Chez les Verts, un musulman peut discriminer les femmes, pas les homosexuels

Imprimer

Les écologistes  n’ont pas de problème à accepter les propos discriminatoires et intégristes de leurs élus musulmans… sauf s’il s’agit d'homosexuels.

La récente votation sur l’extension de l’article 261 bis m’a rappelé deux anecdotes, l’une relative à Sabine Tiguemounine, l’autre à Bassam Degerab. Elles témoignent que les écologistes acceptent des opinions valorisant les discriminations des femmes et plus généralement l’intégrisme musulmans, alors qu’une opinion opposée à un droit homosexuel condamne sans pitié son auteur.

Rappel de quelques convictions exprimées par Sabine Tiguemounine, du conseil municipal de Meyrin, dans une interview.

Tiguemounine,Degerab, Verts, écologistes,Le foulard doit pouvoir être porté partout, dans toutes les professions, et aussi, bien sûr, à l’école. Foulard, tchador, burqa, sont des appellations propres à la culture de certains pays, mais c’est la même chose… «La burqa, (…)  je respecte ce choix». Le burkini ? « Je trouve génial que des femmes qui ont cette spiritualité, cette pudeur,  puissent se baigner!»

Mais bon, la liberté, c’est pour la Suisse. Afin d’éviter de condamner l’obligation de porter le voile en Iran, elle invoque son ignorance des lois et son statut de petite Suissesse qui serait bien gonflée de demander quoi que ce soit à ce régime. Où, glisse-t-elle en passant, on trouve bien plus de femmes au gouvernement qu’en Suisse!

Et dommage, affirme-t-elle, que les juifs et les chrétiens n’aient pas de visibilité religieuse comme l’ont les musulmans. Traduisons: plein de grandes croix et de kippas mêlées aux foulards et djellabas, ce serait tellement sympa pour le vivre ensemble!

Quant à Hani Ramadan, il n’est pas plus critiquable, dit-elle, que n’importe quel autre frère. Raison pour laquelle elle se rend sans problème ni scrupule à ses invitations.

Toutes ces convictions discriminatoires, sexistes et intégristes n’ont pas fait ciller son parti. Elle y est restée et a pu militer avec ferveur contre la loi sur la laïcité.

Mais un jour funeste, elle émet dans une interview une opinion désormais blasphématoire: «Je ne suis pas favorable au mariage entre deux personnes du même sexe, car pour moi le mariage est lié à l'engendrement afin de pérenniser l'espèce humaine.»

Inacceptable! Le président du parti Nicolas Walder monte au créneau dans les médias et sermonne sa militante. «Nous refusons les discriminations liées au genre et à la sexualité.» Nous nous opposons à « la conception archaïque et étriquée du couple » ( si si !). L'opinion de l'élue est « aux antipodes des valeurs du parti ».

Sabine, un peu poussée tout de même, démissionnera et de son mandat et de son parti.

Bassam et sa jurisprudence

Le Vert vaudois Bassam Degerab, du Conseil communal de Montreux, n’a pas connu cette mésaventure. Il se contente de refuser de serrer la main des femmes dans sa mosquée Tiguemounine,Degerab, Verts, écologistes,ultraconservatrice. Une journaliste en a vécu l’expérience, qui explique qu’«une interview en tête-à-tête (dans une pièce quelconque) n’est pas envisageable: un homme ne peut s’isoler avec une femme qui ne soit pas de sa famille.»

Bassam Degerab ajoute que « la jurisprudence de l’islam interdit les contacts physiques entre hommes et femmes».

Si Degerab a montré son fondamentalisme, dont ce qu’on pourrait appeler par exemple «une conception archaïque et étriquée du couple», il est en revanche resté muet sur le mariage homosexuel.

Bien lui en a pris. Les «valeurs du parti» étant ainsi pleinement respectées, personne n’a eu l’idée de le sermonner, et il est resté membre et des Verts et du Conseil communal.

Commentaires

  • Chrétiens ou musulmans, dès qu'il s'agit de religion certains se liguent pour renoncer à l'usage d'une partie de leur cerveau.

  • Je dirais même plus : dès qu'il s'agit de religion quelle qu'elle soit, les pratiquants cessent de se servir de leurs synapses...

  • l islam n est pas une religion mais une pensee politique !!!!!

  • Ne pas mettre toutes les religions dans le même panier. Qui a créé l'hôpital ? lHospice général ? L'imprimerie ? Les banques ? .... Etc ... Dieu merci ...

  • Merci Madame Vallette, court, précis et droit au but. En fait, il faut se souvenir de la plaisanterie il y a quelques années : pourquoi les verts sont appelés des pastèques, parce qu’ils sont vert de l'extérieur et rouge de l'intérieur. A l'époque on ne savait pas trop à quoi correspondait la couleur verte, aujourd'hui on le sait : la couleur de l'islam... On peut donc dire que le parti des verts est vraiment une pastèque…. Pourtant le socialisme/communisme n’aime pas trop la religion.

  • L'imposture est partout en politique et plus particulièrement dans ces partis de gauche bobos/babas germanopratins, tellement bien moqué par notre regrettée Claire Bretéché!

  • Les verts en bon jardinier du diable préparent le terreau à l'islamisme qui va tous nous bouffer telle l'ambroisie, plante envahissante et toxique. J'espère qu'ils nous restera encore assez de ROUNDUP le moment venu si ce n'est pas déjà trop tard.

  • "Il se contente de refuser de serrer la main des femmes" Attention, cette attitude va bientôt devenir la règle pour tout le monde, femmes et hommes compris...

  • Il ne leur reste plus qu'à trouver des arguments foireux pour justifier et accepter la polygamie et le compte sera bon.

    Quoique.... même pas besoin d'arguments, on dira juste qu'il suffit d'être opposé à la polygamie fait de vous une chemise brune nauséabonde.

  • "Pourtant le socialisme/communisme n’aime pas trop la religion."
    C'était vrai autrefois, à une époque où les tenants de ces idéologies avaient beaucoup moins de complaisance envers les soutanes qu'elle n'en ont envers les burqas aujourd'hui.

  • Le vert est aussi la couleur de l'islam et du ........................diable!

  • Le Figaro de ce jour :
    "L'association «Killuminateam – les soldats dans le sentier d’Allah», qui «légitimait le djihad armé», a été dissoute mercredi, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Sous couvert de «venir en aide aux plus démunis et défendre la justice», le groupement, composé d'une quinzaine de personnes et basé à Sannois (Val d'Oise), faisait l'apologie du terrorisme. Ses membres s'adonnaient régulièrement à des «actions de voie publique donnant lieu à des appels à la haine et à la violence, ainsi que la diffusion sur Internet de nombreux contenus et vidéos à caractère conspirationniste, antisémite, antichrétien», indique Beauvau."

    Une religion d'amour et de paix, qu'on vous dit .....

  • Bassam Degerab doit se réjouir des nouveaux logos affichés partout nous demandant de ne plus nous serrer la main. Maintenant les intégristes pourront refuser de serrer la main lors de leurs entretiens de naturalisation,en invoquant simplement la peur du coronavirus. La dissimulation du visage devient également tendance grâce à ce fameux "masque de protection" paré de tant de vertus. Ah ce cher coronavirus, quelle aubaine !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel