04/06/2013

Djemila Benhabib signe à Genève


Mercredi 12 juin à 18h30

Rencontre et signature avec

Djemila Benhabib

 

autour de son livre

Les soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident

 

D.B..jpg

Librairie arabe de l'Olivier, rue de Fribourg 5, Genève

Dans ce livre, l'auteure montre la manière dont la pieuvre des Frères musulmans et du wahabisme ont pu conquérir avec un succès stupéfiant tant d'esprits en Occident. Elle met en évidence le rôle des progressistes et des idiots utiles en général dans le succès des ces islamistes. Elle relate les accomodements déraisonnables du Québec (où elle habite) et la complaisance de nombreuses féministes.

Elle est poursuivie par la justice pour avoir affirmé que le programme d’une école musulmane de Montréal pratiquait «un endoctrinement digne d’un camp militaire au Pakistan ou en Afghanistan» et un enseignement sexiste. 

Djemila est algéro-franco-canadienne, auteure d'un premier livre qui connut un succès international, "A contre-Coran". 

Journaliste et militante infatigable, elle sillonne les pays arabes et européens, informe et apporte un appui irremplaçable aux militants de l'égalité des sexes, de l'universalité des droits et de la défense de la démocratie contre le totalitarisme islamique. 

9782845472495.jpg&w=340&h=340&ei=VJSfUZ7HLcGOO-WfgZgN&zoom=1&ved=1t:3588,r:23,s:0,i:161&iact=rc&dur=936&page=2&tbnh=200&tbnw=200&start=19&ndsp=20&tx=125&ty=107

16:53 Publié dans Genève, Livres | Tags : djemila, librairie arabe | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/02/2013

Quand les fanatismes chrétien et juif volent la vedette au fanatisme islamique

Dans un commentaire de mon papier précédent, un lecteur signant «Liberté chérie» me conseillait un débat consacré aux origines du fanatisme. Il espérait que je trouverais des solutions à mon «propre fanatisme».

J’aime les conférences et les débats, j’ai donc suivi son aimable suggestion.

Le premier de ces trois « Cafés Sagesse de l’Humanité » consacrés au fanatisme examinait ses mobiles psychologiques. Le deuxième, auquel j’assistais ce jeudi 24 janvier, se proposait d’éclairer ses dimensions collectives.

Lire la suite

18:27 Publié dans Genève, Manifestations, débats | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/01/2013

De jeunes pro-palestiniens cautionnent les attentats-suicides

La réunion que relate ci-dessous un de ses participants a eu lieu début décembre à Genève. Pour des raisons dont je vous fais grâce, ce texte n’a pas pu être publié avant. Il reste hélas d’actualité, puisque Israël ne quitte jamais l’actualité. Des réunions comme celle-ci, il y a en a eu des milliers en Occident, et il y en aura encore des milliers. (MiV)

Lire la suite

18:59 Publié dans Genève, Manifestations, débats, Palestine | Tags : attentats-suicide, meurtres, soha bechara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/12/2012

Adieux au Parti socialiste

"Dans tous les partis, plus un homme a d'esprit, moins il est de son parti."

(Stendhal sauf erreur) 

Je me proposais d’expliquer à mes camarades socialistes ce que je pense de leur approche de l’islam d’aujourd’hui à l'occasion de ce que je croyais être mon droit de répondre à la Tribune libre du socialiste Sylvain Thévoz et de son ami Hafid Ouardiri dans le journal Postscriptum no 10. Le PS a refusé. 

Le texte de Postcriptum est le même que celui du blog de Thévoz, «Pour un islam de gauche», mais beaucoup plus long. Cette extension du domaine de l’insulte ne permet hélas pas d’apporter le moindre argument sur le contenu du livre qu’ils exècrent, ni l’un ni l’autre ne l’ayant ouvert.

Lire la suite

19:12 Publié dans Genève, Humeur, Politique | Tags : socialisme, insultes, complaisance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

11/11/2012

Le Courrier, les faits et l'idéologie

Le Courrier a publié le 31octobre une Opinion de Dominique Ziegler intitulée «Racisme légal». J’y suis taxée indirectement mais sans ambiguïté de raciste, fasciste et contributrice à la préparation d’un nouveau génocide, musulman celui-ci. J’ai tenté une réponse. Elle m’a été sèchement renvoyée. Raison invoquée ? Le quotidien « ne publie pas de propos à caractère raciste ou discriminatoire ». En quoi le sont-ils ? Le corédacteur en chef ne se fatigue pas à argumenter.

On remarquera que lorsqu’il s’agit de publier des propos diffamatoires et scandaleux, en l'occurence à mon propos, l’éthique est étrangement absente.

Lire la suite

18:52 Publié dans Genève, Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/11/2012

Courage, fuyons!

Hafid et Sylvain aiment dégommer. Mais pas argumenter.

Dans un blog de cet honorable journal intitulé «Pour un islam de gauche», le conseiller municipal socialiste Sylvain Thévoz et son ami Hafid Ouardiri, ex-porte-parole de la Mosquée de Genève, dégomment mon livre et son auteure. Je les remercie: ils illustrent avec brio l’un des thèmes de Boulevard de l’islamisme, soit la manière dont les musulmans intégristes et leurs compagnons de route, notamment la gauche, éliminent leurs adversaires.

C’est tout bête : ils leur collent l’étiquette « extrême droite », voire « néo fasciste » et se sentent ainsi dispensés du fatiguant exercice de l’argumentation. Une manière si gratifiante de terrasser ces discours infâmes...

Encouragée par des commentaires nombreux et presque tous favorables à mon approche*, j'ai décidé de solliciter les neurones de mes détracteurs. 

Je leur ai offert une nouvelle tribune, chacune la sienne, soit une interview de Hafid Ouardiri à propos de ses déclarations sur l’islam idyllique qu’il nous sert inlassablement, et une autre de Sylvains Thévoz sur les relations entre islam et gauche.

Lire la suite

19:02 Publié dans Genève, Islamisation, Manifestations, débats, Médias | Tags : thévos, ouardiri | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/01/2012

Socialisme et islamisme s'offrent Israël en festin

Carlo Sommaruga, socialiste paraît-il, mange avec les loups. On verra s'il dévorera Israël avec eux mercredi à Uni-mail. Hani Ramadan, champion de la haine des femmes et Musheer Al Masri, porte-parole du Hamas, seront à table. On débattra de l'intervention militaire israélienne à Gaza.

Le Hamas... un organisme qui milite pour la destruction de l'Etat d'Israël, se déclare adversaire de toute idée d'accord. Le Hamas qui a commencé à construire son Etat islamiste, liberticide et sexiste.

Lors du festin de mercredi, la charte ignoble de ce mouvement, ses terroristes, ses milliers de roquettes et ses combattants qui prirent en otage leurs citoyens à Gaza ne seront pas au menu. Ni les tortures et les exécutions sommaires, ni l'élimination impitoyable de leurs adversaires.

A ce banquet, les convives ne s'empiffreront que des méfaits d'Israël. Il sera le plat d'horreurs. On oubliera qu'il est le seul pays de la région qui accorde les mêmes droits à ses diverses religions et que dans aucun autre, les musulmans ne disposent d'autant de ces droits.

Oublier Goldstone...

Ce soir-là, c'est sûr, les convives éviteront une difficile digestion: celle du juge

Goldstone qui affirme désormais qu'il n'y a pas eu lors de l'intervention de 2008 de politique israélienne visant à cibler les civils gazaouis.

En revanche, on parlera avec sa légèreté coutumière d'un gouvernement d'apartheid semblable à celui qui en Afrique du Sud pénalisait les relations sexuelles entre Blancs et non Blancs ou réservait aux uns et aux autres des toilette et même des fontaines séparées.

Question discrimination, Tel-Aviv vient d'être désignée ville la plus agréable pour les homosexuels. Une occasion pour Ramadan de rappeler que le sida est un châtiment divin? Al Masri indiquera leur sort à Gaza.

On oubliera encore mercredi que des milliers d'Israéliens réagissent avec vigueur à «leur» radicalisme religieux et sexiste. Car en Israël, la liberté de protester contre la religion et pour la laïcité existe... Ce qui ne suggère aucunement que cette démocratie ne commet pas elle aussi des méfaits.

Ramadan au dessert ?

Ramadan offrira-t-il en guise de dessert le rappel que dans l'Etat tant désiré du Hamas qui est aussi le sien, "délaisser la prière, boire et forniquer sont des crimes pour lesquels la loi a prévu des châtiments" ? Confirmera-t-il une nouvelle fois que dans ces Etats, on met à mort les apostats ?

Sommaruga, l'homme qui mange avec les loups, devrait méditer le tout récent rapport belge sur la sûreté de l'Etat. Citant notamment les actions de boycottage d'Israël, les auteurs soulignent « la possible collusion entre l'extrême gauche et les milieux de l'islamisme radical: antisionisme et antisémitisme ont pu dans certains cas servir de ciment pour une telle convergence. »

Rappel: un rassemblement de protestation se tiendra ce mercredi 18 janvier à 19 heures devant Uni-Mail, Bd du Pont-d'Arve

 

 

 

15:21 Écrit par Mireille Vallette | Lien permanent | Commentaires (38) | Envoyer cette note | Tags : israël, gaza, socialisme | |  del.icio.us | Digg! Digg |  Facebook | |

Commentaires

" la possible collusion entre l'extrême gauche et les milieux de l'islamisme radical: antisionisme et antisémitisme ont pu dans certains cas servir de ciment pour une telle convergence. » "

Le grand amis des gauchistes qu'est Chavez le président du Vénézuela est le meilleur allié et ami d'Ahmadinejad, du hezbollah et du Hamas.

Ne dit-on pas que les amis de mes amis sont mes amis?

D.J

Écrit par : D.J | 16/01/2012

Ah bon. J'étais inquiet, je me disais: "un type du Hamas va bientôt venir parler à Genève et Mireille ne dit rien ? C'est pas normal, elle doit être malade, j'espère que c'est pas trop grave."
Me voilà rassuré.
Bonne année Mireille

Écrit par : Alec Feuz | 16/01/2012

Mireille, que vous le vouliez ou non ,le Hamas a été porté au pouvoir à l’occasion de votations définies comme démocratiques par les observateurs envoyés par les organisations internationales , la punition collective infligée par Tsahal ne change rien à l'affaire, Israël ne veut aucun témoin de la vie quotidienne à Gaza pour preuve, les attaques répétées contre la représentation diplomatique française, les interdictions formulées aux ONG de Suisse notamment de se rendre dans ce territoire , véritable prison à ciel ouvert.
Quand à définir Israël et Tel-Aviv comme un pays une ville, à mi-chemin entre Disneyland et Woodstock , c'est tout simplement ridicule.

Écrit par : briand | 16/01/2012

" Mireille, que vous le vouliez ou non ,le Hamas a été porté au pouvoir à l’occasion de votations définies comme démocratiques par les observateurs envoyés par les organisations internationales ".

Un peu facile le coup démocratique dans une région tenue militairement et par la contrainte par un parti quasi unique. Quand à Gaza prison à ciel ouvert; on connaît surtout les geôliers qui sont entre autres les agents du Hamas. Ce n'est pas Israël qui emprisonne les gazaouis, mais le Hamas qui les tient en otage.

D.J

Écrit par : D.J | 16/01/2012

Merci, Briand, de montrer quelques fissures dans ce bloc monolithique que nous présente Mireille Vallette.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16/01/2012

Vous devez vous sentir au-dessus de la loi pour vous attaquer si haineusement à Monsieur Ramadan qui ne vous a jamais insulté. Vos arguments sont ternis par votre rage incontrôlable et insensée. Vous êtes risible, ridicule, allez vous faire soigner!

Écrit par : tienstiens | 16/01/2012

Lorsqu'un champignon s'attaque à un arbre c'est que celui-ci est pourri il faut l'abattre.

Les ramadans s'attaquent à notre civilisation malade, attention danger! Ce sont les parasites, que nos idiots utiles mettent dans les pouvoirs il faut les en empêcher coûte que coûte.

Écrit par : Pierre NOËL | 16/01/2012

Que de haines qui s'alimentent mutuellement.
Il ne faudrait pas oublier que c'est la politique d'Israël qui a fait le hamas. Les extrémistes d'un camp ont besoin des extrémistes de l'autre camp.

Où sont passés les Accords de Genève? A la trappe. Qui n'en veut pas? Les extrémistes justement.

Écrit par : Johann | 16/01/2012

Il n’y a pas un peuple qui ne deviendrait pas radical si on le soumettait depuis plus de 60 ans à une violence parfois meurtrière, si l’annexion des terres était permanente, si on interdisait à ce peuple de travailler, de se déplacer, si on détruisait maisons, écoles, infrastructures, si on fermait l’université et si on les empêchait même de rencontrer leurs familles qui habitent à 200 mètres.

Evidemment depuis ici dans son grand confort on peut regretter qu’un peuple se radicalise, qu’il accepte (démocratiquement) de s’en remettre à un mouvement qui représente un extrême qui fait peur et souvent à juste titre. Mais il n’y a que des gens d’extrême mauvaise foi pour faire semblant de croire que cette réalité a d’autres causes que l’injustice et la désespérance.

Écrit par : PA Gilliéron | 17/01/2012

La "suce botte" ignore l'histoire d'Israël et du peuple Juif. Elle collabore et soutient des criminels. "dis moi qui tu hantes je te dirai qui tu es"

Les collabos ont toujours reçu et payé leurs dettes.

http://www.aschkel.info/article-l-histoire-d-israel-en-ca...

Écrit par : Pierre NOËL | 17/01/2012

"Mireille, que vous le vouliez ou non ,le Hamas a été porté au pouvoir à l’occasion de votations définies comme démocratiques par les observateurs envoyés par les organisations internationales"

Certes et vous conviendrez donc que cela soit tout aussi légitimement que l'U.E., les USA, le Canada, le Japon et l'Etat d'Israël aient classé ce mouvement sur la liste officielle des organisations terroristes, au même registre que l'AQMI quoi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hamas

Quel serait aujourd'hui l'avis de ce pauvre diable de Vittori Arrigoni sur la question ? Terroristes ma non troppo ?

"véritable prison à ciel ouvert"

Ne me dites pas que les frères Egyptiens lui ferment aussi leurs portes ? Pourtant ils sont en bons termes, non ?

http://www.lepoint.fr/monde/egypte-le-hamas-salue-la-vict...

Maintenant, pour ce qui concerne l'Etat d'Israël, je vous le concède, les ressortissants de l'entité hostile que lui est Gaza, ils n'y sont pas les bienvenus et, je vous le précise, c'est là un euphémisme de ma part.

"Quand à définir Israël et Tel-Aviv comme un pays une ville, à mi-chemin entre Disneyland et Woodstock , c'est tout simplement ridicule."

Je ne vous le fait pas dire car si la ville de Tel Aviv se caractérise bien par son libéralisme avant-gardiste le pays, lui, ressemble plutôt à une ruche du style Sillicon Valley.

Écrit par : Giona | 17/01/2012

Mais que tous les pro-hamas viennent en Suisse, c'est l'unique but de la campagne des Somaruga et autres Ramadans !!!

Maintenant que les "frères" ou "pères" des frères musulmans se préparent une belle guerre avec les salafistes en Egypte, nous assistons à l'alliance entre le hamas et les fréros, bien-sûr moyennant finance, comme tous les empereurs de l'islam basés à Genève savent le faire !!!

C'est à mourir de rire, les chiites pro-iraniens soutenus par les frères sunnites, pendant que les salafistes égyptiens font exploser les chefs de gangs à Gaza !!!

Somaruga avait déjà déjà envoyé le gamin Antonio Hodgers sur place pour tisser des liens comme l'avait fait Ziegler il y a 40 ans, ce qui nous avait valu la présence d'arafat à Genève pendant 3 décennies avec sa horde de jeunes garçons et ses gardes corps efféminés ainsi que 25 milliards sur un compte d'une banque privée de la place, c'est bon le hamas a aussi ses comptes à numéros dans la ville de Calvin, ceci avec la collaboration des socialos genevois et zurichois, maintenant, ils n'ont plus qu'à faire venir leurs familles et autres hystériques, ce qui ne va manquer de faire des étincelles avec la clic du clan fatah/olp !!!

Il y a déjà une représentation officielle du hezbollah à Zurich grâce aux manoeuvres reptiliennes de Micheline, il fallait donc que Genève se distingue en faisant le lit du hamas, rien de plus logique !

Rien de plus logique également, le fait que les Ramadans se liguent avec les clans gazaouis les plus dominants, ils avaient il n'y a pas8 mois dans la mosquée Ibn Taymiyya de Gaza, sans parler d'une autre attaque ayant aussi fait une trentaine de victimes en an plus tôt, c'est un peu ça l'islam helvétique, on se tue au bercail et on ouvrent des comptes à numéro au berceau des ong !

Comme le fait Mourad Dhina et les timoniers du FLN !

Écrit par : Corto | 17/01/2012

Hani Ramadan dit la vérité lorsqu'il dénonce la «pensée tribale» de Pierre Weiss, une pensée qui «fait passer l'intérêt d'une nation, dont la citoyenneté est fondée sur une ascendance, au-dessus de la justice et des droits humains, même au détriment du bon sens.

Écrit par : Chegga | 17/01/2012

En quoi est-ce un probleme de rappeler l'horreur qui s'est passe a Gaza, il y a 3 ans,dont les suites ineffacables persistent chez les survivants (lire les "New Reports" du Centre palestinien des droits humains :http://www.pchrgaza.org/portal/en/ ? Je suis depuis deux mois a Gaza, et j'entends et je vois tous les jours comment le siege ecrase la vie des gens ordinaires ici. Il faudrait un maximum d'information sur la situation ici pour que le monde se reveille et demande un arret au blocus, une catastrophe evitable, qui ne vient pas de la nature mais de tout ce que est le plus bas chez l'etre humain. Esperons que la conference va contribuer a une prise de conscience.

Écrit par : Carol Scheller | 17/01/2012

Non, Carole, cela ne date pas de 3 ans mais de 6 ans. Vous oubliez les 3 années durant lesquelles le Hamas a envoyé des milliers de bombes sur les civils israéliens avec des engins de plus en plus puissants et finalement des bombes à billes. Oublier la cause de la guerre est omission coupable.

Que vous constatiez que la guerre qu'a initié le Hamas (légitimement élu comme l'a souligné Briand) était moche; je suis bien d'accord avec vous. Dommage que pour vous les 3 ans de guerre préalable conduite par le Hamas sur les citoyens israéliens n'étaient pas moche !

Evitez d'allumer la lumière sur les seuls éléments qui arrangent la propagation de votre haine. Vous proposez quoi en fait ?

Écrit par : hector | 17/01/2012

"lire les "New Reports" du Centre palestinien des droits humains"

Vous avez le sens de l'humour. Remarquez il faut bien bien alterner avec le fameux et tout aussi grotesque "de source médicale palestinienne"

Écrit par : Giona | 17/01/2012

Scheller n'est pas à Gaza, je peu vous le garantir, quant à l'électricité, le gaz, l'essence, l’alimentation, les médicaments, des milliers de séjours dans des hôpitaux en Israël etc. etc. etc.

Par contre en échange de tous ces apports vitaux alloués aux gazaouis, qu'est ce que les Israël reçoivent de Gaza en retour et cela spécialement depuis l'arrivée du hamas, 14'000 roquettes, missiles grad, qassams intrusions terroristes alors que Gaza appartient à l'Egypte, l'Egypte ne devrait elle pas fournir Gaza en tous ces apports à la place d'Israël, Gaza était égyptien avant 67 que je sache !!!

Écrit par : Corto | 17/01/2012

@Chegga
Je n'ai de sentiments personnels ni envers M. Weiss ni envers M. Ramadan. Je ne m'intéresse qu'à leurs prises de position, celle de Monsieur Ramadan en particulier. Ainsi son invocation aux "droits humains" par me paraît particulièrement hypocrite.
Rappelons que Monsieur Ramadan, citoyen suisse, défend publiquement les châtiments corporels du mari envers sa femme, et bien d'autres comportement contraire aux moeurs et à l'esprit des lois de son pays d'adoption, au moment même où dans ce pays on légifère contre le droit des parents d'user de châtiments corporels envers leurs propres enfants.
Les convictions qu'il défend ainsi, lui sont inspirés par une religion dont l'origine "tribale" est bien connue. En ce qui concerne l'importance de "l'ascendance", Monsieur Ramadan, petit fils du fondateur des Frères musulmans, fils d'un immigré réfugié en Suisse à cause de ses liens avec eux, frère d'un prédicateur musulman de la même lignée, est très mal placé pour en critiquer l'importance pour d'autres.
Le fait que toutes ses références essentielles et toute sa fidélité vont vers une autre culture que celle du pays qui a accueilli sa famille est peut-être pour lui une "marque de bon sens". J'y vois, quant à moi, plutôt un signe d'opportunisme, pour ne pas utiliser de terme plus fort. Car je n'ose imaginer (formule stylistique ici) comment un pareil comportement serait jugé dans un des pays soumis au régime de ses valeurs religieuses et quel châtiment il entraînerait.

Écrit par : Mère-Grand | 17/01/2012

S'il vous plait, je m'appelle Carol, et je suis bien a Gaza ou j'enseigne l'anglais dans une ecole qui existe depuis 1994 ou l'on peut etudier l'hebreu, l'anglais ou l'arabe. L'ecole est tout pret du Centre palestinian pour les droits humains (PCHR), dont les New Reports n'ont malheureusement rien de drole.
La demarche de l'ecole est le contraire de la haine. Elle etait fondee pour cultiver la connaissance et le respect : avant la deuxieme intifada, c'etait le seule ecole en Palestine qui avait des echanges, c'est-a-dire des israeliens qui venaient a Gaza pour un sejour linguistique et des gazouis qui allaient en Israel pour perfectionner leur hebreu. Nos eleves continuent a apprendre en depit de la situation politique, qui tout le monde regrette. J'ai termine mon blog juste avant de venir a Gaza - vous pouvez verifier la date de mon dernier article.

Écrit par : Carol Scheller | 18/01/2012

Quel est le nom de cette école, le numéro de téléphone, ou ça aussi c'est secret ??

Écrit par : Corto | 18/01/2012

Pour revenir au hamas, ce groupement de mafieux nuisant prioritairement sur la population de Gaza, en la rackettant, en se prenant des places de choix dans cette société déseouvrée, (comme la plupart des sociétés arabe), donc cette mafia du hamas est actuellement en train de se faire détrônée par les salafistes égyptiens, nous avons déjà une liste de victimes impressionnante, en fait des vengeances suite aux centaines de meurtres commis par le hamas sur des sunnites gazaouis.

Avec le lâché prise du gouvernement égyptien, des milliers de membres armés des brigades salafistes ont déjà pris le contrôle des tunnels liants Gaza "illégalement" avec l'Egypte, dés-lors le hamas ne peut plus commercer les produits envoyés par Israël dans la ville de Port-Saïd et ses environs.

Les médicaments auxquelles Scheller fait allusion, d'une part ne parviennent pas à Gaza à cause des blocages de l'OLP qui refuse de les envoyer à Gaza et d'autre part, 30 à 40% des biens fournis par Israël étaient et sont toujours revendus en Egypte contre des biens de luxe par les milices terroristes aux pouvoir (électroniques, motos, appareils ménagers etc.).

Alors, depuis l'arrivée en nombre de salafistes dans le sud de la bande de Gaza, il est vrai que le hamas souhaite passer pour plus "humain", qu'ils tremblent dans leurs pantalons et que sous peut, ils vont se faire massacrer par la population gazaoui soutenue par les nouveaux "maîtres" salafistes, et c'est pour cette raison que les amis des el assad trouvent des visas pour la
Suisse, pays ayant hébergé les centaines de milliards des banques libanaises pillées par el assad père et père du hamas et du hezbollah !!!

Écrit par : Corto | 18/01/2012

"L'ecole est tout pret du Centre palestinian pour les droits humains (PCHR), dont les New Reports n'ont malheureusement rien de drole."

Quand on parle du loup.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/19/97001-201201...

Écrit par : Giona | 19/01/2012

Mon numero de tel portable a Gaza : 00972 595580781.
Que quiconque me telephone soit d'accord de me donner son nom et son numero de telephone a Geneve.

Écrit par : Carol Scheller | 19/01/2012

Carol Scheller,
Bien qu'ayant aucune sympathie pour le Hamas et ses sbires, qui sont en grande partie responsable de la situation, je ressens votre appel à l'aide.
Il y a eu effectivement beaucoup d'échanges entre palestiniens et israéliens (Juifs et arabes) avant le putsch du Hamas en 2006. Et c'est très bien que vous le releviez et que cela continue partiellement.
Vous ne nierez pas très certainement que les informations que nous recevons de Gaza ne sont pas exactes. Il y a de la pauvreté (cela nous est connu), mais aussi de la richesse, et même de l'oppulence. Comment les gens ressentent-ils cela ?
Amitiés fraternelles.

Écrit par : Pascal Vidoudez | 19/01/2012

Mireille pourriez-vous nous communiquer l'IP de Carol, nous verrons immédiatement d'où sont postés ses commentaires !!!

Écrit par : Corto | 19/01/2012

Au sujet des politiciens de gauche qui soutiennent le hamas, on peut dire la chose suivante:

là où finit la complaisance, commence la complicité...

Est-ce que monsieur (esprès avec un petit m) sait ce qu'a dit le mufti de l'Autorité Palestinienne?

http://www.islamisation.fr/archive/2012/01/18/le-mufti-de...

