquelles elle s’implante.

La guerre en Bosnie, vous y aviez compris quelque chose ?

 Car chers amis, j’en profite pour vous apprendre ce que la RTS ne vous dira jamais. Qui à la fin du XXème siècle déjà, voulait instaurer un Etat islamique en Europe? Eh bien je suis heureuse de vous apprendre aujourd’hui que c'est Alija Izetbegovic, le leader des musulmans de Bosnie, un proche des Frères musulmans, auteur en 1970 d’un «manifeste islamique» qui énonçait déjà clairement son projet d’instauration de la charia.

Né en 1925, Izetbegovic commença par soutenir pendant la deuxième guerre mondiale les nazis croates ou «Oustachis» ainsi que les nazis musulmans de la division Waffen-SS «Handschar». Par la suite, il entra en politique pour défendre son projet de république islamique, sans tenir compte de l’opposition des nombreux Bosniaques non musulmans, soit plus de la moitié de la population tout de même.

D’anciens djihadistes arabo-musulmans, de retour d’Afghanistan, vinrent lui prêter main-forte et semer le chaos dans la région. Une guerre religieuse fut déclenchée dans une région autrefois laïque, et les djihadistes «afghans» y jouèrent un rôle important. Le fils de «Sophie», arrivé en Suisse à l’âge de six mois, semble avoir voulu reprendre le flambeau de ces «Afghans» de Bosnie pour instaurer un Etat islamique, au Moyen-Orient cette fois-ci.

Sommes-nous en droit de nous inquiéter de la suite des exactions de ce jeune homme et de ses pairs, s’ils devaient être rapatriés un jour pour faire plaisir à leurs parents et à la RTS? Je dois dire que n’ai aucune envie de prendre le risque de voir la Suisse ou l’Europe se transformer en une nouvelle Bosnie. Et tant pis pour «Sophie» qui a si mal remercié le pays qui lui a donné l’asile et lui a offert son passeport.

Des djhadistes qui nous ressemblent tant

Ensuite, nos deux journalistes de propagande partent pour le Moyen-Orient pour y retrouver ce «Vaudois» Adnan, «la petite fille d’Hervé», la «maman» genevoise et ses trois filles «épuisées et dénutries». Encore un effort pour s’identifier à eux!

Daech_désert.PNG

Bien entendu, nous avons aussi eu droit, au cours de la quête dans le camp, à la femme en burqa qui a essayé de nous attendrir et de minimiser ses crimes: «C’était une erreur, les humains ne pardonnent-ils pas les erreurs? Ici vous verrez des personnes de tous les pays qui veulent juste rentrer chez elles...je demande juste un peu de pitié»… Pitié dont on sait que les membres de l’Etat islamique n’ont jamais fait preuve envers leurs victimes. Pitié qu’ils n’ont jamais pour les mécréants, mais revendiquent toujours pour eux-mêmes. Mais cela on ne vous le dira pas.

Notre journaliste à la recherche d’une «Genevoise» enquête donc dans un camp de femmes en niqab, en montrant partout une photo de l’époque où elle s’habillait normalement et montrait son visage. Évidemment, personne ne la reconnaît, et on se demande encore une fois si on ne nous prend pas vraiment pour des cons. Puis la journaliste finit par s’identifier  si fort aux djihadistes qu’elle nous dit avec des trémolos dans la voix que la fille d’Hervé et son mari «avaient l’air très amoureux» puis qu’«ils étaient prêts à prendre le risque de mourir plutôt que d’être séparés». Roméo et Juliette au pays de l’État islamique, la RTS espère que vous en pleurerez à chaudes larmes. Pour ma part, cette complaisance m’a fait grimper au plafond.

Pour terminer, la journaliste rencontre le fils de «Sophie» qui dit ne pas être allé au combat, encore un, qui se plaint de ses conditions de détention et du fait que toute sa vie il portera une étiquette sur le front écrit «Daech». Il dit regretter son erreur, mais comment lui faire confiance? Et puis où est la compassion pour les victimes de l’idéologie qui l’a amené ici? Les djihadistes mentent si facilement! Remet-il l’avènement d’un État islamique en question, ou simplement la forme que celui-ci a pris?

Juger les djihadistes en Suisse? Mais sur quelle base?

Sa mère «Sophie» éplorée désire que son fils soit rapatrié pour être jugé «correctement» en Suisse. Pas en Syrie, en Irak ni en Bosnie, bien entendu. Car elle sait probablement qu’en Suisse, il ne risque pas grand-chose, la loi n’ayant pas prévu ces cas de figure. En effet, en Suisse, il n’y a pas de peine sans loi… et sans loi il n’y a donc pas de peine.

 Le premier article du code pénal est très clair là-dessus :

Art. 1 1. Pas de sanction sans loi

Une peine ou une mesure ne peuvent être prononcées qu'en raison d'un acte expressément réprimé par la loi.

A ce sujet, on aimerait entendre Carlo Sommaruga, partisan assumé du retour des djihadistes, nous expliquer quelle loi exactement et ainsi quelle peine, il prévoit d’appliquer à ces revenants du djihad. Cher Carlo Sommaruga, les commentaires étant ouverts sur ce blog, nous attendons avec intérêt vos propositions concrètes.

«Sophie» sait aussi que de toute façon, en Suisse, il n’y a pas de témoins: les témoins sont tous en Irak, en Syrie, ou bien ils sont morts. Sur quelle base, sans loi spécifique et sans témoins, condamnerait-on son fils, qui dit comme tous les autres n’avoir rien fait?

Je paie malgré moi pour faire pression

Daech_Suter_Cassis.PNG

Bon, je sais, vous allez me dire que je me suis déjà fâchée à plusieurs reprises à ce sujet, par exemple lorsque j’ai lu le livre de David Thompson « Les revenants », ou lorsque Mehmet Gultas nous a offert sur « Forum » un monument de bons sentiments dévoyés. Mais reconnaissons-le, plus ça change plus c’est la même chose, et à la longue la colère monte: on se demande même qui  est derrière et organise cette propagande. Nos journalistes sont-ils vraiment tous aussi stupides?

Car il se trouve que je paie une redevance obligatoire pour me faire laver le cerveau et entendre la RTS faire pression sur le Conseil Fédéral à mes frais. En ce qui me concerne cela ne fonctionne pas, vous l’aurez compris, mais que penser de l’effet que ce genre de reportage peut avoir sur des enfants?

L’État islamique c’est juste une erreur, les islamistes méritent juste un peu de pitié, car tuer des gens, les violer et les mettre en esclavage c’est juste «vivre sa religion», le seul problème c’est que ça fait de la peine à leurs parents comme la pauvre «Sophie» ou le cher Hervé, mais les victimes on s’en fout. Et ensuite on peut demander à être rapatrié en Suisse, pour avoir une peine très légère, on doit juste dire qu’on s’est trompé et qu’on demande un peu de pitié, la RTS vous soutiendra, d’ailleurs Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis qui s’y opposent sont vraiment bien méchants selon le reportage. Mais ils vont devoir changer sous la pression de la presse.

 Pour la RTS il y a des crimes bénins et des crimes impardonnables. Mais elle et moi n’avons pas les mêmes critères.

J’avoue que ce qui me surprend toujours, c’est que cette pitié et cette compassion dévoyées que les journalistes de la RTS tentent si fort de nous inculquer, ils ne la ressentent étonnamment jamais pour ceux qui par leur seule existence sur cette terre, excitent leur exécration et leur font perdre le sens de la mesure: l’UDC surtout, puis au choix: Orban, Salvini , Zemmour, les chrétiens évangélistes ou Trump, rajoutez qui vous voulez, vous connaissez la liste.

Soit ceux que personnellement j’appelle les «Goldstein» de la RTS, qui nous sont offerts régulièrement en pâture pour quelques «minutes de la haine» censées être fédératrices.

L’UDC, Orban, Salvini, Zemmour, les chrétiens évangélistes ou Trump n’ont pourtant jamais ni tué, ni décapité, ni violé, ni instauré l’esclavage sur les territoires où ils sont appréciés. Pourtant, ils sont régulièrement présentés comme des monstres, d’une violence inouïe, bien plus innommable que celle de nos djihadistes.

Mais selon la RTS, leurs erreurs ou leurs failles seraient absolument impardonnables, contrairement à celles de ces charmants djihadistes que nous pourrions croiser partout, dans la rue, au travail ou dans nos familles, tellement ils seraient comme vous et moi, comme la fille d’Hervé si amoureuse, ou comme fils de la pauvre «Sophie».

 Avons-nous le droit d’avoir des réponses?

Mais faites attention, Messieurs-Dames les journalistes de la RTS, «Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse», et vos téléspectateurs pourraient finir par vous demander un jour des explications. A force de voir encore et toujours le même angle d’approche visant à faire pression sur nos autorités pour qu’elles rapatrient ces criminels, nous sommes en droit de nous interroger. Or la réponse, pour l’instant encore, vous avez le pouvoir de ne pas me la donner. Mais la roue tourne…

 

Commentaires

  • Merci Sophie !
    J'aime bien vos commentaires et votre langage très direct, rarement vu de nos jours.

    Il y a un point que j'aimerais relever: on laisser aux Kurdes la gestion de ces camps de Jihadistes. Les Kurdes sont totalement débordés. Il y a environs 65,000-70,000 Jihadistes étrangers avec leurs enfants (par étranger on n’entend ni syrien, ni irakien). De plus on sait qu’il y a les autres camps pour les femmes syriennes et irakiennes de jihadistes avec leurs enfants, et d’un autre côté on a les camps et les prisons pour les hommes jihadistes.

    Ça devient un peu trop…..

    Dans le reportage on a juste survolé le fait que les moyens manquent aux Kurdes pour subvenir à tous ces gens.

    Aujourd’hui, 7 oct. 2019, le gouvernement américain a lâché les Kurdes en Syrie.

    Je ne vous donne pas deux semaines avant que les Kurdes, poussés par les bombes des Turcs lâchent complètement la surveillance de ces camps et que les “détenus” (femmes, hommes et enfants) soient lâchés dans la nature avec la possibilité de revenir dans leur pays d’origine ou de re-rejoindre Daesh.
    Je pense que nos gouvernements devraient aussi prendre ce problème plus au sérieux et aider à régler le problème sur place, mais bon tout le monde s'en fout!

    L’avenir ne présage rien de bon.

    Bientôt devrais-je vous dire “Atamanaa lak Naharana Saeid أتمنى لك نهارا سعيد” à la place de: je vous souhaite une bonne journée???!!!

  • Qu'ils les engagent à la RTS ,ils ont "presque" la même ouverture d'esprit envers les "différences"! Au lieu d'obliger la population à vivre avec les membres de cette secte assassine.

  • Je n'ai pas vu le reportage, mais à vous lire je n'en supporterais pas plus que vous.

    Qu'il n'y ait aucune séquence de mise en question est, dans ce cas, une grave anomalie. C'en est sidérant.

  • Chère Sophie, à mon avis, vous n'êtes pas seule.... Je me demande bien qui gobe encore ces salades ! Personne n'ose rien dire en public, de peur de passer pour un raciste anti-gentil-djihadiste-amoureux, mais les gens n'en pensent pas moins. La RTS peut nous prendre pour des cons, ça ne signifie pas forcément que nous le sommes.

    S'il y avait un nouveau vote No Billag.... je ne donnerais pas cher de la survie des médias publics.

  • Voilà ce qui nous attend ....
    Un article sur un imam à Kriens, qui tient des propos violents et qui prône la charia, y compris pour les non-musulmans. Demande d'asile rejetée, mais il est toujours là (depuis 12 ans), car inexpulsable. En outre, il a réussi à obtenir une indemnisation. Youpie.

    "Selon les journaux dominicaux, le prédicateur a conseillé à ses fidèles de battre leurs épouses si elles leur désobéissent. Mais uniquement avec des coups légers et en dernier recours, aurait-il précisé. Et d’ajouter, toujours en arabe: «Le prophète a dit: «Je vous conseille de prendre soin des femmes, car elles sont plus jeunes que vous. Car vous les avez mariées, et vous avez des droits sur elles, et elles ont des droits sur vous. Elles ne sont pas autorisées à quitter vos maisons sans votre permission.»

    D’autres propos interpellent. Toujours selon les médias, le religieux a appelé au respect de la charia, la loi canonique islamique. Il souhaite qu’elle s’applique aux fidèles de la mosquée lucernoise et, plus largement, à tous les musulmans et non-musulmans de Suisse.

    Le prédicateur, âgé de 38 ans, aurait tenu ces propos lors de la prière du vendredi, au début du mois d’août dernier, devant une soixantaine de personnes. Le journaliste de la «SonntagsZeitung» a voulu savoir pourquoi il tient de tels discours. Il s’est rendu à son domicile, dans le canton de Nidwald. Une femme lui a ouvert la porte, mais l’imam n’était pas là. Ensuite, il a tenté de le joindre par téléphone et par messagerie, sans succès: l’homme n’a pas répondu aux questions posées.

    «Un incendiaire»

    Après s’être formé en Irak, cet imam est arrivé en Suisse en 2007, où il a déposé une demande d’asile qui a été rejetée. Il aurait reçu un permis F, accordé aux étrangers admis à titre provisoire et dont le renvoi est impossible.

    L’homme est connu des autorités suisses. En 2015, il était visé par une enquête fédérale antiterroriste pour des liens supposés avec des membres de l’État islamique. Une année plus tard, il était acquitté. Les trois autres accusés, eux, ont été condamnés à des années de prison.

    Le prédicateur irakien a été indemnisé à hauteur de 1092 francs. Lors du procès au Tribunal pénal fédéral, en 2016, la représentante du Ministère public de la Confédération l’avait qualifié d’«incendiaire». Dans cette deuxième affaire, l’homme reste présumé innocent, note la justice lucernoise."

    https://www.tdg.ch/suisse/procureur-enquete-imam-kriens/story/10483062

  • Il y a un principe: la territorialité des lois. Ces assassins et complices d'assassins ont participé à des crimes de guerre et doivent être remis aux autorités légitimes de la Syrie qui décidera de leur sort selon les lois du pays.

    En outre, les reporters entrent illégalement en Syrie. Par les mêmes chemins que les daéchiens.

    "Nous on n'a rien fait." Ben voyons! Elles ont participé activement à un mouvement terroriste, à l'agression contre un Etat souverain en vue de le renverser..

  • Merci Mireille de nous avoir si bien éclairé. Oui, beaucoup d'auditeurs, de lecteurs, d'auditrices et de lectrice s’insurgent contre cette chaîne publique qui se moque d'eux et d'elles. Une honte, il n'y a pas d'autres mots.

  • Chères Mireille et Sophie,

    Comme toujours merci pour cet excelllent billet et merci de mentionner la collaboration actives des isla mistes avec les Nazis, ce que tant de gens ignorent ... comme par hasard. Pour plus de détails:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_de_montagne_de_la_Waffen_SS_Handschar

    et

    https://fr.wikipedia.org/wiki/21e_Waffen-Gebirgs-Division_de_la_SS_Skanderbeg_(albanische_Nr._1)

    et il faudrait surtout parler de cet individu:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Amin_al-Husseini

    Il vaudrait la peine de consacrer un jour un de vos billets seulement à ce sujet pour que les gens ouvrent les yeux.

    A quand une émission de la RTS sur le sujet? On peut toujours rêver!

    Pour ce qui est du sujet de votre billet, que pouvait-on bien attendre de le RTS qui comme je l'ai dans un mon dernier post (concernant votre billet précédent) n'est rien d'autre qu'un organe de propagande de la gauche mondialiste, immigrationniste et pro-isl am. Bref, on est obligé de financer une chaîne qui travaille activement à la destruction des valeurs suisses et occidentales, mais presque personne ne dit rien et on en redemande. Cette chaîne vomit tous les jours sur l'UDC, la Suisse, les prétendus populistes, et tous ceux qui de près ou de loin sont attachés à leur racines, leurs traditions et leurs valeurs. Quand je dis "tous ceux" il va de soi soi que je veux dire "tous ceux qui sont blancs et occidentaux", car si vous êtes africain, arabe, ou autre et que que vous défendez vos traditions et vos valeurs la RTS trouvera ça merveulleux et non pas nauséabond, même si elles sont totalement opposées aux valeurs de "vivre ensemble" et d'humanité que ces Tartuffes prétendent défendre.

    A ce propos ne manquez SURTOUT PAS cette excellente interview de Laurent Obertone qui nous parle de la France (et donc indirectement de la Suisse) de demain. C'est bel bien ce qui arrive et plus vite qu'on ne le pense.

    l'ex-minsitre de Macron Gérard Collomb a prédit que ça arriverait dans 5 à 6 ans. La seule chose qui peut nous consoler c'est que ce jour-là tous les collabos de la RTS, du Matin, de la Tribune, du Temps, de 24h, du Nouvelleiste etc, ne seront pas épargnés:

    https://www.youtube.com/watch?v=HKihIG7rGhs

  • Les VOTATIONS fédérales qui arrivent sont capitales pour nous tous et l'avenir de notre pays et de nos enfants et même pour l'avenir de notre civilisation et de l'Europe (à ne pas confondre avec l'UE).

    Alors ALLEZ VOTER ou votez par correspondance, mais ne vous abstenez surtout pas. VOTEZ BIEN, VOTEZ JUSTE,et il n'y a qu'un seul parti sur lequel on peut compter pour représenter les idées de ce blog, vous savez, le bouc-émissaire de la RTS, et c'est bien là la preuve qu'il fait du bon travail sinon la RTS ne lui taperait pas dessus non stop.

    Tous les autres partis on peut faire une grosse croix dessus, car on les déjà vu en action et toujours pour le pire.

    Ne tombez pas dans le piège des verts nuisants immigrationnistes et pro-is lam, et de plus bétonneurs, abatteurs d'arbres, créateurs de taxes et destructeurs du patrimoine genevois pour construire des cages à lapins pour leur futures recrues qui traversent la Méditerranée en ce moment.

    CHAQUE VOIX COMPTERA ET LE COMBAT SERA RUDE!

    Ceci aussi mériterait un bon billet

  • Désolée Arthur mais je me vois mal voter pour un parti, l'UDC donc, qui pense que des petits soldats obéissants avec leur fusil, des tanks ou des avions de combat, bref une armée aussi inutile qu'onéreuse, nous protégeront des attentats islamistes. En plus, avec l'UDC au pouvoir, on travaillerait encore plus (45 h, 3 semaines de vacances et la retraite à 67 ans), le pays serait recouvert de routes pour qu'un max de bagnoles puisse circuler le plus vite possible, il n'y aurait aucune protection de l'environnement, du consommateur et contre les licenciements abusifs, etc.
    Quant à l'entrisme islamique, je pense hélas que les membres de l'UDC ne seraient même pas capables de nous en débarrasser. Bref, comme il est vrai que les socialos et les verts sont des islamolâtres ayant renié tous leurs principes (égalité hommes/femmes, libre choix de sa religion, laïcité de l'Etat, etc.), je n'ai d'autre choix que de ne plus voter... en attendant que Mireille, Arnica ou Sophie se présentent aux élections !

  • @Sonia
    Même si votre portrait de l'UDC est hautement caricatural, c'est votre droit de penser ainsi.

    Je n'ai d'ailleurs jamais affirmé que ce parti avait réponse à tout, mais il y a un point crucial que vous oubliez, à savoir que l'UDC est le seul parti qui s'oppose à une entrée de la Suisse dans l'UE.

    Tout comme le PS, les Verts et le PLR, même le PDC est pour une entrée dans l’UE, comme vous le verrez dans l'article suivant:

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/pdc-genevois-reaffirme-soutien-adhesion-lue/story/30534711

    où il est dit que le PDC réaffirme son soutien «à la voie bilatérale dans une perspective d’adhésion, par étapes, à l’Union européenne».

    "Par étapes" disent-ils, c'est-à dire la méthode du salami pour tromper les électeurs. On accepte une chose (Schengen par exemple), puis une autre (les juges étrangers), puis encore une autre (l’accord cadre) et une autre etc. et un jour comme le peuple a tout accepté par étapes eh bien on est membre de l’UE, même si le peuple y était farouchement opposé.

    Quand on voit l'état des peuples de l'UE, il faut être bête ou aveuglé par l'idéologie mondialiste pour accepter une chose pareille.

    Si nous entrons dans l’UE, les ordres viendront de Bruxelles et nous perdrons tous nos droits démocratiques que le monde entier nous envie. Nous ne voterons plus jamais aussi souvent que nous le faisons.

    De plus, on aura droit à coup sûr à une immigration de masse NON CHOISE imposée comme en France, en Allemagne, ou désormais à nouveau en Italie.

    Je préfère donc vivre dans un pays souverain où l'on demande son opinion au peuple plusieurs fois par an, même si tout n'y est pas parfait, plutôt que dans un satellite de Bruxelles soumis aux lobbies de grandes multinationales où le peuple n'a plus son mot à dire et doit subir immigration forcée et donc une baisse des salaires, car au lieu de vous engager vous les grands patrons pourront engager ces nouveaux venus pour un salaire de misère.

    Vous dites qu’avec l'UDC “il n'y aurait aucune protection de l'environnement, du consommateur et contre les licenciements abusifs, etc,” eh bien tout ce que vous pensez éviter en ne votant pas UDC c’est l‘UE qui vous l’apportera sur un plateau. Allez donc en parler aux gilets jaunes qui donnent notre pays en exemple. Ce jour-là vous pourrez aller manifester avec eux pour sauver votre retraite et vous n'irez voter plus qu'une fois tous les 4 ans.

    Il n'y a qu'a voir ce qui se passe en France où le peuple demande en vain le RIC sur le modèle Suisse.

    Quand vous dites qu’avec l’UDC “il n'y aurait aucune protection de l'environnement”, vous êtes vous renseignée ou répétez-vous les clichés propagandiste de la RTS?

    Qui sont donc les VRAIS fossoyeurs de l'environnement?

    Lisez ça:

    http://ge.ch/grandconseil/memorial/seances/570411/70/2/

    et vous verrez que tous les partis sauf l'UDC et le MCG ont soutenu le plan directeur cantonal pour les 15 ans à venir, plan qui implique l'abattage massif de nos arbres (y compris centenaires) et la destruction du patrimoine genevois (la superbe maison du Jeu de l'Arc par exemple) et le bétonnage vitesse grand V que l'on subit et dont tout le monde se plaint désormais. Le but est une Genève à 1 million d’habitants. Moi ça ne me tente pas du tout.

    Ce plan plan directeur cantonal (destructeur) pour les 15 ans à venir a été accepté comme suit:

    Mise aux voix à l'appel nominal, la résolution 724 est adoptée par 64 oui contre 19 non et 1 abstention. (Applaudissements à l'annonce du résultat.)

    les 19 NON sont ceux de l'UDC 7 et du MCG 12

    alors que des partis comme les Verts et le PS qui prétendent défendre l'environnement ont voté a l'unanimité pour, main dans la main avec les partis de la droite affairiste. Le Verts et le PS ont donc voté comme le PLR et sont donc effectivement des fossoyeurs de l'environnement, car ils sont du côté des promoteurs immobiliers qui ne respectent rien et surtout pas l'environnement.

    Verts 15 OUI

    PS 11 OUI

    Et tout ça pour construire et bétonner davantage dans le but d'une croissance illimitée qui nous amène droit dans le mur. Et surtout pour accueillir une immigration de masse pour peupler ce que ces individus appellent “Le grand Genève”.

    Notre patrimoine et nos poumons de verdures (y compris et même surtout nos arbres centenaires) vont bientôt se réduire à une peau de chagrin et tout cela au nom de contrats juteux et d’une croissance illimitée qui non seulement est impossible mais péjore gravement la qualité de vie des genevoises et de genevois, et bien entendu sans consulter la population.

    Rien que de penser à ce qui s'est passé aux Allières et au Mervelet et à ce qui va se passer à la Chevillarde, à la Place du Petit Saconnex, au chemin du Point du Jour et aussi à Vessy et à Pinchat, où on va abattre de superbes villas qui mériteraient d'être classées et des chênes séculaires et à tant d'autres endroits dans notre si petit canton nous rend malades.

    Vous ajoutez: “Quant à l'entrisme islamique, je pense hélas que les membres de l'UDC ne seraient même pas capables de nous en débarrasser.”

    Un chose est sûre et certaine, ils le feraient beaucoup mieux que n’importe quel autre parti et en ne votant pas vous donnez un point aux islamolâtres.

    Votre vision des choses serait défendable dans un monde différent, mais pas dans celui-ci, car en vous abstenant vous donnez une voix aux partis mondialistes et immigrationnistes qui veulent mettre fin à notre souveraineté et le jour où on la perdra je peux vous garantir que l’islamisation de notre progressera encore plus vite.

    L'UDC n'est peut-être pas parfaite, mais il faut parer au plus urgent et pour l’instant c'est la seule solution pour éviter une entrée dans l'UE qui irait de paire avec une perte de nos droits démocratiques et une islamisation.

    Pensez-y!

  • Une fois de plus la RTS nous a montré son enracinement politique de gauche. Que Sommaruga prenne la défense de ses islamistes cela ne surprend personne. Mais que ces combattants prétendent qu'ils n'ont rien fait c'est du foutage de gueule ! Ces pseudos suisses et même genevois doivent êtres jugé sur place et il n'y a aucune raison pour qu'ils reviennent foutre le bordel chez nous ! Ils seront peut-être condamnés à mort ? Ce n'est pas grave car eux, ils ont exécutés des gamins qui ne voulaient pas croire à leurs débilités. Des images circulent sur internet concernant ces exécutions et bien d'autres. C'est atroce et ces andouilles voudraient que nous les plaignons !

  • Et une fois de plus, les Kurdes (je n'oublie pas qu'ils sont musulmans eux aussi) sont lâchés par les Américains une fois qu'ils ont fait le mal boulot. Mais ce n'est qu'une fois de pl.us.
    En ce qui concerne la RTS, elle semble bien être devenue une officine de propagande au lieu d'être un moyen de s'informer.

  • Perso j'enverrai toute la famille bosniaque au kurdistan. Voyage offert!

  • La même TSR nous a pourri la vie avec un reportage sur la casse de l'UBS en 1990! Mon frère y travaillait et dans le reportage on pense qu'il était coupable, alors qu'il a travaillé dans cette banque jusqu'en 2013, la réalisatrice ne le savait même pas, c'est dire le sérieux de ces zozos!

  • La situation est critique car il y a toujours eu collusion entre Erdogan et l'EI.
    Si Erdogan met la main sur les barbares de l'EI prisonniers des Kurdes dans le nord est de la Syrie, il va les recycler dans ses troupes auxiliaires, comme il l'a fait dans le nord ouest de la Syrie, et les utiliser dans son marchandage avec l'UE pour obtenir des visas, de l'argent et une reprise des discussions d'adhésion
    https://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-emission-du-mardi-08-octobre-2019

  • C'est désespérant cette corde sensible que l'on fait vibrer pour embobiner les gens. Les journaleux de la TSR sont lamentables et depuis longtemps. Tellement obsédés à vouloir ressembler aux français voisins, qu'il devient quasi sûr que nous aurons le même "climat" dans quelques petites années chez nous.
    Si nous voulons encore sauvez notre semblant de sécurité intérieure il faut absolument voter pour ceux qui défendent notre souveraineté et notre indépendance vis à vis de tous les pays UE qui se sont fourvoyés et qui ont décidés contre leurs propres Peuples.et Concitoyens.
    Le cœur à ses raisons que la raison ignore, on ne peut pas diriger avec des bons sentiments et du larmoiement..
    Et que chacun assume ses erreurs et paie pour les crimes commis. Sinon nous basculerons dans l'anarchie et ce n'est pas la modification du climat qui nous détruira, mais bien les hommes entre eux.
    Merci Mme Valette, vous êtes la seule à parler vrai et oser les messages qui correspondent aux réalités et pas au blabla journaleux-stiques, qui se veulent des ouvertures aux dialogues.

  • Pourquoi nos misérables joournaleux, ne voient pas se genre d'information ???? et n'en font pas un sujet à diffuser......

    https://fr.gatestoneinstitute.org/14968/suede-perdu-controle

  • @Mère-Grand
    "Et une fois de plus, les Kurdes (je n'oublie pas qu'ils sont musulmans eux aussi) sont lâchés par les Américains une fois qu'ils ont fait le mal boulot."
    Ne me dite pas que vous êtes opposé au retrait des troupes us qui sont une force d'invasion illégale en Syrie et qui ont exfiltré quantité de terroristes dont le calife auto-proclamé en persone.. Si?!
    Une partition de la Syrie est inacceptable pour la Syrie, la Turquie, l'Irak, l'Iran et la Russie.

  • Il me semble qu'il s'agit d'une promesse de Trump lors de son élection : ne pas laisser les troupes US s'embourber dans d'autres conflits afin de limiter les morts et se concentrer sur l'économie de son pays.

    Effectivement, il aurait fallu que la communauté internationale fasse pression politiquement et économiquement sur la Turquie pour stopper cette violation territoriale. Or, il n'y a pas eu beaucoup de réactions, à part des condamnations esthétiques...

  • Bonne analyse. Un grand merci à vous. Malheureusement, la RTS n'est pas la seule à procéder à cette manipulation. Le 20 Minutes s'y est également mis :

    https://lesobservateurs.ch/2019/09/17/le-20-minutes-romand-prefere-donner-la-parole-aux-familles-des-jihadistes-aucun-mot-pour-les-victimes/

    Tout est fait pour acclimater les Européens à l'idée que le retour de ces individus ressortait d'une normalité. Mais plus encore, cela démontre ce que sont devenus nos médias romands et leur "ouverture" à l'égard de l'idéologie islamique.

    Je reviens seulement sur un propos:

    "Juger les djihadistes en Suisse? Mais sur quelle base?"

    Je crois que c'est même pire: il n'existe pratiquement aucune preuve pour les faire condamner, même pour les autorités sur place. Les témoins sont soit morts, soit ont peur, soit ont fui. C'est sans doute pour cette raison qu'en Suisse, des jihadistes se trouvent déjà dans nos rues, en "liberté surveillée" (on sait ce que cela veut dire avec l'exemple français) :

    https://lesobservateurs.ch/2019/04/11/suisse-des-djihadistes-de-retour-de-syrie-ou-dirak-se-trouvent-en-liberte

    Cette réalité est soigneusement passée sous silence par le reportage de la RTS. Cela n'étonnera personne.

    D'autre part, la Conseillère fédérale Karin Keller-Sutter affirme que "le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone n’accepte que les preuves récoltées en Suisse".

    https://www.letemps.ch/suisse/karin-kellersutter-loi-armes-cest-prix-payer-rester-lespace-schengen

    Dès lors, comment condamner des gens avec des éléments qui ne peuvent pas être pris en considération? Le socialiste Carlo Sommaruga, qui milite pour leur retour, le sait-il? Sait-il également qu'il y a de bonnes chances pour que cela débouche sur du sursis ou des peines légères?

    https://www.letemps.ch/suisse/karin-kellersutter-prefererais-djihadistes-suisses-soient-juges-place

    Ce politicien joue d'ailleurs sur les mots en prétendant "qu'il y a matière à condamner". Oui, on peut condamner quelqu'un à du sursis, ou à un suivi psychologique. Effectivement.

    Par ailleurs, on constate que ces individus évoquent les "droits de l'homme" alors que l'islam considère ces droits comme étant inférieurs à l'islam. On taisait d'ailleurs l'existence de ces mêmes droits lorsque les minorités étaient massacrées par les islamistes, égorgées devant des caméras. Tout se fait à sens unique. Nous nous trouvons dans une situation hypocrite et révoltante.

    Enfin, à l'heure actuelle, les Kurdes sont attaqués par la Turquie, ce qui fragilise l'emprisonnement de ces milliers de jihadistes. La Turquie tente-t-elle de faire coup double en attaquant les Kurdes (éradiquer les Kurdes et libérer les islamistes pour mettre en danger l'Europe), elle qui a joué un rôle pour le moins trouble avec Daech?

  • @Daniel
    Je ne pensais pas à cet aspect du problème, je me contentais de mettre en avant le cynisme des diplomaties internationales qu'elle soit américaine ou autre. En ce qui concerne les Kurdes, je suis de ceux qui pensent naïvement qu'ils devraient avoir leur propre patrie, ou du moins (les modifications de frontières que cela exigerait étant impossible à cause de l'exemple qu'il donnerait pour le reste de la planète) à une large autonomie dans le pays.

  • @Mère-Grand,
    Vous savez certainement que les Anglais ont semé la merde partout où ils sont passés. Aujourd'hui même j'ai appris qu'il étaient à l'origine du conflit entre l'Afghanistan et le Pakistan, parce qu'ils ont donné à ce derniers des territoires afghans, ce qui fait que l'Afghanistan a refusé de voter pour la création dudit Pakistan. Sans parler des Tasmaniens éradiqués jusqu'au dernier, véritable génocide "complet". Sans parler donc des frontières tracées au MO suite au démembrement de l'empire ottoman, des frontières génératrices de conflits futurs, comme de séparer la province du Koweit de l'Irak et bien sûr la question kurde et Hong Kong qui n'a jamais été démocratique sous leur règne. Diviser pour régner. même et surtout après être parti, et semer ainsi des graines empoisonnées,

    Et pour ce qui concerne les Kurdes opportunistes:
    https://www.youtube.com/watch?v=5oQwAcQeOg4

    Et pour la question du retour des terroristes, le concert des pleureuses sévit aussi en France:
    https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-11-octobre-2019

    A la fin on apprend que la Suisse va rapatrier ses terroristes (après de bons et loyaux services rendus à l'impérialisme européen qui pleure l'intervention turque parce que la France craint pour ses forces spéciales).. Vous aurez remarqué que Pieczenik nous dit bien que daech a été créé par les USA...

    Et donc ils veulent confier les enfants aux grands-parents, c'est-à-dire à ceux qui, démissionnaires, ont été incapables d'empêcher le départ de leurs enfants pour la Syrie. On marche sur la tête.

    Pour les droits humains et les donneurs de leçon, c'est ici:
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/pendant-la-guerre-jai-tue

  • Le terrorisme n'est pas nouveau, souvenez-vous de Zarka en 1970. Le détournement de 3 avions par le terroriste Arafat est un des premier fait monstrueux de ces individus. Pourtant un genevois, André Rochat, délégué du CICR, avait réussi à sortir tous les passagers sains et saufs alors qu'Arafat voulait tout faire exploser avec bien entendu tous les passagers. Il a toutefois réussi a voler le million que transportait l'avion Swissair. Lors de l'émission de la RTS concernant ce détournement un seul homme a été "oublié" et n'est pas intervenu sur le plateau, André Rochat ! Même le CICR l'a mis à pied car il a réussi à évacuer les passagers avant que les ordres lui arrivent de Genève. Pour la petite histoire, lorsque l'ordre est arrivé les 3 avions avaient déjà explosés !!!

  • Quelqu'un est-il allé à la table ronde à UNIGE portant sur le retour des djihadistes ?

  • Bonjour Mme Mireille Valette,

    Votre article est excellent, Merci.

    Vous parlez ainsi que les collègues-commentateurs sur ce qu on devrait faire ou pas avec les daechistes coupeurs de tête (=Salafistes donc venant d une secte d Etat de la Saoudie) avec en actualité chaude les bombardements insensés et inquiétants des Kurdes par Erdogan.

    Primo doit-on parler un peu ou beaucoup du rôle de la Saoudie et certes de ses alliés cul et chemise quant à l origine et la continuité de leurs actes odieux?. Pourquoi ne pas les envoyer donc en Saoudie comme retour de marchandise et retour à l expéditeur? Certainement que cette solution serait la pire mais au moins que la Saoudie arrête de les fabriquer, les envoyer et les semer un peu partout mais je rêve, certes?! De même, pourquoi ne pas les envoyer aux pays voisins de la Syrie qui soutenaient Daech et qui déclaraient urbi et orbi qu ils préféraient en Syrie plutôt ces Djihadistes en question et de loin sur Assad, la Russie, l Iran et le Hezbollah? Bien que ces 4 derniers ont combattu durement ces salauds de Djihadistes aussi comme les braves Kurdes (femmes !!et hommes) ( NB: Je ne soutiens nullement ces derniers sus-cités de barbus comme autres barbus d autre couleur et d autre religion ou sans religion...non plus, CQFD) .

    Secundo, pourriez-vous si vous me le permettez, Mme Valette, de vous poser une question afin de nous expliquer pourquoi y a-t-il une grande différence entre le traitement de ces Daechistes cantonnés au Nord de la Syrie par les Kurdes et attaqués par Erdogan et entre ceux à Idilib? Pour ces derniers, il y a eu tout un ramdam, pas possible, incompréhensible et congru au sujet d Idlib qui se trouve aussi au nord Est de la Syrie. Ramdam honteux contre la Syrie et contre l armée loyale et son Président comme par ailleurs contre la Russie et M. Poutine qui ne voulaient pas, eux, relâcher dans la nature ces mêmes clones Salafistes ou Hanifs (, frères musulmans du Qatar) voire qu ils n étaient pas contre l idée de les liquider sur place? A l époque la France, les USA...etc étaient presque prêts d aller illico et à la seconde bombarder la Syrie si les bombardements d Idlib ne serait pas interrompu par la Russie/Syrie mais personne n irait aujourd hui bombarder la Turquie pour ce qu elle fait aux Kurdes et aux problèmes de la sale "gestion" des Daechistes?

    Tertio, Bien à Vous et Merci d avance.
    Charles 05

    PS: De Gaulle disait que "le proche orient est compliqué". Oui, il est compliqué parce qu il l est et secundo parce que l Occident le rend encore bien plus compliqué et complexe comme un noeud gordien, pourquoi donc?

  • L’article de la TG sur les stages de maniement du couteau organisés par le CCIS de Nicolas Blancho ne sera resté en ligne que qq heures.....

    En revanche, les agressions au couteau semblent étrangement se banaliser :
    https://www.tdg.ch/suisse/faits-divers/agression-couteau-zurich-deux-blesses/story/18518510

    Google ne mentionne pas l’article de la TG. Auraient-ils été « fortement encouragés « à le retirer ? Heureusement qu’il reste 20 Minutes et 24 Heures pour nous informer https://www.24heures.ch/lematindimanche/accueil/le-conseil-islamique-de-blancho-enseigne-a-manier-le-couteau/story/14204862

    .... et bien sûr les islamophobes de fdsouche et Les Observateurs .....

  • Vos commentaires sur la Bosnie démontre votre ignorance TOTALE de ce pays et de la guerre qui y a eu lieu. Premièrement, Izetbegovic n'a jamais souhaité de république islamique et la guerre a commencé des mois AVANT l'arrivée des djihadistes donc vous vous trompez dans la chronologie. La guerre en Bosnie a été précipitée et créée par le désir des politiciens ultranationalistes bosniens non musulmans (et non pas des bosniaques non musulmans, ca ca ne veut rien dire et c'est un faux terme) de créer des entités séparatistes pour leur ethnie en faisant du nettoyage ethnique et en commettant des crimes de guerre contre les bosniaques musulmans. Vous avez le droit de critiquer la RTS, vous avez même le droit de détester l'Islam mais vous n'avez pas le droit d'induire en erreur vos lecteurs et lectrices.

  • Mr Tarik : Izetbegovic a bel et bien écrit un "Manifeste islamique"

    De nos jours, des années après cette guerre, vous pouvez même le trouver en français sur Amazon : allez-y achetez-le et lisez le. Grâce à cette traduction, même ceux qui ne parlent pas le serbo-croate peuvent en prendre connaissance. J'avais d'ailleurs, en vue de répondre par avance à des commentaires comme le vôtre, mis le lien dans le texte pour ceux qui auraient du mal à y croire.

    Izetbegovic avait-il un projet de république islamique ? La réponse est malheureusement oui . Lisez et vous le comprendrez par vous-même.

    Quand aux troubles en Bosnie, ils ont commencé avec des tueries par des moudjahidines, de paysans serbes vivant dans des fermes isolées, afin de "jeter la terreur dans le coeur des mécérants" (Sourate 3 Al -Imarane, verset 151).

    Ensuite il y a eu un évènement qui a particulièrement choqué : des moudjahidines en embuscade ont tiré et tué des participants à un mariage serbe.

    Finalement l'armée Yougoslave est intervenue. Cette histoire est racontée de manière allégorique par Emir Kusturica dans son film "La vie est un miracle"

    Et puis ce sont les musulmans bosniaques qui avaient des visées séparatistes vis à vis de la Yougoslavie ! Les Serbes bosniaques voulaient rester yougoslaves.

    Quand aux termes "Bosniaques" ou "Bosniens" : comme au Kosovo, les musulmans se sont approprié l'identité régionale. Les musulmans de Bosnie se considèrent comme les seuls "Bosniaques", tout comme les Albanais du Kosovo se considèrent comme les seuls "Kosovars", faisant fi des autres, (Serbes, Roms). Comme vous le comprendrez, je n'adhère pas à cette appropriation sémantique, je ne l'utilise donc pas car je pense que les Serbes de Bosnie sont aussi des Bosniaques.

    Bosniaques-serbes et Bosniaques-musulmans ont d'ailleurs les mêmes ancêtres : A l'époque de l'occupation par l'Empire ottoman, certains Serbes se sont convertis à l'islam pour échapper aux persécutions. Les musulmans de Bosnie sont les descendants de ces gens là. Mais comme la majorité des musulmans, ils ont oublié les persécutions qu'ont subies leurs ancêtres. Ils se sont identifiés à leur oppresseurs, au point même de prendre parti pour eux. C'est fort triste.

    M Tarik, je vous recommande donc de commencer par lire le manifeste d'Izetbegovic, OK ?

  • Je recommande également à Tarik la lecture du livre de Jacques Merlino, ancien rédacteur en chef de France 2 "Les vérités yougoslaves ne sont pas toutes bonnes à dire" .

    Il y transcrit, entre autres, une interview de James Harff, directeur de l'agence de relations publiques Ruder Finn. Celui ci lui explique sans aucun état d'âme, comment il a monté de tout pièce l'opération accusant les Serbes d'avoir organisé des camps d'extermination comme les nazis. Ceci afin de les discréditer une fois pour toute auprès de l'opinion publique.

    Un pur mensonge, mais une véritable réussite en matière de propagande. Jacues Merlino, qui a passé beaucoup de temps sur le terrain à l'époque des guerres de Yougoslavie, raconte les doutes qui ont commencé progressivement à l'assaillir, la différence entre ce qu'il constatait sur le terrain et les rumeurs que la presse reprenait sans jamais les vérifier. Un livre qui date de 1993 mais n'a pas pris une ride.

  • Vous avez une analyse très sélective et partielle des faits en plus de ne pas connaitre la langue du pays. Le manifeste d'Izetbegovic a été écrit des années avant la guerre, ne parlait en aucun cas de la Bosnie et en plus contenait des critiques à l'égard des gouvernements de pays musulmans ainsi que des louanges envers le monde occidental. Vous ne l'avez pas lu en entier, vous avez lu des citations sélectives que certaines personnes ont bien voulu vous montrer.

    Les djihadistes étaient des étrangers qui sont arrivés en Bosnie des mois après le début de la guerre. Pas un mot sur les chetniks, pas un mot sur le fascisme serbe, pas un mot sur le projet de la "Grande Serbie", pas un mot sur ce qui s'est passé à Prijedor, à Srebrenica, pas un mot sur la création de la soi-disante république serbe le 9 janvier 1992 donc 3 mois AVANT le début de la guerre. C'est toujours la faute des musulmans bien sûr, après tout ce sont tous des terroristes qui auraient probablement du se laisser massacrer et génocider par les "gentils" Serbes pour vous faire plaisir. Ah et aussi pas un mot sur l'armée républicaine de la Bosnie dans laquelle se sont battus des musulmans, des catholiques et des orthodoxes pour l'indépendance du pays et contre le fascisme serbe que vous nier.

    C'est bizarre, dans votre élan de négationnisme et de citations d'auteurs louches et biaisés, vous reprenez exactement les mêmes tactiques et arguments fascistes et mensongers que les dirigeants ultranationalistes serbes des années 1990 nous ont tous servi en brandissant la menace islamiste comme faux prétexte pour ensuite essayer d'exterminer un peuple entier et assiéger une capitale nationale (Sarajevo) pendant 1425 jours. Sans parler des massacres et du nettoyage ethnique dans plus de 30 municipalités de l'est de la Bosnie, tous commis par vos "adorables" Serbes grands défenseurs de la chrétienté.. Décidément non seulement vous ne connaissez absolument pas l'histoire des Balkans mais vous prouvez par vos écrits et mensonges que vous pouvez être aussi pires que les dirigeants serbes de l'époque qui aujourd'hui croupissent en prison à juste titre. Vous devriez avoir honte!

  • La TG a censuré son article sur les stages de « survie » du CCIS, mais Le Point a repris l’info, dans un article pas piqué des hannetons
    https://www.lepoint.fr/europe/suisse-quand-des-islamistes-enseignent-le-maniement-du-couteau-14-10-2019-2341128_2626.php

  • Connaissez nous "la ligue islamiste mondiale", dont le siège est en arabie saoudite? Je viens de tomber dessus sur le net, en tout cas le nom est sans ambiguité sur l'objectif! Ils ont organisé un colloque inter-religieux, quant on sait ce qu'ils pensent des "kouffars", je vois mal un quelconque dialogue entre nous et eux! Pour nous mettre en confiance, les musulmans nous tiennent les discours que nous voulons entendre, qui n'ont rien a voir avec ce qu'ils pensent vraiment!

  • Ne manquez SURTOUT pas le dernier I-média, qui tenez-vous bien, a été interdit sur youtube, mais que l'on peut encore voir sur le site de TV-Libertés:

    https://www.tvlibertes.com/i-media-n268-les-medias-face-au-voile-vers-la-soumission

    et voici ce que donne le lien youtube pour la même émission:

    https://www.youtube.com/watch?v=E18SgdKjMh4

  • Faites passer le message: Il faut non seulement boycotter la bière Heineken mais aussi la marque Ferrero qui produit Nutella et les chocolats ROCHER:

    https://www.youtube.com/watch?v=mRdW5qCDTfo

    Un billet sur le sujet?

  • Cher Tarik, Jacques Merlino est un journaliste français qui ne peut absolument pas être accusé d'être un "fasciste serbe".

    Par ailleurs, Izetbegovic, a bel et bien collaboré avec les nazis croates (les Oustachis), et pris parti pour les nazis musulmans bosniaques de la waffen-SS Hanschar. Vous semblez penser que malgré ce pedigree inquiétant, les Serbes bosniaques auraient dû accepter de bon cœur d’être gouvernés par Izetbegovic.

    Rappelons que les Oustachis avaient mis en place le troisième camp de concentration le plus meurtrier après Auschwitz et Treblinka : le camp de Jasenovac, dans lequel les Oustachis ont exterminé en priorité les Serbes, puis les Juifs et les Tziganes.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration_de_Jasenovac

    Mais malgré cela, vous semblez penser que les Serbes bosniaques qui ne voulaient pas d'Izetbegovic comme gouvernant auraient eu tort, et devraient être considérés comme des "fascistes". C'est le monde à l'envers.

    Quand aux Cetniks, dont je n'aurais pas parlé, ils ont participé à une autre guerre, la deuxième guerre mondiale. Il s'agissait des forces royalistes serbes, qui luttaient avec les Alliés et les "partisans" de Tito, contre les nazis et leurs alliés, soit les Oustachis croates, les bosniaques musulmans de la Handschar et les albanais musulmans du Kososvo de la division "Skanderbeg".

    Izetbegovic a d'ailleurs été emprisonné par les Cetniks à l'époque pour cette raison. Aurait-il fallu aussi en parler ?

    La plupart des Occidentaux ont cru à votre version dans les années 90, car les Balkans c’était loin, et vu d’ici c'est compliqué. Mais maintenant que l'on nous fait vivre en Occident des choses qui commencent à ressembler aux prémisses de ce qui a fait exploser la Yougoslavie, les gens sont de moins en moins crédules, et de moins en moins naïfs. Et surtout de plus en plus inquiets.

    Même François Hollande a dû reconnaître que la France allait probablement vers la partition.

    A cause des "fascistes" ???? Non, encore une fois à cause de l'islam qui veut imposer sa loi.

    Enfin comprenez qu’à la fin, le chantage affectif au «fascisme» à «l’extrême droite» ou la victimisation perpétuelle, tout cela ne passe plus aussi bien qu’autrefois. Vous aurez remarqué que ces derniers temps, les langues commencent à se délier.

    Ce que nous attendons des musulmans d'Europe? C'est enfin une autocritique, de la bonne volonté, du respect et de la reconnaissance envers les gens qui les ont accueillis en leur offrant accès aux mêmes droits qu’eux, y comprisà leur protection sociale, chose absolument impensable en pays musulman. Nous aurions espéré qu'ils deviennent simplement des Européens comme les autres, comme ce fut le cas par exemple pour les Arméniens, au lieu de vouloir imposer l'islam à nos pays et à notre continent. Mais cela semble un exercice très difficile! Pourtant, certains en sont capables et même brillamment: avez-vous écouté Zineb El Rhazoui jeudi 17.10 sur France 2? Connaissez-vous Zohra Bitan? Deux exemples dont j'aimerais tant voir les musulmans de Suisse s'inspirer.

  • Vous avez une analyse très sélective et partielle encore une fois comme bon nombre de gens qui pensent comme vous et qui s'improvisent experts de manière très arrogante sur des sujets qu'ils ne maitrisent pas.

    1,. Ce que Izetbegovic a pu faire dans les années 1940 n'a rien à voir avec ce qu'il était dans les années 1990, C'était un faux prétexte tout droit sorti de la bouche des ultranationalistes criminels serbes pour déclencher une guerre et je vois que vous êtes vous même tombé dans leur piège. Vous l'ignorez sans doute volontairement mais un bon nombre de Bosniaques musulmans ont aidé les Juifs de Bosnie durant la Deuxième Guerre Mondiale dont des imams et d'autres figures religieuses respectés. Encore aujourd'hui il y a au moins 4 synagogues à Sarajevo qui est une ville musulmane à plus de 80%. Toutes les confessions vivent ensemble, il y a par exemple 2 églises, 1 synagogue et 1 mosquée dans le même quartier sur une distance de moins d'un kilomètre. Personne n'a jamais touché à ces synagogues ou cherché à les détruire depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Ca bizarrement vous ne le dites pas car ca ne cadre pas tout à fait ni même pas du tout avec votre agenda qui consiste à brandir l'épouvantail islamiste à chaque fois pour faire peur et gagner des points. Bientôt vous direz sans doute que je suis moi-même un "islamiste", c'est en général ce que les gens comme vous font quand ils voient leurs arguments se faire pulvériser les uns après les autres.

    2. Le terme "Serbes Bosniaques" n'existe pas et ne figure dans aucun livre sérieux d'histoire. Ce n'est pas parce que vous avez envie de l'utiliser constamment qu'il va soudainement devenir valable. Vous n'avez pas travaillé les termes, ca prouve votre méconnaissance totale du sujet. Le bon terme c'est "Bosnien Serbe" ou "Serbe de Bosnie".

    3. Jacques Merlino ment scrupuleusement dans son ouvrage et relate des faits qu'il n'a pas vérifié. Les camps de concentration ont existé tout comme les camps de viol, il y a des photos, des témoignages de survivant(es) de cela et des vidéos mais bon quand on essaie de faire passer des criminels comme Karadzic pour des humanistes, défenseurs de la démocratie alors c'est que la source est compromise dès le départ. Le fait que vous l'utilisez comme source valable prouve votre manque total de jugement et votre complaisance à peine voilée pour les chetniks et le fascisme serbe car vous êtes guidé et aveuglé par votre haine profonde de l'Islam.

    4. Non madame, le monde à l'envers c'est d'opposer un soi-disant "islamisme" non vérifiée que vous n'avez pas prouvé au fascisme serbe d'état qui lui est prouvé en essayant malhonnêtement de tracer un faux parallèle entre les deux. Le monde à l'envers c'est de nier l'existence du projet de "Grande Serbie", l'existence de l'ultranationalisme serbe qui a ravagé non seulement la Bosnie mais aussi la Croatie. Les Croates ne sont pas musulmans pourtant ils ont subi le même sort que les Bosniaques dans leur pays toute proportion gardée, quelle excuse allez-vous nous sortir cette fois pour faire passer les Serbes pour des victimes? Le monde à l'envers c'est aussi de faire passer des bourreaux pour des victimes de l'islamisme inexistant des Bosniaques avant la guerre pour ensuite essayer d'excuser et de passer sous silence les massacres commis par les chetniks qui sont une réalité avérée dont vous minimisez le rôle et nier l'existence en parlant de la Deuxième Guerre Mondiale comme si les chetniks n'ont plus jamais existé par la suite ce qui est bien sûr un mensonge honteux.

    5. Le siège de Sarajevo qui a tué plus de 10 000 personnes dont un bon nombre d'enfants et de Serbes c'était aussi Izetbegovic je suppose? Et le nettoyage ethnique dans plus de 30 municipalités? Vilina Vlas? Les 3000 civils tués à Visegrad en quelques jours? Le génocide à Srebrenica? Les dizaines de camps de concentration dans la région de Prijedor et les centaines d'enfants tués en quelques jours? Encore une fois, silence ASSOURDISSANT de votre part et aucune parole pour condamner cela fermement probablement car les victimes étaient pour la plupart des civils musulmans sans défense. Bientôt vous nous direz sans doute que Seselj, Milosevic, Mladic, Karadzic, Plavsic et Krajisnik étaient tous des visionnaires et des humanistes, tel est l'ampleur de votre bêtise. Qui est en prison aujourd'hui? Pourquoi n'osez vous pas aborder ces sujets et condamner ces crimes?

    6. Mon "chantage" sur le fascisme et l'extrême-droite est basé sur des faits vérifiés et vérifiables qui vous dérangent et que vous ne voulez pas admettre car l'identité des victimes ne vous convient pas et va à l'encontre de votre discours et de votre agenda politique.. Ayez au moins l'honnêteté de me répondre clairement à cette question : Combien d'attentats terroristes islamistes ont été perpétrés en sol européen par des Bosniaques donc musulmans depuis la fin de la guerre en 1995? Je suis impatient de lire votre réponse.

    7. Laisser insidieusement et surtout sans aucune preuve entendre que le père d'un imbécile djihadiste qui est parti combattre en Syrie aurait combattu du "côté islamique" durant la guerre en Bosnie c'est de la diffamation et une forme de salissage par association.

    Encore une fois, vous avez le droit de détester l'Islam, les musulmans, vous avez le droit de vous opposer au retour des djihadistes en Suisse (je m'y oppose fermement aussi, je sais que ca vous surprend) mais vous n'avez pas le droit d'induire en erreur vos lecteurs et lectrices avec des demi-vérités, des mensonges et des raccourcis intellectuels aussi honteux.

  • Votre vision simpliste de la réalité avec, d`un coté, les "bons" et, de ląutre, les "mauvais" est celle de tous les intégrismes, en particulier l`intégrisme islamique et l`intégrisme anti-islamique (qui se completent a merveille). Par exemple en ce qui concerne les tchetniks et les oustachis qui, ne vous en déplaise, ne combattaient ni les uns ni les autres pour la gloire du national-socialisme hitlérien mais pour leur convictions nationalistes propres (respectivement serbe et croate) en employant d`ailleurs les memes méthodes terroristes (dans le but de susciter la terreur chez l`adversaire).

  • @Tarik :

    Cher Tarik, Jacques Merlino ne ment pas, car il n'a aucun raison de mentir! C'est justement en enquêtant longuement et sans parti pris, sur ces "camps de la mort" serbes et sur les "viols de masse" serbes qu'il a découvert qu'il n'y avait que des rumeurs et aucun témoignage de première main. Rappelez-vous qu'il travaillait pour France 2 , et que donc il était allé en Yougoslavie avec en tête le logiciel officiel : "méchants Serbes de Bosnie contre gentils musulmans bosniaques victimes de ces nouveaux nazis".

    Merlino n'a pas présenté Karadzic comme un humaniste, vous n'avez manifestement pas lu son livre. Je vous fais remarquer d'ailleurs que c'est vous qui présentez Izetbegoic comme un humaniste miraculeusement repenti et revenu à la raison après des années d'errance et d'alliance inquiétantes.

    Par ailleurs nous sommes d'accord au moins sur une chose : effectivement à l'époque de la Yougoslavie communiste, les gens en Bosnie comme ailleurs dans le pays, étaient athées et laîcs. Ensuite, à la mort de Tito chacun a voulu tirer la couverture à soi. Mais surtout l'OTAN, USA et Allemagne en tête, en a profité pour jeter de l'huile sur le feu afin de se débarrasser du premier pays non aligné d'Europe. Car celui-ci refusait de se joindre à l'OTAN, comme l'avaient fait les autres pays de l'Est à la chute de l'URSS.

    Mais ils ne sont pas les seuls à avoir favorisé les division : l'Arabie Saoudite et l'Iran ont offert des armes aux musulmans bosniaques. Question finances, par exemple un télé-ton organisés aux Emirats arabes Unis a rapporté 43,8 millions de dollars à l'armée bosniaque musulmane. Quand à la Turquie , elle a envoyé ses conseillers militaires à cette même armée.

    D'une région laïque, dans laquelle la religion n'avait pas d'importance, la Bosnie est devenue le théâtre d'une guerre religieuse qui ne disait pas son nom. Car tout le monde sait que pour faire exploser un pays, l'islam est un outil de choix . Par exemple en Afghanistan les USA ont soutenu les Talibans afin de chasser les Russes. Ils ont effectivement chassé les Russes, mais maintenant personne ne sait comment chasser les Talibans. L'URSS n'existe plus, mais les Talibans eux sont toujours là.

    Quand à la terminologie, je pense qu'elle a une portée politique, et c'est intentionnellement que je n'utilise pas la votre : les Serbes de Bosnie sont tout autant "Bosniaques" que les musulmans de Bosnie. Ils ne sont pas des collons, venus d'ailleurs, ils ont les mêmes ancêtres comme expliqué précédemment.

    Pour le reste, nous pouvons nous disputer pendant des années, nous ne tomberons pas d'accord, maintenant c'est clair.

    @ Jean Jarogh :

    Je suis tout à fait d'accord que dans toute guerre il y a des exactions de tous les côtés, et que chaque camp pense être dans le camp des "Bons" , les autres étant dans le camp des "Méchants". Mais voilà, pendant les guerres de Yougoslavie on nous a systématiquement présenté de façon très manichéenne les Serbes comme étant les "méchants" et les musulmans bosniaques, ou les Albanais du Kosovo, comme étant d'innocentes victimes des nouveaux nazis.

    Or on sait aujourd'hui que l''agence de relations publiques Ruder FInn a monté de toutes pièces des accusations mensongères contre les Serbes, et que ces accusation ont été reprises par la presse occidentale sans vérification.

    Encore une fois il faut lire l'interview de James Hart qui a conçu à partir de rien, ce narratif manichéen .

    Aujourd'hui je pense qu'il est juste de faire un retour de balancier. Oui je penche côté Serbe car ceux-ci ont été diabolisés à partir de mensonges fabriqués de toute pièces (les camps de la mort, les viols de masse).

    C'est le même mécanisme qui est à l’œuvre à petite échelle , quand on entend les Européens se faire traiter de "racistes" en permanence, alors qu'ils sont les seuls peuples au monde à accorder les mêmes droits à tous, quelle que soit son origine ou sa religion. Les Européens accueillent, logent et soignent ceux qui frappent à leur porte, c'est pourquoi les candidats au statut de réfugiés sont si nombreux à vouloir en bénéficier ! Les Européens sont aussi les seuls à avoir eu des penseurs grâce à qui l'esclavage a été aboli, alors qu'il était à l'époque pratiqué dans le monde entier. Mais pourtant les bénéficiaires de cette générosité disent très rarement merci.

    A la fin nous en avons marre, et il faut mettre parfois le projecteur sur l'autre côté de la médaille.

    Quand aux Cetniks, il se trouve que la Serbie est le seul pays à avoir été envahi par les nazis, dont le gouvernement a été renversé par les manifestations de la population, parce qu'il qui avait accepté la collaboration avec les nazis. Quand même, reconnaissez qu'il fallait le faire ! A l'époque le Roi Pierre de Yougoslavie était mineur (17 ans), et ce gouvernement qui a accepté la collaboration était assuré par un régent, qui a donc été écarté du pouvoir par la révolte populaire.

    Les nazis ont puni les Serbes de leur défiance en bombardant Belgrade lors de l' "opération châtiment". La Serbie a du capituler, mais les partisans du Roi Pierre ont formé l'armée royaliste Centnik, qui a combattu contre les nazis. Les Cetniks n'ont donc jamais combattu pour "la gloire du national socialisme hitlérien" comme vous le dites. Il faut arrêter de renverser l'histoire !!!!

  • Pour changer de l'interminable polémique avec Tarik, voici qu'une idée lumineuse m'a traversé l'esprit : Carlos Sommaruga, candidat PS conseil des Etats, voudrait que les djihadistes qui ont la nationalité suisse soient rapatriés en Suisse pour y être jugés.

    Pourrait-on le prendre au mot, et de la même façon, renvoyer systématiquement dans leurs pays les criminels étrangers ayant commis des crimes en Suisse, pour qu'ils y soient jugés et punis ? Mais oui ! voici la solution : dans un esprit d'équité, demandons que les criminels étrangers ou binationaux soient renvoyés dans leurs pays d'origine pour y être jugés.

    Mais comme c'est étrange ! Le PS s'est pourtant vigoureusement opposé au renvoi des criminels étrangers dans leur pays, même après qu'ils aient purgé leur peine en Suisse, pays réputé pour la légèreté des peines encourue.

    Franchement, plutôt que de polémiquer sans fin avec Tarik, j'aimerais tellement discuter avec Carlo Sommaruga !

  • @Tarik : couper les cheveux en quatre quant à de la terminologie - dit-on "Bosnien Serbe" ou "Serbe de Bosnie" - n'est qu'une façon de noyer le poisson. Le terme exact se prononce en serbo-croate et s'écrit en cyrillique, alors.....

    Ceci est un texte sur le retour des barbares de l'Etat islamique, oui : islamique et vous réclamez des statistiques sur le nombre d'attentats commis par des bosniaques. Vous savez certainement que 100% des attentats commis en France l'ont été par des Français, oui madame, mais toujours des Français d'origine arabe et à 100% musulmans. Difficile de dire autrement. On peut bien essayer de tourner autour du pot, mais ça ne changera pas grand chose à la réalité.

    Si vous aimez les statistiques, donnez-nous donc celles des fillettes mortes des suites d'une excision ou le nombre de coups de fouet que Raif Badawi a reçus à ce jour. Ou encore la proportion de femmes voilées en France, voilà un chiffre qui serait intéressant, surtout si on pouvait le comparer à, disons, 2015. Avant et après Charlie Hebdo, par exemple. Au fait, vous pensez quoi de la peine de mort ? Pour des dessins ?

    Et puisque nous parlons des Balkans, racontez-nous de belles choses sur les Albanais et leur épuration ethnique des Serbes de la région. Les églises et les monastères doivent être protégés par la Force de maintien de la paix au Kosovo (KFOR). Il n'y a plus que 800 habitants serbes à Lipljan (Pristina) sur les 6’000 qui y vivaient avant les troubles de 1998/1999. Les cimetières sont régulièrement profanés par des extrêmistes albanais qui vénèrent leur dieu d'amour et de tolérance.

    https://www.cath.ch/newsf/kosovo-le-cimetiere-orthodoxe-serbe-de-lipljan-a-nouveau-profane/

    Dans les Balkans, il n'y a pas les gentils d'un coté et les méchants de l'autre

  • Quelques réflexions et recherches suite au débat de Sophie et Tarik.
    Nous connaissons assez bien des familles bosniennes travaillant en Suisse et venant du District de Brcko, territoire autonome et neutre de la Bosnie-et-Herzégovine, peuplé de Serbes, de Croates et de Bosniaques/Musulmans.
    Lors d’un séjour chez l’une de ces familles, dans un village musulman dudit District de Brcko, nous n’avons vu que quelques vieilles femmes voilées et ces Bosniaques étaient très remontés contre les camps d’islamistes basés en Bosnie. L’islam de ces Bosniaques est surtout culturel ; ils ne mangent pas halal, ne font pas le Ramadan, etc.
    Selon Wikipédia, Bosnie-Herzégovine :
    — langues officielles : bosnien, serbe et croate.
    — gentilé : bosnien.
    — les habitants de la Bosnie sont les Bosniens. On appelle Bosniaques les habitants de ce pays qui sont de tradition musulmane.
    Sur les Tchetniks, résistants royalistes, actifs dès l’invasion de la Yougoslavie en mai 1941, dirigés par Mihailovic :
    — ne pas les confondre avec le petit groupe des « tchetniks noirs », collaborationnistes ;
    — bien que majoritairement serbes, les unités de Tchetniks royalistes ont aussi compté des Slovènes, des Croates, des Musulmans et des Juifs.
    Enfin, dans un ouvrage très intéressant de Jean-Christophe Buisson, « Mihailovic (1893-1946) Héros trahi par les Alliés », Perrin-tempus, 1999/2011 :
    — le général serbe, qualifié de « de Gaulle serbe », d’abord considéré comme le héros du monde libre par les Alliés, le « chouan de Serbie » est trahi au terme de tractations entre Churchill et Staline. Mihailovic, au terme d’un procès truqué à la mode soviétique, fini exécuté, au petit matin du 17 juillet 1946, quelque part à Belgrade.

  • Merci à Pierre-Alain Tissot de cet éclairage très intéressant. Cette région est si complexe..... Dire qu’autrefois, ils parlaient tous serbo-croate et vivaient dans le même pays, la Yougoslavie. On ne cesse de nous vanter le multikulti, mais ailleurs, il faut que les pays soient ethniquement, culturellement et surtout religieusement homogènes , comme c’est étrange!

    Et bravo à Sophie pour son raisonnement ! En effet, instaurons le principe généralisé et non-discriminatoire comme quoi on doit être jugé dans son pays d’origine pour des crimes commis ailleurs. Ça permettra aussi de rapatrier qq pédophiles de Thaïlande.

  • Le multiculturalisme a très bien fonctionné en Yugoslavie pendant plusieurs décennies, c'est justement le nationalisme exacerbé ou l'ultranationalisme des politiciens qui a détruit ce pays. Mais ca vous ne voulez pas le voir car pour les gens comme vous le multiculturalisme est forcément le problème et le nationalisme est quelque chose de merveilleux qui devrait être encouragé et célébré. L'exemple de la Yugoslavie vous prouve que ce n'est pas le cas.

  • @ Tarik : Le multiculturalisme yougoslave n'a fonctionné que lorsque la Yougoslavie était communiste, c'est à dire athée !

    A l'époque, les gens ne s'identifiaient pas à une religion, c'était plutôt considéré comme ringard. Et justement la Yougoslavie a éclaté quand les gens on commencé à s' identifier à leur religion plutôt qu'à leur pays.

    Chez nous au contraire le multiculturalisme c'est une terme de novlangue pour désigner le fait que nous devons accepter l'islam et ses revendications sur nos territoires. C'est absolument l'inverse !

    Quand j'étais enfant, on écoutait les chansons de Charles Aznavour, ou de Serge Regianni, on regardait des films avec Isabelle Adjani ou Lino Ventura. Personne ne nous parlait d'artistes "issus de la diversité" ou de "multiculturalisme". On s'en fichait complètement, on n'avait aucune idée si ces gens étaient croyants ou pas, à quoi ils croyaient ou ne croyaient pas, ni même de quelle origine eux ou leurs parents étaient. C'est seulement des décennies plus tard que j'ai appris qu' Azanavour était d'origine arménienne et que père d' Adjani était algérien, car à l'époque ça n'avait absolument aucune importance.

    Dans la Yougoslavie de Tito c'était pareil, personne ne se préoccupait de savoir de quelle religion étaient les ancêtres de ses voisins. Rien à voir avec le "multiculturalisme" qu'on nous vante à l'heure actuelle : car si notre voisine porte un voile, que nous le voulions ou non, elle nous oblige à savoir ce en quoi elle croit.

    Car celle qui porte le voile nous dit insidieusement :

    "D'un côté il y a moi et mes frères et sœurs en islam, de l'autre côté il y a vous, et ce sont deux mondes irréconciliables. Preuve en est que si ton fils et ma fille tombent amoureux, nous exigerons que ton fils se convertisse à l'islam. Et si ta fille et mon fils tombent amoureux, nous exigerons que leurs enfants soient élevés en tant que musulmans, et que les garçons soient circoncis".

    Le "multiculturalisme" d'aujourd'hui consiste donc à accepter unilatéralement les revendications islamiques, et cela n'a rien à voir avec le "multiculturalisme" de la Yougoslavie de Tito.

  • Vous avez une analyse très binaire et réductrice du multiculturalisme, vous parlez à la place des gens et vous vous inventez des sous-entendus qui n'existent pas. La Yougoslavie n'a jamais été athée, les gens pratiquaient à l'époque leurs religions de la même façon qu'ils la pratiquent aujourd'hui. Mais de toute façon connaissant maintenant votre complaisance absolue pour le fascisme serbe et votre tendance à crier à l'islamisme en permanence lorsque vous êtes en difficulté, je ne m'attendais pas à autre chose de votre part que des analyses partielles et teintées.

    Combien d'attentats terroristes islamistes ont été perpétrés en sol européen par des Bosniaques donc musulmans depuis la fin de la guerre en 1995? J'attends toujours une réponse.

  • @Tarik : en supposant que zéro bosniaque ait commis d'attentat en Europe depuis 1995, qu'est-ce que cela change? Ils ont participé à la guerre en ex-Yougoslavie comme les Serbes, comme les Croates, comme tous les autres. Ca change quoi au fait que les musulmans essaient de nous forcer à aimer et à accepter le voile islamique, avec tout ce qu'il signifie (fort bien décrit par Sophie = nous sommes la meilleure des communautés, vous n'êtes que des mécréants et nous refusons de vous serrer la main).

    J'attends aussi vos réponses: combien de femmes voilées en Europe en 2019, en comparaison à 2015? A combien de coups de fouet en est Raif Badawi?

    La Yougoslavie de Tito était communiste, les pays communistes étaient athées, Sans doute que les gens avaient gardé leur religion et leur foi, mais ils la gardaient pour eux et n'emmerdaient pas le monde avec ça. Il n'y avait certainement pas de femmes voilées en ex-Yougoslavie. Ce qui est certain, c'est qu'on n'entendait pas parler de conflits entre ethnies ou entre religions.

    Vous affirmez que Sophie est complaisante envers le fascisme serbe (les Albanais étant des anges de pureté) et vous affirmer que je suis nationaliste, il est intéressant d'observer à quel point vous êtes perspicace. Arriveriez-vous aussi à deviner la couleur de mes chaussettes ?

  • CA Y EST !!!! J'ai trouvé la réponse pour Tarik

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentats-du-13-novembre-un-suspect-bosnien-arrete-en-allemagne-27-06-2019-8103969.php
    Tout est dans le lien.....

    "Quelques mois plus tôt, au lendemain des attentats de janvier 2015, la Bosnie-Herzégovine était considérée par beaucoup de services de renseignements comme la porte d'entrée de Daech dans l'Union européenne. "

    etc

  • ..... et encore pour Tarik :

    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/03/97001-20180703FILWWW00222-bosnie-2-islamistes-soupconnes-de-projets-d-attentats.php

    "Les deux hommes avaient été arrêtés en avril. De l'armement avait été découvert, ainsi que des drapeaux semblables à ceux brandis par les djihadistes de l'organisation État islamique. La Bosnie a connu ces dernières années deux importantes attaques djihadistes sur son territoire. ...

    Selon diverses estimations, un millier d'islamistes originaires des Balkans sont partis à partir de 2012 pour combattre dans les rangs du Front al-Nosra ou de l'organisation État islamique. Quelque 200 ont été tués sur le front, tandis que 300 sont revenus dans les Balkans, souvent pour y être emprisonnés. ...

    Un Bosnien de 57 ans a été condamné aujourd'hui à quatre ans de prison par un tribunal de Sarajevo pour avoir combattu dans les rangs du groupe État islamique en Syrie. Mehmed Tutmic "était devenu membre du groupe terroriste (...) et ce tribunal le condamne à 4 ans de réclusion", a déclaré le juge Mirsad Strika. ..-

    Selon le dernier bilan fourni début décembre par les autorités, au total 226 ressortissants bosniens sont partis en Syrie ou en Irak depuis 2013 et 115 y sont toujours, dont 65 hommes adultes. ...

    Osve, le petit village bosniaque devenu fief de l'État islamique

    La bourgade, dépeuplée après la guerre, a été récemment réinvestie par des islamistes radicaux. L'endroit servirait de camp d'entraînement aux djihadistes avant leur départ pour la Syrie. ..."

    Etc,
    Il suffit de googler : bosniaque attentat, c'est simple comme bonjour !

  • 1. Ca change que de présenter les Bosniaques comme une menace pour l'Europe en raison de leur religion en faisant l'amalgame douteux Bosniaques = musulmans = Islam = islamisme c'est non seulement ridicule et insultant mais ce n'est pas supporté par les faits sur le terrain. Cette tendance générale qui consiste à présenter tous les musulmans comme de terroristes potentiels doit cesser si nous sommes sérieux dans notre combat collectif contre l'islamisme.

    2. Il y n'a pas de chiffres officielles sur le nombre de femmes voilées en Europe en 2019, par rapport à 2015. Vous vous excitez pour rien. De toute façon, le fait qu'il y en aurait potentiellement davantage maintenant qu'en 2015 voudrait simplement dire qu'un plus grand nombre de ces femmes se tournent vers leur religion. Grand bien leur fasse et ca ca ne vous regarde absolument pas.

    3. En ce qui concerne Raif Badawi, je ne vois pas le rapport et j'ai moi-même signé une pétition demandant sa libération immédiate (je sais, ca vous surprend).

    4. Vous deviez insidieusement le sujet pour vous donner l'impression d'avoir raison. J'ai demandé combien d'attentats ont été perpétrés par des Bosniaques donc musulmans en sol européen depuis 1995. Vous savez très bien que la bonne réponse est 0 donc vous extrapolez sur des projets d'attentats ratés et autres sujets complémentaires que vous n'avez pas travaillé qui n'ont RIEN à voir avec ma question. Comme ces attentats, vos tentatives sont ratées.

    5. C'est complètement faux de dire qu'il n'y avait pas de femmes voilées en ex-Yugoslavie, clairement vous aussi ne connaissez rien à cette région. J'ai avec moi la vidéo complète du départ de mon arrière grand-père pour la Mecque dans les années 1960 ainsi que du mariage de mes grands-parents dans les années 1950 et dans les deux cas quasi toutes les femmes en sa présence sont voilées.

    Quand on ne maitrise pas des sujets, voici ce que ca donne.

  • 1. Ca change que de présenter les Bosniaques comme une menace pour l'Europe en raison de leur religion en faisant l'amalgame douteux Bosniaques = musulmans = Islam = islamisme c'est non seulement ridicule et insultant mais ce n'est pas supporté par les faits sur le terrain. Cette tendance générale qui consiste à présenter tous les musulmans comme de terroristes potentiels doit cesser si nous sommes sérieux dans notre combat collectif contre l'islamisme.

    2. Il y n'a pas de chiffres officielles sur le nombre de femmes voilées en Europe en 2019, par rapport à 2015. Vous vous excitez pour rien. De toute façon, le fait qu'il y en aurait potentiellement davantage maintenant qu'en 2015 voudrait simplement dire qu'un plus grand nombre de ces femmes se tournent vers leur religion. Grand bien leur fasse et ca ca ne vous regarde absolument pas.

    3. En ce qui concerne Raif Badawi, je ne vois pas le rapport et j'ai moi-même signé une pétition demandant sa libération immédiate (je sais, ca vous surprend).

    4. Vous deviez insidieusement le sujet pour vous donner l'impression d'avoir raison. J'ai demandé combien d'attentats ont été perpétrés par des Bosniaques donc musulmans en sol européen depuis 1995. Vous savez très bien que la bonne réponse est 0 donc vous extrapolez sur des projets d'attentats ratés et autres sujets complémentaires que vous n'avez pas travaillé qui n'ont RIEN à voir avec ma question. Comme ces attentats, vos tentatives sont ratées.

    5. C'est complètement faux de dire qu'il n'y avait pas de femmes voilées en ex-Yugoslavie, clairement vous aussi ne connaissez rien à cette région. J'ai avec moi la vidéo complète du départ de mon arrière grand-père pour la Mecque dans les années 1960 ainsi que du mariage de mes grands-parents dans les années 1950 et dans les deux cas quasi toutes les femmes en sa présence sont voilées.

    Quand on ne maitrise pas des sujets, voici ce que ca donne.

  • "— le général serbe, qualifié de « de Gaulle serbe », d’abord considéré comme le héros du monde libre par les Alliés, le « chouan de Serbie » est trahi au terme de tractations entre Churchill et Staline. Mihailovic, au terme d’un procès truqué à la mode soviétique, fini exécuté, au petit matin du 17 juillet 1946, quelque part à Belgrade."
    Ce n'est pas ce que racconte cette notice wikipédia:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Dra%C5%BEa_Mihailovi%C4%87

    Le révisionnisme historique continue.
    Il a davantage combattu les partisans que les forces de l'axe, nationaliste serbe, nettoyage ethnique, etc. Des traitres et des collabos ont aussi été exécutés en France. Malheur aux vaincus,

  • Je crois que je viens de comprendre pas mal de choses.
    - Tarik est bosniaque. Ou bosnien. Bref, il est originaire de Bosnie. Pour lui, c'est évident, mais nous ne sommes pas censés le deviner.
    - Tarik est un homme qui a bon coeur, il est gentil et pacifique. Par conséquent, il n'arrive pas à croire que ses compatriotes et coreligionnaires puissent avoir les mains pleines de sang.
    - il refuse de croire les rapports et informations figurant dans la presse, parce que c'est trop horrible: des Bosniens qui collaborent avec l'Etat islamique et fomentent des attentats. Des Bosniens qui veulent tuer des gens, uniquement parce qu'ils n'appartiennent pas à la "bonne" religion. Selon lui, j'extrapole sur des attentats ratés, alors que je n'ai fait que reprendre des articles de presse.
    - Pas d'amalgame, non, surtout pas. Mais l'amalgame positif, oui: les Bosniens, tous les Bosniens, sont gentils. Les Serbes, tous les Serbes, sont des monstres.

    Si seulement les Tariks et consorts acceptaient d'ouvrir les yeux..... Si seulement ils pouvaient se désolidariser des mauvais éléments, il nous serait plus facile, à nous pauvres mécréants, de croire que tous les musulmans ne soutiennent pas le terrorisme. Mais au lieu de cela, que voyons-nous: des manifestations de soutien en faveur du quadruple assassin du commissariat de Paris. Comment voulez-vous qu'on arrive à ne pas faire l'amalgame?

    Je dirais même plus: les médias et les gouvernements du monde entier refusent de faire l'amalgame islam = terrorisme et pourtant, rien ne change. Au contraire, on engage des musulmans discrets, gentils et polis à des postes hautement sensibles et voilà ce qui arrive.

    Si les musulmans ne changent pas d'attitude, s'ils ne condamnent pas la violence, rien ne changera jamais. C'est désespérant.

  • Vous me mettez des mots dans la bouche et vous essayez de parler à ma place en me prêtant des intentions exactement comme Sophie le fait. . Nulle part je n'ai dit que tous les Bosniaques étaient gentils et que tous les Serbes étaient des monstres, citez moi exactement où j'ai dit ca. Dénoncer le fascisme serbe, les chetniks, leurs crimes, les dirigeants ultranationalistes serbes et le projet de la Grande Serbie ne signifie en aucun cas que je considère tous les Serbes comme des monstres. Moi je ne suis pas comme Sophie, je ne fais pas semblant que ces choses n'existent pas ou n'ont pas d'importance car je suis tellement désespéré de blâmer les musulmans comme d'habitude même quand c'est contre eux que la plupart des crimes atroces ont été commis. Dresser l'épouvantail islamiste et occulter certains faits qui ne vous conviennent pas c'est votre spécialité, pas la mienne. Quand vous ne maitrisez pas un sujet, je ne vais pas me gêner pour vous le dire.

    J'ai posé une question claire et je n'ai pas eu de réponse claire de votre part car la vraie réponse vous gêne. C'est facile de parler d'attentats fomentées, ma question étaient sur les attentats perpétrés et oui il y a une énorme différence entre les deux et non il n'y a jamais eu d'attentats perpétrés par des Bosniaques ni d'ailleurs par des musulmans des Balkans en sol européen depuis 1995 ni même avant. C'est facile de présenter tous les musulmans comme une menace potentiel à l'Europe, c'est plus difficile de comprendre que je ne suis pas votre ennemi mais votre allié comme d'ailleurs une majorité de musulmans aujourd'hui. À force de nous aliéner, vous allez vous créer des ennemis que vous regretterez plus tard de ne pas avoir su rallier de votre côté.

  • Si seulement tout à chacun pouvait s'exprimer librement comme Tarik ici sur le blog de Ramadan.

  • @ Tarik

    Il ne s'agit absolument pas de présenter tous les musulmans ou tous les musulmans bosniaques comme des islamistes en puissance, mais de dénoncer les dangers que fait courir l'islam dans les pays où il s'implante.Pour cela il est indispensable que les musulmans eux-même en prennent conscience, sinon nous courrons une nouvelle fois à la catastrophe, cette fois-ci en Europe de l'ouest.

    Rappelez-vous que notre discussion a commencé avec le cas d'un jeune musulman bosniaque, élevé en Suisse et parti rejoindre l'état islamique. Si l'islam n'est pas la cause de son engagement, alors c'est quoi ? Et si on ne lui a pas dit que les revendications d'autonomie basées sur un séparatisme religieux ont joué un rôle prépondérant dans les guerres yougoslaves, ou encore qu'Izetbegovic était un Frère musulman, mais que au contraire tout était de la faute des "fascistes" qui voulaient exterminer les musulmans, alors on lui a caché des choses fondamentales. C'est bien malheureux, car on voit le résultat catastrophique que ce déni de réalité a eu sur sa vie et celle d'autrui.

    Ferhat Mehenni, président du mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie a très justement dit : « L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire » .

    Si les musulmans comme vous veulent véritablement combattre l'islamisme, ils doivent commencer par accepter de reconnaître que les germes de l'islamisme sont bel et bien dans le Coran, car malheureusement il n'y a pas d'islam sans Coran. Ce que l'on appelle "l'islamisme" c'est seulement l'application des injonctions que l'on trouve maintes fois répétées dans le Coran. Ce livre a été dicté par un guerrier sanguinaire dont on peut connaître les faits et gestes terrifiants (qui n'ont rien à envier à ceux de l'Etat islamique), en s'intéressant à la sira et aux hadits. C'est la triste réalité.

    Ensuite il faut reconnaître que le port du voile n'est pas anodin, que ce n'est pas "grand bien leur fasse", comme vous dites. Car à l'heure actuelle le voile c'est justement le symbole de l'adhésion à cette idéologie qui sépare le monde entre "croyants" musulmans, et "mécréants" non-musulmans que selon le coran il faut combattre. Et c'est cette idéologie qui fait encore et toujours des ravages. A chaque fois que l'islamisme gagne du terrain, le voile gagne du terrain, c'est un fait.

    Par ailleurs, peut-être que votre grand-père est allé à La Mecque en 1960, en étant ignorant de ce qu'était véritablement l'islam. Peut-être n'avait-il jamais lu le coran ? Trouvait-on le Coran en Serbo-croate à l'époque de Tito ? Izetbegovic lui par contre, savait exactement de quoi il parlait, car il était Frère musulman.

    Depuis lors, les pays musulmans ont investi de l'argent pour réislamiser les musulmans de Yougoslavie, pour construire des mosquées, etc....Et ça continue

    Voici à ce sujet un article sur une écrivaine bosniaque menacée pour avoir dénoncé la multiplication des voiles à Sarajevo. Lisez l'article, il est très intéressant.

    https://www.lalibre.be/international/bosnie-herzegovine-jasna-samic-la-femme-qui-veut-rester-libre-a-sarajevo-571a41de35702a22d6a22a13

    Et puisque vous persistez à dire que je ne connais rien à cette région du monde, je vais vous parler d' une famille de Belgrade que j'ai bien connu : le père était Serbe et la mère était Croate d'un côté, et mi-Turque mi-Bosniaque de l'autre.

    La mère avait grandi en Croatie près du camp de Jasenovac, et elle se souvenait très bien d'avoir vu la rivière remplie des corps de Serbes tués en masse dans le camp Oustachi tout proche.

    Elle a passé les guerres des années 90 à Belgrade. Malgré le fait qu'elle était Croate, que ses frères et soeurs vivaient à Zagreb (capitale croate), et que son père était né musulman (mais il était athée lui aussi), elle n' a jamais été "épurée ethniquement" par des "fascistes serbes". Le père était serbe et avait combattu avec les "Partisans" de Tito. Il s'est surtout battu contre les Allemands, et pas particulièrement contre les Cetniks, même si en tant que communiste il n'était pas favorable aux royalistes Cetniks (ça c'est pour Daniel).

    Les deux parents se considéraient comme "Yougoslaves".

    Aucun des deux n'a participé aux guerres des années 90, ni aucun de leurs enfants. Quand leur fils ainé été convoqué par l'armée, toute sa division a refusé d'aller à la guerre, les 600 hommes se sont levés ensembles et sont partis. Les "fascistes" serbes ne les ont pas poursuivis, tués ou jetés en prison.Je vous informe qu'à Belgrade, chez les "fascistes serbes", il y a eu des manifestations contre la guerre tous les jours, pendant très longtemps.

    La tante Ajsa (Ajsa étant la version serbo-croate d'Aïcha) était athée elle aussi. Malgré son prénom musulman, elle ne se considérait pas du tout comme musulmane et il ne lui serait absolument jamais venu à l'idée de porter un voile ! Même "culturellement", et encore moins d'aller à la Mecque !

    Personne dans cette famille ne pratiquait une quelconque religion de manière privée et c'était pareil dans leur entourage ou dans leur immeuble. Ces gens n' étaient pas non plus des cas isolés, car dans les années 60, dans la classe de leur fils cadet, il n'y avait qu'une seule jeune fille qui allait à l'église orthodoxe, et cela était considéré comme ringard par ses camarades.

    D'autre part, le petit ami d'une jeune fille serbe bosniaque que j'ai aussi bien connue était musulman bosniaque. Il n'avait pas un prénom musulman : il s'appelait "Elvis" ! Ses parents ne s'intéressaient pas non plus à l'islam, même "culturellement".

    Apparement Tariq, vous venez d'un milieu plutôt religieux. Vous n'en êtes pas du tout responsable, mais ne faites pas croire aux gens que la Yougoslavie serait le seul pays au monde dans lequel l'islam aurait pu vivre en harmonie avec les autres religions.. Ce n'est tout simplement pas vrai.

    Mon expérience est que le "multiculturalisme" yougoslave qui a fonctionné sous Tito, ce n'était justement pas celui de votre famille dans laquelle apparement tout le monde se considérait comme musulman, au point de porter le voile et d'aller à La Mecque déjà dans les années 60. Je serais d'ailleurs bien étonnée que cela ait été fréquent à l'époque. Même à Sarajevo (Bosnie musulmane), dans les années 80, je ne m'en souviens pas.
    Cette famille yougoslave dont je vous ai donné l'exemple me semble plus représentative de la Yougoslavie d'avant guerre que la votre. D'ailleurs si vous avez lu l'article parlant de cette femme qui reçu des menaces car elle a critiqué le port du voile devenu de plus en plus fréquent à Sarajevo, vous aurez compris que je n'invente rien

    Je suis persuadée que sans les revendications politico-religieuses, soutenues par les puissances qui avaient intérêt à l'explosion de la Yougoslavie, il n'y aurait pas eu de guerre.

    A heure actuelle c'est l'Europe de l'ouest qui est mise en danger de la même manière. Et de la même manière on essaie de discréditer les gens qui s'opposent à l'avancée de l'islam en les traitants de "fascistes", sans oser remettre les fondamentaux de l'islam en question ou reconnaitre que ses incessantes revendications finissent par diviser les habitants d'un pays en factions adverses.

    Cher Tariq, vous êtes contre les retour des djihadistes, et vous avez signé pour la libération de Badawi : nous sommes déjà d'accord sur certaines choses. Mais ne me dites pas que les guerres de Yougoslavie n'avaient rien à voir avec le séparatisme religieux, ou que la majorité des gens n'étaient pas athées dans la Yougoslavie des années 60.

    Au juste, quel âge avez-vous ?
    Sans rancune

  • Un immense MERCI et un immense BRAVO à Sophie !
    Si seulement ce texte pouvait figurer en une de la Tribune de Genève .... !

  • @ Sophie

    Mon nom est Tarik, pas Tariq.

    "Il ne s'agit absolument pas de présenter tous les musulmans ou tous les musulmans bosniaques comme des islamistes en puissance, mais de dénoncer les dangers que fait courir l'islam dans les pays où il s'implante"

    Alors pourquoi nier et refuser de condamner les crimes commis par les chetniks et pourquoi reprendre dans certains cas mot-pour-mot la rhétorique des ultranationalistes serbes d'avant et aussi d'après-guerre? À votre place, je serais profondément gêné de voir que j'ai le même discours que des criminels de guerre qui croupissent en prison. Désolé mais vous n'êtes pas crédible et vous avez déjà admis ouvertement votre parti pris (merci pour l'honnêteté, au moins). En plus vous n'avez absolument pas prouvé les dangers de l'Islam en Bosnie comme en Suisse ni que celui-ci se serait implanté de manière dangereuse.

    Ensuite, ce n'est pas parce que vous avez rencontré des gens de l'ex-Yugoslavie qui n'étaient pas religieux que vous pouvez prétendre que c'était une tendance générale. Vous insultez un innombrable nombre de gens y compris mon arrière grand-père en prétendant que ceux qui ne sont pas ou n'ont pas été des tueurs sanguinaires c'est en fait parce qu'ils ne connaissent pas bien l'Islam ou n'auraient pas lu le Coran. Vous n'avez aucune expertise crédible pour parler sur le sujet de la façon dont vous le faites.

    Vous êtes tombé dans le piège de l'épouvantail islamiste brandi par les chetniks et leurs représentants politiques pour essayer d'occulter leurs faits et gestes. C'est pour ca que vous êtes incapable de m'expliquer par exemple pourquoi les Serbes ont fait exactement la même chose en Croatie que ce qu'ils ont fait en Bosnie alors que la Croatie est un pays catholique avec moins de 0,1% de musulmans. Il n'y avait aucune menace islamiste réelle là-bas avant la guerre pas plus qu'en Bosnie. Les Serbes de Bosnie qui ont combattu dans l'armée républicaine multiethnique et qui sont restés vivre à Sarajevo après la guerre l'ont très bien compris cela.

    Vos connaissances n'ont pas été affectés par le fascisme serbe et l'épuration ethnique à Zagreb car Zagreb a été très peu touché par la guerre contrairement à Sarajevo ou Vukovar par exemple. Ce n'est certainement pas parce que le fascisme serbe n'existe pas comme vous aimez si bien le prétendre.

  • Cher Tarik,

    Durant les guerres de Yougoslavie il y a eu des tueries, des épurations ethniques et des déportations de population de tous les côtés. Le problème est que pour des raisons politiques (soit le projet de démantèlement de la Yougoslavie non alignée par l'OTAN, principalement USA et Allemagne), on a parlé des crimes Serbes et pas des autres.

    On a même inventé de toute pièce des crimes de guerre pour s'assurer que l'opinion publique soutienne les interventions étrangères : les "camps de la mort" ou les "viols de masse" serbes. Jacques Merlino a enquêté sur ces sujets sans jamais trouver de témoins de première main. Par contre, il a interviewé James Hart de l'agence de relations publique Ruder Finn qui a conçu ces mensonges, et qui lui a raconté très clairement comment il a fait cela.

    Je ne vais jamais dire qu'il n'y a jamais eu de crimes de guerre serbes, puisque c'était une vraie guerre : il y a donc obligatoirement eu de la violence et des morts, des injustices et des crimes. Mais il y a eu tout autant de crimes de guerre du côté croate, du côté musulman bosniaque, et du côté albanais du Kosovo que du côté Serbe. Sauf qu’on n’en a pas parlé.

    Vous nous avez parlé d'épuration ethnique commise par les serbes de Bosnie contre les musulmans de Bosnie. Je peux vous répondre épuration ethnique commises par les musulmans de Bosnie contre les serbes de Bosnie. En citant par exemple Mostar qui a été vidée de ses Serbes, ou de Sarajevo dans laquelle les Serbes étaient 150 000 avant-guerre et n’étaient plus que 20 000 en 2017, concentrés dans un seul quartier. Question "multiculturalisme", on fait mieux.

    En ce qui concerne les dangers que fait courir l'islam à la Bosnie contemporaine, je vous ai aussi envoyé le lien de l'article sur Jasna Samic :

    https://www.lalibre.be/international/bosnie-herzegovine-jasna-samic-la-femme-qui-veut-rester-libre-a-sarajevo-571a41de35702a22d6a22a13

    Vous avez l'air jeune, alors j'aimerais vous dire que l'on ne peut pas comprendre les guerres de Yougoslavie sans connaître l'histoire.

    L'actuelle Serbie, la Bosnie et le Kosovo ont été occupés pendant plusieurs siècles, et jusqu'à la fin de la première guerre mondiale par les Turcs-Ottomans. Les Serbes ont beaucoup souffert de cette occupation qui était très cruelle. Certains Serbes se sont convertis à l'islam pour échapper aux persécutions, et d'autres pour passer du côté des plus forts, soit les occupants. En se convertissant, ils obtenaient le droit de lever des impôts pour l'Empire (fonction très bien rémunérée) ou de devenir propriétaires (ce qui était interdit aux non musulmans), ainsi que d'échapper aux exactions. Les descendants de ces Serbes convertis sont les musulmans de Bosnie.

    Pendant la deuxième guerre mondiale les Serbes ont refusé la collaboration avec les nazis et renversé le gouvernement du régent Paul qui l'avait acceptée dans un premier temps. Par contre les Oustachis croates se sont alliés avec les musulmans de Bosnie et ont collaboré activement et ouvertement avec les nazis. A l'époque la Bosnie faisait d'ailleurs partie de la Croatie. Les Oustachis ont déporté de nombreux Serbes et ouvert un véritable camp d'extermination à Jasenovac, dans lequel ils ont emprisonné et tué beaucoup de Serbes, les juifs et les Tziganes. Et cette fois-ci ce n'est pas une invention de l'agence Ruder Finn.

    Le prix humain pour les Serbes pendant la deuxième guerre mondiale a été énorme : 28 % de la population, victime des nazis, des Oustachis, et des divisions SS musulmanes. C'est absolument énorme.

    https://www.sciencespo.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/massacres-dans-la-yougoslavie-da-membra-e-1941-1945

    La Yougoslavie d'après-guerre était censée réconcilier tout le monde. Mais à la mort de Tito, les grandes puissances ont voulu amener ce pays dans le giron de l'OTAN. Et comme il résistait, elles l'ont fait exploser en soutenant les extrémistes séparatistes : Fanjo Tujman en Croatie, Alija Izetbegovic en Bosnie, et Hashim Thaçi au Kosovo.

    Aucun Serbe de Croatie n'aurait pu accepter de vivre dans un nouveau pays détaché de la Yougoslavie, dont le leader indépendantiste était Fanjo Tudjman. Sachant que celui-ci avait été condamné sous Tito pour révisionnisme ( pour information, Tito n'était pas Serbe mais Croate). Tujman avait choisi pour représenter la Croatie indépendante, le drapeau à damier des Oustachis alliés des nazis, l’équivalent croate du drapeau nazi. Un emblème de très mauvais souvenir qui ne laissait rien présager de bon.

    De la même façon, aucun Serbe de Bosnie n'aurait pu accepter de vivre dans un nouveau pays détaché de la Yougoslavie, et gouverné par Alija Izetbegovic, un Frère musulman, ancien allié des Oustachis et des nazis bosniaques musulmans. Un Frère musulman qui revendiquait ouvertement une identité islamique plutôt que yougoslave, et qui s'était rendu en Iran après la révolution islamique pour y trouver des soutiens.

    https://www.universalis.fr/encyclopedie/alija-izetbegovic/

    https://www.cairn.info/les-100-portes-des-conflits-yougoslaves--9782708235328-page-156.htm#

    Quand à mon expertise pour parler du Coran, il se trouve que je l'ai lu. Pourquoi ? parceque je voulais comprendre par moi-même si les islamistes étaient des gens qui ne connaissaient pas le Coran, ou qui ne l'avait pas lu, comme certains nous le disaient. Ou si au contraire ils appliquaient ses préceptes.

    Malheureusement c'est la deuxième hypothèse qui était la bonne. Vous ne devriez pas prendre cela contre vous, puisque l'islam n'est pas génétique. C'est juste une idéologie que les Ottomans ont imposée à vos ancêtres par la violence.

    Je ne trouve pas insultant pour votre grand-père de dire qu'il n'avait probablement pas lu le Coran, difficilement trouvable en Yougoslavie des années 60. Hamid Zanaz, un auteur Algérien a fait l'hypothèse que" l'islam paisible de grand-papa", c'était l'islam des Algériens qui étaient illettrés et ne lisaient pas le Coran. Ensuite il y a eu l'alphabétisation, puis plus tard la TV par satellite émise par les pays du Golfe. Et en connaissant le véritable islam, en lisant le Coran, certains Algériens, de plus en plus nombreux, se sont radicalisés et ont mis le pays à feu et à sang pour tenter de l'imposer (aussi dans les années 90).

    C'est pour cela que le Coran (et par extension l'islam), est dangereux : il appelle au suprémacisme, et à l'imposer par la violence sans pitié.

    Il faut avoir le courage de le reconnaître. Le reconnaître ce n’est pas est insulter votre grand-père. Moi-même je viens d'une famille communiste, et je n’ai pas le sentiment d’insulter mon père ou mon grand-père, si je dis que je ne suis pas communiste et que je trouve le communisme très dangereux (voir les millions de morts de Staline, Mao, Pol Pot, etc...) Cela ne m'empêche pas d'aimer et respecter mon père et mon grand-père communistes, qui avaient pourtant de bonnes intentions : je pense qu’ils se sont trompés.

    Il y a les individus et il y a les idées. Vous pouvez aimer votre famille sans vous sentir obligé de défendre ses idées, car les humains sont faillibles et les idées ne sont pas génétiques.

    Pouvez-vous comprendre cela au lieu de me considérer comme une nationaliste serbe, une fasciste ou de je ne sais quoi encore ?

    Quand à ma connaissance croate non touchées par l'épuration ethnique, vous m'avez lu en diagonale : je vous ai parlé d'une femme qui vivait à Belgrade, capitale de la Serbie que vous appeliez "fasciste".

    Et puis encore une fois, l'islamisme n'est pas un "épouvantail", c'est justement la cause du départ de ce jeune bosniaque musulman pour la Syrie !! Et c'est à ce sujet que nous ne cessons pas de débattre.

    En tout cas, grâce à ce débat, les lecteurs de ce blog vont apprendre beaucoup de choses sur les guerres de Yougoslavie et sur son histoire ! A eux ensuite de vérifier les sources pour se faire leur propre opinion !

  • Sur Draza Mihailovic et les tchetniks.
    Monsieur Daniel, le long article de Wikipédia sur le général serbe Draza Mihailovic, âme de la résistance loyaliste, dit globalement le contraire de ce que vous soutenez.
    Vous mentionnez une notice de Wikipédia, mais sauf erreur, je cite la même source.
    Donc nous interprétons ce texte très différemment.
    Et « le révisionnisme historique continue » : il semble plutôt que cela soit le révisionnisme communiste d’après-guerre qui se poursuit…
    Quelques extraits :
    — « Charles de Gaulle refusera toujours de rencontrer Tito, le considérant responsable du procès truqué et de l'exécution de Draža Mihailović, avec qui il avait tissé des liens amicaux avant la guerre et qu'il avait cité à l'ordre de l'armée, au nom de la France combattante, le 3 février 1943, avec attribution de la croix de Guerre avec palmes, puis le mouvement des Tchetniks qu'il admira fortement pour sa résistance contre le fascisme et le communisme. »
    — « En 2006, Vojislav Mihailović, petit-fils du général, engage une procédure pour demander la réhabilitation de son grand-père. Les débats s'ouvrent en 20101. Le 14 mai 2015, 69 ans après l'exécution de Draža Mihailović, la Haute Cour de Belgrade annule la condamnation de ce dernier, jugeant qu'il n'a pas bénéficié d'un procès équitable et que les preuves présentées contre lui étaient falsifiées. »
    Voir au lien ci-dessous :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Draža_Mihailović

  • Vous avez énormément de patience Sophie.

    Hélas, je suis tombé sur un autre article qui vous fera froid dans le dos, produit par une journaliste de la RTS et publié sur le 24 Heures :

    https://www.24heures.ch/signatures/editorial/baghdadi-mission-accomplie/story/16847971

    Malika Nedir vient nous dire qu'il ne faut pas humilier un djihadiste. Il est vrai que ces terroristes ont à coeur de respecter leurs victimes avant de leur couper la tête et ne les humilient jamais.

    Dans son article, il n’est fait nulle mention d’une quelconque responsabilité des islamistes ou de l’islam. En clair, la faute en incombe strictement aux autres. L’inversion est presque amusante mais tellement prévisible de la part d’une protagoniste de la RTS. On retrouve d'ailleurs la même logique chez nombre de musulmans.

    En outre, cette dame use du terme "d'adversaires" pour qualifier des violeurs de fillettes et des égorgeurs. Les mots sont soigneusement sélectionnés afin de neutraliser la pensée du lecteur et l’amener à normaliser le djihadiste comme s’il était un simple combattant d’une armée régulière. Exit le marché de jeunes femmes esclaves, les vidéos d’une horreur sans égale, leur proportion à une violence inouïe. On peut aisément tisser un parallèle avec le reportage que vous avez analysé avec talent.

    Dans le texte de Malika vous ne verrez aucune référence à Madame Kayla Mueller, humanitaire et victime directe d'al-Baghdadi. Elle mériterait pourtant toute notre compassion puisqu'elle a subi ses viols et ses tortures. Tout à coups, la défense des femmes n’est plus évoquée. On perçoit la priorisation mise en place par la gauche, le combat contre la violence subie par les femmes n’étant qu’une façade de passage qui disparait lorsqu’il s’agit de l’islamisme.

    https://www.lejdd.fr/International/qui-est-kayla-mueller-lancienne-otage-americaine-qui-a-donne-son-nom-a-loperation-contre-baghdadi-3928213

    Comme vous l'avez souligné, l'une des caractéristiques les plus saillantes dans l’islam est l'absence totale de compassion pour les victimes non musulmanes. Si une rencoeur devait exister, c’est bien celle de ces ethnies massacrées et persécutées par ce dogme depuis si longtemps.

    Bien vous

  • 11 mois de prison avec sursis.....et période probatoire d'un an.....on comprend pourquoi leurs familles réclament le retour des djihadistes ayant le passeport suisse.

    https://www.tdg.ch/suisse/onze-prevenus-arretes-operation-antiterroriste/story/24923406

    Ce qu'on ne comprend pas par contre, c'est pourquoi Carlo Sommaruga le réclame aussi. En tant qu'avocat, il connaît très probablement la jurisprudence et ne peut pas être accusé de naïveté.

    Sur infrarouge il nous dit que le rapatriement ds djihadistes permet de leur "assurer un procès équitable", mais aussi de "protéger la population" Avec 11 mois de prison avec sursis !!!!

    https://www.facebook.com/RTSinfrarouge/videos/pour-carlo-sommaruga-rapatrier-les-djihadistes-suisses-et-les-juger-ici-est-plus/823239148011983/

    Genève risque très probablement d'envoyer cet homme au conseil des Etats, je trouve cela très inquiétant et je ne me sens pas du tout "protégée" par des politiciens comme Carlo Sommaruga.

  • Avez-vous regardé la vidéo affichée par JR Belliard .?
    http://jrbelliard.blog.tdg.ch/archive/2019/10/31/que-faire-des-femmes-de-daech-301966.html

    On dirait un sketch des Monty Python..... mais malheureusement, c’est la réalité. Celles-ci parlent arabe, mais les daéchistes occidentales tiennent certainement le même discours.

  • Merci à Cédric pour son commentaire que je viens seulement de découvrir.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel