Histoires de statistiques (02/08/2015)

La Tribune de Genève n’indique plus leurs statistiques d’audience à ses blogueurs et les renvoie à d’autres sites. Comparaisons et découvertes.

Les statistiques, c’est un peu l’adrénaline des blogueurs. Enfin, surtout des nouveaux à mon avis. Chaque matin, ils cliquent : combien de visites, combien de visiteurs, combien de pages lues? Et à la fin du mois, mieux ou moins bien que le précédent? Sylvie Neidinger, bloggeuse de la Tribune de Genève, traduit cette avidité: « Nous sommes le 3 novembre matin. Toujours pas de statistique du 01/11 ni du 02/11. Alors qu'auparavant elles tombaient dans la nuit du jour qui suivait. (…) C'est un tableau de pilotage. Qui motive pour rédiger l'article suivant. Car le blogging est une activité hyper chronophage non rémunérée. Soucis largement compensés par la satisfaction d'un lectorat qui suit, qui réagit à sa manière par ses clics, son volume. Lectorat que le blogueur couve comme le lait sur le feu... » 

statistiques,google analyticsMais voilà que depuis le 1er août, TalkSpirit qui héberge les blogs de la Tribune ne donne plus de statistiques de fréquentation. Le quotidien nous renvoie à deux sites de remplacement, «Google Analytics» et « Xiti ». J’avoue que la nouvelle m’a dans un premier temps irritée: voilà que ce TalkSpirit que nous devons utiliser, complètement désuet, nous prive en plus de ce service! J’ai néanmoins passé, puisque ces chiffres m’intéressent, à «Google Analytics» (GA) . Pas par choix entre les deux, simplement parce que c’était le premier cité. Les statistiques et moi ne sommes pas très amies. C’est la pire note que j’ai obtenue durant ma licence. Ça n’a pas changé.

Eh bien, j’ai trouvé la balade intéressante. Google Analytics donne des indications plus nombreuses que la TG, et la manière dont est comptabilisée chaque catégorie est précisément expliquée.

Je vous livre mes découvertes de juillet. Les chiffres sont surévalués comparés à "ma" norme vu l’incroyable succès de la «Lettre d’une mécréante aux musulmans modérés» de Minona.

Par rapport aux données de la Tribune (indiquées entre parenthèses), l’écart est parfois considérable. Les chiffres de GA reflètent probablement davantage la réalité.

Nombre de visites soit les «sessions» dans le jargon GA. Une session est une visite individuelle. Elle peut s’être produite une fois dans le mois (60%) ou plusieurs fois (40%) :

8360 (TG, «visites» : 14’432)

Nombre d’utilisateurs (visiteurs) qui ont consulté le blog au moins une fois durant le mois :

5600 (TG «visiteurs uniques»: 6214)

Pages consultées : 

19'960 (TG : 31'590)

 

Quelques nouveautés de Google Analytics

 

Ce service donne des indications absentes de TalkSpirit.

Taux de rebond, 30% : c’est le pourcentage de visites avec consultation d'une seule page. Expression bizarre, il me semble que ces 30% n'ont justement pas rebondi.

Pays d’origine des visiteurs

Suisse :  3190  (38%)

France :  2520  (36%)

Canada :  490

Maroc :  380

Etats-Unis :  300

Belgique :  280

Davantage de lecteurs marocains que de visiteurs belges : étonnant. Est-ce qu’il s’agit d’expatriés (comme pour les autres lointains pays)? On ne peut le savoir.

Quelques dizaines de visiteurs, par ordre décroissant : Algérie, Israël, Espagne, Chine, Tunisie, quelques pays européens, etc. Arabie saoudite : 14.

Pour permettre d’affiner notre stratégie de conquête des marchés, GA nous donne aussi les indications par villes. Ça me laisse perplexe. Par ordre décroissant : Genève (1400), Zurich (590), Paris (578), Lausanne (310), Lucerne (200), Casablanca (190) Montréal (170). Pas de Fribourg, Neuchâtel, Sion…

Bien, je vais consacrer les semaines qui viennent à concocter mon plan de com.

12:56 | Tags : statistiques, google analytics | Lien permanent | Commentaires (40) |  Imprimer | |  Facebook | | |