Je serais bien curieux de savoir ce qu'il en pense! Il est quand même dommage qu'un avocat soit infichu de lire au moins une fois le coran!

Écrit par : Divico | 19/01/2012

Elle est à Gaza, point.
ça ne change rien à(aux) question(s.

Écrit par : Mireille Vallette | 20/01/2012

Mireille, pourquoi censurez-vous mes questions et mes affirmations ???

Carole est à Gaza et à Unimail en même temps ???

Écrit par : Corto | 20/01/2012

Bonjour,

http://www.dreuz.info/

Bonne soirée.

Écrit par : Pierre NOËL | 20/01/2012

Je me demande si certains de nos élus ne sont pas des antisémites qui s'ignorent!

C'est assez étonnant de voir les islamophiles cracher systématiquement sur les Israéliens. Bien sûr, ils vous jureront leurs grands dieux qu'ils sont antisionistes, mais n'est-ce vraiment que cela?

Écrit par : Divico | 20/01/2012

Le Hamas pour les nuls

Mercredi 18 janvier au soir, j’ai fait la mauvaise expérience d’être présent lors de la grande soirée organisée par l’ONG « Droit pour tous », avec un invité de marque, Musheer al-Masri, membre du Conseil législatif palestinien et porte-parole du Hamas.

Une foule plutôt mixte était présente pour ce grand moment d’humanité et d’espoir, des curieux venus voir pourquoi la venue de cet invité spécial avait fait autant de bruit, des Genevois en manque d’émotions forte qui se sont fait combattants de la cause palestinienne, quitte à se faire admirateurs des membres du Hamas, des musulmans de la régions se reconnaissant en tant qu’acteurs à part entière dans un conflit qui se passe loin de chez eux et certain réels admirateurs du Hamas, de sa charte et de la Charia.

Hors « le combattant de la paix » al-Masri, d’autre grands hommes étaient invités, le très sympathique Hani Ramadan, connu pour ses positions sur la lapidation, Maitre Gilles Devers et ses positions objectives sur le conflit israélo-palestinien, le conseiller national socialiste Carlo Sommaruga, défenseur invétéré de la veuve et de l’orphelin.

La soirée-monologue à été ouverte par quelques mots courtois du directeur de « Droit pour tous », suivi d’une projection de mauvaise facture relatant la vie de tous les jours dans la bande Gaza d’une équipe de sportifs s’entrainants tant bien que mal avec les moyens du bord. Malheureusement, dans l’équipe, il n’y avait pas de femme, ca ne doit pas être du goût du Hamas de voir ces dernières faire du sport, et la réalisatrice avait un penchant pour les gros plans sur les membres atrophiés des participants, ce qui n’a pas manqué d’émouvoir un public venu pour ca.

Ensuite on a pu passer à la propagande.

Musheer al-Masri est monté le premier à la tribune sous une pluie d’applaudissements, avant de se lancer dans un discours plat et plein de haine, mélangeant propagande mensongère et désinformation. Les mots blocus et colonisation sont revenus à plusieurs reprises, évidemment. Pourtant, en ce qui concerne le blocus, il m’avait semblé que, sur toutes les cartes géographique que j’ai eu l’occasion de consulter, il existe une frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte. Alors pourquoi s’indigne-t-on sans cesse de ce blocus de la part d’un pays qui a subi pendant des années des tirs de roquettes aveugles visant à faire un maximum de victimes civils, envers un voisin dirigé par un gouvernent prônant l’extinction de ce dernier ?!? Que le Hamas se tourne vers l’Egypte, que les amis des opprimés envoient leur médicaments périmés (comme lors de la fameuse flottille) par cette même frontière et arrête de hurler qu’Israel se doit de laisser amarrer des bateaux plein de matériel de guerre sur les plages de Gaza.

Venons-en à la colonisation. Encore une fois, il m’avait semblé avoir entendu que l’état hébreux avait démantelé les colonies existantes dans la bande de Gaza, qu’il avait mis fin à l’occupation de cette partie de la Palestine afin de retrouver le calme à sa frontière sud. Loupé! Et pour ceux qui vont me dire que le Hamas se bat pour leur frère du Fatah en Cisjordanie, laissez moi rire! Ils sont meilleurs pour se battre contre eux, comme on a pu le voir lors de la prise de contrôle de Gaza qui s’est faite dans un bain de sang suite à des élections libre et intimidantes.
Le Hamas, d’après sa charte, se battra jusqu’à ce que Tel Aviv et Haïfa soient libérées. Cher Monsieur al-Masiri, il est fort dommage que vous ne dépensiez pas autant d’énergie à développer l’économie et à améliorer le niveau de vie de vos concitoyen de Gaza qu’à vouloir détruire Israël.

Hani Ramadan est ensuite monté à la tribune. Je dois avouer qu’après ses propos sur la lapidation, je ne pouvais pas m’attendre à ce que ce cher monsieur m’illumine par ses justes paroles. En effet, ca n’a pas été le cas. Il a soutenu que le Hamas n’était pas le problème, que le seul problème était la colonisation. C’est un point de vue. Personnellement, je trouve quand même plus dérangeant un gouvernement prônant et lançant des attaques quotidiennes de roquettes sur des civil, dans le seul but de faire un maximum de morts, qu’un gouvernement construisant des logements sur des terrains qui ne lui appartiennent pas. Ca revient à soutenir les propagandes des évangélistes américains contre les musulmans en avançant que c’est tout à fait compréhensible, vu qu’il y a parmi les musulmans des extrémistes. Un peu léger je dois avouer. Et il a fini par « Face aux colonies, la résistance », un vrai Che Guevara. Sauf que par cette phrase il donne son soutien aux tirs de roquettes sur les populations civiles israéliennes. Pas très glorieux. On pourrait lui proposer d’envoyer toutes les femmes adultères des pays musulmans à Sderot, leur châtiment serait bien moins atroce.

Après ces charmants messieurs, le conseiller national socialiste Carlo Sommaruga a pris la parole. Il nous a raconté ses rencontres avec des locaux lors de son voyage à Gaza, relaté d’horrible histoires dans lesquelles les enfants palestiniens étaient pris pour cibles par les hélicoptères de Tsahal, encore plus cliché que l’enfant en face du tank, mais c’est dommage qu’il n’ait pas parlé des enfants palestiniens soignés dans l’hôpital Israélien d’Ashkelon, qu’il ne soit pas allé faire un tour à Sderot pour voir l’autre côté du conflit, qu’il n’ait pas condamné les tirs sur les civils Israélien.

Il faut quand même admettre qu’il a pris son courage à deux mains avant de lancer une petite phrase rappelant qu’il se désolidarisait de la peine capitale, des arrestations sommaires des opposants au gouvernement en place. N’oublions pas que Monsieur Sommaruga ne lit pas l’arabe, comme il l’a dit lors d’un entretien à la RSR, et c’est la raison pour laquelle il ne sait pas que dans la charte du Hamas, ces derniers prônent la destruction d’Israël. Il est tout pardonné, mais pour un protecteur des droits de l’homme, ça fait un peu mauvaise foi. Mais je dois être mauvaise langue, il est peut être simplement bête.

Pour finir est monté à la tribune Maître Gilles Devers, avocat spécialiste du droit relatif aux pratiques de soin qui a rencontré la célébrité en créant un collectif d’avocat qui a déposé une requête en justice auprès du CPI contre les actions des officiers de Tsahal lors de l’opération «Plomb Durci». Il nous a prouvé par A + B que toutes les actions de l’Etat Hébreu sur Gaza étaient illégales. Tous ces méchants soldats étaient des hors la loi avides de sang, sans pour autant rappeler le cas du soldats Israélien détenu à Gaza pendant cinq ans sans pouvoir rencontrer des représentant de la Croix-Rouge, ce qui en soi est un crime de guerre, sans parler des tir de roquettes sur des populations civiles, mais peut être qu’il ne l’a pas trouvé dans ses livre de droit relatif aux pratiques de soins.

Enfin nous sommes arrivés à la partie tant attendue du débat qui s’est résumé à cinq questions du public, un vrai échange d’idées!

Pour résumé, je suis venu dans l’espoir d’entendre un message d’espoir, une main tendue, un petit geste qui aurait pu nous prouver qu’il n’est pas vain d’être optimiste, mais je n’ai rien vu de tout ça, seulement les même discours haineux, les mêmes slogans fatigués assaisonnés d’antisémitisme déguisé en antisionisme. Ca a été une vraie perte de temps. Dommage que quand la Suisse donne le droit de parole même à des terroriste, ces derniers n’essaient pas de faire, ne serait ce que quelque peu, un effort pour montrer un autre visage.

P.S. Pendant la courte séance de question, la pathétique histoire de boycott est revenue. Alors je voulais juste donner un petit conseil à tous les apôtres du boycott des produits israéliens, si vous avez un processeur Intel sur votre ordinateur, éteignez le et allez le rendre au magasin, car il y a de fortes chances qu’il ait été développé en Israël.

Écrit par : Ephraim Michael | 20/01/2012

Quel autoritarisme !!!


Elle est à Gaza, point.
ça ne change rien à(aux) question(s.

Non, si elle possède un numéro attribué par aucun opérateur local, c'est justement qu'elle n'est pas à Gaza, comme je l'ai dit dans le commentaire que vous m'avez censuré, les numéros +972 suivis de 595 appartiennent à une société américaine basée à Hongkong, avec les numéros qu'elle met à disposition vous pouvez dévier les appels sur votre portable n'importe où dans le monde !!!

Sachez que puisque vous censurez, ce commentaire sera posté sur un autre blog TDG et nous débattrons de vos façons de censurer ceux-là mêmes que vous seriez censée défendre !!!

Écrit par : Corto | 20/01/2012

>
(commentaire du verset 17:38 de l'interprétation du Coran par Ibn Kathir)

Est-ce que certains de nos élus de gauche espèrent se voir investir d'un tel rôle, ce qui expliquerait leur comportement de péripatéticiennes? Encore qu'une prostituée se vend. Eux se donnent!

Écrit par : Divico | 20/01/2012

Madame Valette , j'ai posté un mail à Monsieur Mabut concernant la demande de renseignements sensibles de la part de l'ineffable Corto,
je fais suivre cette démarche auprès des ONG concernées en Palestine , et je vous considère personnellement responsable des suites que pourraient advenir au cas où Carol Scheller devaient subir les conséquences de votre inconscience.

Écrit par : briand | 21/01/2012

Le commentaire d'Ibn Kathir semble s'être volatilisé. Je tente de le reposter:

D'après Ibn Abi Ad-Dunia, l'Envoyé de Dieu - qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: "Lorsque les hommes de ma communauté fouleront la terre avec orgueil et que Perses et Romains seront à leur service, Dieu donnera le pouvoir à certains d'entre eux sur les autres."

Écrit par : Divico | 21/01/2012

"L'ineffable Corto"


Dans le Zen, on dit souvent (par analogie) que le doigt peut pointer vers la lune, mais n'est pas la lune ; de la même manière, les mots et les actions peuvent désigner ce qui est ineffable mais ne peuvent pas le faire connaitre à quelqu'un d'autre.

Dans le néoplatonisme de Plotin, l'ineffabilité de l'Un s'explique par le fait qu'il transcende toute chose

Dans le Judaïsme, le tétragramme sacré qui exprime D.ieu sans qu'on puisse le prononcer est dit ineffable « non parce que ce nom ne peut être prononcé, mais parce qu'en aucune façon il ne peut être épuisé ni par le sens ni par l'intellect humain, raison pour laquelle, puisque de Lui (D.ieu) rien ne peut être dignement dit, il est ineffable

Dans le Christianisme, saint Augustin écrit que « la lumière est visibilité de l'ineffable ». Il en souligne aussi le caractère aporétique : si l'ineffable est ce qui ne peut être dit, il cesse de l'être dès qu'on le nomme ainsi

L'ineffabilité de Dieu est aussi un concept important de la théologie négative, par exemple chez Maître Eckhart

Dans l'islam l'essence de Dieu est ineffable, toute description est impossible, « quoi que l'être humain puisse imaginer Dieu sera différent ».

Dans la philosophie moderne, Jankélévitch a exploré le thème de l' ineffabilité en insistant sur le caractère ineffable des choses les plus essentielles : la poésie, la musique, l'amour, la liberté, D.ieu, etc. Il a ainsi élaboré une esthétique et une métaphysique de l' ineffable.

Que d'honneurs !!!

Écrit par : Corto | 21/01/2012

***En revanche, on parlera avec sa légèreté coutumière d'un gouvernement d'apartheid semblable à celui qui en Afrique du Sud pénalisait les relations sexuelles entre Blancs et non Blancs ou réservait aux uns et aux autres des toilette et même des fontaines séparées.

Question discrimination, Tel-Aviv vient d'être désignée ville la plus agréable pour les homosexuels.***

Les homosexuels je sais pas, mais les falashas question discrimination connaissent quelque chose:

"La grogne des Falashas a éclaté il y a deux semaines lorsque des habitants blancs de Kiryat Malahi se sont engagés par écrit à ne pas louer ou vendre un bien à des Noirs. Un pacte conclu avec l’accord de la mairie. «On ne veut pas de ces merdes dans nos immeubles», avaient alors proclamé des habitants de la ville devant une caméra de télévision."

http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/91f1682a-42e2-11e1...

Écrit par : Caius | 22/01/2012

Caius, il est ridicule de parler avec vous je le sais, mais je dois rectifier vos propos concernant les "noirs" de Kiryat Malahi, d'abord cette pétition ne concerne pas les Falashas mais les réfugiés noirs en grande partie musulmans récemment débarqués depuis la frontière égyptienne suite aux massacres de noirs dans les pays voisins, Israël a accueillit environ 50'000 réfugiés sub-sahariens, dont une bonne partie de chrétiens du sud-Soudan, parmi les 50'000 plus récemment débarqués, ce ne sont plus des chrétiens mais des musulmans, parmi ces musulmans, certains sont les bourreaux des chrétiens soudanais déjà en Israël depuis 2 ou 3 ans, il y a déjà eu plusieurs règlements de comptes entre les communautés soudanaises chrétiennes et musulmanes, les Israël en ont un peu mare de cirque, ils ont assez de problèmes avec les musulmans sans encore devoir régler sur leur territoire les différents entre chrétiens et musulmans soudanais ou autres !!

Écrit par : Corto | 23/01/2012

19:23 Publié dans Genève, Islamisation, Manifestations, débats, Palestine | Tags : université, sommaruga, al masri | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

19/12/2011

Eglise catholique: des crimes sexuels par millions

Dix mille abus sexuels par des prêtres aux Pay-Bas depuis 1945, des dizaines de milliers en Irlande, un nombre inconnu en Allemagne, Australie, Canada, Etats-Unis... L’actualité nous a ramené ces derniers jours à ces crimes commis par les défenseurs de la morale.

La hiérarchie répète sa litanie: «sincères excuses», «chagrin», « sentiment de honte », «mauvaise réaction des responsables »

En fait, combien de victimes depuis des siècles ? Des millions ? Et qui le savait ?

En 1993, j’ai été confrontée comme journaliste à la manière dont l’Eglise tentait (encore) d’étouffer les scandales qui commençaient à éclater au grand jour dans divers pays. Celui-ci s’est déroulé à l’institut Florimont.

Lire la suite

14:57 Publié dans Genève | Tags : florimont, eglise catholique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |